Pour la troisième fois en 20 ans, Séoul et Pyongyang amorcent un rapprochement « historique »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. Robert dit :

    C’est une bonne nouvelle pour la paix dans la région et le monde.
    J’attendais ce geste depuis longtemps, qui me paraissait plus constructif que des déclarations guerrières, espérons qu’il porte des fruits.

    • dakia dit :

      Great!!
      Next ? une poignée de main historique entre bibi et hassan sur la frontiere.
      Oui ? ah on me souffle à l’oreillette que cela ne sera pas possible tout simplement qu’ils ne partagent pas une frontiere commune..

  2. wagdoox dit :

    Sachant que la Corée du Sud est puissante nucléaire virtuelle…
    Espérons pour le meilleur et préparons nous au pire.

  3. reverjovial dit :

    Tout cela dépend directement d’un seul homme en Corée du Nord et quand on sait que cette dynastie familiale est incohérente, parano, mégalomane et obsédé par son pouvoir on peut raisonnablement s’inquiéter pour la suite. Jamais 2 sans 3 .

    • aleksandar dit :

      C’est fou comme tous les gens qui ne plaisent pas aux occidentaux sont  » incohérent, parano, mégalomane et obsédé par le pouvoir  »
      Peut être que si un dirigeant dans un autre pays avait vu l’occident massacrer un tiers de son peuple sans aucune finalité militaire il serait un peu parano, non ?

      • Rigel dit :

        Quoi qu’est ce tu dis ?
        1/3
        Où quand comment ?
        Que l’occident ait massacré d’autres peuples , c’est une réalité, mais 1/3 de lui même ?
        La première et seconde guerre n’arrivent pas à ce nombre, heureusement… Je ne compte pas la Russie et URSS, pas occidental.
        On peut vous rétorquer que Staline à fait crever pas loin de 30 millions de russes en plus de 30 ans de règne absolu. On vous épargnera les milliers de morts provoqués par Tsars et tsarines…
        Avant de montrer du doigt l’autre, certains feraient bien de pointer du
        doigt leur trou de balle.
        Je préfère les personnes qui font la balance, occident méchant, mais aussi, Russie méchante…. Ça se rapproche de la « vraie » réalité…

        • Rigel dit :

          Apprends à formuler tes phrases
          L’occident a massacré des peuples, méchant, mais l’occident n’est pas responsable des massacres américains au Vietnam, des allemands nazis en Europe, contre les juifs, tsiganes homosexuels, handicapés, d’autres pays d’occident les combattaient… Vous vous souvenez ?
          Mais je vous le redis, n’oubliez pas ce que les russes et soviets ont fait, et perpétrés comme massacres, chez eux et à l’étranger, utilisant des pays alliés pour commettre leurs méfaits, ou pour provoquer leurs ennemis occidentaux, et d’ailleurs ça continue.

      • WaterBoy dit :

        « l’occident massacrer un tiers de son peuple sans aucune finalité militaire »
        Il parle de quoi le monsieur?

      • Eric dit :

        La seule question qui se pose en vous lisant, c’est : quand diable l’occident a t-il bien pu « massacrer » un tiers du peuple nord-coréen ??? Si vous évoquez la guerre de Corée de 1950 – 1953, elle a tué autant, voire plus de sud-coréens que de gens du nord, et elle a été déclenchée par le propre grand-père de Kim, dans le but d’envahir le sud et de réunifier le pays de force sous la férule communiste !

      • ALAIN dit :

        aleksandar
        Vous pensez sans doute aux plus de 100 millions de victimes du communisme, en Russie et en Chine, la famille Kim en bon communistes a bien contribué de père en fils a se massacre. il et temps que cela cesse,

    • Alex dit :

      « incohérente, parano, mégalomane et obsédé »
      Il est bien plus intelligent que la propagande occidental veut bien le montrer …

    • Auguste dit :

      Incohérente?.Pas tant que çà.Un rappel de l’histoire du nucléaire coréen.
      1)Après la guerre de Corée,le père de Bibendum avait proposé à Bush père le maintient des troupes américaines en Corée du sud,contre la reconnaissance de la Corée du nord.Bush n’a pas répondu.Le Coréen a compris qu’il fallait mettre en route le programme nucléaire,s’il voulait sauver sa peau.
      2)Sous Clinton on avait promis l’arrêt du programme nucléaire contre une aide financière et des centrales électriques.Quand la Corée du nord a voulu entrer dans la Banque Asiatique de Développement,pour financer son développement,les US et le Japon ont mis leur veto.Quant aux centrales électriques promises,elles n’ont pas vu le jour. (ou une?)
      Quoi qu’on pense de Bibendum,à sa place on serait en droit de se méfier

      • Frédéric dit :

        ? Les centrales électriques étaient en cours de construction en Corée du Nord, et ce régime a  »nationalisé » le matériel valant des centaines de millions. La France en autre a perdu des dizaines de millions d’euros dans l’affaire.

