Lockheed-Martin propose au Japon de développer un avion de combat sur la base du F-22 et du F-35

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Fred dit :

    Qu’est-ce que c’est que ce truc sur le nez du F35 (si je ne me trompe pas), un genre de girouette ou une sorte de Silver lady :o) ? Jamais vu (modèle de test ?).

    • Myshl dit :

      Ca a bien l’air d’une sonde d’incidence couplée à une sonde de pression.

      On a connu des avions avec une sonde de pression dans le nez, plus une sonde d’incidence sur un flanc. Coupler les deux et les positionner dans, devant le nez, c’est pas con.

    • Captain Obvious dit :

      Il me semble que c’est une perche anémométrique. On s’en sert surtout pour l’ouverture du domaine de vol pendant les essais en vol. Bien que démontable elle n’est montée que sur les exemplaires d’essais.

      Y a pas de quoi

    • Dimitri dit :

      C’est la perche doté de capteur pour les test en vol sur le prototype du F-35.

    • Céphée dit :

      C’est une photo du premier prototype du F-35.

    • Lejys dit :

      C’est le genre d’instrument que l’on trouve de façon classique sur les appareils de pré-série. Au fur et à mesure de l’avancée des tests et de l’ouverture du domaine de vol, il disparait.
      C’est vrai que sur ce site certains estiment que tous les F-35 actuellement produits sont des prototypes cachés, ce qui justifie les défauts récurrents rencontrés. Mais son domaine de vol est déjà clairement bien défriché depuis longtemps (même si officiellement les phases de tests viennent de se terminer), et donc cet instrument n’est plus utile depuis pas mal de temps également.

    • wagdoox dit :

      C’est des sondes mais présentes uniquement pour les testes.

  2. Fralipolipi dit :

    Ceci tend à faire penser que, pour le Japon, le F35 ne fait pas l’affaire en ce qui concerne la supériorité aérienne.
    Sujet à méditer en Europe.

    • Ibrahim dit :

      Je pense aussi. Le Japon a surtout besoin d’un avion à long réaction d’action comme le F-15 plutôt qu’un petit bombardier de précision et comme les USA refusent d’exporter le F-22.

    • JP dit :

      Tout le monde est conscient que le F35 n’est pas un avion de supériorité aérienne, mais un chasseur bombardier.

      • Fralipolipi dit :

        Ben non justement … pas tout le monde, et même loin de là.

        • JP dit :

          Tous les responsables qui se charges des appels d’offre, même si on n’est pas d’accord avec leur politique, faut pas non plus les prendre tous pour des c***…

  3. Orion dit :

    Combien de budget prévu ? 250mds ?

    • Jules dit :

      40 Milliards de Dollars

      • Jules dit :

        40 Mds de coûts (10 pour redémarrer la chaine du F-22, 30 pour la construction elle même) Le budget est évidemment de 0 pour l’instant et le restera ainsi vu que tout sera fait pour empêcher cette opération qui viendrait ponctionner des fonds prévus pour le F-35… Dommage !

    • JP dit :

      Toutes les technologies sont aujourd’hui présentes, donc c’est pas un avion qui a besoin du même budget de développement que le f22 et/ou f35…

      • Orion dit :

        On construit pas un avion avec les technos d’aujourd’hui, sinon ca donne le Gripen ou le J10.
        .
        Donc cela a toujours un coût important, et plus la techno est importante plus le coût l’est… Même s’ils ont une base, le F35-2 aurait d’autres fonctions, ajouts, une cellule différente… Et autant de coût en plus.

        • JP dit :

          Ce que le Japon veut, c’est la fusion des données et l’électronique du F35, et la capacité air air du F22…
          Donc c’est pas le même coût que le développement complet de F35 et du F22 additionné.
          Après, si le Japon ajoute d’autres capacités, c’est sûr que ça coûtera plus cher.
          .
          Concernant le Gripen… Quelle est la différence avec le Rafale? Oui, le gripen a des performances inférieures (mais qui correspondent à ce que cherchait la Suède), mais la génération et le type d’armes embarquées est exactement similaire au Rafale…
          La dernière évaluation en date qui a vu le Rafale face au Gripen était en Suisse il me semble. Le Gripen était évalué bien en-dessous. MAIS il s’agissait de la version C/D dont la mise en service a eu lieu en 2003. La Suisse lui reprochait principalement son manque d’autonomie à pleine vitesse. Dans le type d’armement embarqué, critiquer le Gripen c’est critiquer le Rafale.

