Trois navires australiens auraient été « défiés » par la marine chinoise en mer de Chine méridionale; Pékin dément

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. Clavier dit :

    Bof à partir du moment où il n’y a pas route collision et évitement au dernier moment on ne peut rien en conclure.
    Quant aux Australiens, redoutables régatiers olympiques, ce sont les derniers que je plaindrais car pour ce qui est du mauvais esprit sur l’eau et de l’anti-jeu pour gagner à tout prix tout en restant dans la légalité du règlement …..ce sont de purs salopards !

  2. Gf dit :

    C est Rien
    La Chine attend le top pour s approprier le pacifique en 3 jours
    Et la Russie attrapera l atlantique
    Quand elle aura retourné l Europe dans son escarcelle
    Eurasia plutot Que le cauchemar actuel eurabia

    • wagdoox dit :

      toujours vendu à d’autre quoi …

    • Alexandre dit :

      La géopolitique pour les nuls…

    • Céphée dit :

      Arrêtez la vodka.

    • Eric dit :

      Nostradamus pour les nuls, quoi…

    • ScopeWizard dit :

      C’ est pas impossible … mais c’ est pas pour tout de suite … rassurons-nous …
      Quoique eurab… qu’ est-ce que je raconte , moi ? non c’ est vrai , nous n’ avons rien à craindre de ce côté-là , suis-je bête …. où avais-je la tête …. et puis toujours ces idées mal placées , sincèrement Scope c’ est insupportable … 😉

  3. Meiji dit :

    Le développement « insolent » de la marine Chinoise n’est pas sans arrière pensée.
    Les pays limitrophes ne peuvent pas s’aligner, la marine Japonaise ne peut pas y faire grand chose, la marine Australienne est loin de chez elle, la mer de cher Chine comme elle se nomme sera bientôt exclusivement Chinoise. A quand le blocus de Taiwan?

  4. Carin dit :

    Ils commencent par nous suivre poliment, mais dans quelques années, les navires chinois nous demanderont des comptes sur notre présence dans leurs nouvelles eaux territoriales, et si nous ne répondons pas ils sont capables de tenter l’araisonnement.. j’espere qu’a ce moment là nos frégates useront de l’intimidation puis de la force, sinon la Chine va nous manger tout cru.

  5. tschok dit :

    Moi je me mets à la place de Robert ou de Françoise, c’est quand même fou ces races inférieures qui nous défient. Myshl, dites quelque chose. Nous laissez pas faire.
    .
    Allez, je vote Poutine. J’me lâche. Chuis con.
    .
    Déjà que nos femmes commandent à la maison, mais si, en plus faut faire avec les ex-colonisés, ah non, alors! Et pourquoi pas payer avec son téléphone pendant qu’on y est? Tintin, explique à Tchang qu’il faut qu’il soit bien sage. Comme ScopeWizard disait, un étranger, ça doit savoir rester à sa place: au pied du canapé. Pas trop loin de la télécommande (histoire qu’on n’ait pas à tendre le bras quand il nous l’apporte).
    .
    Et puis faudrait lui dire d’arrêter de voyager sur des compagnies aériennes de merde, aussi. On s’attache.

    • Thaurac dit :

      La camisole te guette, l’ami!

    • Nihilo dit :

      🙂

    • Barfly dit :

      On parle de la Chine là, d’une hyper puissance avec des vues stratégiques.
      Utiliser des vieux clichés (le gentil pays colonisé qui se rebelle contre l’ancien méchant colonisateur) c’est un peu simple pour expliquer la géopolitique dans le Pacifique.

    • J.Charles dit :

      Mon très cher, Tintin n’est plus chez lui même au Congo..
      Quant à parler de race inférieure, aussi hasardeux que cela soit, à comparer le rythme de développement, il semblerait bien que nous le soyons devenus..

      • Orion dit :

        Très relatif, le développement par la quantité aide, le développement par l’efficacité (que nous sommes obligé d’adopter..) est bien plus complexe.
        .
        Mais supérieur/inférieur ne signifie pas grand chose… Il suffit de regarder nos actuels « dinosaure » qui pourtant sont de redoutable prédateur.
        .
        Au final, seul compte le résultat, et le match ne fait que commencer ! Qui sera le représentant de l’Humanité au siècle prochain ?

