Les États-Unis se retirent de l’accord relatif au programme nucléaire iranien

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

219 contributions

  1. Lassithi dit :

    Le bal des dingues continue.
    On vit une époque formidable, dans un monde merveilleux.
    Il n’y avait vraiment pas besoin de ça.

    • Poorfendheure dit :

      Le plan Oded Yinon, fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères – quelques mois après la première guerre israélo-libanaise, invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique « , Yinon conclut : » La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe.
      .

      • Barfly dit :

        C’est pas parce qu’un fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères fantasme qu’il faut le prendre au sérieux.

        • Robert dit :

          Barfly,
          Prouvez que ce fonctionnaire fantasmait. Parce que ses prédictions se sont en partie réalisées.

          • Alpha dit :

            @Robert
            @Clay Shaw
            Ah !… Et bien sur, vous allez nous citer les noms de ces mini-Etats créés conformément à la doctrine développée par Yinon … 🙂

          • Robert dit :

            Alpha,
            C’est une vue d’ensemble d’un projet à terme, peu importe si les détails ne se sont pas, ou pas encore, produits comme prévu.
            Le morcellement est en cours et qu’il date de 1982 n’y change rien, le projet sioniste est en germe dans des discours messianistes au Moyen-âge et a commencé au 19eme siècle.
            Que des « négationnistes » utilisent un argument ne fait pas de ce projet une absurdité.
            On constate simplement que ce projet a été développée et publié, et que ses vues coïncident avec des projets en oeuvre.
            Hasard, coïncidence, ce n’est pas à moi de le dire ? Mais je remarque que vous vous sentez obligé de réagir, alors que ce ne serait qu’un fumeux fantasme.

          • Alpha dit :

            @Robert
            Ah, mon cher Robert, permettez que je réagisse à votre réaction inappropriée envers Barfly, que ce plan Yinon soit un fumeux fantasme ou pas !
            Déjà, je note qu’en me répondant « C’est une vue d’ensemble d’un projet à terme…  » vous ne prenez pas beaucoup de risques ! A moins que vous soyez devin ? Ou visionnaire ?… 😉
            Alors oui, ce projet doit bien en intéresser certains, probablement, mais dire qu’il est à l’oeuvre -actuellement, donc- par hasard ou coïncidence, bof, bof !… Je vous répondrai simplement, que le Moyen-Orient est à feu et à sang bien avant la création de l’Etat d’Israël, soit bien avant 1982, où ce fameux plan développé par un obscur fonctionnaire, a été publié dans tout aussi obscure revue sioniste en hébreu…
            Et que 36 ans après cette parution, le Moyen-Orient n’a pas vraiment changé, même si certaines têtes ont sautées !… 😉

          • Robert dit :

            Alpha,
            Le plan Ynon n’a pas grand intérêt en réalité, c’est pour cela que je ne citerais pas de moi-même, mais certains pensent qu’en montrant un document, on prendra leur point de vue plus au sérieux. Mais les projets n’ont pas de présentation publique quand ils veulent aboutir contre la volonté des nations concernées.
            Et cela, nous le voyons fonctionner sous nos yeux tous les jours, certains d’ailleurs s’acharnent avec beaucoup d’efforts pour essayer de nier l’évidence.
            Aussi, ne vous fatiguez pas, observons ce qu’il se passe, ce sera mieux que de polémiquer dans le vide. 🙂

      • Alpha dit :

        @Poorfendheure
        Ah oui, le fameux plan Yinon, rédigé par un obscur fonctionnaire israélien, et paru dans une petite revue inconnue, que beaucoup ici érigent en vérité absolue et en doctrine géopolitique de l’Etat d’Israël !… 🙂
        Cette fameuse « feuille de route » qui serait suivie par les israéliens, date tout de même de 1982… Ils semblent avoir pris du retard dans leur volonté de fragmenter le monde arabe, les juifs ! MDR 🙂
        Et quand on voit que cette thèse que l’on prête à Israël est défendue par certains négationnistes et autres prédicateurs musulmans, dont le frère de T. Ramadan, je reste songeur ….

      • Clay Shaw dit :

        Pour la Syrie et l’Irak c’est fait. Donc ce plan est tout sauf un fantasme.

  2. Auguste dit :

    A noter que Trump avait annoncé son retrait aux Saoudiens (il y a 10 jours) avant de l’annoncer à Macron.(et européens).Sans compter ses coups de fils à May,que Macron devait supplanter dans les relations avec les USA. Tant de caresses pour rien.

    • Romain dit :

      Si il n’avait pas essayé pour lui auriez aussi reproché !

    • Alpha dit :

      @Auguste
      Macron a essayé de convaincre Trump, mais difficile de convaincre une bourrique, au moins, il aura essayé.
      Quand à votre réflexion sur May, elle de facto totalement hors jeu sur la scène internationale, et n’intéresse plus les US depuis le Brexit ! De fait, vu également la situation de Merkel, en Europe, il ne reste que Macron !…

      • Alpha dit :

        …Et j’ajoute : Dans le cas de cette affaire iranienne, May suit Macron… pas Trump !… 😉

  3. Schomber dit :

    Face au menace nucléaire il faudrait mettre les européens comme les américains en sécurité. La diplomatie entre l’Iran et l’otan ou encore le pentagon doivent être en première position. Lorsque les différents états se mis en accord il ne faudrait surtout pas joué avec le feu. Selon les informations que nous avons l’Iran est pré d’utiliser la bombe nucléaire. Essayez le politiquemnent correct cela 8ld ne connaissons pas.

    • Paul dit :

      « Nous » ?

    • aleksandar dit :

       » Les informations que nous avons  » ?
      De qui viennent ces informations ? De Netanyahu ?
      Ou du café du commerce ou vous passez vos journées ?
      Allez donc lire les NIE ( National intelligence Estimate ) des américains.
      Y a longtemps qu’ils savent que l’Iran n’a pas de programme nucléaire militaire.

    • Poorfendheure dit :

      Le plan Oded Yinon, fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères – quelques mois après la première guerre israélo-libanaise, invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique « , Yinon conclut : » La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe.
      .

  4. datamo dit :

    MBS et Netanyahu !
    Dire que c’est cet attelage calamiteux qui dirige la politique étrangère des US.
    On est bien parti pour toucher le fond.

    • Thaurac dit :

      Relis en haut comment l’iran a pris les européens pour des billes avec les promesses non tenues d’investissement….il faut être aveugle ( idéologiquement aussi), et pendant les palabres de plusieurs années, elle filait vers l’arme nucléaire ( la preuve, les européens l’ont avoué que c’était connu en 2015) donc il faut s’appeler obama pour faire signer aux autres un traité aussi bisounours,

      • jyb dit :

        @thaurac
        Faut etre totalement à cours d’argument pour tenir un raisonnement aussi simplet et totalement caduque. Dans le mesure ou vous le répéter à l’envi, j’imagine qu’il n’y en a pas d’autre pour défendre votre position.
        C’est pourtant simple. L’iran avait un programme nucléaire. Le régime des sanctions a abouti à ce qu’il renonce à ce programme. Un mécanisme de contrôle a été mis en place et tout le monde s’accorde aujourd’hui (administration us incluse) à dire que l’iran respecte ses engagements.

        • Alpha dit :

          @jyb
          Exact ! Y compris certains membres de l’administration américaine, dont Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA, et actuel Secrétaire d’Etat de Trump !…
          Quant aux promesses d’investissement soit disant non tenues, évoquées à tort par Thaurac, demandez à TOTAL et PSA ce qu’ils en pensent de ce retrait US…

        • Victoire1 dit :

          @jyb tout le problème est de savoir quand ce programme a commencé. En effet le coeur du sujet c’est la masse 235U détenu enrichi à plus de 20% et le nombre de centrifugeuses que l’accord laisse à l’Iran à priori 5000. Plusieurs rapports du début des années 2000 estimaient que ce qu’il détenait leur permettait d’arriver à 10 engins en moins de 5 ans. L accord a été signé en 2015… La vérité c’est que les Européens et l’administration Obama voulaient un accord à tout pris afin que le marché économique iranien s’ouvre. Je ne cautionne pas la méthode Trump mais sur le fond il n’a pas tord. De plus un petit Rappel sur Chirac en 2005 qui a mis en garde l’Iran en expliquant que s’il déconnait Téhéran serait rayé de la carte dans les 20 mns. Pas de souvenir qu ‘une puissance nucléaire menace aussi directement un autre état sans quelques raisons. Enfin je trouve les Européens assez léger quand vous regardez les vecteurs, l’ensemble du sud de l’Europe est à porté ainsi que le sud de l’Oural.

      • datamo dit :

        Les éléments présentés par netanyahu sont des foutaises comme d’habitude.
        Ce qui est important c’est de mesurer si l’Iran a tenu ou non ses engagements depuis la signature de l’accord.
        Et là dessus il n’ y a pas de doutes puisque même Mattis a confirmé que l’Iran respecte les termes de l’accord.
        Je trouve méprisables ceux qui se réjouissent des conflits à venir surtout quand ils s’arrangent pour que ce soit les autres qui combattent à leur place et netanyahu se battra jusqu’au dernier GI.

      • Auguste dit :

        Vous accusez les Russes et ses organes de désinformation,mais dans ce domaine vous n’êtes pas mal non plus.Nier que l’Iran ait respecté les accords,alors que le chef d’état major de Tsahal,les généraux Mattis,Votel,Dunford,l’anti-iranien primaire et fier de l’être Pompeo,l’AIEA,Trudeau,Abe,les Européens… et j’en passe, sont tous de l’avis contraire,c’est y aller un peu fort,non?

  5. Polymères dit :

    Pas de surprises.

    • Thaurac dit :

      Pas un président n’a dit et fait autant , il a au moins ce mérite, c’est de réaliser les promesses sur lesquelles il a été élu ( macron fait ça bien pour le moment, n’en déplaise..)

      • ScopeWizard dit :

        @Thaurac
        .
        Mais bien évidemment qu’ ils tiennent leurs promesses : c’ est parfaitement logique puisqu’ ils sont pile dans le courant dominant au sein duquel leur politique s’ inscrit totalement et qui les a façonnés puis portés aux plus hautes responsabilités ….

        • Thaurac dit :

          Bref, il a des résultats, exemple corée du nord, au fait les trois otages seront libérés.

          • Auguste dit :

            Vous croyez sérieusement qu’il y est pour quelque chose dans l’apaisement en Corée?.Depuis des décennies les nord-coréens ne demandaient qu’une chose:la reconnaissance internationale.Et la deuxième, un tête à tête sur un pied d’égalité entre les présidents des deux pays,toujours refusés par les prédécesseurs de Trump.Qui a baissé le sarouel?.

      • tschok dit :

        @Thaurac,
        .
        C’est vrai que Trump avait promis de faire des conneries et pour l’instant, il ne déçoit pas.
        .
        Même Kim jung Un passe pour un mec intelligent par comparaison. Notez que c’est bien Trump qui a demandé à le rencontrer. Cette rencontre aura bien lieu, ce qui est un indiscutable succès de la diplomatie américaine: quand autant de connerie rencontre si peu d’intelligence, c’est un vrai succès (on se croirait à un meeting du FN didon).

        • ScopeWizard dit :

          Indépendamment de l’ opinion de chacun , c’ est très bon ! 🙂

  6. didixtrax dit :

    bah, ce n’est que la Nième violation de leur propre signature par les US. Qui est assez stupide pour leur faire confiance ?

    Quant à Macron, sa grosse ficelle ne vise qu’à priver l’Iran de sa seule arme défensive en cas d’agression : ses missiles balistiques (à charge conventionnelle). Le Perse n’étant pas connu pour être trop stupide, la négo va prendre longtemps, très longtemps.

    En attendant les US n’ayant qu’un faible export vers l’Iran, au contraire de l’UE, on sait qui sont les cocus : les mêmes qu’hier.

    • Thaurac dit :

      Un missile balistique n’est pas une arme défensive.
      confond pas avec les missiles nucléaires qui sont : dissuasifs

      • Ulrich dit :

        Un missile balistique peut parfaitement être dissuasif avec une charge conventionnelle. Et donc avoir une fonction défensive :  » tu m’attaques, je te balance des missiles sur la g… ».

