Un commando des forces spéciales américaines tué lors d’une opération anti-jihadiste en Somalie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Auguste dit :

    L’attaque aurait eu lieu contre un poste de l’armée somalienne dans le nord de la ville de Kismaayo.Ville qui a été occupée par les Shebab jusqu’en 2012 et on peut supposer qu’ils ont laissé du personnel sur place.

  2. albatros24 dit :

    TRISTE
    les shebabs sont de sacrés guerriers…
    ils avaient déjà tués deux membres du service action de la DGSE il y a quelques années.
    j espère qu on va en venir à bout un jour

    • MD dit :

      Non. En réalité, ils ont lâchement assassiné l’un d’eux. Cela ne fait pas d’eux des guerriers dignes de ce nom .

      • Albatros24 dit :

        Ce sont des terroristes ET de sacrés guerriers ; comme beaucoup de tueurs de Daesh. Les shebabs font la guerre à leur façon depuis des dizaines d’années et ont tué beaucoup de soldats américains en Somalie par le passé…
        Les FTP tuaient des soldats et officiers allemands désarmés dans le métro ou ailleurs à Paris ou dans le maquis : au sens des vichystes ils étaient des terroristes et assassins – ce ne sont pas des guerriers ?

        Le prisonnier français de la DGSE était un otage et il a été assassiné pour ne pas tomber vivant aux mains du SA suite à l’intervention. Sans doute un ordre avait été donné en ce sens : éviter qu’ il ne soit délivré vivant.
        Il ne faut ni sous estimer ni dénigrer ses adversaires, juste les vaincre et s il le faut les éliminer. Mais sans haine et en ayant l intelligence de reconnaître la réalité, l’intelligence de l’ennemi et savoir que tout n’est pas blanc ou noir mais gris – selon que l ‘on se place du point de vue d’un côté ou de l’autre. Ce sentiment d’avoir raison et d’être supérieur nous a beaucoup coûté en Indochine par le passé.
        Du point de vue nôtre on a merdé : des guetteurs ont entendu les hélicos et prévenus les ravisseurs bien avant leur arrivée sur site, puis l’équipe a dû marcher/courir sur l’objectif, un des soldats a dû escalader seul le mur et essayer d’ouvrir la porte : il a été tué. Dès lors plus d’effet de surprise (et un combat non refusé par l’ennemi …qui n’est pas lâche).
        Ici dans ce combat les shebabs contre les Navy Seal n’ ont pas été lâches non plus.
        La vie n’ a pas la même valeur dans le Tiers monde, même si celle d’un français vaut plus.

  3. Un sapeur dit :

    Qu ils aillent déjà faire des opérations sur leur propre territoire contre le Deep State.
    Avant d’ aller donner des leçon de démocraties il vaut mieux nettoyer devant sa porte.

    • Bessoit dit :

      Pauvre ***. Quand ils seront tous en France tu viendras parler de democratie quand le drapeuax noir flottera sur l’elysee.

      • jean pierre dit :

        ils ont financé le drapeau noir . voir les déclarations Hillary…

    • clément dit :

      si vous prenez vos leçons de démocratie en Somalie, vivement qu’on vous confie une chaire à Science Po !

  4. CortoM dit :

    Cette fois la mort de ce soldat américain n’est pas intervenue au cours d’une opération anti-terroriste. Pendant que les troupes somaliennes et Alliées visaient les bases Shabaab autour de Jamaame les Shabaabs ont attaqué un campement plus au sud, toujours dans le district de Jamaame sur la route de Kismayo. Selon les sources locales l’attaque au véhicule suicide est intervenue alors que les militaires alliés étaient en train de renforcer leur camp. C’est une guerre de mobilité et de Renseignement qui rend difficile de tenir le terrain et de se déplacer. Les Shabaabs ont visé spécifiquement des convois où se trouvaient des soldats US. Un officier somalien qui travaillait à Balli Doogle a été assassiné à Mogadiscio. Apparemment gros travaux sur la base. Construction d’infrastructures également en Ouganda
    Les attaques se multiplient en dehors des zones de présence et d’intervention des Américains. Récemment les Somaliens ont dit avoir tué dans la région centrale deux Commandants qui avaient combattu en Syrie

