Le Missile moyenne portée de l’armée de Terre peut atteindre des cibles à 5.000 mètres de distance

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Ah , ben voilà une autre bonne nouvelle 🙂
    .
    Faisons un peu d’ Histoire …….
    Alors , vous aviez le premier missile anti-char portatif filoguidé soviétique , Malyutka 9M14 ( code OTAN AT-3 Sagger ) , qui a été produit à 25.000 exemplaires par an entre 1960 et 1970 sachant que cinq autres pays au moins en ont fabriqué des copies …..
    http://www.military-today.com/missiles/malyutka_l3.jpg
    .
    https://forum.valka.cz/attachments/12663/9M14M.jpg
    .
    https://i.pinimg.com/originals/44/05/85/440585e531c64e4d9bb066f5f453c538.jpg
    .
    http://www.rusmilitary.com/images/malyutka_9m14p.jpg
    .
    Sachant que sa portée se situe entre 500 et 3000 mètres , sa vitesse est de 115 m/s ( environ 400 km/h ) mais il atteint les 200 m/s à sa vitesse maximale ( 720 km/h ) , son temps de vol maximum est de 30 secondes , et qu’ il peut pénétrer jusqu’ à 400 mm d’ acier spécifique au blindage ( type d’ acier moulé désigné RHA pour Roller Homogeneous Armour ou BHL pour Blindage Homogène Laminé ) grâce à sa charge creuse de 2.5 kg ….
    .
    Comparons à présent le Malyutka avec le MMP et pourquoi pas avec son prédecesseur , le MILAN ……
    .
    Le MMP ( Missile Moyenne Portée ) est tout nouveau et il est fabriqué par MBDA ( groupe européen spécialisé dans la Défense et l’ Armement , les missiles , et les systèmes de missiles , constitué d’ Airbus , de BAE Systems , et de Leonardo ) ; au sein de l’ Armée de Terre , il remplace le système MILAN ( Missile d’ Infanterie Léger Anti-char NATO ) depuis l’ année dernière …..
    .
    Le MILAN à charge creuse entré en service dans l’ AdT en 1973 est lui aussi filoguidé comme le Malyutka , cependant sa portée varie de 200 à 2000 m et jusqu’ à 3000 m pour la version ER ( Extended Range ) , son taux de pénétration sur cible triple normes OTAN à 65° d’ inclinaison atteint les 352 mm à 600 mm pour les MILAN 1 et 2 avec une probabilité de succès de 95% ; d’ autres versions comme le F2A et le MILAN 3 pénètrent jusqu’ à 800 mm ( 2.5 m de béton ) et même 1000 mm de blindage pour le MILAN ER à la létalité accrue !
    Le MILAN vole moins longtemps que le Sagger , entre 7 secondes ( cible à 1000 m ) et 12 secondes ( cible à 2000 m ) , il est donc plus véloce et atteint une vitesse allant de 75 à 210 m/s ( 270 à 760 km/h ) ; au vu de ces simples données on peut donc en conclure qu’ à portée équivalente le MILAN maintient une vitesse élevée plus longtemps que le missile soviétique …… et oui puisqu’ il parcourt la même distance en moins de temps alors qu’ en vitesse maximale il est à peine plus rapide que le Malyutka …..
    .
    Le MILAN d’ Euromissile était donc à son époque un sacré outil ….. 🙂
    .
    http://www.strategic-bureau.com/wp-content/uploads/2014/09/MILAN-in-Marder.jpg
    .
    http://www.tehnomil.net/wp-content/uploads/2014/10/milan2.jpg
    .
    https://pbs.twimg.com/media/B0c-WHVCMAARX7g.jpg
    .
    Parcourez-le , c’ est plutôt bien fait :
    https://sassik.livejournal.com/63539.html
    .
    MMP :
    Voyons cette bête …….
    .
    Le MMP portatif utilise le concept de charge creuse en tandem que l’ on trouvait déjà sur le Milan F2A à partir de 1993 , son système de guidage repose sur un capteur optique Infra Rouge Haute Définition et TV ( autodirecteur bi-mode , visible et Infra Rouge équipé d’ un senseur IR non refroidi évitant ainsi d’ avoir à percuter une cartouche cryogénique plusieurs secondes avant le tir , ce senseur peut toutefois distinguer la cible dans un environnement où cette dernière se confondrait avec , à cause d’ une température équivalente ) , sa vitesse est plus réduite que le MILAN ( 160 m/s ou 580 km/h ) mais sa portée est accrue de 25% par rapport à la version MILAN ER et se situe à 4000 m ….. et non , 5000 mètres , 200 m de plus que le Stinger FIM-92 ( qui n’ est pas un anti-char ) !
    .
    Les capteurs visible et IR de l’ autodirecteur bi-mode par leur disposition particulière dos à dos montés sur un axe réversible offrent un doublement du champ de vision du missile comparé à un montage côte à côte ; ainsi le MMP durant son temps de vol détecte et poursuit des cibles rapides et à fort défilement étant-donné ce champ de vision élargi .
    En option , le MMP peut recevoir un télémètre LASER , en série il dispose d’ un GPS et d’ un chercheur de Nord ……..
    .
    Sur Wiki , il est fait mention de ceci :
    « Autre innovation marquante, le missile intègre une unité de mesure inertielle réalisée en technologie MEMS (Micro-ElectroMechanical Systems) dont les informations alimentent à la fois l’autodirecteur et le missile pour les fonctions de pilotage et de navigation. Combiné à la présence d’une liaison de données par fibre optique avec le poste de tir, ce capteur permet une multiplicité de trajectoires (tir tendu ou attaque par le haut, ce deuxième mode permettant d’attaquer les chars par leur tourelle qui est plus vulnérable), et de modes de tir (tire-et-oublie, homme dans la boucle, accrochage avant ou après tir) avec une efficacité optimale constante, y compris pour le tir au-delà de la vue directe. »
    .
    L’ article de Laurent en parle également :
    « Utilisant des technologies liées au traitement d’image, à la liaison de données haute performance par fibre optique, »
    .
    Alors , question : est-ce que tout ceci signifie que le MMP est en permanence « filoguidé » ou qu’ il peut être filoguidé mais n’ astreint pas son utilisateur à toujours faire appel à ce type de guidage ?
    .
    Bon , j’ en sais rien , continuons ……
    .
    Le MMP est doté d’ une toute nouvelle charge creuse en tandem de 2 kg très performante intégrant deux modes de fonctionnement avec effet anti personnel dans les 2 modes :
    1) anti-blindage ou anti-infrastructure avec une capacité de destruction d’ épaisseurs de béton armé de plus de 2 mètres .
    2) plus d’un mètre de BHL après ERA ( Explosive Reactive Armour ) ; c’ est à dire contre le blindage réactif ( dont il existe diverses variantes ( ERA étant la plus commune ) et qui est considéré comme étant le plus efficace pour contrer les effets des charges creuses ) soit un type de blindage qui réagit à l’impact afin de réduire les dommages causés sur le véhicule ainsi protégé .
    .
    En effet , une charge creuse ( HEAT pour High Explosive Anti-Tank pouvant se traduire par Explosif Brisant Anti-Char ) , perce le blindage , ce qui tue l’ équipage du char et détruit les systèmes mécaniques de l’ engin …..
    Source : panzerchronique.fr ( très bon site ) :
    « Le procédé consiste à faire exploser une charge relativement faible en dirigeant la plus grande partie de son énergie vers l’avant pour focaliser en un point où la température extrêmement élevée produit un jet d’une telle intensité qu’il transperce le blindage. L’ingénieur allemand Neumann apporte sa contribution en garnissant d’une mince feuille métallique, du cuivre par exemple, la face interne du cône creux. Une modification simple mais qui décuple les capacités de perforation de l’ensemble. Cette munition prend alors le nom de charge creuse ou HEAT pour High Explosive Anti-Tank. »
    https://www.panzerchronique.fr/atelier-de-campagne/charges-creuses/
    .
    http://www.janes.com/images/assets/969/59969/1522022_-_main.jpg
    .
    http://www.military-today.com/missiles/mmp_l1.jpg
    .
    http://img.over-blog-kiwi.com/0/54/74/56/20150915/ob_7b64af_2014-04-mmp-6-laurent-guichardon.jpg
    .
    http://www.mbda-systems.com/wp-content/uploads/2015/07/PR_2014-06-13.jpg
    .
    Voilà , chers amis , à présent vous devriez en savoir davantage sur ces merveilleux objets ….. mais si en même temps vous pouviez répondre à ma petite question ……..? Ça serait chouette ! 😉

