Mali : Le quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel attaqué

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Wrecker 47 dit :

    Daech vit ses erniers soubresauts ?…On ne le dirait pas!…

  2. Faublas dit :

    Ça. fait désordre… et montre la crédibilité de la Force Conjointe G5 (ce qui me rappelle la remarquable efficacité des JTF dans sa lutte contre BH ou le MEND). Les seules actions qui ressemblent à des « opérations » relèvent de Bakhane et filiales sous commandement français.
    Cette Force Conjointe sent le fromage à plein nez… et sera rapidement hors de contrôle par manque de suivi ou par intérêt politique.
    Des généreux donateurs aux bonnes poches sans la moindre efficacité opérationnelle… L’immobilier de luxe va monter.

  3. Carin dit :

    Qui supervise cette force G5??
    Parce que s’il n’y a pas leurs instructeurs ou leurs pendants, les gars retombent automatiquement dans leurs vieilles habitudes!!!! Et cela donne ça!
    Donc ou nous les encadrons.. ou nos mises sont à perte, et ce pendant quelques années le temps que leurs sous officiers prennent l’habitude de se comporter en soldats… les officiers suivrons le mouvement pourvu que cela leurs apportent gloire et reconnaissance. Le problème est : que ferons ces officiers de cette gloire et reconnaissance ?? Il est très difficile de faire intégrer à ces gars qu’ils bossent pour une nation! Il y a tellement d’ethnies.

    • Nauatg dit :

      Ils feronT peut-être aussi moins de fautes d’orthographe….
      Les officiers suivronT du coup!

  4. NRJ dit :

    Les éléments nous le rappellent quotidiennement. L’Afrique est un bourbier ou la France use son matériel et ses hommes et ou elle n’a aucun alliés sérieux dans un conflit entre tribus locales.
    Et on s’étonne que les autres pays européens ne nous soutiennent pas dans ce conflit. Il ne sont pas fous, eux …

    • Castel dit :

      Bien sûr, mais nous n’avons quand même pas trop le choix…..
      Car si les Islamistes l’emportaient au Mali, c’est toute l’Afrique de l’ouest qui risquerait de tomber entre leurs mains !!!
      Avec un fief situé relativement près de l’Europe, ils auraient beau jeu de préparer en toute tranquillité leurs sales coups contre notre société, et peut-être d’envisager pour la prochaine étape de s’installer dans le « ventre mou » de l’Europe, à savoir les Balkans !!!
      Bien sûr, il serait souhaitable que nos partenaires le comprennent aussi, et s’engage un peu plus à nos côtés, mais en attendant on ne peut pas abandonner le terrain aux terroristes, pour les raisons que je viens d’ essayer d’expliquer…..

      • Castel dit :

         » que nos partenaires s’engagent », j’ai encore oublié de me relire !!

      • NRJ dit :

        Je ne suis pas d’accord. D’abord, la France est intervenue seul. Si on raisonne par l’absurde, on voit que la France n’a trouve aucun allie européens. Donc si ce que vous dites est vrai, ils sont tous demeurés et nous sommes les seuls intelligents. Libre à vous de le penser (pour rappel, l’Europe est intervenue sans le soutien américain a Sarajevo).
        Ensuite, je ne vois pas en quoi « ils pourraient préparer leur sales coups ». Pour cela, il faut déjà être uni, et si l’Etat malien devait tomber, ils se retrouveraient dans des conflits éthiques comme en Afghanistan dans les années 1990. Par ailleurs, il faudrait être en Europe pour faire des attentats. La menace est donc la même qu’avec les migrants syriens. Libre à nous de les sélectionner ou de les refuser.
        Enfin, ils menacent d’être dans les Balkans et en Europe grâce à la radicalisation des musulmans dans les sociétés occidentales. Cela montre à quel point vous avez tort, car malgré notre intervention, ils sont infiltrés dans nos villes. Enfin, s’ils faut protéger nos entreprises, il aurait été moins couteux d’envoyer des détachements de protection comme les italiens en Irak.
        Je soupconne qu’il y ait eu des motifs politiques pour cette intervention. Hollande était impopulaire, faisait face aux plus grande manifs de la 5ème République avec le mariage gay. Donc il fallait occuper l’actualité par une intervention « victorieuse ». Il ne restait après qu’a duper les naïfs par des fausses raisons alors même qu’on est intervenu en Afghanistan avec les mêmes raisons qu’au Mali…. Mais qu’Hollande a décidé de quitter.

