En 2017, la DGSE a dépensé 55 millions d’euros de plus que prévu… Et on ne saura pas pourquoi

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. jyb dit :

    coût des opérations en libye ? et au vu de l’activité actuelle, on peut projeter les mêmes dépassement sur 2018.

  2. Robert dit :

    Est-ce que fournir les moyens et les postes qui ont justifié cette augmentation ne risque pas de fournir à nos adversaires, c’est à dire à tous autre pays, des informations sur le travail de nos services ?
    Autrement dit, est-ce que ce budget doit être justifié publiquement ?

    • Orion dit :

      Justement non, on est déjà bien trop causant sur le reste..

    • Clément dit :

      Publiquement par forcément, mais on pourrait habiliter un collège de député et de sénateur, voir de commissaires aux comptes pour évaluer l’utilisation de cet argent. Il me semble qu’aux USA il y a des congressman, des senator et des attorney accrédités top secret pour contrôler ce genre de dépense.

      • jj dit :

        ça se fait déjà ! des commissions parlementaires inspectent les budget de la DGSE.

  3. Pour Info dit :

     » « Aucun indicateur ne permet d’évaluer l’activité de la DGSE », regrette M. Cornut-Gentille.  »
    .
    Les « indicateurs » sont une plaie issue de la LOLF. Tous les hauts (et moins hauts) fonctionnaires passent une part conséquente de leurs temps à remplir des fichiers excel bidonnés, dans le seul but de flatter leur hiérarchie et promouvoir leur avancement. Chaque échelon en rajoute un couche et les chiffres finaux sont bien loin de la réalité.
    Que la DGSE ne communique pas de cette façon n’est pas un mal, au moins ça leur laisse le temps de travailler !

    • Miaou dit :

      C’est bidon, mais déjà plus précis que l’indicateur « doigt mouillé » qui sert encore beaucoup dans de nombreux domaine.

      D’autant plus que petit à petit les fichiers Excel sont remplacer par des bases de données puis des blocs chaine qui rendent le bidonnage en cours de route plus complexe/rare.

      Tout seul on avance plus vite, ensemble on avance plus loin. Je veux savoir ce que la DGSE fait des impôts, si cela mérite une médaille ou pas; dans le pire des cas je veux que la personne décisionnaire sur le budget final (Président/Ministre) engage sa responsabilité personnelle sur les activités qui nous sont cachés (qui pourra terminer au pénal). Il n’y a pas de démocratie (pouvoir au peuple) sans transparence complétè et réciproque.

      • PK dit :

        @ miaou
        .
        Vous votez justement pour que des gens sachent à votre place et prennent les bonnes décisions. Si vous voulez connaître certains détails, il vous suffit d’être élu.
        .
        La démocratie n’a rien à voir avec la transparence. Il y a des budgets (connus) non détaillés et c’est normal;
        .
        C’est propre à tout le monde : allez demander aux Ricains de détailler en public le budget de la NSA, des blacks ops de la CIA et des budget top secret de l’Army.

    • wagdoox dit :

      la lolf c’est vieux et ca a été remplace et approfondi. rgpp …

      • Stylgar dit :

        Tu voulais peut être dire GBCP ? RGPD c’est la protection des données personnelles.

      • Pour Info dit :

        La LOLF existe toujours alors que la RGPP s’appelle MAP depuis 2012, sauf erreur de ma part bien sûr.
        Bien que liés ce sont deux choses différentes.

    • Clément dit :

      Le problème de ces indicateurs c’est qu’ils servent à évaluer la « productivité » (la rentabilité financière) des fonctionnaires, ce qui est illogique dans le cadre d’un service public ou d’une administration. Mais on pourrait très bien utiliser des indicateurs pour mesurer l’efficacité et les besoins (c-a-d la juste utilisation des ressources, en terme de résultat et non de balance financière).

  4. Wrecker 47 dit :

    Une bagatelle quand on sait ou qu’on voit ce que nous coûtent les migrants et leur politique vis à vis des fichés « S »!… Sans parler des taulards surveillés à grands frais et engraissés par leurs soins !
    On ne parle pas non plus de ce qu’ils ont détournés sur les fonds de l’Armée depuis des lustres,en se servant de nos fonds comme « variable d’ajustement » …
    Dans ce domaine ,comme dans celui de l’inspection des sites : qu’il aillent se faire f…!
    !

    • Wrecker 47 dit :

      Peut-être qu’un jour la DRSD pourra faire un rapport, sur ce que ce type et ses comparses ont  » détournés ou mis à l’abri du fisc » …Là ils riront beaucoup moins !