        • Auguste dit :

          Les centrales n’ont jamais été livrées.De plus les 500 000 tonnes de mazout promis par les USA ne sont pas arrivées et ont peut-être été la cause de la famine qui s’en est suivie.Les USA étaient persuadés à l’époque que le régime allait s’écrouler avant l’application des accords.

    • Robert dit :

      Reverjovial,
      Je crois que votre réaction est symptomatique d’un certain état d’esprit, pourriez vous développer au cas ou je me trompe ?
      Cette nouvelle est objectivement positive, nous ne savons rien de l’avenir, mais il semble que ce soit une bonne chose en soi, non ?
      Pourquoi faut-il toujours que concernant certains sujets, la Russie, Assad, Corée du Nord, il faille aller dans la surenchère, même quand il n’y a pas de raison ?
      Ma question n’est ni moralisante ni accusatrice, j’aimerais juste comprendre.

      • Barfly dit :

        C’est fou ceux qui jouent les vierges effarouchées lorsqu’on qualifie un dictateur de « parano, mégalomane et obsédé par son pouvoir ».
        Rassurez moi, vous considérez bien Kim Jong-Un comme un dictateur ?
        Ou alors son anti américanisme suffit à faire de lui un saint homme ? Et pourquoi pas un allié pendant qu’on y est ?

        Sinon, j’ai quelques doutes sur la démarche subite de la Corée du Nord, mais j’espère vraiment que les choses vont s’apaiser dans la région et que tout ce beau monde va enfin se serrer la main et se calmer.

        • Robert dit :

          Barfly,
          Si c’est à moi que s’adresse cet interrogatoire, j’ai pour habitude de dire ce que je pense, donc pas nécessaire d’insinuer ou de chercher des sous entendus dans mon propos.
          Et je ne répond aux interrogatoire que face à la police, et encore.
          Si je relis l’article, nous parlons bien d’une rencontre inédite et, espérons-le décisive dans le progrès des relations entre les deux Corées ?
          J’ai la triste impression que vous réfléchissez en schémas de pensée étroits, dès qu’un exprime un avis, il faut à tout prix le placer dans une case. Or, la réalité est plus complexe que ça.
          Est-ce que, selon vos critères, une poignée de main entre deux ennemis dans une zone régionale très dangereuse, est une bonne nouvelle ou pas ?
          Je ne vois pas vraiment ce que viennent faire les USA là-dedans, et je me fiche de savoir si Russie et Chine ont influencé cette rencontre, seriez-vous sujet à des obsessions, en proie aux idées fixes ?
          Je ne suis pas madame Irma ni la police de la pensée, je laisse ça à d’autres qui le font très bien n’est-ce pas ?, mais je ne regarde que la situation inédite qui peut éventuellement laisser espérer un mieux.
          C’est aussi comme cela que je fonctionne quand je parle d’autres pays, et ceci malgré la police de la pensée qui veut enfermer tout ce qui est dit dans une case, licite ou illicite.

        • Pluton dit :

          Faut arreter aussi de jouer aux ingenus… des dictateurs y’en a plein, on en a soutenu plein, et on continue a en soutenir.
          Pour rappel les usa ont soutenus un regime dictaturial en coree du sud pendant pres de 50 ans, qui tenait des discours a la phraseologie etrangement semblable a celui de son voisin sur de nombreux points.