    • jyb dit :

      @corto M
      balli doogle = baladogle (il va falloir trouver la même convention orthographique)
      C’est ce que j’évoquais dans mon post précédent et j’ai vu en répondant @sergent Augagneur que
      https://en.wikipedia.org/wiki/Baledogle_Airfield
      rapportait dans les liens des infos sur le renforcement de cette ab. En fait le nombre de 800 pax que donne wiki va dans le sens d’au moins 200 fs.
      Ce qui se dessine c’est la présence de 2 grands hubs en afrique de l’est. baladogle et l’ouganda.

      • asinus dit :

        bonjour , je vous cherche sur les articles depuis quelques jours , savez vous si les rumeurs sur la disparition de mbs ont de l’écho parmi  » la rue arabe » ?
        merci

        • jyb dit :

          @asinus
          Mbs est réapparu. Il va bien.
          Mais on a assisté à une séquence qui traduit la panique irrationnelle (pléonasme?)
          de la maison saoud.

          • jyb dit :

            Lesa presses turque éthiopienne qatarie et saoudienne ont fait montre
            d’une inventivité créatrice exceptionnelle.
            Le pompon pour les journaux « sérieux » saoudiens.
            J’ai adoré le récit rocambolesque des 2 agents iraniens éliminés par le mossad en Libye alors quils voulaient mettre la main sur des mines d’uranium nigerien.
            Avec les saouds on est rarement déçu.

          • asinus dit :

            Merci , c’est vrai que les infos étaient contradictoires

      • @de jyb Ok, vous vous basez sur Wiki pour les sources…
        Au risque de paraitre pour un fanfaron, BDG j’y étais la semaine dernière…

        • jyb dit :

          @sergent augagneur
          non je ne me base pas sur wiki…je vous propose wiki. Aucune fanfaronnade à partager nos expériences en l’occurrence. Selon « moi », drones désarmés
          à Djibouti, armés à baladogle et kissmaio. Si vous avez des infos partageables, elles sont les bienvenues.

      • CortoM dit :

        Balli Doogle c’est l’orthographe somali, Baledogle c’est la transcription anglophone.
        Il faut privilégier l’usage français lorsqu’il existe (Mogadiscio en français, alors que c’est Muqdisho en somali et Mugadisho pour les anglophones)
        Quand il n’y a pas de nom d’usage en français j’essaie de rester au plus près des règles d’écriture du somali et même de rétablir l’orthographe correct, cela évite des confusions (surtout pour les noms de personne)

    • Auguste dit :

      L’attaque au camion suicide c’est à Wajid (région de Bakool).Une autre attaque à El Wak (région de Gedo),rien à voir avec celle de Kismaayo et la mort du sergent Alexander Conrad.Si mes sources sont bonnes.
      Les Shabaabs mettent le paquet (ramadan).Les troupes somaliennes ne sont pas prêtes,a dit le commandement américain.Quelque chose me dit qu’il va bientôt faire appel aux forces vives du coin,c’est à dire aux Forces Françaises.D’autant plus que les troupes de l’UA vont quitter le navire en 2020.La Somalie c’est presque aussi bien qu’au Mali,encore un merdier.

  5. CortoM dit :

    Rectification: les explosions entendues auraient été des tirs de mortier, l’attaque suicide ayant eu lieu le lendemain mais la localisation n’est pas encore sûre, même campement ou un autre à proximité.

