Otan : Le Pentagone examinerait l’éventualité d’un retrait ou d’un transfert de ses troupes basées en Allemagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

139 contributions

  1. Le Breton dit :

    Il n’y aura bientôt plus de protection américaine entre le Rhin et le Niémen, ça va les apprendre à se prendre en main à ces pays.

    • diego48 dit :

      En effet, les allemands vont devoir se sortir les doigts du fondement et la tâche s’annonce rude …

    • casimir dit :

      Vu qu’on parle du transfert de ces troupes en pologne ils seront toujours la.

    • GHOST dit :

      L´Allemagne est capable de se prendre en main…et possede toutes les ressources necessaires pour le faire.
      Le char Léopard 2 en service dans presque tous les pays de l´OTAN n´est qu´un bon exemple des capacités technologiques de la RFA.
      Quand on regarde la cartographie des bases militaires US en Allemagne, on se demande si ce n´est pas une bonne nouvelle pour ce pays ?

      • batgames dit :

        la RFA ..houla le mur de berlin est tombé ,il faut se mettre à la page

        • Rigel dit :

          L’Allemagne reste une république fédérale bonhomme
          RFA
          République fédérale d’Allemagne
          Ou Bundesrepublik Deutschland avec un Bundesrat une assemblée fédérale
          Donc, batgames n’est pas en mesure de critiquer ou se moquer, l’Allemagne est réunifiée sous ce terme… Bundesrepublik Deutschland

          • Adnstep dit :

            Certes, mais l’usage est désuet. On ne dit plus l’équipe de foot de la RFA, mais l’équipe d’Allemagne.

        • Raphael dit :

          @batgames

          Certes il n’y a plus besoin de faire la différence entre RFA et RDA, mais RFA reste correct. Bundesrepublik Deutschland= République Fédérale d’Allemagne=RFA.

  2. Renard dit :

    Ils vont être contents les clients du F 35…

  3. Chill dit :

    Le chantage continue, une chance pour l UE qui se verra contrainte de s s’émanciper voire d évoluer , certains petits pays aveuglement atlantistes ont du soucis à se faire .

    • Rigel dit :

      Trump est lui même une bombe à retardement, déjà amorcée.
      Les intérêts US en Europe, cet il y en a un paquet, seront alors mis en danger.
      Cet isolationisme américain leur a déjà coûté très cher, ils ont dû se réengager et finalement faire une guerre très coûteuse en vies, et billets verts…… Heureusement ils l’ont gagnée à l’ouest, mais c’était limite….
      La seconde guerre, l’histoire nous en parle…
      Supprimer leur présence en Europe serait une immense erreur pour leurs intérêts…. Donc pour leurs emplois
      L’AMERICA FIRST du clown deviendrait America the Last ou at last…..
      Pas sûr que les Trumpistes crétins en
      tireraient les bénéfices….
      Déjà il semble que le Donald se soit fait engrossé par Kim…. Qui ne respecte pas les accords de Singapour….

      • Claude dit :

        Qui lors d’un entretien a parlé de « passagers clandestin s » (sécurité en Europe) en parlant des Allemands ? Barack Obama.
        A vrai dire vous êtes d’une ignorance crasse; vous ne comprenez rien du tout.

      • adnstep dit :

        C’est votre point de vue. Il est de moins en moins partagé par ceux qui critiquaient Trump dès le début, et qui prévoyaient sa chute en quelques mois.

        La priorité géostratégique n’est plus l’Europe, mais l’Asie,.

        Quand à la domination en Europe, il suffit de voir qui a profité de l’union depuis 20 ans et qui a perdu de parts de marché, les pays qui veulent que ça s’arrête et ceux qui veulent continuer à perdre…

        Bref, en ciblant spécifiquement l’Allemagne, Trump est sur d’avoir quelques bons alliés en Europe.

    • Auguste dit :

      Je crains que la priorité des Européens ne soit autre.Avec l’immigration je les vois plus aller vers le chacun pour soi et voit l’UE aller plus vers la dislocation que vers le renforcement.

      • adnstep dit :

        Détrompez-vous, la colonne vertébrale Italo-autrichienne a bien percé ce weekend, et est soutenue par le bloc de pays de Visegrad. Même la Chancelière à semblé plier. La France semble bien isolée, désormais.

        Ceci dit, du point de vue militaire, il y a bien longtemps que c’est avec les britanniques que nous sommes les plus proches.

  4. youpe dit :

    Du coup je vois bien les réflexions des politiques allemand de dire: « Vite il faut acheter du f35 pour satisfaire Trump et en plus on en a besoin pour transporter leurs bombes nucléaires »…

  5. GHOST dit :

    ET LE COUT DU RETRAIT ?

    Combien la RFA paye aux USA depuis 1945 ? C´est le grand secret que D Trump devrait aussi aborder.
    Les bases militaires des USA en RFA ne sont pas gratuites L´Allemagne a toujours payé depuis 1961 dans le cadre d´un OFFSET la présence des troupes US en important l´équivalent du coût á 80 % des produits des USA.
    Si D Trump compte « défendre » l´industrie automobile des USA face á la concurence de BMW, Mercedes ou VW, il devrait « financer » les recherches afin d´augmenter la qualité des vehicules des USA… lol au lieu de declarer une « guerre » économique dont son pays aura du mal á gagner.
    La valeur du $ repose sur les bons de trésor de la FedBank que detiennent la Chine, le Japon, les pays Arabes du Golfe et certains pays membres de l´OTAN que D Trump est entrain de menacer en ce moment… lol

    • Polymères dit :

      Les allemands n’ont jamais invités les américains chez eux et si ces derniers y sont, ce n’est pas pour défendre l’Allemagne, mais par ce qu’ils ont gagnés la guerre.
      L’Allemagne au lendemain de la 2e guerre mondiale, n’était plus qu’un pion entre l’Est et l’Ouest et elle ne donne rien aux américains pour qu’ils restent et c’est bien par ce que les américains ne demandent rien, que Trump se plaint de l’Allemagne, du Japon et autres qui ne « payent pas » la protection américaine ou qu’ils font des économies en profitant de cette protection. Certains pays pour « remercier » les USA, achètent des armes ou participent à des opérations militaires, mais l’Allemagne ne paye pas pour les américains, comme ils ne nous payaient pas à nous quand nous y étions avant de s’en aller, comme ils ne payaient pas les anglais qui eux aussi se sont désengagés.
      Trump met la pression sur certains pays, mais Trump n’est pas Poutine, il n’est pas là pour 25 ans, grand max 6 ans, mais sans doute peut-être plus que deux. L’orage passera et on ne voit pas une seule seconde qui aux USA continuera sa politique « spéciale », tant du côté des républicains (ceux qui défendent Trump défendent leur place avant ses idées) que chez les démocrates.
      Trump veut défaire ce qui a été fait par son prédécesseur, il est fort à parier que son successeur voudra défaire ce que Trump fait aujourd’hui.
      Nous ne sommes pas devant une amérique qui a dans son ensemble décidé de changer son fusil d’épaule, mais bien la politique d’un homme très spécial qui a surfer sur le rejet de ses adversaires et non sur un programme pour une guerre commerciale ou je ne sais quoi.
      Dans 2 ans il y aura déjà une nouvelle course présidentielle aux USA, on se demande même si les républicains eux même ne s’opposeront pas à un deuxième mandat de Trump….