        • Thaurac dit :

          Malheureusement c’est les missiles qu’elle donne à ses milices rebelles du yémen et du hezbollah en syrie et liban.
          Si ce n’est pas de l’attaque déguisée, c’est quoi?
          Pourquoi depuis des années l’iran vient emmerder israel, alors il ne faut pas s’étonner qu’israel ait envie de s’occuper définitivement de l’iran maintenant.

      • ScopeWizard dit :

        Ceci s’ appelle jouer sur les mots ….
        Tout dépend de ce que tu en fais .

      • Frank dit :

        @ Thaurac Donc les vecteurs classiques de l’Iran sont, par définition, offensifs, tandis que les vecteurs Israéliens sont, par principe, défensifs ? Une bombe vendue aux Saoudiens qui cognent sur le Yémen a toutes les vertus de la bonne conscience, et des intérêts biens partagés, alors qu’une roquette tirée du Liban sur Israël est la preuve que le Mal existe ?
        J’envie vos certitudes, mais j’avoue aussi que je me bidonne depuis longtemps sur les contorsions de beaucoup, quand il s’agit de justifier la détention et l’usage d’une bombe. Et pour continuer à rigoler, les fabriquants devraient leur ajouter un critère humaniste, une sorte de bonus/malus, selon l’usage que, dans notre grande sagesse, nous distribuons, et vendons. L’hypocrisie et le réalisme sont des atouts, pas la bêtise, ni l’obsession idéologique.
        Et c’est très intéressant de voir vers quels intérêts vont les commentaires de ceux qui nous donnent des leçons de patriotisme en permanence.

    • Auguste dit :

      Vous noterez le silence respectueux de l’ONU

      • jyb dit :

        @auguste
        non. L’onu a appelé au respect de l’accord.

        • Auguste dit :

          Oui,les mêmes voeux pieux dont on ne sait s’ils émanent du Vatican ou de l’ONU et dont tout le monde s’en fout.Pas un coup de poing sur la table,pas d’injonctions,pas de menaces qui pourraient lui donner un poil de crédibilité.Le M.O est en feu et eux se congratulent sur les bonnes oeuvres faites au Vietnam.C’est dire le sérieux du truc.

        • Thaurac dit :

          Au plus fort de sa colère 😉

    • Auguste dit :

      Et pour parler de cocus,outre les sanctions qui vont pénaliser les Européens,il y a le danger que l’Iran n’ait l’idée de fermer le détroit d’Ormuz.

      • Thaurac dit :

        C’est la meilleure chose à faire pour l’iran, si elle veut disparaitre du décor et devenir un pays de chameliers querelleurs comme ses voisins.

        • Auguste dit :

          « Des chameliers querelleurs »?.Je vous invite à lire l’Histoire de l’Iran.

    • Frank dit :

      Oui, mais au moins, on sait maintenant officiellement que Washington prend ses ordres à Tel Aviv, que, ni Trump, ni Pompéo ne défendent les intérêts du citoyen américain, et que le naïf qui s’engage pour défendre son pays, au États-Unis, le fait pour défendre surtout un autre état. Pourquoi pas, c’est son problème. Mais l’Iran, ce n’est ni Panama, ni la Grenade, ni la Serbie, ni la Lybie, etc… C’est un gros morceau. Bonne chance à nos amis américains/israéliens /saoudiens, etc… Après tout, certains ne vivent que par les conflits permanents, s’enrichissent à l’abri, et beaucoup applaudissent. La gué-guerre en charentaises devant son écran…
      Reconnaissons à Trump de clarifier certaines ambiguïtés qui convenaient à beaucoup, et de mettre certains au pied du mur.
      Ce qui va être intéressant dans les semaines et mois qui viennent, c’est la position de la France, et ses « partenaires » en Europe.
      On va vérifier la réelle épaisseur politique de chacun, au delà de la com bien orchestrée. Et le niveau de sujétion de nos élus vis à vis de Washington et de Tel Aviv.

      • Poorfendheure dit :

        C’est tout vu. …
        Dites moi qui l’a mit là et je vous dirai ce qu’il fera. …

    • Pathfinder dit :

      @diditxrax
      Voir ma réponse à jyd, ci-dessous…

  7. jyb dit :

    Une occasion historique à saisir pour les européens. L’aiea, james mattis, le chef d’état major de tsahal, trudeau, abe et les européens; ont affirmé que l’iran respectait les termes du traité.
    Trump, nethanyaou, mohammed ben salman…belle brochette de fauteurs de guerre.

    • Thaurac dit :

      « l’iran respectait les termes du traité »
      Et que les poules allait pondre des oeufs carrés, .
      Assez de parler à la place de l’iran, écoutez seulement ce qu’ilq disent, et ce n’est pas pareil que ce que nos dirigeants entendent…

      • Poorfendheure dit :

        Toujours le même point de vue. …
        Il faut changer de focale

      • jyb dit :

        @thaurac
        c’est bien votre problème, vous croyez ce que les gens disent.

        • Victoire1 dit :

          @jyb c’est vrai qu’à Munich « Monsieur » hitler avait promis de ne pas envahir les Sudètes…

    • Auguste dit :

      Le problème c’est que Netanyahu a les clefs du camion et les mains libres, depuis qu’il a fait voter cette loi qui lui permet d’utiliser l’armée sans avoir besoin de réunir le gouvernement.Les pleins pouvoirs en somme.Et il n’a pas attendu la fin de la proclamation de Trump pour aller bombarder une zone industrielle au sud de Damas.

    • Poorfendheure dit :

      Il est temps de ridiculiser les états unis pour faire de l’ONU ce qu’il devrait être.
      En s’étendant tous dans leur dos pour maintenir cet accord. ..
      Mais. .. comme tout est préparé d’avance. …
      C’est là qu’on verea si on s’est fait voler l’élection en 2017. …

    • Pathfinder dit :

      @jyd & didixtrax
      « (…) belle brochette de fauteurs de guerre »,  » (…) on sait qui sont les cocus : les mêmes qu’hier ».
      .
      Ce qui est devenu pain (moisi) quotidien, est que les dirigeants de nos pays font régulièrement référence à des traités, signés ou rompus, sans jamais entrer dans les détails. Difficile donc pour les populations concernées de se faire un avis éclairé de la situation dans laquelle on les jette.
      .
      Plus inquiétant est de voir d’autres brochettes, d’administrés cette fois, hurler au scandale à chaque apparition sur les réseaux sociaux. Manipulation mentale et soumission librement consentie sont pourtant l’apanage des sectes nous a-t-on dit, mais il y a aussi toujours une relation complexe entre les victimes et les bourreaux : /

      • jyb dit :

        @pathfinder
        Hegel, la dialectique du maitre et de l’esclave. (et non pas Stockholm autre registre )
        merci. jamais déçu par le niveau de vos interventions ( trop rares)
        Je vous invite à lire un texte de sartre qui s’appelle « jamais nous n’avons été plus libre que sous l’occupation »
        Votre com vaut pour les démocraties avec une ancienne tradition de débats publics et d’accès à l’information dans son ensemble. C’est déjà un luxe rare. C’est aussi, chose rassurante, un signe de maturité citoyenne. c’est valable pour les démocratie européenne; on peut effectivement s’inquieter du décrochage des américains.

        • Frank dit :

          @ jyb Certes, mais sous réserve que le débat public et citoyen, ainsi que l’information, soient réels, objectifs et sans aucune propagande. Et que le peuple (gros mot…) ait la possibilité de s’exprimer par référendum, et soit justement et réellement représenté par nos deux chambres, qui ont vocation constitutionnelle à nous refléter. Ce qui n’est plus le cas depuis longtemps. Quelle est la maturité citoyenne dont vous parlez, si l’Exécutif, et son Législatif aux ordres, quinquennat oblige, n’en tient pas compte ? Le droit de s’exprimer dans le vide, tout simplement.
          Nous avons le luxe de pouvoir parler, sous réserve de termes convenus et tolérés. La 17ème chambre veille au politiquement acceptable. Dommage que Sartre n’ai été plus lucide sur l’URSS. Son enfermement intellectuel se limitait à St Germain des Prés, un goulag plutôt confortable…

          • jyb dit :

            @franck
            Le fait est que nous avons (français, européens) un niveau d’exigence hors norme, et que nous mesurons la perfectibilité de notre système. Si je raconte mes petites contrariétés démocratiques à un cairote, il me sourit poliment en pensant que je baratine, et j’imagine qu’un russe, un malgache, un brésilien et peut etre même un catalan me diraient de quoi tu te plains !
            S’exprimer dans le vide ? pas tant que ça avec des élections tous les 2 ans et des primaires pour les grands partis, dans le temps d’un quinquenat. Mais on peut (on doit) toujours se poser la question de l’équilibre entre représentativité et « gouvernabilité ».
            Espace du débat public ? Je ne suis pas totalement d’accord avec vous. ça n’est pas un espace de débat objectif mais au contraire l’endroit ou se confronte des subjectivités différentes selon certains registres ( adhésion, rejet, empathie, conviction, fantasme, interet…) et dans les limites légales que vous citez.

        • Robert dit :

          Exact, Jyb, et les officiers allemands venaient en nombre assister aux représentations de ses pièces.
          Logiquement, il aurait du avoir quelques difficultés à l’épuration, comme Sacha Guitry, Arlette et tant d’autres. Pourtant, il semble qu’il se soit retrouvé au comité national des écrivains pour épurer les mauvais écrivains. Certes, il s’était opportunément rapproché du parti communiste avant les ennuis.
          Pour parler des motivations du CNE, « ces haineux » disaient d’autres, Arletty, jamais à une vacherie prêt envers ceux qui l’avaient envoyé en prison pour « collaboration horizontale », avait une sentence cruelle
          « ils ont du talent, je n’en ai pas, il faut que ça cesse. »

      • Pathfinder dit :

        @jyd
        Merci pour la référence de Sartre! C’est intéressant, car j’abordais un jour le sujet avec un Cubain qui avait fui son île natale, et qui comme beaucoup vomissait les zozos qui se pavanent en T-shirt avec l’effigie du Che… les totalitarismes ont des formes et des expressions qui diffèrent, mais tous dévorent leurs populations.
        .
        Pour ce qui est du niveau des démocraties européennes… vivant depuis plus de 20 ans en Suède, qui est considérée comme le 52:ème état des US (après Porto Rico, premier sur la liste d’attente), je vous assure qu’il y a un lien de parenté très fort avec la « maison mère ». Je peux témoigner d’une chute phé-no-mé-na-le des débats publics, qui à ce jour n’existent plus. Je refais donc le plein depuis l’Hexagone, et grâce à cette crise chronique, je lis à nouveau régulièrement en francais : )
        .
        Il s’est passé quelque chose en France. Après un abattement moral en 2015-2016, de nouvelles graines semblent avoir pris racines, et si le ton reste élevé et l’ambiance tendue, des voix sensées se font entendre, et un mouvement de fond prend peut-être forme. Il aura fallu atteindre un fond… c’est de la terre que l’on extrait le diamand!

  8. Nurmagomedov dit :

    Les états-unis qui ont balancer deux bombes atomique sur le Japon, se permettent de faire la morale au monde entier…

    Premièrement l’Iran n’a pas la bombe atomique. deuxièmement même si ils l’avaient, on imagine pas un régime pro-Palestiniens (L’Iran), balancer une bombe atomique sur un territoire peuplé de Palestiniens. Double mensonge.

    • Thaurac dit :

      Bien sûr de toi, je ne parierais pas, et il n’y a pas qu’israel, et d’après toi, ils pensent quoi des européens en général, des mécréants qui, tant qu’ils sont utiles, peuvent être supportés, le reste , on sait ce qu’ils en pensent de l’occident en général.

      • Poorfendheure dit :

        Entre penser et faire il y a un pas que pour l’instant seuls certains franchissent. …
        Pas ce que vous défendez….

      • Auguste dit :

        Des occidentaux,les Iraniens s’en méfient et quand on s’intéresse à l’histoire du pays (ancienne comme actuelle),on comprend pourquoi.Mécréants ne fait pas partie de leur vocabulaire habituel,vu qu’eux mêmes sont considérés comme apostats par le monde sunnnite qui lui l’emploie de façon récurrente.

