De nouveaux véhicules aérolargables seront livrés aux forces spéciales françaises d’ici 2021

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Encore une bonne nouvelle !
    .

    Elle est sympa cette voiturette de golf ! 🙂

    • Jak0Spades dit :

      Comme quoi, il suffit d’ajouter des mitrailleuses en 7.62 pour rendre ce sport intéressant !

      • dompal dit :

        Euh ??? Ils vont tirer sur quoi avec les 7,62….sur les balles ou sur les golfeurs !?? 😉

        • ScopeWizard dit :

          @dompal
          .

          Ben , au golf il faut bien qu’ il y ait des trous …… la 7.62 peut y aider ……… avec un peu de bonne volonté ……….. 😉

    • Gégétto dit :

      C’ est le genre de tondeuse que je cherchais….je passe commande.
      Et en plus avec les 2 sulfateuses de 7,62, je pourrai faire mes courses sans stress!!!!

  2. Christophe dit :

    Franchement il est horrible….. mais bon si il est efficace

  3. De Miro dit :

    C’est parfait ! Continuons à acheter de la m**** largable à une entreprise dont ce n’est pas le cœur de métier. L’UNAC était dans la déforestation avant de s’inventer ingénieur en engin aerolargable. Ces conflits d’intérêts sont une honte. Ces buggys vont encore être vendu au prix d’or car le gendre du général à besoin de faire prospérer sa petite entreprise … La recherche et le développement de ce type de matériel coûte une fortune quand on part de zero. C’est comme si on demandait à Renault de fabriquer des chargeur de HK tout simplement parce qu’il y a un gros buisness juteux.

    Le TNA est une belle bouse. On est obligé de monter des exercices adaptés pour faire croire qu’il était indispensable à la brigade para … Aucune entreprise nationale ou internationale ne fonctionne à l’envers comme le fait l’armée française.

    Et je ne reviendra pas sur le bouteur à pneu … Qui dans ce MONDE utilise un bulldozer à pneu ??? L’armée française. Résultat : ces engins sont parcké, à perte !

    Avec un TNA on achète 2200 HK …

    Lobbying …

    • EchoDelta dit :

      Ca fait quand même depuis 60 ans qu’il font des engins mécaniques. Alors il reste la contrainte aérolargable mais ce n’est pas non plus une grosse évolution mécanique.
      Après que l’engin ne soit pas adapté, là je ne sais pas répondre.
      Le rendement du moteur est très faible, mais peut être en rapport avec un entretien très basique demandé par la DGA, ils sont assez coutumier du fait.

    • Jak0Spades dit :

      En ce qui concerne le TNA, no comment , je ne connais pas suffisamment l’engin pour m’exprimer sur ses qualités / défauts. Par contre, les FS ont exprimés leurs desire d’avoir un fardier depuis un bon moment.

      • jyb dit :

        @JakOSpades
        argo fait des trucs pas mal en 6×6 ( je crois que c’est ce qu’utilisent les fs canadiennes (?))

        • Jak0Spades dit :

          En effet, mais je ne vois pas trop comment monter de l’armement sur les Argo 6×6. C’était peut être une caractéristique nécessaire pour la France.

    • l'emmerdeur dit :

      Miro
      Si ce que vous avancez est établi Non dans ce cas ce n’est pas du lobbying cela possède d’éventuelles qualifications pénales ….il y a pour lever le doute un service compétent qui s’appelle la DRSD….ou un article 40 au procureur de la république….c’est selon ! et un bulldozer à pneus perd inévitablement sa puissance au sol toutefois un bull n’est pas largable aussi facilement sans doute…compromis protection poids usage la chose militaire n’est pas à regarder avec un œil civil pour des raisons d’usage opérationnel ce qui est parfaitement différentié !
      cordialement

      • De Miro dit :

        Effectivement lobbying n’est pas le terme voulu pour exprimer mon ressentis, mais je pense que les intérêts portés à ce constructeur sont louches.

        Pour être plus clair je suis ancien militaire dans un merveilleux régiment du génie parachutiste. Testeur du TNA et de l’EGAM, je vous confirmes que ce sont deux bouses roulantes . Le TNA n’est pas à roue bien évidemment mais l’EGAM lui oui … Le TNA est un mix de pleins de choses … Tellement bien qu’il ne sert pas vraiment non plus à quelque chose. Et l’EGAM je ne reviendrai pas dessus. Je suis maintenant civil et je travaille dans la construction. J’ai de par mon travail voyagé à travers plusieurs continents et je peux vous assurer que le matériel que l’armee française achète à une entreprise comme l’UNAC est INEFFICACE et peu rentable financièrement.

