Barkhane : L’arrivée au Mali de trois hélicoptères CH-47 Chinook de la Royal Air Force est imminente

Lors de l’opération Serval, lancée le 11 janvier 2013 au Mali, les Britanniques appuyèrent les militaires français en mettant à leur disposition un avion de transport C-17 ainsi que l’un de leurs cinq appareils de surveillance Sentinel R1 [opération Newcombe, ndlr].

En janvier dernier, peu avant le sommet franco-britannique de Sandhurst, Londres annonça le déploiement prochain de trois hélicoptères lourds de transport CH-47D Chinook de la Royal Air Force au Mali, afin de soutenir l’opération française Barkhane.

« Le personnel militaire britannique ne participera pas aux opérations de combat » mais ces hélicoptères permettront « de sauver des vies en évitant de déplacer des troupes par voie terrestre, où elles sont plus vulnérables aux attaques », fit valoir les services de Theresa May, la locataire du 10 Downing Street.

Ce déploiement annoncé de la RAF est désormais imminent. « Hier [13/6] sont arrivés les premiers éléments du détachement Chinook britannique, qui comptera trois hélicoptères de transport lourd et sera déployé à Gao », a en effet annoncé, ce 14 juin, le colonel Patrik Steiger, le porte-parole de l’État-major des armées [EMA].

« Les premiers Britanniques sont arrivés à Niamey [Niger] et les hélicoptères suivront », a ensuite précisé l’officier. Au total, le contingent de la RAF, qui comptera une centaine de personnels, sera pleinement opérationnel en juillet/août, a-t-il dit. Soit pendant la saison des pluies.

« Ils apporteront une capacité très utile à la force Barkhane dans le domaine de l’aéromobilité », a souligné le colonel Steiger.

Effectivement, les forces françaises ne disposent pas de tels hélicoptères de transport lourd, alors que ce besoin a été plusieurs fois mis en évidence par des rapports parlementaires. Il fit même l’objet d’un « objectif d’état-major » en 2006… Et déjà qu’elle doit combler beaucoup d’autres lacunes prioritaires, ce n’est pas la prochaine Loi de programmation militaire [2019-25] qui y remédiera…

Construit par Boeing, le CH-47D Chinook peut transporter une quarantaine de soldats ou une charge interne de plus de 8.000 kg. Avec ses deux 2 turbomoteurs Avco Lycoming T55-L-712, il est en mesure de parcourir 2.000 km, à la vitesse de croisière de 241 km/h. Ces capacités peuvent être intéressantes pour les forces spéciales françaises.

« L’absence de capacité d’hélicoptères lourds pèse sur la conception même de nos opérations spéciales », avait en effet déploré un rapport du Sénat publié en 2014.

À noter également que le Royaume-Uni n’est pas le seul pays européen à prêter son concours à l’opération Barkhane. En mai, l’Estonie a confirmé qu’elle enverrait à Gao un détachement d’une quarantaine de militaires avec 5 véhicules blindés de transport de troupes Patria Pasi XA-188.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Nike

  2. de tartocitron

    • de Frédéric

      • de tartocitron

      • de vrai_chasseur

        • de JP

    • de Alpha

  3. de Castel

    • de NRJ

      • de JP

  4. de Wrecker 47

    • de yannus

    • de Jak0Spades

  5. de sergeat

  6. de Auguste

      • de Auguste

      • de jyb

  7. de mich

    • de Plusdepognon

      • de mich

  8. de Sans Importance

  9. de Le Glaive

    • de Alpha

    • de Polymères

  10. de Toubou

  11. de Parabellum

    • de themistocles

      • de Parabellum

        • de Fred

  12. de ced

  13. de mustard

  14. de Casanova

    • de Albatros24

  15. de Raymond75

  16. de nirodwing

    • de Plusdepognon

  17. de CPJ94