La division des projets « avancés » de Lockheed-Martin embauche à tour de bras : Programme « secret » en vue ?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. Bloodasp dit :

    Ils recrutent, il faut vite y envoyer quelques ingénieurs/espions pour avoir des infos et aspirer les données….Avec des CV bien bidonnés, genre diplômé de l’X, stage chez Dassault ou Safran en mécanique des fluides, ou thermodynamiques….Je sais pas moi creusez vous un peu les méninges à la DGSE. Rassurez moi on a un service qui sait faire ça en France ou on est encore les couillons du continent?LOL

    • Jak0Spades dit :

      Pas si evident de nos jours. Les gross boites font justement du « screening » pour se prémunir de candidats bidons. Je sais de quoi je parle, ma boite offre ce genre de service. J’admets qu’il faut parfois admirer la créativité de certains candidats: contrefaçons de diplômes, faux sites d’internet d’universités bidons, impostures pour les fausses références de l’ancien taf… Votre ingé bidon, il se fait démasquer en deux coups de téléphone…

    • NRJ dit :

      Sauf que tu peux être sur que les gars qui entrent dans la division Skunk works sont checkés et recheckés. Surtout qu’il y a des chinois dans les ingénieurs de ce programme, vu le nombre d’ingenieurs américains « natifs » (et non native American) sortant des universités américaines.

    • Miaou dit :

      Bidonner un CV c’est facile, bidonner les inévitables entretiens et tests techniques c’est plus délicat.

    • terrien dit :

      T’inquiete ils ont deja des pipes pour recruter les gars de l’X pas besoin d’espions… 😀

    • Christine dit :

      Pour réaliser des opérations de stratégies obliques encore faudrait il avoir des personnels compétents

    • Aleks971 dit :

      Faut arrêter de mater le Bureau des Légendes. Lol
      Dégôter un ingénieur en aéronautique sortant de Sup’Aero ou n’importe quel autre école d’ingé, qui accepterait cela serait très difficile en plus d’avoir le profil: ça ne se trouve pas au coin de la rue. Un gars sortant de X exigerait minimum d’être chef de bureau. Mon cousin a été stagiaire chez Dassault Aviation: il avait travaillé sur l’interaction thermodynamique du missile MICA sur le Rafale en phase de tir. Autant vous dire qu’il a été passé au crible, de même pour l’entourage: l’existence d’une compagne russe (mais elle était polonaise) lui aurait pu coûter le stage. Pour les projets classés confidentiel défense, les services de renseignements prennent des mesures de sécurité.

  2. tartocitron dit :

    Personnellement, je pencherai pour la production du mini-réacteur nucléaire à fusion nucléaire. http://www.usinenouvelle.com/editorial/lockheed-martin-fait-breveter-une-partie-de-son-mini-reacteur-a-fusion-et-se-rapproche-du-graal-nucleaire.N672249
    Sachant que le CA a fortement progressé malgré l’embauche de 500 employés, on peut supposer que Lockheed-Martin produit et vend ses produits.
    Les armes laser et le SR-72 sont à encore à l’étude et on voit mal l’urgence d’équiper l’armée de drones ARES (bien que ceux-ci doivent être à un stade avancé).
    Pour l’arme hypersonique, Lockheed-Martin aurait embauché directement 1000 employés.
    Reste l’hypothèse d’un grand programme inconnu.

    • Aleks971 dit :

      Les chinois et les russes ont une supériorité dans les armes hypersoniques, avec notamment le Kinjal et le Wu-14…Les Etats-Unis comblent leur retard. La France n’est pas en reste avec le programme ASN4G. Le défis technologiques sous-jacent sont importants, avec entre autres la MHD pour la propulsion, l’aérodynamique, l’architecture du vecteur, son contrôle et son pilotage.

      • tartocitron dit :

        Le retard des USA dans ce domaine en fait une priorité. Mais pourquoi alors faire le recrutement en deux temps ?