        Ma critique assez agressive s’appuie tout simplement sur le vécu d’hommes sur le terrain , parfois en situation de combat , qui se retrouve dans la M*** car les choix matériels qui ont été fait par des supérieurs ne correspondent pas aux situations vécues en opérations.

        Ce sentiment est peux être le plus désagréable pour un militaire. Ceux qui choisissent ne sont pas ce qui en paix le prix sur le terrain et parfois au péril de leurs vies. Et quand on fait des essais avec un rapport qui révèle plus de 100 anomalies mais qu’on achète quand même ce matériel … Permettez moi de douter sérieusement sur le conflit d’intérêt.

        Vous le premier vous n’iriez pas acheter une lada au prix d’une Mercedes en sachant que si vous le souhaitez vous pouvez aussi acheter la Mercedes .

        Donc je maintiens, pour soutenirs mes collègues FS, on ne s’invente pas fabriquant de buggy militaire en fabriquant du matériel de deforestation. Chacun sa spécialité.

        • mich dit :

          Bonsoir , j ‘ai trouvé votre comentaire très intéressant ,mais pour être plus complet ,pourriez vous nous donnez un ou deux exemple de matériel qui auraient pu mieux convenir ou suffire pour les besoins du génie.
          Merci d’avance.

    • anti-hargneux dit :

      On sent le pro qui connait le sujet! Depuis quand le TNA est il sur pneus?

      • De Miro dit :

        Pour être plus clair je suis ancien militaire dans un merveilleux régiment du génie parachutiste. Testeur du TNA et de l’EGAM, je vous confirmes que ce sont deux bouses roulantes . Le TNA n’est pas à roue bien évidemment mais l’EGAM lui oui … Le TNA est un mix de pleins de choses … Tellement bien qu’il ne sert pas vraiment non plus à quelque chose. Et l’EGAM je ne reviendrai pas dessus. Je suis maintenant civil et je travaille dans la construction. J’ai de par mon travail voyager à travers plusieurs continents et je peux vous assurer que le matériel que l’armee française achète à une entreprise comme l’UNAC est INEFFICACE et peu rentable financièrement.

        Donc je maintiens pour soutenirs mes collègues FS, on ne s’invente pas fabriquant de buggy militaire en fabriquant du matériel de deforestation. Chacun sa spécialité.

    • CPJ94 dit :

      « Trajet jusqu’à l’objectif en tout-terrain » pour une brigade para / les FS … si cela soulage en capacité d’empoprt, ce qui laisse dubitatif c’est effectivement la faible garde au sol et la vélocité sans doute limitée.
      Un genre de « buggy » tel qu’utilisé/évalué par le SOCOM US (Chenowth, Polaris …) aurait peut être été + pertinent (portage sacs & armements, moteur permettant une certaine autonomie et une bonne vitesse en tout terrain …). A moins que ce véhicule ne soit + consacré au génie de combat (17° RGP) ?

    • MERCATOR dit :

      Et je ne reviendra pas sur le bouteur à pneu … Qui dans ce MONDE utilise un bulldozer à pneu

      Ben oui, peut être ceux qui ne veulent pas défoncer les autoroutes et routes et payer un blind en amende .

    • Wrecker 47 dit :

      @de Miro
      Je suis tout à fait d’accord avec vous ,sur le plan matériel et concernant les intérêts de quelques gens bien placés …On a bien eu des Sooter Vespa avec des 57 SR montés sur le tablier …Personne n,e s’en est jamais servis au combat!

  4. olivier 15 dit :

    35 ch pour un moulin de 1.3 L….. Un rendement des années 70 ! à pleine charge: Bon courage. :p

    • misterhobbes dit :

      au début il était prévu que ça soit le char Leclerc mais le canon dépassé de la vitre de l’hélico !!

    • Jak0Spades dit :

      La sous-motorisation est une caractéristique assez Française c’est vraie… mais bon là , c’est ridicule !