  6. vrai_chasseur dit :

    Une semaine avant cet événement, le 2 juin, un drone US avait effectué une frappe extrêmement meurtrière contre les Shebabs, tuant 72 des leurs en une seule passe. Difficile de ne pas faire le lien.
    L’opérateur US décédé le sergent Alexander Conrad était de la même unité qui avait déjà perdu 4 des siens en Somalie, le 1st Battalion 3rd Special Forces Group de Fort Bragg (Green Berets).

  7. DVA dit :

    Oulà, c’était qd même plus facile d’aller piquer les richesses de l’Afrique à une certaine époque…Depuis, des bandits de tous bords sont présents pour se partager le gâteau…qui devient de plus en plus…explosif !!

    • batgames dit :

      oh les méchants ,ils défendent leurs terres contre la pseudos démocratie des multinationales tenues par les mafias amerloques ,israélienne et européennes bah m’enfin ???le seul Pb ils croient en dieu voilà le problème ,tout cela se mélange et c’est plus facile de tout mélanger dans l’opinion publique …

    • Affreux Jojo dit :

      « d’aller piquer les richesses de l’Afrique »… Ah ça faisait longtemps qu’on l’avait pas entendue, celle-là.

      Continent africain. Population en 1950 : 250 millions. En 1990, 600 millions. En 2016, 1,2 milliard. Projection en 2050 : 2 milliards, 2100 : 4 milliards. Taux de fécondité le plus élevé de la planète, le double de la moyenne mondiale. Va y avoir en effet un léger problème de ressources…

      Alors bien sûr, le méchant blanc, c’est le lui le pillard.

  8. CortoM dit :

    Le porte-parole d’Al Shabaab a confirmé que l’attaque suicide visait bien le camp où est décédé le soldat américain mais il n’y avait plus que les forces somaliennes dans le camp. Américains et Kenyans se sont repliés plus au sud vers Kismayo mais toujours dans le district de Jamaame. La neutralisation du VBIED est donc à porter au crédit des Somaliens.

  9. jyb dit :

    L’opération d’envergure menée par les somaliens, kenyans et us ( environ 800 combattants) avait pour objectif d’établir un poste avancé permanent (cop) en remontant la rivière juba. D’après des témoignages ( dont ceux d’humanitaires sur place) les shebab avaient une connaissance assez précise depuis un certain temps de la nature et des objectifs de l’opé. Au point qu’ils auraient ouvert des digues pour inonder et interdire certaine zone et concentrer les forces somaliennes sur certains secteurs et point haut d’ou l’attaque aux mortiers fatale.

    • CortoM dit :

      Il faut dire que c’est la saison des pluies. Cela explique en partie que les troupes dans le camp étaient occupées à creuser des tranchées alors que cela fait quelques temps qu’ils occupent cette position.
      concernant les Shabaabs du Mozambique, parmi les suspects qui ont été arrêté: des Mozambicains, Tanzaniens, Ougandais et Somaliens. Sachant qu’ils ont plus ou moins évoqué un Emirat Swahili, cela donne une idée de leur zone d’influence à venir. (Il y a une petite minorité bantou en Somalie)

      • jyb dit :

        @corto M
        jubaland : un signe inquiétant est que les shebab semblent bien acceptés, intégrés (?)
        dans les communautés locales.
        Mozambique : mef ! Sur les attaques récentes, les témoins survivants ont quand même parlé d’assaillants locaux (et lusophones pour certain) C’est un vieux truc de sortir la menace extérieure surtout quand les terroristes sont une franchise régionale, ça vaut pour l’opinion publique il serait dangereux que les autorités ne voient pas la menace endogène.
        important de voir si cette « interrégionale » se vérifie (surtout pour les ougandais)

        • jyb dit :

          @corto M
          que pensez vous d’un parallèle entre le delta du niger (nigeria) et cabo delgado (Mozambique) Les mêmes facteurs de crise sont selon moi présents :
          pétrole au nigeria, gaz au Mozambique, corruption endémique qui laisse les populations locales en déshérence absolue dans les deux cas, des foyers insurrectionnels de plus en plus virulent au Mozambique…