          La coree du nord ne considere pas vraiment la coree du sud comme l’ennemi, mais elle la considere sous-occupation, parler avec les sud coreens n’est plus un probleme pour eux depuis longtemps.
          On sait que ce que vise la coree du nord, dans un premier temps, c’est que les usa accepte le dialogue avec eux, et une certaine normalisation des relations (toute la sequence nucleaire est lie a cela, sanctuarise le pays comme tout autre puissance nucleaire, et avoir un levier rendant incontournable des negociations).
          En gros depuis la fin de la dictature en coree du sud (fin des annees 80), chaque fois qu’un grouvernement ouvert au dialogue est elu en coree du sud, la coree du nord accepte de discuter… y’a rien de surprenant, soudain…

          • Szut dit :

            @Pluton
            Pluton vous nous menez en bateau. Quand vous dites la CDN, vous dites en réalité Kim et sa clique. Le peuple de la CDN est soit complètement incapable de raisonner après le lavage de cerveau que lui a fait subir le régime, soit trop terrorisé pour faire quoi que ce soit.
            .
            Le peuple de la CDN n’a plus rien à dire depuis longtemps. Si négociation il y a, c’est Kim qui prendra toutes les décisions pour son régime. Autant dire que les concessions qu’il fait aujourd’hui seront invalidées à son gré. Mais entre temps il aura gagné quelques levées de sanctions et du temps pour peaufiner son arme nucléaire.

  4. Allobroge dit :

    Peut-être s’agit il de caresser la Corée du sud dans le sens du poil. Ensuite s’arranger au nom des traités pour que la corée du sud ne soit plus appuyée par les USA et qu’elle désarme, pour la Corée du nord ça sera difficilement vérifiable. Une fois la Corée du sud désarmée et « ouverte » au bonheur des peuples, une descente rapide style guerre éclair et mise devant le fait accompli de la communauté internationale. Pour faire bonne mesure la Chine agira de même avec Taiwan !

  5. Thaurac dit :

    Gagne t’il du temps pour quelque chose, ou alors il obéit à la chine, qui a un calendrier pour cette région?

    • Bouli dit :

      je pencherais pour la Chine et la réussite des sanctions

      il les a rencontré avant et il est évident que les coréens du Nord dépendent fortement de la Chine pour leur survie

  6. Meiji dit :

    La Corée du Nord a tellement de retard face a ses voisins, combien de temps ce pays fermé pourrait encore tenir face a l’évolution du reste du monde?
    Un beau geste pour la paix, espérons qu’il n’y ai pas de « sabotage » du côté Russe ou Chinois, qui ont plus intérêt a garder un statu-quo entre les deux Corée.

    • aleksandar dit :

      Vu que ce sont les russes et les chinois qui sont derrière ce rapprochement, votre commentaire est amusant.

      • Alpha dit :

        @aleksandar
        Oulala !… Votre commentaire à vous est carrément hilarant ! Bon, vous direz, avec vous, c’est question d’habitude
        Car chinois, et encore plus russes, n’ont rien à voir dans se rapprochement !
        -Les chinois sont pris de cours avec les sanctions qu’ils ont prise envers la CdN, et n’arrivent pas rentrer dans la danse diplomatique…
        -Les russes, eux, sapent tous les efforts, et aident la CdN à se soustraire aux sanctions, notamment chinoises, et livrent les matériaux que la Chine ne fournit plus à la CdN ! En gros, et comme le disait Trump : « Ce que la Chine fait pour nous aider , la Russie le défait »
        – Et ce rapprochement est déjà une vieille méthode employée par la CdN ; Dès que la situation devient très dangereuse pour elle, Pyongyang joue la carte sud-coréenne, affaiblissant ainsi le front uni de ses adversaires…
        aleksandar ? Pppfffffffffffff ……….