    • Ysgawin dit :

      Et en plus ils sont allé chercher un motoriste américain ! Parce qu’en france, ou en europe à la limite, on doit pas savoir faire. Ils doivent être contents chez Renault et Peugeot…
      Mais c’est vrai que pour nos militaires « Américan is beautifull ! »

      • jyb dit :

        @ysgawin
        moteur us fabriqué en italie. Trop spécifique, rien de comparable chez Peugeot ou Renault. On doit trouver pareil ou mieux chez des motoristes japonais.

      • EchoDelta dit :

        La rusticité des moteurs français n’est plus possible… Hélas on peut le déplorer mais bon. Et puis commander un moteur chez PCM c’est une croix !! A la limite chez Renault c’est plus facile mais il faut bien maitriser l’électronique de contrôle pour faire une intégration propre.

    • PK dit :

      @ Olivier 15
      .
      La puissance ne veut pas dire grand chose… Ça dépend beaucoup des rapports de boites.

    • dompal dit :

      + la remorque !!!!! 🙂

    • Waroch dit :

      Bof, là on est quand même dans un usage très particulier 😉
      Il y a probablement une demande de discrétion sonore, de fiabilité, de rendement spécifique, tout en conservant suffisamment de couple pour avancer régulièrement avec ladite remorque.
      Alors le fait qu’il ne tape pas les 300 dadas à 8000 tours ça n’est sans doute pas très important ^^

      ça rappelle vaguement les Vespa (oui, les scooters) employés par les paras pour transporter des canons sans recul de 75 dans les années 50/60. Farfelu à première vue, mais si ça fait le boulot…

    • Une personne. dit :

      Bon faut voir le carburant, je sais , je n’ai pas regardé le « pdf ».
      Mais du 95 ou 98 on n’en trouve pas partout du bien rafiné.
      Et du diesel bien filtré pour l’injection c’est pas mieux.
      Apres avoir du couple en TT c’est mieux et des rapports de boite adaptés.
      Pour la hauteur de caisse a voir aussi si suspension pneumatique .

    • Polymères dit :

      Je pense que l’intérêt premier est d’avoir un petit moteur qui ne consomme pas beaucoup et non de faire de l’autoroute ou du circuit automobile.
      Qui a la plus grosse?

      • Sans Importance dit :

        Je pense que l’intérêt est de pouvoir boire n’importe quoi … Du SP95 au kérosène si besoin est.

  5. PK dit :

    Je ne doute pas qu’il corresponde au besoin. Mais à première vue, la garde au sol semble faiblarde pour le faire passer partout (ce qui est je pense un minimum pour ce genre de besoin).
    .
    Je passe sur l’anglicisme désespérant de nos élites tétant le sein anglais comme des ânes suivant la carotte…

  6. Dimitri dit :

    Il passera inaperçu sur un parcours de golf.

  7. Bertrand dit :

    Alors là c est le pompom. Je suis militaire et sincèrement je vois pas l utilité d acheter ce genre de véhicule alors qu’à l heure d aujourd’hui on a toujours pas équipé la totalité des régiment en hk416 et je parle même pas des gilets pare-balles qui date de matusaleme. Alors investire oui mais déjà faudrais équipé la totalité de l armée française en matériel individuelle de meilleurs qualité

    • jyb dit :

      le 4éme escadron a un petit trou capacitaire à combler entre ses quads et ses vps…

    • l'emmerdeur dit :

      C’est à la mode les FS….ils ont des besoins en matériel c’est une vrai priorité mais est-ce vraiment celui la qu’il aurait fallu c’est les gars qui vont en faire l’expérience ….

  8. Jess dit :

    Et elle coûte combien cette voiture de golf repeinte?
    On se fait vraiment pigeonner c’est risible…

    • Dimitri dit :

      Vu que c’est conçu et fabriqué en France ce doit être au bas mot 100 000€ l’exemplaire + 20 000€ pour une remorque ! ( blague )

  9. heaume44 dit :

    Avec le bas-mât d’antenne installé à l’avant gauche, on risque, surtout pour la mitrailleuse en superstructure, d’être gêné pour les tirs vers l’avant gauche, voire même de couper l’antenne au cours d’une rafale.
    .
    Sur ces 2 clichés, on peut observer que la garde au sol n’est pas très haute à vide. Et en charge ?

  10. tak dit :

    Bonjour, achat controversé, des compagnies étrangères proposent une motorisation plus puissante & refroidissement à air.

