Qu’attend l’armée de l’Air du futur Hélicoptère interarmées léger?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

85 contributions

  1. Titeuf dit :

    Aie.aie.aïe…. 68 innovations !!!!
    M’est d’avis qu’il va pas voler souvent le bordel….

    • JP dit :

      C’est drôle la connotation négative que le mot « innovation » a aujourd’hui dans le domaine militaire…
      Parmi les innovations, il y en a qui ne vont pas impacter la disponibilité du tout (+ ou -) .
      – pâles blue edge (forme des pâles réduisant le bruit de 50%, et augmentant la charge utile)
      – fenestron incliné (plus de stabilité en vol stationnaire)
      – ailettes à l’arrière stabilisant le vol
      – pare-brise plus grand
      D’autres qui améliorent la disponibilité:
      – fuselage full composite (pas de problème de corrosion, réduction de la fatigue des matériaux, donc meilleure dispo)
      – train d’atterrissage électrique (moins d’hydraulique donc maintenance réduite)
      .
      Évidemment, difficile de trouver des infos négatives, mais innovation peut vouloir dire meilleure disponibilité, rusticité plus intelligente…
      Jusqu’aux dernières générations, les innovations ont permis d’améliorer la qualité du matériel des armées partout. Donc même si pendant 2 décennies, les innovations ont posé des problèmes, il n’est pas impossible que ça ne soit que temporaire et que des innovations intelligentes uniquement seront utilisées pour du matériel de base de l’armée.

      • CPJ94 dit :

        Il faudrait déjà étudier les retours d’expérience opérationnels sur ces technologies :
        -capacité de réparer du composite en cas de dommages « guerre » (impacts 7.62, 14.5 ou 23mm)
        -maintenance et coût de ces systèmes électriques : un vérin à cde électrioque ou un module de commande de trains tels que les LGSCU civils sont des équipements remplaçables coûteux (svt forfaitisés) … bien plus qu’une tuyauterie hydraulique sur laquelle l’on peut réaliser une réparation dans certains cas …
        Au fait actuellement : US Army dispose du H145 modèle éprouvé (UH72 Lakota) et sortie en grandes séries, les Russes de modèles anciens modernisés … faut-il vraiment une limousine pour faire du brouettage, de la liaison et de la reco « de combat » …?????

        • JP dit :

          Ce sont des choix stratégiques…
          Les armées ont permis de grands développements technologiques qui ont ensuite été utilisés dans le domaine civil.
          La question de la réparation de composites endommagés est en effet intéressante. Mais aujourd’hui, y a-t-il plus d’hélicoptères qui souffrent de fissures de fatigue typiques de l’acier, ou des hélicoptères endommagés par des impacts de balles (je n’ai pas la réponse).
          .
          La France développe un nouvel hélicoptère qui ensuite sera exporté en grand nombre probablement. Donc c’est aussi un investissement qui est fait.
          Maintenant, la question de savoir si c’est la bonne stratégie n’est pas mauvaise, mais il n’y a pas de réponse unique.
          Concernant l’US Army, en effet elle possède ce type d’hélicoptère entre autres… Mais il est bien plus léger que le H160… Et c’est un peu la logique Rafale, faire un hélico multirôles qui remplace différents types…
          Pour le Rafale c’était un succès alors que bcp n’y croyaient pas (surtout des professionnels).

      • ji_louis dit :

        Un fuselage en composite risque l’osmose dans la Marine!

        • JP dit :

          Et un fuselage en acier risque la corrosion… Il n’y a pas de solution miracle dans un environnement « inhospitalier » tel que la mer, le désert… le matériel souffre et a besoin d’un entretien adapté.

        • Philouze dit :

          non, pas d’osmose avec le carbone epoxy, vous confondez avec polyester/ fibre de verre, et encore c’est valable uniquement en immergé

        • JP dit :

          Parler de « structure composite » c’est comme parler de « structure en métal »… Ca donne aucune info quant aux propriétés !
          L’acier est un alliage bien spécifique, et il y a des milliers d’alliages dispo.

  2. Frédéric dit :

    Houille, des appareils performants avec des capacités spécifiques donc cher, voir très cher…

  3. Lisandron dit :

    170 exemplaires c’est pas un peu léger vu le nombre d’appareils qu’il faut remplacer ?

    • JP dit :

      170 sera probablement dans un premier temps.
      Il y a de grandes évolutions en cours de développement dans l’industrie hélico.
      Les hélices propulsives, les hélico hybrides (rotors basculants, tel que Osprey V22).
      Comme une commande plus importante ne modifierait probablement pas tellement la vitesse de production, c’est plutôt intelligent de commander un volume suffisamment important qui permet de mettre en confiance les clients civils et donc de réduire les coûts de développement par unité. Mais qui à la fois n’est peut-être pas suffisant et donc demandera une nouvelle commande auprès d’un autre constructeur si le résultat est en-deçà des attentes ou avec de nouvelles technologies.
      Et souvent, la carotte d’une nouvelle commande augmente la qualité du produit livré

  4. NRJ dit :

    Le H-160 promet d’avoir les meilleures technologies de ces dernières années dans le domaine des hélicoptères.
    Après, on peut se demander s’il n’aurait pas été plus intelligent d’attendre la mise en service d’hybrides comme le Racer développé par Airbus. C’est ce que font t près américains pour le remplacement des Apaches et le Little Bird avec le S-97 Raider. En attendant, on aurait pu louer des hélicoptères ou en acheter en quantité limitée.

    • wagdoox dit :

      le racer coutera particulièrement chers, s’il doit un jour entrer en service ce sera comme SAR ou ravitailleur. Et justement le H160 pourra entre ravitaillé.

