Le premier bâtiment destiné aux véhicules « Scorpion » a été inauguré aux Écoles militaires de Bourges

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. Wrecker 47 dit :

    Les « mécanos  » vont pouvoir se mettre à l’ouvrage et se faire la main sur cette nouvelle mécanique !

  2. Makki dit :

    Prochain sur la liste les écoles militaires de Draguignan et le 1er RCA de CANJUERS.

  3. Albatros24 dit :

    Bourges en plein milieu de la France, près des autoroutes et gare féroviaire en plein dans un complexe de formations avec des cantonnements…logique
    Sinon pour les essais sur le terrain (si possible accidenté et bien humide) : il y a de la place pour cela à Bourges à côté de ces hangars ?

    • Albatros24 dit :

      grr…ferroviaire

      • xx dit :

        Non Bourges est connue pour le champ de tir de la DGA sur lequel sont testés les caesar, 120, 105…
        aprés coté ferroviaire c’est la crise: il n’y a pas le tgv, à plus de 3 heures de paris, 4 heures de lyon…

        • JP dit :

          Bon, Bourges c’est une « petite ville »…
          Le problème de la stratégie de la SNCF c’est un réseau à différentes vitesses. Les grandes villes sont bien desservies et les petites beaucoup moins.
          Par opposition, la Suisse avait le choix entre améliorer le réseau ferroviaire global, ou lancer des lignes à haute vitesse. Le réseau global a été favorisé avec des améliorations augmentant progressivement la vitesse partout…
          Mais si le TGV s’arrêtait dans toutes les villes intermédiaires, il ne s’agirait plus d’un TGV…

  4. tschok dit :

    Jolie ville. Des zones humides, il y en a, mais je doute qu’on autorise l’armée à s’y entrainer avec des blindés. Elles font partie du patrimoine de la ville.