  4. Fralipolipi dit :

    Par ailleurs, le fait que Lockheed propose ce type de coopération est intrigant.
    Car, il y a quelques mois à peine, le projet japonais de développement d’un nouvel avion, notamment en coopération avec l’Anglais BAE, a été quasi officiellement annulé, essentiellement pour des raisons budgétaires.
    http://www.air-cosmos.com/japon-le-developpement-du-f3-pourrait-etre-reporte-103091
    .
    Qu’est ce que la proposition de Lockheed pourrait avoir de nouveau – côté financier – pour motiver le gouvernement japonais à revenir sur sa décision ?
    Quel est le cadeau caché de Lockheed ? (j’ai bien une petite idée, mais ce n’est que pure spéculation).

  5. Jason Bourne dit :

    Je me demande combien de pigeo…candidats vont se présenter à cette tentative de collaboration pour ce nouvel avion japonais furtif.
    Etonnant que BAE souhaite tenter leur chances dans ce protectorat américain.
    En tout cas, on connait déjà la réponse de Dassault : Vous êtes bien gentil mais ça ne nous intéresse pas :).
    De plus travailler avec des Japonais n’est pas simple à moins d’être en position de Force (Comme Renault vis à vis de Nissan) . Et pour cela les américains sont tranquilles…
    Même pas besoin de baisser les prix et de faire d’accorder des pénalités en leur défaveur, ce seront eux qui seront choisis.
    Même BOEING a peu de chance d’être sélectionné tellement Lockheed est bien installé au sein de l’aviation japonaise

    • EchoDelta dit :

      Pour info, même Renault se fait bouffer doucement mais surement par Nissan, encore plus depuis l’absorption de Mitsubishi. La raison est que le même produit vendu sous marque Nissan en innovation est vendu plus cher que sous la marque Renault… Alors que Nissan utilise les capacités de production Renault pour produire des Nissan. Financièrement parlant les actionnaires s’y retrouve mais au niveau de la R&D et de la stratégie du groupe, c’est un gros deficit. Mais bon Carlos G. est payé 18 millions par Nissan et 2 millions par Renault, alors bon… même en faisant un effort pour privilégier les français, cela reste difficile. Du coup Renault sort des concepts que Nissan industrialise.

    • Eric dit :

      La JASDF utilise des F-15 construits sous licence par Mitsubishi, ainsi que plusieurs versions du Boeing 767 (tanker, AEW), et des hélicoptères Chinook… Autant d’appareils construits par Boeing. Je ne vois donc pas pourquoi ce dernier ne serait pas sélectionné.

      • Jason Bourne dit :

        Ok ! Je l’ignorais. Je pensais que les japonais avaient construit que leur propre F16 sous licence. J’ignorais que BOEING avait pris une telle place dans l’archipel sur le plan militaire. Merci pour ce correctif.

  6. Dimitri dit :

    C’est sa d’être devenu un pays vasal des USA et d’en dépendre pour sa défense. On y perd toute son industrie militaro-industriel et quand plusieurs décennies passent, c’est très dur de rattraper son retard. Demandez aux allemands qui possèdent la pire armée de l’air des pays les plus industrialisés. Maintenant si le Japon ceut construire un nouvel avions ce sera forcément avec les USA, on le sait tous.

    • Sebu dit :

      En premier lieu, le Japon n’a pas choisi de devenir vassal des USA (sans nié que le Japon ai choisi la guerre ayant conduit à cette vassalité).
      Par ailleurs, c’est grâce à cette vassalité que le Japon à pu se reconstruire et devenir une énorme puissance économique compte tenu des économies réalisées sur le développement de sa sécurité.

    • Orion dit :

      Bof, honnêtement ils peuvent vraiment trouver des partenaires pour ça.
      .
      Ils ont de très bon personnels.

    • Eric dit :

      Visiblement, vous n’êtes pas très au courant de tout ce que peut produire le complexe militaro-industriel japonais… Ca va du fusil d’assaut à l’avion de transport stratégique (Kawasaki C-2), en passant par le MBT de quatrième génération ou le porte-hélicoptère d’assaut: les forces armées japonaises sont équipées à 90 % de matériels de conception et de construction nationale. Prière de se renseigner avant d’écrire n’importe quoi…

      • Dimitri dit :

        90%… C’est pour cela qu’ils possèdent des F-15, F4, C-130, Chinook, UH-60, E-767, E-2 hawkeye, Apache, cobra, bell Iroquois, bientôt de F-35 et j’en passe. Ils possèdent certes une certaine industrie militaire mais non digne de la troisième puissance économique mondiale. En somme, cela fait 70 ans que le Japon n’est plus un pays souverain.