    • batgames dit :

      super la viande sera plus haché menu …lors du prochain conflit ..ce qui va rendre jaloux les véganes

    • Hrtk dit :

      Petite question, quand vous expliquez que le MMP n’a pas à frapper de cartouche cryogénique avant le tir, ça ne correspondrait pas à ce petit bruit qui revient toujours dans les vidéos de tir d’ATGM en Syrie ?! Quand on voit par exemple des rebelles visés un char du régime, 2/3 avant le tir y’a un bruit étrange, ce serait ça ?!

      • ScopeWizard dit :

        @Hrtk
        .
        C’ est probablement cela ……. et c’ est également une question que je me suis posé …….
        Si quelqu’ un confirme , ce sera parfait .

        • Vince dit :

          Difficile à dire ; sur le Milan par ex. il y a avait une petite décharge d’air comprimé qui permettait de d’amorcer les gyroscopes notamment.

          • Vince dit :

            .. et d’expulser le missile de qqs mètres avant que la propulsion principale prenne le relais (air ou autre gaz, peu importe).

      • Raphael dit :

        D’après mes connaissances, le bruit dont vous parlez est le lancement du moteur et le « cable rollup ». La cartouche cryogénique est pour les auto-directeurs Infrarouge refroidis (Stinger, Igla etc). Les TOW, MILAN, RBS-70, Kornet etc n’utilisent pas d’auto-directeur Infrarouge. Le MMP utilise un auto-directeur qui comme tout auto-directeur Infrarouge moderne anti-surface n’est pas refroidi, donc pas de cartouche cryogénique. Le refroidissement est surtout utilisé pour le sol-air et l’air-air.

    • MD dit :

      Vos comparaisons ne sont pas bonnes.
      Historiquement , le 9M14 Malyutka ( code OTAN : AT3 Sagger) est l’équivalent ou la copie soviétique de l’ENTAC ou le SS 10.
      Pour le MILAN, il faudrait le comparer aux 9K11 Fagot ( Code OTAN AT-4 Spigot) et 9K115 Metis ( code OTAN: AT-13 Saxhorn).

      • ScopeWizard dit :

        @MD
        .
        Ces comparaisons n’ ont pas vocation à être autre-chose que des points de repère sachant que celle qui compte le plus est celle du MILAN et du MMP ……..
        Des systèmes anti-char , il y en a d’ autres ; c’ est un choix délibéré de ma part …….