      • mas 36 dit :

        Pour votre info sachez que le député François Cornut-Gentille est depuis des années un spécialiste des dépenses du ministère de la Défense. Qu’il relève tous les dysfonctionnements notamment financiers de ce ministères et cela dans l’intérêt des militaires eux-même. Il met souvent en lumière le non respect des Lois de programmation militaire.

        Bref un député qui fait son travail comme son collègue René Dosière spécialisé lui dans l’utilisation des deniers publics. Parmi les rares à mériter de la république. Donc respect.

        • VertAlpha dit :

          Et pan sur le bec (sans vilain jeux de mots)

        • Franz dit :

          Absolument, et le soin qu’il apporte à ce travail mérite d’être souligné, car du coup le temps nécessaire à se faire mousser par ailleurs doit lui manquer… or beaucoup font le choix inverse.

          Tant qu’il nous restera quelques parlementaires de ce niveau, attachés aux valeurs de la République et conscients de leur responsabilité, nous pourrons encore espérer pour des lendemains qui ne déchantent pas trop.

      • Électeur dit :

        @ mas 36
        Le problème c’est l’efficacité.

  5. Auguste dit :

    Vu le nombre des missions et les incertitudes du moment,c’est pas du luxe.Faudrait pas oublier le renseignement intérieur qui est le fer de lance de la lutte contre l’ennemi de l’intérieur.

  6. wagdoox dit :

    c’est encore trop peu !!!

  7. Castel dit :

    Mais c’est normal, tout doit rester secret à la DGSE !!

  8. Plusdepognon dit :

    « Miramas, plus jamais ça »…
    1 site sur deux prévus par l’inspection, ben annulée l’inspection. Ah quand même !

    La contre-ingerence ? Allons, allons pas besoin de moyens… Ce n’est pas comme si nous étions passer d’un terrorisme exogène à un terrorisme endogène bien installé sur le territoire national. Avec 14 500 fichés S pour islamisme radical et des centaines de gens condamnés pour terrorisme qui sortent en un an et d’autres qui suivent et vont retrouver leurs entourages et leurs connaissances… Et leurs potes qui sont toujours vivants sont libres de s’ebrouer après être passé par les kurdes.
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-djihadistes-francais-rendus-a-daech-par-les-forces-kurdes-selon-le-telegraph-15-06-2018-7775088.php (même les femmes et les enfants sont utilisés pour faire du mal dans le terrorisme).
    Depuis 2013, 35 salafistes revendiqués expulsés du territoire pour incitation au djihad armé, le dernier en date à Marseille (ça a pris 9 mois). La vache, la France en guerre, ça arrache.

    Tout va bien. Les mesures sont prises, tout est sous contrôle et ces gens seront surveillés (houla houla) regardez là une limitation de vitesse à 80 km/h !

    • Clément dit :

      Vous savez que la vitesse sur la route tue bien plus que le terrorisme chaque année ?

      • revnonausujai dit :

        oui, et ?
        sauf exception rarissime, les accidents de la route ne sont pas volontaires et ne constituent ni des assassinats ni des même des homocides volontaires;
        au passage, plus particulièrement et contrairement aux assertions du lobby de la sécurité routière, la vitesse excessive, si elle constitue effectivement un facteur aggravant ( E= mc2), n’est pas la cause primaire de la plupart des accidents, ce n’est qu’une pirouette administrative dans la construction des BAAC où les enquéteurs cochent la case « vitesse «  »par défaut; s’ils cochaient la case « défaut de maitrise du VH, ce serait cette raison qui l’emporterait !
        enfin, comparer terrorisme et accidents de la circulation, ce n’est même plus du relativisme, mais de l’aplatventrisme le plus abject .

      • ScopeWizard dit :

