Rafale : Paris précise son offre pour le remplacement des F-16 belges

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

244 contributions

  1. EchoDelta dit :

    C’est exactement ce qu’il faut fire : commencer par intégrer les petits pays à la France pour construire une Europe de la défense avec les volontaires et mutualiser les ressources, rationnaliser les achats, la formation etc.

    • Jean dit :

      Quel intérêt pour un pays européen de suivre le leadership français et de se soumettre à Paris? Ce n’est pas comme si la France pourrait venir en aide tant d’un point de vue économique que militaire.

      • laurent dit :

        Il ne s’agit pas de venir en aide à ces pays , tu n’as pas bien compris je pense, car ces pays font déjà parti de l’OTAN.

      • Fralipolipi dit :

        @Jean
        Disons que sur le long terme, il y aura forcément immensément plus de points de convergences entre Belgique et France qu’entre Belgique et USA … c’est déjà largement le cas, et le temps passant, ce ne sera que plus vrai encore.
        .
        Et il ne s’agit pas de soumission à Paris (sans quoi les services de M. Vandeput n’auraient pas parlé de l’offre française comme étant ‘trop belle pour être vraie’), mais bien de partenariat gagnant-gagnant.
        La France seule aura bien du mal à avancer sur un quelconque nouveau projet aéronautique de combat, et tous les autres pays d’Europe auront bien du mal (seuls ou même regroupés) à avancer sur un quelconque même projet … sans la France ni le UK …
        Comme la UK s’est jeté à la fois dans le programme F35 et le Brexit, il ne reste donc plus guère que la France pour servir de clé de voute à un renouveau de l’aéronautique de défense européenne …
        … à moins que l’on ne préfère condamner l’Europe au rôle de « béni-oui-oui » des US, pour toutes les décennies à venir … à un rôle merdique de non-puissance qui ne pourra qu’accepter et subir.
        Et ce n’est pas l’actualité US de ces derniers mois qui manque de faisceaux de preuves pour alimenter cette hypothèse, tellement bien que l’on ne voit plus là qu’une évidente fatalité si l’Europe ne se donne pas un minimum de chances en sachant passer au dessus d’une analyse comme la votre … précisément.

        • v_atekor dit :

          Excellente conclusion. J’ai beaucoup de mal à comprendre ceux qui fustigent à la fois la soumission aux USA et avancer sur l’intégration de la défense en Europe. Divide ut regnes, ce n’est pas spécialement nouveau….

      • Intox dit :

        La Belgique comme la France est soumis aux USA par l’OTAN. La seule utilité de l’armée belge est d’être une force d’opex, comme la France, pour l’OTAN. Dans ce cadre la avoir une place sur le porte avions CDG n’est pas si bête en soi. De plus comme la France n’a pas les moyens de fournir autant de Rafale M que le porte avions CDG peut en transporter, ce serait une opération gagnant gagnant.

        • Lucasky dit :

          la probabilité est presque zéro que la Belgique va acheter Rafale, un chasseur peu fiable mais très cher

          • Adri74 dit :

            Parce que votre bouzee de f35 est mieux, sûrement pas.

          • Frédéric dit :

            Alerte au troll. Deux mensonges d’affilée.

          • fredo dit :

            peu fiable ,on tiens là notre expert en MCO

          • EchoDelta dit :

            Peu Fiable ? D’ou vient cette assertion ?

          • Nico St-Jean dit :

            @ Lucasky

            Autant je suis contre les imbéciles de services du F-35 Bashing qui ne connaissent même pas 10 % de cet appareil, autant je suis contre le même traitement envers le Rafale. Les personnes qui ne font qu’écrire n’importe quoi pour faire « chier » un maximum de personne pour le plaisir sans savoir de quoi ils parlent devraient arrêter de ce sentir tout puissant derrière leurs écrans et leurs adresses MAC, pensant qu’ils ont tout les droits d’aller partout pour faire descendre le niveau des débats.
            .
            Dans les faits et sans partisanerie. le Rafale est tout sauf peu fiable, relativement cher pour ça taille, son avionique et son type de cellule parce qu’il est littéralement produit de façon artisanale faute de commande et aussi parce que le gouvernement français n’à pas vraiment choisis le rythme de production le plus rapide de l’histoire … Sans parler de l’Euro.
            .
            Pour terminer sur mon premier paragraphe à votre égard (ainsi qu’à d’autre …) Je n’attaque pas votre liberté d’expression mais de la façon dont vous et d’autres utilisez ce droit pour écrire moins de 10 % de ce que vous auriez le COURAGE de dire dans un vrais débat en face de vrais personnes …

          • sonata dit :

            On sent le propos de l’expert. Sinon juste pour rire, on en parle de la fiabilité et du coût du F35, malheureusement choix probable de la Belgique, ou ça ira comme ça ?

          • Jason Bourne dit :

            Ho le villain troll….

          • Posteur dit :

            « chasseur peu fiable mais très cher »

            Si c’est pour dire n’importe quoi et faire votre propagande du jour le pro-russe ou le pro américain ou même pro-européiste,israëliens ou je ne sais quoi d’autre autant vous taire et éviter de dire des conneries plus grosse que vous surtout sans argumentation (c’est traditionnel chez les gens comme vous on va dire) mais bon en ce moment ça fait fureur sur les articles de Opex360 avec les idiots du coin qui se ramène comme un certain Rigel,Ruffa ou même des pseudo à écriture « hébreuse » qui sont là pour faire leurs post inutiles,provocateur et stupide du jour surtout quand ça parle de l’armée française ou de son industrie on vous voit toujours vous ramener pour poster vos folies journalières et dire à chaque fois n’importe quoi quitte à vous faire remettre à votre place comme toujours ce que j’ai remarqué régulièrement.
            .
            On se demande si Laurent Lagneau modère vraiment l’espace des commentaires quand on voit ce genre d’aberration.

          • edgar dit :

            commentaire stupide !

          • Carin dit :

            À lukasky
            Je sais que vous écrivez cela pour provoquer… mais allez donc demander aux pilotes qui ont eu en face d’eux des rafale en exercice…

          • lecteur69 dit :

            Vous êtes bien prétentieux pour oser publier ainsi 😉

      • Hermes dit :

        Y’a aucune soumission, a termes l’idée c’est plutôt d’avoir une industrie européenne homogène sur le modèle MBDA.
        .
        Tout a gagner, très peu à perdre.

      • J.Charles dit :

        A quoi je repondrais: « Quel interet pour la Californie de suivre le leadership de washington? c’est pas comme si le District of Columbia pouvait venir en aide tant d’un point de vue économique que militaire? »

      • Le Breton dit :

        Jean, les Belges étaient bien contents de suivre Paris et de l’avoir à ses côtés durant les deux dernières guerres.

      • Leum dit :

        parapluie Nucléaire?

      • helaine jean pierre dit :

        Qui vous parle de leadership et de soumission ? Il vous faudrait changer de logiciel. L’immobilisme européen est à vomir.

      • EchoDelta dit :

        Pourtant cela fait longtemps que je caresse cette idée. La France peut venir en aide à la Belgique et réciproquement dans le cadre d’armée très proches, qui s’entraînent ensemble, se déploient ensemble, et se projette ensemble. Je ne crois pas que nous avions de grandes divergence de vue sur le front internationale, et nous avions des intérêts commun en Afrique (Congo / Zaire). Le parachutage de Kolwezy de mémoire rassemblait des para français et Belges dans les mêmes (type d’) avions pour une même mission.
        Comme dit Leroy, les Portugais, les Espagnols, peut être les italiens peuvent adhérer petit à petit à ce modèle a construire au fur et à mesure.
        Ensuite les autres viendront naturellement une fois que le modèle aura fait ses preuves.

      • Carin dit :

        À jean
        Parce que vous croyez que les américains viennent en aide aussi bien en économique que militaire???

        • Nico St-Jean dit :

          @ Carin

          « Parce que vous croyez que les américains viennent en aide aussi bien en économique que militaire??? »
          .
          Euh ? 150 milliards USD en déficit économique en faveur de l’Europe (énorme aide économique) et assurer une très grande partie de la défense de l’Europe depuis plus de 70 ans (énorme aide tant économique que militaire) …

          • Carin dit :

            À nico st jean
            À quel prix pour l’europe?? Et ce depuis la seconde guerre, l’europe assume très largement sa part de la dette américaine, Le dollars a pris la primauté sur l’or dans les échanges internationaux, ce qui rapporte énormément aux states, tout les gros contrats sont de facto américains, sa justice n’hesite pas à taxer les entreprises européennes, tout les brevets européens finissent américains lors de leur mise sur le marché, dès que uncle Sam sent qu’un truc va lui échapper il n’hesite pas à nous prendre à la gorge, combien nous a couté notre refus de les suivre sur l’irak 2? Tout ce passe un peu comme dans l’affaire dû rétrovirus du SIDA, ( vous vous souvenez??)Alors vous êtes gentil nico, mais chez nous on dit «qu’aimer n’empeche pas d’etre lucide »

        • Finesd'arts dit :

          si la corruption ne marche pas dans un pays, il est difficile de vendre le Rafale,

          • Fabien dit :

            Il est difficile de vendre le Rafale, la corruption réelle du système ou supposée des clients ne change rien à l’affaire. En revanche, un observateur lucide remarquera qu’il est surtout difficile de modifier les habitudes d’un pays déjà client, comme l’Egypte ou l’Inde, déjà équipés de Mirages 2000.
            Je vous suggère donc de fermement tenir votre verre au comptoir du bar, car quand vous écrivez, c’est une catastrophe ^^.

          • Blondin dit :

            vous faites quoi sur ce site ??? vous avez pas mieux à faire sur facebook avec vos potes ?
            Vraiment affligeant, si vous vous intéressiez un minimum aux questions de défense, vous sauriez que ça n’est pas Dassault qui s’est fait prendre plusieurs fois avec de la corruption, demandez plutôt aux Suédois par exemple

    • Leroy dit :

      Oui, tout à fait d’accord surtout si l’Allemagne se tourne vers le F35.
      Prochaine cible : le Portugal ?

  2. JG von Rheydt dit :

    L’intérêt belge d’avoir une capacité aéronavale ne concerne pas ses intérêts nationaux mais sa volonté de s’impliquer dans les opérations de l’OTAN avec la garantie que la France suivra inconditionnellement les options américaines, bonnes ou mauvaises.

    • laurent dit :

      Tu crois vraiment que si la France serait dans le suivisme elle aurait développer un système de renseignement comme elle le possède seule en Europe? Ou qu’elle serait absente des plans nucléaires de l’OTAN? Cet argument du suivisme est d’un ridicule.

    • L’autreTom dit :

      Non, ça ne garantit pas du tout que la France suivrait les US (et c’est de toute façon pas le problème des belges).
      .
      Mais cette proposition a des avantages :
      – des capacités en plus, qui peuvent toujours servir, surtout dans la perspective d’armée(s) européenne(s) de plus en plus intégrée(s)
      – c’est valorisant pour un petit pays de disposer d’une flotille aéronavale, et pour un politicien c’est toujours bon de flatter l’égo de ses électeurs.
      .
      Et peu d’inconvénients :
      – ces avions navalisés pèseront un poil plus lourd pour une utilisation non navale, et coûteront sans doute un poil plus cher (mais Dassault leur fera bien une petite ristourne…),
      – si la Belgique veut entretenir une unité aéronavale, il faudra payer la formation des pilotes aux US (mais acheter des avions navalisés n’engage à rien).

      • sonata dit :

        « pour un politicien c’est toujours bon de flatter l’égo de ses électeurs »
        Sauf qu’on parle ici de la Belgique qui, malheureusement, n’a aucune réelle culture militaire à l’heure actuelle. Par conséquent le remplacement de nos F16 est un sujet très polémique et l’immense majorité de la population n’y voit au mieux pas d’intérêt, au pire considère qu’il s’agit d’une dépense inutile. Jamais aucun homme politique belge ne tirera un quelconque crédit lors d’un contrat militaire, sauf éventuellement en l’annulant. C’est triste mais c’est comme ça…

      • Carin dit :

        On pourrait même mettre dans la balance, que 6 avions sur le CDG, reviennent nettement moins cher que basés à terre dans un pays qui loue ses installations, et qui se réserve le droit ( bien naturel d’ailleurs) de vous demander de ne pas intervenir si cela n’arrange pas ses affaires…. et vous vous retrouvez comme nous a partir de st Dizier pour aller bombarder en Syrie, ou de rester chez vous…. d’autant que si vous n’etes pas d’accord pour une intervention, vos 6 avions et leurs pilotes peuvent très bien rester à bord du CDG.. et un simple communiqué international vous dédouanera.

    • Hermes dit :

      « la garantie que la France suivra inconditionnellement les options américaines, bonnes ou mauvaises. »
      .
      Va falloir arrêter avec ça… Est ce réellement grave que nos intérêts coïncide en ce moment ? Vous êtes si pathétique au point de ne savoir dire que ça ?

    • Alpha dit :

      @ JG von Rheydt
      « la garantie que la France suivra inconditionnellement les options américaines, bonnes ou mauvaises »
      Heureux de voir que, comme d’hab, vos posts restent déconnectés et loin du réel ! Surtout, ne changez rien ! On s’amuse ! A vos dépends, mais on s’amuse !!!… 🙂

    • Anthonyl dit :

      Les Rafales peuvent aussi opérer à partir des portes avions US… donc rien n’empechera les Belges de suivre les options US au cas où les Français ne le feraient pas….

    • EchoDelta dit :

      Plus nous serons nombreux à mutualiser nos moyens sous une même bannière plus nous grandirons en indépendance vis à vis des USA. La France seule en Europe possède cette envergure, cette capacité de projection et un porte avion indépendant des USA. SI la Belgique demain a besoin du CdG pour protéger ses intérêt avec ses pilotes et ses avions, sous son commandement, cela deviendra possible. C’est quand même un sacré atout pour un petit pays comme la Belgique.

      • Françoise dit :

        @ EchoDelta : « C’est quand même un sacré atout pour un petit pays comme la Belgique. ». C’est pour cela que nous ferons la même proposition au Lichtenstein et à Andorre.

        • EchoDelta dit :

          Pour rappel la Belgique a aussi eu un empire, et n’a pas toujours été un petit pays. Ils nous l’ont largement prouvé il y a quelques siècles lors d’une mémorable bataille en Flandre…
          La comparaison avec ces deux pays ne me semble pas appropriée.

  3. helaine jean pierre dit :

    Feilleton belge pour la éniemme fois. Les belges achèteront US point final. Pas d illusion à se faire ! Et tant pis si Trump menace nos économies Les Européens sont des moutons. Passons à autre chose.

    • wagdoox dit :

      c’est claire mais ca servira toujours à faire cracher LM autant que possible donc ca reste interessant de donner des cartes aux Belges. Qui peut croire à 20 milliards de compensations pour un contrat de 3 à 4 milliards ?

      • Fabien dit :

        @ Wagdoox
        MOI!
        Et sans rire en prime: L’info est tombée, la France invite la Belgique à se joindre au programme SCAF… on ne parle pas que du Chasseur, d’ailleurs il vaut mieux ne pas en parler MAIS, lors d’un précédent fil, j’avais sottement émis l’idée qu’en cas de choix Belge pour le F 35, Dassault fermerai la SABCA… ce à quoi un commentaire m’a répondu de me renseigner avant de parler.
        Ce que j’ai fais après coup.
        Trouver SABCA su le net est aisé, et cette entreprise est un pépite technologique.
        De là, imaginer des implication supplémentaires pour une filiale qui rentre 800 millions par ans de C.A. et possède des réelles expertises, le tout sur la durée de vie du programme…
        L’enfance de l’art, rien de moins.