        • Nicias dit :

          La Chine se développe surtout par l’efficacité (aka gains de productivité). C’est une économie en phase de rattrapage. La France ou les USA sont eux à la frontière technologique, c’est à dire qu’on doit innover pour se développer. Les Chinois n’ont pas besoin de cela, il doivent juste adopter et diffuser tout ce qu’on a déjà trouvé. Je pense que c’est ce que vous vouliez dire.

          • Orion dit :

            Il y a tellement à dire sur les différences Chine-Occident.
            .
            Néanmoins je maintiens mes premiers propos, je ne renie pas les évolutions Chinoise, mais sa base est construite autour de la quantité (ou plutôt la taille) de son parc industriel. L’efficacité passait (et passe encore aujourd’hui bien qu’une modernisation et automatisation croissante des usines soit présente) par le nombre de site et le nombre d’employés dont bénéficie la Chine.
            .
            Et c’est un domaine dans lequel nous ne pouvons tout simplement concourir par notre population mais aussi par la volonté social, il serait intolérable d’avoir les conditions de vie de la plupart des travailleurs Chinois en occident. Ceci étant même cet aspect évolue en Chine et aussi étonnant que cela puisse être pour certains… Les travailleurs Chinois ont de plus en plus souvent raison.
            .
            Remarque, les secteurs universitaires sont dans la même situation, c’est par l’accroissement constant de personnels qualifié que la Chine parvient a rattraper son retard. Là où en occident nous avons une tendance bien différente, afin d’évoluer même nos ouvrier doivent se spécialiser et se former, chose que beaucoup ont du mal a accepter et comprendre…
            Le fait est que les métiers sans qualification seront pratiquement inexistant…
            .
            Nos citoyens sont totalement différent à la base… Ils sont bien plus tolérant… tandis que nous nous insurgeons a chaque tentative de réforme… (Je dis pas que toutes soient une bonne idée, mais… C’est pas en restant statique qu’on évoluera)

      • ScopeWizard dit :

        @J.Charles
        .
        Désirez-vous que je vous raconte l’ histoire du chêne ?
        Très intéressante cette histoire … 🙂

    • ScopeWizard dit :

      Qu’ est ce qu’ il disait ScopeWizard ?
      .
      Remarquez , il est vrai que l’ idée est intéressante ; restez bien replié au pied du sofa , que je puisse allonger les jambes sur votre échine et me détendre un peu …. et tant qu’ on y est , défaites moi les lacets et cirez moi les pompes …. et que ça saute , et que ça brille ! Non mais … 😉

      • Alpha dit :

        Et une p’tite bière ? 😉

        • ScopeWizard dit :

          Volontiers …. bien fraîche toutefois …
          La partageriez-vous en ma compagnie ? Il doit me rester un bocal de noix de cajou pour accompagner… 😉
          Laurent Lagneau , on vous invite ? 🙂

    • Frank dit :

      @ tschok Exemple flagrant et un peu rigolo du commentaire inutile, tout comme le mien. On en vient à se commenter soi-même… Reprenez vous ! Vous êtes ici sur un site sérieux, où chacun sait. Et l’affirme… On est pas là pour rigoler.
      Mais, de grâce, ne citez pas Tintin. Le « Lotus bleu » n’est qu’une BD, comme « Au Congo », ou « Chez les Soviets ». Il faut avoir l’esprit mal tourné pour y voir le reflet d’une époque, des clichés sommaires, des vérités dérangeantes d’un autre âge, où de la géopolitique naïve. Quoique ?
      Pourquoi pas « Tintin en Syrie », tant que vous y êtes ? Reprenez vos esprits.

      • ScopeWizard dit :

        Vous savez comme commentaire « rigolo » , il y a mieux ; mais tenez moi aussi je vais m’ y mettre et citer quelques pseudos histoire de leur faire jouer un petit rôle dans mon scénario en forme de réquisitoire à charge … le truc léger , quoi ! 😉

  6. Fred dit :

    On devrait déployer quelques navires pour non seulement montrer aux chinois qu’on est là et les dissuader.

    • Valère dit :

      La Chine produit presque l’équivalent de tout le tonnage de notre flotte par an! Alors parler de dissuasion…

  7. yannus dit :

    Bonjour,
    Ce qui est quand même « amusant » dans cette histroire c’est que quand on regarde l’emplacement des gisements off-shore de pétrôle ou de gaz, potentiellement on peut contenter tout le monde.

    http://www.abc.net.au/news/2018-04-20/south-china-sea-australian-warships-challenged-by-chinese/9677908

  8. Dimitri dit :

    Les chinois rattrapent juste leurs retard. Ils veulent faire comme ont fait les occidentaux jadis, en conquérant mer et océan. Il ne faut pas oublier que la Chine possède 1,3md habitants et que d’ici 2040 ce sera la première puissance économique mondiale. Ils se sentent a l’étroit chez eux.