        @Clément
        .
        Et vous savez que le monde médical tue beaucoup plus que la route dans son ensemble ?
        .
        Chaque année , entre les erreurs de diagnostic et les patients qui rentrent à l’ hosto ou en clinique pour un simple panaris ou un ongle incarné , pour en fait en ressortir les deux pieds devant , cela représente entre 30.000 et 50.000 morts …….
        .
        C’ est sympa comme donnée !
        .
        Sachant que vous avez environ 35 millions de véhicules à moteur , ça fait combien de trajets chaque année ? Même en n’ en comptabilisant que la moitié , des milliards et des milliards ………
        Pour combien de consultations chaque année , combien d’ hospitalisations ? Tout juste quelques millions à tout casser ……..
        .
        Je vous rappelle qu’ un milliard = 1000 millions ………
        .
        Vous saisissez le malaise ?
        .
        Médecine = pas touche !
        Route = feu à volonté !
        .
        Tenez , je vous ai fait un petit calcul significatif :
        .
        15 millions de véhicules ( sur 35 ) qui parcourent chacun un seul trajet chaque jour d’ un mois de 31 jours , cela représente 465 millions de trajet parcourus ……….
        Sur 6 mois de même durée , cela fait 2 milliards et 790 millions , sur un an ( à supposer que tous les mois comptent 31 jours ) vous obtenez 5 milliards 580 millions ………
        Si les 35 millions circulaient tous , cela vous donnerait 13 milliards ……….
        .
        Lorsque l’ on vous serine sans arrêt le nombre de morts dus à la route qui avoisine actuellement les 3500 à 4000 , vous voyez bien que ce nombre est ridiculement faible comparé à celui des trajets parcourus …………
        10.000 est égal à 1% d’ 1 million ……… donc 4000 = 0.4 % d’ 1 million
        10.000 est égal à 0.001% d’ un milliard ………. donc 4000 = 0.0004% d’ 1 milliard
        .
        Toutefois , si communiquer sur les tués n’ est pas suffisant , il serait judicieux de connaître avec exactitude le nombre de blessés et de savoir qui est compté comme « tué » , celui qui meurt sur place ou quelques minutes plus tard ou également celui qui meurt un mois plus tard ?
        Pas clair , tout ça ………
        Parce que vous comprenez bien que si vous avez 25.000 blessés , ce n’ est pas du tout la même chose que si vous en avez 250.000 ………
        Selon moi , c’ est une donnée qu’ il faut absolument connaître afin d’ avoir un état des lieux beaucoup plus précis .
        .
        La chasse à la vitesse telle qu’ elle se met en place , sent vraiment l’ arnaque ………

      • ScopeWizard dit :