      • Robert dit :

        « Les allemands n’ont jamais invités les américains chez eux et si ces derniers y sont, ce n’est pas pour défendre l’Allemagne, mais par ce qu’ils ont gagnés la guerre. »

        Ça s »appelle une armée d’occupation.

      • Valère dit :

        A l’opposé des allemands, le Japon paie pour la présence USA sur son sol.

      • adnstep dit :

        La politique de Trump s’inscrit dans une tradition américaine qui remonte à Andrew Jackson. Et par bien des côtés cette politique était déjà celle d’Obama. Ce n’est pas qu’un feu de paille, c’est un nouveau cycle qui commence. Il durera sans doute une trentaine d’années, sauf événement majeur.

      • tschok dit :

        @Polymères,
        .
        « Les allemands n’ont jamais invités les américains chez eux et si ces derniers y sont, ce n’est pas pour défendre l’Allemagne, mais par ce qu’ils ont gagnés la guerre. »
        .
        Ce que vous dites a été valable de 1945 à 1949.
        .
        En 1949, il se passe deux choses: signature du traité de l’Atlantique Nord et création de la RFA, ce qui met fin à l’occupation de l’Allemagne et organise un retour progressif vers la souveraineté, de 1949 à 1954, année de l’adhésion de la RFA à l’Otan.
        .
        Adhérer à l’Otan, cela signifiait que la RFA « invitait » les forces de ‘l’Otan sur son territoire. Donc, les forces US, mais aussi françaises et britanniques.
        .
        Par ailleurs, l’Otan n’a pas été conçu spécifiquement pour défendre l’Allemagne, mais un peu quand même (article 5). Donc, les troupes US étaient, et sont toujours en Allemagne, pour défendre ce pays en tant que membre de l’Otan.
        .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Occupation_de_l%27Allemagne_apr%C3%A8s_la_Seconde_Guerre_mondiale

    • wagdoox dit :

      le dollar repose sur le pétrole, le reste c’est du vent.
      D’ailleurs la Chine vend ses dollars 1000 milliards, c’est pas si énorme.

    • Nico St-Jean dit :

      @ GHOST

      Je vis au Canada, plus précisément à 30 min au nord de Montréal et 10 min de l’aéroport de Mirabel. Nous avons jusqu’à -40 degrés une à deux fois en hiver (plus parfois) et des chaleurs extrêmes jusqu’à
      + 50 degrés en été avec l’Humidex (comme c’est le cas aujourd’hui) Je suis donc bien placé pour vous confirmé que les « américaines » (GM et Ford, pas Dodge) sont BEAUCOUP plus fiables que Audi, BMW et Mercedes. Ses 3 marques sont bien réputés pour leurs excellentes performances mais également pour leurs constants problèmes électroniques et la cerise sur le gâteau, elles coûtent une fortune à réparer (je possède une RS5 … je sais de quoi je parle) VW s’en sort mieux quand elle ne fraude pas l’Amérique du Nord […] tout de même une excellente marque qui se compare justement à .. Ford en terme de fiabilité générale. Dodge Chrysler et Jeep sont des monstres de performances mais très peu fiables (surtout Jeep) et avec Fiat aux commandes, cela ne risque pas de s’amélioré .. (Fiat est vraiment l’une des marques les moins fiables sur le marché canadien)
      .
      Bref, nous avons ici des conditions climatiques bien plus extrêmes que dans la majorité de l’Europe (comparé au nord de la Scandinavie, il fait plus froid en hiver et plus chaud en été ici ..) et donc, notre marché est excellent pour testé la fiabilité/performance des voitures. Je ne vous dis pas que Ford et GM sont « les meilleurs du monde » mais par contre ce sont d’excellents constructeurs proposant une immense gamme allant de moyenne à haute performance.

    • adnstep dit :

      C’est marrant, tous ces Français qui se mettent à défendre le libre échange depuis que Trump a sifflé la fin de la partie !

      On n’avait plus vu autant de libéraux dans notre vieux pays étatiste depuis Bastiat et Say.

      Les Français : socialistes en 1981 quand le monde devient libéral, libéraux en 2017 quand le monde devient protectionniste… pour le prochain cycle dans 30-35 ans, faudra expliquer avant, histoire de pas se tromper.

  6. Affreux Jojo dit :

    D’un autre côté, ce n’est plus en Allemagne qu’est la « ligne de fracture » de l’Otan, mais dans les pays baltes et les Pologne, Slovaquie (discrets, ces gens là), Hongrie, Roumanie et peut-être bientôt, Bulgarie et Grèce avec le Turc et ses turqueries en face…

  7. Bdhy dit :

    Excellente nouvelle ?!?
    Les pays européens liés à l’OTAN vont-ils comprendre, enfin, qu’une politique de défense Européenne (et donc d’équipement) est indispensable pour s’affranchir de l’hégémonie Américaine ?

    • Stoltenberg dit :

      Oui, ce serait plutôt une bonne nouvelle car les Allemands qui ne contribuent pas aux efforts de l’OTAN profitent bien de cette présence. Et les pays qui payent leur part ne se sentent toujours pas assez sécurisés. Les Allemands ont de meilleures relations avec la Russie (quitte à mettre en danger les pays de l’Est cf. Nordstream2) qu’avec l’Amérique.

      • NRJ dit :

        Que voulez-vous ? les allemands ont besoin d’énergie. Pour notre part, on n’a aucune leçon à donner. Si on fait Barkhane, c’est au moins en partie pour les ressources en uranium du Niger dont nous avons grand besoin pour nos centrales. Chacun ses besoins, et chacun ses intérêts.

        • Stoltenberg dit :

          Chacun a ses besoins sauf qu’il y a de bons et de mauvais moyens pour y parvenir. Si l’Allemagne veut créer un gazoduc qui va contourner les pays de l’est et permettre à Poutine de faire son chantage énergétique, elle (et du coup en quelque sorte l’UE) ne risque pas de se faire aimer par ceux-ci. Celà me rappelle un peu l’histoire de la vente des turbines Siemens en Crimée malgré les sanctions. Les sanctions c’est pour toute l’Europe sauf pour Berlin. D’autre part, c’est pas très éco tout ça. L’Europe qui veut donner des leçons en termes d’écologie.

        • Stoltenberg dit :

          « Chacun ses besoins, et chacun ses intérêts » si c’est comme ça que vous voulez construire une alliance ou, pire, une union, bonne chance !

          • adnstep dit :

            C’est la méthode allemande depuis les années 90. C’est en train de se retourner contre eux. La aussi, fin de cycle.

        • Carin dit :

          À NRJ
          Ciel, il va falloir apprendre la géographie à nos élites! Ils ont envoyer barkhane au Mali, alors que les mines d’uranium se trouvent au Niger!

      • adnstep dit :

        Faut dire aussi qu’avec leur politique écolo, les teutons dépendent méchamment du gaz russe. Heureusement, les epr semblent désormais fiables. On va pouvoir relancer le nucléaire en France et fournir les Allemands.

