Le ministère des Armées a signé un accord-cadre avec le constructeur français DRONE VOLT

Créée en 2011, l’entreprise DRONE VOLT, spécialiste du drone professionnel « sur mesure », a connu une croissance de 456% sur la période allant de 2013 à 2016 et a affiché un chiffre d’affaires de de 7,8 millions d’euros en 2017. Et elle ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin après les annonces qu’elle vient de faire.

« En Europe, aux Etats-Unis tout comme en Asie, DRONE VOLT a entamé des négociations avec 65 clients, 37 en Europe, 24 sur le continent Américain, 4 dans le reste du monde, dont 14 agences
gouvernementales (notamment dans les secteur de la défense, de la police et de la sécurité civile) et 13 groupes internationaux qui devraient aboutir à de prochaines démonstrations en vol pour
validation de leur solution », a ainsi indiqué le constructeur, en mars dernier.

La semaine passée, Drone Volt a dit avoir signé un contrat avec un distributeur devant lui permettre de « concrétiser les livraisons avec une agence gouvernementale d’Asie du Sud-Est ». Et, le 14 mai, le constructeur a annoncé, sans trop de détails, la signature d’un accord-cadre pluriannuel et reconductible avec le ministère des Armées pour « l’acquisition de drones et la formation des télépilotes. »

« Les compétences techniques du bureau d’étude de DRONE VOLT pour le développement de drones high tech sur-mesure, la maîtrise industrielle de DRONE VOLT FACTORY pour la fabrication ainsi que le savoir-faire pédagogique de DRONE VOLT ACADEMY dans la formation de télépilotes, ont été approuvés et retenus par l’Armée française à la suite d’une longue procédure concurrentielle de marché public », a seulement indiqué l’industriel, avant de préciser que ses prestations seront réalisés à Villepinte.

C’est un « grand et beau succès qui est le résultat de l’implication personnelle de chacun au quotidien pour le développement d’un projet industriel extrêmement audacieux. Pour notre jeune société, parvenir à se hisser au niveau d’exigence de l’Armée française est un défi que nous avons su relever tous ensemble et qui témoigne de l’excellence de notre savoir-faire. Ceci promet encore de beaux succès à l’avenir », s’est félicité Olivier Gualdoni, le Pdg de DRONE VOLT.

Sur son site Internet, cette entreprise innovante présente des solutions adaptées au secteur de la sécurité, concernant notamment la lutte contre les incendies, l’inspection des routes et des ouvrages d’art, les secours d’urgence et la surveillance 24/24. Un autre demain pouvant intéresser les armées est la cartographie aérienne. DRONE VOLT propose 6 types d’appareils, dont l’Heliplane [un drone hybride combinant les avantages de la voilure fixe et ceux de la voilure tournant, voir photo ci-contre], le Janus VR 360, dédié à la réalité virtuelle ou encore la gamme des Hercules [photo ci-dessus].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de EchoDelta

  2. de Lakolo

  3. de Frédéric

  4. de ARISTOTELES