Ankara menace les États-Unis d’une riposte s’ils cessent leurs livraisons d’armes aux forces turques

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

172 contributions

  1. Jean dit :

    Donc si je comprends bien, le problème n’est pas tellement l’utilisation des F-35 par la Turquie mais le risque que la Turquie teste ses avions contre le système S-400. Le résultat de ces tests pourraient par la suite très facilement passer dans les mains des russes.

    • Royal Marine dit :

      Mais il ne peut y avoir aucun test du F35 contre le S400, voyons! Puisque le F35 est « in-dé-tec-table »!
      Il faudra vous le dire combien de fois?
      Quant au S400, c’est nul, çà ne vaut rien, et même les russes ont peur de l’utiliser tellement il est mauvais… (Voir certains commentaires passés…)
      En attendant, il semble bien qu’un certain nombre, et même un nombre certain, de missiles de la « Coalition » ne soient pas passés au travers des filets des « vieux S200 » et Panshir « soviétiques », d’après la presse américaine, er le Pentagone…

      • Orion dit :

        Vous ne verrez personne de crédible dire qu’ils ont indétectable… La furtivité ne rend pas invisible, l’avion ne passe pas dans une autre dimension.
        .
        Arrêtez de raconter des conneries pour attirer l’attention, personne de sérieux n’a jamais dis ça ici.
        .
        Furtivité = retarder la détection (voir l’empêcher dans certaine condition), si on peut s’approcher a 200km avec une mirage, on le peut a 100 avec un F35 (chiffre de concept), fin.

        • Eowya dit :

          Orion, tu n’as donc pas remarqué le ton très ironique de Royal Marine ?
          Il se fout de la gueule de la propagande atlantiste : « d’après la presse américaine ».

      • Céphée dit :

        Les Tomahawks ne sont pas furtifs.
        Les SCALP/Storm Shadows le sont.
         
        Les Tomahawks ont saturé les défenses anti-aériennes pour laisser passer les SCALP.
         
        Ça s’appelle de la tactique. Et c’est enseigné depuis Sun Tzu.

        • Nico dit :

          Je ne comprends pas trop à quoi ça sert de saturer les défenses pour faire passer des missiles furtifs?

          • Lagaffe dit :

            Parce que furtif ne veut pas dire indétectable mais plus difficilement détectable… donc la saturation des défenses AA renforce encore plus la furtivité.

          • MD dit :

            Et saturer les défenses, avec de vrais engins ou des leurres, dans une zone réduite, permet aussi de faire passer des missiles non furtifs.

        • Corwin dit :

          exact !

      • Albatros24 dit :

        Les MdCN lancés auraient tous atteint leur cible..
        Malgré la DCA DCM.

      • Paul dit :

        Preuves ? Sources ? Déclarations de Lavrov ?

    • wagdoox dit :

      J’imagine que les trucs feront attention à justement ne pas connecter les deux.
      Car ca peut révéler des infos du le F35 comme sur le s400. Les russes doivent aussi etre inquiet à ce sujet. mais la décision est avant tout politique pour la Russie comme pour les US.

  2. Marti dit :

    Et bah, bien content d’être dans un pays avec une autonomie pleine et entière sur ces avions de combats .
    Pour ce qui est de la Turquie il fallait s’y attendre on ne peut pas jouer sur deux tableaux sans en froisser un …

    • Eowya dit :

      La Turquie a déjà quitté l’OTAN. Ce n’est qu’une question d’années !

  3. Ares dit :

    J’imagine que ces déclarations ont bien fait rire outre-atlantique.

  4. Le Suren dit :

    « les S-400 acquis auprès de la Russie « ne seront pas connectés aux radars et aux systèmes de l’Otan. » Est-ce que ça peut poser un problème dans le combat ?

    • Fralipolipi dit :

      On pourrait par ailleurs se demander si – a contrario – ils seront connectés – même ponctuellement – aux systèmes russes ?..
      Personne ne peut vraiment prouver que ce ne sera pas le cas.
      Et c’est là le cœur du problème.

      • lym dit :

        Pour la maintenance d’un système moderne, cela parait inévitable. Les russes auront donc tout loisir à peaufiner leurs bases de signatures du F35, sans même devoir mettre les turcs au parfum! L’art de saboter son propre investissement dans ce programme… et peut-être ne même pas être dédommagé car je doute que ce type de contrat ne prévoie pas une faute aussi lourde, vu des USA, qu’acheter des systèmes antiaériens russes.
        Erdogan est vraiment un gros malin!

    • Affreux Jojo dit :

      Avec le F35 qui agit au sein d’un système de systèmes, donc censé être connecté justement à un centre où il est interconnecté avec un système de défense sol air, oui.

    • wagdoox dit :

      pour un systeme intégré ca perd tout son sens ou alors la Turquie cherche deux systèmes redonnants indépendant l’un de l’autre….

  5. Le Suren dit :

    « Par ailleurs, la Turquie a été sélectionnée pour assurer la maintenance des moteurs des F-35 utilisés en Europe. »
    Il est proprement délirant de faire effectuer la maintenance par quelqu’un d’autre !

    • Ares dit :

      Je suis d’accord mais il semble qu’être client des USA ne fait pas du client un roi.

    • Eowya dit :

      Encore une ineptie de plus dans le programme F-35 qui enfonce les pays de plus en plus loin dans la perte de leur indépendance militaire, ce qui permet aux usa de mieux diriger tout ce petit monde. Le Général De Gaulle avait eu raison de nous faire quitter l’OTAN. Sarkozy a été bien mal inspiré de nous y replonger dedans…

      • Lagaffe dit :

        De Gaulle ne nous a pas sorti de l’OTAN mais juste de son commandement militaire intégré dont il contestait les modalités de fonctionnement.
        La France est un des pays fondateurs de l’OTAN en 1949 et n’a jamais remis en cause son appartenance à l’Alliance dans sa double dimension politique et militaire.

      • MD dit :

        De Gaulle n’a pas retiré la France de l’OTAN. Et la meilleure preuve est qu’il a maintenu le 2 éme Corps d’armée français en RFA et une garnison française à Berlin.

    • Carin dit :

      À le suren
      Diviser pour mieux régner… nos « amis » américains ont bien compris l’adage, et l’applique, ils créent des dissensions entre la Turquie et l’europe pour mieux diriger l’ensemble!!! Mais lorsque les ingénieurs turcs maîtriseront bien la technologie du moteur du F135 erdogan claquera la porte de l’OTAN et de l’Europe et construira tout seul les chasseurs turcs de demain, qui seront utilisés contre l’europe en vue de l’annexion des diverses îles grecques, et autres…les anglais qui planchent avec eux sur la cellule de ce nouveau chasseur doivent commencer à appréhender le petit problème à venir…. enfin je l’espere.

      • Nicias dit :

        « Mais lorsque les ingénieurs turcs maîtriseront bien la technologie du moteur du F135 »

        Il y a 4 pays dans le monde capables de concevoir et construire des moteurs d’avions. 4 et pas plus. Nous, les Anglais, les USA et la Russie. La Turquie n’est pas près d’en faire partie. Déjà si les Chinois rentrent dans le club ce sera un grand pas pour eux. Mais les Turcs, ou les indiens, lol. Même les Allemands n’y arrivent pas.

  6. Clavier dit :

    « Je veux savoir quelles sont les autres dispositions en place s’il devenait impossible de faire réviser les moteurs »
    Aucun problème , il y a la Chine, la Corée du Nord, la Russie ….
    Quand il s’agit de conserver des jobs aux USA, Trump sait y faire …..

    • Auguste dit :

      C’est d’autant plus marrant cette affaire de maintenance,qu’elle était promise à l’Italie pour toute l’Europe.Une fois l’Italie prise à l’hameçon,ils ont ouvert un site en RU et Turquie (et plus tard en Norvège?.).Arnaque en américain ça se dit comment?

