Le futur char de combat franco-allemand devrait être opérationnel en 2035

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

89 contributions

  1. Debunk dit :

    Les français qui prennent la direction des manœuvres aériennes, les allemands qui s’occupent des opérations terrestres. Il ne manquerait plus que les anglais pour le domaine naval et chaque pays pourrait alors briller là où il excelle tout en en faisant profiter ses alliés!

    • Leum dit :

      Au vu des soucis des Types 45 à fonctionner en eau chaude que n’ont pas les FREMM j’ai un gros doute sur les capacités actuelles de l’Angleterre.

    • GHOST dit :

      Etrange..

      L Allemagne en compagnie de la Grande Bretagne, l´Italie et l´Espagne possedent (aussi) une expertise avec l´Eurofighter en service dans ces pays y compris l´Autriche et l´Arabie Séoudite.
      Pour quelle raison aucun pays en Europe n´utilise le Rafale ?

      • Albatros24 dit :

        son prix…à l’époque
        Car maintenant avec le F35 cela n’a plus d’importance si c’est fabriqué par l’Oncle Sam

      • Pourquoipas dit :

        Concernant l’eurofighter, l’ingénierie est principalement chez BAE, donc non, les allemands, italiens et espagnols ont perdu cette compétance. C’est bien pour celà que DAssault n’a eu semble t’il aucun mal à récupérer la direction du futur systeme aerien franco allemand.
        Pour finir, non le rafale n’est pas plus cher qu’un eurofighter, et la cellule du rafale est bien plus évolutive que celle de l’avion européen conçu à l’origine pour intercepter les chasseur soviétiques et qui a du mal aujourd’hui a trouver la polyvalence nécessaires au chasseurs du XXIeme siecle.

      • Castel dit :

        Euh……la France quand même !!!
        Cela dit, lorsqu’on fait un parallèle avec Airbus, on se rend compte qu’une coopération Européenne, aurait permit au Rafale de se vendre bien mieux et surtout plus tôt….comme pour l’Eurofighter par exemple !!

      • Leum dit :

        Fierté et Refus de reconnaitre que la France avait raison?

        Sentiment anti-français?

        Clairement l’Armée Suisse (et les Suisses sont quand même pro-Allemagne et préfèrent se foutre de notre gueule) avait choisis le Rafale et très largement, par rapport aux Eurofighter et Gripen.

  2. Fotokraff dit :

    A quoi serviront ces chars, gouffres à pétrole que l’on importe, forte fâcheuse dépendance en temps de paix ou de guerre …

    Des drones électriques (on parle de faire voler des avions de lignes électriques), moins chers, plus rapides, plus précis, ne seraient-ils pas beaucoup adaptés à leur époque?

    A mon humble avis, il s’agit juste avec nos impôts, de remplir les carnets d’industriels incapables de s’adapter au changement de paradigme, ce qui signifie que leurs inutiles productions seront tout aussi incapables de nous défendre!

    C’est de l’argent jeté par les fenêtres qui serait plus utile au développement de batteries solides, ainsi qu’à l’amélioration de cellules photovoltaïques embarquées…

    Le tout à partir d’une industrie légère, nécessitant beaucoup moins de ressources diverses et variées, type imprimante 3D, qui se mettent elles aussi à voler!

    Malheureusement, nos prélats technocrates ne savent pas que les guerres se gagnent avec la logistique…

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/bientot-la-revolution-des-batteries-solides-780986.html

    http://www.vipress.net/start-up-de-voitures-volantes-eva-atterrit-a-toulouse/

    https://youtu.be/GmdlvFH4ntU

    • sonata dit :

      Allez donc faire un tour dans le Donbass pour constater sur place l’inutilité des chars de combat 😉

    • Raz' dit :

      Le RETEX des guerres récentes, Yemen, Afgha ou Irak démontrent l’utilité à la fois tactique et psychologique des chars de combat. Que ce soit pour couvrir l’infanterie, réduire les points durs adverses ou absorber le feu ennemi, ils sont encore indispensables (et ce malgré la prolifération des missiles type TOW). La dissuasion qu’ils apportent ne se dément pas non plus, avec un foisonnement d’exemple où des milices inférieures refusent l’engagement du fait de leur présence. Aucune de ces missions ne saurait être remplie par des drones légers.
      Dans un conflit symétrique, les nécessités du choc et/ou du soutien des forces terrestres laissent augurer d’une belle place pour les chars de combat. La logistique est importante, c’est vrai, et c’est pour cela qu’on devrait surtout éviter un système trop technique (j’y crois peu mais bon) incapable de supporter les contraintes d’opérations à large échelle.

    • UnKnown dit :

      L’idée n’est pas non plus d’aligner des centaines de divisions de MBT… mais simplement de préparer le remplacement des Leclerc et Leopard II, qui auront plus de 45 ans en 2035… si le programme ne prend pas de retard!
      Et si les drones terrestres sont très utiles en milieu urbain, ou en contre guérilla, on voit mal leur utilité quand il s’agit d’exploiter du terrain.

    • NRJ dit :

      @Fotokraff, vous faites sans doute partie de ceux qui voient d’ici 10 ans un changement radical de la guerre avec des véhicules légers couverts par des drones, utilisant de l’intelligene artificielle etc… Votre vision est très séduisante, mais aussi très décalée avec la réalité.
      Saviez vous que les USA avaient financé dans les années 2000 une dizaine de milliards de $ dans ce but avec le programme FCS (Future Combat System), et qu’au final, la conclusion était que les technologies n’étaient pas matures et ne seraient pas applicables ?
      Je dois vous faire d’abord remarquer que le char de combat est la réponse répond notamment à un besoin nécessaire: la protection des hommes et des véhicules sur tout terrain (que l’on ne pourra as remplacer en toute condition avant quelques années). Bien que l’on s’y acharne, on a pas trouvé pour l’heure le matériau hyper-léger, hyper-résistant, et hyper- bon marché. Donc si vous voulez avoir de la protection, il faut accepter d’avoir un véhicule de 50 tonnes pour lequel il faut 130 (!) m3 de batteries actuelles pour des performances équivalentes à l’essence. Quand aux drones, ils ont un énorme talon d’Achille: leur vulnérabilité au brouillage. C’est à cause de ça que des SDTI français de l’OCDE se sont retrouvés cantonnés au sol en Ukraine.
      Donc, oui il ya des innovations comme l’imprimante 3D ou les drones qui peuvent innover et améliorer l’efficacité de nos armées, mais restez prudents. Même si c’est intellectuellement décevant, il faut rester prudent et ne pas chercher une révolution immédiate. L' »optio » de Nexter en est l’exemple: ce robot est petit, apte à faire de la reconnaissance et de l’appui-feu au soldat, et ainsi d’améliorer nos capacités

    • Miaou dit :

      Éventuellement un tank au bio carburant ou pile à combustible/hydrogène ?
      L’antimatière un peu trop chère.

    • MD dit :

      Bachar el Assad est pourtant bien content d’avoir des chars en Syrie pour pouvoir casser du barbu et autres rebelles . Erdogan aussi pour casser du Kurde.

    • Stoltenberg dit :

      Le seul inconvénient des chars d’aujourd’hui c’est qu’ils sont très chers et assez vulnérables quand ils sont mal utilisés. Mais dès qu’on a un besoin du mélange de rapidité, de force de frappe et de la protection, ils sont indispensables. Les conflits actuels semblent confirmer cette hypothèse. La guerre en Ukraine ou les opérations (notamment turques) en Syrie en sont de bons exemples.

