Le chef du mouvement taleb pakistanais visé par une frappe américaine en Afghanistan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

9 contributions

  1. jyb dit :

    fazlullah était surtout visé par les us pour la tentative d’attentat à la voiture piégée de Times Square en 2010 à New York. Le département d’état avait mis sa tete à prix en mars dernier 5 millions d’usd.

  2. jyb dit :

    cessez le feu : un cessez le feu est effectif depuis hier pour la fin du ramadan. Les media diffusent des scènes de fraternisation entre talibans et soldats de l’ana.
    NB : le gouvernement a décidé d’une dizaine de jours de trêves quand les talibans n’en décrètent que 3 et qu’il exclut les forces étrangères.
    Le cessez le feu intervient après un début juin catastrophique pour le régime qui a perdu plusieurs districts, qui a vu 2 gouverneurs se faire tuer et surtout la defection de plusieurs chefs police/armée partis avec armes et bagages se battre avec les talibans.

  3. jyb dit :

    négociations : Les talibans courcicuitent Kaboul pour « négocier » avec les gouverneurs ou autorités provinciales. A l’approche des élections cette stratégie appuyé par l’augmentation de la pression militaire a pas mal de chance d’aboutir. 2 grandes lignes se dessinent : un axe pro negociation souple porté par l’iran et la russie, et un axe dur porté par le réseau haqqani (pakistan)

    • Auguste dit :

      Terminé le cessez le feu.Le cessez le feu c’est bien mais faut pas en abuser.Deux jours,c’est amplement suffisant pour les Talibans.

  4. Castel dit :

    La situation des talibans n’est sans doute aussi enviable que certains le croient, ou veulent le faire croire ….
    Il ne faut pas oublier qu’ils doivent se battre aussi contre des éléments de Daesch, récemment infiltrés en Afghanistan, et, depuis leurs revers, subit en Syrie et en Irak, la plus-part de ceux qui ont réussi à échapper à la coalition, viennent renforcer les éléments déjà présents dans ce pays pour essayer d’y créer un nouveau fief….
    et d’après ce que j’ai entendu dire, ils mèneraient la vie dure aux Talibans, qui sont donc obligés de combattre sur 2 fronts, ce qui pourrait peut-être expliquer un début de rapprochement avec le gouvernement en place……

  5. Thaurac dit :

    Cela n’a pas du plaire au gouvernement pakistanais qui joue double jeu depuis longtemps.

    • Castel dit :

      il n’est pas impossible que cela ait surtout déplut au gouvernement Afghan, puisqu’il s’agissait d’un chef Taliban Pakistanais, opérant donc au Pakistan, réfugié en Afghanistan, et suspecté d’être aidé par les Afghans, en représailles de l’aide que ces mêmes Pakistanais sont censés apporter aux Talibans Afghans.

  6. Wrecker 47 dit :

    Surprise-surprise !Fallait pas téléphoner !