  11. Casanova dit :

    chouette, on a réinventé la jeep !
    et ca coûte combien cet engin ?

    • MD dit :

      Pas la Jeep. Plutôt la Citroën Méhari 🙂 !

      • Julien dit :

        À deux tonnes le bouzin, la Mehari était sans doutes plus agile…

        • MD dit :

          Oui, mais pour un usage militaire sur les autoroutes de Somalie, ou les grands boulevards des regs sahariens, elle ne faisait pas long feu. Et en montagne, à partir de plus de 1000 mètres d’altitude, elle consommait plus qu’une bonne vieille Jeep , et son agilité hors route laissait plutôt à désirer . Quant à l’équiper, d’une remorque…

  12. Faublas. dit :

    Et il suffit de regarder. certains constructeurs nippons qui font des buggy « sport » avec un emport aussi important et plus de place pour charger le matériel de trans, ou des engins « semi agricoles » US qui sont faits pour rouler partout et trainer « lourd ».
    L’aéro largable peut être efficacement substitué par des caissons adaptés (et recyclables)… pour de petites choses comme ça.

    L’ensemble me paraît petit, mal préparé pour du tout terrain (bas) et étrangement équilibré.
    A suivre…

    • jyb dit :

      @faublas
      Du matériel tp et agricole ( les modèles gator de john deere) ont été testés mais pas retenus.
      En revanche est ce que ce que vous appelez buggy ne ferait pas double emploi avec les polaris ?

  13. Parabellum dit :

    Euh on vient de réinventer la jeep…ce petit engin qui peser un plus d une tonne ou on montait et sautait en marche et delà avec ce une nana de sabord et meme du 106 sans recul dessus…bon on n arrête pas le progrès ni les petits profits…au final va y avoir combien de modèles d engins roues…de vbl machin…bon si les csg le veulent ils doivent avoir raison..

  14. Auxsan dit :

    Et les auverland A3 ? Ils sont passés ou ??

    • bouffort dit :

      Parfaitement d’accord, le fardier Lohr conçu par mon père Victor Bouffort dans les années 50 et realisé par Lohr en 1970 est bien plus abouti. Lohr a developpé le VLA à partir du 1er fardier et celui répond beaucoup plus à la demande des FS.

  15. tartocitron dit :

    Pas mal pour le transport de matériel ou d’évacuation de blessé. Mais bien qu’il faire preuve d’une certaine puissance de feu avec ses deux mitrailleuses, un sniper ennemi n’en ferai qu’une bouchée.

  16. Boby dit :

    Il faut lui trouver un nom, que pensez-vous du « Dindon »?

  17. dompal dit :

    Sur la fiche technique, dans la partie ‘Mobilité’, on trouve les caractéristiques suivantes : ‘aérolargable, aérostransportable, hélitransportable’.

    Si l’engin est aérolargable, c’est qu’il est aussi de facto aérostransportable, non ?

  18. Chris dit :

    La solution existe et elle se nomme MRZR .

  19. vrai_chasseur dit :

    Le fardier comme son nom l’indique est juste un mulet mécanique à moteur pour brouetter un fardeau trop lourd à porter à dos d’homme. Ce n’est pas un buggy de FS.
    L’armée française en utilise depuis longtemps, le premier du genre étant le FL500 de Soframe. C’était une Citroen Mehari (oui la Dyane avec une caisse découverte en plastique et son moteur de 600 cc développant bravement 36 ch…) avec une caisse en métal faite par Lohr.
    Le FL 500 a été remplacé par l’Auverland A3F, qui servait essentiellement de tracteur à mortiers de 120 pour les artilleurs une fois le tout parachuté à terre.
    Tout ça n’est plus en service aujourd’hui, mais la DGA a manifestement écrit son cahier des charges avec le FL500 à l’esprit…

    • Polymères dit :