      • tartocitron dit :

        Le Pentagone a fait appel à Lockheed-Martin en février 2018 pour développer un prototype.
        http://www.opex360.com/2018/04/20/lockheed-martin-va-developper-prototype-darme-hypersonique/
        Or la 1ère vague d’embauches date de 2017.

      • wagdoox dit :

        on peut pas tout comparer le kinjal et le wu14 sont pas vraiment les memes.
        le kinjal est un missilde de croisière deux étages avec le dernier étapes uniquement en hypersoniques pour une distance parcourue relativement petite (pour percer des réseaux peu épais). the WU14 c’est un missile balistique avec une seconde poussée pour éviter les missiles anti missile.
        Ce que prepare la France et les US c’est des missiles hypersonique intradmosphère contrairement au WU14 et sur des distances plus longues que le Kinjal.
        il n’y a donc aucune supériorité technologique, la France a un expérience sur les missile de croisière mach 3 depuis les années 60… les stato on sait faire, le problème ca reste encore et toujours le mur de la chaleur et la consommation de carburant. Russes et Chinois ont juste sorti des armes plus tot mais en ayant contourné les difficultés et donc en limitant les possibilités de ces nouvelles armes.
        le mhd c’est un mythe et ca ne sert certainement pas à la propulsion mais supprimer la friction de l’air… ou alors c’est pour les voyages spatiaux à 3km/h qu’on arrive toujours a mettre au point. le reste on l’a déjà meme si ca différent en fonction de méthode pour contrer la chaleur.

  3. Deres dit :

    Le projet de mini-réacteur nucléaire à fusion nucléaire est peut être justement une opération de contre-espionnage pour cacher un autre projet. Ce serait peut être un moyen de recruter des physiciens nucléaires par une firme aéronautique sans éveiller trop de soupçons. Propulsion nucléaire ? Bombe atomique à puissance réduite ?

    • tartocitron dit :

      Une des applications du réacteur à fusion compact est la propulsion. Comme l’avion Convair NB-36H qui fonctionnait à la fission nucléaire, la fusion permet d’avoir une autonomie de plusieurs jours mais sans les inconvénients de l’ancienne technologie.
      Pour ce qui est des bombes, la fusion est déjà utilisée dans les bombes H, les plus puissantes à ce jour.

  4. Leo dit :

    A noter qu’il existe également « Phantom Works » de Boeing qui fait la même chose. Quelques faits d’arme de ce département de Boeing sont:
    – Bird of Prey: démonstrateur furtif
    – Phantom Ray: un UCAV furtif
    – X-51: missile scramjet Mach 5
    – X-40 et X-37: sortes de navette spatiale sans passagers
    Ceci dit, je pense qu’il est très très difficile de faire mieux que le F-117, SR-71 et U-2 … .

    • wagdoox dit :

      le X51 devait aller à mach5 puis 7 puis mach 10, de mémoire il a atteint mach 7.
      Et c’est pas un missile mais un maquette de démonstration aérodynamique et propulsion.

  5. Jean-Michel dit :

    Lookheed Martin vient ussi de remporter un appel d’offre pour développer un missile hypersonique.
    https://www.popularmechanics.com/military/weapons/a21239436/us-air-force-hypersonic-strike-weapon/
    La course aux missiles hypersoniques est désormais officiellement lancée et les USA ont pris du retard sur la Russie et la Chine.

  6. Castel dit :

    Vu le fiasco du F117 au dessus de l’ex- Yougoslavie ( soit-disant invisible, mais détecté par un radar ancienne génération, à peine modifié), ça me semble logique que l’U.S. Air force souhaite quelque chose de mieux que ce modèle !!!.
    Maintenant, il est probable aussi, qu’ils aient l’intention de trouver un successeur au B2 qui commence , lui à dater…..