    • Auguste dit :

      Une défense européenne était déjà une utopie,maintenant, avec l’immigration,m’est avis qu’on aura déjà du mal à maintenir l’UE.Je nous vois plus aller vers le chacun pour soi,que vers un renforcement de l’UE.

  8. Breer dit :

    Trump déplace ses pions sur l’échiquier du monde, difficile de deviner la stratégie et les enjeux, derrière tout cela, mais c’est sûr, ça va remuer l’échiquier… pourvu que ce dernier ne se renverse pas…

    • JP dit :

      Il y a pas la moindre stratégie!
      Sa seule stratégie, c’est de faire gagner de l’argent aux riches (donc à lui), et de distraire son électorat avec une politique internationale qui ne change rien en réalité, mais qui les garde occupés.
      Ce ne sont que des annonces, il n’y a rien de concret dans tout ce qu’il dit.

  9. Rigel dit :

    Pourvu que….
    Il est déjà sens dessus dessous, et comme dit le clown, let see tomorrow

    Mais ce qu’il ne comprend pas c’est que la diplomatie n’est pas un jeu de hasard, ça se prépare, si possible sérieusement…. La brutalité en diplomatie n’a jamais rien donné de bon….. Diriger son entreprise n’est pas la même chose que gouverner un pays, des gens et interagir avec le monde, souvent hostile.
    Pauvre Trump, à part gesticuler comme un pantin et hurler devant sa plèbe et un micro, il n’y a rien à en tirer. Il aurait sans doute fait un bon comique de série C ou D, humour vulgaire et crasseux….

  10. lxm dit :

    Parler de rapport coût/bénéfice quand on price le risque d’une guerre mondiale nucléaire. Excusez-moi, je ne sais pas s’il faut rire ou avoir une crise cardiaque. Hum, bon, ce paquetage pour le pôle sud, où l’ai rangé..
    Idée libérale, payer un voleur pour qu’il ne vous vole pas, rentable à court terme. Nan, je ne dirais pas extorsion, on parle d’assurance, n’est-ce pas ami sicilien. Hum, pourquoi paye-t-on des impôts au départ ? n’y a t-il pas une différence entre mettre ses ressources en commun( comme son temps, par exemple service national) et être obligé d’y « cotiser » ? Et dire qu’on veut nous faire croire qu’on est dirigé par les plus intelligents. Intelligence vers l’intérêt à court terme d’une personne ou intelligence vers l’intérêt collectif allant jusqu’à la survie de l’humanité entière ? n’a t-on pas une case en moins en pensant que le collectif est inférieur à l’individuel ?
    USA, nation fondée par des riches voulant payer moins d’impôts et éviter d’être impliqués dans les guerres européennes coûteuses, mais les banques prirent le pouvoir et cherchèrent à écouler leur papier-monnaie; révolution française, très vite prise en main par la bourgeoisie gorgée de dettes de l’état français et voulant être payée, après les assignats, ce fût le système D, envahir l’europe pour financer le pays, piller et trouver de nouveaux marchés pour écouler la production. On court après l’argent, la tête baissée vers le sol, et on ne voit plus là où on va. On ne sait plus penser autrement que par le fric, le besoin de fric pour avancer, l’outil est devenu le maître. Psst, un petit secret, l’argent ne donne pas d’énergie, tout est dans la tête.

    • GHOST dit :

      Sans les USA dans les deux guerres, toute l Europe serait une colonie allemande… lol

      • personne dit :

        On pourrait aussi penser que « grâce » à l’Allemagne, toute l’Europe est une colonie américaine…

      • Wojtek dit :

        Désolé, mais ce sont les russes qui ont été le grand vainqueur de la 2 ème guerre, ont n’aurait été plutôt soviétique si les USA n’avais pas intervenu

        • Totec dit :

          Les russes ont été les grands vainqueurs, oui, mais grâce au ravitaillement en matériel et ressources envoyé par les us, sans quoi, ils n’auraient pas tenu.

      • Robert dit :

        Revois ton Histoire au lieu de balancer des âneries pareilles !

        • tschok dit :

          Revoir son histoire ne présente aucun intérêt: Ghost se livre à une spéculation sur la base d’une uchronie.
          .
          Puisqu’il est question d’imaginer une histoire qui n’a pas eu lieu, la réviser ne présente strictement aucun intérêt, seule l’imagination compte.
          .
          Pour ma part, je dirais que sans les Américains, l’Europe serait devenue une colonie suisse. Je ne vois pas pourquoi il n’y en a toujours que pour les Allemands, les Suisses sont des gens très bien.

      • Pourquoipas dit :

        Le 2nde guerre mondiale était perdue d’avance pour l’allemagne. Ce qui était un sentiment profond est devenu une certitude dès 1942 et nombre de tractations diplomatiques ont commencé à cette date pour contrer l’influence sovietique. De Gaulle y a largement participé…

    • adnstep dit :

      « ami sicilien ». Non, en France, on dit « ami breton », désormais.
      Éventuellement, on peut tenter l’ « ami six ilien » (Groix, Brehat, Belle Île, Houat, Ouessant,Sein).

    • adnstep dit :

      Et pas sur que les premiers européens arrivés en Amérique étaient riches. Ni mes ancêtres italiens non plus.

  11. Lagaffe dit :

    Il n’y a pas de stratégie, c’est là le problème. Trump veut faire payer ses « services », il ne voit pas l’aspect géopolitique ou diplomatique, ses décisions sont motivés que par l’idée que toute relation internationale n’est qu’une relation commerciale : elle doit rapporter financièrement et le chantage fait partie de la « négociation ». C’est ce qui fait qu’il place les démocraties alliés au même niveau que les dictatures ennemies : il pense pouvoir « négocier » avec n’importe qui, sur n’importe quoi…. tant que ça rapporte.

  12. Nike dit :

    Les pays bas, acheteur du F35, la Belgique potentiel futur client du F35 se font tirer les oreilles par Trump…
    Du coup que vont faire les Belges ? Acheter du F35 pour calmer l’oncle Sam, (ça n’a pas réussi aux Hollandais) ou démontrer à Trump qu’ils ne sont pas une colonie Américaine en prenant de l’eurofighter ou du Rafale ?
    Suite au prochain épisode !

  13. Thaurac dit :

    On va vendre notre arme nucléaire sur missile…

  14. Clavier dit :

    Comme Trump va à Moscou pour faire la paix avec Poutine, l’Europe n’a rien à craindre dorénavant des envahisseur de l’Est
    l’OTAN est inutile et va devenir chère seule l’Allemagne a les moyens de faire partie du club du milliardaire….
    Il reste un problème de taille : le mal-être des jeunes migrants privés de travail et de femmes….
    un gros problème ….

    • Thaurac dit :

      On les enverra donc en russie, pays d’avenir, où tout est à reconstruire…

      • Rigel dit :

        Poutine les Écrase sous ses bombes et fait installer des poteaux indicateurs donnant la destination de Berlin, Paris Rome…. Temps de route et km…
        Il fait imprimer en sus des prospectus qu’il balance sur la Syrie concernant le bon vivre et l’accueil européen…. Rien sur la Russie……
        Il l accueille nos touristes footeux et chante les louanges de ce pays de cocagne…. Mais ouh la surtout pas de réfugiés chez lui…..

