Les arsenaux nucléaires se maintiennent ou se réduisent… sauf en Asie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. wardak dit :

    Vous êtes sûr des vos affirmations?
    Les missiles à bord des SNLE sont des M51-1 ou 2 futurs. Il me semble que les ASMPA sont destinés à l’Armée de l’air pour les rafale.
    Grosse erreur n’est ce pas?

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Wardak,

      Oui je suis sûr de mes affirmations. En revanche,je ne le suis pas quant à votre interprétation. D’ailleurs, je ne comprends pas votre remarque… Pourquoi associer SNLE et ASMP-A comme vous le faites alors que j’ai pris deux exemples? Et puis j’admets volontiers que je peux faire des erreurs. Mais une comme celle que vous me prêtez, non.

      • Jupiter dit :

        J’avoue avoir du mal à comprendre également le commentaire de Wardak. Peut-être que la distinction entre renouvellement et remplacement n’est pas claire?
        Et encore, ce serait chercher un peu loin.
        De plus, @wardak, les ASMPA sont également destinés à la Marine Nationale (FANu) et pas seulement à l’Armée de l’Air (FAS)
        Pour l’instant, rien ne laisse présager que ce ne sera pas le cas du successeur de ce missile.

    • Syna VaiL dit :

      Calmons le jeu il semble Wardak que ayez mal « compris » cette phrase de l’article, il explique que les SNLE de classe « Le Triomphant » seront remplacés (pas les M51.1 et .2), mais aussi et sans aucun lien les missiles ASMP-A de l’Armée de l’Air seront remplacés par les ASN4G hypersoniques.

      Maintenant il convient bien de lire et relire (voire même essayer de comprendre si c’est a votre portée) les phrases que souhaitez contester car ici c’est bien vous êtes en tord…

  2. Carin dit :

    La France avec ses 300 têtes a déjà de quoi rayer notre planète de la carte du ciel! On se demande bien à quoi servent les milliers d’ogives américaines ou russes? Sachant ce que coûte au contribuable français 300 têtes et leurs porteurs, j’imagine le prix de MCO des milliers de têtes américano/russes!

    • Frédéric dit :

      Faut. Nos ogives sont loin d’être mégatonniques comme à la fin de la guerre froide.

      Et je rappelle qu’il y aujourd’hui plus de 420 villes de plus d’un million d’habitants.

      CQFD, on peut raser plusieurs pays, peut-être un continent, mais pas la planète.

      • Raymond75 dit :

        Quel manque de volonté !!!

      • Rigel dit :

        Faux
        Une guerre nucléaire entraînera ce qu’on appelle un hiver nucléaire qui lui éliminera la vie sur terre.
        Des explosions de centaines de mégatones enverront dans l’atmosphère des millions de tonnes de poussières, en plus radioactives
        Poussières qui obscursiront la lumière du soleil et refroidiront la terre durant des décennies, suffisant pour détruire récoltes et élevages dont nous dépendons pour nous nourrir, donc famines à prévoir touchant toute l’humanité et toute vie animale dépendant de la photosynthèse des plantes qui disparaîtront faute de lumière suffisante
        Vous avez appris quand même qu’il y a 65 millions d’années un asteroide avait percuté la terre au Yucatan détruisant 90% des espèces vivantes…
        Seuls les insectes et mammifères vivant sous terre on survécu avec quelques plantes….
        Un hiver nucléaire aurait le même effet avec en plus les effets des radiations.
        Réfléchissez avant de raconter des conneries.
        Des scientifiques renommés ont assez écrit là dessus, trouvez les et lisez les.

        • Frédéric dit :

          Sauf que la France n’a pas la puissance de déclenché un tel événement !
          Nous avons eu un maximum de moins de 70 Mgtonnes dans les années 80 avec 530 ogives. Aujourd’hui, les quelques 250 TNO ne font que 100 kt et les 47 ogives des ASMPA un maximum de 300 kt. Faite le calcul ! On a de quoi faire l’équivalent de l’éruption du Krakatoa, c’est tout.