  3. petitjean dit :

    « l’Allemagne assurera la conduite de ce programme »
    tout est dans cette phrase
    la puissante industrie allemande va nous manger tout cru
    mais Macron , l’ européiste mondialiste, s’en moque, en 2022 il aura quitté le pouvoir, mais détruit ce qui nous reste d’industrie de pointe
    Après Alstom cédé aux USA………………………

    • Clem285 dit :

      Fini de geindre ? L’Allemagne dirige la création du futur char, la France celui du futur avion de combat…. Mais là, pas de commentaire du style :  » La puissante industrie française a manger les Allemand tout cru, pauvre Merkel europeiste mondialiste, ….  »
      Fin bref, la critique, toujours la critique…..

      • ScopeWizard dit :

        Mais vous n’ avez pas encore compris le rôle que joue l’ Allemagne ?
        Et non , ce n’ est pas la France , c’ est Dassault qui est en charge de diriger la construction du futur avion de combat ………

        • JP dit :

          Par contre Dassault va diriger la construction qui ne conviendrait pas du tout aux intérêts de la France?
          Vous croyez vraiment que vous avez la science infuse et que Macron est un débile profond?

          • ScopeWizard dit :

            @JP
            .
            Ah non , je ne crois ni à l’ un ni à l’ autre ; par contre je suis de très près l’ évolution de la situation en Allemagne et pour l’ instant tout ça ne me dit rien qui vaille ……..
            .
            Quant à la « science » de notre président en matière économique , vous savez quand vous avez certaines bases , il y a effectivement de grosses questions à se poser ……..
            J’ y reviendrai plus tard …….

          • Musar45 dit :

            JP, vous terminez sur une mauvaise question.
            Parce que 1) l’évaluation de la débilité est du domaine médical et parce que 2) nous sommes effectivement dans un régime politique tellement usé qu’effectivement un débile profond pourrait recueillir les cinq-cents signatures et être élu contre les MLP ou JLM qui sont là pour ça.

          • ScopeWizard dit :

            @Musar45
            .
            En bref , parce que sinon il faudrait des lignes et encore des strophes pour correctement développer tout ça , vous avez dans tous les domaines une part de libertés et une part de contraintes qui varie en fonction de la situation et des circonstances , mais , parallèlement à ces ouvertures et à ces limites , vous avez en quelque sorte des « figures imposées » autrement-dit des fondamentaux qui balisent tout cela et déterminent ce qui est « possible » et ce qui ne l’ est pas ou ce qui l’ est moins ………
            .
            Plus vous sortez de ces « fondamentaux » , ce qui est votre droit , plus vous risquez à la fois de vous heurter à la règle et plus vous réduisez votre marge d’ erreur .
            .
            Un exemple :
            vous pratiquez le parachutisme ; il y a dans cette activité à la fois un certain nombre de règles très strictes à respecter et un espace de liberté délimité par ces règles qui sont surtout des règles de sécurité ………
            Vous pouvez décider d’ effectuer un saut commandé ( en dehors des chuteurs OPS qui sont spécialement entraînés pour ça ) à 3000 , à 4000 , à 5000 mètres d’ altitude , sachant que plus vous sauterez de haut et plus votre temps de chute libre pourra être long , sauf que si vous dépassez une certaine altitude , l’ air se faisant plus pauvre en oxygène , soit vous devrez pressuriser la cabine avant le saut , soit vous devrez vous équiper en fonction , alors qu’ en sautant de plus bas vous vous épargnez tout ce tralala , c’ est le côté « raisonnable » qui entre en jeu ou si vous préférez le juste équilibre entre le plaisir de pouvoir profiter d’ une certaine liberté et les contraintes liées à la limitation de cette même liberté ……..
            De même , vous pouvez décider d’ ouvrir votre voile le plus bas possible sauf que là aussi si vous ouvrez trop bas , primo , vous accroissez les risques si quelque chose tourne au vinaigre en réduisant votre marge de manœuvre vous permettant de trouver et de mettre en œuvre une solution susceptible de vous tirer d’ affaire , secundo , vous risquez de vous faire très sérieusement sermonner car vous avez volontairement choisi d’ enfreindre une règle de sécurité élémentaire ………
            .
            Et bien , lorsque l’ on est à la tête d’ un État , c’ est la même chose ; certes , la nature des choses est différente mais ce sont les mêmes principes de base qui s’ appliquent ……….
            Quelque part , on peut dire qu’ un pays se gouverne en faisant appel au bon sens , à la logique , mais aussi à ses fondamentaux qui peuvent être sociaux , culturels , historiques , etc ……….
            .
            Il s’ agit de trouver le juste équilibre en s’ affranchissant ou en jouant avec des règles offrant une certaine flexibilité , des règles souvent moins rigides quant à l’ exigence de leur respect , mais aussi en respectant d’ autres règles qui sont souvent beaucoup plus strictes .
            .
            Par exemple , sur le plan économique , le Président Macron me paraît pour le moins « léger » , sa politique ne respecte pas suffisamment ce qui devrait l’ être …………
            Déjà quand l’ on veut mettre en application une politique libérale , on ne commence pas par mettre des freins partout …….. C’ est une des règles fondamentales de base qui n’ offre que très peu de souplesse ……….
            .
            Et oui , c’ est quoi un moteur ?
            C’ est quelque chose qui permet à un mobile de se mettre en mouvement et de conserver ce mouvement par transfert d’ énergie ………
            Quel est le moteur de la croissance économique ( activité positive en augmentation ) ?
            C’ est la consommation .
            Et la consommation est fonction de quoi ?
            De vos moyens , de votre pouvoir d’ achat .
            Par conséquent , un libéral dont le crédo est d’ avoir le moins d’ obstacles possibles , doit justement s’ efforcer de ne pas les multiplier car il va automatiquement entraver ladite croissance en freinant la consommation car ladite consommation a besoin et du pouvoir d’ achat et d’ une motivation …….. et oui , vous pouvez avoir l’ argent et pourtant décider de ne pas consommer pour autant ……..
            Le pouvoir d’ achat pouvant être considéré comme étant le carburant permettant d’ alimenter le moteur « consommation » du véhicule « croissance économique » ……..
            .
            Tenez , un truc auquel peu d’ entre-nous ont pensé parce que vu comme ça , il n’ a rien de rien :
            .
            vous avez 40.000 Euros d’ épargne que vous pouvez consacrer à l’ achat d’ un logement , la banque suivant vos conditions de revenus pouvant vous consentir un prêt de mettons 150.000 Euros s’ ajoutant ainsi à votre apport initial , ce qui vous fait 190.000 Euros au total ……… C’ est quand-même une jolie somme !
            .
            Bon , le problème c’ est que par ici , tout est cher , et qu’ avec cette somme pourtant conséquente + la somme prêtée qu’ il vous faudra intégralement rembourser en comptant les taux d’ intérêts de 3% sur mettons une durée totale de 30 ans , vous n’ allez pas pouvoir vous loger comme vous l’ auriez souhaité ou vous estimez que vous pourriez avoir mieux pour moins cher ou pour une somme équivalente ………….
            .
            Bingo ! à 50 km vous allez pouvoir le faire au-delà de toutes vos espérances ; surface plus grande , mieux agencée , plus d’ espace extérieur , grand terrain , équipement plus moderne , etc ………
            Certes , mais vous êtes à 50 km ……….. et s’ il vous faut aller bosser aller et retour 5 jours sur 7 , cela vous fait 100 bornes soit 100 x 5 = 500 km ………
            Rajoutez les autres déplacements et sur une année composée de mettons 45 semaines pendant lesquelles vous devez à chaque fois vous farcir ce gymkhana vous obtenez au minimum 45 x 500 = 22.500 km de navette quotidienne 5 jours sur 7 sur une seule année ………..
            Alors , si votre véhicule n’ est plus de première jeunesse , 3 ans de ce régime vous feront lui rajouter au minimum 67.500 km au compteur ………
            Par conséquent , vous devrez envisager l’ achat d’ un véhicule neuf ou d’ occasion ou en leasing sous peu , ce qui va s’ ajouter au reste ………
            Là dessus , je vous rajoute les contraventions dues au passage à 80 km/h , un contrôle technique nettement plus cher et contraignant avec une contrevisite payante alors qu’ elle était gratuite , un carburant plus cher aussi , une augmentation générale des prix ………
            Bref , de quoi vous faire y réfléchir à deux fois avant d’ investir dans le nouveau logement ……….
            .
            En résumé , vous avez multiplié les freins concernant les transports en augmentant les frais , donc vous avez pris le risque de diminuer le nombre de transactions immobilières , donc celui de ralentir l’ investissement dans ce secteur vital de l’ économie , donc de contribuer à ralentir la croissance économique du pays en entravant le bon fonctionnement du moteur , la consommation ………
            .
            Le président Macron et son gouvernement vont multiplier les ventes au secteur privé alors que ce sont des sources qui rapportent à l’ État , etc ………
            .
            Ce sont des trucs qui paraissent tout cons et qui pourtant sont à la base de la bonne santé économique d’ un pays comme la France ………. et bien , qu’ à cela ne tienne , ce sont ces bases que le gouvernement actuel foule aux pieds encore plus que le précédent ……
            Et ça se prétend cador en économie ?
            .
            Mais c’ est une plaisanterie ……….
            .
            Bref , quand on se dit libéral on ne met pas des freins partout , à moins que l’ on n’ ait rien compris au film ………. ce qui effectivement semble être le cas ……….
            .
            D’ où la question en filigrane de tout ceci : qui commande réellement ce foutu pays , quels sont les intérêts , au-delà de tout discours convenu , emporté ou lénifiant , qui sont réellement défendus ?
            .
            Quid de ces récents rapprochements industriels et militaires franco-allemands , les visions sont-elles les mêmes dans chacun de ces deux pays ou sommes-nous dans de la « com » quitte à ce que tout ou majeure partie soit remis en cause bientôt ?