    • xavier dit :

      Faire un parallèle entre la fin de la WWII et l’Iran n’a absolument aucun sens.
      Et l’Iran s’est mis au seuil nucléaire depuis des lustres en mentant à tout le monde depuis 30 ans. l’Iran, un pays d’une modernité folle de ses jeunes, avec des université de pointe, dirigé par des fous qui attendent le retour du Messie dans une guerre mondiale qui se passera en Syrie, vous voyez le genre de phénomènes…
      Alors oui… Israël gniagniagnia… ils ont la bombe patati patata…
      Sauf que là, tous les pays du coin vont s’en doter, et ça sera pas à cause de Tel Aviv.

    • tintouin dit :

      D’accord avec vous.
      En revanche, l’Iran soutient et alimente le Hezbollah libanais en armes, roquettes et autres projectiles susceptibles de toucher directement les civils israéliens.
      Si nos familles sur le sol français étaient exposées comme les civils israéliens aux frappes du Hezbollah, sans doute serions-nous plus à l’écoute de la position intransigeante de Nethanyaou à l’égard de l’Iran.

      • Le Minotaure dit :

        Les civils libanais sont infiniment plus menacés par Israel que les civils israeliens pat le Hezbollah. Pour rappel, des gens meurent encore régulièrement des 2 millions de bombes à sous munitions larguées par l’armée israelienne en 2006.

        Par ailleurs les dirigeants iraniens sont tous sauf des tarés prêts à envoyer la bombe pour des motivations messianiques. Et utiliser l’arme nucléaire contre Israel revient à se suicider, puisque ce pays dispose lui même d’un énorme arsenal clandestin.

      • Frank dit :

        @ tintouin Exact, tout comme il faut donc être à l’écoute des civils de Gaza, cette immense prison à ciel ouvert.
        L’écoute, comme beaucoup de chose, n’est pas à géométrie variable, n’est-ce pas ?

    • Szut dit :

      Quitte à choisir entre quelques centaines de milliers de civils japonais et quelques centaines de milliers de soldats américains, le choix est vite fait.
      Si Truman avait fait un autre choix il se serait fait lyncher à juste titre. Les seuls coupables dans cette histoire ce sont les militaires et civils fanatiques japonais.

    • Hermes dit :

      Faudrait que les rouges arrêtent de nous sortir cette image du « seul pays a avoir utilisé la bombe ».
      .
      Si elle n’avait jamais été utilisé, elle ne serait pas respecté, si elle n’avait pas été utilisé, la guerre aurait pu emporter des millions de mort supplémentaire…
      .
      Vous avez tendance à oublier que les japonnais était fanatique a cette époque, impossible a arrêter sans impact majeur… Il aurait probablement fallu raser la moitié du pays avec de l’armement conventionnel pour avoir la paix obtenu par le sacrifice d’Hiroshima et Nagasaki…
      .
      Mais comme vous n’avez jamais lu un bouquin d’Histoire, ni jamais chercher a comprendre le peuple Japonais, vous ne pouviez pas le savoir…

      • Le Minotaure dit :

        Ce que vous dites est faux, balayé depuis pas la recherche. Le pouvoir japonais était fragile et divisé sur la capitulation. L’écrasement de la plus puissante force japonaise, l’armée du Kwantung, par l’armée rouge en quelques semaines, avec des pertes modérée, montre le mythe de la conquête Japon qui aurait occasionné des millions de morts.

      • Frank dit :

        @ Hermès Vous avez bien raison, personne sur ce site n’a lu un bouquin d’histoire, ni ne l’a vécue. Sauf vous, et donc, merci.
        L. Lagneau nous informe, avec une constance et une pertinence, et une patience, admirables (un peu de flagornerie au passage…), et nous offre un espace où d’illustres commentateurs (que je salue respectueusement… ), peuvent s’exprimer, dont vous, Hermès. Ce qui vous permet d’annoner des évidences, et d’écrire des lieux communs, niveau CM2. Grâce à vous, maintenant, nous savons. Et, promis, nous allons ouvrir un livre, et nous diriger vers le savoir, comme vous.
        Votre post est aussi inutile que le mien, mais j’ai pas pu résister.

  9. Hauteville dit :

    La guerre

  10. pepel_WASSKA dit :

    Les toutes petites perspectives de paix au Moyen Orient sont donc définitivement enterrées. L’Iran, la Turquie et Israel ayant tous les 3 des visées expansionnistes, cela ne peut que mener à la guerre. On sait de quel côté seront les américains, reste à voir où seront la France et la Russie, et ce que fera la Turquie. Un rapprochement Iran/Turquie contre Israel n’est même plus à exclure.

    On peut aussi imaginer de nouveaux financements qataris et saoudiens pour les terroristes de Daesh ou Al-Qaida. Les seuls heureux seront les fabricants d’armes.

    • Namroud dit :

      Cet les banquiers mon cher il ne faut pas oublier les banquiers depuis que les hommes se font la guerre il y a 2 catégories de gens qui fn profitent: les fabricants d’armes ( les actionnaires des entreprises d’armement) mais aussi les banquiers car pour faire la guerre il faut produire et / ou acheter des armes et aussi pour payer les soldats donc il faut de l’argent donc les belligérants empruntent et d’endettent : les chevaliers templiers par exemple du temps des croisades étaient les banquiers de l’époque ils prêtaient de l’argent aux rois européens ( notamment Philippe le Bel) , des banques américaines ont prêté de l’argent au régime nazi dans les années 30 pour le réarmement tout en sachant que c’était une violation du traité de Versailles, des banques américaines et européennes ont prêté de l’argent au Iraniens et Irakiens durant la guerre qui les a opposé, etc … et je peux vous affirmer aussi que assad doit une sacrée ardoise à Poutine et aux mollahs. Même notre Napoléon a emprunté auprès des banquiers.

    • Franz dit :

      Pouvez-vous argumenter lesviséesexpansionnistes d’Israël ?
      Je serais très désireux de connaître les territoires convoités.

    • GHOST dit :

      Daesh et Al-Qiada…c´est avant tout les saoudiens.. sunites qui financent ce terrorisme depuis des années !

    • Clay Shaw dit :

      Ou avez vous vu que l’Iran avait des visées expansionnistes ?

      • pepel_WASSKA dit :

        Expansionniste n’est peut-être pas le mot le plus approprié, mais il est clair que l’Iran comme Israel veulent profiter du désordre en Syrie pour contrôler une partie du territoire de ce pays. L’Iran fait un peu la même chose au Yemen.

  11. wagdoox dit :

    c’est en jouant le « madman » que trump a fait reculer la CN mais là la mentalité Iranienne est complètement différente.

    • Thaurac dit :

      On verra….

    • Motinio1 dit :

      Il a fait reculer la CN? la CN ne sait calmé que quand ils ont assuré leur fesses par les vecteurs et miniaturisations, quand ils ont décidé de « s’ouvrir » au monde ils l’ont fait quand eux le voulaient…maintenant il vont avoir le beur et les fesses de la crémière

    • Paul dit :

      Pas faux. Pour la CN je dirais qu’il y a aussi eu l’effet JO d’hiver et le rapprochement avec la Corée du Sud puis la Chine.

      • Poorfendheure dit :

        Il ne cherchent qu’à gagner du temps.
        D’autre part, cette position provisoire intéressent aussi la partie dominante car elle n’est pas certaine de pouvoir assurer plusieurs fronts qui sont en gestation dans ses cartables depuis longtemps : Syrie, Iran, Ukraine, Venezuela, Pakistan…et mer de Chine plus très câline…
        Donc la temporisation côté Corée du Nord permet de les soulager de leur progéniture qui saute à pieds joints pour inconfort spacio-temporel géostratégique.
        Autrement dit, souhaitant vivre en paix celle-ci fait la guerre….
        On va y croire…

    • Croc dit :

      Je ne crois pas qu’on puisse dire que Trump ait fait reculer la Corée du Nord. Une fois le hwasong 15 qualifié et ses essais thermonucléaires réalisés, KJU a atteint son but: être un état nucléaire pour ne pas voir son régime finir comme celui de Kadhafi ou de Saddam Hussein. Il a beau jeu , maintenant que ses armes sont operationnelles, de négocier en position de force avec la Corée du Sud puis les USA. C’est tellement plus efficace de négocier avec quelqu’un quand on le menace avec un flingue chargé a la ceinture…
      Trump peut jouer les Terminator, c’est bien le nord-coréen qui a gagné…

      • Polymères dit :

        Vous avez vraiment une drôle manière de voir les choses. Il est très évident que c’est vous, personnellement qui souhaitez une défaite américaine et non des faits.
        Car si on regarde ce qui se passe, on observe non pas un pouvoir nord coréen assis sur sa bombe, mais un pouvoir nord-coréen qui négocie une paix en acceptant d’abandonner ses armes et son programme nucléaire.
        Donc non, la paix ne se fait pas par un accord reconnaissant la Corée du Nord comme puissance nucléaire, mais par l’abandon des armes et de son programme nucléaire et tout cela, c’est bien la stratégie américaine, pas forcément Trump, car moi je pense que l’incident d’octobre sur le site d’essai nord-coréen (renseignez-vous) a été réellement dramatique pour la poursuite du programme et qu’ils ont pût, malgré des essais, rencontrés de gros problèmes. Même leurs missiles, beaucoup ont été des échecs, certes ils ont envoyés des missiles très loin, mais quid du guidage? de la miniaturisation de la bombe? Je doute fortement qu’il faut considérer la Corée du Nord comme un pays disposant de l’arme nucléaire et des vecteurs, ils ont compris comment réaliser une fission nucléaire, mais ils ne sont pas arrivés à avoir un missile avec des têtes nucléaire, que c’est bien plus complexe et coûteux, qu’avec l’incident d’octobre, ils pourraient avoir décidé de tout abandonner, ce qui serait la meilleure explication à ce changement de comportement, un comportement qui ne demande presque rien aux américains, ni retrait de Corée du Sud, ni rien.
        Vouloir voir ici une victoire nord-coréenne, il faut vraiment y aller, il faut vraiment faire partie de la bande à ceux qui ont pris depuis des années le parti de toutes les puissances opposées aux américains et qui rêvent et ne voient l’avenir que par la défaite et l’humiliation des USA.
        Kim Jong Un ne négocie rien, il cède en remettant son flingue (je reprend votre expression) qui n’a sans doute jamais été chargé (d’armes nucléaires) à la partie d’en face pour avoir une normalisation et une paix sans que la présence américaine ne soit remise en cause.
        Cet événement montre également que non, la Corée du Nord n’est pas une victime devant à tout prix se défendre des américains qui rêveraient de les attaquer comme la propagande aime à le dire, mais que le régime nord-coréen maintenait volontairement cette isolement, cette animosité pour jouir de son pouvoir total avec son peuple. Alors Kim Jong Un, jeune « leader », s’il trouvait ce rôle intéressant au début, il a peut-être décidé de changer ce pays et d’ouvrir une nouvelle ère plutôt que de passer 50 ans à gérer une relation de quasi-guerre permanente.

      • ALAIN dit :

        Croc
        Vous devriez arrêter de fumer, l’idéologie anti US et l’herbe a ravager ce qui reste de votre cerveau, il faut vraiment être tomber bien bas pour arriver a pondre une telle niaiserie et contre vérité concernant la Corée du Nord, lire L’humanité financé par vos impôts rend fou,,,,

    • Rigel dit :

      La jeunesse à moins de 25 30 ans et en a ras le cul des mollahs malgré le sentiment nationaliste iranien.
      Trump espère sûrement des problèmes graves intérieurs à l’Iran… Et la chute de la mollahcratie corrompue.
      On verra bien
      S’ils s’en prennent à isra

      • Rigel dit :

        S’ils s’en prennent à Israël ils sont finis.

      • Fafou dit :

        Et la jeunesse israélienne endoctrinée par des mois de service militaire.. et soutenir les saouds, c’est le camp du bien?
        Aucun acteur de cette région n’est droit dans ces bottes. Ni l’extreme droite au pouvoir en Israël, ni les pétrodollars sponsor officiel d’alquaida, ni l’iran Et le hez. Tous des fadas, fou de dieu et de dollars.