        Tenez , poussons le raisonnement encore plus loin ……… en essayant toutefois de ne pas sortir des limites du raisonnable ……….
        .
        Combien de vies comme de blessures graves ou superficielles , épargnées par les dispositifs de sécurité installés dans les véhicules de générations récentes tels l’ airbag ( qui existe depuis 1973 ) ?
        Qui dit « vie ou blessure épargnée » dit accident uniquement « matériel » et non « corporel » ……….
        .
        Par conséquent , autre donnée essentielle dont il faut avoir connaissance , celle du nombre d’ accidents au total .
        .
        Prenons un exemple : si mettons en 2002 ( donc juste l’ année précédent l’ installation des radars automatiques ) , vous aviez un total de 271.000 ( tous mes chiffres sont fantaisistes vu que je ne sais pas ) accidents ( ceux qui sont déclarés ) , puis mettons en 2008 un total de 153.000 , en 2017 un total de 319.000 , vous comprenez bien qu’ indépendamment du nombre de morts et de blessés qui a certes baissé ( enfin , surtout celui des morts ) , la signification est toute autre que si vous n’ aviez eu en 2017 que mettons 111.000 accidents ……….
        Et oui , dans le premier cas cela veut dire qu’ après une période de forte baisse ( si tant est qu’ il y en ait eu seulement une ) , le nombre d’ accidents a beaucoup augmenté , dans le second cas qu’ il a à l’ inverse beaucoup baissé …….
        .
        Alors , à côté de ce constat , précisons que vous devez également savoir avec le maximum d’ exactitude de combien a été l’ augmentation du trafic , sinon le résultat de votre analyse sera inévitablement faussé …….
        Et oui forcément , si entre 2002 et 2015 le trafic a augmenté de 5% , cela n’ aura pas la même incidence que si l’ augmentation est de 30% et ce sera encore différent si au lieu d’ avoir augmenté , il a baissé ou s’ il est demeuré à peu près stable ……….
        Et qui dit trafic dit à la fois nombre de véhicules mais aussi nombre de trajets voire nombre de kilomètres parcourus par trajet ………
        Bon courage pour réunir ces infos !
        .
        Or , à quoi sont censées servir toutes ces mesures de limitation , de prévention , de répression ?
        À CE QUE LES GENS CONDUISENT MIEUX AFIN QU’IL Y AIT MOINS D’ACCIDENTS , CE QUI RENDRA LA ROUTE PLUS SÛRE DONC MOINS DANGEREUSE ……….
        .
        Et vous comprenez bien que si le nombre total d’ accidents est en réelle augmentation en dépit de toutes ces mesures censées produire l’ effet inverse , c’ est que quelque chose ne va pas , ça ne fonctionne pas , ça ne donne pas le résultat escompté , au contraire cela signifie que les gens conduisent de plus en plus mal …….. donc vous pouvez en conclure que toutes ces mesures sont inefficaces voire contreproductives ……… et vous pouvez donc attribuer la baisse de mortalité comme de dégâts corporels aux dispositifs de protection des véhicules qui sont actuellement sur le marché plutôt qu’ à la « Sécurité Routière » quant à elle complètement à côté de la plaque ………
        .
        Notre Premier Ministre tient à l’ instauration du 80 km/h soit-disant parce qu’ il aurait vécu un drame personnel dû à la route ; et bien qu’ il se rassure il n’ est pas le seul , loin de là ……..
        Cependant , que faut-il en déduire ? Que sans cette douloureuse expérience , il n’ en aurait rien à cirer ? Ou disons , pas plus que ça ?
        .
        Au delà du côté technique ou administratif , c’ est pourquoi je considère que cette limitation de vitesse telle qu’ elle va s’ appliquer au 1er juillet est bidon de chez bidon ……….
        .
        Déjà , l’ expérimentation censée servir d’ étude et la valider par rapport aux résultats obtenus n’ a pas été à son terme , elle est donc tronquée , ensuite « on » vous dit que cette limitation va sauver la vie de 300 à 400 personnes chaque année : parfait , alors expliquez-moi comment on obtient cette estimation , par quel calcul , quel est son degré de fiabilité , d’ exactitude ?
        .
        Un chiffre particulièrement significatif est même avancé :
        .
        « Réduire la vitesse limite la distance d’arrêt du véhicule, en cas de freinage brutal : 55 mètres à 80 km/h, contre 65 mètres à 90 km/h ; un ordre de grandeur qui varie selon l’adhérence de la route et le comportement de l’automobiliste. »
        .
        Perso , j’ ai même entendu parler d’ un gain de 13 mètres …
        .
        Énorme !
        .
        Tout ça est génial ! Qui ne se réjouirait pas ?
        .
        Seulement , à y regarder de plus près , quelque chose cloche ………. ( corrigez-moi si je me plante )
        .
        Entrons dans les détails ……
        .
        Comme nous venons de le voir , cette étude aurait dû être menée sur trois ans ( à vérifier ) pour s’ avérer probante , ses résultats recevables ……. elle a été donc prématurément interrompue , c’ est le moins que l’ on puisse dire ……..
        De plus , les résultats publiés attestant d’ une légère baisse semblent être déjà controversés , certains parlant même de hausse des accidents due notamment à une vitesse trop basse obligeant à trop se concentrer sur le guidon et pas assez sur la route ( ce qui est quand-même le but de la manœuvre ) ……….
        .
        Bon , mais indépendamment de toute cette avalanche de chiffres et de contestations en tout genre à laquelle personne ne pige plus grand-chose et finit par se perdre , essayons par nous-mêmes de distinguer le bon grain de l’ ivraie … Ce n’ est pas gagné !