    • JP dit :

      Heu….
      Pas vraiment en réalité. Trump est arrivé au meilleur moment possible au poste de président. Obama est arrivé au bureau ovale au début de la crise des Subprimes. Le président précédent n’était pas responsable, mais c’était la fin d’un cycle naturel de l’économie.
      La politique fiscale de Trump va booster les bénéfices, donc les dividendes des actionnaires, et en partie les investissements. Donc le nombre de job augmente.
      Mais il ne faut pas oublier que Trump est très sensible à la flatterie. Donc quand il a parlé de ramener les jobs aux USA et que ces entreprises bénéficieraient d’avantages fiscaux, certains en ont profité pour annoncer ces créations de poste qui étaient déjà prévues…

  7. fabien dit :

    j’ai bien ri, fort, et longtemps.
    Une alliance combinant la carpe et le blaireau dans un cadre aussi flou ne peut déboucher que sur de telles énormités, encore qu’il aura fallu l’arrivée d’un égo comme Erdogan pour mettre le verni à mal.
    .
    Chapeau bas.

  8. Clamarion dit :

    Je suis d’accord!!!! Le F-35 ne devrait pas être vendu à un régime aussi autoritaire que celui d’Erdogan, même s’il est membre de l’OTAN.

    • Diylan dit :

      Je suis désolé de vous dire sa mais les suppositions ne sont pas une réalité erdogan ni il est dictature ni contre qui conque tous simplement il défend son pays et les USA ne sont pas maîtres du monde c’est bien ils ont tous les bombe nucléaire mais ils ne veulent pas les autres pays possède pourquoi avant de parlé de Corée du Nord il faut d’abord les USA qui arrêt de possédée et la Turquie c’est le pays le plus ouvert pour tous religion et culture du monde avant de juger les autres il faut savoir les vrais causes. Merci

      • Blondin dit :

        rien compris ! vous pouvez la refaire en Français, avec des points, des virgules, et les bonnes conjugaisons ?
        Merci

        • Alba dit :

          @ Le Blondin – Plutôt de jouer le ‘prof’ de français, concentre toi sur le vif du sujet. Sois donc moins coincé dans tes préjugés. Quand tu pourras t’exprimer avec autant de souplesse que Diylan dans sa langue maternelle, tu pourras critiquer. En dépit des fautes grammaticales, il a bien exprimé son point de vue.

      • Thaurac dit :

        Mise en taule des profs,généraux, officiers, policiers, juges, journalistes, bref tout opposants, main mise sur les journaux ,la télé…Pour ensuite faciliter l’accès de ces postes aux militants de son parti, et c’est pas un dictateur, mais vous rêvez!

      • wagdoox dit :

        Le traité de non prolifération./

      • Kaya Adil dit :

        Merci pour les analyses de tut votre
        part

      • bobo dit :

        « ni il est dictature ni contre qui conque »
        Pour la dictature, on a jamais vu des purges aussi énormes dans une démocratie.
        Pour le « contre quiconque » => K***es ?

  9. Szut dit :

    Heureusement que les Russes ont un super extra chasseur furtif, le PAK-FA. Il est au moins dix fois meilleures que le F-35 et le F-22. D’ailleurs sputnik l’a confirmé. Les turcs ne perdront donc rien au change et achèteront russe plutôt qu’américain. Erdogan l’a déjà confirmé : niark, niark, on vous a bien eu.

    • Rigel dit :

      Pourquoi pas mille fois plus meilleur et furtif…..
      Invisible et volant à 1000 000 km/h…..
      Plus fort que dans l’espace et en orbite basse…..
      Et demain, ce sera quoi, téléportation et vitesse lumière ?

    • MD dit :

      Très bonne idée. Erdogan pourra donc aider à développer cet avion puisque les Indiens ne veulent plus le faire.

    • Dimitri dit :

      Merci pour ce commentaire humoristique haha.

    • Cerealkiller dit :

      Et tout ça pour tellement moins cher !

    • wardak dit :

      Spoutnik, organe de presse du Kremlin vous y faîtes confiance moi non!
      Le Pak-Fa c’est comme le char Armata beaucoup en parle parce qu’ils en ont vu quatre ou cinq exemplaires défiler sur la place rouge.
      Les arsenaux russes sont dans un tel état qu’ils abandonnent la construction de navires de haute mer au profit des seuls sous-marins, technique maitrisée apparemment.

      • Affreux Jojo dit :

        Je pense que Szut se fichait justement de la figure des sputnikistes.

      • wawa dit :

        Peut-être qu’ils construisent des sous marins parce qu’il savent qu’avec le développement des missiles hypersonique, un bâtiment de surface ne vaut plus rien contre un adversaire équipé.

        Sous-estimer un adversaire potentiel n’est pas une bonne attitude.

      • Robert dit :

        Il faut lire spoutnik comme moi, au troisième degré, tellement les articles sont ridicules de propagande nationaliste russe!! C’est du même niveau et aussi gros en propagande que Rambo II pour les américains!!

      • Blondin dit :

        Sputnik peut être « intéressant », ça donne une certaine « vision » des choses, et permet de se rendre compte de la désinformation effectuée par le pouvoir Russe. C’est d’ailleurs à se demander comment les rédacteurs de ce site, un peu comme RT, peuvent prendre les gens pour des idiots à ce point. Mais malheureusement ça semble marcher…

        • Lagaffe dit :

          C’est le principe de toute propagande, répéter un mensonge mille fois et vous trouverez bien quelqu’un qui finira par y croire. Et ça marche encore mieux quand vous avez une presse et des médias muselés.

          • MD dit :

            En effet. Et malheureusement , 1000 mensonges répétés 1000 fois finiront bien par convaincre plusieurs centaines, sinon de milliers , de crédules.

      • Nike dit :

        Les navires de surfaces sont vulnérables dans le cas d’un conflit symétrique, c’est pas nouveau.
        Les Russes ont des contraintes budgétaires et ils tout simplement choisi les SM qui sont bien plus difficiles à détecter et qui peuvent faire très mal à un ennemi.
        Je note qu’ils ont qu’un porte avion pour dire « on est aussi capable d’avoir une aéronavale », mais que clairement il manque de maintenance.
        Je note qu’un « vieux » SM rubis à envoyé virtuellement au fond de l’eau un PA Américain il y a 2 ans. Bref cela illustre qu’en cas de conflit majeur, les navires de surface seront des cibles faciles.

      • Nicias dit :

        L’expertise et les chantiers de l’URSS pour les gros navires était en Ukraine. La Russie ne la possède plus (et l’Ukraine non plus probablement).

    • Anonymous dit :

      Cette manie de descendre à chaque fois les russes et leurs matériels même quand ils ne sont pas concernés est tellement pathétique .

      • Le Minotaure dit :

        C’est le pendant de la manie de voir dans chaque prototype russe l’arme absolue qui écrasera son équivalent américain.

        • wagdoox dit :

          c’est pas un monopole… l’étoile de la mort, le projet guerre des étoiles, le F35…

      • Orion dit :

        Faut dire qu’ils offrent de quoi rire dans la plupart des domaines…
        .
        Y’a que l’Iran et l’avion en carton qui fait mieux…

    • Szut dit :

      Comme tout le monde ne semble pas avoir saisi le ton ironique, j’explique, je me fous d’une facon éhontée de la gueule des turcs et des russes et c’est bien fait pour eux.

    • bobo dit :

      @ Szut très bonne analyse, et si sputnik l’a dit, c’est traitrise de le contre dire !
      la prochaine fois, pensez à mettre les balises [Troll], certains ont un 2nd degré très rigide je crois:)

  10. ScopeWizard dit :

    Il est bien finalement cet Erdogan ; il nous montre la voie à suivre que précisément notre atlantisme de plus en plus affirmé nous interdit de suivre …
    Enfin , quoi qu’il en soit il appartient à la Turquie de choisir solidement et pour très longtemps son camp ; dans le cas contraire je crains que d’ autres ne le choisissent pour elle ….
    .
    Bref , ça devient vraiment le bordel ( j’ aime bien ce mot , il m’ inspire … 😉 )

    • Rigel dit :

      Ah oui et c’est être indépendant que de s’accrocher au wagon russe ?
      Tu me fais rire SW

    • Auguste dit :

      J’adhère et plussoie.J’eus aimé ces mots (turcs) dans la bouche de Macron (et des ses prédécesseurs)
      De Gaulle,au Secours!