        • Anonymousse dit :

          En voilà un qui reproche à Poutine ce que fait Soros.
          Renseignez vous sur le rôle de l’open society de Soros qui finance les ONG qui inondent l’europe de migrants au lieu de dire n’importe quoi.
          En plus cette vielle fripouille de Soros s’en vante.

        • Nexterience dit :

          C est faux. Immigrés du sud de l’ URSS.

    • Léonard dit :

      Ouf Trump va faire la paix avec Poutine, retirer les forces Us d’Europe, dissoudre l’OTAN, puis rentrer triomphant, brandissant un bout de papier et déclarant la paix pour notre temps (« Peace for our time »). Me voilà tout à fait rassuré! PS, parce que ceci est l’Internet: ce message n’est pas à prendre au premier degré.

      • Clavier dit :

        Vous êtes sûr Léonard ….?

      • Castel dit :

        Tiens donc, cette attitude , ne vous rappellerait-elle pas celle d’un dénommé……Chamberlain à son retour de Munich ?
        Mais je suppose, que ce n’est pas fortuit de votre part !!!

  15. Bretzel liquide dit :

    Je sais que ce n’est pas vraiment un site pro atlantiste ici. On pourrait même le qualifier de pro-russe, Donc je ne vais pas faire de généralisation hâtive, Mais après lecture de ces commentaires, je me demande, si on faisait un référendum ou un sondage, combien de gens dans chaque pays concerné serait pour la sortie de l’OTAN voire la dissolution de cette organisation ? Juste comme ca, je ne dirai rien à Poutine.

    • Françoise dit :

      Un site donne les résultats des sondages : Pensez-vous que l’OTAN est bien ? Il distingue, les Polonais, les Allemands, les Français et les Britanniques :
      https://de.statista.com/statistik/daten/studie/1819/umfrage/unentbehrlichkeit-der-nato-fuer-sicherheit-des-eigenen-landes/

      • Affreux Jojo dit :

        2008… Il date un peu votre sondage.

        France. 1929. Que pensez vous d’une uerre avec l’Allemagne ?

    • Castel dit :

      Le fait d’être d’accord pour se retirer de l’OTAN ne signifie pas pour autant qu’on soit pro-Russe ( ni anti, d’ailleurs)
      Je crois que Sarkozy a commis une erreur majeure en réintégrant la France dans l’OTAN !!
      Nous appartenions au pacte Atlantique auparavant, ce qui à mon avis était largement suffisant….
      Cela nous permettait de montrer notre solidarité vis à vis des états occidentaux, mais sans être obligés de suivre aveuglément cette organisation, le jour ou elle aurait décidé de s’engager dans un conflit….
      Bref, sur ce plan, conserver la position qui était celle du Général De Gaule !!!

      • wagdoox dit :

        c’est vrai mais le reprochement c’est Chirac Sarkozy n’a fait que finir le mouvement.

      • Eric dit :

        Toujours la même incroyable ignorance… Le « pacte atlantique » dont vous parlez n’existe pas et n’a jamais existé. En 1965, nous avons quitté les instances militaires de l’Otan, mais nous sommes toujours restés signataires du traité et membres de l’organisation. De Gaulle lui-même n’a jamais fait mystère, ainsi que ses successeurs, de ce que serait la position de la France en cas d’attaque soviétique contre l’Europe occidentale, et les russes ne s’y sont d’ailleurs jamais trompés. La meilleure preuve en est que notre armée a toujours conservé un corps d’armée blindé (le 2ème corps) en Allemagne du sud, et évidemment poursuivi une coopération discrète, mais réelle et de plus en plus intensive au fil des ans avec nos alliés. En 2008, Sarkozy n’a fait qu’officialiser ce qui n’était plus qu’un secret de polichinelle…

        • Léonard dit :

          Tout à fait Eric, merci de préciser ce qui a besoin de l’être.

        • tschok dit :

          @Eric,
          .
          Pour compléter ce que vous dites, faisons un tout petit peu de droit: les conventions, accords ou traités internationaux, c’est comme les imperméables. Vous avez deux modèles: avec ou sans ceinture.
          .
          Vous avez donc le modèle de conventions, d’accords ou traités qui créent une organisation, et celui qui n’en crée pas. Par exemple, le Traité de Rome du 25 mars 1957 a créé une organisation, chère au cœur de bien des internautes qui fréquentent ce blog: la CEE devenue depuis l’UE. Celui de Londres a donné le Conseil de l’Europe qui a notamment donné la CEDH, encore plus chère à leur cœur.
          .
          Toute convention ne crée pas nécessairement une organisation. Une convention fiscale bilatérale entre le Monténégro et la Papouasie Nouvelle-Guinée, par exemple, pourrait traiter de divers problèmes fiscaux en laissant le soin aux administrations fiscales des deux Etats signataires de se débrouiller pour l’appliquer.
          .
          Le traité de l’atlantique Nord, signé en 1949 appartient à la catégorie des traités qui ont créé une organisation, qui s’appelle l’Otan. Comme vous le dites, la France n’a ni mis fin au traité en ce qui la concerne (faculté ouverte par son article 13) ni quitté l’organisation.
          .
          Bon, en réalité, c’est un poil plus compliqué:le traité a créé un bidule, le Conseil (article 9), à charge pour lui de mettre sur pied l’organisation, l’Otan.
          .
          L’organisation se divise schématiquement en 2 branches: l’une politique, le Conseil, que la France n’a jamais quittée, l’autre militaire et qu’on appelle le « commandement intégré », que la France a quitté en 1966.
          .
          Mais en réalité, c’est encore une fois un poil plus compliqué que cela. Je ne vais pas emmerder vos lecteurs avec des détails, le mieux est de les laisser lire:
          .
          https://www.lemonde.fr/international/article/2009/03/10/1966-la-france-tourne-le-dos-a-l-otan_1165992_3210.html
          .
          http://www.politique.net/2009031803-qu-est-ce-que-le-commandement-integre-de-l-otan.htm
          .
          En pratique, il faut retenir qu’on s’est barré des principales instances militaires, mais qu’on est toujours resté dans l’instance politique.
          .
          Sinon, sur le vocabulaire: le texte du traité n’emploie pas le mot « pacte ». Donc, stricto sensu, le pacte de l’Atlantique n’existe pas. Néanmoins, le linguiste sait que le juge de paix, c’est l’usage. Or il se trouve que lorsqu’on fait une recherche sur un moteur de recherche avec le mot « pacte », les premières occurrences pertinentes concernent bien le traité de l’Atlantique, ce qui veut bien dire que nous avons affaire à un authentique synonyme.
          .
          Le mot « pacte » est d’ailleurs employé par le Larousse lui-même:http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/OTAN/136491
          .
          Donc, en fait, ce fichu pacte existe bel et bien. Ah oui, c’était en 66.

      • Françoise dit :

        Castel : Si M. Sarkozy a fait ça, c’est pour pouvoir influencer l’OTAN et réduire les coûts de la France.

