Boeing voudrait transformer le bombardier B-1 Lancer en avion « Gunship »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. Polymères dit :

    Je trouve cette idée très idiote quand un C-130 fait déjà et mieux ce rôle.

    • Toubou dit :

      Moi je penserai à reconvertir les navettes spatiales qu’ils leur reste…..c’est fou les idées à la con que ces gens ont.
      Si le A10 est si indispensable il n’ont qu’à en reconstruire une série. Il me semblais que le f35 devait tout remplacer.

  2. Carin dit :

    Le c130 fait déjà le boulot.. quand à dire que le B1 le ferait mieux ou pas???? Mon cher polymères sur ce coup là vous vous avancez…

    • ScopeWizard dit :

      @Carin
      .

      Et avant lui , le Douglas C-47 désigné AC-47 Spooky ( ou Puff, the magic dragon ) ou même le Fairchild C-119 désigné AC-119 Stinger + quelques appareils nettement plus légers comme le Fairchild AU-23 Peacemaker basé sur le Pilatus PC-6 Porter …..

  3. wawa dit :

    en gros on veut lui faire jouer le role de l’A10, que l’administration veut mettre au rencart (mais pas les opérationels).

    ce qui m’etonne c’est que certaine armes « bien née » ont des durée d’utilisation démentielles et que certaine nouvelles armes restent volontairement dans les placard, trop couteuse financèrement et politiquement (risque politique de la perte d’un F35, MAD des bombe atomique, non utilisation de gaz de combats moderne pour ne pas donné de pretexte a adversaire

    le b52 et le A10 F15, voire avions épandeurs volent toujours tandis que les F35 ne font le beaux que dans les meeting.

    les tank que l’on disait obsolètes restent largement utilisé, souvent du matos de 50 ans d’age (certes améliorés (tuiles blindages réactif ajoutée etc)

    Le chlore, ancètre vénérable des gaz de combat toujours utilisé (réalité et par qui est une autre question) ; phosgène, gaz moutarde, cyanogène et organophosphorés ignoré.

    les « SCUD » probablement les missiles les plus tirés,

    l’AK47 reste indémodable

    On attend toujours le résultats d’un S300 présenté comme l’arme absolue, si ca se trouve c’est un bide complet, par contre les missile sol air des année 80 toujours utilisé par les syrien

    • sonata dit :

      Pour votre dernier paragraphe, ce n’est pas par choix que les Syriens utilisent encore des missiles sol air des années 70 et 80 !
      Ceci dit on peut avoir une petite idée de l’efficacité des armements plus récents si l’on tient compte du fait que les Israéliens ont récemment aplati au moins un Pantsir, et que ceux-ci n’ont pas vraiment brillé ces dernières semaines.

  4. Dimitri dit :

    En somme, l’USAF lancera une étude de faisabilité sur ce projet, verra que ce sera en doublons avec les AC-130J mais pour beaucoup plus chère et pas mieux donc trouvera le projet inutile et partira à la poubelle.

  5. Céphée dit :

    C’est irréaliste.
    L’AC-130 a encore du temps avant de trouver un remplaçant.

  6. Guigoomber dit :

    Vous êtes certain qu’il ne s’agit pas d’un poisson d’avril… ?

  7. Alpha dit :

    Mouais … Curieuse idée … Aussi curieuse que des Rafale Marine pour la Belgique ! 🙁

    • sonata dit :

      Et encore, la proposition de vente Rafales M à la Belgique n’est pas si absurde : la Composante Air belge agit systématiquement en coalition au côté des Français, ce ne serait donc pas inutile de disposer de quelques appareils pour un déploiement à bord du Charles-de-Gaulle. Pour la Belgique, ça permettrait d’augmenter ses capacités de déploiement, et pour la Marine Nationale de disposer de quelques Rafales M en plus, payés par un pays tiers.