      • Jean-Michel dit :

        C’est justement ce que recherche l’Armée de l’Air. Un appareil capable de voler à plus de 400 km/h pour des missions de de type MASA, SAR ou être employé par les forces spéciales avec de vrais capacités offensives. A cette vitesse, le ravitaillement en vol devient presque une nécessité si on veut rester longtemps sur zone ou aller loin. Le Racer est basé sur le H160.
        http://www.air-cosmos.com/heli-expo-2018-l-aneto-se-lectionne-pour-motoriser-le-racer-d-airbus-helicopters-107899

        Maintenant, on est très loin des objectifs initiaux du programme HIL en terme de coût, de disponibilité et de maintenance. Les premiers H160 arriveront au mieux en 2028 et sans doute pas en version grande vitesse.

    • JP dit :

      L’armée française a plutôt tendance à innover si l’innovation est nécessaire (capacité nouvelles).
      Mais dans le remplacement de matériel, les évolutions sont plus « naturelles » ou moins disruptives.
      Le Rafale n’est pas si différent que ça du Mirage 2000… Le F35 et le F16 sont deux appareils incomparables, mais qui ont exactement le même rôle au sein de l’OTAN…
      L’innovation quand elle se révèle nécessaire, oui, mais l’attente sur une technologie qui doit gagner en maturité peut être très très longue… Premiers vols du Rafale (86 démonstrateur, 91 prototype)…
      L’armée américaine souffre de ses innovations qui limitent la disponibilité opérationnelle (F35, porte-avion). Mais en plus de réduire la disponibilité des différents matériels, certaines capacités sont perdues… L’OV10 Bronco utilisé en Syrie, mais pas le F35 par exemple.
      Autant avoir des technologies connues qu’on sait gérer.

      • wagdoox dit :

        le mirage 2000C et le rafale F3R sont pas si différent ?!
        il fallait oser là quand même .
        Parcontre vous avez raison l’armée FR aime le fiable.

        • JP dit :

          C’est un peu de la mauvaise foi votre commentaire.
          La révolution entre mirage 2000 et Rafale c’est évidemment de fusionner tous types de mission sur une seule et même plateforme… Mais individuellement, les technologies sur le Mirage 2000 (les différentes plateformes) et le Rafale ne sont pas si différentes… Il s’agit de « simples » évolutions.
          Par contre entre le F16 et le F35, ce n’est pas la même chose…
          .
          Et pour les hélicos, le saut des Pumas au H160 est comparable à Mirage 2000C -> Rafale, alors que le saut Apache -> S97 est plus comparable à F16->F35…
          .
          Donc oui, minimiser la différence entre le Mirage 2000 et le Rafale me semble pas bête.

      • Leum dit :

        Ce serait plutôt que Dassault avance par pallier. Un Rafale F3R est incomparablement supérieur aux Mirage 2000 MAIS avant d’arriver aux F3R il y a eu la validation de l’avion proprement dit avec le F1 (qui avait déjà de belles innovations mais pas forcément les armes pour avoir l’avantage sur un Mirage 2000) puis l’évolution de ses capacités avec le F2 et de son électronique avec le F3.

        • JP dit :

          Par le passé je dirais oui, c’était bien Dassault.
          Mais aujourd’hui Dassault ne développe plus vraiment d’avions militaires sur fond propre qui sont ensuite proposés à différentes armées.
          Dassault travaille majoritairement pour l’armée française, et les 2 définissent ensemble les capacités des nouvelles plateformes. Mais je pense vraiment que l’armée fait partie prenante maintenant de la prise de décision concernant les évolutions par palier…

  5. MP3 dit :

    L’armée de l’air et ses délires…
    Une perche de ravitaillement en vol… n’importe quoi.
    Un canon et des roquettes pour l’appui au sol… on n’a pas déjà le Tigre pour ça ?
    Pourquoi pas des Rafale et des CASA dans l’ALAT du coup ?
    Ça sent le programme foireux ce HIL…

    • NRJ dit :

      Le HIL et le Tigre sont faits en théorie pour des missions différentes, même si le tonnage de chaque appareil va les ammener à avoir des compétences communes (6 tonnes dans les deux cas). Après,il serait mal réfléchi de séparer complètement leur mission: si le HIL peut avoir de l’armement, autant lui en donner, ce qui permettrait de ne pas être strictement limité aux hélicoptères Tigre. Pour les troupes au sol, avoir de l’appui-feu d’un Tigre ou d’un HIL ne changera pas grand chose.
      Après, le Tigre a des capacités bien à lui, en particuliers la reconnaissance et le combat dans la profondeur ennemi (donné par une grande manoeuvrabilité et par une semi-furtivité), ainsi que l’embuscade et le raid donné par une bonne autonomie et par la position des optiques (au-dessus des pilotes pour permettre de cacher l’appareil dans le relief tout en pouvant observer, contrairement aux autres hélicoptères Apache, Mangusta,…)

      • MP3 dit :

        L’appui feu helico est un métier… qui ne s’improvise pas.

        • Manu dit :

          Alors pourquoi l’AA a du monter ses canons sur certains Fennec en Afrique ? Si je vous dit faible parc disponible de ce brave Tigre… ça vous aide surement à comprendre pourquoi. Autres piste, avec le remplacement des Gazelles, il faut bien compenser la perte des versions armées.
          Je dirais que de manière générale, le canon voir les roquettes peuvent facilement se justifier sur certains thétres africains, surtout ceux où les Gazelles armées et les Tigres sont peu ou pas présents. Au final c’est l’appui aux fantassins eux-même qui est le grand bénéficiaires.
          L’appui-feu HLO basique est une qualif et non un métier. Les pilotes de l’AA la passent et de nos jours les aides à la conduite de tir facilitent grandement le travail du pilote. Pas besoin de 10 ans de champ de tir pour faire fuir des furieux à Ouaga… L’appui feu plus complexe (conflit symétrique) reste et restera dévolu aux HLO dont c’est la mission principale. Là on parle de capacité par de mission primaire.