      Exactement, c’est comme ça qu’il faut le voir (une mule), certains dans les commentaires se laissent emporter à le voir comme un véhicule de combat ou je ne sais quoi, non c’est juste une mule pour délester et offrir un plus large mobilité (distance vitesse) que des paras à pieds.
      On va recevoir à nouveau un tel véhicule après l’avoir abandonné depuis des années, on se refait un peu de gras et ça râle que c’est une « voiturette de golfe » par ce que certains s’imaginent que le cahier des charges c’est de faire la Paris Dakar ou de monter à l’assaut de l’ennemi avec.
      N’oublions pas l’essentiel d’un véhicule, se déplacer rapidement sans se fatiguer et c’est ça qu’on cherche, on veut des paras « frais » et non des types qu’on lâche et qui doivent marcher 15km avec 40kg sur le dos dans le désert pour passer inaperçu en leur demandant ensuite d’entrer dans le combat, il n’y a que ceux qui n’ont jamais fait cela qui vous diront qu’une mule permettant de faire ce trajet et de transporter l’équipement.
      Ce n’est pas le PLFS ou VLFS, ce n’est pas le remplaçant du VBL, ni le futur VBCI, va falloir bien comprendre ce que ce véhicule apporte comme besoin, car là ça part vite en vrille devant ceux qui veulent des gros blindés avec des gros canons.
      On veut cette mule aérolargable, comme on cherche également des drones mule, le délestage du combattant avec un appoint de ravitaillements qu’apporte cette mule pour les munitions, les vivres, l’évasan, les équipements spéciaux, sont nécessaires aux forces débarqués, faut en être conscient. Pour moi la mule d’accompagnement dronisé ou non, c’est un élément incontournable du combat de demain, il n’y a pas toujours des véhicules plus lourd qui peuvent accompagner les hommes.

    • Parabellum dit :

      Encore faudrait il qu on ait encore suffisamment de mortiers aujourd’hui …les 120 ont ils un successeur…et du plus petit calibre pour accompagner l infanterie à pied à progresser….qui va larguer ca…les a 400 en mco interminables…? Allez on sera avec ce qu on a…sacs de sable et lance patates nous voilà!

  20. Unmili dit :

    Je vois pas comment ce machin chargé avec trois fs équipés complet, les munitions, la bouffe, les trans, le matériel d’observation, l’eau, les parachutes des personnels et du véhicule passer dans des ouedes, du sable fin, des passages difficiles à faire en VAB, faire du tout terrain en Afrique pour s’infiltrer… La roue de secours c’est obligatoire aussi surtout en progression dans la pampa ! Enfin bref faut le retravailler là votre charriot de golf sinon il servira à circuler dans le régiment.

  21. fred06 dit :

    « La principale originalité du fardier d’UNAC réside en effet dans sa motorisation : Kohler est un fabricant de moteurs industriels montés sur des groupes, d’où une réputation solidement établie de puissance et de fiabilité. Le moteur choisi pour animer le fardier est un 1.372cc qui, paradoxalement de prime abord, a été bridé pour ne développer que 35 cv (26 kW), ce qui est un rendement thermique bien faible pour un moteur de cette cylindrée. Eh oui mais c’est précisément le motif de ce choix : la puissance est faible mais le couple moteur est élevé, comme sur beaucoup d’engins industriels. Et le couple est plus important que la puissance en tout-terrain. »

  22. marc dit :

    Exactement , je suis ancien TAP et ont étaient bien content de les avoir nos fardiers, ca a été une conneries incommensurable de les retirer du service, alors qu’une rénovation aurait largement suffit, pour ce genre de matos. Alors, oui , c’est une bonne chose de remettre en service ce genre d’engin, mais  » quid  » du cout de dev et de fabrication ?

  23. bob dit :

    Curieux ce choix. L’engin semble poussif, pas franchement tout-terrain et assez lourd. En plus, ça doit coûter un bras. Et puis c’est idiot cette histoire de moteur rustique ; est-ce que les commando-marines ont des embarcations avec des moteurs rustiques ? Certainement pas.
    Pourquoi ne pas avoir choisi un Quad ou un buggy qui, à première vue, répondraient mieux au besoin (léger, vraiment TT, disponible sur étagère…).

  24. Ysgawin dit :

    Cet engin me semble un premier pas vers le projet « eRider » de Safran (https://www.safran-group.com/fr/media/erider-le-robot-de-toutes-les-missions-20180131) évoqué en fin de l’article sur le robot terrestre de Nexter (http://www.opex360.com/2018/06/11/nexter-robotics-propose-robot-terrestre-arme-dun-canon-de-20-mm/).
    Et là, par contre, on aurait un truc plus intéressant…

  25. Duc d'Orléans dit :

    J’ai souri en lisant ces commentaires désabusés de vieux soldats. Pour vous rassurer, dans les années 1950, il y avait un penseur de génie qui avait eu l’idée de monter un canon de 75mm sans recul, sur un scooter Vespa. Oui, vous avez bien lu, j’ai vu le dernier à l’ETAP à Pau en 1958. Je n’ai jamais su ce qu’il y avait dû y avoir comme pots-de-vin derrière tout ça !

