Selon un sénateur, « il faut s’attendre à des conflits de type canal de Suez » à Djibouti

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. Sam dit :

    Voilà le résultat d’une approche qui connaît le prix de tout mais la valeur de rien.

    On aime vos envolées lyriques cher Laurent ! D’accord sur tout.

    • Pathfinder dit :

      @Sam et Laurent Lagneau
      J’avais également relevé la phrase, qui vaut pour une citation honorable 🙂

  2. Frédéric dit :

    La France seule a t’elle les moyens de remonter la pente dans la région face aux géants qui s’installe ? Qui va à la chasse perd sa place.

  3. Électeur dit :

    Ils sont toujours sidérants, ces élus qui croient tout savoir et ont tout compris sans avoir la moindre compétence dans le domaine dont ils parlent.
    Il suffit de regarder le CV de ce Monsieur pour comprendre qu’il ferait mieux de se taire. Un cuistre.
    .
    Et encore une fois, comme toujours, l’on veut que nos armées servent à autre chose que leur mission : ce brave sénateur-qui-sait-tout veut des militaires français en famille à Djibouti pour permettre au lycée français de fonctionner. Un cuistre, je vous dit.
    .
    Mais c’est normal : ils sont tous comme ça. Ne nous étonnons pas que les partis politiques présentent des incompétents à nos suffrages.

    • Électeur dit :

      « je vous dis » et non « je vous dit ». Désolé : gros doigts sur smartphone.

    • Deschamps dit :

      Précisez vos arguments car pour l’instant je ne vois aucune raison de vous suivre.

      • Électeur dit :

        Regardez le CV de ce monsieur : l’on n’y voit rien qui le qualifie en géopolitique.

        • Poorfendheure dit :

          C’est un tel bordel que ma femme de ménage fait mieux que beaucoup…

    • Frégate dit :

      Ce qui est sidérant, c’est de voir la France réduire la voilure à Djibouti, port à l’ouvert de la mer Rouge, pour aller s’enfermer dans la péninsule arabique.

      • batgames dit :

        bah non c’est logique les idiots qui nous gouvernent sont attirés que par l’argent facile …les émirats payent bien …les idiots qui nous gouvernent ,ce sont les mêmes idiots (Sarko ,Hollande ,Macron )qui me font penser aux idiots de la fin de la 3 éme et tous ceux de 4 éme république qui ont bradé le pays et ses comptoirs sur ordre de l’ami Américain et sous contraintes indirecte de la partie communiste du monde avec l’Urss en chef de file …ce qui prouve que nos élus sont des sous fifres aux ordres …et que la France et surtout les gens qui révent encore d’une gloire passée ,n’ont jamais compris que la défaite de 1940 a définitivement sonné le glas de la puissance Française …nous n’étions à Djibouti que par la seule volonté des grands de nous y laisser ….je rappelle aux amnésiques aussi que les communistes ont tout fait pour financer le FLN en Algérie ,et que les Etats unis étant anti colonialiste la France n’a fait qu’exécuter des ordres venu d’outre atlantique et outre Rhin ….la géo politique prouve que la France n’est rien qu’un petit coq dans un monde qui oppose les anglos saxons aux influences communistes et ses déclinements dont la Chine fait partie ….sans révolution russe …pas de Mao

        • Poorfendheure dit :

          Une vision comme une autre…
          C’est pourtant en loge que tout se décide…

      • Alexandre dit :

        Et Mayotte ? Nous avons voulu conserver des territoires tout autour du monde, il faudrait s’y interresser un peu plus je pense. Mayotte avant Djibouti !

    • maxime dit :

      en l’occurence il a parfaitement raison. Au lieu de faire des rondes sous la tour Eiffel pour permettre au ministère de l’intérieur de souffler, on devrait être présents sur les grands carrefours géopolitiques mondiaux, et Djibout’ en est un. Plus généralement, nous devrions revoir à la hausse l’intégralité de notre dispositif outre-mer. Le rang d’une nation est à ce prix.
      Et puis une armée a vocation à jouer un rôle stratégique, et pas seulement un rôle tactique. C’est donc bien le rôle de l’armée française que d’assurer au loin la présence de la France, là où ca compte.
      Quand votre litre d’essence vaudra 10 euros parce que la Chine aura capté une plus grosse partie des ressources, quand l’Afrique rechignera à nous vendre son uranium, quand le chinois aura supplanté la francophonie, bref, quand nous ne serons plus rien, alors vous vous demanderez pourquoi vous vivez au tiers-monde. mais il sera trop tard. La véritable incompétence, c’est de vous avoir permi d’accéder au suffrage.

