Archives quotidiennes : vendredi, 18 mai, 2018

La mission de formation de l’UE au Mali endeuillée par la mort accidentelle d’un militaire espagnol

La mission de l’Union européenne chargée de former les soldats de l’armée malienne (EUTM Mali) depuis février 2013 a été endeuillée, ce 18 mai, par la mort accidentelle d’Antonio Carrero Jiménez, un militaire de la Tercio de Armada, c’est à dire l’infanterie de marine espagnole. Le faits se sont produits dans la région de Somadougou,

Grâce à l’action des Forces armées en Guyane, le nombre de sites d’orpaillage clandestin a chuté de 55%

Fin 2017, les chiffres relatifs à l’orpaillage clandestin en Guyane avaient de quoi être décourageants. Près de 10 ans après le lancement de l’opération Harpie, le nombre de chantiers illégaux avait pratiquement retrouvé le niveau qui était le sien en 2009, avec 623 chantiers actifs. Sachant que certains puits peuvent produire 3 à 4 kg

Le Royaume-Uni envisage d’envoyer 400 militaires de plus en Afghanistan

Après l’Allemagne, qui, en mars, a annoncé une hausse de sa contribution à la mission Resolute Support, dirigée par l’Otan, le Royaume-Uni envisage de renforcer ses effectifs actuellement déployés en Afghanistan. D’après le quotidien The Times, l’un des options envisagées consisterait à envoyer 400 militaires supplémentaires dans le cadre de Resolute Support. En novembre 2017,

Un projet d’attentat avec une substance toxique déjoué par les services français

En décembre 2002, une cellule jihadiste liées aux filières tchétchènes fut démantelée à La Courneuve et à Romainville en deux temps par les services français, alors qu’elle projetait de s’en prendre aux intérêts russes à Paris en utilisant des substances toxiques. Lors des perquisitions menées à l’époque, une tenue NBC (nucléaire, biologique, chimique) ainsi qu’une

Pour M. Trump, les pays de l’Otan devraient porter leurs dépenses militaires à 4% de leur PIB

L’augmentation des budgets militaires des pays membres de l’Otan est l’un des chevaux de bataille du président américain, Donald Trump. Avant d’être élu à la Maison Blanche, il avait même remis en cause la clause de défense collective de l’article 5 qui, étant la pierre angulaire du traité de l’Atlantique-Nord, n’a été activée à ce