  8. Riton dit :

    Déjà en coupant le nez on peut obtenir un suppositoire. En suivant des chasseurs de tornades je suis tombé par hasard (google map) sur une belle photo de leur stationnement au nord-est de Rapid-city. Je ne pense pas que ce soit pertinent comme système, à mon avis c’est juste une sorte d’intimidation adressé au monde, actuellement consterné par les folies de l’obscurantisme religieux. Ah oui c’est vrai, la guerre psychologique ça n’existe pas, suis-je bête!

  9. nimrodwing dit :

    Idée vraiment étrange, quel est l’intérêt pour un supersonique de cette taille de devoir voler en vitesse réduite pour pouvoir faire mouche tout en devenant une cible plus facile ? serait ce juste un test pour justifier l’utilisation du B1 un peu plus ?

  10. HENRY dit :

    Et ce n’est pas une réponse au problème du coût élevé des composants électroniques…

  11. Bloodasp dit :

    Un avion à mettre sous cocon au cas ou. ça reste un redoutable camion à bombes qui a donné des sueurs froides à moscou pendant des décennies. Le transformer en Gunship, là j’ai des doutes, depuis quand un canon Bofor ou une gattling sont plus efficaces qu’un missile de croisière? Je résume, le bestio se fatigue à transpercer les défenses aériennes, va devoir se positionner à basse altitude pour tirer aux canons, donc à porté des manpads en tout genre et ZSU ou Tunguska….Alors qu’il suffirait de le cantonner à son rôle initial, voler à haute altitude et tirer à distance de sécurité ses missiles de croisières. L’appât du gain pousse vraiment les industriels à toutes les stupidités, bon en même temps si Boeing propose c’est qu’l ya un public au pentagone.

    • Patatra dit :

      Son rôle initial n’est-il pas la pénétration à basse altitude plutôt ?

  12. EchoDelta dit :

    Effectivement l’intérêt de la transformation ne saute pas aux yeux.
    C’est quand même un superbe oiseau. Disons que maintenant avec les ravitaillements en vol, une flotte d’avions moyens ou léger est plus dissuasive qu’un gros bombardier lourd.

    • Jean dit :

      En Libye les E-U ont largués 80 bombes sur une cible via un B2. Le but était de tout toucher simultanément afin de ne pas laisser le temps à l’ennemi de se planquer. Pour faire la même chose avec un Rafale il faudrait une sacré flotte.
      Les bombardiers lourd ont leur place pour un pays comme les E-U.

      • EchoDelta dit :

        Un bombardier lourd supersonique n’est peut être plus trop intéressant…
        Un B52 aurait fait aussi bien. Si l’on prend un A340 transformé en bombardier stratégique, ils peut être plus efficace et moins cher.
        Le B1 était intéressant pour son effet de surprise en arrivant en supersonique.
        Dans ce cas de figure, il vaut peut être mieux employer 10 avions léger pour surclasser les défenses adverses, et augmenter les chances de succès.
        Il n’y a en tout cas que les US ou les russes avec le TU160 qui peuvent conserver ce type d’appareil en exploitation ! Bravo à eux, car c’est un bel oiseau, plus beau que le TU160.

  13. felipe dit :

    AAAHHH, complexe militaro industriel, quand tu nous tiens.. où l’art de proposer quelque chose dont les US n’ont pas besoin mais qui font vivre l’industrie… c’est pas près d’arriver en france…. je rigole. c

  14. Nenel dit :

    Je savais qu’il y avait des cerveaux chez Boeing mais pas à ce niveau de conneries…
    Et comme l’a dit Henry : »Et ce n’est pas une réponse au problème du coût élevé des composants électroniques… » ni de leurs obsolescence… Idée, si elle est bien réelle, a classé verticalement.

  15. Riton dit :

    Le seul intérêt de ce système serait de détruire les missiles à sa poursuite. Et si les missiles AA ne peuvent plus l’atteindre, cet avion pourrait devenir pratiquement « indestructible », sauf peut-être par une cyberattaque ou une arme encore inconnue.