        .
        80 km/h signifie qu’ à cette vitesse vous parcourez 22.40 m/s soit 2.80 m de moins en une seconde qu’ à 90 à l’ heure ( 25.20 m/s ) …
        Vous me suivez ?
        Le temps nécessaire entre le surgissement d’ un danger , sa perception , le bon réflexe , la promptitude du véhicule à réagir varie en conditions identiques ( chaussée , température , hygrométrie , etc … ) d’ un individu à un autre , d’ un véhicule à un autre ………
        .
        Prenons à présent un véhicule récent en parfait état et performant , un conducteur lambda dans la bonne moyenne , des conditions météo idéales ………
        .
        Le temps de réaction à n’ importe quelle vitesse est identique ( en revanche la perception des dangers sera moins bonne à haute vitesse ( on va dire au-delà de 100 ) et plus celle-ci sera élevée ) ; un conducteur peut réagir en une seconde , une seconde et demi , moins d’ une seconde , tout dépend de l’ état de ses réflexes , de ses aptitudes …
        .
        Par conséquent , comment expliquer un gain de 10 voire 13 mètres au freinage entre 90 et 80 km/h alors que je vous rappelle que vous ne roulez qu’ à 2.80 mètres de moins par seconde ?
        .
        Vous roulez à 90 , un danger survient , il se situe à 100 mètres , vous réagissez mettons en une seconde , vous avez donc parcouru pendant cette seconde 25.20 m au moment où votre véhicule entre en phase de freinage … il vous reste donc 74.80 m pour contrôler votre trajectoire et stopper … Mettons 74 m … Une fois arrêté , il vous restera 1 mètre de marge si vous avez besoin de toute cette distance … évidemment , suivant les circonstances , vous pouvez vous retrouver à l’ arrêt complet 10 mètres avant voire davantage …
        .
        À présent , vous roulez à 80 km/h , un danger survient , il se situe à 100 mètres , vous réagissez mettons en une seconde , vous avez donc parcouru pendant cette seconde 22.40 m au moment où votre véhicule entre en phase de freinage … il vous reste donc 77.60 m pour contrôler votre trajectoire et stopper … Logiquement , vu que votre temps de réaction est rigoureusement le même et que le temps de réponse de votre véhicule aussi est identique , vous devriez donc pouvoir être à l’ arrêt complet 2.80 m plus tôt puisque comme vous rouliez moins vite de 2.80 m par seconde …
        .
        Alors je répète ma question : comment pouvez-vous gagner 13 m soit 10.20 m de plus , ou même seulement 10 m soit 7.20 m de plus ?
        Je veux bien que l’ énergie cinétique fasse des miracles mais tout de même ……… de 90 à 80 , ça me paraît vraiment beaucoup de chez beaucoup ………..
        .
        Donc , si le gouvernement français sous prétexte de vouloir améliorer la sécurité routière et abaisser la mortalité commence par nous sortir tout et n’ importe quoi , quel est le but réel de la manip ? manip qui pourrait s’ avérer être plus dangereuse que bénéfique par dessus le marché ?
        Faire de l’ argent ? C’ est ça le truc ?
        .
        Et s’ il s’ agit bien de cela , comment puis-je faire confiance à un gouvernement qui abuse de ma crédulité , me prend pour un imbécile , me trompe ?
        Mon propre gouvernement , celui de mon propre pays , de ma patrie ???
        .
        Ce n’ est pas acceptable !
        .
        Certains pays ont augmenté la vitesse plutôt que la diminuer , pas question d’ en parler ……….
        .
        La rétention d’ informations fait partie intégrante de toute propagande et sur de tels sujets , les choses ne se décrètent pas tel le fait du Roy , elles s’ étudient et se mettent en place sérieusement …………
        .
        « Si ça ne marche pas , au bout de deux ou trois nous reviendrons en arrière ……… »
        En gros , c’ est ce qu’ a déclaré le Président Macron à JP Pernaut dans son interview du 13 H ……….
        .
        Ah bon ?
        .
        Et bien alors cela signifiera de facto que le gouvernement s’ est planté et qu’ il va falloir dépenser quelques millions d’ Euros supplémentaires pour remettre l’ ancienne signalisation sans compter le reste ………… bonjour la gabegie !
        Vous m’ en voyez navré , mais c’ est débile ……….
        .
        Donc , le connaissant ça ne se fera pas et le gouvernement ne reviendra pas en arrière ; Macron raconte ce que certains veulent entendre et fait de la « com » ………..
        .
        Nonobstant , cette mesure de limitation de vitesse pourrait bien parvenir à faire baisser le nombre de tués ne serait-ce que par effet placebo , mais je crains que cette baisse ne soit que temporaire ……… le temps de nous persuader qu’ elle s’ avère très efficace , quoi !
        .
        Ma conclusion concernant cette mesure de limitation à 80 kilomètres à l’ heure :
        .
        si par cette mesure , il s’ agit d’ inciter les conducteurs à lever le pied et à rouler généralement moins vite de 20 , 30 km/h voire plus et par exemple sur un tronçon à 90 de ne pas dépasser les 110 au lieu des 130 voire 140 ou 150 comme j’ en vois certains , j’ y suis entièrement favorable , sans la moindre réserve !
        Le contrat est rempli : nous sommes bien dans de la prévention routière qui atteint son objectif : dissuader de rouler très vite …………..
        .
        Si en revanche , il s’ agit d’ emplâtrer celui qui sera à 81 ( ou 85 ) au lieu de 80 , là je ne suis plus du tout d’ accord ……………
        Ce n’ est plus de la prévention , c’ est autre chose ………….
        .
        À vous la balle …………..