    • aleksandar dit :

      Le Milan est a comparer avec L’AT 4 SPIGOT ( 1970 ) ou même l’AT 5 Spandrel ( 1974 ) plutôt que le Sager ( 1963 )

      • ScopeWizard dit :

        @aleksandar
        .

        Certes !
        Perso j’ ai surtout mis l’ accent sur la comparaison entre le MILAN et le MMP ……..
        Le SAGGER n’ est là que pour servir de point de repère que ce soit en termes historique comme en performances …….

    • Nero dit :

      comparer Malyutka au mmp est un peu irréel, de même quand vous comparer malyutka au Milan ! J’ai souhaité une comparaison, au moins du Fagot ou du konkurs au Milan, c’est plus raisonnable..

      Les anti-chars russe d’aujourd’hui sont de plus en plus avancés, surtout en matière de type de missile, la distance varie entre 5500m pour le Kornet-E vers 10000m pour le Kornet-EM (Kornet-D).

      Certes, l’autodirecteur bi-bande visible/infrarouge non refroidi est une innovation remarquable sur les terrains de guerre, reste que parfois si on se penche sur les comparaisons, on se perd facilement et on va prendre du temps, et on sera rattraper pas la « rupture de technologie ».

      • ScopeWizard dit :

        Vous n’ avez pas pigé : c’ est beaucoup plus basique que ça , le Malyutka n’ est ici que pour servir de point de départ et de point de repère aux deux autres systèmes afin de comparer et de donner une idée de l’ évolution des performances en anti-char ……..

    • Frédéric dit :

      Le premier missile antichar est français, le SS-10 est sorti en 1955 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Frédéric
        .
        D’ après ce que je sais , c’ est bien ça ! 🙂
        Je crois même que l’ Armée US nous en a acheté !

        • Duc d'Orléans dit :

          Oui et quand les officiers français allaient en stage à Fort Benning, l’école d’infanterie US, les américains leur disaient : « Vous nous avez bien baisé avec votre saloperie ». La conduite du missile était très difficile et le GI de base n’y arrivait pas.

          • ScopeWizard dit :