    • GHOST dit :

      La question…

      Trump sait très bien que la Grande Bretagne et la France (pays membres permanents du Conseil de sécurité) y compris la grande majorité des pays membres de l´UE ne vont pas le suivre dans cette decision. Trump semble vouloir « sanctioner » les entreprises de l´UE qui font des affaires l´Iran… Or Airbus par exemple devrait livrer des centaines des machines…et Trump menace de sanctioner tous les pays qui vont violer son embargo?

      • Françoise dit :

        @Ghost : Bah c’est donc une affaire en or pour les États-Unis qui pourront appliquer des milliards et des milliards d’amende. Cela reflète bien le « America first ! ».

    • Szut dit :

      Les USA n’ont probablement pas gâché grand-chose en sortant de ce traité. Les autocraties comme la Syrie, l’Iran ou la CDN se seraient de toute manière parjurée au moment qui les arrange le plus. Ce qu’il faut espérer maintenant, c’est que l’Iran fasse un faux pas, histoire de réduire en cendres leurs centrales nucléaires, casernes, sams, chars, etc.… Les principaux problèmes aux Moyen-Orient seraient résolus d’un seul coup. Les russes n’ont de toute manière pas grand-chose à opposer à part des commentaires indignés.

      • Poorfendheure dit :

        Lisez le rapport du Sénat sur la Syrie avant que celle-ci ne refuse le passage du pipeline qatari…

      • ScopeWizard dit :

        @Szut
        .
        Perso , je me méfierais beaucoup plus de la Turquie ….

  12. eric dit :

    tout sa est bénéfice pour le business du pétrole us une guerre Iran et Arabie saoudite tale pétrole qui monte a 200$
    suffit a l’Iran de lancer leur missile sur les champ pétrolier ou fermer le détroit ormuz.

    • ALAIN dit :

      eric
      fermer le détroit ormuz.
      Et ils ferons comment quand l’US NAVY va se pointer dans les parages ?
      les Iraniens vont faire comme les Russes en Syrie, beaucoup parler et ensuite la fermé, pour éviter d’en prendre plein la figure,

  13. Thaurac dit :

    « ..Iran est « prêt à reprendre ses activités nucléaires » tout en se disant cependant prêt « à poursuivre les discussions avec l’Union européenne, la Russie et la Chine.
    voilà exactement ce qui s’est passé avant l’accord, parlez, parlez, moi je fabrique, et dans ce cas, dans peu de temps l’europe sera devant la cas accompli et ne pourra rien faire.

    • jyb dit :

      @thaurac
      bien, vous progressez. Voilà ce qui s’est passé avant l’accord, vous le dites. Et non pas après l’accord.
      ouf, je savais que vous y arriveriez. Et là, vous mesurez l’irresponsabilité de se retirer complètement de l’accord.

      • Victoire1 dit :

        @jyb donc vous reconnaissez implicitement que l Iran possède des engins? Et donc si je suis bien vos différents commentaires,, vous validez un accord qui le masque? Donc c’est bien un traité à déchirer, non? A quoi sert il?

    • Poorfendheure dit :

      Encore un petit effort…

  14. vrai_chasseur dit :

    Quelques réflexions personnelles qui n’engage que moi
    – L’accord sur le nucléaire iranien n’est pas le sujet principal. C’est bien le chaos syrien le problème. C’est une formidable opportunité pour l’Iran, qui a mis le clan Assad en état de vassalité comme jamais : aujourd’hui, Assad a besoin de l’Iran (et des russes aussi, mais ceux-ci divergeront au fur et à mesure que l’Iran s’affirmera) non pas pour de simples alliances tactiques, mais tout simplement pour sa propre survie. Avec la Syrie, l’Iran a donc à sa disposition un champ de profondeur stratégique inédit dans l’histoire, pour disputer aux monarchies arabes du moyen orient le leadership du Golfe Persique – son grand échec stratégique des années 80.
    – Jusqu’à présent, Israël a toujours su combattre cette présence iranienne en Syrie : toute velléité d’implantation directe ou par proxy interposé était contenue (c’est-à-dire bombardé) et cela était d’autant plus réalisable qu’il y avait un pouvoir fort en Syrie servant de régulateur face à l’Iran.
    Sans pouvoir fort syrien, plus de régulateur. Les iraniens s’installent où ils le décident. Israël est maintenant confronté à une menace un cran au dessus sur l’échelle de Richter. Elle n’a plus d’autre option que de rejoindre tambour battant le clan des menacés de l’expansionnisme iranien : les états arabes, les saoudiens en tête. Il fallait donc amener Trump dans ce camp, ce qui est chose faite. La phrase de Bibi en dit long sur l’état de fébrilité d’Israël : « nous sommes en 1938 et l’Iran c’est l’Allemagne. »
    – Trump aura beaucoup plus de mal a réunir une coalition militaire avec les européens ‘au cas où’. Il va falloir se résoudre à mettre Israël en première ligne avec les saoudiens…. ce qui exigera une aide militaire massive des US en contrepartie. Pas sûr qu’il y gagne à long terme, « dollar-wise ».
    – Une grande inconnue : l’opinion publique iranienne. l’Iran (quand on dit ça, il s’agit du régime des mollahs) s’est beaucoup accroché à l’accord nucléaire car la contrepartie était la levée des sanctions économiques. Sous grosse pression de la part du peuple iranien, de plus en plus exaspéré face aux restrictions sans fin et au caractère répressif dur du pouvoir vis-à-vis des manifestations, les mollahs redoutent que des sanctions économiques supplémentaires puissent déclencher à tout moment un « printemps iranien » potentiellement explosif.
    – Rétrospectivement, il apparaît que garder un équilibre régional acceptable et surtout durable eût requis de mettre en place un pouvoir syrien fort… mais on peut toujours rêver et refaire l’histoire.

    • jyb dit :

      @vrai-chasseur
      Je partage assez ces points de vue. Pouvoir fort en Syrie. Complètement d’accord, il faut un pouvoir nationaliste (multiconfessionnel ou aconfessionnel) pour restaurer la souveraineté syrienne ce qui signifie une diminution des acteurs étrangers.
      – L’iran a tout à perdre en s’attaquant à israel. L’iran a atteint ses principaux objectifs. Comme vous dites, une profondeur stratégique inédite mais aussi une prématie chiite.
      D’autre part on peut remercier au passage les monarchie du golfe d’avoir jeter le qatar dans les bras de la turquie mais surtout de l’iran.
      – opinion pubique iranienne. difficile a apprécier mais je vois 2 ressorts qui me semblent importants, le premier, le nationalisme iranien indépendant du régime, le second, le fait que les revendications sont sociétales et économiques. Sur ce point il y a un // avec l’arabie saoudite.
      Les saouds ont « laché du lest » pour faire passer la politique et les échecs de mbs, ce que l’iran n’a pas (encore) fait.

    • ScopeWizard dit :

      @vrai_chasseur
      .
      Je partage les grandes lignes de votre analyse .
      Toutefois , qu’ entendez-vous par « pouvoir fort » en Syrie ; pouvez-vous le préciser ?

  15. ScopeWizard dit :

    Historiquement , il faut se souvenir que les inquiétudes occidentales à propos d’ un éventuel programme nucléaire militaire iranien remontent à 2002 ; les premières négociations qui vont tout de même prendre rien moins que 12 ans , datent de 2003 et seront initiées par la France , l’ Allemagne et le Royaume-Uni ….
    Avec l’élection du président Mahmoud Ahmadinejad en 2005 , qui adopte une attitude beaucoup moins flexible et conciliante qu’ un premier esprit coopératif avait pu de prime abord laisser augurer , le déroulement des négociations se tend et se durcit d’ autant plus que l’ Iran revendique le droit de développer un programme nucléaire civil ….
    En 2006 , les négociations vont s’ étendre à d’ autres puissances , et non des moindres , telles que les États-Unis , la Chine et la Russie , qui , avec les trois premiers pays européens précités qui formaient le groupe UE-3 , vont à présent former le groupe « P5 + 1 » ( les cinq membres du Conseil Permanent de Sécurité des Nations Unies ainsi que l’Allemagne ) .
    Tandis que les discussions achoppent , l’ ONU va multiplier les avertissements et les mises en garde à l’ encontre de l’ Iran et les sanctions internationales vont suivre et s’ abattre en cascade sur le pays ….
    .
    Il faudra attendre le remplacement de Mahmoud Ahmadinejad par le bien plus amène Hassan Rohani , en 2013 , pour que les négociations repartent d’ un bon pas .
    L ’accord de principe de Genève interviendra dès le 24 novembre 2013 , le compromis étant finalisé le 14 juillet 2015 à Vienne , ville du siège de l’ AIEA , soit un peu moins de deux ans plus tard …..
    .
    Quel est cet accord ?
    Cet accord , rédigé sur une centaine de pages , repose sur trois points principaux qui conditionnent son contenu :
    .
    _ une limitation du programme nucléaire iranien pendant au moins une décennie ; ce qui suppose une renégociation seulement 10 ans plus tard , ce n’ est pas énorme …
    _une levée des sanctions internationales contre l’Iran
    _un renforcement des contrôles
    .
    Il s’ agit de limiter le nombre de lieux à inspecter pour lesdits contrôles , et , dans le même temps , de limiter le matériel à y inspecter , à savoir l’ uranium et le plutonium , en imposant des plafonds précis à ne pas dépasser .
    Il est prévu de limiter l’enrichissement de l’ uranium et la production du plutonium .
    C’ est principalement pourquoi la centrale à eau lourde d’Arak devra être modifiée afin de justement la priver de sa capacité à produire du plutonium à vocation militaire .
    .
    En contrepartie , les sanctions économiques prises à l’encontre de l’Iran seront graduellement levées , en particulier les avoirs gelés à l’étranger qui représentent tout de même près de 150 milliards de dollars soit environ 135 milliards d’euros !
    Le pays a d’ ailleurs directement bénéficié de ces premières mesures en sa faveur ne serait-ce que par rapport à sa croissance qui a enfin décollé ….
    Le principal changement apporté comparé aux premières négociations de la période 2003-2005 est que désormais il n’est plus du tout à l’ ordre du jour de démanteler le programme nucléaire iranien , mais bel et bien d’ en empêcher tout développement clandestin à des fins militaires ….
    .
    Quid du droit de l’ Iran de développer son propre programme d’ arme nucléaire , et , malgré cet accord , a t-on la moindre garantie qu’ il ne le fasse pas ?
    .
    Non et non ….
    Pourquoi ?
    .
    L’ Iran a le droit à présent reconnu de développer un programme civil mais certainement pas militaire ….
    Rappelons que le nucléaire civil consiste à augmenter ( enrichir ) la teneur en uranium 235 de l’ uranium naturel 238 dans des proportions n’ excédant pas normalement 3 à 5% soit suffisamment pour permettre de provoquer une réaction fissile ( réaction en chaîne ) au sein des réacteurs d’ une centrale nucléaire et ainsi de créer de l’énergie .
    L’Iran en a d’ailleurs déjà une au sud , à Bouchehr , et prévoit d’ en construire une deuxième ( au moins ) à Darkhovin , près de la frontière avec l’ Irak …
    .
    Rappelons maintenant que le nucléaire militaire consiste , quant-à lui , à enrichir l’uranium à hauteur de 90 % à l’ aide de longs procédés complexes plus coûteux à mettre en œuvre .
    .
    Et alors , pourquoi ça coince autant ?
    .
    Et bien , tout simplement parce que l’ utilisation en est strictement encadrée par le Traité de Non-Prolifération nucléaire ( TNP ) datant de 1968 et entré en vigueur dès 1970 ….
    Ce traité limite et réserve son utilisation à seulement cinq pays : les États-Unis , la France , le Royaume-Uni , la Chine et l’ URSS …. aujourd’hui la Russie ….
    L’Iran , qui a signé et ratifié ce traité , a donc uniquement le droit d’enrichir de l’uranium à des fins civiles , jamais militaires , à la condition préalable et expresse d’ accepter la supervision internationale de son programme par l’ AIEA ( Agence Internationale de l’ Énergie Nucléaire créée en 1957 et placée sous l’ égide de l’ ONU ) .
    .
    Mais l’ Iran peut-il quand-même réussir à passer outre et à développer ce foutu programme destiné à lui donner la bombe atomique ?
    .
    Et oui .