        • Orion dit :

          Le choc a été violent pour le japon… bien plus que pour l’Allemagne la France ou la Russie…
          .
          Le cocon US était bien plus rassurant… C’est légèrement compréhensible après avoir mangé 2 bombes nucléaires et « perdu » son empereur.

        • Tremah dit :

          Qu’est-ce que vous appelez un « pays souverain » exactement ? Si le Japon, troisième puissance économique mondiale, leader dans les hautes technologies, qui contrôle ses frontières et détient sa propre dette à hauteur de 90%, n’est pas un « pays souverain », quel pays l’est ?
          Ah oui, vous allez m’expliquer que le Vénézuela est un « pays souverain »…

          • Nico St-Jean dit :

            @ Tremah

            Absolument d’accord avec vous. Quand on connais un temps soit peu le Japon et ça situation économique, difficile d’en déduire que ce pays n’est pas souverain, ne serais-ce que parce ledit pays partage des liens étroits avec les américains …

  7. Obelix38 dit :

    E qué s’appelerio F-57 !
    Connaissant LM, comme le budget risque d’être la somme des deux budgets précédents, le délai la somme des deux délais précédents, pourquoi ne pas faire pareil avec le nom ?
    Quoi ? Comment ça c’est déjà pris ! 😀

    • Motinio dit :

      Pas mal comme proposition !!
      En plus côté marketing ça le fait bien : Top gun 2 – F57 Vs Su 57

  8. wagdoox dit :

    tout les pays sérieux ont un chasseur de supériorité avec le F35 qu’il s’agisse du F22 ou du typhoon.
    Ce qui prouve bien que le F35 n’est pas si multirole que ca.
    Le Japon réagit mais il est tard et surtout avec quel motivation après l’annulation non officiel du X2.

    • Lejys dit :

      Vous noterez également que le F-22, pourtant furtif, a également été conçu pour être ultra-manoeuvrant (poussée vectoriel, etc.). D’un autre côté les qualités de furtivité du F-35 le dispenserait de ce besoin de manoeuvrabilité….

      • wagdoox dit :

        oui parce qu’il est réellement de 5 eme, le F35 a oublié la partie supercroisière et hypermanoeuvrabilité pour avec une furtivité pas trop cher.
        Pas du tout le F22 est plus furtif que le F35. c’est encore une fois que LM a sacrifié beaucoup pour que la furtivité du f35 ne coute pas trop cher. Le F35 est très petit pour un avion assez lourd, il est « gras » ce qui explique ces difficultés aérodynamiques. l’agrandir pour lui donner des proposition plus juste aurait alourdi encore plus l’avion et aurait fait montée la facture

  9. yannus dit :

    La France et l’Allemagne pourraient proposer au Japon de finaliser avec eux leur X2 (vu qu’ils ont un prototype fonctionnel) plutôt que de se lancer sur une RD onéreuse d’un avion 5G?

  10. Clavier dit :

    Bref on ne veut pas partager les secrets du revêtement furtif mais on vous aide à construire un autre avion aussi laid et coûteux mais d’une génération précédente …..

  11. Szut dit :

    Intéressante évolution. Le Japon a un PIB de 5000 milliard. C’est le candidat idéal financièrement et politiquement pour un nouveau bon en avant de l’arsenal occidental. Une synthèse du F-22 vieillissant et du F-35 non conçu pour le rôle de supériorité aérienne serait optimale. Il est intéressant de constater que l’Europe n’a pas pour l’instant été retenue. Méfiance politique ou infériorité technologique ? Les deux peut-être. De toute manière je vois mal la France, franchouillardise oblige, s’allier aux USA. L’Angleterre par contre en raison de son soutien au programme F-35 mériterait amplement de faire partie d’un tel partenariat.

    • Ibrahim dit :

      En tout cas, je me souviens de Dany40 qui débarque partout et chaque fois qu’on critique le F-35 qui me répondait que le F-35 pouvait remplacer le F-15.

      Non désolé, pas du tout le même gabarit.

      • Szut dit :

        Dany40 a raison le F-15 n’est pas furtif et le F-35 ne ferait dans la plupart des cas qu’une bouchée du F-15.
        De toute manière il ne s’agit pas de remplacer le F-15, mais de concevoir un appareil de supériorité aérienne comme le F-22 qui intègre les avancées du F-35.