  4. Poorfendheure dit :

    Ça va beaucoup s’agiter du côté de Washington.
    D’un autre côté, l’actualité nous est favorable.
    On voit bien qu’on ne peut plus faire confiance aux US.
    Quel sera le prix réel payé par appareil ?
    Et a-t-on retiré les circuits intégrés à provenance non contrôlable susceptibles de bloquer les marchés au dernier moment ?

    • Fralipolipi dit :

      Oui, le Rafale est ITAR free … et c’est le seul avion de combat en Europe qui le soit.

    • Alpha dit :

      @Poorfendheure
      Le Rafale est ITAR Free …
      Le missile SCALP (Black Shaheen dans sa version export…) lui ne l’est pas …
      L’Egypte veut plus de Rafale et plus de SCALP, conditionnant l’achat de l’un avec l’autre …
      Donc le marché est bloqué … Pour le moment …

  5. jean la gaillarde dit :

    Qu’est ce que viendrait faire des pilotes aéronavales belge !!!!! je n’y comprend absolument rien. La belgique n’a pas vocation à développer une aéronavale. Il lui faut un appareil d’interdiction de l’espace aérien, donc des F16 retrofités ou des F18 éventuellement, voir des Typhoon serait cohérent. Le rafale ….. pourquoi pas pour faire de la reco, interdiction aérienne et pouvoir participer à des missions au sein de l’OTAN….. Mais des rafales Marine……. Alors là !!!!!! A mon avis, c’est de la flûte tout cela, de la gesticulation pure et simple. Soit ils prendront le F35, soit ils vont retrofités les F16.

    • Hermes dit :

      Ce n’est qu’un projet.
      .
      Peut être une prise de température avec une idée plus ambitieuse d’obtenir des PA « européens » à l’avenir.

    • Leroy dit :

      Non, c’est une blague belge (je ne l’ai pas encore comprise) !

      • Vince dit :

        Pas sûr, vue qu’une bonne partie de la Belgique serait affectée par la hausse du niveau de la mer (vu que réchauffement climatique, morne plaine etc.). Le Belge est précautionneux 🙂

    • Motinio1 dit :

      Une bonne partie des F16 n’est pas « upgradable » sauf si on veut y ajouter des néons…
      Le PM Belge est tellement impliqué dans cette affaire hyper politisée (MD Favorisant les F35), qu’ils sont quasi obligé d’écarter les F35 maintenant…Dons s’ils ne choisissent pas les Rafales ça sera des F18 ou des Eurofighter, mais je suis certains que ça va être des Rafales puisque le cout, maintenance, et compatibilité sont au centre des discussions

    • wagdoox dit :

      C’est drole le F18 n’existe qu’en version maritime mais là vous trouvez ca normal…

  6. Eryx dit :

    Pas sûr que les Belges choisissent notre Rafale. Même si certains d’entres eux aimeraient . D’autant qu’ils auraient la possibilité d’avoir une escadrille aéronavale. En attendant on entend toujours les F16 dans le ciel dans notre région.

  7. etagius dit :

    Je pense que c’est une très bonne approche Française. Si les pays fondateurs de l’EU arrivent petit à petit à s’associer au niveau des forces aériennes et du matériel (sans usine à gaz habituelle, avec un seul pays désigné ayant le leadership), je pense que c’est de bonne augure pour l’Europe de la défense et c’est un (petit) pas vers une indépendance stratégique de l’Europe vis-à-vis des USA. Le F35 est une machine à tuer la capacité de l’industrie aéronautique Européenne à créer son propre avion de prochaine génération et à asservir l’Europe un peu plus. Si la Belgique puis l’Allemagne arrivent à s’associer au leadership Français dans le domaine des avions de combat / aéronavale (sans trop de querelle de clocher), d’autres finiront par suivre et l’Europe de la défense sera alors plus que de simples paroles.

  8. Leum dit :

    En gros les Belges peuvent avoir le beurre, l’argent du beurre, les fesses de la crémière et le rejeton de cette dernière…. Faudrait être corrompu pour refuser et se faire entuber par Lockheed « je n’ai jamais fais de bon avion de combat » Martin.

    • Hermes dit :

      Et pourtant les belges vont probablement choisir cette voie, par principe.

    • MD dit :

      Je ne comprend pas cette phrase:  »Faudrait être corrompu pour refuser et se faire entuber par Lockheed.  » Car je croyais jusqu’ici qu’en matière de corruption , Lockheed était un maître de l’art.

    • Bouli dit :

      genre les F16 ne sont pas des bons avions de combat ? il n’y aura pas beaucoup d’experts militaires, même français, pour le dire

  9. Lol dit :

    Paris se fatigue pour rien, les seules qui ont acheté des rafales, l’ont fait pour des raisons politique, et les belges ne veulent rien des français donc ils achèteront des F35 hors de prix sous pression des ricains

    • Albatros24 dit :

      Ils ont quand même commandé récemment beaucoup de blindés…Jaguar et Griffon. Ils auraient pu prendre allemand…comme nous qui avons préféré des fusils Hk à ceux de la FN par exemple.
      La Belgique fera selon son intérêt.

    • EchoDelta dit :

      Les seuls qui ont acheté des rafales sont ceux qui les utilisent pour se défendre ou faire peur à leurs adversaire. Sinon jamais les Indiens ne l’aurait acheté, par exemple.

      • Lol dit :

        Tu sais quelle sont les besoins des Indiens en avion de chasse des au moins 200, alors les 36 rafale achetés, ne sont pas décisifs, ils voulaient un transfert de technologie qui ne se fera jamais

        • Alpha dit :

          Comme ton pseudo : Lol !…

        • Fabien dit :

          @ Lol
          D’où l’accord Dassault+Reliance, qui déplaît à l’opposition très proche de H.A.L.
          De là les critiques féroces mais peu étayées qui font rage dans la presse.
          De là les tentatives Françaises de remettre la main à la pâte su le moteur de la version indigène du 2000… Qui est un avion mal né grâce… Aux Ricains qui ont virés les Français et poussé le projet vers l’échec… il faut dire que l’on pas encore trouver de moyen de levage assez performant pour soutenir HAL.

    • Frédéric dit :

      Mensonges. Doit on rappeler que l’armée de terre belge sera de fait intégré dans l’armée française avec formation et matériels communs ?

    • wagdoox dit :

      mais bien sur Egytpe et Inde sont pas du tout dans points chaud et n’achètent que par calcule politique, lol.

    • Carin dit :

      À LOL
      Pourquoi voulez-vous que les ricains fassent pression si comme vous l’ecrivez «  les belges ne veulent rien de français »??? Ils n’ont qu’a attendre et dire au lièvre anglais de ranger son avion, pour se retrouver grand gagnant de cette « compétition »

  10. Fralipolipi dit :

    L’alignement des planètes serait-il désormais plus favorable ?
    En tous les cas, c’est bien maintenant qu’il faut pousser ce projet au maximum.
    Ci-après, un article complémentaire (avec une conclusion que l’on espère prophétique).
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/05/15/paris-ameliore-son-offre-pour-remplacer-les-avions-de-combat-de-l-armee-belge_5299442_3234.html
    .
    Je reste par contre très dubitatif (ou au moins surpris) sur la constitution du force aéronavale belge sur Rafale M.
    Celle-ci est tellement liée au PA qu’il me semble que cela ne peut correspondre qu’à une intégration militaire telle qu’encore jamais vue en Europe.
    Maintenant, soyons fous. C’est peut-être là un 1er marche-pied vers la constitution d’un groupe aéronaval totalement européen ? (qui permettrait peut-être alors de disposer de 2 voire 3 PA, plutôt que d’un seul ?).
    .
    Si parfois il faut tenter de forcer le destin, manifestement, pour l’avenir de la défense européenne, ce dossier là est un des jalons importants à ne pas manquer.

    • Fralipolipi dit :

      Et bien vu Mr Lagneau pour le choix de la photo qui illustre bien ce que peut donner la mise en œuvre d’une flotille ‘étrangère’ à son PA.
      http://www.defens-aero.com/2018/05/photos-chesapeake-chasse-embarquee-apponte-uss-george-bush.html

    • Fabien dit :

      @ Fralipolipi
      Il y a effectivement une différence de prix entre le Rafale M et le C, mais les performances ne sont pas afféctées. Et en prime, les deux sont compatibles à 80%… Alors si la Belgique peut y gagner une meilleure visibilité face aux U.S.A. en embarquant avec la Navy sur leurs portes avions géants, ce serait un pari fou, mais il ne comporte pas un risque financier déraisonnable.

    • Carin dit :

      D’autant qu’il me semble que d’autre nation européennes s’y intéressent… voir la chute à la mer au décollage d’un SEM piloté par un allemand!!!

  11. Clavier dit :

    « …… permettre à la Belgique de disposer d’une capacité aéronavale à moindre frais, en donnant accès à ses pilotes au porte-avions Charles de Gaulle. Cette offre, qui reposerait sur une douzaine de Rafale M en plus des 34 appareils du programme ACCap, donnerait ainsi une capacité d’intervention supplémentaire à la Défense belge. »

    C’est vraiment un gadget pondu par un technocrate hors sol…
    Comment peut on imaginer qu’une pareille proposition pourrait intéresser un stratège même Belge …!
    Déjà que la majorité des Européens voient d’un très mauvais oeil notre aptitude à intervenir si loin de chez nous et à vouloir les y entraîner…..

    • EchoDelta dit :

      Avoir ou pouvoir participer à un GAN est un gage de capacité accrue. Si l’on vous donne des capacités d’intervention supplémentaires pour le même prix, je ne vois pas pourquoi les Belges le refuserait.

  12. Patatra dit :

    Quelles sont les réelles chances qu’une telle offre passe par rapport au rouleau compresseur F35 ?

    • Hermes dit :

      Faible, mais elle fou la merde et montre les limites de l’europe de la défense, et ça, ça n’a pas de prix.

    • Fabien dit :

      @ Patatra
      Techniquement, les chances sont réelles si on occulte l’aspect « prestige de la cinquième génération » pour un appareil plus robuste qu’est le Rafale. MAis c’est surtout le support politique qui est important et qui rend l’offre attractive. Il faut voir maintenant comment le gouvernement Belge reçoit l’offre…

    • sonata dit :

      Aucune malheureusement.

  13. Jean dit :

    Permettez-moi d’offrir la vision belge des choses ou du moins la vision généralement acceptée:
    – L’offre française est très vague.
    – Les pilotes belge (je dis bien les pilotes et pas les politiciens!) veulent clairement le F-35. Le Rafale n’a pas fait bonne impression face aux F-16 belge.
    – L’opposition socialiste flamande qui essaye de faire tomber le ministre Vandeput est peu crédible vu que les arguments sont tous faux. Non il n’est pas réaliste de faire voler les F-16 belge plus longtemps, non L-M n’a jamais dis que les F-16 belge pourraient facilement encore voler plus longtemps, non les économies escomptés ne sont pas du tout réaliste etc. De ce que je lis sur les forums belge, la population ne s’y trompe pas.
    – Le programme de remplacement des F-16 belge est hyper transparent. Ce que la France propose est vague et ne se concentre pas sur l’avion.
    – La furtivité ne joue pratiquement pas un rôle dans la sélection … purement pour donner une chance à d’autres avions et afin de faire jouer la concurrence.
    – En Belgique les magouilles précédente tel l’affaire Agusta-Dassault ou encore celle des Mirages 5 ne jouent pas en faveur de la France.
    – Les politiciens flamand préfèrent le F-35, les politiciens francophones le Rafale. Il est à noter que 60% de la population est flamande et la Flandre fait 70% de l’économie. Les retombés économiques dont parle la France seraient surtout pour la Wallonie.
    – Le flamand s’en tape de la France, le francophone en général est plutôt anti-français.
    – Le F-35 sera le nouveau F-16, c’est-à-dire un avion avec des pièces détachées largement disponible et avec des programmes de mises-à-jour continues. Sur ces 2 points le Rafale ne pourra jamais concurrencer.
    – La Belgique est un très mauvais élève dans l’OTAN. En achetant le F-35 ou l’EF la Belgique marquerait des points chez bien plus de pays.

    • Vince dit :

      Certes, mais le Rafale disposera d’un porte-frites.

    • Céphée dit :

      Ok.
      Anexons la Wallonie.
      C’est une méthode russe qui a l’air de plutôt bien fonctionner.

    • Hermes dit :

      Ca montrerait surtout qu’il faut arrêter de tenter de se lier avec des putois et se concentrer avec ceux qui sont réellement intéressé par une coalition « européenne ».
      .
      Regardons donc plutôt côté Italien, on travail déjà avec eux et y’a bien plus a gagner qu’avec un état US-EU comme la Belgique.

    • PK dit :

      @ Jean
      .
      « Le Rafale n’a pas fait bonne impression face aux F-16 belge. »
      .
      Pouvez-vous développer ? (Qu’on ait l’impression que sur le papier, le F35 soit merveilleux est une chose mais qu’on préfère un F16 à un Rafale, quelque chose m’échappe).

    • Romain dit :

      Commentaire orienté, la plupart de vos arguments ne tiennent pas où sortent directement de la bouche des partisans sans concession du F35. L’offre Française a été précisé hier et en plus du simple avion, offre une miriade d’autres avantages. la transparence de l’offre belge ? la blague, n’y aurait t’il pas une clause pour transporter l’antique bombe nucléaire américaine ? elle ne servira plus jamais même en cas de conflit nucléaire et le rafale est tout aussi apte pour ce genre de mission. Mis à jour du programme et pièce détaché en total liberté ? c’est loin d’être sur car les US devront donner leur aval sur le moindre boulon, contrairement à l’offre française qui vont même jusqu’à les inclure dans le développement du prochain standard.

      • Bouli dit :

        il n’y a aucune clause pour transporter la bombe A, encore une fausse rumeur contredites depuis longtemps (le RFGP est public, vous n’êtes pas obligé de me croire)

        de plus, comme vous le dites, le Rafale transporte aussi la bombe et l’EF va bientôt le devenir donc, quand bien même ce serait le cas …

    • Clavier dit :

      Je vais vous répondre sur chacun de ces points, mon brave Jean……
      1 – A moins d’être dans la confidence vous ne savez rien de l’offre exacte de Dassault.
      2- Les pilotes belges pensent tous que le Rafale est probablement un rêve à faire voler en comparaison du F-35.
      3- Ce que vous lisez sur les forums sont généralement les élucubrations d’ados n’y connaissant rien .
      Les F-16 peuvent voler encore, les avions de nos jours sont bien plus solides qu’autrefois et L.M.
      a intérêt à dire le contraire. Inutile de préciser que cela représente de sacrées économies mais payées par le déplaisir de voler sur un avion aujourd’hui déclassé
      4- Le programme de remplacement ne serait transparent que si les pressions amicales étaient faites à la vue de tous, ce qui n’est sans doute pas le cas et d’autre part Dassault propose plus qu’un avion, heureusement pour votre malheureuse Armée de l’Air.
      5- La furtivité est le seul argument en faveur du F-35 , je veux bien croire qu’il l’est un peu plus que le Rafale vu le coût de son revêtement
      6- les magouilles de Dassault n’atteignent pas les niveaux des autres constructeurs.
      7- Les retombées sont pour l’ensemble de la Belgique ,
      8- Merci de nous apprécier autant, cela fait chaud au coeur ….vous êtes sans doute le porte-parole du royaume
      9- Vous pouvez croire à la profusion de pièces turques, anglaises, italiennes, C’est une chance pour cet avion , surtout qu’il en a besoin. Vous pourrez même en revendre aux Marines et à la Navy qui ont des problèmes de ravitaillement (et de financement ) dès maintenant
      Demandez donc aux Israèliens et aux Indiens s’ils ont eu un jour des problèmes de réapp. avec Dassault….
      10- En 14 et en 40 vous n’avez pas servis à grand chose (au début ) et je vous laisse votre appréciation sur votre participation à l’OTAN , se soumettre aux USA devrait effectivement vous éviter des taxes sur le Léonidas ….
      En fin de compte vous me semblez particulièrement mal renseigné et plus probablement de très mauvaise foi !