        • Castel dit :

          Mais la France est intervenue seule au départ, parce que nous avions une responsabilité morale vis à vis d’une de nos anciennes colonie qui rappelons le au passage faisait partie de l’ancien « Grand Sénégal », qui nous avait fournit les fameux « Tirailleurs Sénégalais », qui n’avaient pas hésité à verser leur sang pour défendre la France au cours des 2 Grandes guerres….
          Nous aurions eu dans ces conditions mauvaise grâce à ne pas venir les secourir face à l’invasion Islamiste…..

        • Castel dit :

          Concernant l’Afghanistan, nous sommes beaucoup moins concernés , puisqu’il s’agit d’une situation dont les Américains sont les principaux responsables, en ayant aidé les pires Islamistes de l’époque pour obliger les russes à quitter ce pays, sans essayer d’aider des gens comme le Commandant Massoud par exemple à parvenir au pouvoir, pour pouvoir assurer l’avenir du pays…
          Ils ont préférer laisser tomber les Afghan, une fois les Russes partis.
          Et c’est donc à eux d’en assumer les conséquences…..
          D’ailleurs, si nous avons envoyé des troupes dans ce pays, je ne me rappelle pas que les Américains nous aient « renvoyé l’ascenseur au Mali à part quelques commandos occasionnels de temps en temps !!!
          Enfin, il suffit de regarder la carte de cette région, pour se rendre compte que nous ne sommes concernés en rien par cette région, contrairement au Mali et à tous les pays de l’Afrique Francophone qui les entourent !!!!

          • NRJ dit :

            Au mieux, vous vous trompez complètement, au pire vous êtes de mauvaise foi. Regardez les articles de journaux qui ont manipulé l’opinion : nous sommes allés là-bas pour protéger les populations, combattre l’islamisme et tout le tutti quanti. Demandez à une personne dans la rue, c’est ce qu’elle vous dira. Nous n’y sommes pas allés pour les tirailleurs sénégalais. Ou du moins, ce n’est pas ce qui a été vendu à l’opinion. Après, il y a peut-être le passe colonial qui fait qu’on s’intéresse plus à l’Afrique que l’Allemagne par exemple, mais la n’était pas la raison de notre engagement. Idem pour les américains en Afghanistan. Ils sont intervenus suite au 11/09 pour détruire les camps d’entraînement d’Al-Qaïda. Et nous les avons suivi dans ce même but et avec les mêmes raisons (détruire le nid de l’islamisme avant qu’il ne se répande, fasse des attentats en Europe (bref revoyez les raisons que vous avez donne dans votre premier commentaire pour le Mali).
            Enfin, les américains ont prévenu immédiatement qu’ils n’interviendrait pas directement car ne voulant pas entrer dans un autre bourbier (ils n’avaient pas tort en fin de compte, et l’expérience afghane et irakienneleur a servi). Ils n’avaient simplement pas à nous « renvoyer l’ascenseur » (on était pas obligé d’aller en Afghanistan et on l’a quitté alors que la situation n’était en rien réglée). Et si on va par la, vous direz la aussi que les américains devaient nous suivre dans notre guerre en Centrafrique (avec les brillants résultats qu’on lui connait) ?
            J’ajouterai enfin que les américains nous ont soutenu en Lybie. L’action de la France n’était pas négligeable, mais je doute que Kadhafi aurait perdu si les usa ne s’y étaient pas engagés.

  5. Bertrand dit :

    Tenez bon les gars… beaucoup de personnes ont une estime incroyable de votre engagement.

    RESPECT

  6. Valente Françoise dit :

    nos forces armées doivent être rapatriées et les maliens se prendre enfin en charge pour défendre leur pays !

    • NRJ dit :

      Super commentaire. Vous avez fait Polytechnique ???
      Non, je pense pour Science po vous concernant.