    • ji_louis dit :

      Un canon, même fort et précis, ne pourra pas arrêter un missile à mach 6 ou 8 qui fonce sur un avion qui vole à mach 2. Plus simplement, on n’arrête pas un missile à mach 4 ou 6 avec un canon.

      • Riton dit :

        C’est pourtant le rôle des Phalanx… Mais c’est vrai que les missiles Air-air sont hyper-véloce, par contre pour les Patriot ou S-400 je pense que ce n’est pas impossible.

  16. basstemp dit :

    Je comprends même pas que chez Boeing ils n’aient pas plutot privilégié un projet de recyclage vers un design de « camion a missile air-air » + adapté a mon sens au design supersonique de l’engin d’origine …

    Un B1 remodernisé et pouvant emporter par exemple en soutes une cinquantaine de missile air-air longue portée pourrait apporter un gros + a la supériorité aérienne US en limitant le besoin quantitatif du F35 (et permettre de diminuer les commandes du F35 pour le budget US)

    Ou même éventuellement pourquoi pas : Un B1 Awacs conservant un profil supersonique et pouvant jouer un role de leurre piège : Attirant les fighters ennemis comme un Awacs a pulveriser en priorité : Mauvaise surprise c’est un Awacs capable de lancer un véritable enfer de missiles air-air pour justement dégommer les appareils pris au piège l’ayant confondu avec un Awacs normal

    Ca aurait eu un peu + de sens non ? Bon évidemment un recyclage en Awacs ça serait j’imagine difficilement possible tout en conservant une capacité supersonique

    Mais juste le design de camion a missile air-air aurait du faire réfléchir Boeing … Dommage

    • basstemp dit :

      Autre possibilité d’usage ; Pénétration pour provocation en tant que leurre qui va attirer des dizaines d’appareils ennemis qui tomberont dans le piège

      Avec une possibilité de pouvoir commander a distance l’appareil car ce serait des missions sacrifices mais qui auraient un avantage stratégique énorme

      • Rigel dit :

        Contentez vous de regarder star wars, cela vaudra mieux pour vous.
        Je pars du principe que les militaires et industriels savent ce qu’ils font, en tout cas mieux que les pseudo spécialistes de la chose.

        • Riton dit :

          Ike n’aurait pas été d’accord avec vous… Les marchants d’armes ne sont pas vraiment des exemples d’honnêteté si on pense aux rétros-commission qui hantent cette industrie.

        • basstemp dit :

          Vous êtes bien la a commenter un B1 « gunship » …

          Et au fait, quit a me répondre : Des arguments, car vos pitoyables attaques vous enfonce plutot vous en l’état …

      • wagdoox dit :

        il y a des solutions moins cher, notamment avec des drones et un leurrage pour le faire apparaitre plus gros qu’il ne l’est

    • wagdoox dit :

      le projet archer était très bon surtout avec le peu d’arme d’un furtif peut prendre.
      mais quel missile air air mettre à bord ? aucun dans l’arsenal US n’a la porté pour ce concept.
      il faudrait presque un meteor avec 2x plus de porté. pour mettre le B1 hors de porté.

  17. Skytb13 dit :

    Non way…
    C130 power, nothing else !!!

  18. Revan dit :

    À la limite un porteur de missile BVR style Meteor ou AMRAAM pour envoyer des pluies de missile, mais pas un gunship supersonique.

    • wagdoox dit :

      ca a été imaginé mais les missiles sont trop courts et le B1B trop lent en cas de contre attaque.

  19. Thom dit :

    Le seul intérêt que je vois c’est sur un théâtre comme l’Afghanistan donc sans défense aérienne, il arriverait beaucoup plus vite sur le site de la demande d’appuis qu’un AC-130. Pour des troupes au contact, plus l’appuis aérien arrive vite mieux c’est. On peut aussi ajouter que l’armement sur tourelle évite l’obligation de tourner autour de l’objectif comme AC-130. Mais est-ce suffisant pour développer le projet?
    A mon humble avis c’est un brevet qui ne servira pas.