        • ScopeWizard dit :

          Oups !
          Petit oubli …….. 🙁
          .
          « Si ça ne marche pas , au bout de deux ou trois ANS nous reviendrons en arrière ……… »
          En gros , c’ est ce qu’ a déclaré le Président Macron à JP Pernaut dans son interview du 13 H ……….
          .
          Oubli ……… oublié ! 😉

        • revnonausujai dit :

          d’accord avec vous sur l’effet primordial de l’amélioration de la sécurité passive des véhicules sur les stats des accidents corporels de la circulation routière.
          un autre facteur, négligé par les cranes d’oeuf de la « sécurité routière » , est l’amélioration continue des caractéristiques du réseau routier jusqu’à récemment.
          Or, pour des raisons financières , manque d’argent, transfert de responsabilité d’entretien aux collectivités locales,,.., le réseau stagne voire se dégrade depuis quelques années.
          parallélement, les stats des accidents plafonnent; bizarre, vous avez dit bizarre !
          si le ganelon mal rasé qui sert de premier ministre se préoccupait réellement des morts inutiles sur la route au lieu de monter son racket, il mettrait le paquet financier sur la RCEA, par exemple *, réputée comme une des plus dangereuses, en la transformant en 2X2 voies gratuite et ce sans tarder.
          *et si ses services sont infoutus de bosser, cadeau !
          http://www.topito.com/top-routes-plus-dangereuses-france-on-va-prendre-le-train-hein
          rien qu’avec ça, il en sauverait des vies, mais ces branquignols sont largement plus forts pour piquer du « pognon », comme il disent, qu’à l’utiliser utilement !

        • ScopeWizard dit :

          @revnonsausujai
          .
          Absolument !
          Vous avez entièrement raison , ce facteur est primordial également .
          .
          Vous savez , entre-nous , pour moi ce sont des incompétents et des profiteurs y compris sur le plan économique ; et il ne va pas se passer bien longtemps avant que je n’ en fasse la démonstration et bien malin sera celui qui démontrera le contraire …………
          .
          Je vous l’ avoue , je ne voudrais pas vous paraître vieux-jeu ni encore moins grossier , le Scope de la Zone parfois rude reste toujours courtois , mais la vérité m’ oblige à vous le dire : cet aréopage de technocrates en folie commence à me les briser menu !
          https://www.youtube.com/watch?v=pQVu1n_boec
          .
          Ah ben oui , j’ ai encore quelques références ……… qui font autorité ! 😉

        • ScopeWizard dit :

          @revnonsausujai
          .
          Tenez , j’ ai trouvé quelques infos chez Wikipedia , mais attention , certaines à prendre avec des pincettes ………
          .