    Pourquoi ?
    .
    Certes , cet accord est censé empêcher l’ Iran de construire sa bombe mais il ne garantit en rien que les dirigeants iraniens ( présents ou futurs ) ne mènent à bien , en grand secret , un tel programme ….
    Les Occidentaux font un pari très risqué sur ce point arguant de la certitude qu’il serait beaucoup plus intelligent pour l’Iran de bénéficier de la levée des sanctions internationales , du dégel progressif des avoirs bloqués à l’étranger et du réchauffement des relations Iran/USA , que de s’ aventurer à relancer l’ enrichissement à usage militaire de matériaux fissiles …..
    Cette « normalisation » pourrait améliorer , via une meilleure situation économique et générale du pays , le quotidien des iraniens mais aussi offrir des opportunités économiques à de nombreuses entreprises internationales , notamment françaises …..
    .
    Or , et je ne cesse de le répéter : tout ceci est très risqué ….
    .
    Le hic , c’ est qu’ il est depuis longtemps acquis que pour nombre d’ arabes , de perses , de mésopotamiens , etc , Israël dispose d’ un arsenal nucléaire tout-aussi secret …. dont il n’ a pas davantage le droit …. et c’ est bien ce qui craint ….
    .
    Afin de contrôler cette situation , il s’ agirait de priver l’Iran de tout moyen de production de combustible nucléaire et de le contraindre à importer son uranium enrichi ; ce qui , cela va de soi , n’ irait plus du tout dans le sens de son désir d’ indépendance énergétique d’ origine nucléaire …
    .
    C’ est bien pour cette raison que l’ Iran ne lâchera rien dans les négociations ; ayez bien à l’ esprit
    que ce pays dispose d’une usine d’enrichissement d’ uranium située sous la montagne du mont Élie , à Fordow , à 32 km de la ville de Qom …. et que qui dit montagne , dit abri … notamment face à un bombardement massif ou de précision ….
    Et que c’ est depuis ces installations que selon l’AIEA ( Agence Internationale de l’ Energie Atomique ) , un stock d’uranium enrichi à 20% atteignant 195 kg aurait déjà été produit …
    Sachant qu’ il faut au moins 50 kg d’uranium 235 très pur ( au dessus de 90% d’enrichissement ) pour atteindre la masse critique ( masse de matériaux fissiles à atteindre pour déclencher une réaction nucléaire en chaîne ) ;sans réflecteur .
    Moins encore si on se sert d’ un réflecteur qui renvoie les neutrons vers l’intérieur de la masse d’uranium ….
    .
    Pour vous donner une échelle , un ordre de grandeur , sachez que Little Boy la bombe à uranium qui fut larguée sur Hiroshima , le 6 août 1945 , contenait 64 kg d’uranium 235 dont seuls 700 grammes sont entrés en fission produisant une explosion d’ environ 10 à 20 kilotonnes d’ équivalent TNT ….
    .
    Revenons donc à présent sur les péripéties en cours ….
    Des inspections ont eu lieu avant la signature de cet accord de 2015 ayant conduit notamment à une évaluation des avancées potentielles du projet Ahmad apparemment entrepris en 1999 et pourtant officiellement abandonné en 2003 ….
    .
    En quoi consistait ce projet ?
    .
    Et bien , il s’ agissait tout simplement de développer parallèlement à la mise au point de la bombe qui allait suivre une série de missiles intercontinentaux ( ICBM ) afin de la mettre en œuvre en tant qu’ arme de destruction massive à longue portée ; missiles pouvant comme de bien entendu être équipés des têtes nucléaires ainsi si soigneusement et amoureusement confectionnées …. Le truc vachement sympa et convivial , pour faire éventuellement sa fête à Israël quoi !
    .
    Alors qui veut quoi ?
    L’ Iran veut son nucléaire civil tandis que Israël , les USA , l’ Arabie Saoudite du prince MBS , veulent casser cet accord , considérant l’ Iran comme puissance expansionniste moyen-orientale devant à tout prix être contenue !
    Pour cela , il s’ agit de s’ entendre en mettant fin à cet accord devenu caduc en dénonçant la prétendue félonie de Téhéran , afin de pouvoir frapper l’ Iran des mollahs , réminiscence de la Perse d’ antan si hostile aux sunnites , dans le but affiché de stopper enfin une bonne fois pour toutes son programme nucléaire !
    .
    Ne soyons pas cons ou naïfs , que l’ Iran poursuive en toute illégalité son programme nucléaire militaire ou qu’ il soit d’ une totale bonne foi et fasse preuve de la meilleure des bonnes volontés à l’ égard de la Communauté Internationale , nous n’ avons en l’ état et à notre niveau aucun moyen de le savoir avec certitude ….
    .
    Toute cette affaire relève de manipulations , de mensonges , d’ un côté comme de l’ autre , et nous n’ avons pas en main les cartes nous permettant de prendre telle ou telle décision , d’ adopter sans risque d’ erreur aucune la « bonne » attitude .
    Ce pauvre Netanyahu n’ amenant rien , en dépit de louables efforts marketing afin de vendre sa salade d’ emblée à moitié défraîchie , de vraiment neuf au débat …. son agitation brandissant pancartes et panneaux indicateurs déjà lus et relus ne nous servant à rien ….
    .
    À cause de ses conneries , pouvant à terme s’ avérer monumentales si le fait que l’ Iran nous prend pour des cons se vérifie un jour mais trop tard , le dirigeant hébreu nous contraint à considérer les choses sous l’ angle de l’ apaisement ( vous vous souvenez de la fameuse politique de l’ apeasement ? ) et de suspendre notre jugement de facto sine die ….
    Et là , c’ est d’ un autre niveau , un niveau bien supérieur à l’ affaire Skripal ….
    Bref , gardons nous de mettre le feu aux poudres ….
    .
    Certes , l’ Iran n’ est pas le régime le plus sympathique qui soit ; certes , il souhaite toujours la destruction de l’ état d’ Israël ; certes , l’ Iran soutient toujours le Hezbollah libanais ; certes , l’ Iran fait tout pour s’ étendre au Yémen , du moins en y exerçant son influence ; certes il y a tout ça , il n’ empêche que l’ Iran ne constitue pas à l’ heure actuelle quelque ennemi de l’ Europe , il ne constitue pas un danger immédiat ….
    .
    L’ ennemi qui nous frappe est l’ ennemi djihadiste activement soutenu et produit par le sunnisme d’ Arabie Saoudite que nous armons et soutenons nous-mêmes …. c’ est encore plus paradoxal lorsque l’ on sait que ce même djihadisme d’ obédience islamiste radical et fondamentaliste frappe en ce moment et de façon sanglante l’ état d’ Israël ….
    .
    De surcroît , les choses bougent en Iran : tant qu’ à faire , il serait même honnête de reconnaître que ce régime est moins atroce et oppressif que le régime wahhabite des saoudiens ….
    En effet , il semblerait qu’ un mouvement d’ émancipation des femmes iraniennes , au-delà d’ une simple apparence à la sauce MBS , se joue en profondeur en ce moment même en Iran ….
    .
    N’ empêche que nous les occidentaux , nous complaisons à nous obstiner dans une politique de tensions de plus en plus exacerbées qui va nous conduire inexorablement à la catastrophe , en tous cas trop proches de l’ abîme ….
    .
    La triple alliance constituée de l’ Arabie Saoudite , d’ Israël , et des États-Unis exerce une pression considérable sur la France obligée de suivre le mouvement ; c’ est selon moi tout le sens des dernières frappes en Syrie de la coalition ( USA , Royaume Uni , France ) de plus en plus controversées auxquelles s’ est joint la France du président Macron ….
    C’ est également tout le sens de sa récente et si médiatique visite aux USA qui s’ est achevée par un alignement sur les positions américaines ….
    Le forcing alarmiste frisant le ridicule de Benjamin Netanyahu ne faisant que rajouter une couche à tout ceci .
    .
    Pour conclure et pour être le plus complet possible , sachez que selon les spécialistes et experts présents à Vienne qui défendent l’accord , les Iraniens étaient de toute façon sur le point d’ avoir la bombe et que par conséquent il fallait de toute urgence désamorcer le conflit larvé omniprésent qui s’envenimait depuis déjà une décennie avec Israël ….
    Selon ces experts , l’ imposition de sanctions internationales devenues de plus en plus contraignantes a contribué à considérablement ralentir le développement du programme nucléaire iranien …. sans toutefois l’ enrayer ….
    .
    Lors de la première période des négociations datant de 2003 , l’ Iran ne disposait que de 160 centrifugeuses pour transformer l’uranium 238 en isotope 235 , contre près de 20.000 aujourd’hui …. C’ est énorme !
    Dès 2009 , dans une analyse confidentielle révélée par The New York Times , l’AIEA estimait que l’Iran avait acquis « suffisamment de connaissances pour pouvoir élaborer et fabriquer » une bombe atomique « fonctionnelle » ….
    .
    L’ imminente déclaration du président US torpillera t-elle cet accord ?
    Hé bien oui ! C’ est confirmé et il fallait s’ y attendre ….
    .
    Bon ben voilà ; ça y est , ça n’ a pas tardé , c’ est fait ; à présent , alea jacta est ….
    Les USA viennent de se donner les coudées franches afin que la triple alliance puisse frapper l’ Iran qui n’ a plus désormais la moindre raison de suivre à la lettre les règles de l’ accord ….
    .
    À suivre , la réaction de la France de Macron à cette annonce …. Sera t-elle riche en enseignements ?
    Mystère ….
    .
    Affaire ultra sérieuse à suivre comme son ombre …..

  16. Thaurac dit :

    La réalité:
    « ..si ce n’est que les dirigeants iraniens ont tenu un double discours avant de signer l’accord de Vienne. » j’ajouterai, pendant l’accord aussi
    Et voilà la carotte pour les européens:
    « ..Téhéran a multiplié les promesses d’investissements après la signature de l’accord, ces dernières tardent à se concrétiser. Selon la Banque mondiale, le montant net des investissements directs étrangers en Iran a atteint seulement 3,4 milliards de dollars en 2016 alors que les autorités iraniennes visaient les 50 milliards. »
    A qui vendra des pijots, de l’engrais, des machines, des avions…comme je le disais , que des intentions, rien de concret, et pour ça, on vend son âme au diable….

    • Poorfendheure dit :

      Seuls les investisseurs sont à même de se déclarer sur la chose.
      Et pour ça, c’est plutôt du côté des forums économiques qu’il fait aller.

  17. Albatros24 dit :

    Tous ces bisous de Macron pour obtenir quoi ?
    L avenir nous dira si Trump avait raison de prendre cette décision électorale et de la tenir. Avec l Iran … mais aussi la Corée du Nord.

    • ScopeWizard dit :

      @Albatros24
      .
      « Tous ces bisous de Macron pour obtenir quoi ? »
      .
      Un shampooing anti-pelliculaire ….

  18. Motinio1 dit :

    Il a surement pensé que cette région manquait un peu de piment…et Macron qui annonce fièrement juste après qu’ils vont négocier un accord plus large…

  19. Tim dit :

    Les US ont saigné la CDN qui n’avait plus de cash et plus le choix comme sous Reagan et il veut faire pareil avec l’Iran
    A voir

  20. mich dit :

    J ‘ai encore l’impression d ‘ assister à un nouveau soubresaut du à 8 ans de non diplomatie de la part du président Obama ,qui finalement à réussi à donner confiance aux excités de la planète et donner une mission à un cowboy à la maison blanche (et ma foi ,le bilan en Corée du nord ne semble pas plus mauvais qu’un autre ,quand au moyen orient encore trop tôt de rebattre les cartes ). Personnellement ,je m’en réjouirai plutôt ,car je me dit que cela va permettre de jauger un peu plus l’état de l ‘Europe ,car la France ne peut jouer une partie toute seule malgré les rêves éveillés de certains ,reste des peuples qui vont encore en chier un moment ,pendant que nous allons tranquillement vers nos grandes vacances à la plage .