      • Bouli dit :

        en tant que belge également, je peux t’assurer que ce qu’il décrit sur les belges est assez vrai et bien renseigné … pour autant qu’on ne lui fasse pas dire ce qu’il n’a pas dit, évidemment

    • J.Charles dit :

      J’espère que nos amis belges, qui hébergent la « capitale » Européenne de facto, partagent un plus grand enthousiasme pour la construction europeenne que celle qui est la votre.
      En attendant, je me permets de relever un point qui m’a fait tiquer: « – Les pilotes belge (je dis bien les pilotes et pas les politiciens!) veulent clairement le F-35. Le Rafale n’a pas fait bonne impression face aux F-16 belge. »
      Que les pilotes préfèrent le F-35, c’est une possibilité, je dois dire que je suis mal informé.. En revanche que le Rafale n’aie pas fait bonne impression face aux F-16 fait mettre sérieusement en doute vos points suivants.. D’autant plus que les F-16 belges sont vraiment en retard de plusieurs mises a jour.
      Le Rafale a tenu la dragée haute au F-35, au F-22, au très récent F-18 Super Hornet, aux F-15E, Eurofighters et Gripens en terme de performances dans toutes les competitions et exercices ou ils se sont affrontés. (Tous ces avions étant autrement plus performants que les F-16 dans tous les emplois possibles)
      Ici un aperçu de l’évaluation Suisse, dont on ne peut douter de la rigueur:
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/comment-dassault-et-thales-ont-ete-cruellement-ecartes-en-suisse-727815.html

      • Bouli dit :

        la Belgique est bien plus europhile que la France et même sur les achats militaires, on ne peut guère en doute, ça fait des années qu’elle n’achète plus que européen … ce contrat sera peut-être différent mais on verra. Et l’EF est quand même majoritairement encore un projet européen, c’est l’avion le PLUS européen qui est proposé.

        Donc, il faudrait voir à faire attention à vos arguments. Si c’est l’Europe qu’on veut, le choix devra se poser sur l’EF. Si c’est le meilleur avion, pas de raison de prendre en compte la nationalité

    • Vail dit :

      « Le Rafale n’a pas fait bonne impression face aux F-16 belges »
      D’acc donc vu que le F-35 n’a pas fait bonne impression face au Rafale vous gardez vos F-16?

      « LE programme de remplacement des F-16 belges est hyper transparent »
      Non y a même pas à justifier au vu du nombre d’affaire entourant cet appel d’offre…

      Et pour terminer lisez l’article sur la possibilité de prolonger les F-16 il est est disponible sur le site et M. Lagneau reprend toujours bien ses sources, il n’y a pas de fake news ici…

      • Bouli dit :

        sur la prolongation, le rapport parlait de possibilité conditionnées pour prolonger les F16 et, dans les faits, si on prenait en compte les conditions, c’était loin d’être toute la flotte qui était éligible

    • Pierrot dit :

      « – Le F-35 sera le nouveau F-16, c’est-à-dire un avion avec des pièces détachées largement disponible et avec des programmes de mises-à-jour continues. Sur ces 2 points le Rafale ne pourra jamais concurrencer. » ==> Sauf quand les américains diront « bon ben le F35 ça marche pas bien, on va changer » et là vous êtes bien embêtés. Alors que le Rafale, vu que nous, les Français, on est « pauvres », en a pour encore 40 ans de modernisations et rétrofits.
      « – La Belgique est un très mauvais élève dans l’OTAN. En achetant le F-35 ou l’EF la Belgique marquerait des points chez bien plus de pays. » versus « – Le programme de remplacement des F-16 belge est hyper transparent. Ce que la France propose est vague et ne se concentre pas sur l’avion. » ==> donc vous dites que le remplacement du F16 devra se faire juste sur les mérites de l’avion (mérites sur lesquels le Rafale n’a pas du tout à rougir face au F35), mais que quand même, une hypothétique bonne faveur de quelques pays qui n’interviendront pas forcément (cf les garanties sur la souveraineté de l’Ukraine après son abandon des armes nucléaires en 1994 passées à la trappe parce qu’on ne va pas mourir pour Dantzig ou plutôt Sébastopol en 2014) vaut mieux qu’un partenariat stratégique très étendu avec un état frontalier qui est la meilleure option de protection pour la Belgique et venant renforcer la Défense européenne en ajoutant des forces et non plus en divisant des investissements…

      • Bouli dit :

        l’Ukraine n’est pas abandonnée … même si la Russie teste les limites et cherche à nous diviser (notamment avec les trolls de forum)

        les sanctions font mal aux russes

        et les alliés étaient prêts à fournir une aide plus forte si les russes débordaient trop du Donbass

        aujourd’hui, le Donbass coûte très cher aux russes (certainement plus que tous les autres pseudo pays qu’elle a créé dans la région) donc ils seront bien obligés un jour de régler le contentieux (mais sans doute pas sous Poutine)

    • Alpha dit :

      @Jean
      –« L’offre française est très vague. »
      Ah bon ???… Alors vous avez le choix : Cécité, mauvaise foi, incompréhension, illettrisme, ….
      –« Le Rafale n’a pas fait bonne impression face aux F-16 belge. »
      Euuuuh… Comme je l’ai déjà dit il y a quelques temps ici même, ce que vous avancez là est complètement faux !… Ayant mes entrées sur la BA118, j’ai pu le constater en hiver 2015 avec des pilotes de F-16 de Florennes qui ont pu approcher de près le Rafale : Ces derniers étaient estomaqués des performances de la « bête française »…
      –« Le programme de remplacement des F-16 belge est hyper transparent. »
      Oui, bien sur, c’est ce que pense Boeing, et aussi Dassault initialement, avant d’être poussé par le MinDef … 😉
      –« Les retombés économiques dont parle la France seraient surtout pour la Wallonie. »
      Encore faux ! …
      Dassault a justement prévu le coup afin de ne pas froisser les susceptibilités … 😉 Ainsi sont notamment prévus pour la Flandre :
      – La création de deux centres (en Flandre et en Wallonie) de recherche et d’innovation rassemblant les universités et les start-ups de l’aéronautique.
      – La création d’un centre de recherche sur la maintenance prédictive des avions à Bruxelles (C’est bien à part Bruxelles, non ?…).
      – La création d’un centre de maintenance Rafale en Flandre.
      – Un projet pilote de « smart base » à Kleine Brogel.
      – La création d’un centre de rechange pour jets civils « Falcon » européen en Flandre.
      … Tout cela en plus des partenariats avec des industriels flamands …
      Aussi, vous seriez plus avisé de commencer votre post par : « Permettez-moi d’offrir UNE vision belge des choses » et pour le : « ou du moins la vision généralement acceptée » : Oubliez ! Car nous aussi, ici en France, nous avons accès aux journaux et forums belges … 😉

      • Frédéric dit :

        Merci pour cette réponse argumentée 🙂
        Hélas, les trolls pullulent en ce moment (et je me suis piraté mon adresse mail en plus cette après-midi… c’est pas la joie).

      • Carin dit :

        En ce qui concerne « jean » j’opte pour l’illetrisme.. de mauvaise foi.

      • Bouli dit :

        ne croyez pas ce que vous lisez sur les forums des journaux, c’est une minorité souvent extrémiste d’oisifs et de trolls

        je dis pas qu’il n’y a pas des gens qui pensent comme eux, juste qu’ils ne sont pas représentatifs. C’est surement la même chose en France.

        d’ailleurs, Jean dit beaucoup de choses intéressantes mais je ne suis pas d’accord sur tout, par exemple, la perception des pilotes belges sur le Rafale, ça pas grand monde ne le sait vraiment et il y a surement une perception différente entre officiers et pilotes, bref … là dessus, tout le monde a sauté, sans doute avec raison

    • mich dit :

      Bonjour , vous dites « Le F-35 sera le nouveau F-16, c’est-à-dire un avion avec des pièces détachées largement disponible et avec des programmes de mises-à-jour continues ».
      Pour avoir côtoyer d’assez près mes collègues belges et leurs F16 ( au passage ,un de mes avions préféré depuis tout petit ) , je crois pouvoir dire que votre affirmation est à prendre avec des pincettes ,car vous oubliez le cout de tout ça , et d’après ce que j’ai vu pas facile d’avoir toujours le top !et quand on imagine ce que risque de couté l’ environnement et les pièces du F35 ,il va falloir un budget solide et régulier à l’armée de l ‘air Belge pour maintenir cet appareil opérationnel , en avez vous les moyens ? moi j’ai des doutes quand je vois les atermoiements des budgets de defense belge ou hollandais .

      • Bouli dit :

        la faiblesse de la Belgique est son budget, très clairement

        et l’armée n’est pas super populaire

        donc, tant qu’à faire, j’aurais plutôt été vers des F16 Viper parce qu’ils demandent un budget moins conséquents. J’adore le Rafale, l’EF et même le F35 mais ça ne sert à rien de payer l’impayable si on a pas les moyens d’entretenir.

        • mich dit :

          Bonsoir , je pense que vous avez certainement raison ,tant pis pour une cellule récente ,du moment que les équipements et armements restent au gout du jour .

    • EchoDelta dit :

      Franchement j’ai arrêter de croire votre commentaire à partir du moment ou vous affirmer que pour les pilotes le F16 reste supérieur au Rafale. C’est un peu comme comparer un Mirage F1 et un Rafale, franchement, là je vois pas…
      De plus je ne vois pas ce que peut faire un EF dont le constructeur a abandonné son développement, et dont le seul pays (UK) vraiment utilisateur de l’avion, ne le déploie pas sur un théâtre d’opération et commence à faire ses course ailleurs…
      J’aimerais bien voir les blogs auxquels vous vous référez pour comprendre ce que penses les belges.
      Quand au Mirage 5 et 50, ils étaient une proposition ultra économique du 3E pour se doter d’avions de combat moderne à moindre de cout, ce qui fait encore aujourd’hui que la force aérienne Belge est encore digne de ce nom. D’ailleurs Israel qui les a aussi employés, en a été très satisfaite en combat réel. Peu de pays ont pu former des pilotes de jet Mach2 ailes Delta avec des commandes de vol manuelles.

    • Victoire1 dit :

      Vous oublié un point capital de votre cahier des charges. Avoir la capacité nucléaire. Quel est le seul missile à plusieurs mach de ce type en service dans le monde? Quel est son porteur… Taper avec des B61 à gravité même avec la furtivité ça marche plus… D’ailleurs cela entre dans un F35?

      • Carin dit :

        Lorsque LM a fait le cahier des charges belge en y incluant cette fameuse B61, ils ont juste oublié que c’est la SABCA qui fait l’entretient des F16 ayant cette capacité, et que c’est cette même entreprise qui a « câblé «  ces avions pour cette bombe… et cette entreprise , je ne voudrais pas dire de bêtise, je crois que c’est dassault…..

      • Bouli dit :

        non, ce n’est pas dans le cahier des charges

    • Motinio1 dit :

      On doit pas être de la même Belgique…c’est un commentaire hyper subjectif, rien avoir avec ce qui se passe en réalité:
      – le ministre de défense Vandeput est tellement coincé (ainsi que son cabinet) dans cette affaire qu’il serait très très surprenant de le voir rester sur son siège d’ici la fin de l’année
      – La proposition de la France est tellement complète que le concerné et son cabinet ont déclaré que c’était trop beau pour être vrai – c’est dire l’amateurisme de ces gens
      – Le flamand n’est pas aussi con que vous le représentez, s’ils voient une possibilité de négocier des retombées ils le feront, chaque régions attirera via des avantages subsides etc, et Dassault ne sont pas cons pour oublier cette spécificité de la Belgique à Régions pour répartir les 20 Mrd € d’investissements…
      – La Belgique en achetant le F35, elle n’aura pas assez de Budget pour acheter d’autres équipements majeurs, comme le lui demande l’Otan, et si non il ne faut pas oublier que la France fait partie de L’Otan, avec des Rafales…

      Concernant les magouilles LM pour vous ça représente la Vierge?…

      • Bouli dit :

        aucun Ministre NVA n’a démissionné jusqu’à présent (hormis une secrétaire d’Etat insignifiante en disgrâce dans le parti) et cela ne risque pas d’arriver alors que les élections s’annoncent

        effectivement, la Flandre n’est pas anti française, ce que je dis depuis le début. Mais le Ministre (et son parti) n’a pas du tout apprécié les sous entendus français sur le cahier des charges biaisés et c’est ce qui fera vraiment mal à Dassault et à la candidature française

        assez d’accord sur le F35, c’est pour ça que je crois que l’EF finira par l’emporter en tant que solution qui permettra à tout le monde de se sentir gagnant et perdant

  14. ScopeWizard dit :

    De plus , en choisissant le Rafale , nos amis belges accèderaient ainsi à un avion « furtif » …..
    .
    Comment ça , non , c’ est des conneries et du grand n’ importe quoi !!! ???
    .
    Z’ êtes bien sûrs de vous sur ce coup ? 😉

    • Carin dit :

      Je pense qu’il parlait de furtivité « active » d’apres les forces aérospatiales russes.. ça marche.. ils ne les ont pas vu bombarder la syrie!!!

    • ScopeWizard dit :

