Une innovation d’une équipe de la Direction générale de l’armement permet de détecter les fuites d’informations sensibles

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Tenez voici un secret défense: le terrorisme va falloir s’habituer, c’est la fatalité comme quand il pleut.
    https://www.polemia.com/guerre-civile-ou-decomposition-nationale-et-civilisationnelle/
    http://m.leparisien.fr/politique/le-livre-choc-sur-la-vie-de-reve-des-elites-de-l-etat-17-01-2018-7506825.php
    http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2018/03/24/heroes-and-villains/

    Tant mieux si ça evite des trahisons, mais comme dans tout syteme politique « quis custodiet ipsos custodes » ?

    • Françoise dit :

      Par ailleurs, on semble ne plus indiquer dans la presse française quand à l’étranger un fou donne des coups de couteau, tue éventuellement et se fait tuer à la fin par la police, comme c’est régulièrement le cas en Allemagne par exemple.

  2. aleksandar dit :

    TEMPEST » [Transcient Electromagnetic Pulse Emanation Standard)
    Pas de traduction en français ?
    On est vraiment colonisé !

    • Paf le Chien dit :

      SPC pour signaux parasites compromettants, mais cela a moins de gueule 😉

  3. Wrecker 47 dit :

    Mort de rire !…En 94/95 dans une tranchée Serbe j’ai découvert un LRAC 89 en calibre 90 et un Milan aux couleurs Popov …Alors on peut remercier « nos cocos de base » qui bossent sur les programmes militaires !… Depuis avec les ordinateurs Chinois qui trainent encore un peu partout …je vous dis pas la suite …La technologie militaire Française n’est jamais que …copiée et améliorée et mise en oeuvre !….

    • MD dit :

      @ Wrecker 97
      Le MILAN n’est pas un système français, mais franco-allemand. Les services de renseignements des pays du Pacte de Varsovie s’y sont intéressés très tôt, bien avant sa mise en service. Le système soviétique 9K111 Fagot ( code OTAN : AT-4 Spigot ) mis en service dans les années 1970 en est -il une copie? Il s’en inspire plutôt très largement . Mais s’il y a eu des fuites de renseignement, on ne peut pas accuser les seuls Français de négligence. On ne peut pas dire non plus que les ingénieurs soviétiques aient réussi à en tirer une copie bien conforme .
      Le MILAN a été largement exporté dans beaucoup de pays, comme par exemple le Liban . Dans les années 1980, il a aussi été livré entre autres aux rebelles afghans qui combattaient l’Armée Rouge… par les Américains. Il n’y a rien donc d’étonnant à ce qu’on l’ait retrouvé en des endroits mal famés où il n’aurait pas dû se trouver. Comme par exemple les exemplaires que les Polonais avaient pris aux mains d’insurgés irakiens , et qu’ils avaient présentés en accusant venimeusement , et très stupidement, les Français de ne pas avoir respecté l’embargo prononcé par les Américains lors de la 2 ème guerre d’Irak . On sait ce qu’il en est.
      En ce qui concerne votre LRAC 89  »de 90 mm », il s’agissait d’un M79 Osa, une arme antichar de 90 mm, de fabrication yougoslave, mise en service vers 1979, qui est toujours fabriquée et utilisée par les agis de l’ex-Yougoslavie (sauf la Slovénie ) . Les Croates l’appellent RL90 M95 .
      Les recherches et études françaises sur le LRAC de 89 mm ont commencé en 1964, et sa mise en service, très impatiemment attendue pour 1970 , a longtemps été différée jusqu’à bien après 1974 ( pour des histoires de cuisine internes au bureau d’étude de STRIMM) . On ne peut donc vraiment pas dire qu’il était une grande nouveauté lorsqu’il a enfin remplacé le LRAC de 73 mm dans l’armée française .
      Le M79 est en réalité une copie bien plus moderne du LRAC 89 de STRIMM . Il a été réalisé vers 1979 et mis en service vers 1984/85 seulement. Y a-t-il eu des fuites de renseignements? Il s’agirait plutôt d’ingénierie inverse d’une arme déjà bien connue . puisque le 89 mm a été utilisé très tôt , avant 1977, au Tchad.
      Les Israéliens , de leur côté, ont étudié après 1973 et mis en service en 1980 le B-300 , qui lui est tout à fait similaire . Pour cela, ils n’ont sans doute pas eu aussi besoin de fuites de renseignement.

      • Wrecker 47 dit :

        Merci à @MD …
        Vous voyez que je ne raconte pas de connerie ,même si elles datent un peu!

    • Fusco dit :

      Vos anecdotes datent un peu mais même à cette époque, il ne faut pas oublier que le marché des armes et l’équipement des armées nationales sont deux choses différentes.
      Si vous allez à EUROSATORY vous pourrez le constater. Lisez aussi l’excellente revue MILITARY TECHNOLOGY pour voir la santé du commerce privé dans ce domaine.
      En outre, dans les généreuses « cessions Défense » consenties durant des décennies par Paris à ses fidèles chefs d’états africains, on trouve du matériel en service dans nos armées mais aussi du matériel étranger acheté par la France à des intermédiaires divers et variés, puis gracieusement acheminés en Afrique. Une fois ce matériel dispatché, impossible de suivre ce qu’il devient. Pas étonnant qu’on le retrouve par ci par là.

