La Corée du Nord pourrait annuler le sommet avec les États-Unis si elle doit renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Le Glaive dit :

    Une Corée entièrement démilitarisée, cela implique effectivement que toutes les forces américaines stationnées en Corée du Sud soit évacuées, car ce sont des forces militaires qui disposent de l’arme nucléaire. C’est à la fois une question de bon sens, d’évidence et de logique.
    Les Coréens du Nord n’ont en effet aucune intention de se laisser berner , en démilitarisant de façon unilatérale pendant que ceux du Sud continuent à héberger des dizaines de milliers de soldats américains et surtout des avions disposant de la capacité nucléaire.
    En clair, le message de la Corée du Nord c’est :  » us go home ! »

    • Clavier dit :

      A mon avis c’est surtout la nature du deal passé avec les Chinois…..
      Les Nordko veulent jouer au plus malin avec Trump , mais vu ce qu’il fait avec les Iraniens cela risque de tomber complètement à l’eau…
      On est mal patron ….on est mal ..!

    • Eric dit :

      D’abord vous confondez démilitarisation et dénucléarisation. Les Etats-Unis n’exigent pas à ce jour de la Corée du Nord qu’elle se démilitarise, mais uniquement qu’elle renonce à ses armes nucléaires.
      Deuxièmement, les américains n’ont plus à ce jour d’armes nucléaires déployées en Corée du Sud, ni au Japon d’ailleurs. Ils déploient environ 25000 soldats en Corée du Sud, dont une seule brigade combattante, à comparer aux 625000 sud-coréens et au million de soldats de la RPK… En réalité, la raison d’être de leur présence est avant tout dissuasive : une aggression contre la Corée du Sud entrainerait évidemment leur intervention puisque leurs troupes seraient alors en première ligne. C’est bien ainsi que l’entendent japonais et coréens : si les américains venaient à se retirer sans que la Corée du Nord dénucléarise, vous pouvez parier que ces deux pays ne mettraient pas longtemps à se doter de l’arme nucléaire pour se protéger. Ce dont ni Washington, et encore moins Pékin ou Moscou ne veulent entendre parler.

      • Le Glaive dit :

        @ Eric : vous oubliez les dizaines d’avions à capacité nucléaire stationnés en Corée du Sud, que ce soit Osan ou ailleurs.. sans parler des porte-avions qui traînent toujours dans les parages.

  2. ScopeWizard dit :

    Ah , notre ami Trump serait-il en train de déconner sévère ? 😉

  3. Polymères dit :

    Je pense de plus en plus qu’on est réellement dans une stratégie chinoise et non nord-coréenne pour éloigner les américains de la région.
    Comme je l’avais dit il y a un petit moment, soit les coréens sont sincères et souhaitent la paix en acceptant de mettre à la poubelle leur programme nucléaire sans conditions, notamment en raison du fait de l’incident qui avait été signalé sur le site d’essais et qui aurait pût le détruire.
    Soit ils font tout cela juste pour le show médiatique et diplomatique, se montrant ouverts à la paix pour au final foutre les américains au pied du mur en exigeant des conditions dont Pyongyang sait très bien qu’ils ne peuvent accepter, donc cela fera passer les américains pour les responsables de l’échec pour la paix, alors que tout cela était bien recherché dès le début du rapport de force.
    Soit la Corée du Nord est ce que je pense depuis de la fin de la guerre de Corée, c’est à dire un pion de la Chine, dont elle contrôle bien plus qu’on ne le pense, dont le programme nucléaire serait également largement de sa propre conception malgré son affichage diplomatique qui se veut différent. Les récentes visites de Kim en Chine, dont la plus récente date de quelques jours et qui comme par hasard précède des revendications, on dirait presque qu’il est allé prendre les consignes. la Chine, on le sait, cherche à éloigner les américains, elle cherche à s’imposer et à imposer un rapport de force. Le programme nucléaire nord-coréen plutôt que de faire fuir et d’intimider les américains, leur donne un prétexte pour y installer des défenses anti-missiles qui nuisent à la dissuasion chinoise. L’installation des THAAD en Corée du Sud voir peut-être au Japon a semble t-il été le déclic à ce changement de stratégie pour Pékin, jouer avec les américains sur une paix avec la Corée du Nord ou peu importe le résultat, ce sera les américains qui perdront. Soit en influence militaire (au profit de la Chine) en acceptant de se désengager, soit diplomatiquement en étant les responsables de l’échec des négociations de paix.
    .
    Mais il faut être un peu réaliste, les américains ne partiront pas de la Corée du Sud sur un accord alors que la situation globale n’a pas vraiment évoluée, la Corée du Nord restant un pays ultra militarisé qui ne changera pas non plus à la signature d’un accord. Tout ne peut pas se faire du jour au lendemain, un retrait américain n’est possible que sur la durée, avec la réduction du potentiel militaire régionale y compris conventionnel. Car les américains vont vite comprendre si tout cela est une manoeuvre sincère ou si c’est une stratégie d’éviction où ils seront le dindon de la farce.

