Le Parlement aura à adopter une Loi de programmation militaire « bétonnée » par le Sénat

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. Arnaud dit :

    En réalité, en dépit de ce qui est régulièrement dit (à tort), les sénateurs sont bien meilleurs connaisseurs de leurs sujets que les députés.

    • Thaurac dit :

      Surtout sur les cigares et les grandes cuvés….

      • jj dit :

        Vous êtes mauvaise langue Thaurac , ils s’y connaissent aussi en restaurants et Hôtels 4 étoiles.

        • Le Parcheminé dit :

          Vous avez oublié les cadeaux… Ils sont très fort en cadeaux des lobbyistes…. Presque aussi fort que les députés !….

      • Olivier dit :

        Ouais, la cave et le restaurant du Sénat…Un must !

  2. Don Pelayo dit :

    Ces amendements du Sénat sont pleins de bon sens, mai ne jamais oublier que d’après la Constitution , c’est l’Assemblée nationale qui a le dernier mot !

    • Clavier dit :

      Comme en général, elle défait ce qu’a fait le Sénat …..
      Cette chambre haute ne sert à rien et coûte un max !

    • Électeur dit :

      Et dans les faits, c’est le ministère des Finances qui a le dernier mot car nos représentants n’osent pas censurer le Gouvernement.

  3. Wrecker 47 dit :

    De toute façon ce « machin » ne sert pas à grand-chose ,et ce ne sont pas les derniers à avoir votés des lois pous squezzer les militaires du pognon qu’on leur avait affecté …

  4. Électeur dit :

    C’est bien, parce que c’est une prise de conscience et l’affirmation de vérités qui sont bonnes à dire. Un réveil en quelque sorte.
    .
    Mais ça reste (car le Sénat ne peut pas faire plus) au niveau des vœux pieux : que fera le Sénat si un Gouvernement, et notamment le ministère des Finances, décide de ne pas appliquer la loi ? Le Sénat ne fera rien.
    .
    Une démission en masse des Sénateurs, ça aurait un impact sérieux sans perturber le fonctionnement des institutions, mais c’est évidemment inimaginable.
    Cela dit, on préfère quand-même qu’ils disent ça plutôt que de continuer de dormir.

  5. Thaurac dit :

    « ..Jean-Luc Mélenchon (qui y a siégé pendant 25 ans) prônait sa disparition. »
    Bidenchon, il ne sait plus où il crèche, c’est le comique de service, il me rappelle Marchais, qui faisait pas mal rire , quand il n’était pas bourré, dans ses discours télévisés 😉

    • Plusdepognon dit :

      « Le bilan de l’URSS est globalement positif ». M Marchais est le grand visionnaire de notre pays, vu le fonctionnement de l’union européenne et surtout de la commission européenne, le politburo est le régime politique actuel de l’Europe.
      http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2018/06/18/martin-selmayr-envoie-paitre-la-mediatrice-europeenne/
      http://www.liberation.fr/planete/2018/04/18/juncker-et-selmayr-miracules-a-strasbourg-et-morts-vivants-a-bruxelles_1644360
      Bernie Sanders, candidat malheureux contre Hillary Clinton a visé juste quand il a dit : »tout ce que nous effrayait dans le communisme-perdre nos maisons, nos épargnes et être forcé de travailler pour des salaires minables sans avoir de pouvoir politique- s’est réalisé grâce au capitalisme ».
      Vive l’union démocratique européenne (lisez le bouquin « Globalia », si vous avez le temps).
      Ben oui, si c’était démocratique, il n’y aurait pas besoin de tout passer en ordonnance ou en en douce ( renseignez vous sur les GOPE, tel le bon vieux plan quinquennal de l’URSS mais version ultra libérale)…

    • Castel dit :

      Mais au moins, Marchais faisait rire de temps en temps ( même si ce n’était pas volontaire de sa part ) , alors que merluchon, ce serait plutôt le genre pisse-vinaigre !!!

    • Jean-Marie H. dit :

      JLM et MLP livrent le même combat d’opposition fictive qui conforte le système : ce sont des gens dont les thèses, à la fois excessives et insuffisantes, ne servent qu’à occuper le terrain. Leur existence, soigneusement entretenue par la presse, permet de déverser des malédictions contre tout candidat sérieux qui développerait des arguments un peu comparables mais valables.