    • Leo dit :

      1. Tout d’abord PERSONNE ne dit que le F-117 ou n’importe quel autre avion est invisible! La furtivité (radar, IR ou autre) ne fait que limiter la distance de détection mais en aucun cas rend la détection impossible. Vu ce que le F-117 a presté en 1991 et puis dans les campagnes des Balkans on peut difficilement dire que le F-117 est autre chose qu’un grand succès.
      2. L’histoire du F-117 abattu au-dessus de l’ex-Yougoslavie est une histoire bien connue. L’avion a emprunté plusieurs jours d’affilé la même route ce qui est une erreur de planification. Il y avait de la complaisance du coté de l’USAF justement dû au fait que le F-117 était tellement efficace. Ensuite l’avion a été détecté est abattu a très courte porté exactement là où il est vulnérable.
      3. Le successeur du B-2 est connu, du moins le programme, il s’agit du B-21 Raider dirigé par Northrop Grunman. Donc rien avoir avec Skunk Works.

    • wagdoox dit :

      pour le F117 le remplaçant s’appelle F35.
      pour le B2 c’est le B21 et c’est Northrop Grumman.
      donc rien de super secret pour le 1er et le 2eme c’est pas LM.

    • Jolindien dit :

      Parler de fiasco pour le F-117 en ex-Yougoslavie est une erreur, au mieux une méconnaissance des faits. Par exemple une mauvaise préparation de mission… Cherchez un peu…. Et je suis curieux de connaître vos « sources » sur le radar d’ancienne génération à peine modifié.
      De plus, furtif ne veut pas dire invincible. Et on ne peut pas nier le rendement et l’efficacité des F-117, que ce soit en ex-Yougoslavie, en Irak ou au Panama.
      Et pour info, officiellement le F-117 n’est plus opérationnel depuis un bail.
      Le successeur du B-2: oui ce n’est pas un secret, mais c’est Northrop qui s’en occupe: le B-21 Raider.
      Je veux pas me montrer désagréable mais vous avez quelques années de retard! 😉

    • s dit :

      @Castel :
      .
      Déjà fait: le B-21.

    • Bretzel liquide dit :

      Fiasco du F-117? Vous rigolez, un avion abattu sur je ne sais combien de missions ou des appareils non furtifs ne se risquaient pas à aller, moi j’appelle ca un succès. Et puis arrêtez de nous bassiner avec votre invisible, même les plus cons des opposants à la suprématie militaire américaine, on comprit la différence entre invisibilité et furtivité.
      Si fiasco il y a c’est plutôt coté rafale qui malgré un lobbying féroce se vend très peu.

  7. Sempre en Davant dit :

    C’est qu’il en faut des bras pour faire voler les briques!
    .
    Plus sérieusement : suis je le seul a penser que le F35 est un piège a gogos qui sert à financer un appareil vraiment novateur?

    • Leo dit :

      Le F-35 est extrêmement novateur:
      – Prix bas du moins en acquisitions. On parle de moins de 90 millions de dollar pièce pour un avion qui contient des équipement qui sont normalement à acheter séparément tel le « targeting pod ».
      – Furtivité radar avancée tant pour sa maintenance basse comparé aux générations anciennes (F-22, F-117, B-2) que pour ses capacités propres.
      – Le HUD est remplacé par le casque, c’est-à-dire que le pilote verra toujours les informations nécessaires et non pas seulement quand celui-ci regarde droit devant.
      – AESA + EOTS qui en fait un mini-JSTAR. Ces deux systèmes parviennent à classifier des cibles (terrestres). L’acquisition des cibles terrestres se fait également en combinant les deux systèmes.
      – Le système DAS qui détecte tout départ de missile et donc le pilote réagir bien plus rapidement et de façon plus adéquate. En plus de ça ce système est un IRST et se charge de la vision nocturne.
      – Excellente capacité pour la guerre électronique offensive et le brouillage défensif.
      – Le F-35 est un vrai chasseur de SAM également, plus besoin d’avions spécialisé. Vu sa furtivité plus ses systèmes de brouillages la tâche n’en devient que plus facile.
      – Connectivité superbe.
      – Une vrai fusion des données et pas ce que l’on peut voir sur d’autres machines, ex. AESA+EOTS.
      .
      Pour résumer: Combiner la furtivité, la maniabilité (entre un F-16 et un F-18 ce qui est excellent), la vitesse (Mach 1.6 avec une charge interne complète et ce avec une accélération importante), un prix d’acquisition bas est vraiment un tour de force. Cet avion est une révolution et non pas juste une évolution. Les forces aériennes du monde entier semblent s’en rendre comptent, hélas ce n’est pas toujours le cas dans les forums.