    • Fred dit :

      @ Polymères
      Je lis moi aussi ça et là que l’installation des THAAD compromettrait la dissuasion chinoise.
      Or, je ne vois vraiment pas pourquoi :
      – le THAAD est conçu pour détruire les missiles à leur arrivée (donc pas l’envoi d’ICBM chinois)
      – le THAAD ne traite que les missiles au mieux de moyenne portée (donc pas les ICBM chinois)
      – le THAAD version d’origine à une portée de l’ordre de 200Km, sa version améliorée n’ira pas de toute évidence au-delà de 1000 Km. On n’est pas sûr de la localisation des sites de lancement chinois, mais il peuvent évidemment être disposés bien au-delà de cette portée.
      Le THAAD pourrait être instantanément remplacé par une frégate américaine dans les eaux coréennes, et qui serait même bien plus performante dans ce rôle semble-t’il.
      Au vu de tout ceci, je ne n’accorde pas à ce système une importance stratégique de grande portée.
      .
      Les nords-coréens seraient fous de désarmer unilatéralement (ce qui sera le cas tant que les USA ne détruiront pas tous leurs missiles atomiques et ne réduiront pas leur budget militaire d’un facteur de cent, autant dire …).
      Alors sauf s’ils ont envie de vivre une expérience de type Saddam Hussein/Khadafi, voir même du type ukrainien, qui ont signé des accords en ce sens.
      Ceci dit, la prolifération nucléaire, ce n’est pas non plus un truc vraiment réjouissant, mais les affrontements impérialiste sont aussi mortifères et générateurs de souffrances. La peste et le choléra.

      • Carin dit :

        À Fred
        Alors expliquez-moi pourquoi la Chine a poussée des cris d’orfraie lors de l’installation de ces missiles thaad ??? Et d’ailleurs pas que la Chine puisque la Russie a joint ses plaintes à celles des chinois.
        On en revient à ce que je présentais… la Corée du Nord cherche à gagner du temps, et seulement parce qu’elle a perdu son site nucléaire pour cause d’effondrement, c’est la raison pour laquelle ils ont démonté ce site avant même la rencontre avec les ricains. Si la Chine ne veut pas des caincains à ses frontières je lui conseille de continuer dans le sens que la CDS veut… parce que si Kim suit les recommandations de XI, il court à sa perte, et les chinois aux frontières risques de devoir serrer la main de GI’s plutôt que de coréens du nord… après… comme ils veulent ils font.

        • Fred dit :

          @ Carin
          C’est bien ce que j’explique : je ne m’explique pas pourquoi.
          Ah, j’ai bien une petite idée sur l’origine des cris d’orfraie des voisins de la Corée.
          Mais j’ai peur que ton nombril aux oreilles bouchées ne s’en offusque.
          M’intéresse pas.

      • Pluton dit :

        Il me semble que la portee des systemes de radar des THAAD peut etre source d’inquietude.