  7. Polymères dit :

    Tout cela est surprenant, voilà qu’on parle d’une paix après la menace de guerre nucléaire, d’une dénucléarisation après avoir tant voulu cette arme et que le monde lui reconnait son statut de puissance nucléaire, une poussée de Pyongyang qui se fait presque sans conditions à l’égard de la présence américaine ou autres.
    Si on regarde ce développement actuel, cela pourrait très clairement être interprété comme une victoire pour Trump, lui qui jouait avec le feu, les sanctions et autres.
    Moi je pense plutôt à quatre hypothèses:
    1- La Corée du Nord a connu il y a quelques mois un incident dans son centre d’essai
    https://www.ouest-france.fr/monde/coree-du-nord/coree-du-nord-un-tunnel-s-effondre-sur-le-site-des-essais-nucleaires-5349644
    Cet incident pourrait être plus grave qu’on ne le pense, le silence des nord-coréens ne veut pas dire qu’il n’y a rien de grave, comme dans le plupart de ce genre de pays, les problèmes ne sont jamais évoqués. Il se pourrait que la Corée du Nord éprouve des difficultés à développer sa dissuasion nucléaire, que ce soit pour la miniaturisation, pour les missiles, pour les finances, les sanctions pouvant avoir un impact plus fort qu’on ne le pense, tout comme on peut imaginer un abandon réel de la Chine.
    .
    2- Ma seconde hypothèse serait celle de l’abandon effectif de la Corée du Nord par la Chine, un abandon forçant Pyongyang à changer de stratégie. Une nouvelle stratégie qui servirait les intérêts chinois afin que Pyongyang récupère son soutien chinois et évite un isolement qui serait sur le long terme fatale et intenable, en particulier pour son potentiel militaire (qui coûte comme tout programme, des milliards et des milliards et qui pourrait être plus complexe que de simples essais). La Corée du Nord pourrait alors chercher l’abandon de son programme nucléaire qu’elle n’arriverait pas à réaliser et un état de paix avec son voisin du Sud, afin de parvenir à pousser les américains et leurs systèmes anti-missiles qui agacent son voisin chinois au retrait.
    Pékin qui faisait de la Corée du Nord une zone tampon contre l’amérique, change de posture, elle s’ouvre, s’élargit et comprend que cette attitude à défaut de contrer les américains, ne fait que leur donner un prétexte pour se renforcer. La Corée du Nord est donc stratégiquement un problème pour les chinois, car ils « attirent » les américains et empêchent un retrait favorable à la domination chinoise dans la région.
    .
    3- Autre hypothèse, c’est que Kim Jong Un est réellement sincère et souhaite un renouveau pour son pays. Il reste tout de même un « jeune » qui a étudié en Suisse, il admire le basket américain, il aime bien Disney et d’autres trucs du genre. S’il souhaite vraiment cela, il serait prêt à abandonner son programme nucléaire sans conditions, car on le voit bien ici, le problème qui empêche la paix se trouve bien à Pyongyang, il n’est pas à Washington ou Séoul, quand la Corée du Nord est prête à la paix, tout le monde y est prêt, l’inverse n’est pas vrai.
    .
    4- Ma dernière hypothèses, c’est que tout cela n’est qu’une stratégie de bluff visant à se faire passer pour l’homme qui voulait la paix, mais qui a un moment donné, posera sur la table une condition inacceptable pour les américains afin de mettre sur le dos des américains la responsabilité de l’échec, afin de nourrir l’idée que les américains ne veulent pas la paix etc…
    .
    Affaire à suivre…

    • ScopeWizard dit :

      @Polymères
      .
      Puissamment raisonné !

    • Lagaffe dit :

      Pour plus de clarté, il va falloir attendre les conditions fixées par la Corée du Nord pour la signature d’un traité de paix et la dénucléarisation de la péninsule… le retrait des forces américaines par exemple ? ce qu’il satisferait pleinement la Chine…
      Comment s’assurer que les promesses de Kim seront tenues ?
      Kim a-t-il aussi compris qu’une réforme économique à la chinoise (capitalisme avec le maintien de la dictature « communiste ») est peut-être nécessaire pour sortir de la misère sans remettre en question ses pleins pouvoirs… et disposer des moyens financiers pour moderniser son armée ?
      Faut-il lié le changement de comportement de la Corée du Nord au dernier développement politique en chine, avec un président chinois cumulant toutes les fonctions et tous les pouvoirs à l’image de Kim Jong-Un ?

    • Rigel dit :

      Leur centre d’essais nucléaires est HS
      il y aurait eu plus de 200 morts dans l’effondrement géologique, des spécialistes irremplaçables…. Tunnels et sales de contrôle explosés…
      Une montagne à bougé, tremblement de terre de magnitude 8.5 ou plus, ressenti à plus de 300 kms par delà la frontière chinoise….
      L’impulsivité à dû réfléchir aux conséquences….
      Un tel désastre dans un si petit pays, ça calme, ça rend plus humble….
      Affaire à suivre.