          • ScopeWizard dit :

            Correction :
            .
            Tenez , un truc auquel peu d’ entre-nous ont pensé parce que vu comme ça , il n’ a L’ AIR de rien :

          • JP dit :

            C’est le principe même de la France de ne pas être libéral…
            Mais ce que les Français ne comprennent pas, et c’est pareil pour les Américains… C’est que le problème ne vient pas de tel ou tel politicien… C’est le système politique qui ne permet pas de gouverner le pays sur une perspective de long terme…
            Un système politique tel que la Suisse (participation du peuple mise de côté) permet d’avoir un exécutif au service du peuple… Ils n’ont pas besoin de faire de la comm sans arrêt, ils font un travail concret et donc ils peuvent se concentrer sur le long terme, et pas renverser le travail du prédécesseur, au contraire, le continuer…
            Et surtout, comment est-il possible que l’exécutif soit représenté par 1/4 des français? Bref, vous vous concentrez sur des détails sans réelle vue d’ensemble. La France fonctionne mal, et si les responsables font mal leur travail, il faut adapter le système afin que cela cesse

    • Patatra dit :

      Ce n’est pas comme si la mise au point était donnée à KNDS (NExter system en fait partie) et que Dassaut récupère la conduite du porgramme SCAF… mais c’est un détail.

      • ScopeWizard dit :

        @Patatra
        .

        Pouvez-vous préciser ?

        • Patatra dit :

          Je disais juste que c’est KNDS et non pas l’ALLEMAGNE qui récupère la direction du projet du futur MBT, puisque KNDS est Franco-Allemand et que c’est Dassault et non pas la FRANCE, (mais qui reste franco-français) qui récupère la direction du futur SCAF.
          Direction de projets ne veut dire projet national et retombées industrielles et économiques exclusivement nationales.
          Je rajoutais seulement un peu de grain à moudre pour monsieur petit Jean.

          • ScopeWizard dit :

            @Patatra
            .
            Oui , en gros vous tenez à peu près le même raisonnement que celui que je tiens sur ce sujet …………

          • Patatra dit :

            Pas tout à fait, puisque vous semblez communiquer sur une entourloupe Allemande.
            Mais au regard de l’histoire de ces deux programmes, et de l’histoire des programmes d’armements, on a :
            – Deux volontés politiques,
            – Deux programmes bi-nationaux. On sait que cela a plus de chance d’aboutir à un truc correct. C’est même plébiscité.
            – Deux gestions de projets uniques, identifées, expérimentées et donc légitimes dans leurs domaines.
            – Le tout centré sur le noyau historique de l’Europe et s’appuyant sur les deux industries.
            Ok ça peut sentir la filouterie à tous les étages, mais merde, c’est quand même, en terme de programme d’armement ce qui peut se faire de plus prometteur.

          • ScopeWizard dit :

            Je suis d’ accord ; espérons qu’ en cas de couac , nous n’ y laissions pas trop de billes ………..

    • Optimist dit :

      D’une part la contrepartie est que la France assurera la conduite du SCAF, ce qui hautement plus profitable à notre filière aéro.
      D’autre part, il ne semble pas que nous ayons impressionné le monde avec notre expertise dans les chars : combien de LECLERC vendus dans le monde par rapport aux Léopards? Ah si, UN contrat export aux EAU. Tellement mal négocié qu’il a quasiment coulé GIAT. Des LECLERCs à moteur Allemand en plus…
      Encore un commentaire bas du casque (à pointe)…

      • ScopeWizard dit :

        Ne faites pas une fixation sur le Leclerc ; posez-vous plutôt la question sur ce qu’ il risque de se passer avec l’ Allemagne ………

        • JP dit :

          Plutôt que des sous-entendus, ne voudriez-vous pas préciser quels seront les problèmes?
          Et concernant les projets franco allemands… pourquoi pas les français à l’origine du problème?
          Ou comme au sein de toute organisation … « c’est pas mon travail, c’est celui de l’autre… »

          • ScopeWizard dit :

            @JP
            .
            Brièvement , parce que nous pourrions le construire tout seuls sans l’ aide de personne ( et pas forcément aboutir à un résultat qui ne soit pas satisfaisant ) , surtout pas celle des allemands qui dans un avenir plus proche qu’ on ne se l’ imagine risquent de nous réserver de très grosses surprises …………. du genre à tout remettre en question , contrats signés ou non ……….
            .
            L’ expérience du Rafale ne vous a pas suffi , le boxon chez Airbus non-plus ? Et bien il se pourrait que ce soit pire ………
            .
            J’ y reviendrai plus tard , j’ ai encore des infos à rassembler avant de me lancer ………..