  4. Thaurac dit :

    « Pour rappel, la diplomatie américaine exige la « dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord. Ce qui est logique si la péninsule coréenne doit être « totalement » dénucléarisée. »
    Vous allez voir si c’est logique avec les trolls qui vont tomber sur le sujeu.
    Dés que c’est un dictateur qui plus est, communiste, rien n’est assez beau.
    Bilan, ce mec veut la levée de l’embargo qui l’étrangle, garder son nucléaire au chaud, démanteler ce qui ne sert plus, et on doit le croire sur parole.
    son site d’essai, le dernier, pas le choix, explosion trop forte, ils s’est écroulé, d’où pas de mal à fermer les galeries 😉
    Si il veut un péninsule sans nucléaire, trump ne fera pas un accord à la obama, en laissant de coté, justement, les installation militaire, il ira poser le compteur geiger sous son lit;
    Ce serait magnifique si c’était vrai, mais ça sent l’entourloupe, il cherche une pause, et il a déjà fait le coup avant…

  5. jaicruvoir dit :

    La Corée du nord a raison de ne pas faire confiance aux USA.
    Saddam, Kadhafi et avant d’autres ont payé de leur vie en faisant confiance au USA qui retournera sa veste en fonction du president ou du congrès qui sera élu dans 5, 10 ou 15 ans .
    Les USA sont au même point que l’empire Romain plus personne n’a confiance…

    • Clavier dit :

      Si….. les Israèliens !
      Bon, ce sont les seuls …

    • Eric dit :

      Eh oui, c’est malheureusement le problème quand on est une démocratie : les majorités et les politiques peuvent changer en fonction de la volonté du peuple. La Russie de Poutine (lequel est bien parti pour rester au pouvoir pour les trente ans qui viennent si la santé suit…), la Chine ou naturellement la Corée du Nord ne sont nullement emm… par ce genre de considérations oiseuses : la volonté du peuple, on s’en contrefout dans ces joyeuses contrées.

      • Motinio1 dit :

        « les majorités et les politiques peuvent changer en fonction de la volonté du peuple » erreur, plutôt la volonté de ceux qui sont motivés pour aller voter…et changer d’avis sur ce genre de sujet nous mêne à des frankenstein type Daech, Alqaeda etc

      • Asticot dit :

        @ Eric
        Je ne savais pas que Bush Jr et Obama avais fais campagne pour une intervention en Irak pour le premier et en Libye pour le second. La volonté de peuple «américain» dites-vous…

      • Ulrich dit :

        Hum…
        Comme a dit un célèbre philosophe français du XXe Siècle :
        « La dictature c’est « Ferme ta gueule ! », la démocratie c’est « Cause toujours ! ». »

      • Fred dit :

        @ Eric
        La démocratie, cela ne fait pas tout. Et il y a démocratie et démocratie ; et la qualité de ses adjuvants est cruciale (Libertés fondamentales – Droits de l’Homme ? Liberté de la presse ? Indépendante de la justice ? Pouvoirs économiques ? Séparation des pouvoirs ? Traitement des minorités ethniques, sociales, religieuses, sexuelles, linguistiques …)
        La constitution américaine est bien plus démocratique que la notre, mais reste quand même une « dictature du plus grand nombre » ; et si le « plus grand nombre » est réactionnaire, impérialiste, sanguinaire, revanchard, esclavagiste … Dans ce cas (pas exceptionnel on en conviendra), la démocratie ne se pare pas vraiment de vertus éclairant le monde.
        Des pans entiers du pouvoir sont largement accaparés par les dirigeants économiques, la bourgeoisie pour tout dire [les renards libres dans le poulailler libre] on pense à la presse bien sûr :
        https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA
        Mais quid des manuels scolaires, de la justice, de la police … ?
        .
        La démocratie la plus avancée que j’ai pu voir, est celle du quartier de Christiania (Copenhague, Danemark) : les décisions municipales se prennent à l’unanimité, tant qu’un seul citoyen vote contre une orientation, un projet, on re-discute, jusqu’à obtenir l’unanimité, les abstentions étant tolérées. Mais cela se limite à une communauté d’environ mille personnes et de plus, la qualité de citoyen ne peut s’acquérir que par la cooptation de trois citoyens.
        .
        La démocratie c’est mieux, mais pas suffisant.

  6. Romulus dit :

    Qui peut croire, à part Trump, que la CDN va vraiment abandonner son arsenal acquis après des décennies d’efforts ? Surtout quand on sait, et on a des exemples très récents, ce que valent la parole et la signature des US.
    Et sans parler des précédents dirigeants ou dictateurs qui ont fait des accords avec les US, Milosevic (accord Dayton) et Kadhafi (abandon programme nucléaire) … et qui ont mal fini !
    Donc avant de se vanter d’un succès sur ce dossier, Trump devrait être plus prudent,… ce dont il est apparemment incapable.