  7. Lagaffe dit :

    Le Forum sino-africain sur la défense et la sécurité a commencé à Pékin mardi dernier. Premier forum du genre, il illustre l’influence grandissante de la Chine en Afrique, y compris désormais sur le plan militaire. Vendre des armes, former des militaires, financer les armées : la Chine ne s’en cache pas, le Forum sino-africain sur la défense et la sécurité, organisé par le ministère de la Défense chinois, a pour but de renforcer les liens militaires avec l’Afrique. Pendant 15 jours, les responsables chinois et africains de la Défense vont échanger à Pékin autour de thèmes comme la sécurité régionale ou la coopération sino-africaine en matière de sécurité. Les responsables africains seront aussi invités à des démonstrations des armées chinoises. Un bon moyen de tisser des liens solides avec des militaires africains qui sont déjà régulièrement invités par la Chine à des formations techniques, entièrement financées par Pékin. Un élément de plus dans une stratégie d’influence chinoise en Afrique, qui passe à la fois par des investissements dans les infrastructures, et de plus en plus, par des liens militaires. En 2017, la Chine a inauguré sa première base militaire sur le continent africain, à Djibouti. La Chine s’impose aussi comme un acteur important des ventes d’armes en Afrique, n’hésitant pas à offrir des armements en cadeau à des pays amis, démocratiques ou dictatoriaux.

    • Castel dit :

      Si cela pouvait permettre à ces pays de trouver un allié fiable de plus, qui les aideraient à terme de se débarrasser de ces Islamistes, entre deux maux, il faut parfois choisir le moindre !!
      Toute action internationale qui pourrait nous aider à contrer ce fléau, me semble bonne à prendre….
      Une fois cette menace écartée, il serait sans doute préférable d’essayer de s’entendre avec les Chinois, qu’avec les « barbus », car avec eux, aucun dialogue ne sera jamais possible sinon à travers le rapport de forces !!!

  8. DVA dit :

    De plus en plus difficile de pomper les richesses africaines à bas coût en effet, pourtant il y va de la survie de grands groupes comme Areva, Total and co…et de leurs actionnaires…comme quoi ..la ‘nation’ a encore du boulot pour sauver ces …multinationales qui font …nos lois!…

    • NRJ dit :

      L’armée française doit défendre les intérêt de la France. Ces intérêt peuvent être économique. Cela est normal. Sinon, je ne vois pas pourquoi on laisserait nos soldats mourir là-bas à la place des maliens.

    • Castel dit :

      Ben voyons, vous pouvez me rappeler les richesses exploitables par ces grands groupes au Mali ?

    • Affreux Jojo dit :

      J’en ai un peu marre de toujours lire les mêmes sornettes, servies avec la même bêtise. Le problème de l’Afrique, ce ne sont pas ses richesses qu’elle est d’ailleurs incapable d’exploiter pour elle-même. Et que le monde entier lui achète au cours du jour des matières premières. Non. Le problème de l’Afrique, c’est sa démographie galopante où elle « se pille elle-même » en produisant de l’être humain auquel elle est incapable d’appotrer les premières des ressources. 230 millions en 1950. 600 millions en 1990. 1,2 milliard aujourd’hui. 2 milliard en 2050. 4 milliard en 2100. Pas assez de travail. pas assez de nourriture. Pas assez d’eau. Niger, champion toute catégorie dans le monde avec 7,1 enfants par femme ! C’est juste délirant !!! L’Afrique est une bombe à retardement qui est amorcée depuis longtemps. Elle va exploser à la face du monde. Par sa propre bêtise collective.

      • Castel dit :

        La, je suis tout à fait d’accord avec vous, et le plus dramatique, c’est que beaucoup n’ont pas compris que si l’Afrique ne faisait pas un effort pour changer de modèle de société, elle courre de toutes façons à la catastrophe !!!
        En effet, ce continent est le royaume de l’empirisme …
        On continue à faire comme les ancêtres :
        Une dizaine de gosses pour assurer les vieux jours des anciens, comme le faisait les ancêtres..
        problème ; lorsqu’on a épuisé les sols avec les cultures sur brûlis, et qu’il n’y a plus de viande de brousse, parce qu’il n’y a plus de forêts non plus, il n’y a plus de travail pour les jeunes….
        Alors, pourquoi ne pas les envoyer chez les « Toubabs » ( c’est à dire l’Europe) pour qu’ils puissent faire parvenir de l’argent au village..
        Et si c’est le cas, pourquoi ne pas continuer ?
        Alors que la solution pragmatique aurait été pourtant d’essayer de limiter ( un peu) la croissance de la population, abandonner la culture sur brûlis, et même de replanter des arbres..
        Et à ceux qui réclament « des papiers pour tous » aux nouveaux arrivants, je rappellerai que compte tenu des sommes faramineuses réclamés par les passeurs, seuls les villages les plus riches peuvent réunir de tels sommes, c’est à dire ceux qui ont le moins besoin d’être aidés !!!