            @Duc d’Orléans
            .
            J’ en ai entendu vaguement parler effectivement .
            .
            Bon , mais indépendamment de cela , il y a quelque chose qui ne colle pas : si l’ on reste dans la logique , nous ne pouvons pas avoir « baisé » la gueule de qui que ce soit …….
            Les autorités compétentes US ont choisi d’ acquérir les SS-10 ainsi que les SS-11 ; alors certes le SS-10 était peut-être le seul et unique missile anti-char au Monde à l’ époque ce qui fait que le choix était plus que restreint , mais il n’ empêche que les US savaient ce qu’ ils faisaient ou alors ils sont particulièrement cons et incompétents !
            Perso , j’ entrevois diverses hypothèses pouvant se combiner entre-elles :
            _nous nous dotons de SS-10 tandis que vous nous achetez , par exemple , du « Hawk » et des antennes radars Westinghouse ……
            _nous vous achetons ce missile dans le but d’ en pomper la technologie …….
            _votre SS-10 ne vaut pas un clou , mais nous vous l’ achetons quand-même parce qu’ il y a de la corruption intéressante dans l’ air ……..
            _nous vous le prenons parce que nous avons grand espoir de l’ améliorer ……..
            _nous n’ avons rien d’ équivalent , nous sommes dans l’ urgence , alors tant-pis on fera avec ………
            .
            Quoi qu’ il en soit , ce système a été soigneusement évalué ……
            .
            Selon Wikipedia :
            « Development began in France in 1948, when the Arsenal de l’Aéronautique in Châtillon sous Bagneux began looking at the possibility of developing the German X-7 missile further. The missile was designed to be cheap: In 1955 the missile cost 340 Francs, the control box 1,750 Francs. The first rounds were test fired in 1952. Development was completed in 1955 and the missile entered service with the French Army under the designation SS.10 (« Sol-Sol » French for « Surface to Surface »).
            .
            The US army procured 500 missiles and three sets of launching equipment to evaluate a prototype version of the missile between early 1952 and October 1953, but concluded that the missile was not currently ready for use, but that the continued development should be monitored.[1] After development of the missile was completed, the US successfully re-evaluated the missile in mid-1958, and the later SS.11 (also by designer Bastien-Thiry) and Entac missiles were procured for Army use. »
            .
            Alors grossièrement traduit , cela nous dit que :
            « Son développement a démarré en France en 1948 , lorsque l’ Arsenal de l’ Aéronautique de Châtillon sous Bagneux a commencé à se rendre compte qu’ il était possible de pousser plus loin le missile X-7 allemand .
            Celui-ci ( pas le X-7 ) était prévu pour être bon-marché : le coût du missile en lui-même était de 340 francs , celui de son boîtier de contrôle de 1750 francs .
            Les premiers essais de tir ont eu lieu en 1952 ; son développement s’ est poursuivi jusqu’ en 1955 et c’ est sous la désignation SS-10 ( SS pour Sol-Sol ) qu’ il est entré en service au sein de l’ Armée Française .
            .
            L’ US Army a de son côté acquis 500 missiles et trois postes de lancement afin de procéder aux essais d’ évaluation de la version prototype du missile entre début 1952 ( en pleine Guerre de Corée ) et octobre 1953 ( fin de cette guerre en juillet ) en arrivant à la conclusion qu’ il n’ était pas en mesure d’ être opérationnel pour l’ instant bien que sa continuelle évolution serait suivie de près . Une fois sa mise au point terminée , les US ont procédé à une ré-évaluation à la mi-1958 , cette fois avec succès , ainsi qu’ à celle du modèle suivant , le SS-11 ( également dû à Bastien-Thiry ) , et le missile ENTAC a ainsi été livré aux forces armées américaines . »
            .
            Le SS-10 s’ est vendu à 3 pays , la France , les USA , Israël , tandis que le SS-11 , hormis les trois pays acquéreurs du SS-10 qui s’ en sont également équipés , s’ est lui exporté un peu partout sur la planète , soit 11 autres pays c’ est à dire l’ Allemagne ( RFA ) , la Syrie , le Liban , l’ Irak , l’ Arabie Saoudite , l’ Inde , la Suède , le Pérou , la Libye , l’ Iran , le Royaume-Uni ……..
            .
            Alors , moi je veux bien que ce missile soit une bouse intergalactique de la 8ème dimension , n’ empêche qu’ il s’ est plutôt bien vendu …….
            .
            30.000 SS-10 , version US appelée MGM-21 .
            180.000 SS-11 , version US appelée AGM-22 .
            .
            SS-10 ( déploiement à partir de 1955 , coût unitaire 755 $ )
            .
            Données Wikipedia :
            .
            _Moteur-fusée à 2 étages à poudre
            _Masse au lancement : 15 kg
            _Longueur : 860 mm
            _Diamètre : 165 mm
            _Envergure : 750 mm
            _Vitesse : 80 m/s
            _Portée : 500 à 1 600 m
            _Charge creuse de 5 kg
            (pouvant perforer 500 mm de blindage)
            _Guidage : filoguidé
            _Détonation : impact
            _Plateforme de lancement : fantassin ou véhicule
            .
            SS-11 ( déploiement à partir de 1958 , coût unitaire 1900 $ )
            .
            Données Wikipedia :
            .
            _Moteur-fusée à 2 étages à poudre
            _Masse au lancement : 29,9 kg
            Longueur : 1 200 mm
            Diamètre : 164 mm
            Envergure : 500 mm
            Vitesse : de 110 à 220 m/s
            Portée : de 500 à 3 000 m
            Charge utile Charge creuse de 6,8 kg
            (pouvant perforer 600 mm de blindage)
            Guidage : filoguidé
            Détonation : impact
            Plateforme de lancement : véhicules, blindés légers, hélicoptères
            .
            Nord Aviation SS-10 :
            http://www.maquetland.com/v2/images_articles2/images/11%282%29.jpg
            .
            Comparaison SS-10 / SS-11 ( notez la forme de chaque empennage ) :
            http://russian-tanks.com/img/a_3_216.jpg
            .
            Lien intéressant :
            http://www.m201.com/versions/Missile1.jpg
            .
            SS-11 :
            Monté sur un hélicoptère américain Bell UH-1 :
            http://www.aircav.com/huey/uhgal03/ss_11.jpg
            .
            En rack sur une Alouette III :
            https://1.bp.blogspot.com/-TBfKt65OLFg/Wn0hqNPundI/AAAAAAAAduw/sB0KyXkSOCYSF0pry1M_S0O42IGloquLwCLcBGAs/s1600/AS-11%2B%25281%2529.jpg
            .
            Autres vues :
            https://2.bp.blogspot.com/-g4YrmTx5Uc8/Wn0i8EOQZTI/AAAAAAAAdu4/JY933hdNQ4oY8KynXWaUf0Tpe59XKlB7ACLcBGAs/s1600/SS-11%2B%25282%2529.jpg
            .
            http://helico11.free.fr/images/images/highres/articles_007.jpg
            .
            Sur une Alouette II :
            http://a405.idata.over-blog.com/600×382/1/95/08/26/Alouette-II/046-2_WEB.jpg
            .
            Exposé :
            https://c1.staticflickr.com/2/1446/25445988313_497d29fc13_b.jpg
            .
            En coupe :
            https://forum.warthunder.com/uploads/monthly_2017_02/c2c6478f8a73641b529ff6cd43d6369a.jpg.be4a8fc3c89147c3915a2d5347150c4b.jpg
            .
            Tir depuis une Alouette III :
            http://slideplayer.fr/slide/10014263/32/images/63/Tir+d%E2%80%99un+SS+11+par+L%E2%80%99Alouette+3+du+PMAH+19%C3%A8me+DI.jpg
            .
            SS-11 montés sur un Westland Scout britannique :
            https://lh4.googleusercontent.com/-iI2JVDbqusA/UioEFBjzdnI/AAAAAAAAOMc/LrB7jAHgZ-4/w843-h554-no/AAC+Westland+Scout+AH1+XP905+Middle+Wallop+11+Jul+86+%2528Robin+Walker%2529.jpg
            .
            Tir depuis un Scout :
            https://farm3.staticflickr.com/2753/31980132494_a5595c06c1_b.jpg
            .
            Documents vidéos :
            SS-10
            https://www.youtube.com/watch?v=-vivsiToYT8
            .
            SS-11
            https://www.youtube.com/watch?v=KBvUya2wpIo
            .
            Je ne sais pas ce que vous en pensez , mais perso je trouve qu’ il n’ avait pas l’ air d’ être si nul que ça ce missile ……..
            .
            Comparaisons vidéos autant intéressantes qu’ instructives ( musique pas top ) :
            https://www.youtube.com/watch?v=yGxDogb-FnQ
            .
            La présentation turque est assez « curieuse » , le N°1 fait plaisir :
            https://www.youtube.com/watch?v=vT_8XxqCCB0
            .
            Voilà , à vous à présent de vous faire votre propre idée de tout ça …….. 🙂

        • Frédéric dit :

          SS-10 et SS-11 jusqu’a l’arrivée du Tow au début des années 70 – le CMI US était vraiment en retard dans ce domaine – . Mais dans la jungle vietnamienne, il semble que le filoguidage avait des problémes.