      • adnstep dit :

        Contrairement à vous, je pense que du strict point de vue militaire, nous avons largement gagné à être plus actifs dans l’OTAN. Même si nous n’avons pas les moyens humains d’occuper tous les postes qui nous sont réservés, et de contrebalancer l’influence allemande, étant entendu que le seul but des allemands est de capter le maximum de crédits au profit de leur industrie.

    • NRJ dit :

      On peut être anti atlantiste tout en étant pas pro russe.
      D’un côté, on a les russes qui se préparent à envahir certains pays européens (leur production de 2300 chars Armata, ce n’est pas pour combattre des pickups dans un désert, de même que leur développement de techniques de brouillage, sans compter les méthodes de guerre hybride qui ont fait merveille en Ukraine).
      De l’autre côté, on a un « allié » qui entend absorber nos industries (en particuliers aéronautiques avec le F35 qui veut se imposer un standard de système avec lequel aucun autre appareil ne pourrait voler), imposer ses politiques (voire le traité sur l’Iran), et qui racketent nos entreprise (amende de 800 millions à Alstom… qui est passé à General Electric, 9 milliards à BNP Paribas, 10 milliards à la Deutsche Bank, etc…).
      Face à ca il ne reste qu’une voie médiane pour la France. Seule, elle est évidemment trop petite. Mais avec l’Allemagne, elle peut former un bloc important qui ne pourrait pas être négligé. Reste à tous les germano septiques d’arrêter avec les « ils vont piquer notre savoir-faire », et de commencer à faire de vraies reformes économiques pour que nos intérêts deviennent convergents.

      • wagdoox dit :

        je suis d’accord par contre les 2300 chars… c’est plus de la pub qu’autre chose voir SU57.
        Je pense pas que la Russie ne prendra autant.
        ensuite l’Allemagne est une pompe industrielle encore plus grosse que les USA donc…

        • NRJ dit :

          L’Allemagne n’a pas la même puissance que les USA. C’est la notre chance. Elle ne peut pas nous imposer sa politique comme elle veut (même si elle le fait actuellement car on se débrouille comme des manches, on est déficitaires à tel point qu’on préfère faire l’aumône et vendre à bas prix pour des gains à court terme). Après, il ne faudra pas être dogmatique dans notre approche avec les allemands et exiger systématiquement des contreparties dans nos négociations. L’affaire de l’avion et du char du futur pourrait être un modèle : 2 pays partenaires qui exercent dans leur domaine de compétence dans des programmes dont l’importance est proche.

          • Léonard dit :

            Il est vrai qu’un accord de coopération industrielle global dans le domaine industriel avec l’Allemagne ferait sens: un tank germano-français avec maîtrise d’œuvre allemande et un avion de chasse franco-allemand avec maîtrise d’œuvre française. Le tout avec commandes assurées par les deux pays (et cette fois pas de diminution de commande et de changement de cahier des charges en cours de route), et associations d’autres pays européens qui le souhaitent aux mêmes conditions. Mais pour ça il faudrait que les allemands s’engagent durablement pour une défense forte, et une vision commune de long terme de nos dirigeants. C’est pas gagné.

          • Léonard dit :

            Et pourquoi pas rajouter ensuite les britanniques en maîtres d’œuvre des drones obéissant aux avions de chasse en meute, et les italiens en maîtres d’œuvre des frégates ou des escorteurs ASM/ anti aériens. Mais bon déjà a deux ce sera extrêmement difficile , alors à 4 je rêve…

          • wagdoox dit :

            C’est sans compter sur les deux caractéristiques de nos « dirigeants », ils ont un complexe d’infériorité par rapport aux Allemands depuis 1940 (si c’est pas depuis 1871). Ensuite la France sans l’appui allemand vis à vis des marchés financiers, serait incapable de payer ses fonctionnaires les deux derniers mois de l’année (dans leur tete en tout cas). L’industrie de défense partira comme le reste.

      • adnstep dit :

        « De l’autre côté, on a un « allié » qui entend absorber nos industries (en particuliers aéronautiques  »

        Effectivement, pendant qu’on supprime des postes chez Eurocopter à Marignane, on en créé à Hambourg ou chez Dornier.

        On capte l’essentiel des crédits de recherche grâce au programme A400M, et on réduit la commande ensuite.

        Le nombre d’emplois dans l’aéronautique allemande atteint péniblement celui des emplois aéro en Île de France.

        Pour le moment.

        En passant, la partie « transport » d’Alstom à été refourguėe à Siemens, son ancien concurrent. Une sacré réussite. Vous voyez, nos intérêts convergent déjà.

    • Affreux Jojo dit :

      Une partie des commentateurs est pro russe. Et se fait entendre. Sinon, c’est plutôt occidental. Auteur compris.

    • Thaurac dit :

      Confond pas le site et les posteurs.Selon le sujet, les trolls russes s’en donnent à coeur joie, donc celui là, c’est du pain béni pour eux.
      de plus ne crois pas qu’il y a beaucoup de pro russes, ils changent souvent de pseudos et se répondent entre eux….

  16. CPJ94 dit :

    Pas certain que cela soit impopulaire chez les Allemands … malgré la contribution très significative des troupes US à la vie économique locale dans certaines villes du centre de l’Allemagne.
    Et au bout du compte, si cela peut faire prendre conscience aux Européens et pas seulement allemands, qu’il faut changer de paradigme en matière de défense (entre autres) cela n’en est que mieux…

  17. Castel dit :

    Il y a un proverbe qui dit que l’histoire n’est qu’un éternel recommencement….
    rappelons nous quand même de la position non interventionniste des USA au début de la seconde guerre Mondiale …..
    Il a fallut que les Japonnais les attaquent à Pearl Harbour pour qu’ils rentrent dans dans la danse !!!
    Entre temps, ils avaient laissé les 2 grandes dictatures de l’époque ( Allemands et soviétiques) s’allier pour envahir l’Europe avant leur confrontation….
    On oublie souvent que le principal but de la création de l’OTAN à été de faire barrage à l’expansion du communisme en Europe !!
    Aussi, maintenant que la menace n’existe plus, du point de vue Américain, il n’est pas étonnant qu’ils veuillent se retirer, et laisser les Européens se débrouiller entre eux, quitte à revenir un jour, s’ils sentaient leurs intérêts vitaux menacés !!!

  18. Wrecker 47 dit :

    US GO HOME le cri des jeunes Allemands qui se passeraient volontiers de ces bases américaines ,elles n’ont pas bonne presse chez les habitants ,ceux-ci les voient comme une armée d’occupation qui se conduisent en terrains conquis!…depuis 71 ans …Est-ce normal?
    De plus les Allemands ont l’obligation d’acheter du matériel US et de subir leur présence !
    ….Les Français étaient bien plus appréciés!
    Qu’ils rentrent chez eux,ce sera un bienfait pour tous !

    • GHOST dit :

      L´Allemagne possede une histoire militaire « riche » lol

      Si Trump que les USA doivent fermer les bases militaires, il devrait se dire que s´il ya un pays en Europe qui possede une histoire en matière d´innovation des technologies militaires, l´Allemagne est celui là.
      La RFA possede les ressources financières et technolgiques pour se défendre. Trump se trompe d´époque et de pays.