    • NRJ dit :

      Arrêtez avec vos critiques à deux balles. Je n’aime pas Macron, mais sur ce terrain, il semble avoir bien fait les choses. Nous avons le leaderschip pour le futur avion de combat, et les allemands ont le leadership pour le futur char de combat. Quoi de plus naturel ? Les allemands (Rheinmetall et KMW) sont la référence pour les blindés lourds. L’expérience française se cantonne au Leclerc dans les années 1990 et à des véhicules à roues de 25-30 tonnes (Griffon, Jaguar, VBCI).
      Ces dernières années, les allemands ont eu des programmes beaucoup plus proches à celui du char du futur, que ce soit le Leopard 2 en ses multiples versions (2A6, 2A7, Revolution), mais aussi le VCI chenillé Puma (avec une tourelle entièrement téléopérée comme le T-14 Armata) de 40t, le VCI chenillé Lynx également de 40t, et le Boxer à roue de 35t.
      Il faut se rendre à l’évidence. La France est capable de développer des avions, mais pas des chars. On ne peut pas être bon partout, et les allemands ne peuvent pas être mauvais partout.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ
        .
        De toute façon , vu que la France a décroché le leadership concernant le futur avion de combat franco-allemand ( chose qui est complètement normale étant-donné l’ expérience et l’ excellence de Dassault ) , jamais même si le Leclerc s’ était avéré être dix fois meilleur que le Leopard 2 , la France n’ aurait obtenu la même chose concernant le futur char de combat ……..
        .
        Nous sommes là dans une question à la fois de diplomatie et de « répartition » équitable des tâches ……. bref , autant d’ échanges de bons procédés que de bonne entente préservée ……..

      • Vince dit :

        La France/Nexter est parfaitement capable de redévelopper un char sans l’aide des allemands. C’est ici purement une opportunité économico-commerciale.

      • Albatros24 dit :

        La France a inventé le concept du char moderne en 1917 et a eu des chars supérieurs aux allemands en 1940. Nos blindés actuels y compris le Leclerc ou le VBCI sont excellents. Le Jaguar sera peut être aussi une bonne surprise.

        L’ Allemagne ne s’est pas alliée avec la GB ou l’Italie pour construire son futur char mais avec la France…de même qu’elle a laissé à a France la conception du futur avion de combat.
        Au Yemen le Leclerc a démontré sa supériorité quoiqu’en disent ses contradicteurs

    • FredericA dit :

      « l’Allemagne assurera la conduite de ce programme » tout est dans cette phrase la puissante industrie allemande va nous manger tout cru
      .
      La France (Dassault) prend le leadership dans le futur avion de combat franco-allemand : normal. L’Allemagne (KNDS) prend le leadership dans le futur char de combat franco-allemand : inadmissible ! Permettez-Moi quelques statistiques pour rappeler le poids respectifs de chacun des acteurs :
      – Krauss-Maffei : 2125 Leopard 2 construits et vendus dans 18 pays
      – Nexter : 876 char Leclerc construits et vendus dans 2 pays
      .
      « Après Alstom cédé aux USA……………………… »
      .
      Pourriez-vous nous redonner la liste complète des industries bradées par E. MACRON ?

      • GHOST dit :

        Krauss-Maffei

        2125 Leopard 2 en service dans 18 pays… et la grande majorité de ces pays se trouve en Europe.
        Nexter 876 Leclerc en service dans seulement deux « pays » dont la France elle même qui possede le plus grand nombre de ce char…. Aucun autre pays en Europe n´utlise le char Leclerc.
        Etrange comparaison et étrange que Macron soit accusé de « brader » une technologie dont les pays membres de l´Otan n´utilisent pas..

      • NRJ dit :

        Petit commentaire: KNDS est franco-allemand. Et si l’on prend en compte le chiffre d’affaire, Nexter Systems est plus gros que KMW. La différence, c’est qu’en Allemagne, Rheinmetall sera associé alors que nous avons que Nexter en France.

      • ScopeWizard dit :

