Archives quotidiennes : jeudi, 26 avril, 2018

Le chef du Pentagone révèle que les forces spéciales françaises ont été renforcées en Syrie

Fin mars, à l’issue d’une rencontre entre le président Macron, des représentants d’une délégation des Forces démocratiques syriennes, composées de milices kurdes et de groupes arabes armés, annoncèrent que la France allait renforcer sa présence militaire à Manbij, localité alors menacée par l’opération turque « Rameau d’olivier ». Et cela supposait le renfort des forces spéciales françaises

La France et l’Allemagne ont signé la fiche d’expression des besoins opérationnels de leur futur avion de combat

Au lendemain de l’annonce d’un accord préliminaire entre Dassault Aviation et Airbus Defence & Space au sujet du Système de combat aérien futur (SCAF), le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air, et le général allemand Bühler ont signé, ce 26 avril, à l’occasion du salon aéronautique ILA de Berlin, le « High

Le brouillage électronique perturbe les opérations de la coalition anti-jihadiste en Syrie

Lors du Symposium GEOINT 2018, organisé à Tampa [Floride] par l’US Geospatial Intelligence Foundation, le général Raymond Thomas, le chef de l’US Special Operations Command (USSOCOM), a livré une information de taille, relevée par les sites spécialisés The War Zone et Breaking Defense. Ainsi, a-t-il dit, la Syrie est devenue « l’environnement de guerre électronique le

Un drone Camcopter S-100 a été mis en oeuvre depuis un hélicoptère H145

Faire voler ensemble un appareil avec un équipage à bord et un drone n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Et c’est pourtant ce qu’ont fait les équipes d’Airbus Helicopters et du groupe Schiebel, lors d’une campagne d’essais menée pour le compte de Agence autrichienne d’armement et de défense. Et c’est une première en Europe.

Les forces françaises ont neutralisé trois jihadistes dans la région de Tombouctou

Le 21 avril, l’aéroport de Tombouctou et un camp des forces armées maliennes (FAMa) ont été visés par des obus, lesquels n’ont fait aucune victime. Sans doute que l’action des forces françaises dans les environs de la localité de Goundam, au sud-ouest de la « ville aux 333 saints », explique l’imprécision et la hâte avec laquelle

Le mouvement taleb afghan lance sa traditionnelle offensive de printemps, appelée « Al Khandaq »

Fin février, le président afghan, Ashraf Ghani, a tendu la main au mouvement taleb en se disant prêt à reconnaître ce dernier comme un parti politique dans le cadre d’un processus de paix impliquant la mise en place d’un cessez-le-feu et la libération de prisonniers. Seulement, cette proposition est restée lettre morte. En effet, le