Le coût de la masse salariale de la Gendarmerie risque de déraper, prévient la Cour des comptes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. who? dit :

    j’aimerai qu’on me justifie pourquoi les autres armes ont la grille indiciaire gelée depuis 2006

    • Ba123 dit :

      Euh, ne pas confondre avec la valeur du point d’indice, qui toutefois a été gelée puis dégelés puis régelée.

  2. Un moblo dit :

    Voilà, voilà, plus d’officiers mieux payés…… quand aux vieux gendarmes qu on fait passer chef en reconnaissant leur expérience, ils sont responsables de tous les maux…… je ne vois pas l intérêt d a vous plus de généraux, surtout quand on sait qu en Indo un chef pouvait commander un escadron……

    • Relativement ancien dit :

      @ Moblo
      Les erreurs qui ont été faites dans le passé doivent servir à ne pas refaire les mêmes erreurs.
      .
      Vous avez raison de rappeler ce qui était fait sous ue sous la Quatrième République parce que cette époque est pleine d’enseignements : pour ma part j’en retiens notamment une leçon qu’il faudrait sérieusement prendre en compte aujourd’hui : le dévouement et la qualité des personnels a des limites.

  3. Peio dit :

    La cours des comptes s’inquiète de la hausse de la masse salariale de la gendarmerie mais…A t’elle vu le prévisionnel de hausse de la masse salariale dans la gedarmerie entre 2016 et 2022? Même pas 1% par an…. Avec les créations de poste prévu on arrive à peine à 0,5% par an hors création de poste… Alors parler de dérapage faut pas trop pousser. Enfin quand on regarde pour la police on comprend mieux se référer (masse salariale qui dans le prévisionnel progresse trois fois plus vite que celle de la gendarmerie) donc pour éviter qu’on stigmatise les policiers -et que les syndicats montent aux créneaux- on fait le référer contre les deux et après… On nous parle de parité….
    On peut trouver tous ce que je dis dans la réponse du premier ministre au référer de la cours.

  4. Albe dit :

    Augmenter les soldes des hauts gradés va en effet avoir pour conséquence d’accélérer l’avancement.
    Par principe (discutable), on monte en grade si on en a les capacités. Hors un groupe n’est pas constitué que par des personnes motivées par l’attrait financier mais aussi par le travail bien fait et la réussite collective. Hors cette catégorie de personnel, ne se verra pas reconnue à sa juste valeur car elle s’opposera à un avancement promotionnel classique. Si l’on soldait un peu mieux la base, en limitant les soldes des catégories supérieures (en maintenant tout de même un niveau de solde cohérent mais pas exponentiel comme à l’heure actuelle), on verrait peut être apparaitre des visages différents, guidés par des principes différents !

  5. ScopeWizard dit :

    Mais quel est donc ce bordel ?
    .
    Cela a t-il un lien avec les récentes exigences en matière de niveau d’ études élevé concernant les cadres de la Gendarmerie qui sont désormais bien plus souvent des BAC + 5 ou 6 que par le passé alors que ce haut niveau ne paraît pas forcément nécessaire à tous les postes à responsabilité élevée ?
    .
    Personnellement , j’ éprouve les plus grandes difficultés à me faire ne serait-ce qu’ une idée précise de toute cette situation ……. quant à y voir clair ………..

    • Atomkraftneindanke dit :

      Entièrement d’accord.
      D’ailleurs je propose de recruter le DGGN au niveau Brevet des collèges. Ça devrait amplement faire l’affaire. Pour les autres, un certif suffira.

      • ScopeWizard dit :

        Ne pensez-vous pas qu’ un tel niveau soit un peu trop bas ?

      • tschok dit :

        Tiens d’ailleurs, je me demande si on a vraiment besoin d’apprendre à piloter pour s’assoir aux commandes d’un Rafale?
        .
        S’entrainer sur son PC avec un jeu vidéo ça devrait suffire, non?
        .
        Bac+5 ou 6 pour des postes à responsabilités, ça me semble très excessif. Et en plus, j’observe qu’on demande souvent aux candidats de parler une langue étrangère. Mais on est en France, quoi, merde! Pire: on exige un permis de conduire.
        .
        https://www.police-nationale.net/opj-gendarmerie/
        .
        Et les transports en commun, alors? Et le vélo? C’est très bien le vélo. Ho Chin Minh a gagné des guerres avec le vélo.
        .
        Nan, nan, je pense qu’on a pas besoin de recruter des gens qualifiés. Rien dans notre monde moderne ne l’exige. Tout est simple, tout est facile à comprendre, tout est facile à faire. Et puis, pourquoi réfléchir? Il suffit de vouloir pour pouvoir. On exagère toujours tout.
        .
        Et en plus, il va y avoir l’intelligence artificielle: et si c’était la chance des gens peu qualifiés?
        .
        https://philippesilberzahn.com/2018/06/18/aristote-pour-tous-et-si-intelligence-artificielle-etait-la-chance-des-moins-qualifies/#more-6063