  21. Nexterience dit :

    Tsahal vs Bibi,
    Mattis vs Trump
    Est ce que ces dirigeants agissent dans l’ intérêt de leur pays et les états majors ne savent pas tout
    Où est ce que ces dirigeants font valoir des intérêts contraires à leurs pays, donc personnels ( populismes, corruption de bibi)

  22. Yannus dit :

    Gare au DOJ. De nouveaux Alstom en perspective ?

  23. Reality Check dit :

    Vous allez trop vite en besogne les amis.
    .
    L’Amérique de Trump n’est pas l’Amérique d’avant, il faut changer de logiciel.
    .
    Oui Trump est égocentrique.
    Oui il tient à pouvoir dire dans 3 ans « j’ai tenu mes promesses électorales ».
    .
    Mais Trump est aussi viscéralement patriote, et tout aussi viscéralement anti-globalisme, pour dire les choses (un peu trop) trivialement.
    .
    Donc mon avis:
    .
    Il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes et garder la tête froide.
    L’ex doyen de la Trump University n’a pas comme première intention de faire la guerre à l’Iran.
    .
    Il a l’intention de se faire réélire d’abord, et de mettre les intérets de son pays avant tout sauf cela (sa réelection).
    .
    Il maintiendra une tension parfois chaotique sur l’Iran.
    .
    Puis il (re)signera l’accord de Vienne (re)packagé, avec quelques aménagements accessoires à la marge, n’en deplaise à Netanyahu, une fois que ce dernier ne lui sera plus d’aucune utilité politicienne, car il est « disposable » (v.o.) pour Trump.
    .
    Nous verrons si ma prédiction est correcte ou non, RV en 2021 sur ce sujet précis.

    • ScopeWizard dit :

      @Reality Check
      .
      Tout ceci est fort possible …

    • Alpha dit :

      @Reality Check
      Prédiction plus que probable !…

    • Poorfendheure dit :

      Trop est en faillite personnelle, au mains des banquiers
      Il ne gagner plus que sur son nom.
      Un ex pantin de télé réalité.
      Même sa tour ne lui appartient plus

  24. aleksandar dit :

    La CN n’a absolument pas reculé. Elle a sa bombe, ou ses bombes.
    Maintenant  » on peut discuter « .
    C’est ça la diplomatie.
    Les délires de Trump n’ont eu aucune incidence.

    • Polymères dit :

      Comme je l’ai indiqué plus haut, non elle n’a pas sa bombe « pour discuter », elle propose d’abandonner sa bombe pour la paix, mais comme plus haut, je pense que vous êtes également dans un parti pris qui vous empêches de voir autre chose que ce que vous aimeriez voir, ou celle que vous espériez voir.
      Vous voulez voir une Corée du Nord qui s’impose et qui impose aux américains, mais ce qu’on voit dans les faits, c’est une Corée du Nord qui cède, sur sa bombe, sur la présence américaine.

  25. Ibrahim dit :

    Les USA ne veulent plus commercer avec l’Iran ? Tant pis pour eux, il n’y a aucune raison de s’en priver, il « suffit » de commercer en € ou en Yuan.

    Si Trump veut faire les mêmes erreurs que Napoléon et son blocus continental, c’est son problème.

    • Polymères dit :

      Non ce n’est pas qu’une question de dollar. Les américains sont une grande puissance économique mondiale et ils sont pleinement au centre d’un système économique mondialisé.
      Leurs sanctions s’appliquent à toutes les entreprises américaines et étrangères qui sont aux USA, qui ont des affaires aux USA et autres. Ainsi par exemple Airbus, bien qu’on pourrait vendre en €, avec ses implantations aux USA, ses filiales et autres, seraient sanctionnés (ça peut monter à des milliards). Toute la finance est totalement verrouillée.
      Les américains ont un réel pouvoir de sanctions économiques et qui impactera l’ensemble du monde, car le dilemme qui se pose c’est est-ce qu’on choisit de se couper des USA pour vendre un peu à l’Iran, ou est-ce qu’on privilégie les USA? Vous pouvez faire le tour du monde, que ce soit en Europe, en Chine, en Russie ou ailleurs, il y a plus à perdre en se coupant des américains qu’il n’y a à gagner en Iran. Donc le monde se pliera presque naturellement à cette logique d’intérêts économiques. Alors oui c’est con, mais c’est ainsi, tous s’y plient, car la mondialisation actuelle, même si on peut regretter qu’elle soit dominé par les américains apporte à tous, énormément d’argent.
      Même les russes, qui semblent de « bons alliés » diplomatiques, derrière ils sont un peu content, car même s’ils ne pourront pas passer quelques contrats, les sanctions vont réduire l’offre iranienne, donc ils vont avoir plus d’argent, ils pourront augmenter leur production (ce que les saoudiens ont déjà indiqué vouloir faire). Pour Moscou, il vaut mieux un baril à 80$ avec un allié sous sanctions, qu’un baril à 40$ avec un allié sans sanctions.

      • Poorfendheure dit :

        Autant se soumettre tout de suite…

      • ScopeWizard dit :

        @Polymères
        .

        Les USA dominent financièrement parce que certains les laissent faire ET SE laissent faire ….
        .
        Et non , cette « mondialisation actuelle » n’ apporte pas à tous énormément d’ argent ; très loin de là .
        .
        Une Europe réellement unie , moins nombreuse , et privilégiant un protectionnisme comme celui que les américains ( qui sont de gros malins qui vous vantent à longueur de journée les vertus du Libéralisme mais qui lorsque cela les arrange ne se gênent pas et font exactement le contraire ) , que vous venez de nous décrire pratiquent et cela en serait très vite fini de la domination sans partage de l’ l’ Uncle Sam ….

    • Thaurac dit :

      Du rêve, tout le monde mange du dollar et pour longtemps

  26. Clavier dit :

    Trump ne pouvait pas se déjuger face à son électorat ….tous les politiciens le comprennent .
    Il est probable que les Iraniens ont continué discrètement à chercher leur « Graal » et là Trump ne se trompe pas , mais il ne fera certainement pas une guerre pour faire plaisir à Netenyahu.
    En tout cas les entreprises européennes vont devoir cesser ou renoncer à commercer avec les ayatollahs sous peine de sanctions lourdes de la part de leur trop cher allié…..
    L’ambiance de franche camaraderie dans l’OTAN va commencer à changer ….

    • Thaurac dit :

      Les usa n’ont jamais pardonné à l’iran, les humiliations de la prise d’otage…..
      Il y a longtemps, le père bush, son fils aussi, voulait leur taper dessus, et je dis toujours qu’attaquer l’irak fut une erreur, le plus pourri au niveau terrorisme, c’est l’iran

  27. STARBUCK dit :

    La guerre est en route, merci à Mrs Trump et Nethanyaou. Les Saoud aussi se frottent les mains.
    J’espère que l’on restera à l’écart de ce merdier. On compte les points et on restent concentré sur les barbus.

    • Polymères dit :

      Si guerre il y a, on ne pourra pas rester à l’écart, car nous sommes impliqués, car notre pétrole vient de là bas, car nous avons de liens historiques avec certains pays, comme le Liban, que nous avons des accords de défense, une présence militaire.
      Mais je doute qu’il y aura une guerre d’envergure, ce sera autour de la Syrie, du Hezbollah, du Yemen que les armes parleront (mais comme dans tout conflit, ça démarre facilement mais ça peut durer et s’étendre bien au delà). Mais si après l’Iran enrichit son uranium et se lance à marche forcée vers l’arme nucléaire, il n’est pas impossible qu’il y ait une intervention plus large.
      Reste à voir si dans les jours et les semaines à venir, un nouvel accord, qui pourra satisfaire les américains verra le jour afin d’éviter cette spirale guerrière.Car quoi qu’on en pense, une possible normalisation en Corée du nord permettra aux américains de recentrer leurs forces autour de l’Iran et de la région.

      • Thaurac dit :

        « ..de liens historiques avec certains pays, comme le Liban.. »
        faudra les oublier et vite car le liban est pris en main par l’iran, et sa milice du hezbollah…..

  28. ALAIN dit :

    Bravo President Trump, le bal des faux cul et fini, cet accord était une farce, l’Iran se prépare a attaquer Israel depuis la Syrie comme les dirigeants de cette dictature théocratique le proclame depuis des années, maintenant il faut faire le ménage et libérer le peuple Iranien de ce régime sanguinaire qui a poser une chape de plombs sur le pays, la jeunesse du pays ne pense qu’a quitter le pays, tous ne le peuvent pas, ils n’attendent que la chute de ce régime d’oppression,
    Tsahal et actuellement en train de détruire bases et convois Iranien en Syrie, les Russes n’interviennent pas, depuis la chute du SU30 dont la prise de contrôle a distance selon certaines sources, par les hackers de Tsahal a brisé le morale et provoquer l’effet d’une douche froide au Kremlin,

    • berger dit :

      « depuis la chute du SU30 dont la prise de contrôle a distance selon certaines sources, par les hackers de Tsahal  »
      Si c’est le cas et que les russes déploient leur système Murmansk-BN il n’y aura guère que les zincs frappés d’une étoile rouge qui se risqueront à voler…

    • Bobinski dit :

      Je veux bien connaitre vos sources.

      • Thaurac dit :

        Les mêmes surement que celles de l’avion russe qui a « éteint un navire américain en mer noire »…….

    • Polymères dit :

      Le problème politique qui se pose actuellement avec l’Iran, c’est que le pouvoir en place, c’est le pouvoir qu’on peut dire « ouvert », l’opposition ce sont les conservateurs façon Ahmadinejad.
      De plus le pouvoir religieux possède une armée conséquente, les gardiens de la révolution, qui n’hésiteront pas à faire comme Assad, d’ailleurs à chaque fois que le peuple iranien s’est un peu excité, le sang a vite coulé.
      Comment remplacer tout ce pouvoir quand bien même ceux qui profiteront de cette situation seront les conservateurs?
      Pour faire détester le pouvoir par le peuple, il faudrait une véritable crise humanitaire, une guerre qui ne ferait que ramener des morts et aucunes victoires, mais l’Iran c’est quand même 70 millions d’habitants, faudrait l’user et bien l’user, Saddam avait essayé, pourtant ça n’a fait que produire l’effet inverse, des iraniens toujours plus déterminés et fanatisés comme dans tous les pays musulmans en guerre.
      Quant au Su-30 russe, je doute qu’il s’est crashé par des hackers israéliens et qu’ils soient en panique, c’est le même genre de conneries que l’avion russe qui déconnecte un destroyer américain par un simple survol et qui aura tellement démoralisé l’équipage qu’ils ont tous quittés les rangs.
      Internet c’est bien, mais ça permet aussi de dire n’importe quoi.

      • ALAIN dit :

        Polymères
        l’avion russe qui déconnecte un destroyer américain par un simple survol, ceci et un fake Russe pour amuser la galerie, ou le lecteur crédule,
        j’ai une source de premier ordre, et contre vérifier avec des contacts bien placé, ne pas oublié qu’une grande partie des resources de technologie avancé utilisé par les Russes vient d’Israel, l’industrie Russe ne peut produire des composants et sous ensembles de pointe, de nombreux logiciels, composants, sous ensembles complet assemblé sont fournie par Israel, inscriptions en Cyrillique comprise, (je l’ai vu de mes propres yeux en Israel récemment), souvenez vous des avions Russes refuser il y quelques années par les Algériens du faite des marquages en hébreux sur les boitiers électronique, ce problème a était réglé par des marquages exclusif en Cyrilliques pour toutes les commandes de l’administration Russe, les Algériens (et d’autres) continue d’utiliser de l’armement Russe remplie de sous ensembles Israéliens, mais ils ne le savent pas, ou du moins font semblant,
        Les Russes ne bougent pas face aux Israéliens, ils savent parfaitement pourquoi, les deux derniers crash était une mise en garde de l’état major Israéliens aux Russes, avant l’offensive imminente face aux Iraniens en Syrie, et le message a était parfaitement reçu, Poutine a fait l’erreur de laisser les Iraniens et le hezbollah prendre leurs aises en Syrie, maintenant il doit assumer, laisser Tsahal faire le ménage, ou prendre partie et en subir les consequences, la sécurité d’Israel n’est pas négociable, même pour Poutine,

    • Poorfendheure dit :

      La Russie n’intervient pas parce que la collusion est parfaite avec Bibi. La Russie non plus ne veut pas de l’Iran. Ça lui permettra de récolter seule les fruits de son travail en Syrie

  29. JG von Rheydt dit :

    Trump met à l’écart l’Europe et préfère les Saoudiens et les Israeliens. Belle découverte pour les naifs, cruelle déception pour d’autres. Il en a été toujours ainsi, les ultra-conservateurs évangélistes se sont toujours appuyés sur les idéologies apparentées, du wahabisme à l’extrême-droite israelienne. Leur volonté hégémonique n’a pas fini de se répandre dans d’autres régions du monde si vous ne vous réveillez pas!