        • sonata dit :

          Des scientifiques renommés ont écrit là-dessus et ont conclu à la possibilité d’un hiver nucléaire… en 1983. Les publications plus récentes sur le sujets à l’aide notamment de modélisations ont au contraire montré que c’était hautement improbable. D’ailleurs le papier de 1983 partait de l’hypothèse qu’une explosion nucléaire déclenchait une tempête de feu comme celles que l’on a pu observer sur les villes allemandes bombardées en 1944-1945, cette même tempête libérant des quantités importants de fumées dans l’atmosphère. Or, une telle tempête de feu n’a par exemple pas été observée au Japon, que ce soit à Hiroshima ou Nagasaki.

          Quant à la comparaison avec l’impact du Yucatan il est ridicule : d’une part un tel impact a dégagé une énergie de l’ordre de 1 000 à 10 000 fois plus que toutes les têtes nucléaires existant sur terre, d’autre part cet impact a malheureusement la particularité d’être tombé dans une région de la croûte terrestre très chargée en hydrocarbures, ce qui a libéré dans l’atmosphère des quantités très importante de suie. La météorite serait tombée quelques dizaines de minutes plus tard, l’événement aurait certes été catastrophique, mais il n’aurait pas pour autant provoqué d’extinction massive.

    • Syna VaiL dit :

      C’est surtout (pour les têtes non vectorisées en Russie et aux USA) des têtes nucléaires hors d’âge héritées de la Guerre Froide qui ne sont pas/plus opérationnelles.

    • Le Breton dit :

      « La France avec ses 300 têtes a déjà de quoi rayer notre planète de la carte du ciel!  »

      Non ni même les américains ou les russes.
      Exterminer une partie des humains en visant bien, oui

    • revnonausujai dit :

      le MCO n’est pas proportionnel au nombre de projectiles; ce qui coute cher, c’est le développement et le maintien de la capacité à ce faire; après, c’est une question de coût marginal.

    • sonata dit :

      heu… non. En fait même la Russie ou les USA n’ont pas de quoi « rayer notre planète de la carte », même s’ils ont largement de quoi détruire la civilisation telle que nous la connaissons à l’heure actuelle.
      Plus aucune publication sérieuse ne soutient aujourd’hui l’hypothèse d’un hiver nucléaire menant à une extinction globale comme on a pu le développer dans les années 70 et 80. Cependant, l’arsenal nucléaire mondial a de quoi détruire tous les centres urbains de plus de 100 000 habitants, soit au bas mot 30 à 50% de la population mondiale par la combinaison des morts directes et indirectes. Aucun état ni même aucune société organisée n’y survivrait, ce qui nous renverrait 1 000 ans en arrière.

      • Rigel dit :

        1000 ans?
        Remontez plus loin, disons 74000 ans quand le volcan Toba, à Sumatra, entra en éruption, équivalent de l’explosion de plusieurs bombes atomiques de très forte puissance.
        L’humanité à bien failli disparaître, créant un goulot d’étranglement….
        Les survivants sont nos ancêtres.
        Il en est resté très peu.
        Une guerre nucléaire engageant tout notre arsenal aura des conséquences bien pires, ceux qui le nient sont des idiots, ceux là font partie des cyniques et sinistres révisionnistes..

        • Rigel dit :

          Vous savez quand vous déclenchez une guerre nucléaire, vous ne savez pas quand elle s’arrêtera, avant d’avoir engagé tout l’arsenal ou après toute son utilisation. La plupart ne sera plus là pour s’en rendre compte.
          L’homme est est un vulgaire apprenti sorcier.

        • sonata dit :

          Vous ne pouvez absolument pas comparer une éruption volcanique qui par nature va libérer de grandes quantités de matériaux dans l’atmosphère avec une explosion nucléaire qui survient à plusieurs centaines de mètres au dessus de la surface terrestre et ne libère donc que très peu de matériaux. Une éruption telle que celle de la Toba a libéré plus de 1 000km³ de matériaux dans l’atmosphère.
          D’une part l’ensemble des bombes nucléaires existant actuellement seraient incapables d’en faire autant, d’autre part l’impact même de cette éruption sur l’évolution de l’espèce humaine est largement débattue, les plus récents papiers publiés sur le sujet ayant conclu à un impact faible voir nul.

        • Cricetus dit :

          Vous oubliez les scorpions mutants géants!
          les effets de l’astéroïde du Crétacé sont au delà de nos arsenaux… D’autant qu’il seront largement reduits des les premières heures par les frappes de contre forces…

    • Pietrucci Christophe dit :

      Vous avez raison sur le fond, il a beaucoup trop de bombes à travers le monde, mais je doute que notre arsenal puisse rayer la planète de la carte du ciel…..