    • JP dit :

      Les perches de ravitaillement permettent par exemple de rester plus longtemps en l’air lors d’opérations spéciales. Si vous avez un commando qui s’attaque à une cible, l’hélico repart, reste dans les airs, et peut de savitailler au drône ou au CASA Gunship par exemple, et permettre à l’opération d’être réalisée en un temps plus long sans que le moyen de transport pousse à faire vite mais mal…
      Les tigres sont des hélico utilisés pour protéger des convois d’hélico, pour s’attaquer à de fortes poches de résistance de guerilla, s’attaquer à des blindés…
      Par contre, des roquettes montées sur ce genre d’hélico donne la possibilité à l’hélico de participer à une opération et à protéger les troupes au sol. Et comme les tigres sont limités en nombre, un peu de flexibilité ne fait pas de mal, surtout qu’un pod de roquettes est facile à installer aujourd’hui… Les EC135M peuvent être adaptés pour en accueillir sans des coûts astronomiques

    • mich dit :

      Bonjour , cela ne vous est pas venu à l ‘ idée que des retex aient pu être tiré ?
      _ des missions d ‘appui en centrafrique
      _ des missions resco avec le caracal
      _des missions sar
      _des missions masa
      _ etc…
      Vous avez raison ,c’est les autres qui délire ,mais pas vous qui nous balancez le tigre direct ,par contre je vous confirme une chose ,le rafale c’est pas la peine d’y penser,c’est deja bien assez compliqué avec le nh90 et le tigre.
      La seule chose que je vous accorde ,c’est que j’ai du mal à me dire comment cet appareil va remplacé autant d ‘ hélicoptères employés dans des milieux souvent différents ,même si les conditions d ’emplois vont évoluées de toute manière ,bref la machine bonne à tout mais ….

      • MP3 dit :

        La Marine a-t-elle elle aussi demandé une perche de ravitaillement en vol?

        • mich dit :

          Bonjour ,les besoins selon les armes sont encore bien flous ,c’est vrai aussi qu’un système de ravitaillement sur un helico de cette gamme est ,me semble t il ,nouveau .Perso je ne pense pas que les marins en ont besoin ,de toutes manières ils embarquent les hélicos terre et air pour les interventions.Par contre, à voir pour les missions de ces derniers ,on verra par exemple si l’armée de terre veut un perche pour ses nh90 (comme la version que désire le 4RFHS ,du moins il me semble). Par contre ,ce qui est sur ,c’est que si la fonction ravitaillement se développe encore plus (un peu comme USA) ,alors il y aura surement une commande de quelques « nounous » de plus ,car je trouve l’appareil un peu surdimensionné dans ce rôle.

  6. Orion dit :

    Une 7.62 commandé pilote, ca implique donc un tourelleau? Positionnement comme un Hel d’attaque (sous le nez)?
    .
    En rajoutant une perche… j’ai hâte de voir la tronche qu’il va tirer !

  7. tnato dit :

    Encore des besoins multiples et irréfléchis qui vont aboutir à demander à Airbus de faire un mouton à cinq pattes qui coûtera au final une fortune et qui ne marchera pas (cf A400M et bien d’autres programmes). Quel est l’intérêt du ravitaillement en vol par exemple ???

    • Plusdepognon dit :

      Question d’ameliorer l’allonge de vol (permet le ravitaillement en vol de carburant). C’est pour les missions des forces spéciales. En espérant vous avoir éclairer…

    • MP3 dit :

      L’armée de l’air cherche à priori une escorte pour ses Caracal. Et bizarrement elle est arrivée au HIL… pourquoi pas un autre Caracal en gunship?

    • Debunk dit :

      Les missions SAR, effectuées par l’armée de l’air, nécessitent des hélicoptères ravitaillables en vol (Caracal, Pave Hawk…), sans quoi ils n’auraient parfois pas l’allonge nécessaire.

  8. SPLS dit :

    Il serait intellectuellement honnête d’arrêter de qualifier le H160 d’hélicoptère « léger » : à plus de 5 tonnes de masse maximale, on est plus lourd qu’un Dauphin/Panther et loin d’une Gazelle (2 tonnes) ! Concernant le Fennec, l’Armee de l’Air a utilisé récemment le canon de 20mm coaxial en Centrafrique. Le Fennec y a démontré sa polyvalence. Rappelons que le Fennec bimoteur est la pire version du Fennec/Écureuil niveau performances…

    • MP3 dit :

      L’armée de l’air qui essaie de faire ce que fait l’ALAT. Bref l’armée de l’air entretient la guerre des boutons….

      • Leum dit :

        Les missions CSAR pour sauver les pilotes de l’Armée de l’Air sont du ressort de l’Armée de l’Air.

      • Manu dit :

        @MP3, c’est vous qui entretenez la guerre des boutons!
        Quelle est votre réelle motivation à faire de l’AA bashing ? Echec aux sélections pilote, ou vous n’avez pas aimé le dernier plateau repas dans l’A340 ou ça secouait un peu trop dans le C-130 l’autre jour, ou un M2000 a mis un peu trop de temps à faire un show of force une autre fois ?