        • Obelix38 dit :

          Pourquoi « opposer » le F-35 au F-15 quand il parle de le « remplacer » ? (i.e. pour la même mission)
          Dans son domaine de prédilection (interdiction aérienne), et dans 99% des cas où la SER n’est pas primordiale, le rayon d’action ou la rapidité d’intervention du F-15C explosent les caractéristiques du F-35A :
          – 1967 Km contre 1400 Km
          – Mach 2.5 contre Mach 1.6

          • Szut dit :

            Les cas ou la SER n’est pas primordiale ne viennent qu’après que les avions furtifs aient dégagés le ciel et les SAMs. La SER est LA caractéristique incontournable des conflits du futur.
            Alors F-15 pas furtif, F-35 furtif. Donc F-15 KABOUMCRASH à mach 2.5 je vous le concède. Le F-15 était le meilleur appareil de son époque, mais il a fait son temps.

        • Alexandre dit :

          en gros les F22 et F35 ne sont que des prototypes d’appareils de 5eme génération.

      • Dany40 dit :

        C’est gentil de parler de moi … mais pour une fois ce serait bien que les critiques sur le F-35 soient précises et non idéologiques…

        Je n’ai jamais dit que le F-35 peut « remplacer » le F-15 sur des qualités identiques… par contre le F-35 est bel et bien omnirôle et il pourra effectuer efficacement toutes les missions typiques du F-15 en s’appuyant sur ses propres qualités .

  12. Jak0Spades dit :

    « Tout les pays sérieux ont un chasseur de supériorité avec le F35 qu’il s’agisse du F22 ou du typhoon.
    Ce qui prouve bien que le F35 n’est pas si multirole que ca. » Dans ce cas, le Rafale non plus alors, puisqu’il se fait escorter par des Mirages 2000-5 en Syrie…. Comme quoi, il n’est pas bon de mettre tous ses œufs dans le même panier !

    • Nico St-Jean dit :

      @ Jak0Spades

      J’ai fait exactement la même remarque, mais quand certains détestent le F-35 depuis des années jusque dans leurs pire cauchemars, à quoi s’attendre de plus ? La situation Rafale/2000-5 est la même que les situations F-22/F-35 et Typhoon/F-35. Dans les 3 cas, un appareil n’est pas multi-rôle et ce sont les 2000-5, F-22 et Typhoon, tout comme dans les 3 cas, un appareil multi-rôle doit pallier à ce manque de polyvalence venant de l’autre appareil et ce sont les Rafale/F-35 qui traitent ce problème avec leurs polyvalences.
      .
      Pourtant ce n’est pas difficile à comprendre .. 🙁

      • Fralipolipi dit :

        @Nico
        « Pourtant ce n’est pas difficile à comprendre ..  »
        .
        Pourtant il n’est pas difficile à comprendre qu’un Rafale est nettement mieux armé qu’un M2000-5 pour la supériorité aérienne … en plus de tout le reste.
        .
        Si 4 M2000-5 ont été engagés dans Hamilton, c’était bien plus pour assurer l’escorte des « Gros-culs » comme dit Nenel (ravitailleurs et Awacs), plutôt que des Rafale eux-mêmes.
        Et au delà de ça, vous savez parfaitement que le choix d’engager 4 M2000-5, plutôt que 2 ou 3 Rafale, est aussi lié à 2 autres nécessités :
        > celle de devoir faire fonctionner (et de faire participer eux aussi à de vraies opérations) un escadron historique – Les Cigognes – dont la supériorité aérienne est le cœur de métier … même s’ils sont équipés d’avion anciens, qui restent malgré tout parfaitement à la page pour ce job précis.
        > celle de devoir ménager un peu le parc des Rafale (partout où c’est possible) qui sont les avions de combat les plus sollicités de l’AA (sauf à vouloir bêtement accélérer leur vieillissement, plus vite que nécessaire) : cela s’appelle la gestion de flottes, ou bien la gestion des potentiels.
        .
        Bref, encore des sornettes de votre part.

        • Dany40 dit :

          Votre démonstration est très exacte … mais vous oubliez que le F-35 lui aussi permet de réduire le nombre d’avions déployés par rapport aux avions qu’il remplace … le F-35 est lui aussi omnirôle et comme le Rafale il a ses propres qualités pour la supériorité aérienne .
          Rafale et F-35 souffrent d’une vitesse air faible qui est symptomatique de leur nature multifonctions. Cette notion comme bien d’autre exclu qu’ils soient aussi bons que les avions spécialisés dans un rôle spécifique . Rafale et F-35 c’est le même principe de fond , seuls les idéologues s’epuisent à vouloir les opposer

      • wagdoox dit :

        le 2000-5 est encore le meilleur chasseur en France, il sera suppléanté cette année pour le rafale ASEA/Meteor. Donc non cette analyse ne fonctionne pas. Surtout quand le rafale a mis mal tellement de fois le EF et les mirage 2000-5 sera très bientôt retiré.