    • Jupiter dit :

      Stricte suffisance, ça a toujours été la maxime suprême pour le développement de l’arsenal nucléaire Français.
      Au sortir de la guerre et suite au traumatisme qu’elle à induit; dans une politique de « Plus jamais ça », l’état Français décide de se doter de l’arme nucléaire comme un moyen fort de déférence et de protection. Le besoin (et donc le dimensionnement) de la force nucléaire française est donc axée la dessus, contrairement aux Russes et Américains qui ont des doctrines différentes.

    • Cricetus dit :

      Rayer la planète? Non…
      Rayer un continent? Non plus…
      Rayer un pays?
      En temps que territoire non (ou alors Monaco ou le Vatican)
      En tant qu’entité politique: peut être… Ça dépend de sa résilience.

      D’abord en cas de guerre nucléaire une grande partie de notre arsenal serait détruit avant d’être lancé…
      Ensuite l’idée serait qu’au moins un SNLE survive et lance sa riposte (16 missiles dont plusieurs dotés de têtes multiples)… En principe quelque dizaines des plus grandes villes de nos adversaire seraient alors incinérées… et quelque dizaines de millions de leur civiles seraient tués….
      Bien entendu nous aurions alors subit le même sort….

  3. Yankev dit :

    @ M. lagneau: Je ne comprend pas pourquoi avoir cité parmi les signataires le Vatican, alors que celui-ci n’est pas membre de l’ONU, mais uniquement observateur?
    Aurait-je loupé quelque chose?

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Yankev,

      Il n’a certes pas de droit de vote à l’Assemblée générale de l’ONU mais il a quand même ratifié le traité (et je crois bien qu’il a été le premier à le faire)

  4. Trois cent têtes Nucléaires ce n’est pas suffisant … aujourd’hui , les États Unis ,Russie , et autres nations développent des
    Modes d ‘interceptions de plus en plus efficaces … D’après une étude Américaine
    et Russe , pas plus de 15 pour cent de têtes
    nucléaires atteindraient leurs objectifs …
    C’est à dire que seulement 40 à 45 têtes
    nucléaires atteindraient leurs objectifs …
    Il faut rappeler que fin des années 70 début des années 80 la FRANCE possédait
    entre 650 a 700 têtes nucléaires … Notre force de frappe était réellement crédible ..
    Bientôt nous serons dépassé par la Chine
    puis par le Pakistan puis l’Inde … Nous sommes déjà en délicatesse avec nos armées qui sont à bout de souffle pour se qui concerne les équipements et matériels
    insuffisants … et cela ne va pas s’arranger malgré les déclarations de Mme la ministre de la défense voir pire de notre président…2025 si tout va bien ….. 2 pour cent du PIB c’est à dire à peine 50 à 52-milliards d’euros … Les autres grandes grandes Nations USA , RUSSIE , CHINE , INDE , ET AUTRES NATIONS AURONS PRIS Le large par rapport à nous … Les Américains disent des Français ,Les français ont un complexe militaro industriel parmi les plus performant de la planète , un savoir faire incomparable ..
    Mais trop peu d’avions de combats , trop peu d’avion de transports de troupes et matériels … Nous devons louer aux Russes des antonov et aux Américains dès que nous devons transporter des troupes et matériels … De plus ils ajoutent un porte avion d,un petit tonnage …. 40.000 tonnes pour la deuxième puissance maritime de la planète …. quand arrive le temps de la revision la France n’a plus de porte avion pendant près de 18 mois …. je m’ arrêterai là ….. sur le regard que nos allies ont sur nos armées … j ai bien peur que d’ici 10 ans nous rentrons dans le rang des petites nation Italie , Espagne , et autres nations … Je sais réquisitoire un peu sévère … mais au combien réaliste … Une nation se doit de se donner les moyens de vivre en paix …
    Les autres nations chaque années augmentent leurs budgets défenses de 5 à 10’pour cent … pendant que nous ,nous discutons ,palabrons , sur des projets européens ou non qui resterons à l’état de projet ou tout simplement remis aux calandres grecs … Une défense européenne inexistante … ( l ‘arlésienne ) … Dailleurs les Britanniques l’ont compris depuis longtemps ..La France n’a jamais été aussi performante lorsque elle à fait cavalier seule … Notre défense ne devrait être en aucun cas tributaire de je ne sais quelles restrictions budgetaires .. La defense d’une nation ne doit pas patir de restrictions financières … au risques de le regretter un jour … 50 mliards d’euros en 2025 …pauvre France …les autres en serons à deux à trois voir quatre fois notre budget … je vous donne rendez vous si.Dieu veu en 2025 si ces minces promesses sont tenues … UNE NATION DIGNE DE SE NOM
    SE DOIT DE SE DONNER LES MOYENS DE
    VIVRE EN PAIX ….
    XILLIAM ALEXANDER .