    • Jean-Marie H. dit :

      Sans oublier le mémorandum de budapest (1994) par lequel l’Ukraine confiait aux USA le soin de démanteler son arsenal nucléaire soviétique en échange de … garanties sur sa sécurité (et si j’étais médisant, j’ajouterais : en échange peut-être aussi quelques pots-de-vin).

      • Alpha dit :

        @Jean-Marie H.
        Oulala ! …. Quelques erreurs ! …
        Selon le mémorandum, la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni s’engagent, en contrepartie de l’adhésion de l’Ukraine au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et du transfert de son arsenal nucléaire à la Russie à :
        – Respecter l’indépendance et de la souveraineté ukrainienne dans ses frontières actuelles.
        – S’abstenir de toute menace ou usage de la force contre l’Ukraine.
        – S’abstenir d’utiliser la pression économique sur l’Ukraine en vue d’influencer sa politique.
        – Demander l’aval du Conseil de sécurité des Nations unies si des armes nucléaires sont utilisées contre l’Ukraine.
        – S’abstenir d’utiliser des armes nucléaires contre l’Ukraine.
        – Consulter les autres parties prenantes si des questions se posent au sujet de ces engagements.
        Plus tard, les trois pays signataires ont été rejoins par la Chine et la France et garantissaient la sécurité et l’indépendance de l’Ukraine …
        Bon, visiblement les annexions brutales ne faisaient pas partie du mémorandum …

        • Fred dit :

          @ Alpha
          Je ne vois pas ce que ton post contredit dans celui de Jean-Marie H …
          Il est juste plus extensif.

  7. Lagaffe dit :

    « A priori, Pyongyang exigerait que les États-Unis mettent un terme à la protection de la Corée du Sud, via leur contingent de 28.500 militaires et leur parapluie nucléaire. »
    Exactement ce que tous les experts avaient pronostiqués : La Corée du Nord (cornaqué par la Chine) exige ce qui est évidement impossible, l’abandon de la protection actuelle de la Corée du Sud en échange d’une promesse de Kim Jong-Un et sans aucune garantie !
    En attendant la corée du nord continue d’augmenter son armement nucléaire (il n’a plus besoin d’essais visiblement, ça ne lui coûte donc rien de proposer de les arrêter).
    Trump passe pour le roi des imbéciles mais il faut dire que Bolton le marque à la culotte sur ce point.

  8. Ulysses S. GRANT dit :

    Pas très subtile l’équipe à Trump, mais qui se ressemble s’assemble…
    Exiger avant même d’avoir commencé vraiment les négociations, surtout en Asie, c’est débile.
    Renier un accord sur le nucléaire avec l’Iran alors que l’on veut en négocier un avec la Corée du Nord, je croyais que c’était déjà la plus stupide des choses à faire. Je me suis trompé…

    • Carin dit :

      À Ulysse… etc…
      Effectivement vous vous êtes trompé!! Vous devriez arrêter de penser, et vous contenter de la ligne que l’on vous dicte, mais « Franco » pas avec des circonvolutions à la con.

      • Ulysses S. GRANT dit :

        @ Carin
        Ce qui est con, c’est votre commentaire….
        Quant à arrêter de penser, vous avez du le faire depuis un moment 🙂
        Si une simple réflexion vous paraît déjà trop compliquée, allez lire Fripounet, vous devriez comprendre sans trop de problème..

      • nyaka dit :

        a carin :

        vous avez effectivement cesse de penser.
        retournez donc a votro potager

  9. Auguste dit :

    S’il y avait encore un doute,le voilà balayé.On connaissait Bolton va-t-en guerre, on découvre qu’en plus il est con.Et Kim ne doit pas être fute-fute non plus, s’il croyait qu’en détruisant son assurance vie on allait l’aider économiquement.Il a oublié que son père s’est fait rouler par les mêmes?.Maintenant il n’a plus d’excuses s’il finit comme Kaddhafi,il a été prévenu.