      • Électeur dit :

        La dernière phrase de votre commentaire suffirait à annuler tout le reste.
        Assez d’accord avec vous cependant sur la nécessité de réviser notre dispositif outre-mer, en commençant par les DomTom.
        Quant à vos arguments sur le pétrole, l’uranium et autres ressources minières, l’on sait que ces ressources sont plus qu’abondantes et très facilement accessibles dans des zones calmes.
        Le problème pour ceux qui détiennent ces ressources est de maintenir les cours parce qu’il n’y a aucun souci de pénurie.

      • 341CGH dit :

        Et parmi les ressources minières n’oublions pas, très important, vital même, le vibranium du Wakanda.

      • Miaou dit :

        @maxime
        Quand votre litre d’essence sera à 10€ il faudra militer pour sortir d’un système polluant, penser électrique, gaz, hydrogène, vélo ou meilleur gestion de l’espace.
        Sinon je suis d’accord avec vous et le sénateur.

      • Poorfendheure dit :

        Franco n’a pourtant pas réussi à récupérer l’Amérique du Sud…

    • Marcel dit :

      j’étais militaire à DJIBOUTI entre 1983 et 1985, la vie y était bien mieux qu’environ 10 ans après vu ce qui m’a été rapporté par des camarades y ayant séjourné. La FRANCE Y avait une certaine prestance, participait à la vie locale, à la progression de l’économie du pays, à son développement. Puis sont arrivés les us avec leurs bases avec tour le confort, tout le nécessaire pour y vivre sans en sortir et donc ne pas participer à l’économie locale, sans oublier leur racisme pour les autochtones, leur manque de respect, de vrais seigneur de la guerre. Les chinois sont arrivés, vont ils changer la donne ? Encore une fois la FRANCE est en retard d’une guerre, il lui sera difficile de s’y imposer solidement. Pauvre FRANCE !

  4. Clavier dit :

    Ce n’est quand même pas pareil car les bateaux qui passent dans le détroit ne payent rien aux riverains , sauf s’ils utilisent le facilités portuaires !

    • Aleks971 dit :

      A la différence qu’il y a un grand pays derrière: l’Ethiopie, qui n’a pas de débouché maritime, comme le rappelle si bien l’article. La majeure partie du commerce éthiopien transite par le port de Djibouti qui n’a pas de concurrent immédiat dans la région. Le refus en 2013 de renouveler la concession portuaire à Dubaï Ports World au profit des chinois, qui contruisent actuellement un nouveau terminal portuaire, entraîna la rupture des relations diplomatique entre les deux pays. Depuis les Emiratis ont signé un accord avec le Somaliland (qui a échappé au groupe Bolloré) pour le développement du port de Berbera qui représente un nouveau débouché pour l’Ethiopie.

  5. Plusdepognon dit :

    Je ne nous le souhaite pas…
    https://esprit.presse.fr/article/le-gouriellec-sonia/djibouti-dans-le-jeu-international-38967?folder=1
    C’est qu’il y en a du monde et des enjeux dans le coin.

  6. wagdoox dit :

    Bonne prise de conscience en espérant que des actes soient pris très rapidement.

  7. R2D2 dit :

    Bref on navigue a vue.

  8. jyb dit :

    Comparaison avec la crise de suez peu pertinente. Regarder plutôt vers shangai années 30 : port stratégique, concessions commerciales, puissances impérialistes, chine…
    « face à face exclusif avec la chine » Ah ? avec dans le coin les qataris, les turcs, les émiratis, les egyptiens et les soudanais qui avancent leurs pions ensembles ou séparément, tout sauf exclusif.

