La logistique de l’armée de Terre « mérite son programme Scorpion »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. BTR dit :

    Si les régiments du Train ont (enfin) reçu leurs PPLOG, véritable révolution depuis… Daguet, ce sont les « trains de combat » logistique des régiments des armes qui ont encore des GBC alors que des Porteurs Polyvalents de l’AVant (PPAV ) étaient prévus initialement ( avec ridelles, banquettes, bras de manutention hydraulique et même benne !) dans le projet du Porteur Polyvalent Terrestre ! Les coupes budgétaires en ont décidé autrement 🙁

  2. Plusdepognon dit :

    La logistique a été massacrée par tous les décideurs et leurs courtisans, livres blancs après livres blancs. Quand on fait la guerre chez soi, on arrive à la perdre avec une mauvaise logistique (exemple: la defaite de 1870 face à la Prusse), mais quand l’armée agit de l’autre côté du monde… C’est encore une autre paire de manches.
    Eisenhower etair un logisticien, Napoléon a créé l’arme du Train et de Gaulle a dit  » la logistique suivra », elle est le parent pauvre de la pensée militaire alors que de grands hommes y ont pensé et d’autres sont passés à travers… question de prestige peut être, mais il n’y a pas d’armée sans logistique, qu’une bande d’hommes armés qui se servent sur le pays comme nous pouvons le voir dans certains pays du monde. .
    Un des derniers hors serie du magazine RAID etait génial en examinant les 5 théâtres où nous sommes et en mettant en relief que nous jouons sur du velours ( les voies log ne sont pas coupées, malgré la taille ridicule de nos parc d engins et de leur renouvellement au compte goutte, il n’y a pas d’attrition sur les véhicules au point d’empêcher la force d’avancer)… et pourtant c’est tres dur pour ceux qui y sont. La logistique est capitale pour une armée, qui plus est mecanisée avec des potes avancés au milieu de nulle part. Mais il faut des Hommes aussi, pas que du matos. Si nous suivons le chemin des américains, le camion de tête aura un équipage et le reste du convoi sera automatisé (à l’etude, je precise). Mais nous n’avons que le budget de la France et visiblement l’armée n’est pas la priorité.

    • vec dit :

      Bsr :

      Je l’ai mentionné dans un précédent article consacré à la réflexion de transport de MSES par dirigeable .
      Pour ce qui est des « Mesures d’urgences » , un nombre très significatif de Kerax civil d’occasion se trouve, actuellement, sur le marché.
      Il serait facile de racheter les véhicules présentant un potentiel intéressant ( au vu des caracttéristiques intéressantes / aux caractéristiques en dotation au sein de l’Armée de Terre), pour venir appuyer , entre autre, la flotte de GBC 180 réservé aux OPEX de certains types de théatres…. ET en faisant également l’acquisition de bennes de 18 et 30 m3, avec les bâches étanches qui vont avec …. Et surtout pas avec une boîte robotisée I-Shift ( de la vraie merde) , et donc, supprimant, en totalité, les paramètres de rusticité et fiabilité recherchés.
      —> On doit pouvoir se doter de 100 à 350 Kerax avec bras porteur en priorité, toutes versions confondues ( 4X4, 6X6, 8X4, 8X8), sur la période de 5 ANS s’étalant de 2018-2023, offrant un P.V./ PTAC et surtout PTRA et CU PLUS IMPORTANTES que le GBC 180. Cette dotation permettrait de couvrir plusieurs en métropole et DOM-TOM-COM par une rationalisation des MOYENS ( matériels et humains )ENGAGéS sur nombre de missions sur les territoires mentionnés…. Et une dimension significative des coûts.
      Voici une mesure de PROGRAMME D’URGENCE , dans la continuité du programme GBC8KT en GBC180 … Financièrement et techniquement parlant.

  3. Carin dit :

    J’ai l’impression que nos « chers » politiques prennent conscience de tout et maintenant!
    Enfin mieux vaut tard que jamais… reste à nos assemblées à chercher un moyen pour faire en sorte que les 2% soient atteints en 2022 et non 2025 sinon à augmenter le budget annuel pour ne pas avoir à booster les trois dernières. Mais c’est bien, on avance.

    • Anonymous dit :

      En 2022 Macron sera toujours président ( au moins jusqu’à mai ) comme il sait très bien que les 2% ne seront atteints ni en 2022 ni même après, il a sorti cette date pour mieux nous enfumer, pour remettre la responsabilité sur son successeur en cas d’échec. S’il avait programmé ces objectifs pour 2022 et qu’il aaurait voté le budget 2022 sans atteindre les 2% du pib pour la défense et sans effectuer toutes les autres promesses qu’il a faites, il aurait pu dire a dieu a la politique, même pas la peine de se représenter en 2022 alors qu avec une date butoir de 2025 il pourra toujours bien se défendre face à ses adversaires en pleine campagne présidentielle.