      • Vince dit :

        Ressources financières et technologiques certes (encore que dans le domaine aéronautique et naval il y a de sérieuses lacunes), morales, culturelles et démographiques, c’est pas gagné.

    • MD dit :

      N’exagérez pas tant que cela la francophilie des Allemands . Surtout chez les jeunes et les civils . Elle n’est pas si forte que cela. En fait, ce sont plutôt les vieux qui ont connu la Deuxième Guerre Mondiale qui venaient volontiers faire  »Kamarad !  » avec les militaires français .

    • JP dit :

      Quel matériel américain dans l’armée allemande aujourd’hui?

    • revnonausujai dit :

      « .Les Français étaient bien plus appréciés! »
      mouais !
      Aux FFA, dans le coin du Rheinland Pfalz, ils n’aimaient pas les Américains, mais les supportaient à cause du pouvoir d’achat
      Ils ne nous aimaient pas non plus mais ne nous supportaient pas car ils considéraient que nous n’étions pas leurs vainqueurs et que nous n’avions aucun titre à être là !

      • personne dit :

        A Kehl, dans le Land du Baden-Wurttemberg où j’ai servi dans les années 1980, le quartier Voisin a été réaménagé avec une seule mention là ou se situaient les locaux de la 21ème compagnie rappelant que c’était un bâtiment construit pour la… Reichswehr. Notre présence pendant des décennies à participer à la défense de la RFA a tout bonnement été zappée. Si c’était de l’amour, et qu’ils nous appréciaient, je dirais que c’était plutôt de l’amour vache !

    • Thaurac dit :

      Rappelles moi ce qu’ont fait les allemands en france pendant 4 ans?

    • Rigel dit :

      C’est ça tous les allemands crient us go home
      Vous y allez en Allemagne au moins ?

  19. Raymond75 dit :

    Et oui : la protection militaire (à ne pas confondre avec une alliance militaire) cela se paie, en général par la soumission. L’Allemagne s’est confortablement installée sous la protection de l’OTAN (c’est à dire des US), ce qui lui a permit d’avoir un budget plus positif que d’autres.

    • GHOST dit :

      Même la France est dans cette « soumission » ?

      Les drones de combat, les Hercules C-130 J et les Rafales qui s´entrainent sur un porte-avion US.. des indications de la soumission selon votre lecture?

      • Raymond75 dit :

        Non, ici il s’agit d’alliance militaire, car la France a une politique de défense conséquente, en fonction de ses moyens bien entendu.

      • Pourquoipas dit :

        Rien à voir. Il n’y a pas de base US en France et notre industrie militaire est plutôt concurrente à celle des US…

  20. Vince dit :

    Ce serait en effet logique qu’une grosse partie des bases US déménagent d’Allemagne vers la Pologne. La trouée de Fulda n’est plus trop pertinente. Et comme Trump déteste l’épicière brandebourgeoise, il va pas se priver.
    .
    L’Allemagne n’est plus le centre de gravité de l’OTAN.

  21. Duc d'Orléans dit :

    Et bien ce n’est pas le moment de démanteler notre force nucléaire. On retrouve un des schémas qu’avait envisagé de Gaulle lors de sa création. Sacré Grand Charles, va !

    • Castel dit :

      Oui, tout à fait d’accord, il ne me semble pas qu’il soit question d’abandonner notre force de frappe nucléaire. au contraire, il faut même veiller à ce qu’elle reste crédible en essayant de l’améliorer…
      Mais l’erreur à ne pas commettre à mon sens, serait de le faire au détriment de notre armement classique….
      Car, comme je l’avais indiqué dans un post précédent, il faut d’abord que nous puissions contenir les Russes aux portes de l’Europe, ce que contrairement croient certains ( ou veulent faire croire) est tout à fait possible, à condition d’en avoir la volonté et de s’en donner les moyens !!!

  22. FGNi dit :

    Vous etes jeune!!*
    souvenez vous les anciens.
    interdit au français et au chiens!!

  23. aa dit :

    Le vrai problème ce n’est pas la Russie mais ce qu’il y a au sud de la Méditerranée et au sud-est (islamisme, djihadisme, etc…) , tout ce qui traverse la Méditerranée et tout ce qu’il y a dans nos banlieues. Alors US ou pas, il faut augmenter fortement et rapidement notre budget défense, particulièrement les forces classiques (terre et mer) car nous allons en avoir besoin très bientôt.

    • Thaurac dit :

      C’est les lois et les juges qu’il faut changer!
      Tant que certains seront intouchables et auront les gens (minoritaires mais) très médiatisés pour les défendre, augmenter la police et l’armée, mais laisser leurs pieds et mains liés, ça ne servira à rien!

    • Castel dit :

      Oui, mais là, c’est un problème que nous pouvons régler seuls, entre Européens, pour ce qui est des frontières extérieures , et au niveau des états pour ce qui se passe à l’intérieur de chacun d’entre eux,
      En fait, il s’agit plus d’une mission pour la police. même si l’armée, comme ont le voit en ce moment sera toujours utile pour être à ses côtés en cas de nécessité !!
      Peut-être aurions nous besoins effectivement de quelques navires gardes côtes supplémentaires, mais, il faut avant tout que les Européens coordonnent leurs forces sur ce plan, car il ne servira à rien de surveiller uniquement notre espace maritime, si les migrants arrivent à débarquer chez un pays voisin, pour passer « en douce » pendant la nuit, aidés souvent par des tiers-mondistes irresponsables et démagogiques

    • Szut dit :

      « Le vrai problème ce n’est pas la Russie mais l’Islamisme. »
      En fait les deux sont des problèmes.
      La Russie peut rapidement devenir un problème catastrophique avec des possibilités de morts et de destructions gigantesques. Mais le statut quo peut encore perdurer pendant des années ou bien une guerre peut se déclencher en l’espace de quelques semaines.
      L’Islam au contraire est un cancer qui très lent dont les effets dramatiques ne se manifesteront que dans quelques décennies. Un Islam majoritaire conduira a une société intolérante et statique complètement verrouillée par la superstition religieuse.

  24. PK dit :

    aïe… Si les Américains s’en vont, les Allemands vont se réveiller… d’une façon ou d’une autre.
    .
    Alors, avec leur budget et une Allemagne réunifié, le résultat est garanti (par l’histoire : révisez votre histoire depuis Louis XIV avec ce cocktail).
    .
    Bref, il serait peut-être bon d’envahir l’Allemagne préventivement si les Américains se barrent… et ce n’est même pas une blague 🙁

    • adnstep dit :

      Cela me rappelle un dialogue du « Monocle rit jaune » :
      (Une fusillade avec d’un côté le « Monocle », agent d’élite des services français et un jeune employé de l’ambassade et, de l’autre, une masse de vils étrangers de races et de couleurs diverses, ennemis de la Patrie, on l’aura compris)

      – Tirez, jeune homme !
      – Mais, Monsieur, ce sont des Anglais. On n’est pas en guerre avec eux.
      – Jeune homme, sachez qu’il est toujours bon d’être un petit peu en guerre avec les Anglais.