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste
        .
        C’ est vrai que beaucoup se sont foutus de la gueule de Jean-Marie Le Pen lorsqu’ il s’ exclama « Jeanne , au secours ! » , ainsi vêtu de sa gabardine rouge écarlate , très-peu ont en réalité saisi la portée du message ( ou voulu le comprendre ) qui se cachait ( à mon avis , même pas ) en ces quelques mots à priori ridicules ou grotesques….

        • Blondin dit :

          pas sur du tout que JM Le Pen ait une telle vision et que sa pensée aille aussi loin…
          Vous faites des commentaires souvent très intéressant, très complet, documenté et bien écrit mais quel dommage que vos parti pris politique ressorte autant, surtout avec des idées d’un autre age, et une vision des choses pas très objective, souvent…
          Sinon vos contributions sont très bien, comme beaucoup d’autres sur ce site, le seul reproche que je ferais est que la politique revient trop souvent et que ça gâche un peu la lecture d’un site qui se veut lié à la chose militaire avant tout.

          • ScopeWizard dit :

            @Blondin
            .
            Merci de ces encouragements que sincèrement j’ apprécie à leur juste valeur ; cependant , et bien que ce ne soit pas le terrain sur lequel je me sente le plus à l’ aise , il me paraît souvent très difficile voire impossible de dissocier la politique du reste …
            .
            Quant-aux « idées d’ un autre âge » , alors ça , c’ est le genre de truc qui se discute ….
            .
            Déjà , question d’ ordre philosophique fondamentale : ce qui est aujourd’hui est-il systématiquement mieux que ce qui était hier ?
            Ou : le progrès est-il toujours une marche en avant ?
            .
            En discuter point par point nous prendrait quelques strophes …. 😉

        • Auguste dit :

          Si j’ai paraphrasé Le Pen,l’appel n’est en rien le sien.L’indépendance de la France et bouter l’étranger hors de France me semblent deux visions opposées.

          • ScopeWizard dit :

            @Auguste
            .
            Houla !
            Je vous avoue que je n’ aurais pas du tout présenté les choses ainsi …. 🙂

        • JP dit :

          Vous pensez pas qu’une alliance militaire forte permet d’éviter des conflits au sein de l’alliance mais aussi d’effrayer des pays qui pourraient s’attaquer à de « petits » alliés.
          Les USA sont très forts pour utiliser cette situation et vendre leur matériel, pour autant, la France ne s’approvisionne pas chez eux.
          Et concernant les interventions actuelles et précédentes (Syrie, Lybie), c’est la France qui a fair ce choix, et pas les USA. L’Allemagne n’intervient pas lorsque cela ne correspond pas à sa politique. La France l’a aussi fait en 2003 pour l’Irak.
          C’est un vrai déni de la réalité de dire que la France n’a d’autres choix que de suivre les USA et l’union européenne…
          La plupart des personnes ne se rendent pas compte que l’Europe et l’Euro ne sont pas à l’origine de la situation économique française.
          Comment est-il possible que la France ait un déficit budgétaire depuis les années 70? Au bout d’un moment, les intérêts sont tellement élevés, qu’il faut reprendre des crédits pour payer le précédent. Aucune banque privée ne permettrait aux citoyens de faire cela…
          Par contre, combien même tout le monde est au courant de problèmes budgétaires, les Français ont voté pour celui qui leur promettait le plus de bénéfices personnels, sans penser au bien commun.
          Avec Marine, ça aurait été du « National Socialisme » (pas de référence à y voir). Elle a une politique nationaliste, et une politique économique clairement de gauche… Donc la situation aurait été la même qu’avec Mélanchon…
          .
          Bref, votre cher héros de Gaule, a fait de très bons choix adaptés à son époque, mais probablement qu’aujourd’hui, sa politique ne serait pas la même

    • sergeat dit :

      C’est mal parti avec Macron qui essaie de remplacer le UK dans l’atlantisme de soumission.
      Pour le camp des Turques,à moyen terme ils choisirons toujours l’occident (depuis François premier,en allant jusqu’à la guerre de Crimée),de plus les turcs et turkmènes ont toujours étaient très hostiles aux russes(sans parler des invasions ),n’oublions pas aussi les influences turcs pour remplacer l’islam ethnique russe intégré par un islam conquérant;

      • ScopeWizard dit :

        @sergeat
        .
        Raison pour laquelle , j’ ai déjà exprimé sur cette antenne que je ne croyais pas en la tenue d’ une telle alliance dans le temps ; Russie et Turquie ayant des intérêts divergents voire opposés .
        Par exemple , à mon avis , Poutine n’ a aucun intérêt à ce que l’ Islam triomphe encore plus à ses frontières ….

        • Eowya dit :

          Il ne faut pas oublier que la Turquie est un enjeux stratégique de par le passage des oléoducs qui ravitaillent l’Europe en contournant la Russie.
          Une manière pour les Européens de pouvoir avoir une voix de pétrole sans passer par Moscou. Si Ankara quitte l’OTAN et s’allie avec Moscou, l’OTAN perdrait non seulement ses bases militaires stratégiques dans le moyen orient (point d’opération idéal pour la Syrie, l’Irak ou l’Iran), mais en plus, tous les oléoducs de la région retomberait sous le contrôle indirect de Poutine… Donc pour les Russes, l’intérêt d’un rapprochement avec la Turquie est assez évident.
          Les Américains sont ennuyés car ils ont a la fois besoin de la Turquie, mais en même temps celle ci commence a montrer « un peu trop de sympathie » pour le camp adverse, « un peu trop de défiance » envers eux, et puis disons le en tout honnêteté, Erdogan n’est pas vraiment un enfant de cœur, et se voit même qualifié de dictateur par une immense partie de la population en Europe, ce qui rend compliqué de conserver un allié pareil pour Washington.
          Je pense que la Turquie finira par quitter l’OTAN d’ici quelques années, voir plus rapidement si les USA leur mettent une pression directe a coup de sanction.

          • ScopeWizard dit :

            @Eowya
            .