  4. JF dit :

    Du bon sens, cependant il doit avoir l’habitude, il faudra attendre et repousser l’inévitable. Ils s’en moquent, ce n’est pas eux dans ces épaves. Et le temps, qu’ils peuvent profiter du système, ils ne changeront pas. On ne peut jouer les grands seigneurs à l’étranger, et prendre soin des siens. Encore hier, on a appris que nos impôts financeront à auteur de 86 millions des start up africaines. Bien sûr, on ne vous demande pas votre avis lorsque vous télé-déclarez vos impôts, vers quels budgétisations préfériez-vous que votre contribution soit allouée? Non, les « élites » parisiennes s’en moquent des cadeaux qu’ils octroient aux étrangers, cela ne vient aucunement de leurs poches. C’est l' »état » qui payent. Le grand macron a dilapidé on ne sait comment son fixe et variables obtenus chez Rothschild, et on ne parle pas de dizaines de milliers d’euros. Il a déclaré qu’il n’avait plus ses sommes, et aucun investissement imposable. Disparu, il vous dit. Et si ce n’était que lui. Ils sont tous chaussés pareil. Mais, toi à la moindre erreur faite par ton comptable, ou pire que le contrôleur fiscal est un arriéré sexagénaire qui ne comprend rien, ou ne tout simplement rien comprendre, tu te tapes un redressement fiscal, avec un minimum de 5k. Et, tu peux te plaindre prendre rdv à bercy, le N+1 ne connait rien à ton dossier, et le contrôleur se fait porter pâle pour le rdv et tu finis par payer car tu perds ton argent puis du temps car de toute façon, ils auront toujours le dernier mot. Si on me laisserai le choix, où vont mes impôts, je ne donnerai pas un centime au financement audio visuel, le social, le financmenet les organismes internationaux qui nous allument, et détruisent notre nation (cedh, otan, onu, ocde, Fmi, UE, etc..), et les aides aux développement, ou autres financement étranger on oublie.

    • Anonymous dit :

      Pas tous les financements étrangers. Par exemple quand Paris accordera des facilités de financement pour les 12 rafales supplémentaires cela permettra de faire tourner les usines et l’argent au final nous l aurons mais juste un peu plus tard. Les transferts sociaux représentent 220 milliards d’euros chaque année. Cet argent serait plus bénéfiques s’il servait pour la création d’emplois ou alors pour prix financer les pme avec des taux d’intérêts plus faibles pour mieux booster la croissance.

  5. nexterience dit :

    Pour info, le GBC a une transmission Berliet à pont avant sans réducteurs. 4t de charge utile, c’est peu.
    .
    Le RTD Sherpa 5, a semble t-il été équipé de l’ancien pont Berliet puis du nouveau pont AV à réducteurs (photo). La charge utile est passée à 7t grâce à une nouvelle transmission?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Renault_Sherpa_5#/media/File:Renault_GBC_180_x2_Francazal.JPG
    .
    L’Arquus Armis, est, lui équipé du nouveau pont et annonce une CU de 12t (caisse exclue?), soit 3 fois celle du GBC!
    La mobilité doit être identique à charge égale mais s’il coûte que 30% plus cher que l’occasion, cela restait une affaire.
    https://www.arquus-defense.com/fr/armis
    .
    Il est possible que l’armée ait plus besoin de « volume » que de « masse » à transporter pour faire ce choix. Ou elle reste très exigeante sur la mobilité.

    • Thaurac dit :

      « 4t de charge utile, c’est peu. »
      C’est à dire qu’il ne fait que 180 cv, alors déjà pour 4 tonnes de CU+le bahut, dans des conditions tout terrain, c’est plus que short, c’est même étonnant qu’il soit sous motorisé comme ça, peut être à cause de son utilisation sur route en france,

  6. Polymères dit :

    Bien entendu qu’il y a plein de choses à changer, mais tout ne peut pas se rattraper en 2-3 ans, faut bien le savoir.
    Le GBC 180, même si on va lui trouver une origine ancienne pour dramatiser son cas, il est aujourd’hui un bon camion, fiable et rustique comme certains l’aiment et il affiche une des meilleures disponibilité des véhicules de l’armée de terre.Alors bien entendu on est allé chercher le chiffre le plus bas pour donner l’impression que sa disponibilité chuterait et qu’il faut se précipiter à lui trouver un remplaçant. Mais clairement ces camions, peuvent durer encore des années et ils ne tombent pas en miettes. Si la disponibilité a chuté entre 2014 et 2016, ce n’est pas par ce qu’il se fait vieux ou qu’ils seraient rincés par Barkhane, mais surtout par ce que Sentinelle est passé par là et qu’elle a mangé bien du monde, y compris dans la maintenance et cette réalité a fait baisser l’ensemble de la disponibilité des matériels, seul la baisse des entraînements, également en raison de Sentinelle, limitait ces baisses, faut le savoir.
    Au Sahel, il n’y a pas des centaines de GBC qui seraient surexploité, ce n’est vraiment pas comparable au VAB par exemple, il n’y a aucun problème pour remplacer un camion au Mali ou de le réparer rapidement (de trouver des pièces) comme cela le serait pour un VAB.
    De même qu’il ne faut pas oublier une chose, c’est qu’on parle de la logistique en désignant uniquement le GBC, c’est aussi oublier le PPLOG. Car au Mali, le camion qui transporte les containers ce n’est pas le GBC et faire 500km dans un vieux GBC ou un PPLOG tout récent ne change pas grand chose à la dureté de la mission, comme je l’avais déjà dit, qu’on construit une route si on veut faire plaisir et simplifier la mission logistique.
    Mais à côté du PPLOG, on peut également citer le CARAPACE pour le SEA dont un article ici en parlait il y a quelques jours, remplaçant le CBH qui est en gros un GBC avec une citerne (le transport de l’essence c’est aussi de la log). On peut noter les 460 Scania CCP10 (camion citerne) ou encore les Renault Kerax à 400 exemplaires.
    Ne limitons pas la log au seul cas du GBC, bien entendu qu’il va falloir songer à le remplacer, mais l’urgence n’est pas là, c’est juste que certains cherchent à trouver des « oubliés » dans la LPM.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Polymères,

