CNN MCO assurera la maintenance des avisos A69 de la Marine nationale pour 10 ans de plus

Filiale du groupe Engie, CNN MCO s’est récemment vu à nouveau confier, par la Direction générale de l’armement [DGA] et le Service de soutien de la Flotte [SSF], le Maintien en condition opérationnelle [MCO] des 9 avisos de type A69 mis en oeuvre par la Marine nationale. Le montant de ce contrat, valable pendant 10 ans, est de 50 millions d’euros.

« CNN MCO va donc accompagner ces navires dont l’âge moyen est de 34 ans jusqu’à leur fin de vie avec des opérations progressives de retrait du service actif » et « interviendra depuis ses structures Toulonnaise et Brestoise, la flotte restant répartie entre ces deux ports », explique l’entreprise, via un communiqué.

Le programme des avisos A69 [ou classe d’Estienne d’Orves, ndlr] a été lancé en 1969. Au total, 17 navires ont été construits par la DCN [Naval Group] à Lorient, entre 1976 et 1984, pour la Marine nationale. Au début des années 2000, six d’entre-eux ont été revendus à la marine turque. Et deux autres ont été démantelés au chantier naval de Gand en 2015.

Selon les prévisions, deux de ces avisos (renommés « Patrouilleurs de Haute-Mer, PHM), à savoir les « Lieutenant de vaisseau Lavallée » et « Commandant l’Herminier », seront retirés du service en 2018/2019. Un troisième – le « Lieutenant de vaisseau Le Hénaff » – devrait connaître le même sort en 2019/2020.

« CNN MCO proposera au Service de Soutien de la Flotte des solutions économiques et fiables tenant compte de la durée de vie résiduelle de chaque navire jusqu’à l’arrivée de leurs remplaçants prévue par le programme BATSIMAR à l’horizon 2025 pour les premières unités », assure l’entreprise.

Selon le rapport annexé de la Loi de programmation militaire 2019-25, « 6 patrouilleurs outremer ainsi que les 2 premiers bâtiments de surveillance et d’intervention, destinés aux façades métropolitaines, seront livrés » à la Marine nationale d’ici 2025. Au total, cette dernière « disposera ainsi de 19 patrouilleurs en 2030, dont 11 nouveaux bâtiments auront été livrés en 2025 ».

L’entreprise brestoise s’occupe également du navire océanogaphique « Beautemps-Beaupré » et vient d’obtenir un contrat portant sur l’entretien des chasseurs de mines tripartites (CMT) de la marine belge.

Photo : Le PHM « Commandant Birot » (c) Marine nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de themistocles

    • de Tournicoti

      • de Victoire1

  2. de Pldem806

  3. de yannus

    • de yannus

  4. de La deuxième vague

    • de Frédéric

    • de jyb

  5. de Tannenberg

  6. de yannus