          • ScopeWizard dit :

            @Frédéric
            .
            C’ est bien possible , entre la chaleur , l’ humidité , la végétation parfois très dense …….

    • MERCATOR dit :

      Le missile est filoguidé, que ce soit par fibre optique ou par câble coaxial, cela ne change rien, mais il est également « tire et oublie »ce qui veut dire que l’auto-directeur fait le boulot VIA LA FIBRE , la plupart du temps sans intervention du tireur , cependant ce dernier dans de rares cas peut « rectifier le tir », alors oui,pour répondre à votre question le tireur est astreint à ce que la fibre se déroule .

      • ScopeWizard dit :

        @MERCATOR
        .

        Merci ! 🙂

      • Vince dit :

         » que ce soit par fibre optique ou par câble coaxial, cela ne change rien »
        .
        En revanche la quantité de donnée qui peut transiter par la fibre vs câble cuivre n’a rien à voir.

    • Misare dit :

      BHL sera content d’apprendre que pour le percer il faut des têtes creuses

      • Mk dit :

        génial ! ahah

      • draise dit :

        Elle est excellente 🙂

        • ScopeWizard dit :

          En même temps , je dois vous avouer que je m’ y attendais un peu ……. je me disais bien que l’ acronyme BHL allait évoquer tout autre chose que du blindage laminé ………. 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Misare
        .
        Oui , surtout qu’ à ce qu’ il paraît la sienne est bien pleine !

    • Jupiter dit :

      Le missile peut être tiré avec un homme dans la boucle ou « Fire and Forget », cette capacité ne fonctionnant que si la cible est visible avant le tir.
      Si le missile part avec une cible et que pour une raison ou une autre (départ précipité des tireurs, rupture du fil, etc.) il poursuivra sur sa cible, qu’elle soit immobile ou fixe.
      Si le missile part sans cible accrochée (par dessus une colline sur désignation externe par exemple) et que la fibre est coupée avant d’avoir pu voir cette cible, alors normalement il procédera à une autodestruction (avec mise à feu des 2 charges).
      Il est donc possible de tiré sur une cible désignée avant le tir et de recalibrer pendant le vol (pour changer de cible, voir choisir un point d’impact) ou d’abandonner le missile qui poursuivra sur sa cible

    • Jupiter dit :

      Attention également, il ne faut pas confondre filoguidé et homme dans la boucle:
      -Filoguidé implique que l’engin en lui même n’est pas capable de rejoindre sa cible par ses propres moyens et qu’il obtient ses informations de guidage par le poste de tir. Dans le même genre, on à le « beam riding » qui s’affranchit du fil et s’équipe d’un capteur optique arrière pour récupéré les instructions du poste de tir
      -Homme dans la boucle est une capacité supplémentaire qui permet de recalibrer en vol en changeant de cible, de point d’impact ou en interrompant la mission. Sans homme dans la boucle, le missile poursuit sa trajectoire de manière nominale en autoguidage

      • ScopeWizard dit :

        @Jupiter
        .
        Parfait !
        Merci d’ amener de tels compléments d’ information qui sont selon moi toujours autant utiles qu’ instructifs .

    • moripo dit :

      Vous auriez pu parler dans l’historique des SS10 et SS11 !

      • heaume44 dit :

        @ moripo
        Et même de l’ENTAC, si on veut être exhaustif ?

      • ScopeWizard dit :

        @moripo
        .
        Je ne vous donnerai pas tort !
        Figurez-vous que j’ y ai songé ……
        Mais j’ ai préféré procéder ainsi , la prochaine fois ce sera différent !

      • ScopeWizard dit :

        Jetez donc à présent un œil à ma réponse à Duc d’ Orléans ……. 😉

    • Thom dit :

      Par pitié, arrêtez de polluer les commentaires avec vos copier/coller. La plupart des gens sont capables d’utiliser seul Google et Wikipedia.

      • ScopeWizard dit :

        @Thom
        .
        Oh la la , détendez-vous et laissez les gens vivre ! Chacun fait ce qu’ il veut ! 🙂
        .
        L’ art est difficile , la critique l’ est beaucoup moins …….. ne me dites pas que vous l’ ignorez ……..
        .
        Personnellement , je n’ ai insulté ou manqué de respect à personne ; et puis vous me faites bien rigoler avec vos « copier/coller » ……..
        Je me permets de vous rappeler que l’ information ne s’ invente pas et qu’ elle est parfois extrêmement précise donc qu’ elle ne supporte pas l’ approximation , qu’ il faut impérativement la vérifier voire la comparer et la recouper , que tout ceci ne se fait pas en claquant des doigts …….
        Vous avez par conséquent tout qui rentre en ligne de compte : vos connaissances acquises ou à réviser , vos recherches perso , etc ……
        .
        Sur Wikipedia , par exemple , suivant les sujets que vous abordez , vous avez pas mal d’ erreurs , vos propres connaissances qui sont elles aussi susceptibles d’ être modifiées dans le temps vont par conséquent considérablement vous aider à les rectifier .
        .
        Ne faisons pas de ce pauvre exposé une affaire d’ État , ça ne le vaut vraiment pas ……. 😉

        • Thom dit :

          J’aimes parcourir les commentaires a la recherche d’information intéressante et pertinente mais c’est de plus en plus pénible, notamment à cause de vos commentaires interminable et qui n’apportent rien, soit ils sont hors sujet, soit vous donnez des informations très facile a trouver par soi même.
          Je sais bien que je donne un coup d’épée dans l’eau et que vous continuerez, vous aimez vous lire comme certains aiment s’écouter parler.

