M. Macron presse les donateurs de la Force conjointe du G5-Sahel de débloquer les fonds promis

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. Leo dit :

    420M EUR/5000 hommes = 84 000 EUR/homme. Est-ce beaucoup pour des soldats Africain prenant en compte qu’il s’agit ici d’une opération militaire.
    .
    Pour avoir une idée j’ai regardé au budget de la MONUSCO bien que pas comparable car:
    1. Ce budget paie également des civils.
    2. Ce budget paie des soldats non-Africains également.
    3. Ce n’est pas une guerre.
    Le constat est que le budget annuel est de 1,14 milliards EUR/an pour 20600 hommes ou bien environ 55 000 EUR/homme.
    https://peacekeeping.un.org/en/mission/monusco

    • Damien dit :

      Les 420 M d’euros ne concernent que la première année et cela inclut tout ce qui est nécessaire à la mise en place de la force y compris l’équipement des hommes. Ensuite le rythme de croisière sera de 115 millions par an.

    • Reality Checks dit :

      Merci j’allais écrire la même chose.
      .
      J’ajoute que le revenu moyen au Niger est de 30 oui trente euros par mois, soit 360 euros par an.
      Sur le plan budgétaire, chaque soldat du G5S coûtera 233 (oui 233) fois le revenu moyen au Niger.
      Autrement dit 5000 soldats dévoreront annuellement un budget représentant le revenu de 1.200.000 de nigériens (un milion deux cent mille personnes) .

      Coïncidence le Nord Mali compte 1.200.000 habitants environ.
      Dit autrement avec le budget du G5S on peut a minima doubler (tripler?) le revenu annuel de la totalité de la population du Nord Mali .
      .
      On peut y construire des routes, des écoles, des centres de formation, des cliniques, investir dans l’agriculture, mettre en place des micro crédits pour relancer la vie économique et bâtir des perspectives de développement durable. Couper l’herbe sous le pieds des groupes armés, anéantir leur raison d’être, leur terreau.
      .
      Non, on préfère dépenser le revenu de 1.2 millions de personne pour 5000 soldats (la majorité de cet argent n’ira pas dans la poche des soldats elle finira ailleurs) qui vont tuer cinq, dix, quinze mille de leurs concitoyens désœuvrés ayant rejoint les GAT pour sortir de la misère. Ce qui aura pour effet de doubler leurs effectifs l’année d’après et ainsi de suite.
      .
      Je propose de rebaptiser G5S –> TDS : Tonneau des Danaïdes du Sahel.
      .

      • Amida dit :

        @ Reality Checks: Vous mettez le doigt sur l’absurdité de la situation. Le cas afghan – et avant lui, celui du Sud Vietnam – en est un autre exemple.

      • TBO dit :

        Bonjour,

        votre raisonnement est très intéressant et détaillé. Je garderai une réserve quant à ce qu’il est possible de faire avec cet argent. Certes les salaires sont plus bas, mais construire des écoles, des routes ou autre chose dans un pays où il n’y a ni infrastructure, ni matériel revient très cher.
        La conclusion est que c’est souvent plus cher de construire des infrastructures dans des pays pauvres en infrastructures existantes, compétences disponibles, ressources matérielles disponibles.

  2. Auguste dit :

    Il y a les élections au Mali en ce moment.Et ça ne se passe pas trop bien.Il m’étonnerait que les barbus n’en profitent pas pour mettre le feu.Ajouter que les ethnies Peuls et Dogons (entr’autres), qui ne s’aiment pas trop, s’arment en autodéfense et on a les ingrédients d’une guerre civile qui va ajouter du merdier au merdier.Au gouvernement,comme chez les volontaires du G5,chacun défend son ethnie et nous on va se retrouver bien seuls au milieu de ce guépier.Vaut mieux que l’argent n’arrive pas,il servira à tout sauf à lutter contre les djihadistes.

  3. NRJ dit :

    Macron peut s’agiter autant qu’il veut, la solution d’ un G5 Sahel est irréaliste. Ce n’est pas une surprise : essayer de former une armée dans un pays divisé et corrompu ne fait qu’arroser le sable (voire des comptes bancaires). C’est ce qu’on a vu en Afghanistan, en Irak, et au Vietnam.
    Je crains que les choix soient limités pour Barkhane si ce n’est rester la-bas pour stabiliser la situation. Soit on part complètement, et tout redevient comme en 2013, avec la possibilité cependant de revenir avec des alliés (alors que nous sommes aujourd’hui quasiment seuls), soit rester pendant peut-être 20 ans à dépenser sans aucun benefices, soit peut être rester « à moitié » en laissant une partie des hommes sous bannière de l’ONU avec des drones males pour faire des frappes chirurgicales.

  4. Poorfendheure dit :

    84000€/homme pour quelle durée ?

  5. Lol dit :

    Au risque de me répéter, le G5 ne peux rien faire de concret sans l’Algérie, et la présence de la France sur les lieux à la longue sera contre productif

  6. Allobroge dit :

    Parions que les africains nous diront que ce n’est pas assez et que quelques millions se perdront dans les ables !

  7. Gégétto dit :

    Pourquoi, afin d éviter tout détournement d argent dans les pays Africains concernés,ne pas utiliser cet argent en Europe même.
    En effet, un nombre de jeunes arrivés en Europe ,sont demandeurs d’ une formation militaire pour défendre leur pays d origine…..j’ ai tout bon là?
    Et lorsque je vois les capacités physiques de ces jeunes ( sauvetage d un garçonnet suspendu à un balcon) il serait préférable de les former militairement et les reverser dans des unités du G5 sahel.
    Il ne serait plus alors nécessaire que des jeunes Français meurent à leur place.

    • Parabellum dit :

      Il y a plus de 100 000 jeunes maliens en france..plutôt costauds …plus que toute l armee de terre française…l équivalent de 10 divisions…une belle armee africaine…on va helas continuer la bas longtemps seuls mais pour quoi faire pour quel bénéfice réel ? Les terroristes sont deja en france helas…prions pour ne pas avoir de pertes d hommes dans nos rangs…le reste est une gabegie .

  8. Alexandre dit :

    Ajiter le risque de nourir la corruption est l’ argument petit de celui qui ne veut pas respecter sa promesse.

  9. Amida dit :

    Amusant de voir un gouvernement qui serre les boulons partout et repousse les plaintes et les quémandeurs obligé de jouer, à son tour, le rôle de demandeur…

  10. John dit :

    Encore un plaidoyer franco-français. Pour obtenir soutien, aide, et fonds, il faudrait expliquer l’intérêt stratégique de cette guerre sans fin au Sahel. Mieux encore, il aurais fallu jamais intervenir. L’argument de combattre le Djihadisme en Afrique pour que l’on ait pas à le combattre en Europe a été démenti plusieurs fois par les faits . Les autres pays européens ne le disent pas (c’est tabou) mais ils le savent. Et ils le font.

  11. Wrecker 47 dit :

    Quand on a plus les moyens de sa politique ,on fait machine arrière et on rentre à la maison !
    Les Européens ont d’autres chats à fouetter de l’Afrique et encore plus de cette région sahélienne!
    « C’est pas le tout de sauter comme un cabri en criant l’Europe,l’Europe ,l’Europe  » disait de Gaulle …et çà ,çà n’est pas d’hier !