        Bref je ne comprends pas bien l’intérêt de cracher sur ses camarades sur un forum grand public. Le discernement et la discretion ça vous parle.
        Quand au fond du sujet, certains vous ont répondu mais vous continuez à être de mauvaise foi. Si des décisions sont prises c’est qu’il y a du RETEX, du vécu si vous préférez et même si vous avez l’impression aue ça fait liste au père noel c’est surement qu’il y a une raison si des choix sont faits. Parfois ça permet de sauver des vie donc pourquoi dénigrer ? Et dans tous les cas ça va couter bonbon… Comme pour le Tigre d’ailleurs!

        Enfin je me permets de rappeler que le n°1 des armées est un terrien et que si les choix des aviateurs ne lui plaisent pas, il n’aura qu’à lever le petit doigt pour que ça ne se fasse pas. Vous savez la hierarchie… Si ce n’est pas le cas c’est que c’est assumé en plus haut lieu, par des gens qui ont normalement réfléchi et en avaient les tenants et les aboutissants. Idem pour votre commentaire sur un autre article concernant l’inutilité totale d’un avion de chasse en CAS/AI par rapport à un tube CAESAR de 40 km de portée. Un peu de discernement s’impose. Merci

  9. TINA2009 dit :

    Bsr à tous . Le lobbying des industriels de l’armement est puissant .
    Nous n’avons pas besoin Du H160 M pour nos besoins militaires .
    Pour nos besoins, il nous faut 2 appareils en multiples versions pou remplacer les 7 ACTUELLEMENT en dotation . A savoir :
    – UN HM 225 REVALORISE pour remplacer tous les PUMA , DAUPHIN et AUTRES PANTHER … tous des biturbines , avec une autonomie plus importante …. et produit sur le territoire …. Avec des équipements héritiers des NH90 ( toutes versions confondues) . Soit 120 Appareils au minimum .
    – UN EC 130 monoturbine pour remplaçer nos fennec, alouette III, EC120 ( formation via la société privée dont le contrat doit être interrompu à réception des ces nouveaux hélicoptères ) et Bien Sûr GAZELLES SA342 M . Soit 250 machines au minimum .

    Le H160 M est là pour soutenir les Déboires de airbus helicopters…. Mais nous n’avons pas besoin d’essuyer les plâtres de cet hélicoptères avec ces 68 soit disantes  » innovations » , qui seront 68 points , dont nos armées devront essuyer les Plâtres … Tout comme le NH90 et Le tigre , sur les durée de vie de ces hélicoptères : C’est proprement inadmissible et DRIAN doit être mis hors d’état de nuire avec préhension de tous ces biens matériels , immédiatement !
    Compte tenu de :
    – notre dotation budgétaire, quelque soit l’augmentation considérée, à nos yeux, comme minime ( quelques 10ème de pourcentage en définitive et une fois la réactualisation effectuée) , nous ne DEVONS ABSOLUMENT PAS CONSACRER DES SOMMES FARAMINEUSES POUR LE REMPLACEMENT DES NOS ACTUELS HELICOPTERES.
    – Les caractéristiques des 2 helicoptères mentionnés par mes soins, représentent une augmentation significative au regard des capacités de nombre des capacités des helicoptères en dotation , tout en préservant les qualités premières et primordiales de ces mêmes hélicoptères en dotation.
    – Les plateformes de nos navires et infrastructures de maintenance , d’une part; de nos stocks de composants doivent être réduit … Et en conforme aux besoins de nos missions …. CE QUE NE PEUT ASSURER LE H160 M ….
    – Conserver nos faibles moyens budgétaires pour nous doter de consoles, de roquettes ( guidées ou non guidées…),de missiles de nouvelles générations ( qui ne doivent impérativement pas être interceptés par l’ennemi… à nos dépens!!!!!! ) .

    • revnonausujai dit :

      hélico monoturbine = interdiction de survol des zones urbaines; dur pour faire de la police du ciel !

      • SPLS dit :

        C’est une réglementation européenne débile que les
        Américains se sont bien gardés d’appliquer… Et qui devrait changer puisque l’EASA a autorisé, longtemps après les US, le transport public en avion monoturbine.

        • revnonausujai dit :

          vous êtes bien optimiste sur la capacité de la technocratie européenne à faire preuve d’intelligence.
          réglementation débile ou pas,en l’état, ou on l’ ou on l’applique ou on change l’europe, vaste programme comme aurait dit un certain eurosceptique.
          il semble bien que le futur drone « francoallemand » rencontre lz même pb.

          • ScopeWizard dit :

            @revnonsausujai
            .
            Oui , je confirme , vaste programme …… très vaste mais aussi urgent et absolument nécessaire …….
            .
            Et voyez , ce qui me gonfle mais alors à un point que vous ne sauriez vous imaginer , c’ est qu’ aujourd’hui des gaziers comme moi passent pour des eurosceptiques que l’ on qualifierait facilement d’ aigris , frustrés , jaloux , ou ringards , voire peureux , alors qu’ en réalité ce n’ est pas nous qui refusons l’ Europe , c’ est l’ Europe qui a changé dans ce qu’ elle était originellement à cause de ceux qui en ont fait autre-chose …… et c’ est ça qui ne va plus ……. mais alors plus du tout ……..
            .
            Et vous , qu’ en pensez-vous ?

          • revnonausujai dit :

            @ scope
            l’ « europe » n’existe pas, ou plus exactement elle n’est que la « sphère de coprospérité » du IV ° Reich.
            l’exemple récent des élections italiennes est plus qu’édifiant; il va falloir renverser la table et tant pis pour les dégats !