      Cela étant , même un B-52 est « furtif » … mais il y a une raison précise à cela …
      Et je vais pousser encore plus loin le raisonnement en affirmant que quelle que soit sa configuration un F-22 Raptor n’ est pas « furtif « …
      Pourquoi ?
      Tout simplement parce que cet adjectif est mis à toutes les sauces et a perdu son sens précis .
      .
      Furtif selon le Larousse.fr :
      1) Qui se fait rapidement, à la dérobée, de manière à échapper à l’attention : Une larme furtive.
      .
      2) Littéraire. Qui passe rapidement, presque inaperçu : Des apparitions furtives.
      .
      3) Se dit d’un avion construit de manière à ne pouvoir être détecté que très difficilement par les radars.
      .
      Cet adjectif nous vient du latin « furtivus » de « furtum » qui signifie « vol » vers 1350 , de voleur vers 1778 …
      .
      Et si vous êtes attentif à autre chose qu’ à des conneries , il ne vous aura pas échappé que le 3ème sens commence par « Se dit » …
      .
      Par conséquent , la « furtivité » ne correspond pas uniquement à la capacité d’ échapper à la détection du radar …
      .
      De plus , aucun appareil n’ est totalement « furtif » , tous sont détectables y compris au radar via les progrès de ces derniers , via la propre signature de l’ avion … ce n’ est qu’ une question de curseur : par exemple , un B-52 présente une certaine surface réelle exprimée en m2 qui peut être de l’ ordre de 400 , 1000 , ou 1500 , 2000 , suivant les angles ( je dis n’ importe quoi ) ; seulement le radar ne va pas le détecter en entier , il va recevoir en retour d’ émission une surface résiduelle qui représentera l’ avion , cette surface sera moindre que celle de l’ avion lui-même vu que la totalité du faisceau d’ ondes émis par l’ antenne ne sera pas renvoyée à cause de phénomènes tels que l’ absorption , la déviation , dus entre-autres à la position de l’ avion dans l’ espace ( ce qui influe sur les angles d’ incidence et donc sur la réflexion des ondes électro-magnétiques émises par le radar , ce qui modifie la signature radar de l’ objet détecté ) , sa forme , ses matériaux , etc … J’ y reviendrai …
      Chaque avion est donc plus ou moins « furtif » …
      .
      Ce que je viens d’ expliquer , cette signature radar que je viens de décrire s’ appelle la S.E.R ou Surface Équivalente Radar ou Section Efficace Radar qui vient du concept de RCS ou Radar Cross Section …
      .
      En gros , cela se résume par l’ aptitude d’ un objet à renvoyer plus ou moins d’ énergie lorsqu’ il est illuminé par une onde RADAR …
      .
      La SER s’ exprime soit en m2 , soit en dBm2 , et se mesure le plus souvent en chambre anéchoïque ou en plein air afin qu’ aucun écho ne vienne perturber la mesure …
      .
      Alors , il va de soi que plus un objet est gros , plus sa SER sera importante mais on peut la réduire grâce à sa forme , la nature des matériaux qui le composent , des moyens de brouillage actif tels les ECM ( Contre Mesures Électroniques ) et bien sûr comme nous l’ avons vu précédemment suivant sa position dans l’ espace … de sorte que par exemple si un avion vole face à un émetteur radar , sa SER sera fonction de son secteur frontal car lui seul sera « éclairé » par le faisceau d’ ondes émis par le radar .
      .
      Enfin , il est important de souligner que la SER dépendra également du type de radar considéré ainsi que de ses longueurs d’ ondes utilisées … ce qui permettra de détecter l’ avion à plus ou moins grande distance puis de l’ identifier …
      Plus la SER sera petite , plus la distance de détection risque d’ être courte , le temps de réaction de la chasse ou des moyens de DCA réduit …
      .
      Pour vous donner une idée , on estime que la SER d’ un insecte sera de l’ ordre de 0.001 m2 , celle d’ un oiseau de 0.01 m2 , celle d’ un homme de 1 m2 , celle d’ un avion de combat de 1 à 15 m2 , celle d’ un bombardier de 100 m2 …
      .
      Sachant que la SER d’ un bombardier B-52 Stratofortress se situe vers 150 m2 , celle d’ un TU-160 Blackjack vers 15 m2 , celle d’ un B-1B Lancer vers 1 m2 , celle d’ un Rafale vers 2 m2 , celle d’ un B-2A Spirit vers 0.06 m2 , celle d’ un F-117A Night Hawk vers 0.1 m2 , celle d’ un F-4 Phantom II vers 6 m2 , celle d’ un Mig 29 Fulcrum vers 3 m2 , etc …
      .
      Tout ça c’ était concernant la furtivité par rapport au RADAR , MAIS , un objet peut être « furtif » autrement et notamment grâce à une vitesse de déplacement très élevée , à une altitude très basse , à un bruit très faible , à une invisibilité visuelle , à un très faible rayonnement infra-rouge , etc …
      .
      C’ est la raison pour laquelle un avion de combat qui parviendrait à combiner tous ces paramètres serait extrêmement « furtif » … ou STEALTH ( discrétion , célérité , rapidité ) …
      .
      Comprenez-vous à présent pourquoi j’ affirme que le Rafale est lui aussi « furtif » ?
      .
      Il l’ est certes moins qu’ un F-22 ou qu’ un F-35 mais il l’ est tout de même sur le plan de la discrétion face à la détection radar étant-donné que , outre sa « furtivité » naturelle , ce paramètre a bel et bien été pris en compte lors de la sortie du premier prototype C 01 redessiné en fonction de cela par rapport au démonstrateur Rafale A ; ni lui , ni eux ne sont invisibles à l’ œil nu , ne sont silencieux , ne volent à des vitesses très élevées ( Mach 5 et + ) , à 5 m ou 15 m du sol en suivi de terrain en haut supersonique ( bonjour le BANG ) , ne sont invisibles à l’ infra-rouge … et TOUS sont PLUS ou MOINS détectables au RADAR … sachant que ces derniers progressent …
      .
      Je termine en précisant que le Rafale comme probablement tous les autres appareils de combat sont testés dans toutes les configurations et incidences afin d’ en connaître la SER avec la plus grande précision dans tous les cas de figure ….
      .
      Mais quelqu’ un de plus calé dans le domaine que je ne le suis et ne le serait probablement jamais , comme @Obelix38 ou Nico St-Jean saurait nous en dire bien davantage ….. 🙂

      • Fabien dit :

        @ Scope Wizard
        En premier lieu, permettez-moi un bref hors-sujet concernant le rachat de Breguet par Dassault: vous m’aviez demandé pourquoi et comment cette opération s’était faite… A ma grande surprise, j’ai appris récemment que la survie de Breguet n’était pas en cause et dépendait d’une décision du gouvernement de l’époque pour constituer un secteur aéronautique plus puissant.
        . Dans les fait, Dassault Breguet abandonnera le développement du Jaguar pour se concentrer sur le Mirage F1 et il laissera les Britanniques se débattre avec les marchés extérieurs. L’Inde sera quasiment le seul client export, et utilise encore cet appareil avec des standards et équipements Britanniques, très supérieurs à ceux des Jaguars Français…
        .
        Concernant la furtivité, mes connaissance sont surtout historiques mais comme la guerre entre avions et radars date de la chasse de nuit pendant la seconde guerre mondiale, il y a déjà de la matière pour alimenter le débat.
        .
        En gros, la guerre électronique démarre dans l’Angleterre au coeur des années 30, avec le réseau « Chain Home » qui fonctionne à grande distance, en onde métrique. Le réseau porte à 200 km, via une « grille  » posant un « maillage de 200 de côté. Quand un objet traverse, il crée une perturbation qui est lue sur les écrans comme un signal sinusoïdal. Il faut de la pratique pour décortiquer les indications, obtenir via des basculements d’interrupteur pour avoir distance et hauteur.
        A la déclaration de guerre, les Anglais envoie une commission négocier des armes auprès des U.S.A. Les les industriels sont frileux: que demander en échange des brevets américains?
        C’est là que les Anglais abattent leur carte: le mégatron à cavité. Indispensable pour avoir un radar compact et puissant, il multiplie la portée des ondes par 7. Ce qui tombe bien car les américain buttent sur la portée d’un nouveau dispositif: il travaille en bande X, avec un maillage de 30 cm, mais il manque cruellement de portée. En réalisant l’amalgame des deux, le premier radar opérationnel en bande X vient de naître: ce sera le H2S qui permettra le bombardement norturne, le radar naval qui pourchassera impitoyablement les U-Boote, le radar météo qui indiquera une percée dans la tempête qui permet le débarquement le 6 juin… bref, une avancée capitale.
        .
        Je ne parlerai pas de ce que font les Allemands/nazi, car leurs recherches rencontrent vite une barrière technologique… alors qu’ils avaient les meilleurs radars de marine en 1940…
        .
        La seconde grosse avancée en matière de détection viendra de la lecture des ondes. Des filtres informatiques qui permettront d’interpréter les échos directement sur le récepteur; ce sera donc l’apparition des « spots » sur l’écran, puis l’adoption de l’effet Doppler qui gomme les éléments immobiles et permet de voir vers le bas: le fameux « look down/shoot down »: tirer un adversaire volant plus bas que l’avion tireur.
        .
        La troisième grosse avancée et celle que nous traversons actuellement: les antennes fixes dotées d’antennes constituées de modules ultra sensibles. Mais dans le même temps, les changement de fréquence si complexes deviennent une nécessité pour la télémétrie et échapper au brouillage, ou en tout cas en réduire l’impact sur les émissions.
        .
        La furtivité quand à elle est un travail qui date des ailes volantes. On pense actuellement que les Nazis y travaillaient via des ailes volantes à réaction, construites en contreplaqué et recouverte d’une peinture spéciale. deux prototypes ont été construit, dont un qui s’est écrasé après quelques heures de tests.
        Le principe à été redécouvert par les américains lors des tests sur l’aile volante Northrop.
        Et tout à été oublié jusque dans les années 60, avec le SR71.
        Mais les Russes n’ont jamais eu de difficulté à le détecter, juste à l’atteindre.
        Pendant les guerres Israël/ Moyen ORient, l’aide américaine était soumise à des échanges de matériel, et en plus des Kfir utilisés comme plastrons, nombre de MiG, stations radar pris aux arabes firent une halte dans les bases de test de l’U.S. air Force.
        De là fut élaboré le F117.
        Dont le seul qui fut abattu le fut avec un Radar dégradé pour la détection météo. Il pleuvait et l’écho de la pluie sur la carlingue permit le guidage des missiles en phase terminale. Le résultat eut-il été différent par temps clair? Assurément.
        .
        Mais le F117 n’est pas un bon avion: lent, lourd, avec un emport limité, c’est sur cette constatation que les décideurs Français optèrent pour un Rafale discret avec emport externe.
        Les F22 constitue l’ultime maillon de la technologie actuelle: il serait même refroidi via son carburant, à l’instar du F35.
        Selon mes sources, assez contradictoires, le Rafale aurait la signature d’un oiseau en métal. Le F 35 serait à 0.001 cm2 et le F22 atteindrait le score de 0.0001! mais à quel prix!
        On fait souvent référence à l’emport externe du rafale comme dégradant sa furtivité.
        Certes… mais dans quelles proportions? Et bien les missiles MICA, les SCALP les railsd’emports du Rafale ont tous été traités pour dissimuler leur présence.
        Les missiles américains n’ont pas encore eu cette chance: eux subiraient plutôt une cure d’amaigrissement car dans les soutes, la place manque et la résiliance implique d’embarquer beaucoup de bastos.
        .
        Mais revenons à la Furtivité: c’est un label qui n’est décerné que par le Pentagone. Les même qui disaient que le F22 était le SEUL avion du MONDE à être cablé en fibre optique. Avec le Rafale.
        Qu’il était le meilleur. Avant de se faire coincer par un pilote de l’armée de l’air sur mirage 2000-9.
        Ou que lors du match contre le rafale, il avait des réservoirs pendulaires invisibles à la caméra.
        .
        Donc des gens au sommet du crédible ^^.
        Obtenir un avion furtif exige un chasseur made in U.S.A, mais pour la cause, les avions Russes et Chinois font l’affaire.
        Il faut une carlingue en composite, avec une peinture demandant de grands soins.
        .
        La France y travaille, d’ailleurs sur une base non pas d’acrylique mais de composites emprisonnant des billes de métal qui piègent les ondes. Mais un tel enduit est lourd: on trouvera là l’une de raison des quatre TONNES qui sépare le poids d’un F35 et d’un Rafale… à vide malgré la différence de motorisation… Sur que le choix d’une aille delta aide, mais pas que…
        Il faut surtout cacher le moteur, dont les aubes sont une réflecteur idéal.
        En respectant ces principes, même des gros avions comme l’Eurofighter et le Super Hornet trichent avec leur taux réflection. Il doivent donc posséder une SER inférieure à 0.1m2.
        .
        Vient enfin la suite de guerre électronique. C’est un domaine où la France et Israël s’y entendent. Les F.A.S. les ont testé à travers leurs missions de reconnaissance stratégique pour l’O.N.U. quand aux Israëliens, la masse de matériel soviétique prêté aux arabes depuis la guerre de 1973 les a obligé à s’adapter pour continuer de dominer dans les airs.
        Aussi, ils donnent la preuve que les contre-mesures face aux batteries de missiles, ça marche.
        Je sais aussi que vous vous intéressez à Mr Charlier, Bergèse, aussi je vous recommande le duo: « mission Osirak » et « le raid impossible ». ces deux bédés sont un travail de journaliste brillamment illustré sur l’assaut donné sur la centrale nucléaire Irakienne… il y a plein de F16, de politique réunie dans une brillante reconstitution qui défie la fiction.
        Bonne continuation.

        • ScopeWizard dit :

          @Fabien
          .
          Impeccable ! Ça c’ est du boulot ! 🙂
          .
          Même si je savais certaines choses , parfois déjà exposées lors de posts précédents , au moins il y en a d’ autres que j’ ai apprises , ce que j’ apprécie toujours surtout lorsque c’ est si bien présenté .
          .
          Bravo !
          .
          Concernant les ailes des frères Horten , il est effectivement possible que ces derniers les aient conçues afin d’ échapper à la détection RADAR ; cependant , je reste convaincu que ce que les concepteurs chassaient à l’ époque , c’ était la traînée davantage que la discrétion aux systèmes radars …..
          Ce que je reproche à celles de Northrop , c’ est que contrairement à celles des frères Horten , elles étaient pourvues de petits plans verticaux qui ipso facto devaient nuire à leur « furtivité » .
          .
          Le Rafale aurait donc une longueur d’ avance sur le plan de la furtivité de ses emports ?
          Voilà qui est très intéressant .
          Certes , je savais que la SER des charges pendulaires était mesurée , je ne savais pas qu’ elle aussi était étudiée pour être si faible et que les USA avaient fait plus ou moins l’ impasse sur ce point précis .
          Remarquez que cela se conçoit aisément dans la mesure où l’ emport en soutes pallie à tout ce problème …..
          .
          Merci de vos recommandations , je ne connais pas ces BD ; il faut dire que depuis , je n’ ai acheté et lu du tandem Charlier-Bergèse que « Les Oiseaux Noirs » dont une partie avait été publiée au sein d’ une intégrale « Buck Danny » , restée inachevée suite à la disparition du génial scénariste en 1989 , avant que le très talentueux dessinateur Francis Bergèse ne s’ attaque récemment à la suite de l’ album et n’ en dessine cette dernière devant comporter une suite ….
          Malheureusement , le second tome , celui qui terminait ce diptyque n’ a plus eu Bergèse au dessin et cela m’ a déçu , donc je l’ ai lu mais pas acheté considérant que le dessin était moins bon que celui de Bergèse qui avait lui-même repris au début des années 80 , celui de Victor Hubinon , un peu moins doué concernant les avions de combat modernes mais particulièrement fort dans tout le reste , qui fut jusqu’ à sa mort l’ un des meilleurs avec Uderzo ou Jijé ( disparu à peu près en même temps à un an et demi d’ intervalle ) quant au sens de l’ illustration des « Tanguy et Laverdure » , des « Barbe Rouge » , et bien-sûr des Buck Danny , tous trois si chers à Jean-Michel Charlier ……
          .
          Je vais donc voir ça le plus rapidement possible ….. 🙂
          .
          Bon vol !

          • Fabien dit :

            Merci pour les compliments, ca fait toujours plaisir.
            L’aile volante était l’un des trois moyens pour obtenir l’avion labellisé « trois fois mille »: mille km/h, mille kilos de bombe, sur mille kilomètres.
            En 1944 et dans une Allemagne nazie étranglée, c’était une gageure mais des appareils TRES intéressants se sont approchés des spécifications. Nous avons disserté sur le premier: le Ho 229… qui pour la petite histoire avait capté le truc qui manque aux ailes volantes U.S. (oui, même les actuelles), c’es le profil en S qui évite les 200 ordinateurs gérant les commandes de vol du B2, et cette astuce est une forme en S très, très fortement aplatie.
            Le second est le Me 262, qui patinera sévèrement à cause de ses fameux JUMO 004b. Les atermoiements d’Hitler n’y changeront finalement pas grand chose: les turbines sont trop fragiles. Pourtant, même mal employé et mal armée (le canon de 30mm n’est qu’un patator qui lance des pétrons dévastateurs, mais très imprécis).
            Et il y a enfin l’Arado 234, qui emploie la même motorisation que le Me 262, et qui sera lui-aussi décliné à toutes les sauces.
            Dans les trois cas, ce n’est pas tant la maniabilité que la vitesse qui est recherchée, donc la présence ou absence de dérive devait fortement influer dans le cas de l’aile Horten, un pur coup de génie en matière de désign… Mais je ne soutiens pas les Nazis, alors ne le répétez pas trop…
            Concernant les bédés, et notamment les « oiseaux noirs », le second volume est clairement le pinacle du genre en terme de scénario, alors que je collection -pratiquement- tous ce que fait le scénariste… et il y en a. Mr Zumbiehl, un ancien de la cocarde à l’ancre sur Crouze y déploie un talent rare.
            Notez que les éditions Dupuis ont racheté les droits des autres séries de ce prolifique scénariste et que le rythme s’est espacé… mais la qualité monte!