            Je partage globalement toute votre analyse à laquelle j’ ajouterais l’ importance des détroits ….
            .
            Vladimir Poutine , concernant le territoire syrien , outre la base aérienne de Hmeimim près de Lattaquié au nord , tient absolument à conserver le port de Tartous au sud qui lui donne directement accès à la Méditerranée …
            .
            Tartous est en effet une base navale d’ une importance stratégique vitale pour l’ armée russe en cette région du Monde actuellement de surcroît sous si haute tension ; elle constitue un point d’ appui logistique et à ce jour le seul point de ravitaillement et de réparation des navires de la Marine russe leur permettant d’éviter d’avoir à regagner leurs bases de la mer Noire en passant par le détroit des Dardanelles et par celui du Bosphore , qui bien que considérés comme étant des eaux internationales pour les navires de commerce sont sous le contrôle de la Turquie , contrôle qui lui a été octroyé depuis la signature du Traité International ( dont la France est dépositaire ) à savoir la Convention de Montreux du 20 juillet 1936 sur le régime des détroits turcs .
            La Turquie peut ainsi inspecter à sa guise les navires pour des raisons sanitaires ou de sécurité , imposer des droits de passage , mais n’a toutefois pas le droit de leur interdire de franchir les détroits ; en temps de guerre , elle peut même en restreindre l’accès …
            .
            Tout cela constituant les raisons principales pour lesquelles la Russie n’ abandonnera jamais Tartous et pour lesquelles , en plus de celles que vous avez mentionnées , elle reste étroitement ( c’ est le cas de le dire ) liée à la Turquie …. pour l’ instant ….
            .
            Quant aux occidentaux et en particulier aux américains , ils ont manqué d’ intelligence dans leur rapport avec la Russie de Poutine lorsque ce dernier dès son accession au pouvoir ( Poutine 1 ) , sa réélection ( Poutine 2 ) puis l’ épisode Medvedev , était « accessible » enclin à un véritable rapprochement avec l’ Europe et même vis à vis de l’ OTAN ….
            Medvedev président était même d’ humeur très enthousiaste …. sans-doute trop aux yeux de Poutine mais tout de même il y avait un gros coup à jouer en restant fermes , toujours dissuasifs , mais nettement plus coopératifs ….
            .
            Après , on a le retour de Vladimir Poutine à la tête de la Russie en 2012 caractérisé notamment par une alliance avec l’ Église Orthodoxe ( Poutine 3 ) et un durcissement …. hautement prévisible du reste car suite à la tragédie de la prise d’ otages de l’ école de Beslan en 2004 , Poutine avait déjà annulé plusieurs réformes prises dans les années 90 ; désormais , les gouverneurs des républiques de la Fédération de Russie ne seront plus élus par le peuple mais proposés directement par le Président …
            Et nous assistions là au retour à l’ autoritarisme …
            .
            Néanmoins , comme après toute tragédie d’ une telle ampleur , le peuple russe s’ est cherché un réconfort dans la foi …
            En effet , depuis l’ effondrement de l’ Union Soviétique , l’ Église Orthodoxe Russe remplit de plus en plus le vide idéologique …
            .
            Quoi qu’ il en soit dès Poutine 3 , le ton se durcit considérablement jusqu’ à la crise ukrainienne de 2014 qui va cristalliser les tensions déjà latentes et très perceptibles à la fois dans les relations internationales avec la Russie de Poutine 3 mais également , en Ukraine même , sous tension depuis l’ élection controversée de Viktor Ianoukovitch en 2004 et les péripéties de la « Révolution Orange » , et devenir l’ enjeu des antagonismes entre les Occidentaux ( Europe , USA ) et la Russie ….
            .
            Résultat , aujourd’hui la Turquie nous emmerde et nous ne pouvons pas compter sur la Russie que nous ne cessons de traiter en ennemie …. à moins d’ un éventuel retour au réalisme ?
            .
            En attendant , Poutine nous a clairement fait comprendre à tous que l’ époque où traiter la Russie en quantité négligeable , était bel et bien révolue et qu’ il disposait d’ un pouvoir de blocage dans plusieurs domaines dont il comptait bien se servir au besoin ….
            Ce qu’ il a fait à maintes reprises ….
            .
            Si l’ on désire qu’ apparaisse un Poutine 4 plus conciliant et coopératif , je crains que cette fois ci nous ne soyons dans l’ obligation de commencer , nous , par nous retrousser sérieusement les manches afin de nous mettre au travail et qui sait , de réussir à rétablir des liens nettement plus cordiaux avec la Russie …..
            .
            Si les USA sont de la partie , tant mieux , dans le cas contraire , l’ Europe devra savoir leur tourner le dos ….
            Quelle que soit l’ option choisie , c’ est pas dans la poche …..

      • JP dit :

        Pourquoi ne pensez-vous pas que Macron ait fait ça de lui même?
        Hollande aussi a voulu intervenir en Syrie, mais ne l’a pas fait à cause d’Obama. Ce n’est pas un signe de soumission!?
        Combien de pays sont intervenus en Lybie? En Irak? Très peu, vraiment très peu, donc il faut arrêter de voir les USA comme étant si fort à mettre aux ordres tous les membres de l’OTAN…
        .
        Mais si c’est le cas (ce que je ne crois pas), vous pensez pas que d’être « ami » avec un président américain qui aime la flatterie est un choix intelligent. La première puissance économique mondiale qui veut s’attaquer aux importations venant de certains pays… La France pourrait ne pas être touchée grâce à ce genre de gestes, donc au niveau stratégique ça pourrait être malin…
        Merkel a été très rigide à l’égard de Trump. Bien que sur ce point je suis en accord avec ses idées, d’un point de vue stratégique c’est probablement une erreur. D’autant plus avec l’excédant commercial entre l’Allemagne et les USA.
        .
        L’image que les Français ont de leurs politiciens est tellement réductrice. Et personne ne se rend compte de sa propre responsabilité dans l’état de la France. Le socialisme à outrance a creusé le déficit, et aujourd’hui les intérêts de la dette… La dette est le 4e poste de dépense le plus important de l’état… 9.3% pour 41 milliards…
        Les Français votent pour des « promesses », mais il n’y a pas le moindre discernement. Lorsqu’un président promet d’améliorer les aides à la population, de réduire le déficit, et de réduire les impôts… Une majorité se dit que c’est le bon président…
        Bah en gros, pour être président en France, il faut dire ce que les Français veulent entendre.
        Macron est le premier depuis longtemps à avoir été honnête sur la situation de la France, et sur sa compréhension des problèmes

        • ScopeWizard dit :

          @JP
          .
          Malheureusement , je crains fort que l’ atlantisme de Macron ne nous conduise à nous inféoder de plus en plus aux USA …. OTAN oblige ….

          • JP dit :

            En dehors de mots tel que soumission, etc…
            Pouvez-vous me dire en quoi Macron est « inféodé » aux US?
            On voit bien qu’au sein de l’OTAN, chaque pays agit selon ses propres intérêts. La seule promesse qui maintient l’alliance est celle de protéger celui qui serait attaqué…
            Pour le reste, chaque pays agit selon ses propres intérêts. Et il se trouve que la France a besoin de ressources qui ne sont pas disponibles sur sont territoire, mais qui sont abondantes dans des zones instables.
            Pourquoi croyez-vous que Trump refuse le traité sur le nucléaire iranien? Ca n’a aucun lien avec le nucléaire. Tant que cette région est en conflit, le développement ne peut pas se faire, le pétrole produit est limité et cela permet aux USA de commencer à exporter son pétrole à un prix plus élevé que s’il y avait la paix dans la région…
            Si la France était « inféodée aux USA », elle n’aurait pas chercher à maintenir l’accord en place…

          • Szut dit :

            « Inféodé aux USA. »
            Je me demande bien pourquoi. Dans beaucoup de domaines l’Europe se débrouille de façon autonome aux USA : Airbus, Ariane, LHC, Observatoire du Cerro Paranal me viennent spontanément à l’esprit. Les PIBs en Europe sont loin d’être ridicules.
            Il n’y a que dans le domaine militaire que nous ne faisons pas le poids et c’est la faute de l’Europe. Les USA ne vont pas construire des appareils dépassés juste pour ménager les ventes de rafales. C’est vraiment bizarre cette fixation sur la concurrence soit disant déloyale des USA. Certains en viennent même au point d’encenser la Russie par dépit.
            L’équation est simple. On envoie promener l’OTAN et on est totalement ’délivré’ des USA. Par contre on risque très vite d’être, dans le sens le plus fort du terme, inféodée à la Russie.

          • ScopeWizard dit :

            @JP @Szut
            .
            Pourquoi sommes-nous inféodés aux USA ?
            .
            Mais parce que cela fait partie de notre fonctionnement , voyons ….. ainsi que du leur ….
            .
            J’ exposerai tout ça un jour ; c’ est long et ça ne se fait pas au doigt mouillé …. Très loin de là .

          • ScopeWizard dit :

            Et puis ça , ce n’ est que sur un plan idéologique disons « naturel » …
            .
            Mais il y a le volet « artificiel » avec le dieu Dollar qui est LA monnaie principale des transactions internationales que les USA protègent jalousement activement et surveillent de très près ….
            .
            C’ est LE moment de vérité pour l’ Europe ; on leur dit merde ou on continue à leur servir de paillassons .