  10. lxm dit :

    La doctrine américaine s’est forgée dans la guerre de sécession, le fameux « reddition sans condition » qui a permis à l’énorme et lente machine de guerre de gagner contre le sud, les soviétiques firent de même contrer l’allemand. La diplomatie américaine n’a pas changé de ces fondamentaux, et là encore, elle revient au galop. C’est là une grande différence avec la diplomatie à l’européenne faite d’échanges mutuels( par exemple on échange des territoires pour réduire les tensions que l’on pense liées à la mauvaise organisation).
    Non seulement Trump a déchiré un accord avec l’iran qui a mis 10 ans à se faire, mais en plus les diplomates américains n’ont fait qu’affirmer ces derniers semaines que les US ne « feraient rien », « ne donneraient rien » à la corée du nord, ne changeraient rien du tout, bref que la corée du nord devrait se coucher sans aucune contrepartie( à part levée des sanctions) réelle. Evidemment; les coréens du nord et du sud ont vite compris et ont pris les devants pour torpiller les états-unis en cherchant un accord entre eux, de ce point de vue, les USA servent d’épouvantail( « retenez moi sinon je fais un malheur »). Même si ce genre de méthode peut marcher elle a ses limites, ce n’est pas de la négociation, les ultimatum ont la fâcheuse tendance à unir contre celui qui l’émet.

    • Carin dit :

      À lxm
      «  à unir contre celui qui l’emet«  à unir qui???

      • lxm dit :

        unir ceux qui viennent de comprendre qu’ils sont en danger pour s’être trop laissé aller.

  11. Namroud dit :

    Je n’ai aucune sympathie pour cette dynastie de despotes communistes au pouvoir depuis la fin de la seconde guerre mondiale ( et d’ailleurs je souhaite qu’un jour le peuple nord coréen en sera débarrassé et la Peninsule Coréenne réunifiée) mais vu que l’actuel locataire de la maison Blanche a pris comme décisions , surtout concernant le moyen orient; je ne suis pas surpris.

  12. Riton dit :

    Les USA viennent de signer leur chute, et elle sera moins longue que prévu! Les USA ne font plus rêver personne à pars les sous-fifre en mal de tuerie et d’injustice, de ces horreurs organisés et prémédités par Washington, Kim Jung Un en ressort presque crédible?! C’est dire à quel point l’Amérique devient un pays honteux de haine, de mass killing, de psychopathe sans scrupule, bref d’un mal tellement puissant que peu de gens on le courage de les critiquer, car bien sûr avec ce genre de malades mentaux religieux et financier, la menace rôde également dans l’ombre de nos foyer! Les analystes ici présent sur ce site inverse les rôles et la réalité, car c’est les américains qui savent très bien que Kim ne désarmera pas puisqu’il vient de finir justement de préparé son arsenal nuke! Donc la proposition américaine est une bouffonnerie; alors que proposer le retrait de l’occupation américaine correspond plus pertinemment à la souveraineté de la Corée réunifié, chose que les ricains ne veulent absolument pas évidemment. Les japonais aussi devraient maintenant penser à leur indépendance au risque de voir leur culture et leur histoire complètement désincarné. Aujourd’hui la civilisation occidental est cassé à cause d’une hyper-puissance barbare, alors si il vous plait, arrêtez de leur lécher le c*l!

  13. vrai_chasseur dit :

    Tous les gens qui arrivent au pouvoir ont écrit avant tout ce qu’ils allaient faire. Bien avant. Si on avait bien relu Mein Kampf dans les chancelleries en 1933, le cours de l’histoire serait peut-être changé.
    S’agissant de Trump, tout est écrit dans « The Art of Deal » son livre sorti en …. 1987.
    2 citations extraites du livre :
    – Ne jamais s’engager dans une négociation sans être en position de force. Utiliser toujours comme argument du deal ce que l’autre veut le plus, ce qu’il a de plus cher et dont il ne peut se passer pour vivre. »
    – « Je joue avec les fantasmes des gens. J’appelle ça l’hyperbole véridique. C’est une forme innocente d’exagération – et une technique de promotion très efficace. »

  14. Szut dit :

    Je me disais aussi, la CDN a déjà fait le coup plusieurs fois. Enfin quant je dis la CDN, c’est Kim et sa clique. Le peuple serait probablement soulagé d’être débarrassé de Kim et de profiter d’une réunification avec la CDS. Bien évidemment les coréens du nord se foutent de la pérennité du régime de rocketman. Aucun coréen du nord n’est prêt à manger de l’herbe comme le dit Putin avec son habituel stupidité et culot.
    On ne peut pas faire confiance aux dirigeants de la CDN et à ses alliés chinois et russes. De deux choses l’une. Ou bien on continue à repousser le problème CDN au moins jusqu’à l’administration US suivante. Ou bien on tranche le nœud gordien.