    • ni blanc ni noir dit :

      Oui… Ou Milan au XVIeme siècle qui oscillait entre les Français, la coalition avec les autres duchés (je simplifie) pour au final tomber chez les Habsbourg de Charles Quint.
      Remplacer Français par … rien
      Remplacer Coalition par … Turcs, Qataris, Emiratis et touti quanti (oui je sais elle est facile!)
      Remplacer Habsbourg par ?
      Au final nous avons la même configuration, des acteurs régionaux qui veulent la domination régionale… et finissent hors jeu du fait de leurs divisions, une puissance de 1er ordre qui perd du terrain en multipliant les alliances foireuses (la France) et une puissance impérialiste qui remporte la mise.
      Je simplifie, j’amplifie je vulgarise mais Djibouti me fait furieusement penser à ça.

  9. CortoM dit :

    En cause une stratégie obsolète où la France continue de penser que depuis Djibouti et sans en bouger elle controle la Mer Rouge et l’Océan Indien. C’est ne pas avoir vu les stratégies dynamiques depuis une quinzaine d’années de pays que l’on a refusé de considérer comme des concurrents, Emirats, Turquie… Boloré s’est fait évincer du Somaliland dans l’indifférence générale,c’est ne pas avoir vu le développement économique de l’Afrique de l’Est et l’Afrique Centrale, c’est ne pas avoir considéré comme des marchés les pays voisins parce non-francophones ou anglophones (Kenya), Reste t’il des bateaux, des avions à baser à Djibouti? Les casernes ont été rendues. Les Accords de Défense ont été écrits pour entériner un désengagement de la France de Djibouti. Les appels du Président Ismael Omar Guelleh aux groupes industriels français ont résonné pendant des années dans le vide.
    Question sécurité on a considéré la question de l’Islamisme dans la région comme un problème local et somalien alors que le coeur idéologique était au Kenya. L’Etat Islamique s’étend à toute la façade orientale, Tanzanie, Mozambique, les connexions sont établies depuis longtemps avec l’Afrique Centrale et gagne le Sahel. Le nombre de pays qui démarchent l’Afrique de l’Est pour proposerleurs services question de sécurité ne se comptent plus.

    • John dit :

      La stratégie française en Afrique est un désastre. Mais vous vous enfoncez, comme d’habitude. Avec cette folies des lycées français. Comme si la lecture de Molière par les enfants des classes dirigeants de ces pays va créer des alliés de la France. Le Royaume-Uni a compris le jeux en Afrique mieux que la France.

      • jyb dit :

        @john
        C’est probablement pour cela que le royaume uni pèse cacahuète sur le continent. Je vais utiliser un anglicisme pour etre sur que vous compreniez bien : SOFT POWER.
        Un film, une école, les journaux, une ong, des alliances, des partenariats entre les universités, entre les hôpitaux etc etc sont du soft power et pour cela une seule école ou l’on apprend le français mérite d’etre défendue.
        Jetez un œil sur les projections linguistiques sur le continent à 10 ans (2030) et 30 ans (2050) les chiffres des locuteurs français devrait vous faire réfléchir.
        Faut arreter d’ecouter Elgar en boucle, à force d’etre conservatism, les brits sont has been. Et c’est un anglophile qui vous le dit.

        • Sempre en Davant dit :

          Vous connaissez les longues nuits d’hiver entre les bosses, le bois du loup, le carrefour de la ranger…
          Certaines furent remplies de longues conversations sur l’esprit des Lois et Montesquieu avec un camarade CMG.
          Nos lettres classiques sont bien enseignés en Afrique.
          Le type était brillant. Depuis le temps il devrait être au moins Président.
          Vint un matin où la vie quotidienne prix le dessus.
          « Un homme ne fait pas de sport, ce sont les sportifs qui font du sport… ou les enfants. Mêmement,… un homme ne va pas au marché. Si tu veux un pantalon tu donnes l’arzent à un cousin défavorisé qu’il te le porte.
          Au marché tu peux te faire voler. ce n’est pas de la dignité d’un homme… »
          Sous la pluie ordinairement froide où nos brodequins prenaient l’eau par le col, je regardai mon camarade disert et cultivé m’expliquer que tous les hommes ne sont pas des hommes. Montesquieu s’était éloigné pour vomir derrière un ajonc.
          Nos alliances françaises, nos bons auteurs n’y pouvaient rien.
          L’Afrique avait l’accent des boches. Il y avait des hommes et des Untermenschen.
          Hasard de la scolarité j’avais eu comme camarade d’école la « nièce préféré » d’Omar Bongo. Dans les années 80 l’Afrique me semblait avoir atteint un niveau dont elle ne descendrait plus.
          Cette anecdote, abrégée, parmi d’autres, me fit douter.
          Depuis je n’espère plus.
          « Les chimères noires » commence par une trouble histoire de filiation et d’oncle qui m’a toujours échappée.
          Mais c’est à ce moment qu’il m’est venu que nous, ce CMG littéraire et moi, Lui et les Autres CMG, ceux qui évitaient les CMG, comme aussi les CMG entre eux, même ceux qui ne ce haïssaient pas… Nous étions séparés par une même langue.
          Mon, français peut être moins châtié que le sien. Il exclu que des hommes n’en soient pas.
          .
          Ce qui ne veut pas dire que j’ignore l’action des évangélistes ou des barbus ou des associatifs. C’est juste trop pour un commentaire.