          • JP dit :

            Sans la moindre mauvaise foi, je dois dire que je ne comprends pas du tout ce qui fait de l’Europe une région inféodée aux USA.
            .
            D’un point de vue historique, les USA ont bien rendu service à l’Europe, que ce soit avec les guerres mondiales qui ont rendu possible à nouveau la démocratie. Pendant la guerre froide, la protection américaine a permis de maintenir la paix en Europe (l’arme nucléaire française permettait « uniquement » de se protéger individuellement, mais ne protégeait pas toute l’Europe occidentale). Et maintenir la paix en Europe après la haine qui s’est développée pendant la Seconde Guerre Mondiale n’est pas chose aisée.
            Le plan Marshall qui a permis aux USA de s’imposer économiquement en Europe a aussi permis à l’Europe de se reconstruire grâce aux liquidités débloquées.
            Et la période d’après guerre a été bénéfique autant pour les USA que pour l’Europe, donc il s’agit à mes yeux d’un « bon deal ».
            .
            Concernant vos arguments monétaires, j’avoue ne pas comprendre…
            La monnaie n’est qu’un moyen d’échange. Aujourd’hui le dollar est la monnaie de référence internationale certes, mais ça ne veut en aucun cas dire que l’on DOIT effectuer des échanges internationaux en dollars… Si on prend l’exemple de contrats avec la Thaïlande, pour des entreprises européennes, il sera plus aisé d’effectuer des contrats avec des « grandes monnaies » grâce à leur relative stabilité sur le taux de change. Et pour la Thaïlande, le choix se portera volontiers en dollars, car il s’agit d’une monnaie très « liquide »…
            Mais en aucun cas le fait d’utiliser d’autre monnaies ralentirait l’économie si pour des raisons x ou y les USA prenaient une quelconque décision politique quant aux échanges en dollars.
            .
            Et finalement, économiquement, afin de démontrer que les USA sont plutôt perdants face à l’Europe… La balance commerciale entre l’UE et les USA était de 122 milliards d’euros en 2016 en faveur de l’UE. Donc les USA avec leur arsenal militaire permettent de protéger l’Europe de part la protection OTAN. Ils sont ceux qui dépensent le plus, et du coup on peut se permettre en Europe de ne pas trop dépenser dans nos armées. Mais en plus, économiquement on profite largement des échanges avec les USA…
            Donc en dehors de la dépendance pour la fourniture d’armements pour certains pays, je ne vois pas en quoi les liens UE-USA sont tels que vous les décrivez. Et que ce soit une dépendance envers les USA ou par exemple la France, un pays qui n’a pas d’industrie de l’armement dépend forcément de l’extérieur, et de leur point de vue, dépendre des USA ou de la France, c’est pareil…

    • Barfly dit :

      La voie à suivre, c’est laquelle ?
      Celle du nationalisme et de l’islamisme ?
      Erdogan n’a pas l’intention de devenir un satellite de la Russie. Son camp à lui, c’est celui de l’Empire Ottoman. Deux mondes très différents qui n’ont jamais très bien cohabité.

      • wagdoox dit :

        celle de la diversitification des armements pour justement rester indépendant.
        C’est l’indépendance qu’il faut rechercher pas la turquisation, l’américanisation ou meme le russification (plein de néologisme je sais).

      • ScopeWizard dit :

        @Barfly
        .
        « La voie à suivre, c’est laquelle ?
        Celle du nationalisme et de l’islamisme ? »
        .
        Non ; ensuite tout dépend de ce que vous entendez précisément par « nationalisme »…
        .
        Donc , si ce n’ est pas celle du nationalisme et encore moins celle de l’ islamisme , d’ après vous , de laquelle pourrait-il bien s’ agir compte-tenu de nos situations géo-politiques comme géo-stratégiques ?

    • Totec dit :

      Un atlantisme tellement affirmé qu’on essaye a tout prix de monter une industrie de la défense européenne afin de pouvoir developper une autonomie face aux industries us. Ce qui est, l’ESA nous le prouve, tout a fait réalisable.

  11. Le Breton dit :

    Comment Ankara va riposter sérieusement ? Puisqu’une riposte économique est impossible, ils vont faire quoi, marcher sur la Grèce ?

    • sergeat dit :

      En faisant passer le gaz russe par le sud pour alimenter l’Europe du sud,et ainsi bypasser les robinets qui SONT TOUS EN ALLEMAGNE(merci Hollande)

      • Thaurac dit :

        il va y avoir un gazoduc partant des champs gaziers israeliens et egyptiens vers chypre( qui s’y branchera) et alimentant la grèce, italie…

    • NRJ dit :

      Non… Peut-être juste refuser d’effectuer la maintenance des appareils à destination de l’Europe. Dans ce cas, les US n’en auraient rien à faire, maisles européens se retrouveront avec des F-35 inutilisables. On peut supposer également qu’ils pourraient tenter de prendre Manbij après Afrin, quitte à tuer quelques FS américains. Je ne suis pas sur que les US tenteraient dans ce cas d’envahir la Turquie en bonne et due forme

      • Albatros24 dit :

        Et FS français et d autres pays de l OTAN?…
        Non Erdogan ne fera pas intervenir son armée contre ses alliés. Il risque tout simplement une déroute sur place face aux avions et artillerie de ces pays… il ne le fera pas pour ne pas être exclu de l OTAN… pas fou l Erdogan.

      • Carin dit :

        À NRJ
        Vous pensez vraiment que erdogan va ordonner à ses troupes d’envahir Manbij, et de tuer quelques forces spéciales… vous oubliez qu’il n’y a pas que des américains sur place … il y a aussi des FS français, anglais, canadiens… vous croyez que ce Monsieur erdogan va courir le risque de voir ses F16 détruits en plein ciel, et ses troupes au sol proxis comprises se faire laminer par les avions de la coalition même si les américains décidaient de s’assoir sur la vie de leur FS, vous croyez que les autres pays cités plus haut y sont prêt??

    • clément dit :

      Ils vont appeler 60 millions de consommateurs !

    • Anonymous dit :

      Ils sont en position de force du fait de leur position stratégique.

    • Bomber X dit :

      Non le trou du turc ottoman fera un discourt à l’emporte pièce sur le génocide amérindien: oui au moins 15 millions de morts selon lui.

      • Orion dit :

        Là vous avez raté une occasion de vous taire, le génocide Amérindien est une réalité reconnu et le chiffre est bien supérieur a celui que vous citez…
        .
        Quelques cours d’Histoire (en dehors d’history channel) ca vous ferait un peu de bien.

        • Bomber X dit :

          Hum, oui je ne nie pas ne pas connaitre l’exact nombre estimé sur ce génocide (j’avais en tête une évaluation à 5 millions pour la population totale nord amérindienne merci de me donner vos sources sur ce nombre de morts). Cela dit, à vouloir jouer les donneurs de leçons vous ratez complétement le propos. La lune et le doigt vous connaissez ?

          • Hermes dit :

            Nihil affirmat quod non probet.
            .
            Gardez vous les critiques aux champs que vous connaissez.
            .
            Le doigt et la Lune vous siéent parfaitement a la tournure de votre commentaire, on aborde pas des sujets aussi sensible que les génocides à la légère en balançant des chiffres au pifomètre pour attirer l’attention en bombant le torse.
            .
            Quand aux sources, vous avez visiblement internet, vous êtes donc parfaitement à même de taper « génocide(s) amérindiens » pour trouver tous les ouvrages et articles sur le sujet.
            Je vous rassure, ça prend pas longtemps avant de tomber sur des chiffres, même si ces derniers sont imprécis au possible dû a la période, vous constaterez avec tristesse que la seconde mondiale n’est pas le plus grand massacre humain.

    • wagdoox dit :

      Puissance de nuisance./

    • Eowya dit :

      – Quitter l’OTAN par ex, priverait les USA de leurs bases stratégiques les plus importantes dans la région.
      – Ne pas effectuer la maintenance des moteurs F-35 risquerait de créer de graves problèmes de maintenance pour ce chasseur, et dont la résolution prendrait du temps, de la paperasse et de l’argent.
      – Les olléoducs de pétrole esquivant la russie passent par la Turquie. C’est toujours un puissant argument de négociation !

      • Intox dit :

        Grace à l’Allemagne principalement, parce qu’elle veut être le nœud principal de distribution du gaz en Europe, et aux USA comme toujours, on n’a pas droit au South Stream passant par la Bulgarie, par contre on aura droit au Turkish stream passant par la Turquie avant certainement la Grèce. C’est vraiment stupide de vouloir se mettre la tête sous le billot turc, vu les moyens de distorsions que ce pays a déjà sur l’UE.

    • MD dit :

      En fermant les détroits à l’US Navy . Mais alors il prendrait là de très sérieux risques.