  15. Vlad dit :

    Pour la Belgique, je n’y vois pas d’intérêt de changer, une modernisation des f-16 est suffisante. Mais le pire scénario serait de choisir le F-35 ou le Typhoon, j’espère pour mes impôts que je vais pas d’avoir payer les plus défaillants des avions et que M.Vandeput n’est pas un corrompu et un abruti…

  16. Fafou dit :

    Bonjour
    Merci pour l’article.
    Petite précision lue ce matin sur entre autre Levif et Le Soir, la proposition pour le rafale N est saluée en Belgique mais fait partie du lot des 34 et non 34 f3 plus une douzaine de rafale marine.
    Si le ministre de la défense comme on pense savoir, une majorité des Élus flamands sont pro f35, notre premier ministre est europeniste convaincu et proche de Mr Macron.
    L’offre est bien reçue en Belgique en général car bien ficelée, sur un avion ayant fait ses preuves et évolutif, ainsi que les partenariats stratégiques et économiques: chapeau.
    Je ne crois pas à l’inteest Belge pour une version navale, même si c’est un bon argument. Nous avons une historique de neutralité et d’actIons-opex sous l’egide Des Nations-unies.
    Un bel avion sous nos cocardes Belges mais j’ai pas trouvé de photomontage 😉

    • Hermes dit :

      Honnêtement le Rafale M c’est un sujet relativement secondaire dans le sens où ca peut se trancher plus tard.
      .
      Mais restons lucide, un Rafale en Belgique, personne n’y croit, la Belgique fait office d’état US sur le continent Européen.
      .
      Le seul intérêt que nous retirons de cette proposition c’est de voir l’argumentation belgique s’écraser et démontrer que l’Europe de la Défense c’est du flan.

      • Fafou dit :

        Disons honnêtement que l’idée d »une Europe de la défense vous plait uniquement quand le maître d’oeuvre est français ou made in France. Quand on achète Scorpion, ça passe..Sinon on est à la solde des USA et vous derrière votre clavier avec du popcorn ( français) à vous foutre de nous, that’s right?
        Dans ce cas présent et avec le peu que l’on sait, l’offre française est tentante, l’oiseau est efficace et apte au combat, donc pourquoi pas?
        Ce n’est pas la Belgique qui va faire de la lèche à Donald…

        • v_atekor dit :

          Non, c’est avant tout pour empêcher que les USA usent et abusent du diviser pour régner a si bien réussi à l’Europe que toutes ses armées et la moitié du matériel sont US.
          .
          Après, 3 avions de combats pour l’Europe, c’est peut être un peu excessif, 2 avions d’entrainement (Suisse et Italien) itout…

        • Hermes dit :

          Vous parlez a la mauvaise personne pour critiquer ces « français » râleur.
          .
          J’essaie toujours d’être relativement objectif.
          « uniquement quand le maître d’oeuvre est français »
          Faut admettre que la France a quand même plus d’argument en ce qui concerne le matériel militaire que beaucoup en Europe… hormis certains matériels comme les armes légères où nous nous fournissons maintenant en Allemagne.
          .
          Vous voulez quoi, que la France abandonne ses industriels et son expertise pour soutenir des nouveaux venu européen ? C’est un peu ce qu’on a fait avec Airbus non ? Le résultat est magnifique, heureusement que c’est en majorité de l’industrie civil sans quoi ca aurait fait des étincelles.
          .
          Donc non, si le candidat est européen, alors on peut râler SI l’offre française était plus performante, mais la performance n’est pas forcément le seul élément à prendre en compte.
          Pour ce qui concerne le made in France, je pense que nos industriels ont tendance à être très généreux sur les contrats export, cela démontre bien que vous ne suivez pas grand chose. De plus on aurait tendance a faciliter des évolutions comme MBDA ou KNDS… Ce qui justifierait d’autant plus le choix français qui serait au final un choix européen à termes.
          .
          Car oui nous serions prêt a délaisser le tricolore pour la bannière étoilé, mais la bannière étoilé Européenne, et uniquement quand les industriels seront totalement apte, donc éviter le « fiasco » Airbus qui a fait appel a des des pays dont les acteurs industriel n’était pas prêt pour les programmes.
          .
          Quel est le mal a prendre la direction quelques années si ca permet à termes d’obtenir quelque chose de solide et européenisé ?
          .
          Oui les PROUS n’apprécient pas ça… C’est pourquoi nous considérons beaucoup la Belgique comme un état US. Ils préfèrent faire confiance a un « allié » a des milliers de km qui n’est plus le maître incontesté du monde, que de bâtir une Europe unie. Je rappel également que si nous avons bien quelques gains, la France a quand même été largement donatrice pour « l’Europe ».

          • Fafou dit :

            tout est dans la nuance de votre « relativement ».
            Quelque commentaires plus haut, nous sommes des putois avec qui il ne faut pas fier…prenons l’industrie Italienne.
            Allez y franco à 2 pieds, on vous regarde faire…
            Très relatif, effectivement. Merci pour la leçon.
            Ai=je demander que la France abandonne son industrie? première nouvelle, j’ai beau me relire, je ne vois pas, ou je sous entend un énormité pareil. Idem, je ne veux laisser aucun fleuron Belge pour la bannière étoilée Européenne (faut préciser car c’est les USA, la bannière étoilée, comme le drapeau tricilore, pour les Français c,’est d’office le bleu blanc rouge verticale alors que la majorité des pays dans le monde, us et uk comprise sont tricolore, mais bon soit, je vous comprend)
            Je pense que le programme scorpion est une bonne chose.
            Un état, us? Hum, si nous sommes à la solde d’entités étrangères, je vous répondrais oui, l’UE et l’OTAN.
            C’est qui est logique vu notre position, la centralité, la neutralité et que nous, belges, savons à qui on doit notre indépendance.
            je poursuis » Pour ce qui concerne le made in France, je pense que nos industriels ont tendance à être très généreux sur les contrats export, cela démontre bien que vous ne suivez pas grand chose.  » et c’est un gage de confiance, formulé comme cela?
            le seule point achoppement, c’est votre commentaire disant que l’on aurait tord de ne pas profiter du beurre, de l’argent du beurre, etc.
            Soit, comme je ne revendique ni un titre de donneur de leçon, ni un titre d’expert es militaire, que je vous laisse avec plaisir, nous ne tomberons pas d’accord.
            bonne soirée/journée.

      • Bouli dit :

        un « état US » qui était côte à côte avec la France lors de la dernière invasion de l’Irak par Bush junior …

        • Hermes dit :

          On parle bien de frenchbashing, jamais vu de belgiumbashing. Pourquoi ? Parce que l’inaction Belge n’est pas bien grave pour les USA.
          .
          C’est d’ailleurs « l’inaction »(pour reprendre le mot, même si c’est plus que ça) Belge qui aura facilité le travail aux Allemands en 1940.

          • Fafou dit :

            Décidément vous nous trouvez de nouveaux éléments à charge, à chacun de vos passage sur cette article sans prendre la peine de lire correctement et de répondre, manière rustre, frustré?
            Dis moi, gamin, cela remonte à la petite enfance ce problème de compréhension à la lecture?
            Il n’y a pas de Belgiumbashing parce qu’il n’y a pas de raison d’en avoir, ne cherchez pas plus loin vous n’êtes pas équipé pour cela petit messager divin et dieux des femmes de joie (pour rependre votre pseudo, même si c’est bien plus que cela…)

            Si je me rend sur ce site bien informé c’est par curiosité pour la chose militaire moderne mais sans aucune ambition de me faire passer pour un expert. Mon premier commentaire donnait juste l’opinion presse du coté Belge-Francophone, c’est tout.

            Par contre pour l’histoire du 10 mai 1940, je cite un de mes artistes favoris Français, Lionnel Astier: faut avoir une sacrée paire de Bolloch pour en dire une comme cela.
            Les Belges entre autre on défendu Sedan et la Semois en attendant que des divisions de réserve françaises se pointent mais incapable de se défendre face aux panzer..
            Nous avons tenu 18 jours dont 5 jours seul, dans la bataille de la Lys ceci correspondant à la seule bataille d’arrêt de la campagne de France.
            Laché par les Anglais sur notre flanc nord ( et qui devaient nous réapprovisionner en munitions ), nous avons signé le 18 une reddition militaire, pas une armistice politique et total.
            Vous décidez à relire votre histoire du 10 mai 1940 ou vous rachetez une encyclopédie bien fournie et lisez de gauche a droite et de haut en bas, plus facile vu vos manifestes problèmes d’appréhension.
            j’avais terminé mon dernier post par un nous ne tomberons pas d’accord, je respecte les avis de tous mais bon, cela aussi vous dépasse, je vous laisse donc a votre rancœur et vous un souhaite un bien mauvais we.

        • Fafou dit :

          Laissez tombez Mr Bouli, ce mr n’est manifestement pas dans son assiette et à coté de ses pompes.
          J’en profite pour dire merci, même si ce n’est pas réaliste, aux Français ici présent voyant d’une bonne chose la continuité de la coopération militaire entre nos deux pays. Terre, Naval et peut être bientôt, aérien.
          L’irréalisme ce serait le Pa et une force Belge aéronaval, même d’ici on en ris.
          Bonne soirée:journée.

    • Carin dit :

      La France agit toujours avec l’aval de l’ONU… c’est la raison pour laquelle les forces belges se sont souvent jointes à nous, et continues de le faire.

      • Hermes dit :

        Ca par contre vous auriez pu éviter, l’aval de l’ONU n’était pas vraiment présent lors des dernières frappes US/UK/FR en Syrie.

  17. Meiji dit :

    L’offre Française faîte au Belges est vraiment intéressante, surtout l’idée de proposer des Raffale Marine pouvant être déployés du CDG.
    Côté Français ce qui serait intéressant, outre le fait de faire tourner les chaînes d’assemblage chez Dassault, c’est surtout d’avoir un second pays de l’OTAN équipé de Raffale. Car pour le moment il n’y en a que pour le F35, c’est mauvais pour la diversité et surtout pour l’industrie, l’indépendance et le savoir faire Européen.

  18. Jean dit :

    A noter également
    « The Indian Air Force is paying Rs 11.25 billion per Rafale, excluding the price of weapons and logistics »
    http://www.business-standard.com/article/economy-policy/hal-offers-40-more-sukhois-at-one-third-of-rafale-s-cost-118051500055_1.html
    Ca donne 140M EUR en prix fly-away pour le Rafale.

    • Nico St-Jean dit :

      Ce n’est pas du Flyaway qui est un prix de production à la sortie d’usine, sans offsets. sans R&D et autres.

    • Fralipolipi dit :

      Vous oubliez de mentionner l’exigence indienne de 50% d’Offset qui va avec + les transferts de compétences + la préparation de Make in India … avec fabrications de certains composants du Rafale en Inde (en préalable à une chaine de montage sur place si la commande devait passer à des volumes plus conséquents) + les frais d’intégration au Rafale d’équipements israelien (viseur de casque) et d’armements israéliens (bombes planantes), spécifiquement pour les 36 Rafale indiens + l’expertise pour l’aménagement de 2 bases aériennes en Inde … et j’en passe.
      .
      Bref, vous et moi, nous ne savons pas exactement ce que comprennent ces chiffres.
      Mais il est évident qu’un achat d’avion avec offset de compensations + transfert de technos + intégration de nouveaux équipements et armements +++,
      coutera toujours plus cher qu’un achat plus simple, dit « sur étagère » … c’est juste du bon sens et de la logique.
      Si vous prenez le prix du Rafale « sur étagère », vous tomberez sur un prix BEAUCOUP plus compétitif.

    • Alpha dit :

      @Jean
      Un prix, balancé comme çà, à la va vite dans un article peut être favorable à HAL, concurrent de … Dassault -Reliance ! 😉
      A noter également, qu’en ce moment l’opposition indienne s’en prend symboliquement à ce contrat, accusant Moddi de ne pas avoir fait jouer la préférence nationale …
      En fait, pour le contrat indien, si vous prenez le prix du Rafale « de base » et que vous y ajoutez l’intégration d’équipements spécifiques demandés par le client, effectivement vous obtenez un avion au prix unitaire proche de 140 M €.
      Je détaille.
      Alors, pour faire simple, le prix « fly away » du Rafale F3R en Inde est de 91,07 M€ pour la version monoplace, et 94 pour la version biplace …
      Soit 36 chasseurs à 91,7 M € pour un total de 3,3 milliards d’euros.
      En outre, l’Inde a versé 1,7 Mds € pour des «améliorations spécifiques à l’Inde» (intégration casque et équipements israéliens notamment…), 700 M€ pour des armes telles que des missiles Meteor et SCALP, 1,8 Mds pour des pièces détachées et des moteurs et 350 M € pour la logistique et le MCO, où Dassault doit veiller à ce qu’au moins 75% de la flotte de Rafale reste opérationnelle.
      Tout cela s’est élevé à 4,5 Mds € supplémentaires, portant le coût du contrat à 7,85 Mds €.
      Après, vous verrez dans l’article en lien ci-dessous, les journalistes font des comparaisons avec des prix de 2013 et comparent même avec les prix des avions égyptiens, qataris !… Histoire de voir si les français n’ont pas roulés les indiens …
      http://www.rediff.com/news/special/has-india-paid-more-for-the-rafales/20171201.htm

      • Alpha dit :

        … Et ils oublient aussi de prendre en compte l’aménagement de 2 bases destinées à l’accueil des Rafale, la fabrication de pièces en Inde, etc … Donc les chiffres, vous savez, on leur fait dire ce que l’on veut ! 😉

        • Nico St-Jean dit :

          @ Alpha

          91 millions d’Euro, c’est exactement ce que j’affirmais comme prix Flyaway du Rafale C F3R en raison de la commande en option du Qatar. Généralement en contrat optionnel c’est-à-dire, une simple extension de production du contrat original, les prix sont souvent très proche du Flyaway notamment grâce à une absence de formation (déjà en oeuvre dans le contrat d’origine) de R&D et autres. Il y à quelques fois des exceptions, notamment avec la R&D, mais je pense que l’ont commence à « corréler » les informations de différents contrats (Inde + Qatar) pour obtenir un prix Flyaway « proche » de 91 millions d’Euro pièces.

  19. gros bernard dit :

    heu heu je ne crois pas aux Belge d’avoir nos Rafales ! ils sont comme les Anglais pro ricain !.
    comme déjà énoncé aux précédant remarque ; que je suis contre l’Europe évidement . l’EUROPE militaire ne se fera pas ! la preuve ; aller vive nos Rafales . Bernard.

    • Hermes dit :

      Pourtant ces derniers mois ont vu une grande évolution vers cette dernière…
      .
      Seulement ça ne se construit pas en claquant des doigts.

  20. J.Charles dit :

    Donner une capacité aéronavale a la Belgique serait un excellent moyen de forcer le débat sur la pertinence d’un nouveau, voire de deux nouveaux porte-avions! On ne pourrait pas les priver de cette capacité après leur avoir vendu des avions spécifiquement dans ce but.
    Une fois ce coup de force réussi, un bis repetita avec l’Allemagne sur le remplacement des Tornados, avec quelques Rafales M pour participer aux opérations de soutient de l’Otan serait la cerise sur le gateau!

    • Hermes dit :

      Ca serait carrément un argument pour 2 PA oui.
      .
      Et un premier pas pour une flotte mutualisé avec d’autres partenaires pouvant potentiellement faire le même choix (en Europe)
      .
      Mais restons lucide… Un Rafale en belgique… Pas demain la veille, US Sinon rien.

      • Vince dit :

        Bien. Si on construit un deuxième PA, on supprime quoi pour rester dans les budgets ?
        .
        Vous connaissez l’histoire de la crémière et de son beurre.