        • NRJ dit :

          Et comment voulez vous faire @Castel ? Vous voulez les envahir ? Ça ne vous a pas suffit les guerres de décolonisation ?

  9. nirodwing dit :

    L’armée malienne est sans grande surprise, pas crédible ! c’est là que l’ont voit malheureusement la nécessité de la force barkhane, une armée plus rigoureuse et bien plus discipliné. Il faudra pas mal d’années aux maliens pour arriver a quelques chose de potable avec un commandement digne de ce nom pour enfin être efficace. Un grand bravo a nos gars et beaucoup de courage.

  10. Castel dit :

    Ben voyons, vous pouvez me rappeler les richesses exploitables par ces grands groupes au Mali ?

  11. Reality Checks dit :

    Pas de surprise pour ceux qui savent, ici comme ailleurs.

  12. Reality checks dit :

    Laurent
    que ce passe t il avec mes posts?
    Si vous (etc) ne voulez pas que j’écrive eh bien dites le.
    Dans la cas contraire essayez de comprendre pourquoi des posts simples ne passent pas et dites votre position..
    Je pourrais argumenter plus avant mais bref.
    PS si ces blocages vous interpellent mais que vous y êtes étranger, pensez ‘out of the box’

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Reality checks,

      Le souci est que je n’ai pas de trace de vos messages

  13. Parabellum dit :

    Jusqu’à à quand faudra t il rester dans ces ex colonies qui sont indépendantes depuis 1962..? Il y a plus de 100000 jeunes maliens en France …l équivalent de 10 divisions…la question africaine est démographique …on fait de la coopération depuis deux générations pour quel résultat ? Les chinois arrivent en masse mais ça aussi c est la démographie et l impérialisme qui en découle.

    • Bikoro dit :

      @Parabellum.
      Vous vous trompé sur tout, même sur la date d’indépendance des ex-colonies françaises d’Afrique.

  14. Castel dit :

    @NRJ
    Je me demande qui se trompe de nous deux, et qui est de mauvaise fois :
    Je vous cite :
    « regardez les journaux qui ont manipulés l’opinion »
    Pourquoi ?, les Islamistes n’étaient pas à Gao, ils n’avaient pas pris Kidal et Tombouctou et ne menaçait-ils pas l’ensemble du Mali, et toute l’Afrique de l’Ouest à terme ?
    Vous semblez confondre information et manipulation…
    Je continue:
     » Nous n’y sommes pas allé pour les tirailleurs Sénégalais »
    Mais, il s’agit la, d’un rappel de ma part, et non d’un prétexte d’intervention !!!
    Après :
    « Il y a le passé Colonial, mais ce n’était pas la raison de notre engagement »
    Vous croyez vraiment que ça n’y a pas contribué ?
    Ensuite :
    « Idem pour les Américains en Afghanistan, qui ne sont intervenu que pour détruire les camps d’al quaida »
    Et vous croyez peut-être qu’al quaida aurait pu s’installer en Afghanistan sans la présence des Talibans au pouvoir, qu’ils ont laissé arriver ?
    Enfin, vous dites que les Américains n’avaient pas à nous suivre dans un nouveau bourbier….
    Mais on les avais quand même bien suivis dans leur bourbier Afghan pendant un certain temps , et on aurait bien aimé qu’ils nous donne un coup de main au moins pendant l’opération Serval, quitte à ne pas nous suivre après pour l’opération Barkhane.

    Pour ce qui est de notre opération en Centrafrique, je crois que nous n’avions pas besoins des Américains, puisqu’il s’agissait avant tout de rétablir la situation la aussi dans une de nos anciennes colonie avant qu’elle n’ échappe à tout contrôle, et surtout que les rebelles Séléka ne soient récupérés par un groupe islamiste, comme dans l’Azawad au Mali.
    Bref, pour conclure, je ne vois pas ou je me trompe vraiment dans mes articles précédents, quand à ma mauvaise fois ou non, je laisserai ceux qui auront la patience de lire cet article jusqu’au bout d’en décider !!!!

  15. Affreux Jojo dit :

    Il ne faut pas rester dans ces pays de merde. Il ne faut y intervenir que lorsque la situation devient dangereuse, comme en 2013, Tout péter, laisser pourrir sur place quelques cadavres d’emmerdeurs pour édifier les foules ; et se retirer aussi vite qu’on y est entré. Et laisser les gouvernements sur place se démerder jusqu’à la prochaine fois.