      • cristobal dit :

        -Problème sans importance puisqu’il vol en C.O.M.
        Exemple: le 14 juillet sur les Champs Elysée les Gazelles, M2000, …. ne sont pas exempté de défilé. Pourtant il a du monde dessous.
        -Un hélicoptère biturbine pour quoi ?
        Si c’est la B.T.P ,le principal ou le R.A.C. qui part en carafe. Tous le monde sera par terre ou par mer quand même .
        Alors a part faire plus cher pour moins performant !
        Exemple comme l’écrit SPLS :
        le Fennec un des moins performant de la famille des Écureuil, qui a pourtant deux moteurs.
        Comparez les masses embarquées « utile » et prix de l’heure de vol, d’un simple Écureuil B3 avec celle d’un biturbine et vous comprendrez le choix des mineures de Guyane.
        Les records d’altitude hélicoptère sont le fait de mono turbine, ce n’est surement pas un hasard.
        En aero.  » le poids appelle le poids » (pas forcement la perfo.)
        et
        « Il vaut mieux un qui pousse que deux qui tousse. »

    • MP3 dit :

      Oui tout le monde sait qu’il faut 2 machines complémentaires pour couvrir les besoins. Et Airbus vend sa camelotte.

      • CPJ94 dit :

        Il me semble sentir effectivement une volonté de « rationnaliser » (=justifier a posteriori) le choix d’un programme civil à fort enjeu économique chez Airbus Helicopters pour soutenir bureaux d’études et services de support … sans grande logique opérationnelle.
        Indiquer que l’on remplace des h/c avec des missions aussi différentes et de capacités aussi diverses (masse maxi : Gazelle 2 à 3t, Puma 7t) par un modèle unique qui plus est dérivé d’un h/c civil avant tout optimisé pour de l’off shore ou du transport d’affaires … ce n’est pas sérieux.
        Le Puma AA pourrait fort bien être remplacé par des NH90 supplémentaires, développés pour le mili et la SAR dès le départ :O)
        Gazelle Panther et AlIII Marine pourraient peut être gagner à être remplacés par un H145M éventuellement modifié … avec l’avantage d’être déjà produit en nombre et d’avoir une chaîne logistique bien établie => coûts réduits…

    • FredericA dit :

      « Le H160 M est là pour soutenir les Déboires de airbus helicopters….  »
      .
      Lesquels ?!? Vous parlez des problèmes de maintenance qui touchent 100 % des hélicos (y compris ceux non conçus et maintenant par Airbus Helicopters ? Du contrat annulé de manière scandaleuse par le Gouvernement Polonais ?
      .
      « Mais nous n’avons pas besoin d’essuyer les plâtres de cet hélicoptères avec ces 68 soit disantes » innovations » , qui seront 68 points , dont nos armées devront essuyer les Plâtres »
      .
      Les 68 innovations concernent également les appareils civils (marché autrement plus risqué qu’une commande étatique). En outre, tous les appareils que vous considérez comme éligibles ont fait leur premier vol il y a VINGT ANS. A contrario, le futur H160 est un pari sur l’avenir… Tout comme l’étaient en leur temps les Gazelle, Puma, … En suivant votre raisonnement, La France aurait continué à produire des Alouette II et III éternellement.
      .
      A un moment donné, il faut arrêter de regarder dans le rétroviseur en se disant que « c’était mieux avant ». Le passé n’a aucun avenir !!!

      • ScopeWizard dit :

        @FredericA
        .
        Euh oui , certes , cependant la question qu’ il convient également de se poser , peut-être sur un plan plus philosophique ou plus général , consiste à se demander si ce qui est fait aujourd’hui est forcément toujours meilleur que ce qui a été fait hier …….
        .
        Vous savez , en dépit de performances globales en retrait , les Alouette II et III sont de véritables petits chef-d’ œuvre dans le domaine des voilures tournantes , révolutionnaires en leur temps et vraiment très bien construits ………
        Et je ne critiquerai pas pour autant les Puma , Dauphin , Écureuil et Gazelle ( ou même le Lynx ) que j’ estime personnellement être de belles réussites tant sur le plan commercial que technique ……
        .
        Mais , je ne vous cacherai pas que je trouve leurs successeurs pourtant plus sophistiqués , plus « légers » ……

  10. petaf dit :

    et toujours rien de prévu en hélico lourd …

    • CPJ94 dit :

      Absolument !
      Et vu ce que va coûter ce joujou au budget de la Défense, il faut nous préparer à travailler avec les CH47 de la RAf pendant encore longtemps …

      • wagdoox dit :

        de toute façon tant que ca sera pas produit en Europe ou en France ca ne se fera pas.
        Le retour sur investissement permet des projets comme celui là, un simple achat importation pas du tout.

  11. R2D2 dit :

    « un canon de 7,62 mm »
    euuuh on parle plus de mitrailleuse que de canon a ce niveau là

  12. tatou dit :

    m621 tombé en désuétude sur Fennec : Faux. Les Fennecs de l’AA sont équipés de ces canons et s’entraînent à l’appui feu depuis leur engagement en Centrafrique, de même qu’avec des tireurs d’appui feu air sol AFAS.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ tatou,

      En effet, je l’avais oublié. Mea culpa 😉

      Merci d’avoir apporté cette précision.

  13. fran17 dit :

    L’annonce de la commande des 160 H160M s’est faite dans une période de crise pour Airbus Helicopters suite au crash du H225, cela ressemble fortement à un soutien politique sans vraiment de fondement technique et opérationnel.
    Avant de s’engager sur un hélico interarmes, il faudrait déjà bien définir les missions de chacun parce que là c’est un peu n’importe quoi !