        • Hermes dit :

          Ca c’est toujours le problème.
          .
          C’est pourquoi je parle de monde idéal et de vente de Rafale M a plusieurs pays pour obtenir au final un PA européen (et sa flotille):)

    • Motinio1 dit :

      Je pense même que des portes avions EU pourraient voir le jour si cette idée de partager le CDG avec la Belgique est une réussite! c’est très loin mais la proposition française est très logique et constitue une 1 er marche vers une défense EU, qui nous débarrassera de L’Otan qui sait

    • Frédéric dit :

      Rappelons que la marine Ouest Allemande a eu des centaines de chasseurs britanniques puis F-104 américains et enfin Tornados pour la chasse de la flotte rouge. Quelques escadrons de Rafale ne déplorait pas aux nostalgiques 🙂

  21. nexterience dit :

    Très belle offre, qui s’appuie sur l’influence des réseaux industriels.
    La France surenchérit, peut être à perte, pour faire avancer ses intérêts stratégiques.
    Le moment est parfait: Trump éloigne les USA de l’Europe, les anglais, allemands, italiens sont plus faibles politiquement ou militairement.
    Cependant, quel est l’intérêt de l’aéronavale pour les belges? Malgré un investissement supplémentaire dans 12 Rafale Marine, ils seraient pieds et poings liés à la France, tels des supplétifs, sur un PA limité en nombre.

    • Obelix38 dit :

      « quel est l’intérêt de l’aéronavale pour les belges? Malgré un investissement supplémentaire dans 12 Rafale Marine, ils seraient pieds et poings liés à la France, tels des supplétifs, sur un PA limité en nombre. »
      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec la fin de votre commentaire.
      .
      Premièrement, les 3 versions de Rafale (C, B, & M) partageant 80% en commun (dixit Dassault), il n’est pas nécessaire que les 12 Rafale M soient forcément tous à acheter en plus. (Pendant l’IPR du CdG, nous utilisons bien des Rafale M à partir de bases terrestres pour faire le job des Rafale C, et à part son assiette légèrement relevée en roulage, il n’y a pas de différence notable à l’utilisation.)
      .
      Quand au fait d’être pieds et poings liés à la France pour profiter d’un PA, le déploiement CHESAPEAKE 2018 à bord de l’USS Georges H. W. Bush prouve au contraire qu’ils pourraient profiter de cette nouvelle capacité sur aussi bien sur le CdG que sur un PA Américain (Nimitz ou Ford), bref une solution parfaitement compatible avec l’OTAN !
      .
      Alors oui, c’est hyper-hypothétique et tiré par les cheveux, mais quand on creuse un peu plus, c’est finalement pas si bête que ça, ni si couteux que ça, ni si contraignant que ça, et ça peut ouvrir des possibilités de coopérations OTANIENNES ou EUROPÉENNES supplémentaires par rapport à une armée de l’air seule.

  22. Thibaud R dit :

    « (…) permettre à la Belgique de disposer d’une capacité aéronavale à moindre frais, en donnant accès à ses pilotes au porte-avions Charles de Gaulle. Cette offre, qui reposerait sur une douzaine de Rafale M en plus des 34 appareils du programme ACCap, donnerait ainsi une capacité d’intervention supplémentaire à la Défense belge. ».
    Tout cela me paraît bien scabreux. Il me semble que déterminer des accords d’accès et d’exploitation des bases françaises à l’étranger à l’armée belge m’apparaîtrait davantage adapté (notamment aux Emirats, à Djibouti ou en BSS). Aussi non, si la dépense budgétaire est réellement envisageable, ce qui me semble assez étonnant, l’achat d’A330 MRTT ou la mise en commun d’aéronefs de ravitaillement belges et français me semble plus approprié pour développer les capacités d’intervention de la Belgique. Cela, plutôt que d’être tributaire d’un seul porte-avion dont le déploiement ne dépendra que du bon-vouloir des Français, et sans parler des temps d’immobilisation.
    Cette proposition me paraît tellement ubuesque que cela m’apparaît davantage comme un moyen de remplir des lignes aux avantages de la proposition française. A l’image d’un écolier dont on aurait demandé un travail de 30 lignes et qui n’en aurait rédigé que 20…

  23. Parabellum dit :

    Si les belges achetent le f35 on en aura fini du bla bla europeiste…et les allemands achèteront sans doute aussi le f 35…et donc…on a déjà connu ça avec le f 104 et le mirage f1…prions aussi pour que le f 35 ne soi t pas l enclume que dénonce certains…meme aux USA…

    • Nico St-Jean dit :

      C’était plutôt F-104 vs F3 et F-16 vs F1 et si tout le monde ce sont tromper en choisissant le F-104, personne ne sait tromper en choisissant le F-16.

      • ScopeWizard dit :

        @Nico St-Jean
        .
        F3 ????
        Et quel F3 ?
        .
        « et si tout le monde ce sont tromper »
        .
        Plutôt : « et si tout le monde s’ est trompé »
        .
        De même :
        « personne ne sait tromper en choisissant le F-16. »
        .
        En fait :
        « personne ne s’ est trompé en choisissant le F-16. »
        « S’ être trompé » et pas « se savoir trompé » ( c’ est autre chose , ça …. 😉 )

        • Nico St-Jean dit :

          @ ScopeWizard

          Mirage III je voulais dire. Et merci pour la leçon. Vous voyez bien que je ne fais pas de la fausse modestie quand je m’excuse de temps en temps pour mon français à l’écris 🙁
          .
          Je me suis grandement amélioré depuis mes débuts sur OPEX360 et ce, uniquement grâce au site (même ma femme à remarquer une bonne amélioration) mais quelques fois je stagne, je RAM, je sais que vous êtes un puriste de la langue françaises scope, mais sérieusement cette langue devrait être quelque peu simplifié à l’écrit.

        • ScopeWizard dit :

          @Nico St-Jean
          .
          Je m’ en doutais , figurez-vous …. 😉
          .
          Non , il ne s’ agit pas d’ une « leçon » à proprement parler ; j’ essaie juste de vous donner un coup de main en vous mettant sur ce que je sais être une bonne piste ….
          .
          Le Français est difficile , certes , et tout le monde se fait avoir tôt ou tard par ses pièges et subtilités et je ne saurais y faire exception , mais vous pouvez vous simplifier grandement la tâche en suivant des règles simples et surtout en bûchant à fond la conjugaison ; c’ est souvent là que vous-vous plantez , et c’ est dommage car pour le reste vous-vous débrouillez plutôt très-bien ….
          .
          Par exemple , une erreur simple que presque tout le monde fait y compris en France : il ne faut pas dire « je vous remercie POUR » mais « je vous remercie DE »
          .
          Voici la règle qui s’ applique ( je n’ invente rien , ce qui suit provient de neoscript.fr ) :
          .
          Remercier se construit régulièrement avec de :
          .
          Je vous remercie de vos conseils.
          .
          Cependant, certains écrivains emploient la préposition pour :
          .
          Dingley remercie le jeune homme pour son hospitalité (J. et J. Tharaud, Dingley, l’illustre écrivain).
          .
          Toutefois, remercier pour ne saurait s’accompagner d’un refus ; on dira :
          .
          Je vous remercie de vos recommandations, malheureusement inutiles (et non pour).
          .

          Si le complément est un infinitif, remercier sera obligatoirement construit avec de :
          .
          Je vous remercie de m’avoir attendu.
          Comment vous remercier d’être venu ?
          .

          La construction sans préposition, rare, n’est pas conseillée.
          .
          Les garçons remercient le pourboire avec le souhait d’un bon mois d’août (E. et J. de Goncourt, Madame Gervaisais).
          .

          Nota : Cette règle est également valable pour merci (de ou pour) et pour remerciements (de ou pour).
          .
          Voilà pour ce point précis mais j’ ai ma propre astuce ….
          .
          Si je vous dis : « je vous remercie ….. cette excellente soirée. »
          .
          Si j’ emploie POUR , le sens de la phrase serait que j’ adresse mes remerciements à qui ? à cette excellente soirée ….. or , ça n’ a justement pas de sens , je ne remercie pas la soirée d’ être excellente ( ça pourrait se faire remarquez , mais bon , ce n’ est pas courant ) , je vous remercie VOUS qu’ elle l’ ait été …. Ce qui n’ est pas vraiment la même chose , vous en conviendrez ….. 🙂
          .
          Mais le truc le plus simple est encore de se contenter d’ employer DE et pas POUR en pareilles circonstances : question de mémoire .
          .
          Ce n’ est pas tellement que je sois un « puriste » de la Langue Française , ce serait très exagéré ; plutôt un ardent défenseur étant-donné que je l’ estime menacée et que je tiens à une certaine précision dans l’ emploi des mots et pas à du grand n’ importe quoi , qui , par un excès d’ approximations , peut finir par changer le sens d’ une phrase qui risque ainsi de le perdre ….
          .
          De même , je ne suis pas grand amateur de mots savants ou trop recherchés parce que je considère que leur utilisation peut faire perdre beaucoup de temps à ceux qui lisent et s’ efforcent de comprendre les idées exprimées , les explications , etc …..
          .
          Mon crédo , que ce soit très simple ou très complexe , est d’ être au maximum compréhensible avant tout ; quitte à devoir me farcir tout le travail d’ explication du maximum de termes dont le sens pourrait très vite échapper à une compréhension rapide .
          .
          Simplifier la Langue Française , pourquoi pas , mais jusqu’ à un certain point , sinon c’ est plutôt la trahir ou la rendre trop vague …..
          .
          Anglais et Espagnol sont deux langues très riches de par leur vocabulaire .
          .
          Cela étant , votre épouse a raison , mais persévérez et surtout ne lâchez rien ; vous tenez le bon bout . 🙂
          .
          « Pour mon Français à l’ écriT  » 😉

      • Fabien dit :

        @ Nico St-Jean
        F 104 Vs Mirage III et F 16 vs Mirage F1. Il est éxact que le III était un appareil assez dur à poser, et que le F1 en était une itération directe du point de vue structurel et avionique, avant de devenir un succès commercial pour Dassault qui en a vendu un bon nombre au Maghreb et Moyen-Orient: les Irakiens ont été un gros client et -ca me fait mal de le dire -, cet appareil adopté en France pour financer la fusion entre Breguet (l’atlantique, l’alizé) et Dassault (mirage III, 5, V Balzac) en 71/72 était encore le meilleur avion de l’Armée de l’Air au dessus de l’Irak en 91.
        Bien entendu, les appareils Irakiens servant de tir au pigeon pour les F15 U.S. et Saoudiens, pas question de mettre les nôtres en première ligne.
        Alors pour conclure, Je vous rejoins quand vous dites que le F 16 est un avion exceptionnel… Il a inspiré à la fois le Mirage 2000 et le Rafale par ses innovations (cocpit tout écrans, hotas, commandes de vol électriques).
        Mais le F1 a aussi fait son chemin, au point que les Irakiens possédaient des avions sans commune mesure avec les Français: une taquine question de moyens ^^.

        • EchoDelta dit :

          Le F1 avait déjà des commandes de vol électrique, c’est pour cela qu’il est recherché pour être transformé en drône d’entrainement au tir. Outre ses capacités ascensionnelle, son plafond, et sa vitesse.

          • ScopeWizard dit :

            @EchoDelta
            .

            Hein ??? Et quel F1 ?
            Le 2000 je veux bien , c’ est même certain , mais le F1 ……
            .
            Le Mirage 4000 , le Rafale , le Mirage 2000 , mais pas le Mirage F1 , enfin je ne pense pas …..
            Le Mirage IV en disposait au niveau de sa dérive ; le premier à en avoir été doté étant le CF-105 Avro Arrow …..

          • EchoDelta dit :

            Oups Effectivement Scope, je me suis manifestement trompé. Je dois réviser mes classiques…

          • ScopeWizard dit :

            @EchoDelta
            .
            Ne vous en faites , je passe mon temps à faire de même ….. ce qui ne m’ empêche pas pour autant de me planter de temps à autre ….. Le matos évolue sans cesse et il devient difficile de toujours tout bien suivre sans parfois oublier ou se mélanger les pinceaux ….. 😉

    • v_atekor dit :

      Ca c’est clair. On peut reprocher pas mal de chose à M.Macron, mais pas de ne pas être volontariste en Europe sur les sujets de défense.
      .
      L’offre pour la Belgique va dans ce sens (idem pour l’Allemagne). Cette fois, les planètes sont alignées et on ne pourra pas dire que ce sont les british qui ont bloqué ou bien que ce sont les Français qui sont trop frileux. S’ils refusent, il faudra vraiment passer à autre chose.
      .
      Et malheureusement, bien malheureusement, c’est aussi mal barré en Belgique qu’en Allemagne.

    • Hermes dit :

      Pour ce qui est du mirage F1 désolé mais ils sont tout excusé, cet avion n’avait clairement pas la carrure.

      • EchoDelta dit :

        Pourtant le F1 c’était le seul avion de sa génération qui avait réussi une interception réelle, hors entrainement, d’un SR71 en vol au dessus de l’Europe. ce que le F104 était et même F16 est encore incapable de faire. Après les développements et surtout la polyvalence acquise du F16 est sans commune mesure avec le F1. Le F16 était d’ailleurs surtout en compétition avec le M2000 qui le surclasse nettement pour le coup.

        • Nico St-Jean dit :

          @ EchoDelta

          Le F-16 était visiblement dans la même catégorie du 2000 (justement inspiré du F-16) mais le problème est que c’était le F1 qui était en fasse du F-16 en compétition (pendant la vague du F-16 en Europe) et non le 2000.
          .
          « Le F16 était d’ailleurs surtout en compétition avec le M2000 qui le surclasse nettement pour le coup. »
          .
          Au début oui, mais depuis que Lockheed en à acheter la production, c’est le F-16 qui surclasse nettement le 2000 soit, depuis 25 ans.

          • EchoDelta dit :

            Disons que je pense la capacité de survie du M2000 très supérieur au F16, y compris en Block 70. Mais bon je pense que nous ouvririons un débat un peu stérile faute de données concrètes…
            En revanche le F16 est facile et bien agencé, au performance claire et définie. Il jouit également d’une longévité assez exceptionnelle.

          • EchoDelta dit :

            Mirage F1 premier vol en 1966
            F16 premier vol en 1974
            M2000 premier vol en 1978
            F16 et M2000 sont clairement plus de la même génération que F1 et F16…

          • Carin dit :

            Il faut poser la question aux pilotes de F16 turcs… ils en ont perdu je crois face aux 2000 grecs…

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            « c’est le F-16 qui surclasse nettement le 2000 soit, depuis 25 ans. »
            Huuuuummm … Dans les versions M2000-5 et surtout -9, ça se discute ! …
            Et puis il faut voir de quelles capacités l’on parle aussi … 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Nico St-Jean
            .
            En quoi le surclasse t-il exactement , selon vous ?