      « on est allé chercher le chiffre le plus bas pour donner l’impression que sa disponibilité chuterait » —> Non, simplement les derniers chiffres connus, diffusés en 2017

  7. Parabellum dit :

    Bof…on a gardé des siècles les GMC américains et des Jeep historiques…éternelle misère et usure jusqu a l os des mathos…berliet a disparu …n achètera des Tatra …ou des Mercedes…rions jaune…on aura quoi pour suivre et ravitailler des troupes sur des blindés de 25 tonnes…faut développer des vbci logistiques…souvenir du stalwart anglais…il ressemblait au Vab …

    • Thaurac dit :

      Les sud africains font des bons bahuts , y compris tout terrain, et compétitifs.

  8. Jean dit :

    Je n’ai pu trouver le prix d’un nouveau camion du même style. On parle d’un montant de combien? 150k EUR? 200k EUR?

    • Plusdepognon dit :

      Ça dépend… Vous parlez avec la maintenance pour toute la durée de service ou à l’achat (le débat avait été vif sur l’achat des 1 000 ford ranger) ?

  9. PK dit :

    C’est là qu’on découvre toute la misère de la France.
    .
    Autant construire un char, un VBCI ou un Rafale demande une industrie pointue autant la construction d’un PL, même tout-terrain est le BA-BA d’un constructeur de PL. Si la France était dirigée par des gens sensées, on ne se prendrait pas le chou à faire durer indéfiniment un matériel sans valeur ajouté : on changerait de PL tous les 15 ou 20 ans.
    .
    Un PL de ce type coûte environ 50 k€ en volume, soit 250 millions d’euros pour 5000 exemplaire. Franchement, claquer ce fric tout les 20 ans pour avoir du matériel à jour et fiable n’est pas trop demander.
    .
    Vous utiliseriez encore des cars datant des années 60 ?

  10. marsouin.doc dit :

    Il faut un remplaçant « blindé » (et résistant un minimum au IED) au GBC. Plus question de voir des chauffeurs et chefs de bord mettre leur « FRAG » sur la portière en guise de blindage!!! La log est touchée aussi par les embuscades et les IED

  11. Wrecker 47 dit :

    …Le « ventre mou » de notre défense c’est bien çà …On a même utilisé des Berliets GBC qui avaient une « cabine avec visière », « destockés du CM d’Orléans » ,ceux-ci dataient de la guerre d’Algérie et avaient été rénovés malgré un long parcours ,et dans les années 84/90 ,ils ont fait régulièrement Bouar-Bangui en Centrafrique par tous les temps ,conduits par des équipages qui étaient bien plus jeunes que leurs bahuts ,ces camions hors d’âge sont restés sur place ,salvagés au fur et à mesure( par manque de pièces ),jusqu’à « extinction de la race « ,certains sont même allés jusqu’au Tchad …
    On a toujours eu du mal à avoir des véhicules de transports fiables dans ce domaine because Money!…On a même utilisés des transporteurs civils avec leurs trapanelles !…Mais là au Mali on a envoyé le peu, des meilleurs bahuts dont on disposait!…derrière ces derniers il ne doit pas rester grand-chose!

  12. Plusdepognon dit :

    Au niveau du hors série du magazine RAID sur le fait que les armées occidentales ne soient pas aussi ennuyées dans les conflits actuels qu’en cas de guerre de haute intensité, c’est celui-ci.
    http://www.histoireetcollections.com/fr/hors-series-raids/4186-raids-hors-serie-n066.html
    Les hommes et les femmes qui oeuvrent se donnent du mal pour réussir leur mission, mais les politiques sont tellement habitués que les militaires se demerdent que nous n’avons que peu de moyens juste suffisants pour faire ce que nous faisons actuellement…
    http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/combat-de-haute-intensite-ou-en-sommes-nous