  14. MD dit :

    Un seul type d’hélicoptère pour équiper trois armées aux besoins très spécifiques? Cela ne peut -être qu’une géniale proposition de technocrate, bien digne en tout cas d’un énarque. On aurait peut être aussi dû pousser le bouchon un peu plus loin, et imposer ce choix unique à la Gendarmerie et à d’autres administrations comme par exemple les Douanes et la Protection Civile? Histoire de montrer combien une idée brillante sur le papier peut se révéler bien foireuse lorsqu’il faut passer à sa réalisation.

    En tout cas, les Ukrainiens se montrent donc moins bégueules que les Polonais en matière de constructeurs d’hélicoptères. Ils ont choisi Airbus pour renouveler tous leur parc d’ anciens hélicoptères légers . Mais ils se montent bien plus prudents puisqu’ils veulent remplacer leurs Mil Mi2, Mi- 6, Mi-8, Mi-9, Mi-24 et Mi-26 – soit 6 types ou versions d’hélicoptères différents . par seulement 3 modèles de chez Airbus : les H125, H145 et H225, 55 exemplaires au total , destinés aux gardes frontières, à la police, au Service d’urgence de l’État et à la Garde Nationale . Il est vrai que ce sont les remplacements des M-2 et Mi-8 qui sont visés en priorité; mais ils n’empêchent qu’ils reconnaissent bien que chacune de leurs administrations a des besoins bien particuliers et qu’elles ont le droit d’exprimer leurs préférences.
    Quelques réf. :
    https://www.reuters.com/article/us-ukraine-france-helicopters/ukraine-signs-deal-with-france-to-buy-55-airbus-helicopters-idUSKBN1GZ1FK
    http://www.janes.com/article/78834/ukraine-to-buy-new-rotorcraft-from-airbus-helicopters
    https://www.kyivpost.com/business/ukraine-aiming-buy-55-french-airbus-helicopters.html
    J’ai gardé pour la fin celui-ci, car il est illustré par une belle photographie qui a le mérite de montrer quel est le genre de rêve que certains peuvent bien faire :
    https://www.usinenouvelle.com/article/l-ukraine-signe-un-accord-pour-acheter-55-helicopteres-airbus.N670824

  15. Chimère dit :

    Ce qui est intéressant (ou qui pourrait l’être) ce sera la capacité de nos 3 armées à créer une dynamique commune, du matériel commun et profiter des retours d’expérience des uns et des autres pour faire avancer doctrines et impédimenta de cet hélicoptère. Cela évitera de réinventer la poudre à chaque fois.
    Je me pose plusieurs questions : il apparaît clairement que l’on s’oriente vers un hélicoptère polyvalent, alors sera t il équipé du système H FORCE d’eurocopter ??
    Laquelle des trois armées obtîendra les différentes écoles de formation ???
    À t’on acheter une formule 1 de plus ??

  16. Céphée dit :

    L’armée de l’air veut encore un mouton à 5 pattes…
    Il ne manque plus qu’une cafetière pour que cet engin soit complet.

  17. Parabellum dit :

    Airbus va se gaver avec un machin high-tech hors de prix et à la mco chronophage…on en aura une dizaine en etat …et toujours pas d helico lourd à long rayon d action… on peut avoir autre chose que du bijou délicat…une 7 62 ..? Tu parles d une puissance de feu…!!! Le type en dessous avec sa vieille Kalash à la meme…une autre politique plus lucide est à créer…drones de combat dans les 3 éléments…puissance de feu et portée…rusticité et nombre consommable…etc…on a retenu quoi des opex?

    • aurelien dit :

      La 7.62 c’est pour des missions de police aérienne. Il faut apprendre à lire. L’hélicoptère sera équipé de canon de 20mm et de roquettes guides pour l’appui feu donc le type avec sa vieille Kalash va devoir se planquer.

      • Parabellum dit :

        Espérons…le canon de 20 et le panier de roquette c est pas Non plus star war…. ca existe depuis l ongtemps sur des…gazelles .pourquoi pas plus de tigre tout simplement?

    • FredericA dit :

      « Airbus va se gaver avec un machin high-tech hors de prix »
      .
      High-tech ? Euh… vous suivez ce qui se passe actuellement chez les hélicoptéristes US ? Pour ce qui est du gavage, j’en doute fort au vu des sous-investissement chronique du MCO. Sinon, on peut aussi fermer Airbus Helicopters et achetez des appareils conçus, fabriqués et maintenus par les Etats-Unis. Comme ça vous pourrez dormir tranquille 😉

  18. Bricoleur dit :

    Je rejoins MP3 et Tnato. La décision politico – industrielle de JYLD sur le H 160 M a été la bonne, plutôt que d’attendre le « mouton à 5 pattes », qui aurait été le produit des besoins exprimés par les EM de l’AT, de la Marine et de l’AA, accompagnés de la sauce DGA. Nous avons là une base commune, réalisée, depuis déjà 10 ans, au mieux des connaissances techniques actuelles par nos excellents ingénieurs de Marignane, dont découlera une MCO interarmées facilitée. Maintenant, c’est aux EM d’adapter leurs rêveries ( ravitaillement en vol ????, quand on voit la perche du CARACAL !!! ….) à cette base commune. Le 3 mars 2017, la pensée de JYLD aurait pu se traduire comme suit: « Silence dans les rangs. Je décide pour gagner du temps .. et de l’argent. La faculté d’adaptation est la qualité fondamentale du militaire. Adaptez-vous ! Au boulot. »

    • CPJ94 dit :

      Il est probable que l’Armée ne gagne ni temps ni argent dans cette affaire … quant à la MCO de machines aussi technologiques, l’exemple des Tigre et NH90 démontre pour l’instant le contraire.
      Au delà de l’adaptation dont les militaires font preuve au quotidien, quand on a le choix il faut se rappeler que l’on achète des hélicos dont certains iront au combat, et pas uniquement au-dessus des villages de Centrafrique …

    • CPJ94 dit :

      Et attendre encore 10 ans au minimum pour compléter une flotte avec une / des versions spécifiques du H160M alors que des versions dérivées du H145M (ex. reco avec roquettes TDA 68mm, minigun ou mitrailleuse M3M, ou version Marine permettant le tir MU90) feraient probablement l’affaire « de suite » … c’est quand même dommage pour les opérationnels.