    • sentinelle dit :

      A par les français que des imbéciles les dictateurs sont stupides comme Kim , Poutine et Trump son stupides vous oubliez Ci jin pin, en gros a part les dirigeants de l’Europe décadente et soumise qui sont avises que des nuls , je conseille de couper BFM, LCI , France 24 les principaux responsables de notre abrutissement

  15. Barfly dit :

    ça s’annonce très compliqué.
    Il y a beaucoup de bluff, beaucoup trop d’enjeux contraires.
    Perso, je n’y crois pas à cet accord. Aucune confiance dans un dictateur comme Kim, aucune confiance dans un bourrin comme Trump.
    Ces deux là ne connaissent rien aux nuances ors pour faire un accord, il faut faire preuve de nuance.

    • Carin dit :

      À barfly
      Vous faites bien de parler de nuances… mais Trump sait que la CDN n’a plus rien à négocier… sa mine nucléaire c’est effondrée provoquant un séisme ressenti en Chine… et nul doute que ses meilleurs techniciens sont sous les décombres…. il faut être particulièrement naïf pour croire qu’un Kim qui menaçait le lundi de destruction ses voisins du sud, se met à leur sourire et tendre la main dès le mardi!! Les coréens du sud n’ont jamais été dupes , ils ont juste joués le jeu pour encore une fois démontrer leur bonne foi…

  16. Pluton dit :

    La coree du nord a passer des decennies a se saigner pour obtenir ce levier strategique, ce n’est pas pour l’abandonner sans contrepartie. Tout ceux qui s’interessent un minimum au sujet le savent…
    Le fait que les americains imposent cette condition comme prealable a toute negociation, indique clairement leur intention : aucune volonte de negociation.

    Reste a savoir quelles sont les marges de manoeuvres, jusqu’ou est pret a aller Moon Jae In, le president sud coreen. Si le president sud coreen est decide a donne a la coree du sud, un role plus actif dans ce processus que celui de simple courroie de transmission de la diplomatie us, des accords doivent etre tente sur certains volets malgre la desapprobation du parrain.

    Pour rappel Moon Jae In, est issu d’une famille de refugie nordocreen de la guerre de coree, a grandit sous la dictature, formation de droit, avocat consacre aux droits de l’homme, activiste contre la dictature sud coreenne (ce qui lui a valu quelques passages en prison), une des figures importante de la gauche sudcoreenne. et sur l’echiquier politique, l’une des figures la plus pro paix, pro negociation de son camp, c’est un marqueur important politiquement pour lui et je suppose aussi personnellement. Y’a moyen que cette personnalite coupe le cordon ombilical avec les usa, je parle pas de depart de troupe et rompre l’alliance… mais de ne plus se laisser dicter d’agenda diplomatique sur la question qui concerne avant tout les deux corees.

    • Carin dit :

      Rien n’empeche Moon Jae un de faire voter son peuple en vue de relever les 28.500 ricains qui tiennent le rôle de garde frontière… par ses propres troupes… quand au nucléaire américain sur la CDS, c’est un faux problème, en effet des missiles de ce type il y en a plein les porte-avions qui naviguent entre Hawaï, le Japon, et la CDS, et pas que les porte-avions…

  17. Philippe dit :

    Croire que la dynastie rouge des Kim va abandonner une arme qui lui assure sa survie est une vue de l’esprit. Cette affaire va probablement se terminer en eau de boudin. J’imagine mal une Corée du Nord dénucléarisée tout comme un départ de l’Oncle Sam du Sud. J’imagine encore plus mal une attaque nord-coréenne et des soldats américains poussant jusqu’au Yalu (suivez mon regard)