  25. Allobroge dit :

    Ca va obligé l’Europe a créé sa propre défense autrement que sur du papier et chaque pays à prendre ses responsabilités et l’on verra sans doute que l’Europe tant vantée n’est peut-être pas aussi solide qu’on veut bien nous le dire, chacun défendant son pré carré parfois même contre ses prpores alliés !

  26. Gingin dit :

    l’Europe de l’Ouest est restée une colonie américaine alors que l’Est s’est affranchi de la colonisation russe…pire Sarkozy nous a vendu pour dieu sait quel intérêt personnel (comme il en avait l’habitude.)…
    Vive Trump! Il devrait nous permettre de réaliser le Go Home que nos grands parents réclamaient déjà …en 1945!

  27. Julien dit :

    J’y vois une sacrée opportunité pour la France et pour l’Europe.
    Que Trump retire ses troupes, que nos chers Etats membres se retrouvent un peu à poil et réalisent qu’il faut s’en remettre à ses voisins directs, pas à des loulous d’outre Atlantique à l’agenda different de celui des Européens.
    Que Macron propose le parapluie nucleaire Français, moyennant finances, of course.

    • Vince dit :

      « Que Macron propose le parapluie nucleaire Français, moyennant finances, of course. »
      .
      Et c’en sera fini de la dissuasion nationale, donc indépendante, donc de sa crédibilité. Qui veut se faire vitrifier pour Kiev ?

    • revnonausujai dit :

      dissuasion nucléaire égale intérêts vitaux; autrement, ça ne fonctionne pas; il n’y a pas un Français sur mille qui accepterait de faire vitrifier un coin de France pour Varsovie ou Berlin ; déjà que pour Nice ou Strasbourg, ça ne serait pas évident

    • Tremah dit :

      Ca ne se passera pas comme ça. La France n’est pas un poids lourd et le fait est que la plupart de ses voisins préfèrent opter pour une dépendance stratégique commune à un allié puissant mais lointain (qui nivelle les rapports de force au sein de l’Europe au profit des « petits ») que d’être dépendant de la France dont la politique étrangère ne correspond pas à leurs intérêts (on le voit très bien au Sahel où nos « partenaires européens » ont traîné des pieds pour apporter leur contribution) et qui pourrait exploiter cette situation pour renforcer son influence au sein de l’UE à leurs dépends…
      Et je ne pense pas que l’attitude de Trump va fondamentalement changer la donne. Les Polonais réclament une base américaine sur leur territoire et le F-35 semble avoir la partie déjà gagnée en Belgique malgré l’embarras du gouvernement qui essaie de garder ouverte l’option Rafale. Les Allemands pourraient également être tentés d’acquérir des F-35 pour résoudre leur différent commercial avec Trump dans un cadre bilatéral. Et ces deux pays préfèrent clairement conserver la garantie nucléaire américaine.

  28. Baleine bleue dit :

    Au lieu de surtaxer trois pots de confiture , 2 mobile ttes, et des jeans fabriqués en Turquie on serait mieux avisé de surtaxer l’armement et surtout de lui imposer des échanges en euros.. certes nos produits deviendraient plus coûteux, mais face à la monnaie de singe qu’est le dollar, tôt ou tard les importations américaines lui coûterait un déficit abyssal avec le chômage qui va avec.. on en sortira peut-être pas gagnant mais l’hégémonisme américain prendrait une belle raclée.

  29. mustard dit :

    Trump a visiblement déclaré la guerre à Merkel. Après les taxes sur ses automobiles il décide de retirer sa défense. si après ça Merke achète des F-35 c’est qu’elle n’aura rien compris.
    On en arrive à se demander si l’amérique est toujours un allié car elle se désengage de plus en plus l’Europe et ne cache pas son intention de quitter l’OTAN. Son centre d’intérêt semble à présent être le pacifique. D’un point de vue stratégique c’est une folie de laisser la faible europe seule face à son puissant ennemi russe, car la Russie opère depuis quelques temps un renouvellement total et un net renforcement de son armée.

    Si Trump est un homme d’affaire talentueux (ce qui reste à prouver malgré tout) il n’en demeure pas moins un catastrophique stratège géopolitique. Il va démonter à lui seul 50 ans d’alliance à travers le monde.
    En 1 an , il a su se mettre à dos son fidèle voisin Canadien, l’Europe tout entière, et le Mexique. Il engage maintenant un processus de destruction des alliance militaire dans le monde. Je me demande où il va nous mener dans 3 ans à la fin de son mandat. en tout cas, si par chance un autre président est élu après lui (ce qui n’est pas gagné vu que ça cote aux USA augmente) il faudra 10 ans pour reconstruire tout ce qu’il a détruit.
    Entre Obama qui n’a rien fait et tout laissé pourrir, et Trump qui détruit tout, je me demande bien comment nos enfants jugeront plus tard cette décennie.

    • Baleine bleue dit :

      C’est certain tout cela fait peur, mais bon Reagan avait pas fait mieux à l’époque , on aurait pu le voir arriver plus tôt, c’est pas avec des Mitterand et autres Chirac éminents stratèges de la défaite et de la corruption qu’on à pu l’éviter.

      • Affreux Jojo dit :

        Alors, ça, ça, j’appelle ça du commentaire éclairé. Non, vraiment.

        Bon, vous nous la refaites en expliquant ?

      • Léonard dit :

        Lol le bilan de Reagan en terme géostratégique est bon, ne confondez pas tout! Auriez vous oublié que les USA ont gagné la guerre froide?

      • Léonard dit :

        lol ne confondez pas tout, le bilan géostratégique de Reagan était bon, auriez vous oublié que sors USA ont gagné la guerre froide?

    • revnonausujai dit :

      hum, un homme qui n’aime pas l’allemagne ne peut pas être entièrement mauvais !

      • Castel dit :

        Mais un homme qui la déteste par principe, ne peut pas être totalement bon non plus !!!!

        • revnonausujai dit :

          d’une part,même pas besoin de principe, il suffit d’avoir de l’expérience et de la mémoire:
          de l’autre totalement bon, ça fait une belle assonnance avec totalement con.
          par ailleurs, un minimum de culture vous aurait ramené à la citation de William C Fields.

  30. Maya dit :

    Que foutent 35000 militaires US en Allemagne ?!!! .La guerre froide est terminée et l’an Russie ne va pas envahir l’Europe .

    • MD dit :

      Leurs bases, leurs hôpitaux, aérodromes, etc.. en Allemagne servent de relais pour les opérations américains en Asie: Syrie, Irak, Afghanistan par exemple. Par a vous vous aventurez beaucoup en affirmant que la guerre froide est terminée, alors qu’un bon nombre de hauts responsables américains affirment le contraire.

    • Rigel dit :

      Marque de la boule de crystal svp!!!!!

  31. Affreux Jojo dit :

    Trump n’est pas éternel. Je ne suis même pas sûr qu’il fasse un deuxième mandat.

    • Pascal (l'autre) dit :

      On a dit la même chose au sujet d’Erdogan! ………………….on a vu le résultat!