  19. Lagaffe dit :

    Un seul appareil pour en remplacer 7 autres, cela représente un risque : en cas d’incident, c’est tous les hélicoptères de l’ALAT et une partie de ceux de l’Armée de l’Air et de la Marine qu’on interdira de vol…
    Vu l’urgence, il aurait été préférable d’acheter des appareils déjà en service comme le H125M, le H145M et le H225M et reporter l’achat du H160 lors ce dernier sera « mature ».
    Les américains achètent massivement des H145M (rebaptisé UH-72 Lakota).

    • FredericA dit :

      « Un seul appareil pour en remplacer 7 autres, cela représente un risque  »
      .
      C’est pourtant exactement ce que faire le Rafale qui remplace les Mirage F1, Jaguar, Crusader, Super-Étendard et différentes versions du Mirage 2000
      .
      « Les américains achètent massivement des H145M (rebaptisé UH-72 Lakota). »
      .
      … Et produit exclusivement aux USA.

  20. Pelou dit :

    Ce qu il nous manque et nous a toujours manqué c est un hélicoptère lourd de type CH43… c est un choix technique et économique que de réduire le type d hélicoptère afin de mutualiser la maintenance, réduire les coûts de formation des pilotes et mécaniciens et de stockage des pièces détachés, simplifier la logistique technique et les ressources humaines…
    ex pilote sur hélicoptère de combat

  21. Pelou dit :

    Ce qu il nous manque et nous a toujours manqué c est un hélicoptère lourd de type CH47… c est un choix technique et économique que de réduire le type d hélicoptère afin de mutualiser la maintenance, réduire les coûts de formation des pilotes et mécaniciens et de stockage des pièces détachés, simplifier la logistique technique et les ressources humaines…
    ex pilote sur hélicoptère de combat

  22. Harraz Amar dit :

    À mp3
    Ce n’est pas un délire de l’AA; c’est plutôt une nécessité pour faire face à des missions où les chasseurs ne peuvent pas intervenir c’est à dire dans le urbain (Je veux dire au dessus des agglomérations) dans le cadre des missions masa. Mr mp3 merci de ne pas opposer les différentes armées françaises)

  23. thoringe dit :

    « il est envisagé de d’intégrer au H-160 un canon de 7,62 mm »

    Euh, le 7.62 c’est du 308 win, donc une munition d’arme d’épaule, de carabine.
    C’était le calibre du fusil mitrailleur AA52 de l’armée française.

    Bref, ce n’est pas un calibre de canon : le 20 mm est le premier calibre canon.

    Une fois de plus en s’embrouille avec des détails : intégrer une 7.62 semble poser beaucoup de problèmes… Je rigole, au Liban, les mécanos du 6 RHC avaient placé une AA 52 dans une ALIII !

    Ce n’est pas gagné et je soutiens l’avis du Général GRINTCHENKO : le retour des ailes fixes dans l’ALAT avec pour conséquence directe le retour de la disponibilité qui manque tant à cette arme depuis l’arrivée des hélicos dits « technologiques », trop souvent en entretien…

    • SPLS dit :

      Je suis aussi pour les voilures fixes dans l’ALAT, du Caravan pour le brouettage, l’ISR, ou du PC12, du TBM850… Je suis même pour du Super Tucano ! Ces avions pourrait partager le même armement que le Tigre : Hellfire, roquettes guidées laser,…Tout ça avec des pilotes habitués à travailler avec les trosol…

    • heaume44 dit :

      @ thoringe.
      Petite correction.
      Le calibre de l’AA52 de l’armée française n’était pas le 7,62 mm (1), mais le 7,5 mm (2).
      C’est l’ANF1, issue d’une modification de l’AA52, qui a été rechambrée et recanonnée en 7,62 mm.
      (1) Le 7,62 mm est effectivement du «.30» (3) NATO, cartouche civile de chasse à l’origine, .308 Win (Winchester) choisie par les USA après la 2ème GM pour remplacer la cartouche militaire US 30 06 (calibre .30, mise en service en 1906).
      (2) Le 7,5 mm : mesure appartenant au système métrique, calibre purement français dans lequel étaient aussi chambrés les FSA MAS 49 et MAS 49 56, ainsi que les MAS 36, MAS 36 CR39 et FM 24 29 encore en service. Pour être précis, la cartouche utilisée était la «7,5 mm 1929C».
      (3) Le calibre «.30 » : pour les non-initiés, le.308 (j’insiste sur le point décimal (4) que, par facilité, on n’écrit pas toujours -et on prononce encore moins-) indique l’appartenance à la grande famille anglo-saxonne des calibres.30, c’est-à-dire 0.30 inch, donc 30 centièmes de pouce (inch). Un pouce/inch (mesure impériale anglo-saxonne) faisant 25,4 millimètres, on obtient 7,62 mm.
      (4) Désolé, les anglo-saxons utilisent le point décimal, et le reste du monde utilise la virgule décimale. Vérifiez… De toute façon, il faut TOUJOURS vérifier.
      En espérant avoir été clair.