          • ScopeWizard dit :

            @Thom
            .
            Euh ……. mais est-ce que j’ oblige qui que ce soit à me lire ?
            Oui ou Non ?
            .
            Vos « hors-sujet » sont souvent très relatifs ……..
            .
            Quant au fait que j’ aime me lire ou pas , la seule chose que je puis vous assurer , c’ est que si j’ aimais tellement me lire et relire tel Narcisse contemplant avec une satisfaction admirative son reflet dans l’ eau d’ un bassin aux mille promesses , j’ essaierais de beaucoup mieux écrire que ça et de bien plus soigner mes phrases …….

    • Auguste dit :

      Aux essais ils auraient touché des cibles à 5000m.En cohérence avec les 4000+ annoncés.On dit développé par MBDA,mais je me suis laissé dire que c’est le partenaire français qui l’a développé tout seul comme un grand.J’aime à le croire.Le bijou va intéresser beaucoup de monde,attention à ne pas le vendre à n’importe qui.Et à ne pas se le faire barboter,son point faible vu son poids.

    • Dimitri dit :

      Quelqu’un a t’il vraiment lu tout ça ?

      • ScopeWizard dit :

        Alors ça , difficile de savoir , tout dépend de la résistance et de la capacité de concentration de chacun , 3 lignes , 10 lignes , 20 lignes , etc ; par contre j’ ai un scoop : quelqu’ un l’ a écrit ……… en se posant des questions totalement différentes de la vôtre ……. 😉

  2. Frédéric dit :

    Concernant le nombre d’exemplaires, cela inclut t’il ceux embarqués à bord des Jaguar ?

    • Myshl Mabelle dit :

      Pour prétendre écrire, faut attendre d’être complètement décongelé.

      • Eric dit :

        Je pense en toute logique que Frédéric parle évidemment du blindé « jaguar », pas de l’avion. Donc, votre réaction est nulle et sans intérêt.

        • Frédéric dit :

          Merci, le SEPECAT Jaguar étant à la retraite depuis plus d’une décennie en Europe (mais toujours d’actualité en Inde et Oman), je n’est également pas comprit ce post du troll ci dessus.

      • ScopeWizard dit :

        des cons gelés ? 😉
        Le Jaguar est un engin blindé , quant-à l’ avion depuis 2005 , bye bye , du moins chez-nous …….

        • ScopeWizard dit :

          D’ ailleurs , cette année là , ce sont deux appareils très célèbres qui nous ont quittés à tout juste quelques jours d’ intervalle : le Jaguar en juillet ( 1er ) et le Mirage IV en juin ( 23 ) …………

    • Myshl Mabelle dit :

      Je demande pardon @ Frédéric. Ma « Vieillerie » me conserve mal/heureusement la mémoire, mais elle me fait oublier de l’actualiser. Mes excuses sincères.

      Ici le congelé, à l’évidence… C’est moi.

      Ca me glace. Je viens de prendre une sérieuse dégelée…

      • ScopeWizard dit :

        Bah , du moment qu’ il n’ est pas nécessaire de faire appel aux Canadair , réchauffez-vous encore un peu ! 😉

  3. Clamarion dit :

    Super missile!

  4. Prince dit :

    Combien de fois le prix d’un Hot ?

    • FredericA dit :

      Vous parlez bien du missile Hot qui a été déployé à partir de 1978 ? Il y a 40 ans ?

    • ScopeWizard dit :

      Je crois bien qu’ un Hot tourne aux alentours de 11.000 Euros ……..

    • Wagdoox dit :

      Pour l’instant c’est pas comparable puisque ce missile c’est pas encore produit massivement

    • Huon dit :

      Combien de fois le prix d’un obus de 75 mm ?
      Combien de fois le prix d’un boulet de 12 livres ?
      Combien de fois le prix d’un carreau d’arbalète ?
      Combien de fois le prix d’une balle de fronde en argile ?

      • Wrecker 47 dit :

        @Huon …
        vous n’en avez pas assez de raconter des Co….
        !

        • Huon dit :

          @Wrecker47 : non.
          Mais je pourrais vous renvoyer la question, si votre réponse m’intéressait.

    • felipe dit :

      forcément beaucoup plus mais fabriquer un hot aujourd’hui serait comme refrabiquer une P4 dans sa version originelle. pour faire quoi ?
      la vraie question qui se pose aux chefs militaires, indépendamment de toute logique industrielle et patrimoniale : quels équipements méritent des millions et quels autres beaucoup moins :
      deux exemples : le MMP ou le tigre d’un côté, le CAESAR ou le VBAE de l’autre. d’un côté la haute technologie, de l’autre, la technologie au juste prix au profit du nombre

    • Thaurac dit :

      Quand on aime, on ne compte pas 🙂

      • Myshl Mabelle dit :

        Philosophiquement et philologiquement intéressant.