          • jyb dit :

            @sempre en davant
            belles histoires, merci. perso, je kornakais des eoa arabe et j’étais binomé avec un saoudien. 3 ans de français derrière lui ( passage par saint maixent) trop juste pour Montesquien. En revanche, j’ai appris plus de choses que j’étais capable d’en assimiler à l’époque. Bref une bonne part de mes connaissances sortent d’un trou de combat moisi…les « crus » de dattes et leur culture, ou l’élévage des dromadaires n’ont plus aucun secret mais bon, on est sur un blog mili.

          • Sempre en Davant dit :

            jyb,
            Est ce là que vous vous êtes pris de passion pour l’orient compliqué? Quoi qu’il en soit merci de vos contributions même si elles me font user mon clic droit plus que de « répondre ».

        • CPJ94 dit :

          Elgar est quand même agréable à écouter !
          100% d’accord avec vous … que l’on soit à Djibouti, Beyrouth ou bien Berlin, ces lieux et ces communautés créent du lien dès lors qu’elles restent ouvertes et pas uniquement militaires.
          Il me semble donc que même si ce type de base a tout intérêt à fonctionner avec des compagnies tournantes, une présence permanente solide reste plus que jamais nécessaire à Djibouti notamment terrestre et maritime…

    • Poorfendheure dit :

      Très bonne analyse : merci

  10. jyb dit :

    On ne peut avoir qu’une politique régionale dans la corne de l’Afrique. Djibouti est une carte maitresse mais elle ne fait pas une main et c’est ce qu’on compris d’autres acteurs.
    Un sujet important pourrait etre le coup d’état qataro-turc sur la somalie.
    Les émirats arabes unis qui voulaient faire de Mogadiscio une de leur chasse gardée se sont fait sortir du jeu somalien par les turcs et les qataris. Résultat : rupture des relations diplomatiques entre les deux pays. Joli succès des sr turcs et qataris.
    Rebondissement par ricochet sur la guerre au yémen, les émirats arabes unis ont lancé ( on peut dire financé à ce niveau là) une large offensive sur la Tihama yémenite pour s’emparer du port d’hodeida.

  11. Brun loutre dit :

    S’il y a peu de familles, ce n’est pas parce les célibataires sont favorisés dans les mutations. C’est surtout parce que personne ne veut envoyer sa famille dans un bled où il n’y a rien à faire et où le qat est de consommation courante.

  12. Le Breton dit :

    Ne nous mentons pas, Djibouti sera un jour (ré)annexé par une puissance ambitieuse, la question est: la France répondra présente ?

    • Clavier dit :

      Djibouti est juste une facilité portuaire stratégique pour la France mais les Américains sont aussi là et l’Inde veillera à ce que les Chinois ne mettent pas la main dessus au cas où ils resteraient seuls….

