Des appareils non identifiés auraient à nouveau visé les forces du régime syrien dans la province de Deir ez-Zor

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. basstemp dit :

    Des tirs d’artilleries qui font un carton au mortier ça arrive, c’est rare, mais ça arrive …

    Ou un véhicule piégé qu’ils n’ont pas identifié et au moment de son explosion … Paf ils restent persuadés que c’est depuis un zing qu’ils ont été tapé !

    Ou reste encore une autre possibilité : Un drone piégé bardé de kg d’explosif leur tombant dessus

  2. PK dit :

    c’est signé : Israël a tout intérêt à frapper la Syrie… D’ailleurs, comme ils ne disent jamais rien, contrairement à la coalition qui s’étale à qui mieux mieux, on en déduit que ce sont eux.
    .
    Et puis, avec un voile de mystère, on ajoute en filigrane le F35 pour se faire mousser et lui faire de la pub. CQFD.

  3. Poorfendheure dit :

    Aucun radar dans le coin ?

  4. jyb dit :

    Les bilans les plus solides viennent de sources israéliennes.

  5. jyb dit :

    Il faut imputer les succès contre daesh à l’est du Khabour aux forces étrangères en présence (américains et français en t^te) Parce qu’il y a un gros flottement avec les fds ( pourparlers avec les russo-syriens, échanges de prisonniers avec daesh, rivalités « économiques »…)

    • Robert dit :

      Jyb,
      Que pensez vous de cette analyse?
      Merci par avance.
      http://www.bvoltaire.fr/poutine-netanyahu-negocient-prochaine-offensive-syrienne/

      • jyb dit :

        @robert
        – d’abord beaucoup de légèreté dans l’analyse militaire si bataille il y a lieu.. Même si in fine deraa est une victoire des russo-syriens, rien ne dit que ce sera facile et que les djihadistes accepteront rapidement de négocier. La faiblesse des djihadistes est leur hétérogeneité et c’est sur cela que travaille les négociateurs. En revanche ils disposent d’armements supposé performant avec peut etre des manpads. La présence de daesh et de groupes pro daesh ne plaide pas pour une partie de plaisir s’il faut en arriver là.

      • jyb dit :

        nethanyaou a rencontré aujourd’huis abdallah de jordanie. Suite de l’offensive politico économique lancé par les pétromonarchies pour renflouer et « acheter » la jordanie.
        Les jordaniens veulent securiser leur frontière nord et reprendre les échanges avec leurs voisins (syriens et turcs) Ils ont fait le constat depuis plusieurs mois que la paix passera par les russo syriens. Problème : ces voisins (syriens et turcs) sont « ennemis » du ksa et d’israel.
        C’est tout le jeu actuel de la diplomatie russe de convaincre les jordaniens de privilégier le bon voisinage et de perseverer dans cette voie. Et de convaincre les israéliens qu’ils (les russes) sont la garantie d’un équilibre régional.

      • jyb dit :

        enfin pour abdallah le problème s’il est d’abord économique est aussi un problème de société et d’identité. La population jordanienne c’est (pour caricaturer) des bédouins qui ont un poids politique et des palestiniens qui ont un poids économique. Ces deux entités sont de plus en plus critique à l’égard du pouvoir qu’ils accusent de vendu (l’image du roi restant à peu près intact dans les manifestations publiques mais les critiques sont plus vives dans la sphère privée)
        La jordanie est sous perfusion économique, le roi fait tout pour garder une autonomie internationale. C’est sa monarchie qui est en jeu.

      • jyb dit :

        Le commerce et les échanges jordaniens sont deux axes : l’autoroute amann/baghdad et la m5 amann/damas/alep/Gaziantep. Donc l’irak, la syrie et la turquie…pas facile de leur tourner le dos pour les beaux yeux de nethanyaou.

      • jyb dit :

        @robert
        êtes vous sur que ce sont les libanais qui ont parlé de docteur cauchemar ?
        et etes vous sur que l’anecdote soit authentique ?

        • Robert dit :

          Jyb,
          Merci de vos éclairages.
          Je tiens ce propos, de mémoire car cela remonte aux affaires somaliennes et libanaises, d’un article publié par Bernard Antony et concernant les chrétiens du Liban, pays dont il est très proche. Il disait que la réputation de Kouchner lui avait valu le surnom de docteur Cauchemar partout ou il avait produit ses exploits. Bernard parlait des milieux des chrétiens libanais des Forces Libanaises qu’il connait bien. C’est assez loin dans le temps, mais ce terme marquant m’est resté dans l’esprit.
          Est-ce un qualificatif utilisé par quelques personnes ou plus, qu’il puisse avoir repris cette anecdote à un autre, je ne saurais le dire, mais je connais assez bien Bernard Antony pour faire confiance à son honnêteté intellectuelle.
          Voilà ce qu’il dit encore aujourd’hui de Kouchner.
          http://www.bernard-antony.com/2009/02/bernard-antony-president-de-linstitut.html

  6. Polymères dit :

    Armée syrienne? Mais les morts sont tous enterrés à l’étranger….

  7. jyb dit :

    La coalition met aussi le paquet en syrie pour obtenir une victoire définitive contre les dernières positions encore tenue par daesh avant la mise en place du nouveau gouvernement irakien.
    Le gouvernement annoncé après les accords de Nadjaf entre moqtada al sadr et amiri sera à 50% pro iranien mais à 100% anti présence étrangère (américains first )

  8. Reality checks dit :

     » en février la coalition a été contrainte d’intervenir pour mettre un terme à une attaque des troupes du régime syrien  »
    Quelle douce manière de décrire ces évènements………. Pourquoi pas après tout…….
    .
    Mais la douceur du miel ne console pas de la piqûre de l’abeille….
    .
    Une autre manière, moins douce, plus directe pourrait consister à décrire cette situation sans fioritures:
    .
    « En février des chasseurs bombardiers des forces aériennes américaines ont attaqué et tué des soldats de l’armée syrienne en Syrie, alors qu’elles combattaient des groupes armés hors la loi dans leur propre pays. Ceci alors que les USA et leurs alliés opèrent en Syrie en vertu d’un mandat onusien prévu pour couvrir la lutte contre les groupes terroristes opérant en Syrie. »
    .
    Pour ce qui est des deux attaques plus récentes, il semblerait qu’elles viennent des fous furieux extrémistes de Tel Aviv, qui se font un plaisir de soutenir les résidus de Daesh avec leurs bombardements.

  9. Fifixe dit :

    Un générale mort au front, de « crise cardiaque ».
    J’aime trop!

  10. Raymond75 dit :

    Ha ben ça alors :les Awaks et leurs équivalents ne servent à rien …

  11. tj dit :

    C’est confirmé c’est Israel, ce pays n’a plus aucune gêne, il aide délibérément le barbus noirs et autre terroristes en bombardant autant que possible l’armée syrienne et les proxy. A l’image de leur pays au final, sans surprise…
    Personne ne bouge un doigt, même le tsar reste impuissant…