          « L’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) édite chaque année un document d’information permettant de suivre l’évolution des accidents de la route en France. Ce document a pour objectif de faire la synthèse des principales données de l’accidentologie en France afin d’éclairer les décideurs dans les orientations à donner en matière de lutte contre l’insécurité routière. »
          .
          Bon , jusque là , rien à dire ……
          .
          « Depuis 1960, au moins 350 000 personnes sont mortes des suites d’un accident de la route en France : la seule année 1972 comptabilise 18 034 morts officiels. Et depuis 1945, les chiffres sont aussi édifiants, car il faut parler d’au moins 500 000 morts, soit l’équivalent d’un grand conflit majeur, ou l’équivalent des pertes humaines subies en France lors de la Seconde Guerre mondiale.
          .
          STOOOP !
          Halte là casse-cou , ça y est ça commence ………..
          .
          Mais qu’ est-ce que vient faire cette comparaison qui ne donne même pas un ordre de grandeur ou simplement une échelle significative ?
          .
          Depuis 1960 jusqu’ à nos jours , cela fait 58 ans et 350.000 : 58 = environ 6000 morts par an …….
          Depuis 1945 , cela fait 15 ans de plus soit 73 ans et dans ce cas 500.000 : 73 = environ 7000 morts par an ………….
          .
          Alors , il s’ agit certes de l’ équivalent en total de pertes humaines de la SGM qui s’ est déroulée entre le dernier tiers de l’ année 1939 et le dernier tiers de l’ année 1945 soit sur 6 ans ……… mais pas sur près de 75 ( plus de 12 fois la durée de la guerre ) !
          .
          Donc cette comparaison avec le bilan d’ un conflit majeur ne veut rien dire parce que si l’ on suit ce raisonnement , mais alors que penser des morts involontairement provoquées par les erreurs et fautes au sein du milieu médical ? Que c’ est un bilan digne de celui que l’on enregistrerait lors d’ une guerre nucléaire ???
          Et oui forcément , il est beaucoup plus élevé !
          .
          Nous avons donc là clairement un élément de comparaison que l’ on pourrait associer à de la pure propagande ……..
          .
          Poursuivons ……
          .
          « En 2016, la France a compté 57 522 accidents corporels, tuant 3 477 personnes (dans les 30 jours suivant l’accident), en blessant 72 645, dont 27 187 ont été hospitalisés, selon les chiffres collectés par l’Observatoire national de la sécurité routière, et sans compter les accidents non corporels. »
          .
          Donc dans les 30 jours ……. ce qui veut dire que celui qui décède passé ce délai d’ un mois n’ est pas compté ………..
          En gros , 1 chance ( quel terme adéquat ! ) sur 16 de trouver la mort sur le total des accidents corporels , 1 sur 2 d’ être hospitalisé et 1 sur 2.7 d’ être hospitalisé sur le nombre total de blessés recensés ………
          .
          Mais quid des accidents non corporels ?
          Ce qui serait cumulée au reste la donnée essentielle nous permettant d’ y voir clair et de pouvoir nous appuyer sur un truc bien tangible ……….. à condition toutefois de disposer des données année par année depuis au moins l’ an 2000 ……….
          .
          Toujours sur Wiki , un passage très instructif………
          .
          « Les sources découlent pour l’essentiel des bulletins d’analyse d’accidents corporels (BAAC) remplis par les forces de l’ordre après chaque accident corporel, versés au fichier national des accidents corporels de la circulation (dit « Fichier BAAC1 ») à des fins d’exploitation par l’Observatoire interministériel de la sécurité routière. Cette base comportait 454 372 accidents en 2013 (440 695 pour la métropole et 13 677 pour les DOM) pour 775 422 véhicules présents dans les accidents (751 831 pour la métropole et 23 591 pour les DOM). »
          .
          Hein ???
          Bon sang , mais les chiffres sont énormes …………
          .
          « Une fois comparées et croisées, ces données permettent de mesurer la fréquence des accidents en fonction des situations. Dans la mesure du possible, elles prennent en compte l’exposition au risque, c’est-à-dire le nombre de kilomètres parcourus. »
          .
          Voilà qui est intéressant ………
          .
          « Un communiqué de presse de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) du 6 mai 2008 indique que le nombre de blessés serait sous-estimé. L’InVS estime à 514 300 le nombre de blessés annuels. »
          .
          Pardon ?????
          .
          Euh ……. je ne voudrais pas avoir l’ air de polémiquer histoire de me la jouer et de faire le cake en stats mais de 72.000 à 514.000 il y a comme qui dirait une marge ……….. de 442.000 …………. soit 7 X plus ……….
          .
          Ce qui donne à la sortie un magnifique flou artistique ……….. superbe même !
          .
          Et alors , comment qu’ on fait là ?
          Comment savoir avec exactitude dans ces conditions ?
          .
          Donc , c’ est bien ce que je pense , il y a de la rétention d’ information dans l’ air ………… pour quelle raison ? Mystère et boule de suif ………
          .
          PS : au fait , après vérification , c’ est bien sur 5 ans et non sur 3 que l’ expérimentation à 80 devait se tenir sachant qu’ elle a été arrêtée après à peine 1 an et demi ………. sauf que petit problème : d’ après certaines sources , elle ne devait durer que 2 ans ……..
          Moralité : bienvenu dans la brume mitonnée à la purée de pois bien de chez-nous concernant ce dossier ………..
          .
          Ce qui dans une démocratie comme la nôtre est en somme le truc de base tout à fait normal ………..
          .
          J’ veux mon Nesquik , rendez-moi mon Nesquik ! 🙁

      • leo-karo.com dit :

        Clément
        La menace terroriste n’est pas le nombre de victimes civils ou militaires désormais c’est bien plus grave que cela : le salafisme engage à appliquer le coran comme loi constitutionnelle ! si cela vous parle cela veut dire que lorsque le nombre des salafistes lâchement autorisé par l’état sur notre territoire le voudra il déclenchera une guerre civile pour instituer la charriât et à défaut de guerre par le nombre issu d’une saine copulation il pourra par le biais électoral instituer un gouvernement et un parlement favorable à ses thèses. Dans ces conditions votre comparaison numérique n’a pas de sens et vous pouvez par contre observer la disparition de la démocratie turque au profit de l’autocrate Erdogan…qui a détruit la Turquie moderne voulue et initiée par Moustafa Kemal
        salutations

      • Robert dit :

        Clément,
        Est-ce qu’en Allemagne ou beaucoup d’autoroutes ne connaissent aucune limitation de vitesse, l’accidentalité est plus importante qu’en France? Logiquement, si c’est la vitesse qui est la principale responsable, cela devrait être le cas.
        Ce sont les comportements irresponsables qui causent les accidents, même à vitesse réduite, si vous avez trop bu d’alcool, consommé du cannabis, regardez votre téléphone au lieu de la route, doublez en côte dans un virage, ne vous signalez pas, ne respectez pas distances et règles.
        Mais à la différence de la violence routière, le terrorise a pour but de sidérée des millions de citoyens e montrer l’impuissance des services de sécurité alors qu’un chauffard démontre juste, à contrario, la nécessité de respecter les règles. Quand à Nice avec un camion, un islamiste tue des dizaines de personnes, c’est volontaire et recherché alors que le chauffard manifeste juste par son irresponsabilité qu’il peut devenir un meurtrier. Il ne cherche à rien démontrer à personne.
        L’avortement tue 220000 enfants dans le ventre de leur mère en France chaque année, et on considère cela comme un droit et un progrès.
        Il ne faut pas comparer ce qui n’est pas comparable parce que d’un ordre différent.