  13. Ghjj dit :

    On regrette vraiment de se battre u près de vous le 1 et le 2 ème guerre mondiale le noir sont stipude ou con il vous donne tout leurs richesse et viennent ici nettoyer vos chiottes ou vigiles chinois et indien ne font pas ça ou ne joue pas avec vous dieu à créer noir pour servire blanc

  14. Lucien dit :

    Un bon article mais une réalité qui nous fait mal. La France abandonne malheureusement ces pays avec qui elles a de longues relations et des intérêts évidents parce que la France n’a plus de stratégie à la tête de l’État, si ce n’est le respect scrupuleux des ordonnances bruxelloises et allemandes. Et l’UE comme l’Allemagne n’ont aucune politique de puissance, aucune diplomatie militaro-économique, même pas d’influence culturelle. Ce sénateur n’a pas tort même si les Chinois la joueront probablement plus finement qu’une bonne grosse invasion aéronavale de jadis. Le résultat final sera le même. D’ailleurs, c’est bien gentil de se soucier des Somaliens mais les Grecs sont dans une situation similaire. Quant à nous, le résultat des choix et des non-choix politiques depuis cinquante ans est terrible. L’important pour nous va être de sauver nos soldats. Si les Chinois font un coup de force, il faudra négocier pour rester ou parvenir à se retirer sans dommages ni pertes. Pas une attitude glorieuse, j’en conviens, mais voyez l’état de la France, comment et pourquoi investirions-nous dans le chemin de fer entre l’Éthiopie et Djibouti ? La SNCF va être privatisée, les petites lignes supprimées, le francilien est dans l’état que nous savons et cela va durer. Les Français n’ont jamais sanctionné dans les urnes la classe dirigeante et la politique menée n’a jamais fait l’objet d’une véritable remise en cause (hormis de l’esbroufe pour calmer les votes « extrêmes » et s’assurer les élections). Vous avez ce que vous avez voulu. Nous serons une seconde Allemagne, sans l’industrie. Une très grosse Suisse sans les millionnaires en somme.

  15. Robert dit :

    La Chine, un ennemi un peu plus sérieux que la Russie.

  16. Wrecker 47 dit :

    Quand on a plus les moyens de sa politique ,on s’écrase et on plie bagage!

    • Robert dit :

      Wrecker,
      Sauf dans son propre pays, là soit on se bat soit on se soumet.

      • Wrecker 47 dit :

        @robert : …rassurez-vous j’ai déjà fait le choix ,et Saint Marcel n’est pas perdu pour tout le monde !

      • Poorfendheure dit :

        Robert : suffit d’observer en dehors de ce forum pour comprendre que c’est déjà fait en partie

  17. Auguste dit :

    Est-ce possible qu’on n’ait rien dans le secteur?
    http://www.navalanalyses.com/2018/05/infographics-34-attack-submarines-of.html

  18. Carin dit :

    Encore une fois, c’est la France qui doit s’y coller… lorsque la Chine aura tendu sa toile et qu’elle nous étranglera, vous croyez qu’elle épargnera le reste de l’europe, c’est à l’europe de s’engager et pas seulement la France. Nous ne sommes pas les gardiens/protecteurs des autres pays d’europe, s’ils ne veulent pas bouger alors la France doit leur faire savoir qu’elle ne protégera que ses intérêts et laissera les leurs à la merci de qui veut bien se servir.

  19. Raymond94 dit :

    Quand comprendrons nous que la France n’est plus une puissance internationale ? Sans l’aide US et les avions ukrainiens, nous n’avons pas de logistique ; nous nous enlisons avec délectation dans des conflits sans fin en Afrique, mais ce sont les Chinois qui s’implantent et y font un commerce prospère, et nous ne maitrisons ni l’immigration (hors de contrôle) ni même les expulsions ! Et ne parlons pas de nos brillantes interventions en Afghanistan ou en Libye ! L’empire français, c’est fini depuis les années cinquante. Concentrons nous sur l’Europe et des missions internationales sous la responsabilité de l’ONU, et sur la protection de notre espace maritime économique, immense mais sans protection ou presque.

  20. Jean Phi dit :

    Exactement, notre tour est passé, nous avons un tas de possétions outre mer à protéger, mais nos politiques aiment jouer aux petits soldats, cela leurs donne l’impression d’exister, eux qui ne sont même pas capables de protéger nos frontières.
    Des tas de pays d’Europe, et d’ailleurs, n’ont pas  » d’intérêts » à défendre et savent ou trouver à acheter leurs énergies, pas plus chères que la notre (taxes en moins, bien sûr) !