        On ne (se) compte pas? Ou on cesse d’être compté puisque acquis?

        Quand on aime on ne compte pas, ou on cesse d’être compté?

    • Jupiter dit :

      Le coefficient multiplicateur du prix est probablement le même que celui des capacités: 5 fois plus cher mais 5 fois plus performant

    • Jupiter dit :

      « Combien de fois le prix d’un Hot ? » : Environs 25 fois, 250 000 € le missile, et 450 000 € pour le poste de tir (environ). Deuxième question : Pour quel emploi ? ! !

      • Vince dit :

        250 000€ ! J’espère que c’est un prix catalogue. Déjà quand on tirait un milan à 20 000 francs en 1992 ( chiffre de mémoire, sans certitude), on avait des remords…
        .
        Ce serait pas mal d’avoir sous lamain du plus rustique, efficace, pas aussi sophistiqué mais beaucoup moins cher. Parce que la guerre asymmétrique, c’est être et surtout durer, longtemps.

  5. Duc d'Orléans dit :

    Son utilisation à Barkane c’est pour « allumer » les Toyotas ?

    • Hrtk dit :

      Surement, mais au delà de ça, ça donnera déjà les premiers Retex, si il ne connait aucun disfonctionnement grave, ça lui donnera également une bonne publicité (« combat proven » blablabla) et on pourra voir si ça marche bien dans les conditions meteo assez fortes de Barkane, bref éventuellement ça lui ferait une bonne promotion.

    • Polymères dit :

      Non pour tuer des hommes.

    • Fred dit :

      @ Duc d’Orléans
      Combattre une armée irrégulière de quelque milliers d’Hommes répartis sur un immense territoire, c’est très ardu. Les opportunités sont rares et les combattants se fondent rapidement dans le paysage civil. Il faut être très réactif pour parer à une attaque suicide.
      Alors oui, chaque coup au but a un prix bien plus élevé que dans une guerre conventionnelle, chaque dégât collatéral a un aussi prix bien plus élevé que dans une guerre conventionnelle, en apportant des supplétifs à l’ennemi.

      • Auguste dit :

        Les attaques suicide c’est souvent contre les troupes locales.On va pas mettre le bijou entre leurs mains,il serait vite entre les mains des barbus.Logiquement il devrait équiper en premier les FS,qui vont directement frapper au nid.

      • Patatra dit :

        Tout à fait, pour abonder dans votre sens et répondre à m’sieur le duc, se remémorer à l’occasion la vidéo du tir milan raté qui avait été suivi d’un tir Javelin beaucoup moins raté.
        Quand fonce sur vous un pick-up toyota chargé ras la gueule d’explosif… le choix du truc qui marche bien à distance de sécurité est vite fait. 😉

  6. Bravo-Foxtrot dit :

    Bon matos.

  7. Arnaud dit :

    Un beau projet et un beau programme. Il satisfait le client, il a été mené sans retard. Il a des perspectives export. C’est le genre de programme d’armement qui devrait servir de modèle

  8. pmpm dit :

    Bonjour a tous . Pour mémoire e le premier missile antichar opérationnel fut le SS11 Français en 1955 (SS le bien nommé puisque il était directement dérivé des projets allemands X7 de 1945….. ) . Son concepteur Français était Jean Bastien-Thiry fusillé en 1962 après l’attentat du petit clamart. ce missile était capable de perçer 500mm de blindage et fut commandé par les états unis

    • ScopeWizard dit :

      @pmpm
      .
      Bonjour .
      .
      D’ après ce dont je me souviens , tout ceci est rigoureusement exact ! 🙂

    • Auguste dit :

      Fusillé le 11 mars 1963.On se demandait à l’époque pourquoi De Gaulle avait gracié les tireurs et pas lui.De Gaulle s’en est expliqué.Rien à dire.

    • moripo dit :

      SS pour sol-sol

  9. Parabellum dit :

    Petit clin d œil souvenir au missile ss 11…il portait jusqu’à 3 km…exporte dans le monde entier son système avait été mis au point par Bastien thiry …le dernier des fusillés…on a en fait toujours le même dispositif poste de tir et missile…le ss11 était aussi monté sur les helico alouette 2 et 3 et sur véhicule amx 13 et vlra …pour le combat urbain il faut avoir un successeur à l eryx tirable en confiné…

  10. Debunk dit :

    Étant donné qu’un MMP a un diamètre de 140mm, ne serait il pas envisageable de l’inclure dans un possible Leclerc équipé d’un canon de 140mm (cf Terminateur)?

    • Jak0Spades dit :

      C’est possible, les Russes tirent des missiles anti-char depuis leurs 125mm. Le premier char en étant capable était le T-64. Les israéliens on le LAHAT, en dotation en Allemagne il me semble.

  11. Chef Chaudard dit :

    Bonjour à tous
    pour répondre à la question posée: le MMP peut être utilisé dans les deux modes, « tire et oublie » et guidage par l’opérateur « man in the loop ».

    Les missiles modernes se doivent d’être « tire et oublie »: le meilleurs moyen pour contrer les missiles purement guidés est, pour un char, de détruire le poste de tir, vulnérable pendant le trajet du missile.

    Avec un « tire et oublie », dès que le missile est parti, l’équipe de tir replie ses gaules en vitesse et s’éloigne le plus rapidement possible avant de subir les rétorsions qui ne vont pas manquer de venir.