      • heaume44 dit :

        petite précision :
        « cartouche militaire US 30 06 »
        Lire :
        cartouche militaire US 30-06

  24. vrai_chasseur dit :

    L’armée française a 2 problèmes avec les hélicos : seuls 25% du parc en moyenne est disponible pour opérations, et il n’y a pas d’hélico lourd.
    Pour les hélicos lourds, un achat d’urgence opérationnelle de quelques CH47 d’occasion est toujours possible. mais le possible est rarement le probable …
    En revanche pour la dispo opérationnelle, très gros travail à faire sur la MCO. Un Tigre a aujourd’hui une trentaine de prestataires de maintenance différents… et pendant que ça discute et que ça coordonne, ça ne vole pas. On comprend le patron de l’ALAT qui finit par vouloir des voilures fixes pour faire le job.

  25. Carin dit :

    Combien va peser cette superbe machine après blindage?
    Quelles seront ses performances une fois entièrement équipé militaire?
    Ses moteurs délivrent 1100 CV chacun est-ce suffisant ou trop léger?
    Cet appareil est très prometteur certaines de ses avancées technologiques telles que ses pales, son train rétractable électrique, ou bien ses nouveaux filtres qui semblent s’attaquer au sable fin, tout cela nous pousse vers un mieux, mais le NH 90 aussi est révolutionnaire, par bien des côtés, mais sa MCO semble catastrophique. Espérons qu’il n’en sera pas de même.

  26. Fralipolipi dit :

    Beaucoup de mécontents ici … et pourtant, il a l’air formidable ce H160M !
    – rapide
    – forte autonomie (décuplée avec la possibilité de ravitaillement en vol)
    – modulable à souhait
    – forte capacité d’emport (soit d’hommes, soit d’armements, voire des deux)
    – et « 50% plus silencieux » que la moyenne
    … d’emblée, il me semble être l’hélico idéal pour les FS et Commandos, voire pour le SAR.
    .
    Pour la Marine Nationale, ce sera aussi un hélico idéal car très polyvalent et très capable (surtout pour les frégates qui ne pourront pas accueillir un NH90).
    .
    Pour l’ALAT, il pourrait facilement devenir la plateforme à tout faire.
    Mais effectivement, on pourra peut-être regretter un hélico plus léger en complément … comme pour l’AA.
    .
    Mais quitte à avoir un hélico léger en complément – pour la police du ciel, ou la reco – autant qu’il soit moderne et « très » rapide … et là, il y aura sans doute mieux à espérer qu’un banal H135/H145,
    car le programme X3 va rapidement faire des petits … qui iront largement à plus de 400km/h 😉

    • Fralipolipi dit :

      https://www.aerobuzz.fr/helicoptere/airbus-helicopters-prevoit-de-faire-voler-successeur-x3-2020/
      .
      Pour le SAR et l’Evasan, on pourra difficilement trouver mieux 🙂
      .
      Et pour permettre d’arriver à ce stade, l’étape du H160 est essentielle.
      .
      Soutenir une armée, c’est aussi soutenir son industrie associée en lui permettant de développer, par l’innovation, les technologies du futur.
      Tout miser sur du matériel éprouvé, mais ancien (pour l’équipement de son armée), correspondrait pour un pays comme la France (qui dispose d’une industrie de pointe) à hypothéquer l’avenir.
      Car en France, comme ailleurs, les industrie ont besoin d’un effet d’entrainement gouvernemental pour continuer à progresser … et donc à survivre (Cf le même sujet d’actualité pour Arianespace avec Ariane 6).
      .
      Et on ne peut pas trop se plaindre en France, car Airbus Helicopters produit majoritairement son CA avec des activités civiles. Nous ne sommes donc pas contraints, comme l’US Army, de soutenir des programmes entiers quasiment en totalité.
      .
      Par ailleurs, ce type d’industrie avec forte Valeur Ajoutée et une part très conséquente à l’export est extrêmement bénéfique à notre économie … le malheur étant que nous ayons trop peu d’industries comme celle là en France.
      Raison de plus pour ne pas hésiter à faire ce qu’il faut pour lui donner de l’avenir … quitte à payer parfois un peu de MCO en plus.
      Le raisonnement qui doit primer, ici comme ailleurs, doit être global et de long terme.

    • nexterience dit :

      Le x3 est techniquement sympa mais cher et ses rotors sont dangereux, à mon avis.
      Je préfère les approches US concernant les hélicos rapides.

      • Fralipolipi dit :

        Que les rotors type X3 soient dangereux, cela se conçoit aisément … d’où la nouvelle formule présentée via le lien ci-dessus, qui arrange bien des choses (il faut lire l’article).
        .
        Mais pour ce qui est du prix et de la complexité, la formule du X3 (ou des futurs descendants) est clairement moins onéreuse (notamment en MCO) et plus robuste que la formule américaine avec « rotors pivotants » comme celles des V22 Osprey … au moins en théorie.
        C’est même là le but premier d’Airbus : aboutir à une formule moins onéreuse (à l’achat et en MCO), et plus fiable, que celle du Osprey !

  27. Parabellum dit :

    Pas de nh 90 ? Il n y a plus d aéronavale vraiment. On embarque ce qu on peut sur les bpc presque vides …etc…misère capacitaire en fait vu le temps de mco et le nombre d engins vraiment dispo sans parler des pilotes…dans un pays ayant une Zee mondiale il faudrait revoir les capacités déployées et les nouveaux défis…