        @FredericA
        .
        Pas d’ accord : Dassault prend le leadership , pas la France ……. mais comme Dassault est français ……….
        Et ce n’ est point jouer sur les mots que de souligner cela car la nuance est d’ importance .
        .
        Mais vous réalisez la monumentale « bévue » que représente la vente d’ Alstom ?
        Alstom ce sont les réacteurs de nos 4 SNLE autrement-dit du seul support de notre force de frappe océanique de type nucléaire ……… donc de notre souveraineté et donc de notre indépendance ………..
        Quid du PAN CdG et des SNA type Barracuda ?
        .
        Liste :
        _Alstom
        _Aéroport de Toulouse-Blagnac
        _SFR
        _Aéroport de Nice
        _Aéroport de Lyon
        .
        Maintenant revenons un peu sur ces ventes ………
        .
        Aéroport de Toulouse :
        Je suis loin d’ être fan de Mediapart , cependant concernant l’ aéroport de Toulouse-Blagnac , leur enquête a mis en lumière ce qui restait dans l’ ombre à savoir un pacte secret ……..
        En effet le site d’ information se voulant indépendant a dénoncé les mensonges de Macron relatifs à la vente de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac aux Chinois de Casil Europe ……….
        C’ est ainsi que le 16 juin 2016 , le journaliste Laurent Mauduit écrivait :
        « le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron piégé par le retentissant mensonge qu’il avait commis lors de la privatisation . À l’époque, il avait en effet promis publiquement que la société resterait contrôlée par ses actionnaires publics, la société chinoise restant minoritaire. Mais avec ces investisseurs chinois, l’État avait au même moment conclu un pacte d’actionnaires secret, aux termes duquel il lui donnait l’assurance qu’il voterait à ses côtés toutes les résolutions qu’il présenterait.
        .
        L’affaire du dividende qui survient un an plus tard prend donc valeur de test : on apprendra le 28 juin si Emmanuel Macron a menti à ses concitoyens ou aux investisseurs chinois.
        .
        L’affaire risque donc d’avoir un grand retentissement, d’autant que le ministre de l’Économie rêve depuis peu un destin national. »
        .
        Effectivement , dès le 19 octobre ( ladepeche.fr ) , les actionnaires chinois vont se verser 15 M€ de dividendes ……..
        Par conséquent , comme le soupçonnait Mediapart , Macron a menti ………
        .
        Aéroport de Nice :
        le 28 juillet 2016 , le Figaro annonce que : « Le consortium Azzurra, détenu majoritairement (65%) par l’italien Atlantia contrôlé par la famille Benetton, avec à ses côtés l’aéroport de Rome et EDF Invest, se porte acquéreur des 60% détenus par l’État. Produit de la vente : 1,22 milliard d’euros. »
        .
        Certains commentateurs font le rapprochement avec la vente des autoroutes et l’ erreur qu’ elle représente ……….
        .
        « Les pouvoirs publics (et donc nos impôts) ont réalisé ces investissements très lourds qui commençaient seulement à être amortis. Leur vente va certes apporter du cash à court terme, mais va aussi nous priver des bénéfices qui iront aux acheteurs pendant des décennies, au lieu de rentrer dans les recettes publiques. »
        .
        Le 25 janvier 2017, la vente est contestée en justice, selon Nice-Matin. En cause, « une clause illégale aurait été introduite [par Bercy, c’est à dire Macron] dans le cahier des charges de la vente », qui avantagerait l’acheteur, mais représente pour les compagnies aériennes et donc les voyageurs qui paieront la note, « une inflation des redevances aéroportuaires ».
        .
        Aéroport de Lyon :
        Fin juillet 2016, Macron boucle la vente de l’aéroport de Lyon à Vinci.
        Immédiatement, »le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, annonce son intention, avec le département du Rhône, d’intenter une action en référé devant le tribunal administratif de Paris … visant à annuler le processus de privatisation.
        .
        « L’élu critique le fait que le deuxième tour prévu pour l’examen des six candidatures n’ait pas eu lieu et que la décision finale se soit résumée à un choix entre Vinci et l’australien Macquarie », rapportent Les Echos.
        .
        Régime de faveur ?
        .
        Alstom :
        Bloqué par décret par son prédécesseur Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron passe outre, et crée le scandale en vendant ce fleuron industriel français, en lui faisant payer une amende de 630 millions d’euros à la place de GE.
        .
        Macron aurait participé directement à la mort d’Alstom, et Patrick Kron, le PDG du groupe Alstom, n’aurait pas averti le gouvernement de la vente à General Electric.
        .
        Montebourg avait pourtant pris un décret négocié avec le gouvernement et Alstom pour bloquer la vente … Hélas A. Montebourg est coiffé au poteau par Macron, favorable au rachat par General Electric, qui vend Alstom dès qu’il le remplace à Bercy.
        .
        Alstom bradé ; corruption au plus haut niveau ?
        .
        SFR :
        Alors que Numericable est sous le coup d’un contrôle fiscal, que Montebourg avait critiqué ce projet, Macron a donné son feu vert au rachat de SFR par Numericable appartenant au groupe de Patrick Drahi, rapporte BFM Business du groupe de Patrick Drahi.
        .
        En mars 2014, Arnaud Montebourg s’était opposé au rachat de SFR par Numericable (surendettement, absence de concurrence dans le câble, problèmes fiscaux), détenu par des capitaux étrangers et domicilié dans un paradis fiscal, préférant l’offre rivale de Bouygues.
        .
        Son successeur, Emmanuel Macron le voyait d’un autre œil. Le 28 octobre, le ministre de l’Economie donnait discrètement son feu vert à l’opération avec Numericable.
        .
        Bercy confirmait cette opération, en précisant, pour rassurer, qu’Emmanuel Macron sera « attentif aux suites de l’opération, notamment dans un secteur aussi stratégique que les télécoms ». D’attention il ne fut point puisque Macron donna sa démission.
        .
        Ainsi vont les affaires pour qui a la mémoire courte.
        .
        Depuis, BFMTV est devenu l’organe quasi officiel de la campagne Macron.
        .
        Bon , j’ arrête là mais très honnêtement je suis très inquiet pour l’ avenir sachant que la liste risque de s’ allonger ……….. car je crains que ce ne soit qu’ un début ………..
        .
        Concernant les chars Leclerc et Leopard 2 , juste une question : est-ce bien le meilleur des deux qui se soit le mieux vendu ? Ou est-ce le moins cher ?
        .
        Sachant que le char Léopard 2 est certes le char de combat européen qui a connu le plus de succès à l’ export depuis les années 80 , mais aussi qu’ il doit ce succès phénoménal grâce aux surplus restants suite à la diminution du format des forces armées en Europe après l’ implosion de l’ URSS et la disparition de la menace que représentait le Pacte de Varsovie durant la Guerre Froide ………
        .
        Entrons donc dans les détails ……. ( putain mais qu’ il est chiantifique ce Scope ! )
        .
        Source Wikipedia :
        .

        _Autriche : 115 exemplaires d’occasion reçus depuis 1997.
        _ Allemagne : 2 145 exemplaires reçus entre 1979 et 1992, environ 1 800 en 1989 lors de la chute du mur de Berlin, 457 en service en 2007, 395 prévus en 2012 dont plus de 260 en ligne. En avril 2015, il était prévu que 225 soit en service mais il est annoncé une augmentation à 328 unités avec une centaine de chars rachetés et modernisés à partir de 2017. En juin 2016, 320 sont en ligne dans 6 bataillons dont un de réserve doté de Léopard II A6, A6 M et A7 (un bataillon). Les A5 servent à cette date exclusivement pour simuler l’ennemi lors d’entraînements.
        _Canada : 120 exemplaires, dont 20 exemplaires A6M loués en 2007 et 100 Léopard 2 (20 Léopard 2A6 et 80 Léopard 2A4) achetés aux Pays-Bas. 18 engins blindés du génie à partir de 2017.
        _Chili : 118 d’occasion commandés en 2006.
        _ Espagne : En juin 2016, 349 exemplaires, dont 108 Léopard 2A4 transférés depuis l’Allemagne reçus en 1998 (55 sous cocon à cette date), 241 Léopard 2E reçus depuis 2003 plus 16 chars de dépannage.
        _Danemark : 57 en service en 2006.
        _Finlande : 124 exemplaires version A4 d’occasion d’origine allemande achetés en 2002 reçus. 20 convertis en poseurs de ponts et engins de génie de combat. 12 démontés servant de pièces de rechange. Un char a été perdu. 91 sont opérationnels. Ils seront remplacés par 100 A6 d’origine néerlandaise achetés en 2014, livrables entre 2015 et 2019 .
        _Grèce : 353 exemplaires reçus à partir de 2006, dont 183 d’occasion.
        _Indonésie : 104 exemplaires d’occasion livrés en novembre 2012.
        _Pays-Bas : 445 exemplaires reçus, 180 en service en 2006. Tous retirés du service en 2011 pour raisons budgétaires20. En septembre 2015, on annonce qu’une compagnie de 16 chars sera intégrée au sein de la 1re panzerdivision de la Bundeswehr. Mise sur pied le 1er octobre 2015, le Panzerbataillon 414 est subordonné le 17 mars 2016 a la 43e brigade mécanisée néerlandaise, il comporte 2 escadrons allemands et un néerlandais opérant sur des chars allemands. 5 chars pontonniers Iguane seront livrables à partir de 2019.
        _Suisse : 380 exemplaires appelés localement Pz 87, remplaçant le char 55 (Pz 55) et 12 exemplaires du char pontonnier Iguane (monté sur le châssis du Leopard 2), qui remplace le BrüPz 68 (char pontonnier 68).
        _Pologne : 232 Leopard II A4/A5 d’occasion répartis dans 4 bataillons. En 2016, il est prévu qu’ils soient tous regroupés dans la 11e division de cavalerie blindée.
        _Singapour : 66 exemplaires commandés en 2007.
        _Suède : 280 exemplaires, dont 160 d’occasion.
        _Norvège : 54 exemplaires d’occasion.
        _Turquie : 298 exemplaires d’occasion.
        _Portugal : 37 exemplaires d’occasion – Signature du protocole de réception le 26 septembre 2007 .
        _Qatar : 62 exemplaires
        .
        Au total 1425 chars d’ occasion répartis dans 10 des 18 pays utilisateurs soit plus de la moitié …….. 67% des 2125 construits sont d’ occase ……….
        .
        Alors , succès certes , mais succès relatif ……….. 😉

        • Pierrot dit :

          Non, les réacteurs des SNLE/SNA/PAN, c’est TechnicAtome.
          Les turbines, c’est Thermodyn. Une filiale de General Electric depuis longtemps.