    Bien sur, le retour des troupes dans notre prés carré, fait peur à nos hommes, car la « bétravisation » les guette, primes OPEX en moins, mais ça c’est un autre problème……

  21. golf dit :

    une mission d’information pour découvrir la perte d’influence de la France dans la corne de l’Afrique.Le contribuable offre des voyages de tourisme aux sénateurs.Que ne sait-on pas sur Djibouti? Pays corrompu ou la population consomme le Qat comme nous la baguette de pain.

    Il ne faut pas avoir inventé l’eau chaude pour apprendre les routes maritimes commerciales et le tissage des toiles d’araignées dont sont adeptes les Chinois.C’est extraordinaire qu’il faille les conclusions de deux sénateurs en mal d’exotisme pour découvrir une telle évidence.La France a délibérément abandonnée le territoire des Afars et de Issas. Maintenant nos décideurs à courte vue se mordent les doigts? La nature ayant peur du vide ,les Chinois ont comblé le trou laissé par la France et les Chinois s’installent et annexeront purement et simplement cette porte d’entrée vers l’Afrique et la mer Rouge.Les Américains se sont octroyés la piste de Chabelley que les Français ont construite pour mener leur guerre dronique au Yemen.
    Des cabinets de géostratégie ont rédigé des études sérieuses et ont rendus des rapports bien étayés qui accumulent de la poussière dans les étagères d’armoires ministérielles bien fermées.
    Le plus comique de cette triste déroute Française c’est qu’en vertu d’accords de défense renouvelés nous assurons militairement la tranquillité du territoire et par conséquent celle des Chinois , Américains et autres.C’est ce qui s’appelle se faire avoir jusqu’à l’os.

    • Poorfendheure dit :

      150.000 types plombés du matin au soir au Qat ce n’était pourtant pas difficile à maintenir dans notre espace…
      Et ça aurait sûrement coûté moins cher que de détourner une autoroute pour qu’on n’entende pas le bruit des voitures depuis chamelle-liere…

  22. Edouard dit :

    Les différents gouvernements qui se succèdent navigue complétement à vue sur les aspects stratégique international. Aucune vision long terme. On a l’impression que les seuls choses qui comptent c’est « faire des économies », « faire plus avoir moins », « résultat rapide ». Toutes choses qui finissent par coûter cher au final du point de vue international. Les ricains font bien pareils mais ils sont hyper puissant eux… on est en train de faire comme l’Allemagne qui est un poids plume du point de vue diplomatique et dont le caractère économique est le seul intérêt (le reste, on s’en tape).

    • Poorfendheure dit :

      Edouard : faux, ils émargent au groupes Carlyle et autres… C’est tout…
      En fait, s’il n’y a pas eu de gladio en France, c’est peut-être que ce n’était pas la peine… C’est tout…
      (Bon… C’est vrai fait être un peu désabusé pour écrire ça…. Mais bon… Y en a qui se rappellent du bon vieux temps…)

  23. frique. dit :

    La France tue son « soft power » dont le seul bastion est Canal + en Afrique, c’est désolant, mais c’est le cas. Les écoles françaises ferment ou ont des moyens réduits malgré une forte demande de locaux qui ont les moyens de payer le prix. Par chance, l’usage du français se développe dans nos anciennes colonies par obligation, vu la multiplicité des langues vernaculaires. La politique française d’accueil des étudiants étrangers est catastrophique, le Canada et la Chine accueillent à bras ouverts et nous tournons le dos. A qui croit-on que les élites formées. da s ces pays vont s’adresser pour les projets structurants nécessaires ?
    Quand Bolloré (et je n’ai pas de sympathie ou animosité envers ce groupe) est attaqué pour avoir « facilité » des élections, comment croient que se signent des contrats ? Comment la Chine place-t-elle ses pions pour accaparer les richesses de ce continent ? Il suffit de voir les stades construits à la gloire des dirigeants dans des pays sans infrastructures pour comprendre comment sont faits les contrats.
    Reprenons une politique positive et relançons l’image positive dans la population. Combien coûte une bibliothèque ? Un peu de parpaing et quelques livres ! En attendant, ce sont les majors internet qui raflent la mise. Un hôpital est plus utile dans nos combats que des avions (même s’il faut aussi des avions our les protéger).
    Du courage, de la volonté, laissons tomber notre outrecuidance que je qualifierai ouvertement de raciste pour reprendre pied positivement.
    L’Afrique NOUS attend, rendons lui espoir sur place, développons là, et biens des problèmes cesserons.