    • tschok dit :

      En application du XXIIe amendement, il ne pourra pas faire de deuxième mandat, seulement un second. Ouf.

  32. Barfly dit :

    Ils ont bien raison.
    Les allemands ont l’une des meilleurs économie du monde, ils jouent les planqués, et en plus ils donnent des leçons aux autres donc il faut leur mettre la pression et les mettre face à leur responsabilité. 1,5 % du PIB en 2025 et les 2% pas avant 2050 pendant qu’on y est. C’est du foutage de gueule pour une telle nation. On leur demande pas de mettre sur pied 20 panzers divisions mais juste de tenir et d’assumer le rang qui est le leur.
    Et pour tout ceux qui ont peur de l’avènement d’un IV Reich, les américains seront à côté en Pologne. Et puis nous avons la bombe atomique cette fois lol…
    En plus un déplacement des troupes US vers la Pologne serait plus judicieux stratégiquement car c’est potentiellement, je dis bien potentiellement, plus une zone de frictions (Kaliningrad, Pays Baltes, Ukraine pas loin) que l’actuelle Allemagne.

  33. Piliph dit :

    La menace russe sur l’Europe a été grandement exagérée – si ce n’est fabriquée – par les généraux de l’US Army (armée de terre US) et les industriels avec qui ils sont liés. En effet le recentrage stratégique des USA sur la Chine implique avant tout la Navy et l’Air Force (il n’y a pas de plan connu d’intervention de l’Army en Chine ou ailleurs en Extrême-Orient). L’Army craint de devenir inutile ou pire, d’avoir à se préparer à des combats fratricides sur le territoire national (comme une vulgaire Garde nationale…). Fin des gros contrats de matériels lourds, fin du poids politique …et fin des commissions. Trump, lui, préfère faire de la Russie un allié contre ses véritables ennemis potentiels et actuels (Chine, Islam), plutôt qu’un ennemi qui lui coûte cher pour rien. Les USA se retireront d’Europe comme ils ont commencé à se retirer de Syrie – la sécurité d’Israel étant entre de bonnes mains avec les Russes, comme le montre le feu vert US et israélien donné à l’offensive syrio-russe sur Daara. Les gouvernements européens qui resteraient alliés d’Al Qaida (suivez mon regard) seront les dindons de la farce. Idem en Europe, où l’Allemagne a tout intérêt à une alliance économique avec la Russie (économies complémentaires) plutôt que de lui faire la guerre. Ceci étant dit, rien ne garantit que Trump ne sera pas victime d’un attentat, qui sera présenté de la bonne manière par ceux qui l’auront instigué….
    Quant à Bolton, l’ultra décidé à faire la guerre à l’Iran (ce qui justifierait une Army forte), il est en train de mettre beaucoup d’eau dans son vin. A son propos, le colonel Lang, du site Sic Semper Tyrannis, cite le président Johnson à propos d’Edgar J. Hoover : « It’s probably better to have him inside the tent pissing out, than outside the tent pissing in. » (Il vaut mieux probablement l’avoir dans la tente en train de pisser dehors, que hors la tente en train de pisser dedans)….

  34. vrai_chasseur dit :

    C’est facile à dire pour Trump. Mais pour l’Allemagne ce n’est pas si simple.
    Contrairement à la France, dont la Constitution (celle de la Vème République, l’actuelle, a été taillée sur mesure par et pour un Général) la Constitution allemande est beaucoup plus restrictive en matière de défense. Elle date de 1949 et on se doute bien que les Alliés avaient veillé à l’époque, à ne rééditer ni les dérives de la République de Weimar ni surtout celles du nazisme hitlérien…
    La célèbre citation de Lord Ismay, général anglais du cabinet Churchill et premier secrétaire général de l’OTAN en 1952, est limpide à cet égard :
    « L’OTAN : c’est fait pour garder les Américains à l’intérieur, les Russes à l’extérieur et les Allemands sous tutelle. »
    Les allemands ne sont pas des idiots, ils ont des blocages internes constitutionnels qu’il faut leur laisser le temps de régler avant de les critiquer bêtement comme Trump. Ces blocages ne viennent pas que d’eux …

    • tschok dit :

      Une Otan sans Amérique, ça veut dire quoi?
      .
      Ca veut dire qu’on se retrouve avec une Allemagne qui a les moyens de mettre 2% de son PIB dans sa défense. Or 2% de son PIB ça veut tout simplement dire qu’elle a un budget défense qui fait le double du nôtre (il planerait vers les 65 milliards d’euros en altitude croisière là où, péniblement, le nôtre peine à décoller des 33).
      .
      La question est de savoir si elle le fera. Ben, si elle est dans l’Otan sans l’Amérique, là, oui, elle le fera. Parce qu’en face, il y a une Russie qui ne se veut pas sympathique.
      .
      Je ne suis pas certain qu’on ait tous bien compris les conséquences de la politique de Trump. On raisonne comme si l’inflation de la dépense militaire allemande était fondamentalement une bonne nouvelle pour nous.
      .
      Vous voulez accorder du temps aux Allemands pour qu’ils vainquent certains blocages internes. Je crois plutôt qu’il faut leur en accorder pour qu’ils ne les vainquent surtout pas.

  35. Djib out dit :

    L Allemagne vit pleinement la pax americana depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La presence militaire américaine leur rappelle d ailleurs chaque jour, cet état de fait historique. Les livres d histoires utilisées en Allemagne comporte obligatoirement des passages visant à montrer les bienfaits des USA, de comment ils nous ont sauvé..
    Les hordes des violeurs GIS white or black ne sont pas mentionnés. Plus de cinq millions de femmes allemandes violées par les américains et russes.

  36. Godefroy dit :

    J espère que l Europe déduira de la contribution largement donnée à la Pologne grâce à nos impôts le montant que ces gen proposent aux américains.
    Sinon que ces derniers se barrent se ne sera pas un mal.

  37. vachefolle dit :

    On parle de defense Européenne, mais si depuis 20 ans, les pays de l’OTAN n’ont quasiment jamais respecté le 2% du PIB d’investissement pourtant accepté et signé, alors est-ce quelqu’un peut croire sérieusement qu’ils le feraient si l’OTAN n’existait pas, et si les US ne râlaient pas régulièrement ????

    C’est clair que Allemagne se moque du monde en n’investissant pas ces 2%, alors que son budget est dans le vert. Cela doit être pour accueillir les bateaux de syriens ?

  38. Valère dit :

    Pour moi, l’Allemagne ne doit pas rater cette occasion en or de se débarrasser une bonne fois pour toute de la présence US sur son territoire. Une présence qui au passage ne lui apporte rien de rien. Pour moi ces bases sont des avant-postes qui s’inscrivent dans un plan consistant à espionner et à contrôler tout le monde, Europe y comprise.

  39. Djib out dit :

    Les allemands ne veulent pas d une puissance militaire trop imposante car elle pourrait être interprétée comme hégémonique et dangereuse. Les polonais et les israéliens seront les premiers à s en inquiéter. Les allemands ont peur d être puissant et c’est une très bonne stratégie de survie.
    Les teutons doivent s allier avec la France pour sortir de ce diktat otanesque.