          • ScopeWizard dit :

            @Pierrot
            .
            J’ ai effectivement entendu parler de ça mais apparemment cette vente pose quand même des problèmes quant à l’ avenir de notre souveraineté en matière de propulsion nucléaire ; alors , qu’ en est-il selon vous ?

        • Clément dit :

          Pour l’aéroport Toulouse Blagnac on voit la différence avant/après l’arrivée des Chinois : la surface commerciale Duty free à doublée !

          • ScopeWizard dit :

            @Clément
            .

            Voilà qui ne m’ étonne pas le quart d’ une demi seconde ………
            Et alors , qu’ en pensez-vous ? C’ est bien quand-même , ou bof ….?

    • Carin dit :

      À petitjean
      KNDS n’est pas tout à fait l’allemagne….

    • Stoltenberg dit :

      Il faut admettre que le Leopard 2 a connu beaucoup plus de succès commercial que le Leclerc (à juste titre ou pas? je ne sais pas). Et que le Rafale est un avion mieux réussi que l’Eurofighter. Il serait donc logique que les Français s’occupent du futur avion et que les Allemands s’occupent du char. Très probablement de nombreux autres pays (et pas forcément que européens) vont se joindre à ce projet. La France ainsi que l’Allemagne ne vont donc assurer qu’une petite partie de la production et chacun va apporter ce qu’il a de mieux.

  4. Vince dit :

    « France et l’Allemagne partagent la même vision ambitieuse d’un système appuyé sur les technologies les plus innovantes et capable d’assurer une supériorité opérationnelle dans tous les contextes et sur tous les terrains »
    .
    L’éternelle histoire de la grenouille et du boeuf, cf l’A400M. J’ai l’impression qu’on est reparti pour une machine ultra-tech, donc ultra-coûteuse et ultra-chronophage en maintenance, dont le destin sera d’être précieusement conservée dans un hangar.
    .
    « L’un des enjeux pour KNDS est d’être en mesure de proposer une offre pour le remplacement, à l’horizon 2030, des 8.000 chars et des 3.500 systèmes d’artillerie actuellement en service au sein des forces armées européennes. »
    .
    J’espère qu’ils (NKDS) ne prévoient pas dans le business plan un remplacement 1 pour 1 des ces 8000 mbt. Est-ce qu’ils ont comptabilisé la Turquie dans ces 8000 (2400 mbt) ? Parce les Turcs remplaceront par du Turc (à moins qu’ils échouent à l’indienne dans leur tentative de mbt, et que NKDS ne les embarque dans l’aventure, cf A400M). On a aussi vu les Turcs acheter des S-400, donc ne pas compter dessus. Les Grecs (1 300 mbt, cause que Turcs à côté) ? Mal barré vu que NKDS n’est pas parti dans le low cost.
    .
    Les pays les plus crédibles en Europe pour du mbt « premium » sont : France (200), Allemagne (300), Italie (200), Espagne (300).
    Ca fait un bon 1000, au mieux. Peut-être la Pologne, quand elle prendra conscience que les US c’est assez loin, et la Russie c’est très près.

  5. CPJ94 dit :

    CIFS : le PzH2000 et le Caesar seront-ils seulement en voie obsolescence en 2030 ?
    Etant donné le coût du PzH2000 (vs les performances en Afghanistan qui n’avaient pas convaincu les utilisateurs) dénoncé outre-Rhin il y a quelques années, pas évident que cela soit prioritaire pour deux arémes contraintes financièrement…
    Un système d’appui artillerie à gde cadence de tir (lance roquettes) commun correspondrait peut être plus aux besoins du moment en cas de conflit de moyenne / haute intensité …

    • MP3 dit :

      A priori non pour le CAESAR car on en reprend un 2e lot si j’ai bien compris.

  6. vieux margi dit :

    ?? 2035. ? Ben voyons …

    Le léopard existe déjà ,la tourelle aussi…ça fait long à attendre pour assembler les deux….

    Tous les tankistes l ont toujours dit le meilleur char c est cela….

    Que nos ennemis patientent…les voilà renseignés…

    De nombreux pays augmentent leur parc de chars chenilles… pas nous…

    On comprends mieux pourquoi les patrons des armes sont des saints…Ste Barbe…St Michel..St Georges…afin de prier et de les invoquer pour que cela ne dégénère pas…

    23. Journée des blessés des armées…une pensée pour eux…..

    Amitiés.

    • Straken dit :

      Sauf que le Main Ground Combat System – MGCS ne sera pas la combinaison tourelle Leclerc + chassis Leopard 2 qui est un tank proposé à l’export, mais une nouvelle machine complètement nouvelle (probablement autour d’un canon de 130mm ou 140mm).

    • Jak0Spades dit :

      On parle d’un nouveau système… L’Euro MBT est une solution intérimaire / démonstrateur industriel.

      • JP dit :

        A préciser qu’il s’agit d’un char à l’export et pas d’un char qui a pour but de remplacer le Leopard 2 ou le Leclerc en France et en Allemagne…

    • MD dit :

      Mais cette tourelle n’existe pas ! Elle ne peut pas être celle du Leopard 2 car celle-ci ne peut pas accommoder le futur canon qui sera adopté ainsi d’ailleurs que ses munitions ( 140 mm , ou plus vraisemblablement 130 mm): cette tourelle a déjà de la peine à accepter l’actuel canon de 120 mm Rheinmetall L/55 qui a remplacé le L/44 plus court des anciennes versions du Leopard 2 ! D’autre part les Allemands veulent rester fidèles à la tourelle à 3 hommes – comme pratiquement tous les tankistes des autres pays de l’OTA. Alors que les Français veulent une tourelle à 2 hommes avec un système de chargement automatique . Ce qui veut dire soit 2 tourelles différentes , adaptées aux besoins de chaque armée, soit une tourelle commune où les Allemands , Italiens et tutti quanti placeront leurs 3 hommes d’équipage . Tandis que les Français mettront leur 2 hommes et leur système de chargement automatique , qui pourrait éventuellement séduire ceux des pays ex-membres du Pacte de Varsovie qui sont intéressés par cette formule . Pour l’instant, les (nombreux) partisans de la tourelle à 3 hommes prétendent que le chargement manuel, si le personnel est bien entrainé, est plus rapide que le chargement automatique. Cet argument semble valable, comme semblent le prouver les exercices exécutés sur des parcours de tir à tir réel du temps de paix, avec des équipages bien entrainés, frais et bien reposés. Mais qu’en sera-t-il en réalité, au combat, lorsque le chargeur aura dû porter et introduire plus de 20 ou 30 coups ? Et qu’il n’aura plus à manipuler les actuels obus de 120 mm, mais des coups de 130 ou 140 mm bien plus lourds et encombrants , dans le peu de place de cette nouvelle tourelle ? Je suis d’avance très curieux de savoir comment les ingénieurs chargés de concevoir la ou les tourelles de ce futur char vont pouvoir répondre aux caprices des uns et des autres.