  30. CFAude dit :

    De mauvais pressentiments ce matin …… l’impression confuse de lire un mauvais Tom Clancy !!!!

    • jyb dit :

      ou un excellent mickey parade.

    • Thaurac dit :

      Ils sont tous bons…;)

    • Carin dit :

      ACFaude
      Je pense que nous sommes plus près du super Mickey parade de jyb que du mauvais clancy.. sauf que Mickey est là pour amuser les enfants, et ils ne vont pas rire.

  31. Nihilo dit :

    Mise à jour de l’une des extra territorialisation du droit américain : tous les pays sont prévenus, tous ceux qui achètent ou vendent à l’Iran même si c’est des bonbons, seront sanctionnés par les USA, le pays le plus puissant du monde.

  32. JG von Rheydt dit :

    Au moins Macron réalise que cela ne sert à rien de faire cavalier seul en snobant les autres pays européens!

  33. Poisson rouge dit :

    On fait pas tant d’histoires avec l’Arabie saoudite qui détient l’arme atomique via le Pakistan depuis au moins 30 ans. C’est pas franchement un pays stable et en paix avec ses voisins.

    • Carin dit :

      À poisson rouge
      Au cas où vous auriez raison sur la possession de l’arme atomique par KSA, il reste quand même une grande différence en l’arabie Saoudite et l’Iran… chez les saoudiens ce n’est pas les religieux capables de suicider tout un peuple voir le leur qui ont les clés du bazar!!

  34. Raymond75 dit :

    Pourquoi restons nous dans l’OTAN ? Pour louer aux US des avions de transport pour aller jouer les Tartarins en Afrique ? Et les anciens pays de l’Est, se sentent ils toujours protégés par un pays sans parole ? L’Union Européenne va enfin être confrontée à elle même : soit elle se défendra (peu probable), soit elle disparaitra définitivement. Et à part les US, qui va continuer à supporter inconditionnellement Israël ? Le crétin US va mettre tout le monde au pied du mur, pour le meilleur et surtout pour le pire.

  35. Jean dit :

    A noter le sale rôle que l’Iran a joué et continue de jouer en Iraq.

    • jyb dit :

      @jean
      pas de victoire sur daesh sans l’iran. Jusqu’à l’arrivée de trump des instructeurs américains formaient des milices pro-iraniennes.
      Quel est le rôle de l’iran aujourd’hui ?

      • Thaurac dit :

        Le même que partout où elle envie ses sbires, mettre le bordel

      • Victoire1 dit :

        @jyb si je vous suis bien vous êtes pour une entité Chiite de Téhéran, via Damas, à Beyrouth partenaire stratégique de la Chine et de la Russie? Donc un état théocratique possédant à priori l’arme nucléaire? Cela se défend, mais abattez les cartes alors. Est ce bien l’intérêt de la France et de l’Europe?

  36. Olivier Fournier dit :

    Le fondement de tout cela repose sur un mensonge (comme pour l’Irak avec les ADM) : l’Iran serait le principal soutien au terrorisme international. Faut rire… L’Iran terrorise en vérité Israël et je pense que c’est la vraie raison.
    Cependant, le diable portant pierre, le risque pour nos entreprises de se voir appliquer les sanctions étasuniennes par application de l’extraterritorialité est une occasion de sortir des transactions en $ pour passer à l’€. Mais l’UE osera-t-elle ? J’ai bien peur que poser la question soit aussi y répondre…

    • Thaurac dit :

      Le hez dépend de qui, qui soutient le hamas, qui a mis le foutoir au yemen.
      L’iran veut son arc chiite, et transporter ses frontières militaires aux frontières d’israel, tout en se dédouanant honteusement au passage.
      Il n’y a pas qu’israel que ce stratagème inquiète..

  37. Criloc dit :

    Sur un sujet très grave, le Président Macron et ses homologues anglais et allemand contredisent ouvertement les USA, le patron de l’OTAN. Je ne comprends pas cette position à partir du moment où l’Europe n’a pas pas pris (et ne veut pas prendre) sérieusement la décision d’assurer son indépendance stratégique vis-à-vis de Washington (et de Moscou).
    Les entreprises ont 180 jours pour renoncer à leurs contrats en Iran sinon elles seront sanctionnées par les USA.
    On verra bien à ce moment là, si les caniches rentrent dans le rang.
    Ce qui est marrant en attendant, c’est de voir les trolls défenseurs de la fameuse COALITION INTERNATIONALE (USA, Arabie Saoudite, Israël) contre le camp du MAL (Russie, Chine, Iran) être dans l’embarras devant la prise de position de Macron et de l’Europe. Ils ne savent plus où ils habitent !! Trop drôle…

  38. Arnaud dit :

    Trump est dans son rôle : conserver l’avance et l’imperium américain.
    Mais on peut constater deux choses :
    1/ l’absence totale d’influence de l’UE, prévenue après les Saoudiens et les Israéliens. Les conseils » de Macron, Merkel,… ont été sans AUCUNE influence sur Trump. Nos médias devraient arrêter de s’illusionner sur la capacité d’influence de notre président : sur Trump, Poutine,….il a zéro influence.
    2/ Un conflit se prépare au Moyen Orient, et l’UE suit bêtement les Américains. Mais entre le Moyen Orient et les USA, il y a un océan, ce qui atténue les flus de migrants et les éventuelles retombées raioactives…. Pour nous, c’est un peu différent…. Et à cela il faut ajouter que si Israel fait partie de l’équation contre l’Iran, ça risque de chauffer au Moyen Orient, mais aussi dans certaines banlieues… Car si l’Iran n’est pas un pays arabe, et si c’est un pays chiite, le fait de se retrouver en conflit face à Israel et aux Américains risque de susciter un échos chez certains jeunes.

  39. Nicias dit :

    Bien entendu on va avaler la couleuvre. Nous sommes les « alliés » des USA, pas leurs égaux. Trump est une catastrophe, pas sur tout, mais là…

  40. Céphée dit :

    « Veuillez garder votre calme, tout se barre en couilles comme prévu. »

  41. Barfly dit :

    J’estime que la marche à la guerre se fait dans chaque camps.
    En étant impliqué dans la guerre au Yemen et en se rapprochant de plus en plus de la frontière Israélienne, l’Iran a joué un jeu dangereux.
    Sous la pression des pays du Golf et d’Israël, besoin d’être un devin pour savoir que les US allait faire voler cet accord en éclat.
    La prochaine étape une guerre entre Israël et le Hezbollah sur le sol syrien.
    Sauf si la Russie joue son vrai rôle d’arbitre dans la région.

    • aleksandar dit :

      Vu la claque que les israéliens ont pris en 2006, je doute fort que les généraux israéliens envisagent a nouveau une guerre avec le Hezb.
      D’autant plus que cette fois, leur supériorité aérienne n’est pas évidente.
      Et pour votre information, le Hezb a rapatrié au Liban la majorité de des combattants depuis un mois a peu près.

      • Alpha dit :

        @aleksandar
        « je doute fort que les généraux israéliens envisagent a nouveau une guerre avec le Hezb. »
        Comme d’hab, vous doutez mal, très mal …
        Car c’est exactement ce qui va surement se passer à brève échéance, et le fait que le Hezb rapatrie ses troupes au Liban l’atteste . De fait, tout se prépare pour cette nouvelle confrontation : Le Hezb s’est fortement réarmé, et assure sa logistique et ses soutiens financiers et matériels avec la présence iranienne en Syrie. Pour Israël, pareil, réarmement et changement de doctrine, retex de l’intervention de 2006…
        Bref chacun fourbit ses armes …
        Mais il n’y aura rien en Syrie, sinon quelques baffes israéliennes, comme d’hab, et quelques pertes collatérales iraniennes, pas plus …

      • Carin dit :

        À aleksandar
        Vous venez de faire la démonstration du manque de courage des super troupes super aguerries du Hezbollah, qui comme en 2006 se refugient dans les immeubles et maisons habités du Liban pour balancer depuis les fenêtres ! Mais Israël a prévenu que cette fois ils ne s’arreteront plus à cela, et ils ont des milliers de cibles dans ces immeubles et maisons libanais, et Tsahal ouvrira le feu, ce qui causera l’éradication du Hezbollah et la mort de plusieurs milliers de civils libanais… mais ça c’est pas votre problème.. tout comme le Hezbollah!!!

    • Polymères dit :

      La Russie ne joue pas un rôle d’arbitre dans la région, elle s’est glissé uniquement dans le conflit syrien par ce que l’occident, pour ne pas dire les américains, ont montrés qu’ils ne feront rien. Les russes ont donc saisis cette occasion pour influer sur ce conflit là.
      Mais les russes ne feront rien en cas de guerre, ils ne prendront pas partis, ils ne pourront pas siffler la fin du match ou quoi que ce soit. Ils feront comme tous les autres, de la diplomatie appelant au calme, appelant à l’arrêt des combats etc…
      Il est évident que si un affrontement devrait commencer, ce serait Israël face au Hezbollah depuis le Liban et la Syrie . En réalité l’obstacle le plus gênant à la guerre entre Israël et le Hezbollah, c’est la force de l’ONU, pas tant qu’elle empêcherait une guerre, mais que pour l’un comme pour l’autre, la légitimité de la guerre risquerait de se poser. Mais on pourrait imaginer les israéliens pousser Trump à mettre un véto au renouvellement de cette force (cet été on vote comme chaque année), en plus ça colle avec sa volonté de réduire les dépenses US à l’ONU, cela ouvrirait la voix à une certaine liberté militaire au Sud Liban face au Hezbollah.

    • Thaurac dit :

      C’est pas sa place, et elle l’a déjà fait jadis plusieurs fois, en fournissant appareils, canons, voire pilotes aux armées arabes et cela n’a pas trop marché.
      Je dirais même qu’elle a offert aussi ces garanties à l’egypte: votre attaque marche, vous gagnez contre israel, tout est ok, si vous prenez une déculottée ( ce fut le cas) on interpelle l’onu pour faire cesser isral, et revenir sur els anciennes frontières, gagnant gagnant.
      Cela aussi, c’est l’histoire, on ne peut aps se mettre à la place d’israel, et quand on l’a un peu été, on s’est fait enfoncer en deux mois.

      • Thaurac dit :

        Claque? on ne lit pas les mêmes journaux!
        Résistance est plus adéquate, et ils en ont tenu compte, tu risque de le voir bientôt.

  42. Criloc dit :

    Sinon, il est aussi très drôle de voir les américains et les israéliens, deux grandes démocraties, prétendre preuves à l’appui que les iraniens trichent avec l’accord et voir les trois puissances européennes balayer ces accusations d’un revers de manche, en étant suivis comme une seul homme par tous les médias mainstream…
    Pourtant une chose est sûre. Soit les américains et les israéliens mentent, soit ce sont les européens et les iraniens qui mentent.
    Qui ment ?
    Et question subsidiaire, ceux qui mentent aujourd’hui, peuvent-ils avoir déjà menti hier ?
    Sur les armes de destruction massive en Irak ? Oui, c’est avéré.
    Sur le bombardement chimique à Douma ? Oui aussi, mais là on était d’accord sur le mensonge, alors ce n’était pas pareil…
    Si ça pouvait ouvrir les yeux à certains participants de ce blog sincèrement convaincus que les américains et les français ne mentent jamais. Là, il y a forcément une de ces deux grandes nations démocratiques qui ment. Et ce mensonge peut provoquer une guerre et des centaines de milliers de morts, tout le monde est d’accord.

    • Robert dit :

      Criloc,
      Pas « les français », le parti qui dirige la France au nom d’intérêts qui ne sont pas les nôtres.