  4. batgames dit :

    en tous cas ils n’avait pas repéré les intentions de ZINEDINE ZIDANE ,c’est un fait …….oui je sait ….je sait ..je m’en vais

    • batgames dit :

      oui mais c’est quand même de l’information sensiblement importante …Non ……ah Bon bon bah alors je m’en vais vraiment alors …hein oui oké oké je sort

    • Wrecker 47 dit :

      @batgames .. Je SAIS que Zidane écrit mieux le Français que vous…

  5. Plusdepognon dit :

    @ Wrecker
    Il y avait un beau sujet sur les cyberattaques…
    http://www.opex360.com/2018/04/19/infrastructures-francaises-visees-cyberattaques-visant-a-preparer-conflit-futur/
    Nous avions évoqué des petites inquiétudes sur les serveurs informatiques…
    http://www.opex360.com/2014/06/19/le-constructeur-informatique-chinois-lenovo-bientot-fournisseur-de-larmee-francaise/
    Et puis, effectivement il y a la science des services:
    http://www.opex360.com/2018/05/25/deux-anciens-de-dgse-mis-examen-trahison-profit-dune-puissance-etrangere/
    Mais un ordinateur balance tout ce qu’il a dans le ventre une fois ouvert…

  6. werf dit :

    Avec les compteurs Linky, ce sera encore plus facile pour s’introduire dans les réseaux…. merci à la technique basse tension française diront les Chinois et les autres!

    • FredericA dit :

      Les chinois pourront donc savoir très exactement à quelle heure j’utilise mon micro-onde ! OH MIIIIIIIINCE 😮 !!!!!!

      • Robert dit :

        Frédéric,
        Pas bon, le micro onde, un four ou le bain marie c’est moins mauvais.
        Oui, je sais, je chinoise. 🙂

  7. DVA dit :

    lol…et la clef USB?…La photo…Le bouche à oreille..

  8. Allobroge dit :

    Le secret des sources journalistiques va en prendre un coup donc ?!

    • Canard dit :

      Non, non pas d’inquiétude : nous continuons de rester au-dessus des lois.
      Le principe du secret des sources n’est pas aboli et de ce fait rien ne nous oblige, cà ne change rien, à avouer à qui nous avons volé ou extorqué une info.
      Ces délits journalistiques restent considérés comme normaux et sont toujours protégés par la loi.

  9. Pluton dit :

    On a passe des decennies a leur imposer des traites iniques, a favoriser des hommes politiques plus soucieux de leurs interets que ceux de leur peuple, on a exalte les divisions, fait pression pour qu’ils adoptent des politiques ultra-liberal…. resultat peu de cohesion social, les instruits qui se barrent, l’economie qui peine a se moderniser, des infrastructures etatique faibles, etc…
    Faut arreter de prendre les gens pour des cons, on a voulu des etats africains faibles constamment a la merci de leurs creanciers… et voila comment d’une crise localise qu’on a provoque, on se retrouve dans une crise regionale qu’on peine a endiguer, une flux migratoire constant vers l’europe, et nous etant oblige d’intervenir militairement avec des objectifs difficilement atteignable….

  10. Vince dit :

    Spécialité israélienne entre autre ; dans un domaine proche qq’un comme Mordechai Guri publie régulièrement des papiers sur l’exfiltration de donnée d’ordinateur en environnement dit « air gap », c’est-à-dire isolé de tout réseau.
    .
    Il s’agit notamment de techniques d’exfiltrations de données via le bruit des ventilos, la loupiote du disque dur, ou en jouant sur l’activité des processeurs ; bref, beaucoup de créativité.
    .
    https://www.wired.com/story/air-gap-researcher-mordechai-guri/

  11. PK dit :

    Pour ce qui est du travail de Van Eck, il s’agit d’écran à tube (et donc il fallait s’en protéger en mettant la salle informatique dans une cage de faraday… même si à partir du moment où il fallait dépatouiller le signal de plusieurs écrans simultanés, ça devenait du sport).
    .
    Ça ne concerne évidemment pas nos écrans plats actuels… même si on peut exploiter bien autre chose.
    .
    Noter que le premier point faible est avant tout humain.
    .
    Que la première façon de s’assurer que le maillon faible soit fiable passe par une paye décente…
    .
    Avis…

  12. pierrech dit :

    « En 1985, Wim van Eck, un chercheur néerlandais, publia un article [.pdf] dans lequel il démontra qu’il était possible d’intercepter des émissions électromagnétiques d’un écran et d’en restituer en partie le contenu. »

    On le faisait (aussi) en Suisse au début des années ’90… 🙂

  13. Jm dit :

    J’ai comme l’impression que l’on vient de redécouvrir l’eau tiède !!!!
    C’est quand même quelque chose qui avait été mis en oeuvre dans les années 85 / 95, puisque je suis parti en OPEX avec un ordi TEMPEST dans ces années-là.
    La seule chose que n’arrive pas à décrypter les étrangers (et les français), c’est ma langue natale.
    Alors, au lieu de nous faire passer des PLS d’Anglais, mettez-vous à la langue Corse !!
    Demandez à PASQUA, lui vous dira que c’est efficace…..
    Les américains avaient bien fait de même avec la langue des Cheyennes.
    La sécurité est à ce prix.

    • Baragouin dit :

      Plutôt le breton que le corse : le corse est sur google-traduc alors que le breton n’y est pas.

      • Jm dit :

        Baragouin, c’est exact.
        Mais ne pas trop se fier à la traduction quand même, demandez à ma mère…..
        Et puis, pour moi, breton ou corse, même combat, du moment qu’on se protège.