    • Jupiter dit :

      Attention cependant: en mode « man in the loop », le missile n’est pas guidé par l’opérateur. Cependant, l’opérateur peut changer la cible ou en acquérir une nouvelle grasse à son mini-joystick. Il ne s’agit pas de le contrôler directement via le poste de tir mais bien de redésigner et changer de cible, l’autodirecteur se chargera de guider la munition à sa destination.

    • Fred dit :

      @ Chef Chaudard
      Pourquoi ne pas avoir déporté le poste de visée du missile posé sur un trépied sommaire, reliés par un câble optionnel de 50m ?

      • Chef Chaudard dit :

        Je ne sais pas. Peut-être parce que le « fire and forget » est arrivé pour pallier au problème, ou le déploiement d’un tel système « déporté » devait prendre trop de temps ou n’étais pas efficace (le poste de tir restant de toutes façons en vue directe).

  12. tschok dit :

    L’info avait transparu dans un article du Canard Enchainé dans un article de Claude Angeli (Le marché de la mort frôle la perfection, édition du 16 mai 2018, p 3).
    .
    « Cette petite merveille [le MMP] peut atteindre des cibles à 4 ou 5 km de distance (…).
    .
    Mais il pouvait s’agir d’une approximation du journaliste.
    .
    Si les tirs complémentaires qui ont eu lieu en mai sont antérieurs à la date de bouclage de l’édition du 16, il est possible que Claude Angeli soit très bien informé.

  13. NRJ dit :

    MBDA semble faire du bon boulot. On verra bien ce qu’il en est lorsque le système sera en opération

  14. jyb dit :

    intéressant de mesurer les progrès effectués depuis les années 60, mais un comparatif avec les mêmes armements plus récents serait pas mal non plus. Je pense rntre autres à la dernière generation du kornet dans le « laboratoire » syrien

    • ScopeWizard dit :

      @jyb
      .
      Voilà , vous en avez compris l’ intérêt ; mais cela étant je retiens votre suggestion . 🙂

    • ScopeWizard dit :

      @jyb
      .
      Vous aussi , allez donc à présent jeter un œil à ce que j’ ai répondu @Duc d’ Orléans , plus haut dans ce fil ……. 😉

  15. Nico St-Jean dit :

    Une version portative comme le Javelin serait parfaite.

    • Fralipolipi dit :

      Mais elle est déjà portative …

      • Nico St-Jean dit :

        Je parle d’une version que l’on se met sur l’épaule, sans trépied. Petit avantage au niveau de la rapidité d’engagement (pas besoin de déploiement, le soldat s’assoit et tire = gain d’une dizaine de seconde minimum qui peut être utile si une unité tombe sur un char ou une fortification) d’autant que le missile est très léger à 15 kg contre 22,3 kg pour le Javelin et donc, conçu pour. En plus, pas besoin qu’un autre soldat emporte le trépied.
        .
        Ce n’est qu’une suggestion car je pense que cela pourrait intéressé beaucoup de clients à l’export comme pour le Javelin à l’époque.

  16. Fralipolipi dit :

    Voilà une info qui arrive à point nommé,
    car en parallèle, il semblerait qu’il y ait des sujets connexes qui soient à ré-argumenter auprès de nos partenaires allemands.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/cooperation-le-camouflet-de-l-allemagne-a-la-france-sur-l-armement-du-tigre-781278.html

  17. Polymères dit :

    Une bonne vidéo pour voir un peu mieux (passez à 1.48 si vous ne voulez pas tout voir, ce n’est pas long de toute façon)
    https://www.youtube.com/watch?v=LB67l7WA5kM
    On peut noter la qualité de la caméra et une perception nouvelle de l’environnement étant donné que l’oeil le tireur se retrouve dans l’oeil du missile

  18. Wrecker 47 dit :

    @polymeres …
    Je n’aimerai pas me retrouver à bord du char …Cet engin est très sophistiqué!…

    • Polymères dit :

      Ce qui est intéressant pour moi, c’est son calculateur qui lui permet de s’ajuster rapidement par rapport à une cible en mouvement, ce genre de choses, en plus de sa prise en main facile, fait que le tireur n’a pas à réfléchir sur comment bien placer son missile (en avant d’une cible ne mouvement) afin de coordonner la rencontre. Toutes ces choses font qu’un débutant prendra vite en main le MMP et que le simulateur prend une place importante, économisant les missiles d’exercices, car comme on le voit ici, la maitrise passe par un joystick.
      Autre chose dans cette vidéo, on montre bien les différentes possibilités du missile. Anti-infrastructure, anti-personnels et anti-véhicule. Dans l’anti-véhicule on voit sur le char en mouvement le mode « sans explosion » qui permet de viser le moteur d’un engin pour le stopper, c’est également intéressant pour certaines situations.
      Ce missile apporte un vrai plus sur un champ de bataille, on dépasse le cadre d’un simple missile anti-char, c’est un missile qui peut éliminer efficacement tout et n’importe quoi. Vous avez beau cacher votre blindé derrière un monticule de terre, le MMP prend de la hauteur et le tireur ira le débusquer. C’est la même pour un groupe de fantassins, caché dans un trou, dans un bâtiment, le MMP peut s’en occuper efficacement et discrètement.
      Ce missile est pour moi une vraie révolution pour les hommes au sol, ce n’est pas juste un Milan en plus moderne.

  19. ScopeWizard dit :

    Ah et puis alors , dans la série : « on est contents , ça marche super-bien , au poil même ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=SjH8Em5Kv18
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=sbY1iTajOMo