  43. lxm dit :

    Les USA avaient trahi pour le kosovo, le reste du monde avait prévenu des conséquences, les USA avaient menti directement à l’ONU avec la fameuse fiole de powell pour avoir sa guerre avec l’irak; Sarko avait menti à l’ONU sur les réelles intentions de l’occident pour la Libye.
    A chaque fois le reste du monde apprends, l’occident ne tient pas parole, se fiche de l’ONU, et fait la guerre pour le fric, l’occident est instable et cherche dans la guerre un exutoire pour ne pas regarder en face ses propres problèmes internes. Russie et Chine étaient pourtant partantes et pleines de bonne volonté depuis la chute de l’urss, mais ont été méprisés dans les affaires internationales.
    Là les USA viennent de nouveau de trahir leurs engagements, on apprend même que Trump avait embauché une firme pour chercher à salir les négociateurs américains de 2015.
    Cela signifie qu’il n’y aura aucun accord avec la Corée du nord.
    Cela signifie que l’Iran va chercher à toute vitesse des alliés et des armes de destruction massive pour se préparer à la guerre, comique quand on pense que depuis 2001 israël passe sont temps à expliquer que l’iran aura la bombe dans les 3 mois, un iran qui a archivé son programme nucléaire car forcément c’est qu’il n’en avait plus besoin, vous le saviez peut-être pas mais même la suisse avait un programme nucléaire dans les années 50, comme de nombreux pays dans le monde.
    Cela signifie que l’occident fonce frontalement vers une guerre avec l’eurasie, qui sera forcément nucléaire.
    Merci pour ce monde de m. dirigé par des gens obsédés à vouloir toujours plus de pouvoir et asservir toute opposition.
    Maintenant, j’en prends acte, la France doit se préparer au choc et l’effort pour ne pas être engloutie dans cette hystérie, se préparer à une guerre de masse et l’autodestruction de la plupart des protagonistes, pour survivre au monde d’après.

    • Polymères dit :

      Pourquoi ne prenez vous que des exemples de mensonges occidentaux? Il y en a partout dans le monde, va falloir arrêter de se focaliser toujours sur l’occident comme le méchant et le reste du monde comme la victime.

      • Thaurac dit :

        C’est çà, un islamo gauchiste, l’occident a toujours tort, mais il se gardera bien d’aller vivre dans ces « démocraties » qu’il chérit tant !

    • Poorfendheure dit :

      Vous avez hélas du nez…

    • lxm dit :

      Comme je disais, le reste du monde apprends, et on ne peut pas obéir ni avoir confiance dans un pays instable.
      Merkel: l’Europe ne peut plus compter sur les Etats-Unis pour la « protéger »

  44. Iroise dit :

    Trump « fait ce qu il dit » et parle à ses électeurs qui peut être ne comprennent pas grand chose à cette histoire….

    • Thaurac dit :

      Que nenni, il y a aussi une prépondérance de médias de gauche au usa, qui se chargent de bien lui expliquer tout en tirant à boulet srouges sur les conservateurs.

  45. mustard dit :

    Trump est un cinglé, personne n’en doute, meme pas les américains.
    Cela dit n’oublions pas non plus la responsabilité d’Obama, qui bien que très populaire, a été un très mauvais président.
    C’est lui, Obama, qui a retiré ses torupes d’Irak et laissé la pays dans un chaos et ouvert la voie à Daesh
    C’est lui qui a refusé d’intervenir en Irak/Syrie pour stopper ce cancer EI, et quand il a décidé de bouger c’était trop tard et uniquement limité à l’aviation.
    C’est lui qui a décidé de diminuer fortement les torupes en Afghanistan, pays qui connait un fort retour des Talibans.
    C’est lui qui a refusé de nous soutenir au Mali et en Centre Afrique, idem en Libye où il a préféré laisser les islamistes tenter de controler le pays.
    Pas étonnant qu’avec un président US aussi incompétent des pays comme l’Iran ont tenté de prendre le controle de la région en financant des groupes armées comme en Syrie ou au Yemen. Pas étonnant que les turcs n’hésitent plus à tenir tete aux américains.

    Bien que je déteste Trump qui n’a pas de cervelle, n’oublions pas que l’amérique sort de 10 ans de politique extérieure calamiteuse et inexistante avec Obama, qui, parce qu’il a eu le prix nobel de la paix, a refusé toute intervention militaire quand il le fallait. Préférant laisser ces zones dans le chaos le plus total, et aujourd’hui on paie les pots cassés par Obama.
    Cela dit je n’oublie pas non plus la responsabilité de Zarko qui est responsable du chaos Libyen.
    Bref

    • jyb dit :

      @mustard
      totalement faux. Obama est élu en 2008, il entre en fonction en janvier 2009. La création de daesh date de 2005/2006 en irak.
      D’autre part la politique du surge en afghanistan, c’est Obama. C’est Obama qui envoie 30 000 soldats us supplémentaires en afgha !
      etc etc

    • Polymères dit :

      Obama a été un président du retrait, élu pour mettre fin aux guerres dans lesquelles l’opinion publique US s’en lassaient et n’y comprenaient pas l’intérêt, seul l’argent comptait.
      Obama a été le président qui avait peur de s’engager et de mener une politique de fermeté afin d’éviter d’activer un risque de guerre, car sa politique c’était bien cela.
      Obama n’agissant pas, d’autres pays se sont vu poussés une certaine liberté d’actions, en particulier les russes qui eux ont bien saisis (surtout en 2013 contre la reculade pour bombarder la Syrie), que l’amérique ne veut pas et ne fera pas la guerre, un sentiment qui fait que pour la Crimée, même s’ils pouvaient se méfier, ils savaient que s’ils hésitent et refusent d’attaquer la Syrie, ce n’est certainement pas contre la Russie qu’ils vont bouger.
      Les iraniens c’est pareil, Obama voulait cet accord pour encore une fois retirer le spectre de la guerre, pour dégager l’amérique de la région. Obama ne prêtait pas tant d’attention aux israéliens, aux égyptiens, aux saoudiens, il s’en détournait, menaçant de réduire les aides financières et autres.
      Le retrait d’Irak, c’est comme vous le dîtes, une belle erreur. Peu importe l’excuse du lancement de la guerre, sa légitimité ou autres, il faut vivre avec la situation présente et la situation de l’époque c’était que l’armée irakienne était incapable de combler en quelques mois le retrait de 100 000 américains. Daesh est sortit des bois facilement. De même en Afghanistan, la stratégie d’Obama c’était d’augmenter les forces pour en finir et pour partir plus vite, au final, l’effort n’est pas allé très loin et surtout très longtemps, Ben Laden tué en 2011 aura été la bonne excuse pour précipiter un retrait, qu’on a tout de même freiné un peu.
      Quand vous avez un ennemi qui ne pense qu’a se barrer au plus vite, les talibans et autres croyez bien qu’ils vont bien profiter.
      Les américains qu’on les aiment ou non, ont un rôle à jouer, ils sont au coeur de nombreux équilibres de forces, la politique d’Obama qui faisait comme si les américains ne doivent pas ou peu se mouiller, c’était n’importe quoi qui n’a profité qu’à leurs « ennemis » et à ceux qui attendent un retrait américain pour avancer leurs pions.
      C’est comme moi, personnellement, je n’ai rien contre l’Iran, que je ne considère pas plus respectable que les saoudiens, mais s’il faut faire une guerre pour éviter l’arme atomique, je trouverai cette guerre juste. Par contre si c’est pour une question d’influence saoudienne ou israélienne, c’est une connerie ou on devrait simplement rester dans une posture de légitime défense, tout en prenant part si vraiment certains de nos intérêts (comme l’approvisionnement en pétrole) sont menacés. Ensuite je considère également quu’n groupe, qu’une milice armée comme le Hezbollah n’a pas lieu d’exister, s’il n’y aurait pas de Hezbollah, il n’y aurait pas de problèmes avec Israël, aucun risque de guerre. Le Hezbollah pourrait comme tous les autres acteurs de la guerre civiles libanaise l’ont fait, lâcher les armes et occuper un rôle strictement politique. L’Iran qui comme les saoudiens joue ce jeu de soutiens à des groupes armés participent négativement à la poudrière régionale. Ne faisons pas passer l’Iran éternellement comme une victime et ses groupes armés comme des résistants, ils font partie d’une stratégie d’influence par les armes, soutenir le Hezbollah n’est pas soutenir le Liban et son armée nationale. Soutenir les Houthis pour conquérir le pays au gouvernement en place, ce n’est pas pour défendre le peuple yéménite ou je ne sais quoi. Et ces missiles qui se baladent partout, ce n’est pas pour stabiliser la situation.
      Donc l’Iran va devoir changer, son influence n’a pas besoin d’armes pour rayonner, les armes au contraire, c’est vouloir imposer de force une influence et non par la séduction, que ce soit économique, culturelle et autres.

    • Thaurac dit :

      Souvenir d’Obama, des danses avec rihanna et le potager de sa femme…d’ailleurs il continue avec la jet set et show biz, dans sa retraite dorée.
      Marrant que nul n’a pipé mot quand il est partir se reposer chez un pote milliardaire à Hawaï (plage, navire, golf..), bon, il ne s’appelait pas sarkozy, c’est vrai!

  46. reverjovial dit :

    C’était un accord de dupes, tout le monde le savait, les iraniens continuaient gentiment leur programme nucléaire mais en mettant plus de forme sur leur volonté d’avoir la bombe, l’Occident n’ayant aucun moyen de pression comme en Corée du Nord, se rattrapait sur les formidables contrats économiques et sur la chute du pétrole consécutif à l’arrêt de l’embargo pétrolier et tout le monde y gagnait en comptant sur l’ouverture du pays pour le libéraliser et mettre à mal le pouvoir religieux. Seuls perdants l’Arabie saoudite, les monarchies du golfe, les pouvoirs sunnites de la région et Israël.
    D’ ou de nouvelles alliances entre sunnites et l’état hébreux, dans l’orient compliqué tout est aléatoire.

  47. Olivier dit :

    Selon l’Amiral américain James G. Stavridis ex-commandant des forces alliés en Europe (SACEUR), Trump réagirait pour de mauvaises raisons, c’est à dire personnelles pour déconstruire tout ce qu’Obama a entrepris…L’ego et la chaos !

    • Ares dit :

      Enfin déconstruire ce qu’Obama (en politique étrangère) a construit c’est plutôt reconstruire au final…. Non ?

  48. Raymond75 dit :

    J’attends avec impatience que l’on dénonce le seul pays annexionniste du Moyen Orient, qui possède un armement nucléaire … Vivre couché est plus confortable.

    • Thaurac dit :

      « annexionniste du Moyen Orient,  »
      J »en connais des « vrais » de « vrais » mais en occident et en orient…

    • Poorfendheure dit :

      Est-il possible de comprendre ce que vous essayez de dire ?
      Quat si nous avons voulu leur mettre un caillou dans la chaussure…

  49. berger dit :

    Le flan que les USA mijotent depuis toujours sera un jour servi à la France.
    Remercions Charles de Gaulle de nous avoir doté d’une force nucléaire.

  50. Poorfendheure dit :

    Il est temps d’amener les bons chiffres dans les Etat-majors.
    Peu importe la communication qui part dans tous les sens, jusqu’aux gens qui sont payés de toutes part pour intervenir, y compris sur les forums : l’énergie!
    Nos sociétés ne sont rien sans l’énergie!
    Toute notre suprématie et notre style de vie vient de l’énergie.
    Désormais, pour l’occident, il faut 1,3 baril de pétrole pour en produire 3.
    Toutes les autres énergies ne sont que supplétives, pas plus.
    Donc, c’est simple comme bonjour : il faut capter le pétrole là où il se trouve.
    C’est du jusqu’au-boutisme….
    Essayer d’être à la meilleure place pour le moment où il n’y en aura plus assez.
    Chacun peut résoudre ceci à sa façon, mais de part leur mentalité, les USA ne sont cette pas prêts à faire des concessions là-dessus.
    L’appréhension est leur mode de vie depuis le début.
    Forcément…
    La force aidant… Ils vont prendre ce dont ils ont besoin….
    C’est un suicide collectif de les laisser faire.
    Nous sommes tous concernés, surtout nos enfants.
    Tout le monde le sait, mais trop ont peur.