    • Orion dit :

      Ils ont d’autres terres en vue, celles d’un pays continent ayant une faible population et qui va diminuer de plus en plus… Ils regardent attentivement l’évolution de ce pays et ont déjà commencé les manoeuvres… La Russie commence à trembler en entendant le souffle du dragon.

      • Nicias dit :

        Réussir à pousser la Russie dans les bras de la Chine, il fallait le faire. L’Otan l’a fait, et faut du talent !

      • Dimitri dit :

        Oui vous avez raison. Au fond je suis sûr que la Russie craint plus la Chine que l’OTAN. Quand vous êtes un pays doté d’énorme ressources naturelles mais desert de population et en déclin et que derrière ces minces frontières il y a un voisin 10 fois plus peuplé, en croissance constante qui manque cruellement de ces ressources justement, je ne serais pas tranquille pour l’avenir. Poutine fait bien d’avoir de bonne relation avec les chinois mais un couteau dans le dos n’est jamais à exclure.

    • Valère dit :

      La Chine c’est quand même plus de 9,5 millions de km². Même avec plus de 2 milliards d’habitants, je doute fort qu’ils se sentent à l’étroit. Par contre l’Inde…

      • Nicias dit :

        Il y a beaucoup de déserts. Mais je suis d’accord pour dire que la Chine n’a pas vraiment d’ambitions territoriales, sauf à la marge des rectifications de frontières. Par contre ils veulent le contrôle de le leurs voies maritimes d’approvisionnement.

      • Orion dit :

        Eh bien vous avez tord, la Chine a faim de territoire cultivable pour nourrir sa population et c’est en Russie qu’elle à commencer à cherché. Sans parler d’invasion, nombreux sont les paysans Chinois qui vont en Russie travailler les champs.. Non sans raison.

  9. Szut dit :

    Il y a une faute dans le titre. On n’écrit pas la Chine dément, on écrit la Chine ment.

  10. Fralipolipi dit :

    « Déjà que nos femmes commandent à la maison »
    Il ne vous reste plus qu’à vous marier à une chinoise, comme ça vous serez inféodé à la fois à une femme et en plus à la Chine (attention, 2nd degré absolu).
    … et ne perdez plus de temps avec la télécommande, votre épouse chinoise vous aura déjà vissé sur le crane un casque de sélection des pensées de dernière techno Huawei pour changer votre programme TV sans même à avoir à bouger le petit doigt.
    Ne faites plus rien, ils s’occupent de tout 🙂

  11. aleksandar dit :

    Ce qui est bien c’est que finalement tout le monde croise la bas pour assurer la liberté de navigation, français, australiens, russes, chinois , japonais………
    Un bel exemple de coopération internationale !

  12. Pascal (l'autre) dit :

    Pourquoi envoyer davantage de bateaux . Les dirigeants chinois disaient des U.S.A. que c’était un tigre de papier. Tous les (grands) pays ont un talon d’Achille . Les Chinois ont besoin pour faire tourner leurs usines (et de s’assurer une relative paix sociale) de vendre au reste du monde sachant que la plus grande partie de leur production est « avalée » par l’occident. En cas de position « agressive » de la Chine une bonne augmentation des droits de douane pourrait dissuader les dirigeants de Pékin d’aller trop loin!
    A condition que les pays occidentaux montrent un front uni mais je concède que ce n’est pas gagné! (on le voit rien qu’au niveau européen)

  13. Nicias dit :

    La mer de Chine méridionale est quand même super méridionale par rapport à la Chine. On pourrait l’appeler autrement. La mare gallicum s’appelle Manche en Français, pas la mer anglaise. Donner un nom c’est prendre position sur son appartenance. Elle doit surement avoir d’autres noms genre la mer du Vietnam ou la mer des Philippines.