    • jyb dit :

      @frique
      santé, sport, éducation, culture,communication; on peut toujours faire mieux mais les armes du soft power sont largement employées.

    • Sempre en Davant dit :

      Sauf qu’il n’est plus permis de construire des « maison des anciens combattants » à « bout de brousse ».
      Et qu’il n’y a plus d’instituteurs conscrits pour prendre une mufflée avec le Colonel du 317éme bat 42rima… et se réveiller dans l’avion avec le viel adj colo qui les emmènes faire la classe dans la maison des anciens…
      La Réunion ce n’est pas l’Afrique et toute la colo est fort dégoûtante… Mais ceci https://www.france.tv/france-o/embarque/508575-la-reunion-l-ecole-de-la-derniere-chance.html m’a fait chaud au cour!
      Grand bravo à tous instructeurs et volontaires! Si le service avait eu un soutien comme celui du maire à 30’13 au lieu d’une suspension notre destin eu été différent!
      Chaud au cœur vraiment! Bravo lâchez rien!

      • Bikoro dit :

        @ Sempre en Davant,
        Bien sûr que La Réunion est en Europe… Extraordinaire!!!

        • jyb dit :

          allez à saint denis et à moroni, et vous verrez que la réunion c’est l’Europe.

          • Bikoro dit :

            @Jyb.
            La post-modernité vous fait du mal très cher Jyb. Saint-Denis n’est absolument pas en Europe. Inutile de forcer. Il ne neige pas à Saint-Paul. L’Europe ce n’est pas un problème de culture, elle est d’abord géographique, l’Europe. Sinon les Canaries seraient en Europe, tout comme Saint-Hélène. A La Réunion les « Blancs » sont propriétaires terriens et économiquement puissants. En Alsace – c’est une illustration, qui comprenne pourra -, les « Noirs » réunionnais sont de simples banania y’a bon et économiquement faibles : filles de salle, infirmiers, chômeurs… Et cela vous fera ricaner.
            L’Europe n’est pas un concept : c’est une réalité. C’est ce que les défenseurs absolus de l’UE ne comprennent pas. L’Europe ce n’est pas l’UE, c’est plus important que ça.
            Ave Maria.

        • Sempre en Davant dit :

          Bikoro,
          La Réunion c’est la France! Depuis presque quatre siècles…
          Regardez donc le documentaire de France Ô.
          Ne vous en déplaise j’aime beaucoup le coté « Vielle France » de nos DOM.
          Entendre un Maire vanter le « bain de civisme » du SMA me fait grand plaisir.
          Si la carnation de l’élu vous bouche les oreilles et vous bloque le cerveau… fermez les paupières et contentez vous d’écouter! Si rien ne se passe demandez un cerveau à papa noël!
          .
          Après qu’il ait été interdit, car « colonialiste », d’ouvrir des écoles en Afrique, la demande et la nécessité existant toujours, l’infanterie de marine (dont la seule mention déclasse le Cavalier que je suis) trouva des Volontaires Contraints Désigné d’Office pour aller passer deux ans dans les coins les plus reculés à faire l’école dans des « maisons des anciens combattants » qu’il était toujours permis de créer.
          La (très dégoûtante) « colo » continue son action (éducative) avec le SMA dans la France d’outre mer. Elle y obtient, avec le soutien des élus locaux, des succès remarquables.
          Si ce besoin se faisait jour sur Mars ou sur Mercure et que les bigors y faisait la classe à des compatriotes roses à pois fushia…
          Alors (par la mal peste!) je leur en ferai compliment!
          .
          Si vous êtes à ce point aveuglé par la couleur de peau que vous ne pouvez comprendre le respect des « boutons »…
          Retournez en €urope lire Libé!
          La Réunion est en France et l’action du RSMA pour et par nos compatriotes me rend fier! Ce que nous ne faisons plus en Afrique m’attriste!
          Est ce assez simple?