      • Fabien dit :

        @ Leo
        Vous avez osé, et je vous ai reconnu… Par ce que débarquer pour déballer des fiches marketing et traiter les réguliers du site de naïf… Vous croyez qu’on sur un article d’Orange, Mediapart ou 20 minutes?
        Qu’on l’aime ou qu’on le conchie, les qualités techniques du F35 sont bien connues: mais cela n’en fait pas pour autant un appareil fiable et endurant: il arrive même des fois ou les opérationnels parviennent à se faire entendre au milieu des thuriféraires … un mot inventé pour les gens comme vous.

        • Dany40 dit :

          @Fabien
          Vous êtes dans la caricature et hors des réalités … les capacités du F-35 existent bien au delà des fiches marketing de LM. Ces capacités sont appréciées par énormément de responsables militaires… y compris en France.
          Personne ne nie le fait que le programme a été chaotique… mais la pertinence de l’avion final ne fait plus de doutes… et ce sont les militaires de nombreux pays qui le disent

          • nexterience dit :

            Je nuancerais: la partie capteur et électronique est révolutionnaire alors que les fondamentaux sont écornés: souvenez-vous de la nécessité de carburant basse température, nécessitant de repeindre les citernes, les temps d’orage, la maniabilité, etc.
            .
            Un avion redouté est celui qui n’a pas de points faibles et non celui qui a d’énormes points forts.

    • JG von Rheydt dit :

      C’est un peu brut d’expression au moins peut on dire que cela assèche les capacités de financement en R&D de pas mal pays, éliminant la concurrence dans d’autres secteurs de l’aéronautique. Inconsciemment c’est ce qui motive la rivalité des partisans Rafale vs F-35. La guerre des étoiles reaganienne cette fois dirigée contre l’industrie aéronautique européenne pour assurer son monopole et qu’il n’en reste qu’une à l’arrivée. Les capacités techniques des deux appareils sont au fond secondaires par rapport au projet politico-économique

    • Bloodasp dit :

      C’est aussi ce que je demande depuis un moment, cette histoire de F-35 et tous ses pépins techniques interpelle. Trump après son élection avait menacé de stopper le programme compte tenu du gouffre financier, il a rencontré les de chez LM et puis plus rien…..

    • wagdoox dit :

      La R&D du F35 c’est 80 milliard de dollar soit environ 4 X celle du rafale (R&D a la sortie de l’avion + mise à jour + inflation).
      Soit effectivement les fonds partent ailleurs
      Soit le F35 a des versions tellement différentes qu’il s’agit en réalité de 3 avions différents. Sachant que LM avait déjà développé le F22, la furtivité du F35 n’a pas dû couté particulièrement chers à mettre à jour. on arriverait alors un ration pour chaque version du F35 de 1,3x supérieur au rafale probablement moins pour le A et C et plus pour la version B. Si c’est le cas le F35 en temps que programme visant à rationaliser les besoins avec un seul avion de combat serait un échec.

      • Leum dit :

        Le F-35 est bel et bien trois avions différents.