    • TINA2009 dit :

      Bsr DUC D’ORLEANS !

      VOS PROPOS rejoignent les miens sur l’influence de certains ( militaires, industriels, politiciens, tous propriétaires de bien immobiliers importants et bien dotés financièrement parlant…) concernant les choix et mesures prises !
      Dès lors, tout le monde aura noté 3 accélérations dans la privatisation de nombre de régiments, unités, services dans nos armées … passés au PRIVE ! La formation, la maintenance , notamment!
      Et cela concerne de nombreux matériels et prestations : Aussi , votre exemple est patent !

  26. Wrecker 47 dit :

    Que sont devenus les fameux « Buggy » des vingt dernières années passées ?…
    Le moteur était celui d’ Coccinelle si mes souvenirs sont bons?…Des quads ?pourquoi pas de vieilles jeeps US bricolées façon LRDG ?…
    il y a 74 ans les rats du désert les avait bien utilisées ainsi que des pick-up pour transporter leur carburant vivres et munitions !
    Coté discrétion ces « tondeuses à gazon » devraient s’entendre de loin !

  27. Frédéric Verdon dit :

    50 kg sur une machine plutôt que sur le dos de soldats de troupes aéroportés ça fera moins de démence à traité dans le « coeur » de la nature et des « serpents de la malédiction ». 50 kg de matériel, dans le monde du travail c’est pénible à partir de 25 kg. 50 kg en moins sur le dos d’un humain, ça va guérir pas mal de monde atteint de maux étranges dans son entourage

    • TINA2009 dit :

      Bsr Frederic Verdon !

      Remarque cohérente : je , vous , nous ne sommes pas des bêtes de somme . Nous sommes des soldats !
      Dès lors, comme pour toutes les guerres , et je me réfère aux plus récentes , quelque soit le pays, toute armée régulière ou irrégulière confondue, tout mouvement confondu, il y a toujours eu des porteurs non humains , motorisés ou non : Je pense à la réquisition des mulets, ânes, chevaux … Je pense à ces futurs et non futurs combattants avec leurs vélos… à ces combattants avec leurs pick -up….
      Il nous faut des moyens motorisés ou non , qui doivent épargner, le plus possible, nos squelettes … Et nous permettre d’être le plus à même de combattre , avec le potentiel le plus élévé , le moment venu .
      Aussi , un tel véhicule motorisé, est essentiel ….
      Maintenant, nombre de commentaires laissent à supposer qu’il y a des concurrents mieux à même de remplir cette mission. Puis- je formuler la question suivante : Est-ce , cependant , la seule mission dévolue à ce véhicule UNAC ??? réfléchissez … Il y en a 2 autres, essentielles!
      —> En conclusion : souhaitons que le RETEX soit élogieux pour ce matériel UNAC !
      PS : Pour ma part , je considère que ce type de matériel doit être en dotation dans la quasi totalité des régiments – toutes armées confondues – Dès lors que le matériel retenu , aura été testé et reconnu comme élogieux par les FS ! Dès lors , on peut multiplier par 20 , le nombre de matériel à se doter !
      PSS : Pour ce qui concerne le matériel non motorisé : Je renouvèle mon propos depuis plusieurs années . A savoir : Parmi la dotation basique de chaque soldat , Un VTT équipé de suspensions AV et AR, avec des garde- boues, 2 portes-bagages + un attelage de remorque sur tige de selle + remorque avec ridelles rabattables – bâches étanches et roues de 20′ pouces sont obligatoires … Pour assurer une double fonction de traction de charges de 15 à 60 kg et d’entrainement sont essentielles . A ce sujet , les produits LAPIERRE et ROLAND sont tout indiqués , dès lors que ceux référencés soient exclusivement fabriqués en FRANCE!
      LA RESILIENCE OBTENUE est NON SURPASSABLE !
      PSSS : Doubler le nombre de BV206/BV209/ BV210 + remorque accompagnante, est Essentiel !

  28. fred06 dit :

    Peut être acheté en Bitcoin :O) ……