          • Bikoro dit :

            @ Sempre en Davant.
            La Réunion est géographiquement dans l’Océan Indien, et non en Europe. Elle est une possession française, une région française, tout ce que vous voulez, extra-européenne. Française oui, elle l’est, mais toutes les FranceS ne sont pas en Europe. C’est ça la nuance.

  24. Jean-Marie H. dit :

    Le moyen qui nous manque le plus depuis les années soixante-dix, c’est la détermination politique : à celle-ci s’est substituée dans notre classe politique un confortable esprit de soumission à des ensembles apatrides ou surpuissants (« l’interdépendance » disait Giscard, « tenir son rang » disait Mitterrand en s’alignant sur les US en Irak).
    .
    Aujourd’hui beaucoup de Français ont pris conscience de ça (grâce à @internet) mais notre problème, c’est que l’opposition (que l’on nomme « les extrêmes » pour les diaboliser) est encombrée par des nuls (MLP, JLM, même combat factice).

    • Poorfendheure dit :

      Jean-Marie H : Très Bonne analyse.
      Si vous écoutez bien d’ailleurs, les dirigeants français ne parle presque jamais de sauver la France . Ce qui les intéresse c’est la république, nuance.
      Celle-ci vit comme un système clos aux mains de quelques uns qui se la sont appropriée au détriment des autres.
      Essayer de dire que la République est à tous et vous ne ferai pas long feu.
      Les sociétés philosophiques secrètes n’ont reçu aucun mandant de s’approprier la destinée du pays, mais dans les faits, c’est le cas.
      Qui voterait pour une secte ?
      Quand on va se réveiller…
      Heu…
      Des fois c’est mieux de dormir…

  25. rico dit :

    il faut graisser la patte encore plus à IOG que les ricains et les chinois ! quant aux sénateurs qu’ils aillent boire tranquillement leurs tisanes au sénat cela nous coutera déjà moins cher

  26. Truellon dit :

    Et c’est qui qui va payer ce renforcement français à Djibouti, hein ?

  27. Myshl Mabelle dit :

    Qu’ils sont rigolos nos sénateurs…

    La France s’occuperait là-bas d’une ligne de chemin de fer, pendant qu’elle est incapable de préserver et entretenir ses propres lignes?

    Géopolitiquement, la France a eu intérêt à entretenir Djibouti et à y maintenir ses forces, jusqu’à ce que la France indépendante se revende à l’OTAN et donc rejoigne la bulle US dans le Golfe. Même ALINDIEN a rejoint la bulle US, alors Djibouti, une broutille. Un copeau…

    Les chinois s’approprient, ou sont en voie de s’approprier les infrastructures… Le Pyrée est chinois, Toulouse-Blagnac est chinois.

    La Mer Rouge a été fermée par l’Arabie saoudite, il n’y a plus de pays riverains que musulmans depuis que l’ONU a amputé l’Ethiopie de son Erythrée.

    Alors si la Chine s’en vient contrôler Djibouti, comme porte d’accès à la Mer Rouge plus comme porte d’entrée en Afrique… C’est bien.

    Vive le « Péril jaune »!

    Nous, nous avons autre-chose à faire. Obéir aux américains par exemple.

  28. Turmo dit :

    « juste en face de Djibouti, le port de Gwadar au Pakistan »

    Nous n’avons pas la même vision de la terre et de sa partition en entités nationales !
    En face de Djibouti c’est le Yémen (enfin, les Yémen ou ce qu’il en reste…).
    Le Pakistan n’est pas là ; il est bien plus loin, au nord ouest de l’Inde…
    Que vous bloquiez Ormuz, Bab el mandeb ou le canal de Suez, c’est la même chose pour l’Europe.
    Bon, Djibout et le palmier en zinc, les boîtes locales, les chameaux écrasés sur la route, le petit vent frais d’Arta, qui connaît ici ?

    A priori tout le monde vu les interventions savantes dispensées par des géopolitiques avertis.
    Salutations.

  29. 341CGH dit :

    J’attends avec impatience que des sénateurs nous fassent un rapport expliquant à quoi sert le Sénat.

  30. Poorfendheure dit :

    Ces mêmes sénateurs qui avaient fait l’éloge de Bachard El Assad…