  7. Dimitri dit :

    2035 ça me parait bien, ce n’est trop tard ni trop tôt. Et puis ce ne sont pas les leclerc qui souffrent de l’usure au combat… D’autant plus que nous possedons 200 leclerc rénovés + 206 autres qui peuvent servir de banque d’organes si jamais.

  8. ScopeWizard dit :

    Question :
    .
    Certains évoquant une « usine à gaz » concernant le châssis du char français , quels sont les avantages et inconvénients du Leclerc par rapport au Leopard II et vise et versa ( dans leurs meilleures et plus récentes versions , cela va de soi ; sinon cela n’ a aucun sens ……….. ) ?
    .
    Merci

    • Chef Chaudard dit :

      La différence principale entre les deux châssis, à ma connaissance: le Leclerc utilise une suspension plus élaborée, oléopneumatique, que la suspension « mécanique » du Léopard. ça permet de mieux stabiliser la plateforme, donc la précision du tir en mouvement, mais c’est plus cher et moins fiable.

      Autre différence, la motorisation. Mais les versions « export » du Leclerc peuvent être équipées de GMP Allemands.

      Le Lépoard a semble-t-il montré une certaine faiblesse au Moyen-Orient: la pénétration du blindage peut faire exploser les munitions embarquées, avec des conséquences fatales pour l’équipage. En « mariant » la tourelle du Leclerc au châssis du Léopard, on évite ce problème, car les obus y sont stockés dans la nuque de tourelle séparée du compartiment de combat et prévue pour dériver le souffle de l’explosion. Sans compter les avantages apportés par le chargement automatique.

      Infos d’un « non spécialiste »…

      • Jak0Spades dit :

        Notons que les Leopards Turques em Syrie sont des versions plus anciennes (A4) qui ne bénéficiaient pas du blindage des nouvelles versions (A6-A7) ni de kit du surprotection. J’avais entendu dire que les system de freinage du Leclerc n’était pas super efficient « a froid ».

      • Vince dit :

        Le problème du moteur allemand sur la version emiratie du Leclerc, c’est que le groupe auxiliaire est à l’extérieure. Pas génial côté protection.
        .
        Le moteur des Leclerc français est suffisamment compact pour que la turbine à gaz soit logée dans le chassis.

      • MD dit :

        Je pense qu’il y a aussi le fait que le canon allemand de 120 mm L/55 , qui est plus long et théoriquement plus puissant ( mais que théorique ) que le CN120-26/52 du Leclerc, est loin de n’avoir des avantages, par exemple concernant la tenue de route du char, la stabilisation de la tourelle, etc..

      • ScopeWizard dit :

        @Chef Chaudard
        .

        Merci de toutes ces précisions !

  9. Jak0Spades dit :

    A voir si ce nouveau system sera adossé avec des drones de combat, genre « Loyal Wingman » version terrestre. Sur ce sujet, apparemment les RETEX du deployment en Syrie de l’Uran-9 Russe ne sont pas bonnes. On cite des problèmes de mobilité ( surtout au niveau de la suspension), du système d’arme ( l’armement en tourelle n’est pas stabilisé, il y’ avait un délai pour le déclenchement du tir). Mais le plus gros problème restait la perte de contact entre la station de commandement et le done, ce qui fut exacerbé en milieu urbain. (9https://www.popularmechanics.com/military/weapons/a21602657/russias-tank-drone-performed-poorly-in-syria/)
    .

    Justement ce problème pourrait être amoindri si les drones sont contrôlés directement par le char, et donc conserverait une certaine proximité.

    • Frédéric dit :

      Merci pour le lien. Bon, un système d’armes novateur testé pour la première fois sur le terrain, il y a toujours des crasses. D’ici 2035, ces robots seront améliorés, mais les contre mesures aussi 🙂

      • Jak0Spades dit :

        Il est claire que les soucis de la mobilité et de l’armement étaient surtout issue de défauts de conception de l’engin. Rectifiable dans de nouvelles versions. Par contre le problème de perte de contact avec le poste de commande, cela relève aussi bien d’un défi technologique qu’un problème de concept d’emploi. A moins d’avoir ce genre de machine contrôlé par liaison satellite, ou qu’ils soient contrôlés par les chars qu’ils seront censés appuyer.

    • J.Charles dit :

      Intéressant, merci. Je suis certain que les Russes vont aller vite. J’espère que nous plus!

  10. Parabellum dit :

    Qui peut dire ce que sera le combat terrestre d ici 20 ans..? Quelqu un inventera peut être quelque chose de totalement disruptif plutôt qu une déclinaison du mix léopard Leclerc pour un effet d annoncé . Le Leclerc est quand même combat proven …du liban au Yémen…la guerré anti cité dans quelques années sera sans doute a basede gros sabotage informatique et électrique…petez une centrale une gare un réseau bancaire et bonjour la panique sans tirer un coup de feu…on s s’entraîner jadis a saboter les grands axes électriques…une ou deux bombes graphite bousilleraient aussi les systèmes…l électricité est notre veine jugulaire moderne ici et ailleurs…

  11. Wolff dit :

    La question est pour 2035: aura-t-on besoin de véhicules chenillés avec des Hommes dedans?
    J’estime que non.
    Combat de haute intensité => drones terrestres pour enfoncer les lignes ennemies et minimiser les pertes humaines.
    Combat asymétrique en opex => fort besoin de mobilité et disponibilité. A ce jeu, la roue est meilleure que la chenille.
    Un char de 50-60 tonnes avec un blindage qui protégerait potentiellement des Hommes ne sert donc à rien.

    • ais dit :

      Vous avez raison en zone rurale. Mais en zone urbaine, avoir de la protection est de la nécessité. cf Mossoul, Alep, Sarajevo, etc… Pour ces raisons, avoir un véhicule chenillé de 50 tonnes est une nécessité. Après, y adapter un canon de 120 mm me parait inutile. Ce qu’il faut dans ce cas, c’est l’éuqivalent d’un Terminator russe

      • MERCATOR dit :

        Eh bien selon moi c’est tout le contraire voila ce que je disais le 12/06/2018  » en milieu fortement urbanisé avec une forte concentration d’ouvrages d’art, de logements, centre commerciaux et autres usines principalement en beton , le char lourd est malhabile, sourd, très vulnérable surtout à l’ emplacement moteur et au toit de tourelle aux tirs des différents systèmes antichars tires depuis les points supérieurs , qui plus est sa taille, son poids, son gabarit lui interdisent certains points de passages obligés , c’était le cas avant hier à Stalingrad, hier à mossul « . Un char de 50/60 tonnes en zone urbaine voit la plupart des ponts impraticables en raison de son poids, il ne peut pas traverser les maisons en ruine au risque de descendre dans les caves ou les étages inférieurs de parking, son canon en rue étroite ne peut pas traiter les cibles au delà du premier étage mais par contre peut être allumé depuis les étages supérieurs sur ces zones vulnérables, compartiment moteurs, toit de tourelle, par tous types de missiles antichars portables, voire par d’antiques « cocktail-molotov », ne parlons pas des mines et autres IED , un char déchenillé est un char mort, en zone rurale, sur un billard se voyant comme une mouche dans un bol de lait et s’il n’est pas accompagné par des véhicules équipés de systèmes sol-air il sera la proie des avions et hélicoptères anti-chars et de l’artillerie avec obus guides.