  12. Fralipolipi dit :

    Il y a un autre type d’armement relativement stratégique que la Turquie a prévu d’acheter à ses ‘partenaires’ de l’OTAN.
    Il s’agit du Mamba Aster30, proposé par la consortium Eurosam.
    http://www.opex360.com/2018/01/06/turquie-confirme-choix-consortium-franco-italien-eurosam-futur-systeme-de-defense-aerienne/
    … Plus le temps passe – depuis la confirmation en Turquie de l’achat en parallèle du système russe S400 – plus je me demande si l’Europe n’a pas intérêt à se poser les mêmes questions que les US sur le côté opportun d’une vente à la Turquie (en l’occurrence du F35).
    Avec tout ce que nous savons de la situation politique au Sud, mais aussi à l’Ouest de la Turquie, et également autour de Chypre, … le jeu en vaut il la chandelle ?

    • Frédéric dit :

      Bonne question… Il y aussi le programme A400M et celui du radar de contre batterie Cobra dont la Turquie est partie prenante.

    • Nexterience dit :

      Oui, qui d’ autre peut lui proposer un tel transfert de techno? Il y a des avantages à vendre à cet allié aux intérêts divergents mais les inconvénients paraissent bien lourds.
      Anecdote turco française du jour qui va vous déplaire, les modules du futur SMART-S du Charles de Gaulle seront… turques.

      • Gremlins dit :

        Thales ne reste pas maître en la matière (SMART-S) ?

      • Pierro dit :

        Ça sort d’où cette info ?
        Qu’est-ce que le SMART-S a à voir avec la Turquie ?

    • Orion dit :

      Sauf qu’on ne veut pas « perdre » la Turquie, et qu’un Aster30 est relativement moins sensible qu’un F35…

    • wagdoox dit :

      excellente question qui amène aussi celle des risques que prennent les russes, les S400 seront aussi espionner s’ils sont connecter aux appareils OTAN. Sans compté que le big data du F35 passe par les US (meme ceux des turcs).

  13. Robert dit :

    Le syndrome du crocodile, grande gueule et petits bras.

  14. Rigel dit :

    Que va faire le sultan Erdogan ?
    Un nouvel aghet, , contre les américains, les européens ?
    Il sera réduit en poudre….

    • Rigel dit :

      Que l’on mette ces ottomans devant le mur de leurs responsabilités une bonne fois pour toute, et interdisons leur de nous menacer. Ne soyons pas complices de ces génocidaires, le premier génocide du XXeme siècle.
      Il peuvent nous menacer et on devrait se mettre à plat ventre ???
      Négatif

      • jyb dit :

        @rigel
        rendons à césar ce qui est à césar. Le premier génocide du XXème siècle est le fait des allemands (eh oui, déjà)
        Les allemands ont massacré dans les années 1904, le peuple herero (namibie)
        L’allemagne a reconnu officiellement il y a quelques années qu’il s’agissait bien d’un crime contre l’humanité qualifié en génocide.
        Ce qui ne diminue en rien la portée de votre remarque. Au contraire, les turcs seraient bien inspiré de faire le même travail sur leur histoire que les allemands.

        • Thaurac dit :

          Pogrom russes, famine volontaire de staline contre l’ukraine…il n’en manque pas, et dans le monde entier, certains sont plus médiatiques que d’autres

        • aleksandar dit :

          Oui mais les Turcs considèrent que le génocide arménien est le fait de l’empire Ottoman, pas de la Turquie moderne crée après en 1923
          On peut considérer cela comme une argutie juridique mais c’est leur réponse.
          Maintenant il est évident que le culte de l’empire ottoman mis en place dernièrement par Erdogan affaiblit considérablement cette justification.

        • MD dit :

          Désolé de vous contredire . Les Allemands ont été devancés au début du XX ème siècle par l’armée britannique pendant la 2 ème et dernière guerre du Transvaal , lorsque celle-ci a créé les premiers camps de concentration où les civils , blancs ou noirs , des vieillards et surtout les femmes et enfants boers avec leurs servsont morts par milliers de faim et de maladie.

  15. patex dit :

    En essayant de mettre tout le monde dans le même bateau et de mettre une camisole à tous leurs « partenaires » dans le programme F-35, les américains se sont complètement fourvoyés. Ils commencent seulement à en payer le prix… quand le programme a été lancé, la situation géopolitique en Europe était bien différente ! La Turquie pourrait finalement etre un catalyseur de la chute de l’hégémonie américaine comme vendeur d’armes en Europe et favoriser les coopérations européennes à l’avenir. La victime collatérale de tout ceci est le Royaume-Uni, dont BAE s’est allié à un constructeur turc pour le design d’un avion de 5eme génération. A l’heure où le Royaume-Uni est plus que jamais isolé, ils ne risqueront pas d’armer un pays potentiellement ennemi des Etats-Unis, tout simplement car BAE en est très dépendant ! (environ 40% de leur activité y est réalisée)

    • Eowya dit :

      Non, seulement les Européens se sont fourvoyés, les américains n’auront aucun problème a effectuer leur maintenance, et connaissant les américains, ils pourraient même avoir le culot de demander aux pays membres de leur programme de ne plus faire leur maintenance de moteur en turquie mais… Chez eux !

  16. B_KPF dit :

    si j’ai bien compris, le problème est que les Turcs vont devoir « entrer » dans le système S400 toutes les signatures radars (ou autres) des avions de combats de l’OTAN ? donc pas que le F35, mais tous ? quelqu’un peut expliquer simplement ?

    merci

    • Thaurac dit :

      Ouais, faudrait qu’un militaire turc vienne nous expliquer, ce serait marrant…

    • Albatros24 dit :

      Si le S400 est bien connecté à l armée russe cela fait effectivement peur pour la suprématie actuelle de l OTAN en aviation.
      Mais la Grèce n utilise t elle pas le S300 ?

  17. Fafou dit :

    J’ai ris…jaune!
    Quand on est dans l’otan, on achète national ou européen ou américain.
    Pas à la cible (Russie) considéré comme tel par les politiques et l’etat major de l’otan. Et je ne suis pas anti russes mais je ne comprendrais pas qu’un pays EUROPÉEN achète russe.
    Comment la RAF peut permettre l’entretien de ses moteurs chez les turques?!?
    Qu’attend on pour les remettre au minimum à leurs place diplomatiquement? Et j’ecris bien au minimum. Prenons les économiquement.

    • Orion dit :

      Techniquement ils ne font rien de mal les Turques.
      .
      Mais les USA ne font rien de mal non plus a ne pas vouloir vendre leurs systèmes avancée…

    • etagius dit :

      Le monde n’est pas si binaire. La Turquie est en désaccord avec ses ‘alliés’ de l’Otan sur pas mal de sujets. Il y a aussi eu le coup d’état manqué peut être inspiré par certains de ses ‘alliés’. Alors que la Turquie se cherche une indépendance stratégique, ca peut se comprendre. Par contre, même en étant un pays stratégiquement placé, à trop chercher à tirer bénéfice de tout les cotés (comme l’a fait l’Ukraine), il y a un risque de tout perdre.

  18. auxsan dit :

    vive les consortiums et les partenariats multi-étatiques !!
    on voit ce que ça donne….

  19. Albatros24 dit :

    La riposte d Erdogan est maintenant connue : il va acheter avec l argent des F35 :
    Des chasseurs 5g
    Des porte avions
    frégates
    missiles…
    Aux chinois.

  20. Dimitri dit :

    Sauf que la Turquie a beaucoup plus de moyens de pression que vous ne pouvez imaginer.

    • Barfly dit :

      Tu as raison, ils ont beaucoup de moyens de pression.
      Mais l’Europe et les USA ont aussi beaucoup de moyen de pression (économique notamment).
      Bref tout le monde y perdrait.

      • wagdoox dit :

        Sauf que la Turquie peut se le permettre, l’occident non.
        suffit de voir l’accord génial sur les immigrants.
        Les opinion publiques occidentales sont une plaie dans ce genre de situation.