    • Raymond75 dit :

      Je suis d’accord : je pense que la France devrait disposer de 2 500 bombes !!!

  5. DVA dit :

    Sourire…J’aime bien moi cette puissance autodestructrice possible de l’humanité …au moins , les 1% seront sur le mme pied d’égalité que le reste de la population en cas d’usage de ces armes…Dans ce cas…je sors me promener de suite…!!!

    • Raymond75 dit :

      Non : les 1% se sont fait construire un abri, dont ils ne sortiront pas, ou alors après être devenus fous 🙂

  6. lxm dit :

    Je n’ai pas les mêmes données, le pakistan approchant des 200 armes nucléaires et la corée du nord de 60. Quand à la chine, je pense qu’elle maintenait exprès son niveau bas d’armes nucléaires pour réduire les coûts et éviter que la russie ne la fixe, le temps de revenir au niveau équivalent de technologie de ses concurrents, la Chine avait une stratégie nucléaire différente, de théâtre, où l’arme est utilisable à courte distance, visant expressément toute invasion. Si on regarde un graphe historique de production d’armes nucléaires on voit une très impressionnante course entre USA et URSS qui dépasse la 1ère dans les années 80, mais ensuite que deviennent ces armes ? elles vieillissent, et les accords ne font en général qu’entériner l’obsolescence, ainsi la russie voit son stock baisser fortement comme contrepartie à la production énorme 40 ans plus tôt car elle n’arrive pas à les remplacer 1 à 1. Je pense que les américains évaluent le nombre d’armes nucléaires nécessaire en fonction des cibles, et donc qu’il est dur pour eux d’en réduire le nombre absolu dans les traités, Bush refusait de réduire trop content de voir la russie s’effondrer, Obama a accepté de réduire face au réarmement russe. Toujours ce jeu de ping-pong.
    Ainsi un effet de quantité n’est pas forcément voulu sur le moment, il faut prendre en compte les décalages. Une pensée à l’Ukraine qui s’est débarrassée de ses armes nucléaires après l’implosion de l’URSS en échange d’une garantie (USA UK Russie) de son intégrité territoriale. On peut balancer de la morale mais finalement le monde on ne respecte que le plus puissant, une relation entre richesse et armée, irak et libye ont chuté, la corée du nord comprend bien ce qui se passe, comme l’iran, peut-être birmanie plus loin. La corée du nord est peut-être plus sauvée du fait qu’elle n’a pas de pétrole que de la puissance de son armée.

  7. Françoise dit :

    @Carin : Les Russes économisent en s’occupent pas de leur matériel militaire nucléaire en fin de vie :
    https://www.bing.com/search?FORM=INCOH2&PC=IFJ1&PTAG=ICO-c9d0fc87&q=cimetière%20nucléaire%20russe

  8. Françoise dit :

    HS : Comment M. Macron a vendu la France aux États-Unis dans le domaine nucléaire :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/06/on-a-vendu-notre-ind%C3%A9pendance-nucl%C3%A9aire.html

  9. Raymond75 dit :

    « Le nombre d’ogives nucléaires ne cesse de diminuer. Entre 2010 et 2016, il est en effet passé de 22.600 à 15.385 unités (soit -30%) » – Je suis rassuré, il ne reste que 15 385 bombes nucléaires, dont celle qui fut larguée sur Hiroshima n’est qu’une unité de compte ! J’étais un peu inquiet, mais maintenant je me sens mieux. – 15 000 bombes nucléaires, cela fait environ 60 000 officiers prêts à appuyer sur le bouton à tout moment. Le monde des générations futures se construit, car ces bombes, c’est la paix !!!