        • Ba123 dit :

          Partir du principe qu’un bac +5 ou 6 implique un haut niveau de réflexion c’est bien en adéquation avec ce post d’une suffisance écœurante

        • ScopeWizard dit :

          @tschok
          .
          Ce sont les gendarmes haut gradés eux-mêmes qui le disent ; sans blague vous croyez que ces choses là s’ inventent ?
          .
          Plus vous aurez un haut niveau d’ études et plus cela sera apparenté à un haut niveau de qualification , ce qui n’ est pas toujours le cas , loin de là ; le problème , c’ est que cela se rémunère à la hauteur et que vous avez un grand nombre de prétendus haut qualifiés qui agissent souvent en simples gestionnaires qui composent aujourd’hui une masse salariale qui coûte très cher pour dans un grand nombre de cas une utilité toute relative .

          • ScopeWizard dit :

            Bon , il ne doit pas y avoir que ça ; on ne peut pas non-plus toujours se contenter de voir les choses par le petit bout de la lorgnette , ce que vous faites beaucoup trop souvent avec vos visions au rabais ……….

  6. 341CGH dit :

    Je propose que l’on s’intéresse sérieusement au budget de fonctionnement de la Cour des Comptes : c’est le seul budget alimenté par de l’argent public qui n’est contrôlé par personne.
    Il devrait pourtant l’être. Une commission d’enquête parlementaire pourrait être créée à cette fin, par exemple.
    La Cour des Comptes n’est jamais avare de critiques à l’encontre des budgets militaires parce qu’elle sait que les militaires n’ont aucun moyen de pression en retour contre elle.

    • ScopeWizard dit :

      Entièrement d’ accord .

    • Shadok dit :

      Il ne faut pas non plus oublier un principe Shadok applicable partout : “Pour faire le moins possible de mécontents, il faut taper toujours sur les mêmes”.
      Et en plus de ça les militaires étant, statutairement, interdits de séjour dans les partis politiques, c’est en tapant sur eux que la Cour des Comptes prend le moins de risques.

    • maxime dit :

      mouais. je suis pas un grand défenseur de tous ces organismes qui fleurissent en périphérie de l’Etat, rendant des avis purement consultatifs et servant surtout à caser les copains.
      Ceci dit, la cour des comptes sur ce coup là ne fait qu’étudier les chiffres et attirer l’attention du gouvernement sur le fait que les données RH des deux forces de police ne leur permettront pas de rester dans les budgets prévus pour la mission « sécurité ».
      On est donc purement dans l’analyse et le constat, pas de quoi fouetter un chat. Et puis si vous allez lire le rapport complet sur son site, vous constaterez que la cour des comptes vise en réalité surtout la police, qui reçoit l’essentiel des recommandations. On dirait presque que la gendarmerie n’est associée que par souci d’éviter toute polémique entre les deux forces.
      Pour finir, il est indéniable que la gendarmerie a toujours eu une politique très volontariste pour pousser ses officiers vers le haut, car elle y voit un moyen solide de peser au sein du ministèrede l’intérieur, ce qui n’est pas toujours facile pour elle. Et dans cette course en avant, elle va à mon sens trop loin, créant les conditions d’une fracture durable avec les officiers de l’armée de terre, qui sont à des années lumière des avantages acquis par ceux de la gendarmerie. Il va lui falloir un jour choisir entre les deux ministères : devenir des flics « achetés » et moins efficaces, ou rester des militaires « pauvres » et pressurés, mais droits dans leurs bottes.

      • tschok dit :

        La gendarmerie est passée sous la tutelle du ministère de l’intérieur, donc je ne sais pas si la « fracture » qui pourrait exister entre les officiers de l’armée de terre et ceux de la gendarmerie est aussi inquiétante que vous le dites pour la « militarité » de l’institution.

      • ScopeWizard dit :

        @maxime
        .
        Intéressant et fort bien résumé .