          • Fabien dit :

            @ Nico St-Jean
            Le F16 est un avion qui s’est bien alourdi au long de son évolution: il n’y a eu que quelques versions spécialisée quand Dassault à fait le chemin inverse.
            PAr exemple, il y avait une certaine similitude entre le f16 block 10 et le 2000C : ce sont deux chasseurs bombardiers légers. Mais il est difficile pour un pays de la taille de la france de développer un moyen comme le G.P.S: il fallait donc un engin à deux siège pour gérer la navigation et bombardement: les Mirages 2000N et B sont nés de cette contrainte tandis que le développement de la version C tombait dans l’oubli.
            C’est le Rafale qui permit de rétrofiter fortement le programme et une version export très supérieure, le -9 fut développé pour les pétromonarchies.
            Elle donnera naissance au -5, qui bénéficie de mises à niveau à mesure que le Rafale abandonne son électronique pour acquérir plus de puissance de calcul… Si les organes sont encore bons, autant leur donner une seconde vie.
            Pour conclure, le match donne le F16 gagnat sur l’instrumentation, la détection et la suite de guerre électronique.
            Pour le mirage 2000, c’est plutôt la dynamique qui lui revient de droit: c’est un appareil dont le pilotage est incroyable via ses commandes de vol, et il supporte les pires dissymétries dans ses emports de charge.
            Enfin, il y l’aspect armement qui est essentiel, et même si la portée des MICA ne vaut pas celle des AMRAAM, l’électronique du missile lui assure un confortable ratio de Kill via son suivi en phase terminale. Du coup, la N.E.Z. des deux armes est presque comparable.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Alpha
            @ Carin
            @ Scope
            @ EchoDelta
            .
            Alors, voici un comparatif.
            .
            F-16 Block 70 « Viper » versus M2000-9 EAU (la meilleure version actuelle, je crois)
            .
            F-16 V AESA de toute nouvelle génération : APG-83. F-16 Block 60 : APG-80.
            .
            M2000-9, RDY-2 PESA. Net avantage en supériorité aérienne pour les 2 F-16’s particulièrement le « V ».
            .
            Pour le reste de l’avionique, encore un net avantage pour les 2 F-16’s : Bus de données à fibre optique, système complet RWR/auto-jammer/capteurs IR.
            .
            Les 2 F-16’s possèdent un IRST alors que le 2000 en est dépourvu.
            .
            Glass cockpit tactile très moderne pour le F-16V.
            .
            Net avantage pour la simplification et l’interface homme/machine également.
            .
            Moteurs : M53-2 94 kN avec PC pour le 2000-9, F-110-132 de 144 kN pour les 2 F-16’s (encore un net avantage)
            .
            Rapport poussée/poids, évidemment avantage aux F-16’s.
            .
            Les 2 F-16’s sont dotés de CFT (réservoirs conformes) augmentant de beaucoup leurs rayons d’actions par rapport au 2000-9.
            .
            Le F-16 peut tirer de l’armement SEAD comme le HARM avec homing-on-jam. Également l’AIM-120D d’une portée d’au moins 160 km.
            .
            Les F-16’s peuvent tirer BEAUCOUP plus de type d’armement que le 2000-5 en plus de pouvoir emporter le LITENNING, le Sniper XR, ou le LANTIRN .
            .
            Bref, je vais m’arrêter là car je vais y passer la nuit si ça continue ..
            .
            Rien que le F-16E Block 60 domine complètement le 2000-9 et ce, pratiquement dans tout les domaines.
            .
            J’ai oublier la capacité d’emport ..
            .
            M2000-9 : 7000 kg. F-16 de base, 7700 kg et je sais que le F-16E peut emporter un peu plus.
            .
            Après, un pilote Grec peut tout simplement être meilleur qu’une tête de turc n’est-ce pas 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Nico St-Jean
            .
            Merci de toutes ces explications .
            .
            Cependant , hormis sa capacité d’ emport , je reste persuadé que le Mirage 2000 surclasse le F-16 en termes de performances ( vitesse , plafond , vitesse ascensionnelle , etc …. ) .
            .
            Et bravo pour le mot d’ esprit ! 🙂

          • Lejys dit :

            Le mirage 2000 est certes un excellent avion dans ses versions – 5 et -9, mais il faut avouer que le F-16 est bien née, et a fait l’objet de très nombreuses évolutions. Sans compter que le nombre d’exemplaires produit lui a offert un énorme potentiel de développement et de mises à niveau, et qu’il a connu de nombreuses épreuves du feu, dans tous les domaines. Le 2000 reste performant et « cohérent » (rapport de ses capacités avec sa taille et son poids) mais il a clairement souffert d’un manque de volonté politique et financière pour le faire évoluer d’avantage. Il n’y a qu’à voir ses capacités d’emports ouvertes très récemment pour les 2000 C et N, afin qu’ils embarquent 4 bombes guidées: pourquoi avoir attendu plus de 20 ans après leur mise en service pour ça ?! Lors des essais, le C était sensé en emportéer6 (mais non guidées). Heureusement, ce manque d’évolution a été en partie corrigé sur le programme Rafale.
            Bref, sans être largué, à générations équivalentes (donc sans le comparé au F-16 V), je place le 2000 légèrement en dessous du F-16, mais vraiment pas loin. Après, les connaisseurs savent que les compétences du pilotes jouent énormément et peuvent largement inverser la balance.

        • Fabien dit :

          @ EchoDelta
          Je suis au regret de vous contredire mais le F1 s’est bien entraîné à intercepter les SR71, mais il n’y est jamais parvenu plus de quelques instants, voire jamais tout court.
          J’ai des sources qui disent que le Saab Draken s’illustrait mieux dans cet exercice.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Fabien

            Le SR-71 entrait en territoire français, les F1 décollaient d’urgence, une fois l’altitude de croisière atteinte, le SR-71 était déjà sorti du territoire français .. Cela ce résume à peu près à ça.

          • ScopeWizard dit :

            @Fabien
            .
            J’ ai effectivement entendu moi aussi cette histoire …..
            .
            Le Draken était un des rares avions de sa génération capable d’ encaisser et de réussir un « cobra » Viktor Pugachev ….

    • Albatros24 dit :

      Alors autant que tout le monde en Europes endette avec les F35 au profit des EU. Mais pas nous…
      La France modernisera et trouvera un successeur à son Rafale…elle en a les moyens technologiques et financiers. Et elle a ses clients.

    • ScopeWizard dit :

      @Parabellum
      .
      De mémoire , pas tout à fait …..
      Les F-104G ont été choisis par la RFA alors que selon toute vraisemblance le Mirage III avait toutes ses chances si de forts soupçons de  » favoritisme » via pots de vin et corruption , politique politicienne , et puissance financière n’ étaient passées par là et n’ avaient tout parasité au point que le Mirage s’ est fait planter …..
      .
      Quant au Mirage F1 E équipé entre-autres du réacteur Snecma M-53 ( le même que le Mirage 2000 ou que le Super-Mirage 4000 ) à la place du Snecma Atar 9K50 , lui c’ est plus tard , vers le milieu des années 70 lors du fameux « Marché du Siècle » , qu’ il s’ est fait torpiller par le General Dynamics F-16 qui , il faut tout de même avoir l’ honnêteté de le reconnaître , était quand-même un bon cran au dessus en terme de modernité et d’ innovation …..
      .
      Cela étant , compte-tenu de la situation actuelle et de l’ hégémonie US , je vois effectivement assez peu l’ Europe opter pour autre chose que le F-35 ou même le Typhoon …..
      .
      Nous verrons bien …..

      • vachefolle dit :

        ca serait sans compter sur notre bon ami Donald capable de faire peur a toutes les nations européennes. Le dernier coup sur l’irak est le signe de l’absence complete de jujote de Donald.

    • Alpha dit :

      @Parabellum
      « on a déjà connu ça avec le f 104 et le mirage f1… »
      Oui, enfin bon, déjà, c’était le F-16 à l’époque, et pas le F-104, et le Falcon était clairement au dessus du Mirage F1 …

      • Parabellum dit :

        Merci j ai confondu les mirages mais le fond est le meme; nos voisins achetent américains plutôt que francais assez souvent et donc l Europe de La Défense est bien dépendante des américains . Le f 35 signe une fois de plus ce renoncement à une independance et une perte de capacite.l offre de Dassault est celle d un partenariat européen. Si ca échoue il faudra comprendre que l Europe n a pas de souffle réel et l Allemagne suivra sans doute pour le f 35…game over.

        • ScopeWizard dit :

          Bah , du moment que vous ne confondez pas ceux du désert ….. 😉

      • Poorfendheure dit :

        Pas sur Atari :-))

  24. Parabellum dit :

    Dénoncent…pardon

  25. L’autreTom dit :

    On est dans un contexte où :
    1) les Etats-Unis apparaissent comme moins fiables, voire même de plus en plus comme un concurrent stratégique, mais qu’il ne faut pas trop froisser,
    2) l’Europe essaie de faire la défense européenne, càd n’importe quoi entre la situation actuelle et une armée fédérale européenne, difficile alors d’acheter américain,
    3) il est difficile pour le pays au cœur de l’Europe, qui accueille sa capitale, d’acheter autre chose qu’européen.
    .
    Donc si les belges veulent prendre le moins de risques politiques, ils achèteront l’EF. D’autant plus que ça leur permettra de ne pas désavouer leur appel d’offre, et que c’est une solution tolérable pour les flamands comme les américains.
    .
    S’ils veulent le plus de capacités militaires réelles, ils acheteront le rafale, plus polyvalent et dont on leur offre plus de contrôle.
    .
    Et s’ils veulent le plus de parapluie américain, ils achèteront le F35. Mais l’époque est vraiment la moins favorable à cette option.
    .
    Donc à vue de nez je donne 60% de chance pour l’EF, 30% de chance pour le rafale, et 10% de chance pour le F35.

  26. lxm dit :

    Les belges, n’est ce pas eux qui ont pensé il n’y a pas si longtemps faire une armée sans chars et presque sans avions ?
    Il me semble qu’effectivement on ai besoin d’une coopération militaire aérienne poussée pour faire pencher la balance en notre faveur car acheter le matériel de son voisin immédiat c’est un signe de vassalité, alors il vaut mieux dépasser cela sous la forme d’une alliance. Et là, on se demande.. est-ce que des armées peuvent se fédérer style plug&play ? l’OTAN c’est surtout des normes communes qui favorisent cette interopérabilité.

    • Poorfendheure dit :

      Hélas… C’est du domaine du politique.
      Si on laissait faire les militaires, ce serait déjà fait

    • Bouli dit :

      la Belgique n’a effectivement plus de chars et très peu d’artillerie

      mais pour l’aviation, au contraire, c’est un des rares domaines prioritaires d’investissement avec les forces spéciales et la marine (ce qui ne veut pas dire que le résultat soit mirifique avec le budget dont l’armée dispose, ça ne peut pas être miraculeux non plus)

  27. cipal dit :

    Je me demande à quoi serviraient des rafales M aux Belges, encore une histoire belge !
    et quand je lis que de doux rêveurs veulent un PA européen je ne sais s’il faut en rire ou en pleurer !
    vu les règles d’engagement de chaque pays je ne veux même pas savoir à quoi servirait ce machin sans intérêt opérationnel, ,l’utopie de la défense européenne a la peau dure, mais c’est une construction intellectuelle qui ne tient aucun compte de la réalité de l’état de l’Europe politique.
    Je me demande si les zozos qui font état de cette hypothèse sont conscients de la situation ! je les renvoie au général et à ses propos concernant les cabris scandant l’Europe, l’Europe …
    quant au fond du problème Rafale ou F 35, il est clair que les belges vont sélectionner le joujou du vilain canard de la maison blanche, comme çà le problème sera réglé, simplement à quel moment les forces armées belges vont fusionner avec les néerlandais et les allemands, prélude à la disparition de cette construction politique d’un autre temps?
    Nous assistons au suicide collectif des armées de l’air européennes optant pour le F 35, qui pour obéir au diktat de l’apprenti sorcier trumpettant ses conneries urbi et orbi, vont se doter d’un outil hors de portée de leurs finances … et je ne ne parle pas du cas des teutons qui ne veulent pas via leur ministre des finances abonder le budget de leur défense… il serait temps de leur dire que pour le parapluie nucléaire ils se débrouillent avec leur suzerain d’outre atlantique, çà va être dur de cracher au bassinet pour des F 35 ! (il est vrai qu’ils ont obéis aux ordres en proposant un projet franco allemand pour mieux détruire le seul vrai concurrent occidental aux visées hégémoniques de l’industrie aéronautique US)
    et les abrutis qui chez nous ont fait en sorte de se servir du budget de la défense pour pour pourvoir aux habituelles errances de l’idéologie du moment (et ce depuis trente ans toutes tendances confondues) devraient se taire et cesser de nous emmerder avec leurs jérémiades et autres utopies européennes ! et enfin consacrer leur énergie à la mise en place d’un budget cohérent et non en trompe l’œil politique comme d’habitude.
    MAC

    • Fralipolipi dit :

      @Cipal
      un « groupe aéronaval européen » (constitué de nombre d’avions et d’hélicoptères + de frégates et sous-marins + de bâtiments de soutien logistique) ne veut pas forcément dire un PA2 européen (belge, allemand ou multinational) … Là, il fallait plutôt lire entre les lignes 😉
      .
      Une flotille de 12 Rafale (comme la 12F) coûte pas loin de 1 Milliard d’€ à l’achat + la MCO + les personnels, etc … ça score vite et loin.
      Or, qui dit PA2, dit forcément une flotille Rafale nécessaire en plus (au hasard la 14F si elle doit être franco-française) …,
      et peut-être 1 frégate DA en plus ou une frégate ASM en plus.
      .
      Je conçois aisément que l’idée d’un groupe aéronaval européen puisse paraitre compliquée ou bancale au départ (c’était ma perception première), mais en grattant un peu, j’essaie simplement de trouver les points d’intérêts, de justification ou de motivation (et il y en a forcément vu que l’idée du Rafale M pour la Belgique est avancée de manière officielle par certains politiques outre-Quiévrain depuis plusieurs semaines déjà).
      Par ailleurs, vous n’aurez pas manqué d’observer comme moi que le dernier déploiement Arromanches du PA CDG a été réalisé de manière quasi permanente avec soit une frégate belge, soit une frégate allemande !

    • Fabien dit :

      @ cipal
      Je vous rejoins pour dénoncer le déséquilibre de la possible coopération Franco-Allemande mais j’insiste sur les -rares- bons côtés de cette coopération:
      -plus de moyens pour des ambitions qui sont hors de notre portée
      -plus de cerveaux pour travailler
      .
      Alors oui, pour le moment, ca reste flou et les dérives sont nombreuses.

  28. MD dit :

    Donner une capacité aéronavale aux aviateurs belges ne signifie pas qu’ils n’auront accès qu’au seul et unique CDG . Puisque les Rafales Marine peuvent aussi opérer à partir des portes-avions américains , autrement plus nombreux et disponibles, ils pourraient aussi bénéficier éventuellement de ces plates-formes . Du moins si les Grands Manitous de l’US Navy le voulaient bien , ce qui est , bien sûr, un autre problème .

  29. Szut dit :

    Ca reste 50/50, le lobbysme français peu encore porter ses fruits. Mais il faudrait vraiment être con pour choisir autre chose que le F-35. Il est supérieur à la concurrence, rafale compris. Les militaires belges ont déjà affiché leur préférence. De plus le F-35 semble devenir un standard OTAN. Pourquoi s’embarrasser d’un mouton à 5 pattes ? Par peur de l’hégémonie US ? Ridicule, elle se limite au militaire et encore. Par contre le danger de l’hégémonie russe est beaucoup plus concret.

    • Fralipolipi dit :

      Le F35 est surtout supérieurement cher (surtout en frais MCO manifestement hors de tout contrôle budgétaire … les US Marines sont les 1er à en faire les frais en ce moment et doivent mettre nombre de leurs avions sous cocons, alors que leurs pilotes n’arrivent plus à faire leurs minima d’heures de vol … sur tous avions confondus … la faute à des soucis budgétaires, liés à qui ? liés à quoi ?… je vous laisse chercher).
      Le F35 est aussi supérieurement frappé par les soucis de naissance (et collectionne bug sur bug depuis des années), supérieurement rattaché comme un fidèle chien à son maitre US via la « matrice » ALICE (qui buggue aussi) pour des décades à n’en plus finir, supérieurement capable de dézinguer toute la concurrence … sans même avoir à voler ni à prouver quoi que ce soit.
      .
      Dès le départ, un tel concept d’avion devrait simplement faire fuir en Europe, surtout dans les pays n’étant pas membres du projet dès le départ (sachant que ceux qui le sont et qui ont gobé toutes les promesses initiales Lockheed du départ du projet sont bien loin de retrouver les billes promises … demandez aux Italiens) … et le fait qu’il y ait encore tant de fanas de ce coucou là, c’est justement ça qui est un peu louche.
      .
      Par ailleurs, le F35 ne sera pas le futur standard absolu de l’OTAN si Belgique et Allemagne ne le retiennent pas (pas plus que l’Espagne d’ailleurs … et, of course, pas plus que la France).