    • JP dit :

      Ne pensez-vous pas (et c’est une question / pas une critique) que le risque d’un choix aussi fort que d’abandonner ce type de véhicules serait d’avoir une véritable faiblesse dans l’arsenal et qu’à cause de cela il se pourrait que l’armée soit attaquée dans ses faiblesses?

  12. tartocitron dit :

    La vision ambitieuse de la France et l’Allemagne d’un système capable d’assurer une supériorité opérationnelle dans tous les contextes et sur tous les terrains par le MGCS est une hallucination collective.
    Le seul terrain où le char est utile est le combat urbain. Non pas tant pour sa force de frappe que pour sa protection. Il est le meilleur bouclier pour l’infanterie. Vouloir lui assigner le rôle de super Panzer est vain.
    En faire un super bouclier, pourquoi pas. Mais le combat urbain pourrait se faire sans.

  13. basstemp dit :

    Nan mais lol c’est une blague ? 17 ans, ça laisse largement le temps de développer un tout nouveau char tout nouveau, tout neuf avec une nouvelle tour, une nouvelle embase …

    Du grand n’importe quoi cette association franco-allemande pour nous présenter au final un tel fiasco …

  14. Thaurac dit :

    le premier pays qui perd la supériorité aérienne perd 2/3 de puissance et s’il n’y a pas de velléité d’occupation on peut détruire ainsi, petit à petit, sans gros risque, l’armée,l’économie d’un pays, ses infrastructure.
    Ce qui s’est passé à la ww2, Allemagne avait encore du sacré matos terrestre lors du débarquement, mais avait perdu sa supériorité aérienne, le début de la fin…

  15. lxm dit :

    Je me demande, comme industriellement on donne tout soit aux US soit à l’allemagne, la prochaine fois qu’elle voudra envahir le monde, elle n’aura plus de menace au rhin, la france sera déjà annexée.
    La France moderne semble ne vouloir l’europe que pour ponctionner les excédents allemands et sauver un système hyper endetté en méprisant la façon de penser allemande qui certes permet ces excédents mais à un revers d’inhumanité.
    Vouloir la paix.. à quel prix. C’est comme le chômage, si on remet l’esclavage, y’en a plus.
    J’ai vu les ventes à la va-vite de l’industrie française pour gagner un peu d’argent à court terme, la soumission des élites à l’anglais financier, j’ai vu mon pays tellement se centraliser que les campagnes se dépeuplent et sont polluées par les industries et les villes voient s’entasser des populations qui ne font rien. Plus on nous parle d’écologie et plus la nature meure, bizarre non ?
    Je crains qu’on aille vers un truc qu’on ne maitrise pas.
    En fait, je ne trouve pas la France, on cherche constamment à l’étranger sauf chez nous.

    • ALAIN dit :

      lxm
      la façon de penser allemande qui certes permet ces excédents.
      les Allemands ont effectivement un volontarisme et une culture industriel bien plus efficace et développer que la France, mais ils ont un hinterland a l’est qui permet de sous traiter pas chère une grande partie des sous ensembles et éléments divers qui sont ensuite assemblé en Allemagne, mais surtout ils disposent d’un euro largement dévalué par rapport a la valeur réel du Deutschmark alors que la France, l’Italie, la Belgique et l’Espagne ont un euro surévalué par rapport a leurs ex monnaie nationale, cet atout et la raison principale qui a permis a l’Allemagne de détruire les industries de leurs voisins et d’accumuler les excédents commerciaux, la chute et disparition inévitable et prochaine de l’euro fera perdre cet avantage a l’Allemagne, mais reconstruire un tissus industriel disparue demandera du temps et des efforts, et actuellement se projeter sur une échéance pour 2030 ou plus, alors que les clowns et incapables qui dirigent l’UE, la France, l’Allemagne, ne sont même pas capable de gérer et organiser le futur de l’Europe au dela de 8 jours, l’Europe vie ses dernières années ou peut être ses derniers mois sous sa forme et organisations actuel, la suite, difficile a dire, mais ce sera pas facile, les dirigeants Européens ne maitrisent effectivement plus rien, ils se comportent comme des canards sans tête, a la merci des Georges Soros et compagnies, des USA, la Chine, la Russie, etc,,,,,et ne pas oublier les migrants,,,,,,,

  16. Lafaux dit :

    On fait souvent pour justifier les choix d’une cosolidation eurpéenne d’entreprise le parallèle avec les Etats-Unis deux constructeurs d’avions Lockheed Martin et boeing pour un missile hypersonique cinq firmes peuvent y répondre Boeing, Lockheed Martin, Northrop Grumman, Raytheon Missile Systems et Orbital ATK pour un programme naval comme les LCS deux choix, deux constructeurs General Dynamics et Lockheed Martin. Les projets de l’UE c’est de n’avoir plus qu’un seul constructeur, un seul type de matériel c’est un choix qui peut être contestable pour plusieurs raisons. Les allemands ont encore des constructeurs indépendant comme Dhiel defense ou rheinmetall le Lynx KF 41 a des différences avec le PUMA. Les 8.000 chars et des 3.500 systèmes d’artillerie c’est du vent un rappel le pzh 2000 185 exemplaires combien en service maintenant, la France et l’Allemagne pourraient développer des programmes de façon autonone et L’UE serait plus forte mais moins fédéraliste se sont des choix il en va de même pour les commandes de matériel Rafale, Leclerc, Tigre, missile les volumes sont très faible mais ça fait partie de choix. Un pays comme la France ou l’Allemagne peut quand même avoir une industrie de défense autonome c’est comme le regroupement dans le naval avec les italiens STX ils pouvaient être majoritaires mais DCNS je ne suis pas sure que soit une bonne chose même pour thales entre STX et DCNS et Thales un groupe et plus stratégique que l’autre.

  17. vrai_chasseur dit :

    Les légendes urbaines ont la vie dure…
    KNDS est l’alliance à 50/50 de Krauss-Maffei et de Nexter. Et c’est bien le groupe Krauss-Maffei, lassé et affaibli par des années de compressions budgétaires permanentes de la Bundeswehr, qui a proposé de se ‘vendre’ à Nexter (et non l’inverse), pour former à terme l’Airbus des armements terrestres.
    Le catalogue de l’ensemble est flatteur : il va du petit véhicule blindé jusqu’au gros char lourd de combat en passant par tous les types de véhicules blindés à roue. Très très peu d’industriels dans le monde affichent un catalogue aussi complet.

    De plus Krauss-Maffei n’est pas détenu par le gouvernement allemand. C’est un groupe privé familial indépendant (détenu par la famille Bode-Wegmann) contrairement à Nexter qui est détenu par l’état français.
    Donc à terme, c’est le gouvernement français et lui seul, qui a les mains libres à la manœuvre politique de l’ensemble … avec le bénéfice de l’expertise industrielle des ingénieurs allemands en plus. Contrairement à Airbus, l’état allemand est totalement absent de ce montage et en coulisse il fait un peu grise mine.

    Pas sûr que la France y perde dans cette histoire, contrairement à la légende urbaine qui circule. Mais en France on adore enfourcher les vieux canassons de l’auto-flagellation.

    • Frédéric dit :

      Merci pour ces rappels. Je rappelle également qu’outre Rhin, on a également des râleurs qui rouspéte que l’Allemagne ait laissé les français mettre la main sur un bijou national.

  18. Olivier dit :

    Mais on veut le Leoclerc ! lol