      • 341CGH dit :

        Maxime, votre plaidoirie est intéressante mais il y a un point qui, selon mon analyse, la ruine.
        Quand vous écrivez que dans le rapport de la CdC “la gendarmerie n’est associée que par souci d’éviter toute polémique entre les deux forces” vous dites clairement (et involontairement, je suppose) que la CdC contrôle en s’arrêtant à des considérations qui ne sont pas comptables : prévenir une éventuelle polémique entre les deux forces n’entre pas dans les missions de la CdC qui doit s’en tenir à une approche purement comptable des budgets qu’elle examine.
        Je crains malheureusement que beaucoup de considérations diverses qui ne devraient pas entrer en ligne de compte, étrangères à la mission de la CdC, entachent les fameux rapports de la Cour des Comptes.

  7. Plusdepognon dit :

    C’est pas fini de taper sur les défenseurs de la sécurité publique ? Car sans sécurité, il n’y a pas de liberté.
    Entre les dealers qui sortent libres d’un tribunal, car il n’y a pas de juge pour eux et la réforme des commissariats à la capitale dont les élus ne sont même pas au courant, si bousiller les missions régaliennes de l’Etat n’est pas un métier, en tout cas il y a déjà eu remise de diplômes.
    Justice :
    https://www.lci.fr/justice/tribunal-de-pontoise-des-trafiquants-de-drogue-relaches-faute-de-juge-2091151.html

    Police (Jules d’en face):
    La méthode Lean appliquée à la sécurité publique : pour mettre plus de policiers dans les rues, fermons les commissariats.
    Le futur est radieux, on peut même imaginer le message d’accueil : « Si vous voulez déposer plainte, tapez 1, si vous etes en train d’etre agresser tapez 2, si vous voulez déposer une main courante pour ne pas faire augmenter inutilement les chiffres de la délinquance tapez 0, laissez nous un mail detaillant les circonstances à l’adresse suivante et raccrochez… »
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/ces-commissariats-qui-baissent-le-rideau-23-06-2018-7789785.php#xtor=AD-1481423552

    Diviser pour mieux régner est un adage qui a fait ses preuves. Mais trop de divisions vont créer des tensions à des niveaux inconnus de nos sociétés modernes…

  8. Fanfan dit :

    Continuons à mettre des officiers généraux et autres qui ne servent à rien….sauf a enfiler des perles. Ils devraient faire un audit, sur l emploi des ces derniers et leur rendement….

  9. Gian dit :

    Et pendant ce temps là, la masse salariale annuelle de l’Éducation Nationale c’est 50 Md €, soit son budget.

  10. Cerveau dit :

    Dans les années 1980 pour environ 75000 gendarmes il n’y avait que 13 généraux avec un grade le plus élevé de divisionnaire… Et ça fonctionnait très bien ! Hernu a lâché les vannes et maintenant on dirait l armée du général Alcaraz dans tintin, il y a des colonels partout….

  11. Atomkraftneindanke dit :

    Pour faire des économies dans les forces de l’ordre, je propose d’indexer leur rémunération sur les fautes d’orthographe dans les PV. Vu les commentaires précédents il y a du grain à moudre.

  12. Atomkraftneindanke dit :

    Pour ceux qui voudraient aller plus loin sur le sujet, « La conférence du policier » de Jacques Dufilho est un must.
    https://www.youtube.com/watch?v=dKaAYhimL8s&index=6&list=PLYKL4jGZTh7FjamR2GU0FjLjBqKegKX43&t=0s

    • ScopeWizard dit :

      C’ est pas lui qui jouait dans « le Funambule » ?
      .
      Et oui , Jacques Du Fil Haut ………. ah non, pardon , c’ était dans « Premier de Cordée » …….. ( si si , en 1944 , film de Louis Daquin adaptation du roman éponyme de Roger Frison-Roche ……. )
      .

      Bref , il est clair que cela ne nous rajeunit pas ; dans ses sketches comiques , ce type était impayable ……..
      Perso , je me souviens de deux téléfilms plutôt dramatiques : « Josse » et « Milady » …………

  13. Farid Varninghton dit :

    avec la légalisation du cannabis « light » légal qui a ouvert quantité de boutiques en France ces derniers temps, et les taxes sur l’argent que ça rapporte, il y aura largement de quoi financer la gendarmerie. Quoi qu’il y a tellement de clients qu’il y a rupture de stock, les boutiques doivent fermer faute de marchandises, les prix s’envolent, les listes d’attentes des clients sont longues…y a plus qu’à mettre de l’illégal, plus fort en principe actif chimique, confisqué par la gendarmerie.

  14. Wrecker 47 dit :

    …et çà c’est rien en regard de ce que va coûter la remise en état des logements des familles de Gendarmes !Ils sont à la limite de l’insalubrité !

  15. vidal dit :

    augmentations des généreux nécessiteux bein voyons !