    • Clavier dit :

      Je pencherais comme vous pour un mix de vos hypothèses 1,2 et 4

    • Bouli dit :

      analyse intéressante, je penche pour le 2 mais le 1 me parait complémentairement très probable … il est possible qu’ils soient bloqués dans leur programme et qu’ils cherchent une sortie honorable pour ne pas paraitre faibles

    • pong dit :

      @de Polymères
      La vérité est tout autre.
      Kim veut faire de la Corée du Nord un pays avec une réussite économique équivalente à la Chine. Un modèle identique. Pour ce faire il a les soutien du président chinois et celui de coree du sud.
      Pour votre gouverne la corée du sud au regard de la réunification allemande préfére une développement séparé avec d’énormes injections de capitaux et de technologie.
      La suite une économie prospère des deux coté de la frontière et la paix.
      https://www.youtube.com/watch?v=Y5WnGtgNySY

  8. Szut dit :

    LA CDN a toujours joué la carte de la pseudo négociation pour gagner du temps et perfectionner leur arsenal militaire. Car il ne faut pas rêver JAMAIS la CDN ne renoncera au nucléaire.
    La CDS, le Japon et les USA rechignent à prendre leur responsabilité et neutraliser militairement la CDN. C’est compréhensible, une telle décision est difficile, extremement dangereuse pour la CDS et impopulaire. Tant qu’à faire autant la refiler à l’administration suivante. Mais retarder l’inévitable rend cet inévitable de plus en plus dangereux. Aujourd’hui déjà la CDN peut infliger des pertes massives aux pays de la région. Qu’en sera-t-il dans un an, quand la CDN aura finit de balader les USA et la CDS?

  9. mich dit :

    Décidément cela a beaucoup bouger en moins d’un an dans la péninsule coréenne ,il y a beaucoup à dire sur la politique plutôt cavalière du président Trump ,mais ce n’est pas forcement un hasard si tout le monde se remue (y compris la Chine) ,car on a bien vu ce que 8 ans de diplomatie « mollassonne » de la super star Mr Obama a donnée.C’est bien aux deux Corée de régler leurs problèmes ,mais face au régime totalitaire du nord ,il est utile au sud d’avoir les biceps US un peu en retrait pour une négociation « apaisée » ,du moins j’espere .

  10. fabien dit :

    Si Trump transforme l’essai, il est mûr pour le même prix nobel qu’Obama… la honte^^. MAis cela sauvera sa présidence face à la postérité.

    • Robert dit :

      Fabien,
      Le prix Nobel qui est décerné par l’élite bien pensante pour Trump, franchement je doute. Cette même bien pensance a été vent debout contre son élection et continue à essayer d’insinuer en accusant qu’elle est illégitime, si elle lui décernait ce prix, ce serait comme renier ses engagements.
      Enfin, c’est ce que je pense.

      • Fabien dit :

        Personnellement, je trouve la perspective amusante. Et une paix solide entre les Cotées sera objectivement difficile mais… je n’ai pas de boule de cristal non plus, mzis je sais ceci;
        -les tirs atomiques de la centrale ont réussi.
        -les tirs balistiques aussi.
        -il leur manque un système de géolocalisation efficace
        -leurs ogives de désintègrent en retombant. ..
        Ce qui objectivement permet de mettre les tests en sommeil pour étudier les derniers points en laboratoire.
        .
        Il y a aussi des intéractions avec les programmes des Iraniens. ..

        • Robert dit :

          Fabien,
          Quoique Trump semble plutôt réussir ses projets en ce moment et je trouve cela plutôt sympathique. Un président américain comme lui me convient mieux qu’un Obama ou Bush père ou fils, il semble penser en patriote.
          Mais je ne suis pas américain et je me garde de distribuer des leçons de morale.

  11. Commentaire blasé dit :

    Faut juste espérer que la marionnette KJU ne se fasse pas assassiner par la clique qui contrôle le Juche.
    Je lui donne pas long , pas bonne mine .. abus d’Emmental probablement.

  12. pilum dit :

    Si c’est paix est durable, c’est une catastrophe pour les industries d’armement US.
    Car du coup le F35 (et autres matériels) sera-t-il vendu en masse (comme prévu) à la corée du sud ?
    On peut en déduire que les USA vont tout faire pour torpilller cet accord.

    • Eric dit :

      « On peut en déduire que… » : le niveau zéro du raisonnement. En quoi un accord de paix empêcherait-il l’industrie US de vendre des F-35 à la Corée du Sud ? Laquelle Corée est d’ailleurs essentiellement équipée (tout comme le Japon d’ailleurs) par l’industrie de défense locale ! Hyundai, Sansung et autres LG fournissent déjà 80 à 90 % du matériel militaire du pays. Quand aux américains, ils seraient plutôt ravis de pouvoir retirer à terme leurs 25000 soldats basés sur place, une présence qui leur coûte quelques milliards de dollars par an…

  13. Pluton dit :

    Mr lagneau, avant l’expulsion de l’AIEA fin 2002, ca serait peut etre utile de rappeler le discours sur « l’etat de l’union » qui a precede debut 2002…
    Quelques mois apres le 11 septembre, le potus bush jr, dans son discours evoque les differentes menaces qui pesent sur l’amerique, le terrorisme et avec sa fameuse expression, les pays de « l’axe du mal », iraq, iran, et coree du nord…
    Quand un pays, sans accord de paix, avec cette puissance militaire (environ 50k hommes base en permanence en coree du sud, environ 80k pour le japon), avec des sentiments revanchards tout azimuth, vous colle une cible dans le dos, y’a de quoi rendre nerveux, non ?