    • Benoît Préchart dit :

      @ Nicias
      J’ai cherché (sans trouver) l’origine de ce nom. Je suppose que nos navigateurs d’autrefois l’ont nommée ainsi parce qu’après Singapour elle menait en Chine, nom général pour l’Extrême-Orient continental.
      C’est un peu comme le port de Lorient qui n’est pas à l’est ou le Pertuis d’Antioche qui est à l’île de Ré avec le Pertuis breton qui n’est pas en Bretagne.

  14. Frank dit :

    @ tschok Exemple flagrant et un peu rigolo du commentaire inutile, tout comme le mien. On en vient à se commenter soi-même… Reprenez vous ! Vous êtes ici sur un site sérieux, où chacun sait. Et l’affirme… On est pas là pour rigoler.
    Mais, de grâce, ne citez pas Tintin. Le « Lotus bleu » n’est qu’une BD, comme « Au Congo », ou « Chez les Soviets ». Il faut avoir l’esprit mal tourné pour y voir le reflet d’une époque, des clichés sommaires, des vérités dérangeantes d’un autre âge, où de la géopolitique naïve. Quoique ?
    Pourquoi pas « Tintin en Syrie », tant que vous y êtes ? Reprenez vos esprits.

    • ScopeWizard dit :

      @Frank
      .
      Encore ??
      .
      Bon et bien qu’ à cela ne tienne , bis ….
      .
      Vous savez comme commentaire « rigolo » , il y a mieux ; mais tenez moi aussi je vais m’ y mettre et citer quelques pseudos histoire de leur faire jouer un petit rôle dans mon scénario en forme de réquisitoire à charge … le truc léger , quoi !
      .
      Au troisième message @tschok , je crois qu ‘il faudra songer à quelques épousailles … 😉

  15. Paul dit :

    Le problème des Australiens, c’est qu’ils vivent mal leur situation à l’écart de tout.
    Rien ne passe, rien ne se passe dans leur secteur, à part de temps en temps un « Vendée Globe » ou autre compétition voileuse qui n’intéresse pas grand monde.
    .
    Ils en sont même à regretter la belle époque des essais nucléaires français qui leur donnaient périodiquement un prétexte pour gueuler et l’agréable impression d’intéresser le monde.
    .
    Alors aujourd’hui vous pensez que si des bateaux chinois leurs donnent pendant un instant l’impression qu’ils sont au cœur d’un conflit mondial (l’Asie contre les Anglo-saxons, quel délicieux vertige pour des descendants de bagnards !) ils ne vont pas se géner pour en profiter.
    .
    Merci à opex360 d’aider ces malheureux Australiens à soigner leur malaise existentiel.

    • ScopeWizard dit :

      Tu sais ce qu’ il te dit le « malaise existentiel » australien ?
      https://i.ytimg.com/vi/bfbCoH0x1q4/hqdefault.jpg

    • Nicias dit :

      C’est l’ANZAC day aujourd’hui. Le PM Australien est en France pour honorer la mémoire de ses compatriotes qui sont morts sur le sol français. Aux côtés des soldats français. Cela aurait été sympas que vous trouviez un autre moment pour leur cracher dessus.

      • Paul dit :

        J’ignorais cet anniversaire et cette visite. Il est vrai que les Britanniques ont fait tuer beaucoup de leurs coloniaux de toutes origines sur notre sol.
        Ça n’empêche pas que les Australiens, actuels ou récents, ne se sont pas fait faute de nous vomir bruyamment alors que nos essais nucléaires ne les dérangeaient pas du tout.

        • Nicias dit :

          Pou***ure. Ta première phrase aurait pu te sauver. Il n’y a pas de mal à faire une erreur. Accuser les anglais pour se justifier d’accuser les australiens, c’est minable.

        • Froz dit :

          Malheurseusemnt votre problem c’est l’ignorance …

        • Paul dit :

          Ah bon. Alors je précise ma pensée.
          Quand je dis que les Britanniques ont fait tuer beaucoup de leurs coloniaux sur notre sol, ça mérite d’être precisé parce que ça semble heurter beaucoup de préjugés.
          .
          J’ai fait erreur en écrivant « Britanniques » : en fait c’est « Anglais » que j’aurais dû écrire parce que parmi les coloniaux, il n’y avait pas seulement des ultra-marins mais aussi beaucoup d’Écossais et de Gallois.
          .
          Mes bien cordiales salutations à Nicias et à Froz qui semblent découvrir avec horreur que leurs évidences ne sont pas évidentes pour tout le monde.

    • Froz dit :

      Consternant ! Les Australiens pourraient vous donner des lecons de vie tres cher …. Surtout ne changez rien, vous etes a point.