  6. Forban78 dit :

    Comment d’etonner que l’assemblée composée à 50% de femmes et de plusieurs dizaines d’hommes dont beaucoup ignorent la chose militaire établissent un budget cohérent… seul un sénat de droite pouvait corriger les arnaques et grosses lacunes

  7. lxm dit :

    Le sénat est ce qui permet d’éviter qu’un populiste ne prenne le pouvoir démocratiquement et ne modifie tout à son avantage dans le pays pour le transformer en dictature.
    La chambre des sénateurs représente le temps long( celui des campagnes, des institutions, de la rente), alors que la chambre des députés représente le temps court( celui de la ville et des pulsions à la mode, du profit).
    Ce jeu de zigzag entre le temps court et le temps long est ce qui permet le pilotage du pays dans un relative stabilité et évite la création d’une contestation populaire.
    On peut réformer le sénat mais pas le faire disparaitre, son concept est fondamental pour la stabilité du pays. En Angleterre, l’équivalent du sénat est appelé chambre des lords.
    Aux USA aussi vous avez aussi 2 chambres, le sénat qui représente les territoires( temps long) et les députés représentants la ville, la démographie. Vous avez le rapide et le lent, le leader et le groupe, les 1ers et le peloton, comme dans tout système, tout se résume toujours à cette division, et ils doivent communiquer pour rester en harmonie, les 1ers sortent du groupes puis tirent le groupe, puis y sont réintégrés et d’autres 1ers sortent du groupe pour les remplacer et ainsi de suite. Le rapide voit ce qu’il veut, alors que le lent voit long terme en s’économisant et veillant à ne pas trop se mettre en danger. Donc quand les 1ers veulent rester 1ers et refusent les autres( comme la redistribution, on aboutit à un système de caste et comme les 1ers font à un moment donné leur temps et deviennent inaptes( suradaptation) tout le système ralentit prodigieusement et se mets en danger.
    Les sénateurs pondent des rapports en général bien plus approfondies et sérieux que ceux des députés.
    Le jour où ils vireront le sénat pour « cause » d’efficacité, barrez vous du pays, je ne plaisante pas, car on sera alors dirigés par des fous qui emmèneront le monde à sa perte. Et je pense que tous ceux qui veulent virer le sénat sont inaptes à diriger un pays.
    Pour l’Union européenne, il y a aussi un parlement( démographie générale) et l’équivalent d’un sénat( représentant les pays).
    Tout ce que je dis a aussi des répercussions en stratégie et organisation militaire, vous avez la reco et le gros de la troupe, la reco dit où aller mais la troupe ne va pas obligatoirement là où va la reco.
    Nous avons besoin d’une clarification des rôles.

    • Tannenberg dit :

      Merci pour ce post, on croirait les choses evidentes, mais desfois ca va mieux en le lisant =D
      C’est d’autant bienvenu que je commence a en avoir ras la casquette des commentaires de trolls et/ou de comiques qui s’amusent repandre leur vision simpliste du monde par ignorance ou a dessein, ou pire encore de fausses rumeurs, meme si je crois que de ce cote la, M. Lagneau fait ce qu’il peut pour veiller au grain.

      Pour ceusse qui font du second degre (j’ai rien contre), mais desfois un petit indice dans le message pour dissiper le doute serait un « plus » appreciable, surtout pour ceusse qui sont tres « premier degre » ou encore ceusse qui ne lisent que rarement les commentaires pour connaitre les participants adeptes de cette pratique (mention speciale pour M. tschok =) ).

  8. Jean de la Fontaine dit :

    @ lxm, vous êtes sévère : le Sénat dont le rôle consisterait à empêcher quelqu’un d’être élu démocratiquement (car c’est bien ce que dit votre première phrase), c’est défendre le Sénat par la technique dite « du pavé de l’ours » popularisée par l’une de mes fables.

    • lxm dit :

      Nan, j’ai écrit que le sénat sert à lisser l’effet du vote dans le temps pour que la pulsion du moment ne bouleverse pas le pays. On ne va pas écrire une loi pour chaque fait divers.