    Si on rappelle ces faits, on peut assez serieusement considerer que ce sont les americains qui ont interrompu le processus de detente, en tout cas d’un point de vu formel.

  14. Raymond75 dit :

    Je ne suis pas naïf, et le chemin sera encore long avant une vraie paix entre les deux Corée, et encore plus long avant une éventuelle réunification, mais ce qui s’est passé est important et encourageant.

    J’avais lu il y a assez longtemps que la démarche de la Corée du Nord était, toutes choses égales par ailleurs (et je ne compare pas ce pays à la France) la même que celle de la France : ces deux pays ont voulu disposer d’une dissuasion nucléaire pour être ‘définitivement’ à l’abri d’une invasion et pour assurer la stabilité de leur régime. C’est fait maintenant, et plusieurs fois le dirigeant du nord a déclaré que maintenant il fallait traiter le développement économique de son pays.

    On verra quel sera l’avenir (on ne connait pas encore la réaction américaine), mais il faut rester optimiste … et vigilant !

    • Eric dit :

      C’est vraiment la première fois que je lis que le développement de la bombe atomique par la France avait pour but « d’assurer la stabilité du régime »… Apparemment vous ignorez que le programme nucléaire français a été décidé et mis en oeuvre à partir de 1956, donc AVANT le retour de De Gaulle au pouvoir, lorsque le gouvernement de la IVème république a compris suite à l’affaire de Suez que les Etats-Unis ne se suicideraient pas pour l’Europe en cas de menace nucléaire russe. Vous ignorez aussi que nous avons bénéficié de la neutralité bienveillante des américains, lesquels nous ont fourni certains équipements « sensibles » (des centrifugeuses aux avions ravitailleurs) et ont autorisé les anglais à nous aider dans le développement de la bombe H. La soi-disante « dissuasion tous azimuts » n’a jamais été qu’un leurre, et les armes nucléaires françaises ne pouvaient de toutes façons pas atteindre les Etats-Unis, du moins avant 1971 : d’ailleurs, les soviétiques ne s’y sont jamais trompés et ont toujours comptabilisé les têtes nucléaires françaises parmi celles de l’Otan. Le programme nucléaire de la dynastie Kim, lui, est tout autant destiné à dissuader une très improbable invasion venue du Sud qu’à disposer d’un atout politique pour négocier avec Séoul et Washington.

      • Raymond75 dit :

        Je ne parle pas du régime d’untel ou d’untel, mais du régime démocratique qui fut gravement atteint lors des trois dernières invasions.

  15. lxm dit :

    Espérer le meilleur, se préparer au pire.
    Si après une telle promotion de la paix, la Corée du Nord rebloque le processus, elle sera vraisemblablement « punie ».

  16. Léon Trolski dit :

    Kim Jung Un a invité des experts internationaux et américains à venir assister en Mai, en Corée du Nord donc, à la fermeture du centre des essais nucléaires.
    Ce n’est pas encore assez ? il faut peut-être qu’il aille en slip au Pentagone et devant le Congrès américain, pour qu’on arrête, en plus du reste, de lui prêter toutes les arrière-pensées du monde ?
    Comme quoi le formatage idéologique contre la Corée du Nord , pratiqué depuis 60 années, amène à un blocage du cerveau, blocage physique, blocage pathologique : l’incapacité à intégrer toute donnée positive sur ceux qui ont y été injectés et gravés comme « les Méchants ».
    Le cerveau reste bloqué, imperméable, et provoque un rejet de la réalité positive. Triste constat d’une pathologie lourde .

    • Carin dit :

      À Léon trolski
      On jurerais lire un post de Jacques 29… seriez-vous parents?

      • Léon Trolstoï dit :

        @ Carin : nous partageons la même datcha aux environs de St Petersbourg, et nous sommes rattachés à la même section du FSB en effet . Comment avez-vous deviné ?