  9. Bloodasp dit :

    Je trouve qu’ils ont un budget ridicule aux vues des missions qu’on leur confie… Leur boulot est de recueillir, d’agir, au niveau chirurgicale, on gagne ou on perd pour un détail !

  10. Herve Lesage dit :

    Normalement sa devrais etre credit ilimité
    Vu la situatuations de la menace, encore heureux que les services ne disent pas le pourquoi du comment,que les politiques signe et qui la ferme pour une fois l argent servira a quelque chose je conseillerais a ce monsieur d aller demander au president si il etait imperatif de commandé un service de sevre d une valeur de 500000€ je pensent que les services aurais commencé les travaux avec l argent

  11. Expression libre dit :

    « Et on ne saura pas pourquoi » donc, on ne commente pas 🙂

  12. JG von Rheydt dit :

    « ça coûte un pognon de dingue! » Personne ne veut le croire mais pour faire du bon travail, pour les missions il faut utiliser des balles en argent et pour les interrogatoires remplir la baignoire avec du Dom Perignon. Faites confiance, à ce prix là, ils n’ont pas acheté de la vaisselle en carton ou en plastique.

  13. Plusdepognon dit :

    Le détail, c’est defendre ses valeurs ou se soumettre à celles qu’on nous imposent.
    https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/videos/2056059421088620/

  14. sky dit :

    ce n’est qu’a nos polichinelles de politiciens de justifier de leurs dépassements intempestifs et de leur budget grotesque sur notamment les employés de l’elysée, de l’assemblée et j’en passe.
    Voila des fonctionnaires trop payés pour rien faire qui en plus de donner des préjugés sur l’ensemble de la fonction publique, plombent les finances publiques de façon scandaleuse inutile et conséquente.
    Il est ou le jupitérien, justicier des temps nouveaux, défenseur de la veuve et l’orphelin des immigrés et des clandestins ? il préfère taper sur les retraité que sur ces salariés privilégiés….
    Mais surement pas au opération de la « dgse » en publique d’expliquer quelle opération plombe son budget.

  15. Charly10 dit :

    En même temps qui dit DGSE dit secret. Difficile partir de la, de divulguer les détails des dépenses, surtout aujourd’hui ou le moindre éternuement d’un agent risque de se voir diffusé de manière exponentielle par les médias.

  16. neuneu1er dit :

    eh Oui Messieurs , l’ exfiltration des terroristes via les zones de combat pour la France coûte cher , surtout avec des pignoufs de la sûreté extérieure au service de dégénérés gouvernementaux . Trop de films d’espionnage , tue l’action réel qui sied à notre Pays dans l’espace géopolitique qui nous concernent sans parler de ces pseudo-agents mainstream qui nous prennent pour des jambons et qui plus est , non pas les couilles de ceux qui ont perdu la vie dans ce type de situation et autres occasions pour l’intégrité de nos valeurs républicaine et nationaliste . Cordialement .

  17. Namastété dit :

    55 millions? Pff.., une bagatelle! J’viens de m’endetter de 40 briques à Las Vegas en une seul nuit, alors les p’tits joueurs… Mais alors qu’est-ce qu’on s’est mith ce week-end là, j’vous raconte pas!

  18. mas 36 dit :

    En bon français les « pignoufs de la sûreté extérieure » se nomment militaires ou agents au service de la France qui risquent leur vie au quotidien.

    Pour les « dégénérés gouvernementaux » ces derniers ont été élus par le peuple, on peut ne pas partager leur convictions politiques mais reconnaître leur travail dans l’intérêt de la nation.

    Après chacun peut apporter son expertise dans l’intérêt de notre république une et INDIVISIBLE , bien sur.

  19. Rascasse dit :

    Il fut une époque où, quand la DGSE avait besoin de 50 millions supplémentaires, on lui injectait directement sur site dans les pays où la dépense allait être fait, sur les budget du Quai d’Orsay. Mais avec les nouvelles règles de finances publiques, impossible…