  10. Raymond75 dit :

    La France est un des rares pays à avoir réellement ‘réduit’ son armement nucléaire suite au dernier accord international : l’usine de plutonium militaire de Marcoule a été détruite, ainsi que les stocks de plutonium militaire non utilisés (comment cela a été fait ? ), les missilessol-sol et la base du plateau d’Albion détruits, le missile Pluton abandonné. Seules les bombes existantes et leur matières fissiles sont recyclées, mais des études se poursuivent pour ‘améliorer’ l’existant, notamment avec le laser mégajoule de Bordeaux. Idem pour les missiles et les sous-marins SNLE. Nous disposons aussi d’armes nucléaires ‘tactiques’ dont personne n’est capable de comprendre à quoi elles servent ! C’est à l’honneur de notre pays, mais l’ONU a signé un accord de désarmement nucléaire … qu’aucune nation nucléaire n’a ratifié. Après la prochaine guerre, les survivants diront « mais qu’avons nus fait ? « .

    • Pascal (l'autre) dit :

      A priori le plutonium militaire est réutilisé dans les réacteurs nucléaires civils

  11. Raymond75 dit :

    Le point sur le Traité d’interdiction sur les armes nucléaires – Le traité est ouvert à la signature depuis le 20 septembre 2017. Selon son article 15, il faut 50 ratifications pour entrer en vigueur. Au 20 juin 2018, il y a : Ratification, 10 États – Signature, 59 États. Le processus de signature et de ratification a été lancé dans de nombreux États. Il est attendu par exemple d’ici la fin 2018 la ratification du Brésil, des îles Cook ou encore de l’Algérie, de l’Irlande, ….

  12. Raymond75 dit :

    A ce jour, un seul pays a détruit complètement son armement nucléaire : l’Afrique du sud, lors de la fin de l’Apartheid. Des anciennes républiques de l’URSS, nucléarisées en tant que bases, ont restitué leur stocks de bombes et de missiles à la Russie, comme l’Ukraine ou le Kazakhstan.

  13. Rigel dit :

    C’est la surenchère ici..
    Qui dit plus de 500 bombes, 1000 ?
    Je dis 1200, une fois, deux fois…
    1500
    1 2 3 fois adjugé pour 1500 têtes nucléaires

    Plus il y a de fous plus on se marre…..

  14. Lagaffe dit :

    Lors de la rencontre avec Trump, Kim a promis que la Corée du Nord détruirait bientôt un site d’essai de moteurs de missiles, ce qui ne figure pas dans le document d’intention (non contraignant) signé entre les deux dirigeants.
    Seulement, aucune date précise n’a été donnée et la Corée du Nord n’a pas confirmé publiquement que Kim Jong-un ait pris un tel engagement.
    Un responsable américain a identifié le site en question comme étant la base de lancement de satellites de Sohae, située sur la côte occidentale de la Corée du Nord.
    Le groupe de surveillance nord-coréen 38 North, basé aux États-Unis, a déclaré qu’il n’y avait aucun signe d’activité allant dans le sens d’un démantèlement de Sohae ou de tout autre site d’essai de missiles. Le site de Sohae est principalement utilisé pour tester les moteurs Paektusan conçus pour des missiles à longue portée tels que le Hwasong-15.
    Une fermeture du site serait purement symbolique, les responsables américains ont souligné que ce genre d’action était réversible. Par ailleurs « Sohae a été techniquement utilisé comme site de test de moteurs. La Corée du Nord a déjà fini de développer le moteur Baekdu. Donc il n’y aurait aucun problème à gérer des programmes de missiles ICBM même s’ils ferment le site de Sohae ».
    Interrogé mercredi sur la question de savoir si la Corée du Nord avait fait quelque chose en faveur de la dénucléarisation depuis le sommet, le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a déclaré aux journalistes: « Non, je ne suis pas au courant. Je veux dire, évidemment, c’est la toute première étape d’un processus. Les négociations détaillées n’ont pas commencé. Je ne m’attends pas à cela pour le moment. »
    La réduction de l’arsenal nord-coréen et la dénucléarisation de la péninsule coréenne n’est pas pour demain…