    • Fafou dit :

      Je ne me risquerais pas au jeu hasardeux des pourcentages, surtout que personne sur ce site, n’est dans le gouvernement Belge ni à la table de Mme Parly.
      Vous avez fumé, quoi, concrètement? L’hégémonie US, n’existe pas? Juste légèrement dans le domaine militaire?
      Que viennent faire les russes, ici?

    • EchoDelta dit :

      Le F35 ne peut remplir qu’une partie des missions que fait actuellement le Rafale. Il est clairement pas adapté pour la défense aérienne par exemple. Ce sera probablement un bon avion de pénétration et de bombardement. Après nous verrons dans 10 ans quand il sera vraiment opérationnel et qu’un RETEX d’utilisation pourra apporter la preuve concrète de sa performance. d’ici là il est plein de promesse mais attendons de voir réellement sur le terrain. Avoir un seul standard dans l’OTAN me semble franchement une hérésie mais c’est une réflexion personnelle. Après il faut surtout avoir les moyens de ses ambitions, avoir 12 F35 vue le prix de l’avion et la maintenance et les contraintes d’utilisation me semble vraiment pas intéressant. Mutualiser sa Force aérienne avec la France pour disposer d’une plate-forme européenne indépendante des USA, me semble hautement plus intéressant, vue les intérêts de la Belgique dans le monde, qui sont quand même assez proches de ceux de la France.

    • Poorfendheure dit :

      Fortuitement voué à passer plus de temps au sol…

    • Alexandre dit :

      L’hégémonie Russe dans quels domaines ? Il y a effectivement plus à s’inquiter de l’influence assez écrasante des USA sur nos voisins plutot que d’un pays avec le PIB de l’Espagne…

    • floco dit :

      de szut,
       » l’hégémonie US se limite au militaire et encore »
      Bien sûr…. le véto Américain sur le commerce avec l’Iran ne fait pas partie de l’hégémonie Américaine !!! si vous leur laissez la bride sur le coup, rien ne sera plus possible sur cette terre sans leur aval !!

  30. Bloodasp dit :

    L’offre française est bonne et pertinente, le marché Belge est stratégique pour l’avenir de l’Europe. En tout cas ça fait plaisir de voir nos responsables politiques et industriels se battre comme des chiffonniers face à LM, ça s’appelle avoir la gnac, ils donnent tout…je pense que ça devrait payer, je suis assez optimiste.

    • Fafou dit :

      Je vous rejoint entièrement.
      Ils ( les responsable Dassault) démontrent clairement une envie de travail commune et une base saine (qui encore une fois, sur ce qui est officiel et déclaré à la presse). Merci.

  31. Brun loutre dit :

    Cette proposition n’existe peut-être que pour démontrer le peu d’envie des belges de construire l’Europe, il n’en demeure pas moins qu’elle a des arguments: retombées industrielles, rapprochement des armées de l’air, développement d’une Europe de la défense tant rêvée, association dans le standard F4 puis dans le SCAF, et option pour une capacité aéroavale. Cette capacité n’est pas liée uniquement au PA français: le Rafale est tout à fait capable de se poser et opérer depuis un PA américain (déjà réalisé lors de l’exercice Chesapeake), voire un PA à tremplin (des essais ont été réalisés).

    • Nenel dit :

      voire un PA à tremplin (des essais ont été réalisés).
      Non ! Des simulations informatique ont été réalisées.
      C’est impressionnant comme certains ici en rajoute ou en enlève selon s’ils sont fan ou anti. Des faits rien que des faits.

      • v_atekor dit :

        Le Rafale d’essai (livrée blanche avec deux bandes bleues et rouges) a fait des essais sur un tremplin sur le Clémenceau. Tu trouveras les images sur internet. L’avion était un peu plus grand que le RAfale M et propulsé par le F404 et non le M88, mais ça donne une très bonne idée.

        • v_atekor dit :

          ok, non ce n’était pas le rafale d’essai, mais le rafale M, avec mini tremplin, mais quand même.

          • Clavier dit :

            Votre « mini-tremplin » n’a visiblement rien à voir avec ski-jump des PA sans catapultes ……
            je suppose que c’était un essai pour régler le « train sauteur « 

          • Alpha dit :

            Ce mini tremplin avait été créé pour palier le manque de distance sur le PA Foch, dont le pont était trop court.
            Si le décollage d’un Rafale sur ce mini tremplin a marché, nulle doute que cela fonctionnera aussi avec un sky jump …

        • Nenel dit :

          Le Rafale A n’a jamais posé une roue sur un PA. Seulement fait des approches en simulation d’appontage.

      • v_atekor dit :

        RAfale M sur le Foch avec tremplin : https://www.youtube.com/watch?v=NQkqE4PxjmA

        • Fralipolipi dit :

          Nenel et Brun Loutre évoquaient une configuration Stobar … sans catapulte,
          plutôt semblable à la config des PA indiens.
          En réponse à la demande de la Navy en Inde, Dassault avait confirmé la capacité du Rafale à être mis en oeuvre ainsi,
          mais comme l’écrit Nenel, ce n’est que l’avis des ingénieurs Dassault.
          Cette config n’a encore jamais été testée en réel (d’ailleurs, nous sommes nombreux à être curieux et impatients de voir un tel essai se concrétiser).

          • v_atekor dit :

            Celà étant, quand je vois que des C130 décollent et appontent d’un porte avion US sans brin d’arrêt ni catapulte, ni tremplin, je ne me fais guère d’illusion sur la capacité du rafale. La question est plutôt la charge utile qu’il pourra emporter dans ces conditions 😉
            .
            Juste pour le coup d’oeil 🙂
            https://youtu.be/uM5AI3YSV3M

      • Carin dit :

        Je crois que le CDG avait quitté le théâtre d’operation Lybien pour se rendre en Inde… et qu’a cette occasion les rafale M ont été sollicités par les indiens pour tester leur capacité au poser et décoller depuis leur PA…. d’ou leur sélection pour le très prochain concours face aux mig 29/33 .. sélection qui est arrivée dans nos journaux peu après le retour du CDG dans le golfe persique.

    • Bouli dit :

      le peu d’envie de construire l’europe … alors que la Belgique est un des pays les plus europhiles (surement plus que la France d’ailleurs, et c’est logique, les grands pays rêvent moins d’union)

      et ça se vérifie dans les … dépenses militaires. Tous nos derniers gros achats sont européens. Et l’avion n’est pas encore acheté mais plus le temps passe et plus je pense que le compromis politique ira vers l’EF qui était le projet le plus européen sur la table

  32. Alpha dit :

    Clairement, vu le contexte actuel, vu le comportement des USA de Trump, vue la volonté d’émancipation de l’Europe, l’alignement des étoiles est très favorable !
    Ce n’est pas encore gagné, loin de là, mais le dynamisme du lobbying français fait plaisir à voir !
    Économiquement, industriellement, stratégiquement, militairement, l’offre française présente bien des avantages aux offres US et Britanniques… Reste le politiquement : Là, même si Macron a gagné un peu de terrain, les Ricains restent pour l’instant devant… Encore longtemps ? Réponse en juillet ! … 😉

  33. vachefolle dit :

    Merci Donald, merci donald,
    Quel plaisir de vous voir travailler pour nous
    On est heureux comme des fous
    Merci Donald, merci donald,
    Ce que vous faites ici bas
    Un jour Dassault vous le rendra….

    Sur l’air de Merci Patron des Charlots..

  34. floco dit :

    Comment se fier aux Américains???….. de fait ils ont la possibilité d’intervenir ( surtout de taxer) toutes nations, ( qui utilise de dollar, leur matos, si vous avez une succursale aux states, etc) qui commerce avec un pays auquel il on imposé un embargo. Achetez des f35, et ils devront rester au sol si l’ utilisation que vous voulez en faire ne leur convient pas. En matière de géopolitique , regardez ce qui se passe actuellement, les choses changes rapidement et d’une façon presque » imprévisible » surtout pour nos hommes politiques !!! ( sinon nous n’en serions pas là ).

    • Clavier dit :

      Vous avez raison floco !
      Trump est peut être très bien pour les Américains mais va vite s’avérer une catastrophe pour les autres pays en bouleversant les règles et usages du commerce et des alliances.
      C’est ce qu’à tort on taxe d’imprévisible .
      L’OTAN va probablement souffrir de cet état de chose, s’affirmer de plus en plus comme un des leviers de l’économie américaine, être un paravent troué face à une menace plus qu’hypothétique venue de l’Est .

  35. vachefolle dit :

    Si DASSAULT veut gagner cet AO (ya certainement un ou 2 salariés de cette société sur ce fofo), il faut qu’ils organisent un sondage aux US pour savoir si les américains savent ou se situe la Belgique sur une carte… résultat garanti pas 5% seront capables de la mettre sur une carte.

    • v_atekor dit :

      C’est vrai. En même temps il y a plus de chance qu’un américain positionne la Belgique presque correctement, (en débordant un peu sur le pas de Calais, ou sur les Pays bas, et en annexant le Luxembourg) et donne sa capitale, qu’un Européen qui devrait positionner le Maryland et donner sa capitale…

    • Alexandre dit :

      Il faut arreter de regarder des micro trtoires sur youtube ou des zappings, les Américains sont tout aussi cultivés que nous. Combien de personnes il faut interroger pour en trouver une qui cituera la Belgique entre l’Irak et la Syrie ?

  36. Carin dit :

    J’espere que les belges sont conscients que le F35 est une balance… tout ce que les scenseurs de cet avion relèvent passe par les states avant de revenir chez le client…
    quand à la profusion de pièces détachées .. il faut demander aux marine ´s pourquoi ils en ont plein les bottes d’attendre ces fameuses pièces…. et au gouvernement américain pourquoi il veut que la MCO de cet avion soit égale à celle d’un F16…. mais peut-être que pour nos amis belges ( politiques) cela n’a pas d’importance?

  37. Poorfendheure dit :

    Comme il s’agit d’une version aéronavale…
    Est-ce que quelqu’un sait si l’idée d’un deuxième «Charles de Gaulle» partagé (Belgique ?) était venue à l’idée de quelqu’un ?

  38. basstemp dit :

    Franchement la proposition de mise a disposition du CDG comme argument de vente, c’est totalement contre-productif … A moins que la Belgique ait un projet avancé de s’équiper de son propre PA et alors la ça pourrait avoir du sens comme permettre aux belges une montée en compétence pendant le chantier de leur PA pour accélérer leur montée en puissance de groupe aéronaval

    Mais dans le cas + probable que la Belgique n’ait pas le moindre projet que ce soit en la matière, ça n’a pas de sens d’aller conditionner un accès au CDG comme un argument de vente, c’est même contre-productif car ça a un arrière gout de foutage de gueule un chti peu … (Quand même un pti peu si si …)

    Car l’accès au CDG de toute façon en temps de guerre n’aurait de sens que pour des conflits en coalition ou la France est engagée sur la même cible que la Belgique … Et on se doute bien qu’il serait hors de question d’aller leur garantir un usage dans un cas spécifique ou la Belgique entrerait en guerre seule contre un voisin ou une ancienne colonie ou que sais je …

    De la, il faut être sérieux 2 min et retirer cette proposition idiote qui n’a rien a faire ici en tant qu’argument de vente !

    Puis proposer aux belges une alternative + attractive qui serait de leur proposer des places sur le CDG hors cadre commercial, hors conditionnement a quelconque achat du Rafale

    En fait c’est juste mesquin cette proposition, une fausse générosité qui n’apporte rien a la vente, il faut trouver autre chose a proposer et vite

    • Carin dit :

      Je voie mal les belges acheter des F35b pour venir les poser sur le CDG… reste la solution des F18…

      • MD dit :

        Mais les F 18 qui pourront aussi se poser sur autre chose que le CDG. N’oublions pas que le dessinateur des aventures de Buck Danny est belge, et qu’il a fait rêver bien des jeunes férus d’aviation chez nos amis en voisins.

        • Alpha dit :

          Sauf que Boeing, avec son F-18, ne participe pas à l’appel d’offre belge qu’il estime biaisé …

  39. caiusbonus dit :

    Et si cette proposition n’était qu’un piège à con pour obliger les USA à fourguer leur zinzin F35 beaucoup moins cher, voire à perte?

    • Alexandre dit :

      Paris aurait donc interet à ce que la Belgique achète des F35 ?

  40. vrai_chasseur dit :

    Contrairement à beaucoup de commentateurs je ne sous-estimerai pas la volonté belge de construire une Europe de la défense. Partout où ils peuvent le faire ils le font.
    Ils ont acheté 477 griffon et Jaguar en config. identique à l’armée de terre française. Avec la volonté explicite de pouvoir s’intégrer aux OPEX, dixit M. Vandeput. Ils ont décidé de se ranger aux côtés de la France sur cet aspect, avec un gros budget pour leur taille.
    Pour la composante Air, l’Europe a encore d’énormes trous dans sa raquette : pas de transport logistique lourd, ravitaillement en vol insuffisant, capacités satellites faibles.
    Les Rafale sont d’excellents avions. Mais ne pas oublier qu’ils biberonnent du kérosène sur des Tankers US, que les 2/3 de leurs bombes sont guidées par le GPS US (même si Galileo monte en puissance), et que beaucoup d’images arrivent par les satellites US.
    Construire d’excellents avions, on sait faire. Pour que ces avions ne restent pas au hangar et sortent accomplir des missions de guerre, on a encore besoin des américains sur certains aspects ce qui rend les décisions plus compliquées.
    A cet égard, SCAF est prometteur pour combler ces dépendances : c’est y participer qui attire les belges.

    • Nico St-Jean dit :

      @ vrai_chasseur

      Et même si les Belges finissaient par choisir le F-35, ils n’en resteraient pas moins européens et d’excellents clients de l’industrie européenne. À un moment donner faut arrêter d’insulter un pays ou un concurrent chaque fois que le Rafale n’est pas choisi […] Si la Belgique ne choisi pas le Rafale, on passe à autres choses : Finlande, Suisse, Inde, etc.

      • Bouli dit :

        tellement vrai, cette capacité qu’ont certain français à insulter leur client potentiel, voir à mentir éhontément (en oubliant que la Belgique achète essentiellement européen ces dernières années) est très contre productive

    • Carin dit :

      Reste à la France cette petite possibilité de tirer des AASM IR/LASER… et si vous êtes l’heureux détenteur d’un smartphone dernier cri, vous aurez la possibilité de basculer sur galileo des octobre de cette année .. de mémoire.. je pense que nos mili peuvent déjà l’utiliser.

    • Fabien dit :

      @vrai_chasseur
      Je pense que le Rafale a été victime d’un glissement trop important à la fin de la guerre froide, et que la volonté d’en faire un avion polyvalent quand les clients étrangers visé construisent leur armée comme on parie sur un chameau de course l’a profondément desservi: pour preuve, les Mirage 2000-9 des EAU sont dopés avec l’électronique des prototypes de rafale et ils constituent le summum des versions du 2000. Mais depuis que la situation s’est dégradée, l’intérêts des pétroliers est remonté en flèche avant que les alignements politiques et les alliances ne reprennent leurs droits.

    • Poorfendheure dit :

      vrai_chasseur : sur quels aspects a-t-on obligatoirement besoin des amerloques ?

  41. Poorfendheure dit :

    Un peu d’humour :

    Comme pour les vendre à la Malaisie, il faudrait laissé passer les carburants à l’huile de palme…
    https://reporterre.net/Pour-vendre-des-Rafale-a-la-Malaisie-la-France-autorise-l-huile-de-palme-dans

    Peut-être qu’il faut proposer l’huile des frites aux belges …