      • Dimitri dit :

        Et oui la Turquie c’est 80 millions d’habitants, une économie vigoureuse, un membre fondateur et 2ème armée de l’OTAN et un peuple patriote et uni en majorité derrière son leader. Elle est située dans une région stratégique. A la fois en Europe et en Asie à 2 pas du Moyen-Orient et de la Russie. D’ailleurs pendant la guerre froide, il était possible que ce soit la première zone traversée en cas d’offensive soviétique. C’est pour cela quelle était sur-armée grâce à l’OTAN et encore aujourd’hui, surtout en blindé , environ 4000 chars ( beaucoup en reserve) et artillerie (~dans les 10 000 pièces de tout calibres). Et sa marine en cas de conflit devait avec la marine grecque (certain navire donnés par l’OTAN) faire blocus et bloquer la marine soviétique en mer noire le temps que des renforts arrivent.

    • Dans le bayou dit :

      Un descriptif, SVP ?

  21. Polymères dit :

    Ahhh la Turquie…
    En parallèle du sujet, notons qu’Erdogan a décidé d’avancer les élections présidentielles et législatives à fin juin 2018 au lieu de novembre 2019.
    Une anticipation qui prend de court son opposition déjà bien malmenée par les purges et autres, mais aussi une certaine peut, une certaine crainte sur le devenir, notamment économique du pays. Cette élection (qu’il gagnera sans doute) lui permettra de diriger le pays avec les pleins pouvoirs, depuis le « oui » au référendum constitutionnel.
    Erdogan a promis de lancer de nouvelles opérations militaires, pour anéantir ses ennemis jurés, ses terroristes, entendez les kurdes qui ont des armes et qui pourraient obtenir une autonomie qui pourrait être contagieuse…
    Mais Erdogan envisage t-il peut-être des décisions fortes qui pourraient avoir un impact important sur le pays, ce qui pourrait justifier également ces élections, afin d’être tranquille et d’éviter que le mécontentement puisse s’exprimer l’an prochain.
    .
    Mais d’une manière plus globale, on est très clairement dans un jeu d’influence entre américains et russes, avec au milieu une Turquie qui veut s’affirmer et tirer profit de tous les partis, notamment en exploitant sa position vis à vis du conflit en Syrie (que ce soit le gazoduc russe, les S-400, les turcs n’ont presque rien payés, tout est financé par les russes et le S-400 se fait sous forme d’un prêt).
    Mais le conflit en Syrie évolue de mois en mois et on se retrouvera bientôt dans la situation qui était prévisible depuis un certain temps, celle ou il n’y a que 3 zones, celle d’Assad et ses alliés, celle des turcs + alliés et bien entendu la zone des FDS (essentiellement kurdes) soutenus sur le terrain par les américains et un peu les français.
    Comment ces 3 entités vont se comprendre? Là est la grande question, ce qu’on peut dire c’est que les turcs et les rebelles qu’elle contrôle en partie ne sont pas des amis d’Assad, ni des FDS. Qu’Assad n’est pas prêt d’accepter la présence turque, même si les russes le sont, le rapport de force va changer et bientôt Assad remontera toutes ces forces dans cette région (après avoir pris le Sud). Les loyalistes sont également opposés aux FDS, même si pour l’instant, en dehors de Deir-Ezzor, on se plait d’un statut quo qui évite de maintenir des lignes de défense mobilisant des troupes nombreuses.
    Les FDS eux, restent dans une position de défense, ils vont terminer de défaire l’EI, puis retourneront à tenir les lignes en repoussant si nécessaire les actions ennemis, une position reposante qu’ils doivent aux américains.
    Commente ça se passera? Ne va t-on pas assisté à des retournements importants? On peut le pressentir. Une action des turcs contre les kurdes, une action d’Assad contre les turcs, une action d’Assad contre les FDS en parallèle d’une action turque, les scénarios sont nombreux et ça peut pousser des pays comme la Russie et les USA à prendre certaines distances de leurs soutiens. J’ai toujours pensé que les russes seront mis un peu de côté le jour ou ils ne seront plus vraiment utile militairement, que l’Iran prendra la chose militaire en main lorsqu’il faudra attaquer les FDS soutenus par les américains et autres. Les russes ne veulent pas se mouiller dans une telle aventure et la tension entre l’Iran et les USA (avec l’accord nucléaire) pourrait se matérialiser militairement en Syrie.
    Erdogan il a ses envies et son discours, mais bien des choses peuvent changer en Syrie, le poussant à se rapprocher ou à s’éloigner des occidentaux ou des russes. De même que la situation économique turque peut basculer en peu de temps, de même que le risque politique et social reste présent dans le pays, malgré la main de fer qu’Erdogan impose.

    • Motinio1 dit :

      Très bien résumé !
      Je pense que logiquement la Russie va pousser vers un accord Turco-Syrien contre les FDS, qui sont les seuls pas supportés par les russes, les US (et FR) n’y pourront rien et sortiront comme Trump le voulaient déjà, en suite Assad gardera la partie utile de la Syrie et les rebelles une certaine autonomie au nord…

      • wagdoox dit :

        sauf que le turc se prend pour un ottoman et qu’il veut son califat…

      • Polymères dit :

        La Russie ne poussera pas à un accord contre le FDS, car les russes ne veulent pas assumer une prise de position anti-américaine, elle ne cherche pas la confrontation avec eux.
        Si la logique idéologique voudrait un tel accord, la realpolitik pousse en sens contraire, celle ou la Russie laisserait faire Assad et l’Iran assumer une aventure contre les américains et à fortiori, nous. Ils laisseront faire, ils pourront soutenir derrière, mais ne s’impliqueront pas sauf si ça tourne mal pour les forces loyalistes, là ils joueront les faiseurs de paix.
        Il est faux d’imaginer que les américains sont en position de faiblesse militaire en Syrie, ils ne sont peut-être pas nombreux sur le terrain, mais la seule faiblesse américaine en Syrie, c’est leur refus de s’engager pour des questions financières, d’opinion public mais non par incapacité militaire (ce qui pourrait par contre être notre cas). Que ce soit les turcs ou d’autres, la difficulté n’est pas de péter quelques blindés US autour de Manbij ou Deir Ezzor, en imaginant que les américains vont fuir. C’est bien mal connaître les américains, s’ils se font attaquer, ils répondront et ils ont les moyens de le faire, ils ont les moyens de mettre en échec tous les acteurs sur le terrain. Les turcs ont réussis à prendre la zone d’Afrin par ce que c’était une zone kurde sous protection russe et que ces derniers sont partis pour leur donner ce cadeau.
        Tant que les américains seront là, ni la Turquie, ni la Russie n’attaquera, ils cherchent à négocier, font la pression, du chantage, c’est certain, mais ils savent qu’ils ne peuvent pas justifier une attaque par rapport à la position qu’ils occupent.
        En réalité, il n’y a qu’Assad qui peut assumer une certaine légitimité dans une attaque contre les américains en Syrie. Il est épaulée par des milices, des mercenaires (y compris russes) et pourrait faire des offensives. L’Iran, qui supervise largement cela pourrait même s’impliquer directement en fonction de la détérioration des relations avec les USA.
        Mais faut le dire, les forces d’Assad ne valent pas grand chose, même si certains disent qu’elle est forte, mais elle est forte contre des rebelles complètement cassés avec le soutien aérien russe. Mais attaquer les américains, on l’a vu plusieurs fois, la réponse ne tarde pas et elle est radicale, elle calme pour des mois les ardeurs guerrières de ceux qui sont touchés. Donc il est compliqué d’imaginer une grande offensive d’Assad contre les américains, c’est se ramener des problèmes, de même qu’aller titiller Israël, ce ne sont pas des miliciens armés de kalash sur des pick-up, Damas est à portée de canon du Golan, même s’ils en rêvent tout comme le Hezbollah, il y a parfois des moments dans une guerre ou il faut bien réfléchir, car un mauvais calcul, qu’on pense facile, peut tout chambouler.
        .
        Tout sera donc fait pour faire sortir diplomatiquement les américains, d’autant que Trump y est très favorable. Les américains cherchent une solution en appelant les nations voisines à envoyer des troupes arabes pour faire la relève, mais jamais les saoudiens ou les qataris ne seront pris avec le même sérieux dissuasif que les USA.
        Par contre les américains, qui peuvent sembler « absent » au conflit et dans son règlement, disposent en réalité de belles cartes dans leurs mains. Ils peuvent marchander avec tout le monde car tout le monde espère d’eux certaines choses, alors que les américains ne demandent, pour l’heure pas grand chose, du moins un accord politique excluant Assad, donc impossible à obtenir.