        • Fralipolipi dit :

          Plus précisément, il s’agit tout d’abord d’un avion VSTOL – la version B – qui a ensuite été déclinée en 2 autres versions un peu moins complexes : A pour l’USAF et C pour l’US Navy et ses « Carriers ».
          .
          C’est pourquoi je dis parfois que les F35A et C auraient pu être des avions extraordianaires … s’ils n’avaient pas été contraints d’être associés à la plateforme de la version B – Vstol.
          .
          Hélas, le lobbyingMarketing Lockheed imposait que tout soit fait sur une plateforme commune, afin de rester cohérent avec le « rêve » qu’il s’agissait de vendre à l’époque, et afin de permettre de mieux vendre la version B (notamment aux US Marines et à la Royal Navy … forces armées essentielles au lancement du programme F35).
          .
          Si les versions A et C n’avaient pas été fusionnées avec la B, vous pouvez déjà parier que le F35C serait bi-réacteur,
          et que le F35A n’aurait pas une surface alaire aussi réduite.
          Et que les deux auraient une aérodynamique globale plus fine que l’actuelle.

    • Dimitri dit :

      Oui

    • sirthie dit :

      @Sempre en Davant :
      .
      Argument déjà évoqué à propos du B-2, et sans doute légende urbaine dispensant de toute autre recherche d’explication. Il peut être utilisé pour tout programme d’armement US couteux (ce qui est quasiment un pléonasme).

      • Sempre en Davant dit :

        F117, Harrier II, B2 et F22 précèdent le F35.
        Cela fait un énorme paquet d’expérience et de connaissance!
        C’est même un ensemble d’arguments qui présente tant de retombés technologique qu’il ridiculise l’éternel « la défense coûte trop cher ».
        Or, la navy veut un rab de F18, l’air force de F22, les sénateurs ne veulent pas qu’on ferraille l’A10, le Marine Corps fait des expériences effrayantes pour faire revenir d’entre les morts le F4U Corsair et « Pappy » Boyington…
        Whe are just poor black sheeps bééh bééh bééh…. Ben c’est un peu court!
        .
        En fouillant ici https://www.snafu-solomon.com/ vous trouverez tout plein de F35 bashing made in USMC

  8. OTOOSAN dit :

     » grand programme inconnu. » pour l’hypersonique la MDH est incontournable….

  9. georges dit :

    Ils se sont décidés à finir le F35 ?
    Je blague mais bon, c’est pour étudier son successeur ?

  10. basstemp dit :

    Peut être pour réaliser une navette spatiale habitable et capable de déployer divers armement dans l’espace : N’est ce pas Trump qui vient d’anoncer la refondation du militarisme américain en spatial habité ?

    De toute façon, tout cela sera testé sur la base 51 et le grand complot ziti ne fais que commencer …

    D’ailleurs Trump c’est reptilien, classe varan : )

  11. Kassad dit :

    Propulsion MHD.

  12. lxm dit :

    Une percée technologique augmente le nombre de programmes d’études en applications.

  13. Carin dit :

    C’est qu’ils sont capable de nous pondre une putain d’etoile de la mort ces couillons!!!

  14. Arlequin dit :

    Un gadget ultra secret et ultra cher, quand ça tombe là où il faudrait pas, ben..c’est embêtant quand même. « Nous en France, on a pas de pétrole, mais on a plus d’idées non plus! » https://www.youtube.com/watch?v=IU28GHMcYxM

  15. Bloodasp dit :

    La prochaine percée technologique en vue semble t-il c ‘est le moteur Sabre de Réaction Engine, Boeing et Rolls Royce injectent des millions dedans, LM ne voulant pas se faire doubler par Boeing cherche peut-être a refaire son retard? En même temps un moteur capable de fonctionner dans l’atmosphère à +de mach5 et mach 25 en exo atmosphérique faut pas louper ça….J’espère que chez SAFRAN et Dassault on surveille la chose de prêt…
    https://www.youtube.com/watch?v=Fdh0xAQ27nM