Un peloton du 1er Régiment de Chasseurs défend les couleurs françaises au Strong Europe Tank Challenge

L’an passé, un peloton de chars Leclerc du 501e Régiment de chars de combat (RCC) avait échoué au pied du podium du Strong Europe Tank Challenge, terminant ainsi derrière les équipages autrichiens (Leopard 2A4), allemands (Leopard 2A6) et américains (Abrams M1A2 SEP).

Le Strong Europe Tank Challenge est une compétition amicale qui, remise au goût du jour en 2016, est organisée conjointement par la Bundeswehr et le 7th Army Training Command à Grafenwoehr [Allemagne], afin de permettre le partage d’expérience, de tactiques et de procédure entre les participants. L’un des objectifs est de renforcer l’interopérabilité entre les participants.

Une douzaine d’épreuves sont au programme. Et, évidemment, elles sont en majorité représentatives des savoir-faire que doit maîtriser un peloton de chars de combat : manoeuvres défensives et offensives, réaction à une attaque chimique et aux engins explosifs improvisés, identification et engagement de cibles, parcours d’obstacles, recueils d’informations, etc.

En 2017, le 501e RCC fit valoir que « sur les épreuves propres aux chars, le Leclerc avait surclassé les autres chars de l’Otan » et que les « pays engagés étaient unanimes sur ce constat. » Qu’en sera-t-il pour l’édition 2018 de cette compétition, qui vient de commencer?

Cette fois, c’est le 1er Régiment de Chasseurs (Rch) qui a été sollicité pour envoyer un de ses pelotons en Allemagne (4 chars et un « spare »). Ce dernier s’est préparé « pendant plusieurs mois » pour être fin prêt à se mesurer aux équipages allemands, américains, britanniques, suédois, ukrainiens et polonais.

Pour cette compétition, l’armée ukrainienne a envoyé des chars T-84 UD, dont elle ne dispose que d’une dizaine d’exemplaires, à la place des T-64BM qui firent le déplacement à Grafenwoehr. Par ailleurs, un peloton du « Queen’s Royal Hussars », doté de Challenger 2, aura à défendre les couleurs britanniques.

Comme l’an passé, le Leclerc devra se confronter aux Leopard 2 (Allemagne, Pologne, Autriche et Suède, dont le Stridsvagn 122 est une déclinaison du char de Krauss-Maffei Wegmann) et aux Abrams M1 de l’US Army.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de ScopeWizard

  2. de Fabien

  3. de Vince

    • de Jak0Spades

      • de Nihilo

      • de Vince

    • de Affreux Jojo

      • de Vince

    • de Nico St-Jean

  4. de keskonsmar

    • de NRJ

      • de keskonsmar

    • de sgt morales

  5. de Jean

    • de louloulabeille

    • de Jak0Spades

    • de Albatros24

      • de keskonsmar

        • de Albatros24

      • de Vince

    • de PK

  6. de nirodwing

  7. de Affreux Jojo

    • de Nike

      • de Affreux Jojo

  8. de felipe

    • de Waroch

  9. de Hugues CASTERA

  10. de vieux margi

  11. de Epique

    • de Affreux Jojo

  12. de Wrecker 47

    • de ScopeWizard

  13. de uri

  14. de Affreux Jojo