      • Totec dit :

        Personnellement, je crois me souvenir qu’Assad a dépêché les milices pro-regime soutenir les fds au début de « rameau d’oliviers » contre les turcs (même si ce ne fut pas efficace), que les turcs ne sont pas des fans du-dit Assad et que les kurdes se sont toujours mieux entendus avec les syriens qu’avec les turcs.

        Je pense par ailleurs que si le gouvernement syrien a conclu autant d’accords avec les insurgés, c’est parce que les russes ont tiré profit de leur experience lors de leur séjour en afghanistan. Assad a l’origine voulait trucider TOUS les terroristes il me semble. M’est donc avis que les intérêts et affinités des fds et syriens les regrouperont, sous l’impulsion des russes, contre les turcs.

        Si turcs et syriens se mettent directement sur la tronche, je pense sincèrement que l’otan laissera erdogan se demerder et tentera de provoquer son renversement en interne (histoire de remettre un bon vieux kemaliste en place) tandis que russes et iraniens soutiendront indirectement Assad dont ils ont le plus grand intérêt a ce qu’il reste en place.

        Et pendant ce temps, Israel et l’AS continueront leur relation passive/agressive contre Téhéran.

        Au final, m’est avis que tout le monde se tapera dessus, mais que rien ne changera vraiment.

    • Thaurac dit :

      C’est aprti comme en russie avec poutine, en chine avec Xi..etc, comme dans tous les régimes totalitaires, car la turquie en est un, pas d’autres mots pour qualifier ce régime , dictature nationaliste et religieuse

  22. Rothman dit :

    Je trouve étonnant que les USA utilisent une terminologie typiquement communiste empruntée au parti communiste Chinois des années 60 en qualifiant les russes et les Chinois de régimes « révisionnistes ».Cela signifie que la Chine va être évincée de plus en plus de,la sphère du capitalisme US et trouvera face à elle la puissance militaire américaine . La Turquie devrait se méfier , car aprés l’éviction de l’EU, c’est l’éviction de,l’Otan qui lui pend au nez .

    • wagdoox dit :

      les Turcs ne veulent plus de l’UE depuis un long moment.
      Dès que l’armée a été mise de coté par l’UE elle n’était déjà plus bonne à rien.
      Ensuite les crises institutionnelles et politiques de l’UE ont largement refroidi les quelques retardataires turcs.

    • Polymères dit :

      La Turquie n’a pas été dégagée de l’UE, elle n’a jamais été un membre et n’a jamais collée aux critères. Erdogan hérite d’une demande d’adhésion qui n’est pas la sienne. L’ambition européenne, c’est celle d’une partie du peuple turc, pas la base des nationalistes islamistes d’Erdogan, mais en particulier la population d’Istanbul. Il garde donc intact cette ambition de rejoindre l’UE, en rejetant la faute sur l’UE les raisons du blocage, lui il ne fait rien pour conformer son pays à ce qui est demandé, il fait l’inverse. En maintenant cela, il espère sans doute créer un ras le bol et une animosité avec l’UE qui retournera l’opinion des populations qui voient toujours leur vie et leur avenir avec l’Europe.
      L’Otan c’est un peu pareil, l’ambition d’Erdogan est simple, c’est faire de la Turquie une grande puissance régionale et dominatrice, il ne souhaite pas d’obstacles ou des alliés qui lui disent « stop », il veut des alliés qui se plient à ses intérêts. C’est pour cela que l’Otan est très nettement une contrainte aux ambitions d’Erdogan, mais c’est également une grande contrainte que de s’en isoler, voir d’en devenir un ennemi en cas de tensions, notamment avec Chypre et la Grèce.
      Moi je me demande si Erdogan finira par assumer sa politique, ce qui impliquera un isolement (abandon de l’adhésion à l’UE, sortie de l’Otan) qui peut être très dangereux, tant du côté militaire qu’économique (car ce genre de bouleversements géopolitique a son influence sur la finance, les investissements, l’inflation monte, la monnaie chute, il suffit qu’un risque de sanctions planent et c’est la cerise), ou alors s’il va se calmer.

  23. ROFFO dit :

    Bonjour.
    Ne pas oublier l’existence du
    gazoduc qui part de Russie et traverse La Turquie, pour contourner l’ Ukraine.

  24. Gremlins dit :

    La menace principale est de lâcher des hordes de djihadistes, migrants pardon sur l’Europe.
    La Turquie d’aujourd’hui est bien pire que toute celle que nous avons connues par le passé.
    Erdogan a réalisé la Taqîya façon étatique, chapeau. Et là on va avoir un réveil pénible.
    https://www.youtube.com/watch?v=uiJ_EPemBy0

    • Thaurac dit :

      faut prévoir, virer(ou interdire) les ong qui font des ingérences en politique intérieure et extérieure,
      Idem certaines assos et collectifs, et faire enfin un réferendum sur cette p….n de politique du multiculturalisme, on saura alors ce qu’en pensnet les français!

  25. Edouard dit :

    Ce qui prouve aussi et une bonne fois pr tte qu’acheter le F35 enferme les clients ds une obligation américaine. Dc les montants colossaux mis ds cet avion seront indirectement récupéré.
    Les ricains st très fort et les clients un peu bénets. Au final la furtivité ils s’en tapent. C’est l’inter operabililité qui est réellement important.

    • wagdoox dit :

      c’est plus de l’interopérabilité c’est une vassalisation par la norme (la stratégie de l’UE au niveau mondiale je rappels) que LM et l’USAF ont parfaitement mis en place.

    • ScopeWizard dit :

      @Edouard
      .

      Benêts ?
      Vous êtes sûr que les clients sont si benêts que ça ?
      Même s’ ils l’ étaient , n’ y a t-il qu’ un seul individu concerné par la prise de décision ?
      À mon avis , il y a quelque chose qui incite bien là où il faut , à être « benêt » dans cette affaire ….

  26. Thaurac dit :

    Je suis sûr que certains doivent se mordre les doigts de ne pas avoir pris le rafale…

  27. Robinson dit :

    En caricaturant, les F35 seraient des super-drones pilotés à distance par les US ?

  28. JG von Rheydt dit :

    La position de la Turquie est beaucoup trop stratégique pour que les USA puissent s’en passer. Et s’il leur venait l’idée d’exclure la Turquie de l’OTAN, comme certains le suggèrent, Erdogan pourrait clamer haut et fort qu’il a chassé les Américains de chez lui, ce qui lui assurerait une encore plus grande popularité dans pas mal de pays.

  29. librexp dit :

    Excellent le passage « en réponse aux violations des traités » suivi par une batterie de disposition américaines.

  30. POUR CEUX QUI REGARDE LE SITE
    LES RUSSES DEPUIS PLUSIEURS ANNÉE ESSAYE DE S INVITÉ ET S INITIER DANS LA.VIE POLI ET INFLUENCÉ LA.FRANCE .
    SPUTNIK
    POUR INFO C UN SITE DE PROPAGANDE DE L ETAT RUSSE .QUI VEUX INFLUENCÉ LES FRANCAIS.
    DEUXIO
    POUR INFO L ANTIVIRUS KAPERSKI
    ET AUSSI SOUS CONTROLE DE L ETAT RUSSE.

    BANDES D IGNARES
    CE MESSAGE S ADRESSE AU FRANNCAIS C QUI REGARDE C SITE .

  31. BD-BLOGEUR dit :

    Dégager d’urgence le morveux sultan de l’OTAN!
    Les économistes raisonnent avec l’intelligence d’un poisson rouge…
    Perdre un marché ennemi, c’est juste renforcer les échanges et les économies des partenaires commerciaux amis!
    Ecrouler l’économie turque, c’est impacter l’économie russe, et mettre un frein aux ambitions hégémoniques de la Chine à travers ses routes de la soie, tout en asphyxiant l’Iran et le Pakistan…
    C’est une suite de dominos s’écroulant les uns sur les autres, pour notre plus grand profit à tout niveau, économique, militaire, social, environnemental.

  32. Jean dit :

    La France n’a qu’à proposer le Rafale… je sors….