  16. Manser Dimor dit :

    « Royal Australian Navy ont dû traverser la mer de Chine méridionale pour atteindre leur destination, alors que la marine chinoise effectuait des manoeuvres navales »

    Est-ce-qu’il y a un qui lit le français et a un minimum de raisonement logique??? apparemment NON.
    Ces Australiens s’aventure dans la mer de Chine sachant que les Chinois font des exercices majeurs et ils (Aussi) veulent un comportement passif des Chinois??? Vraiment!!!!!

  17. Davy Cosvie dit :

    Je ne crois pas beaucoup, mais bien entendu je peux faire erreur, à l’avenir de la Chine tel qu’il nous apparaît à première vue et tel que plusieurs ici semblent l’imaginer (pour simplifier : un monde soumis à Pékin sous l’effet du nombre d’individus, de l’efficacité économique et bientôt de l’efficacité militaire).
    .
    La Chine n’est pas l’ensemble monolithique imaginé par nos esprits occidentaux toujours soucieux de simplification. Quand on dit « la Chine », il faut préciser de quoi l’on parle : ici et aujourd’hui nous parlons seulement du gouvernement de Pékin. Mais il existe aussi les pouvoirs économiques à l’intérieur et à l’extérieur des frontières. Ceux-ci n’ont pas du tout envie de se soumettre au gouvernement de Pékin, notamment parce que ses références sont communistes et souvent catastrophiques : la « campagne pour éliminer les contre-révolutionnaires », lancée en octobre 1950 qui dura un an ; la « campagne des trois antis » lancée fin 1951 ; la « campagne des cinq antis » lancée en janvier 1952 et qui aggrava la précédente ; puis la « campagne des cent fleurs » , du « grand bond en avant » (1958-60), de « la révolution culturelle » (1966-68). Le nombre de morts, élevé, n’a jamais été précisément connu mais ça laisse de très mauvais souvenirs.
    .
    Les Chinois de l’extérieur, tout en ayant un fort sentiment d’appartenance à la nation chinoise à cause de leur écriture, descendent de gens qui ont fui le communisme. Dans l’affaire qui nous occupe, il faut noter que 11% de la population australienne sont d’origine chinoise : ces gens-là n’ont pas l’intention de se soumettre au gouvernement de Pékin. (Cette observation est valable aussi pour les citoyens français d’origine chinoise qui vivent sur notre territoire, dans le Pacifique comme dans le XIIIème arrondissement.)
    .
    Même à l’intérieur des frontières, l’unité n’est pas évidente. Les villes de Hong-Kong ou de Macao sont tout à fait capables de se dissocier du reste de la Chine : elles reconnaissent l’autorité de Pékin seulement dans la mesure où Pékin ne les dérange pas. Singapour, hors de Chine mais à l’entrée sud de la mer de Chine, est un exemple que d’autres sont prêts à suivre. L’unité intérieure n’est pas évidente aussi parce que la population chinoise vit un bouleversement économique, et donc social, comparable à celui que nous avons connu en Europe au XIXème siècle : les campagnes se dépeuplent pour fournir de la main d’œuvre aux villes, main d’œuvre qui espérait trouver mieux et devient disponible pour des mouvements d’humeur plus ou moins organisés.
    Nous avons délocalisé nos productions vers les villes de la côte chinoise où l’on trouvait une main d’œuvre moins chère que la nôtre. Aujourd’hui la délocalisation, pour le même motif, s’effectue de la côte vers l’intérieur. Tout ça est très instable.
    .
    Cette instabilité motive l’activisme frontalier du gouvernement de Pékin, sur terre comme sur mer. Son seul pouvoir réel est de disposer d’une armée : il l’utilise ou menace de l’utiliser. Comme à la Maison Blanche n’avoir que peu de pouvoir à l’intérieur du territoire mais tous les moyens du pouvoir à l’extérieur, ça engendre le même comportement. Ce n’est pas particulier à Pékin ou à Washington : ayons la certitude que si l’on donnait à la Commission Européenne la libre disposition de moyens militaires, elle aurait elle aussi le même comportement.
    .
    « Quand la Chine s’éveillera le monde tremblera », c’est une vieille lune qui fut vendeuse en son temps (1973). Aujourd’hui la Chine est éveillée et seuls tremblent les émotifs qui préfèrent trembler que réfléchir.