  20. Barfly dit :

    C’est un projet inutile.
    Le B1 est un bon bombardier, quitte à perdre du temps et de l’argent autant le perfectionner dans la mesure du possible.
    Le C130 et l’A10 s’acquitteront très bien des missions au sol.

  21. aurelien dit :

    À quand des ac130j pour l’armée française. Il serait très utile au mali’

  22. Alexandre dit :

    C’est juste une impression ou depuis quelques années les industriels de l’armement arrivent à se faire financer à peu pret n’importe quel projet ?

  23. Nihilo dit :

    M. LAGNEAU, n’y a-t-il pas un problème ? Comment se fait-il que ce soit M. TRIMBLE qui livre cette info. et pas vous ? Comment se fait-il que vous ne parcouriez pas les brevets américains ? On ne vous demande pas non plus de tous les parcourir, que ferait-on sur ce blog de brevets pour tondeuses ? Mais vous pourriez quand même parcourir les brevets militaires américains …

  24. Nihilo dit :

    Les différences de MCO entre B-52, B-2, et B-1 sont intéressantes.
    Le matériel moderne a l’avantage d’offrir plus de possibilités et de performances mais a l’inconvénient de durer moins longtemps.
    Le premier B-52 date des années 50, le transistor est arrivé en 1947 donc ouf le B-52 a dû échapper aux tubes électroniques. L’électronique du B-1 a dû être très analogique au début. Celle du B-2 est probablement dépassée désormais ne serait-ce que par le potentiel du Big Data …
    En résumé, au rythme actuel des progrès en électronique / informatique, qui va encore augmenter, comment assurer une MCO sur 50 ans ? …

    • ji_louis dit :

      L’électronique à tube a des avantages par rapport à celle en silicium, ne serait-ce que la résistance très supérieure aux IEM, mais dans des registres bien moins étendus (il serait idiot de vouloir faire avec des tubes un ordinateur comparable aux smartphones actuels, par contre les dispositifs électroniques à tube sont indémodables dans leur gamme). Bien connus depuis plus de 80 ans, ils sont toujours produits.
      Et vous semblez confondre les dispositifs techniques (« électronique du B-1… ») et leur usage (« Big Data… »).

      • Nihilo dit :

        Des tubes électroniques sont encore utiliés ? Parce qu’ils résistent aux IEM ou pour d’autres propriétés ?

        Non je ne confonds pas dispositif et usage. Le Big Data est tant exploité que alimenté en données. Mon smartphone a des composants électroniques et des logiciels, certaines de leurs compétences sont liées au Big Data : ainsi le Big Data (Google par exemple) sait que je suis coincé dans un embouteillage, il le sait parce que mon smartphone l’en a informé, et le même smartphone saura grâce au Big Data qu’il y a un embouteillage. Peut-être y a-t-il le même genre de Big Data en militaire, et le B-2, très perfectionné, n’est pas assez perfectionné pour en profiter ni pour y participer.

  25. Poisson rouge dit :

    Bon j’ai une 4 L , super sonique ( un bruit de fou) avec un mortier de80 , un lance flamme, et 2 ou 3trucs sympas, je suis certain d’intéresser le Pentagone

  26. Muns dit :

    Quelles missions vont être confiées aux équipages, face à quoi, dans quel milieu. Voilà les vraies questions avant de pouvoir juger de la suffisance des équipements…un membre d’ équipage en moins, ce qui limite les doubles qualifs en cas de coup dur et l’ endurance de l’ équipage…

  27. roissard dit :

    Il arrive surtout deux à trois fois plus rapidement qu’un « gunship » classique et cela me parait intéressant : je pense à la récente affaire des troupes US au Niger.