      • Alpha dit :

        @Nico St-Jean
        Oulala ! Vous nous sortez du grand n’importe quoi , là !
        Les Mirage 2000-5 ont été engagés en protection du raid, mais cela aurait pu très bien être des Rafale équipés en tout MICA … Rafale qui n’a d’ailleurs pas grand chose à prouver en mode »défense aérienne » vu ses résultats dans de nombreux exercices…
        Mais ils sont là les -5, avec encore un peu de potentiel, alors autant les utiliser, mais leurs jours sont comptés (retrait, 2020 de mémoire…)!
        Ça s’appelle de la gestion de flottes, ce n’est pourtant pas difficile à comprendre … 🙁
        De plus, les faits montrent que votre raisonnement tombe à l’eau, car bientôt, l’AdA ne sera équipée… que de Rafale !… 😉

    • Nenel dit :

      Sauf que les 2000-5 escortaient les gros cul…… Pas de bol..

      Même joueur joue encore.

    • Obelix38 dit :

      Pourquoi devrait-on utiliser le potentiel de vol de plusieurs Rafale alors qu’il nous reste des 2000-5 à ~mi-vie dont c’est le boulot et qui font ça très bien ?
      Surtout qu’ils sont restés auprès des gros porteurs qu’ils escortaient, bien plus loin de la menace potentielle que les Rafale ayant tiré leurs Scalp . . .

    • Carin dit :

      Les 2000-5 en Syrie n’etaient armés que de Mika, pour défendre les rafales qui eux transportaient du bien plus lourd… ce qui est logique nous aurions pu faire accompagner les rafale par des rafale muni des seuls Mika, mais les 2000-5 sont d’excellents intercepteurs et vu qu’ils sont encore en service autant les utiliser et ménager quelques cellules de rafales.

      • Eowya dit :

        Oui, d’autant plus que le risque d’interception aérienne en Syrie est assez limité, le Rafale a déjà prouvé ces capacités en air air, ce n’est pas parce que dans cette situation, des mirages 2000 escortaient les gros porteurs que le Rafale n’est pas polyvalent ni capable de faire de l’air air ! De plus, faut il rappeler que ce n’est pas parce que le Rafale est notre dernier joujou que le mirage 2000 doit partir a la retraite !
        Quand au F-35, il y a toutes les raisons du monde de douter de ces capacités air air, manque de puissance, d’autonomie, de vitesse, de maniabilité, furtivité douteuse, armement en soute = peu d’armement transportable, si il met son emport en externe, il perd ce qu’il lui reste de furtivité… Bref, le F-35 est un appareil bien trop lourd et pas assez puissant et agile pour faire un bon chasseur. Car il n’y a pas que pour le dogfight qu’il faut être agile, mais aussi pour esquiver les missiles adverses en couplant avec les contres mesures ! Bref, tout ça pour dire que le F-35 n’est pas un chasseur, il est un bombardier uniquement, et le choix des Japonais de faire confiance a Locked est plutôt douteux je trouve. Une fusion entre le F-35 et le F-22, ça pue l’appareil a cout de dev important conçu pour siphonner le budget Japonais, pour présenter un appareil douteux.

        • Orion dit :

          Si on écoute les retours, le F35 est plus vif qu’un F16… Si c’est le cas (ou même s’il s’en approche juste) c’est plus que suffisant en combinant avec le reste de ses qualités.

      • James dit :

        @Nico St-Jean,@Carin
        Les -5 avaient pour mission de protéger les AWACS et CF-135. Les Rafale pouvaient se débrouiller tous seuls.

    • Albatros24 dit :

      Les Rafales n ont besoin de rien pour fonctionner hormis eux même…et un Awacs + 2 ou 3 tankers.

    • Tonton Charlie dit :

      On trouve juste le moyen d’utiliser un vieil avion (qui coûte moins cher à l’entretien) qui fait encore le boulot. Une fois les derniers 2000 retirés du service (dans la prochaine décennie) cette situation n’arrivera plus.
      Quand au F-35, il s’agit de l’escorter par un chasseur pendant un long moment, jusqu’à sa fin de vie même : le F-22 ne va pas partir de si tôt (2050 minimum non?), le F-35 va entrer en service en Turquie peu avant l’arrivé de leur nouveau chasseur, même scénario pour la Corée du Sud et pour le Japon, l’Eurofighter, concernant l’Italie et le RU, sera là jusqu’en 2040, voire plus longtemps…
      .
      Bref les deux situations sont très différentes.
      .
      De plus, à moins de me tromper, aucun général français n’a dit que le Rafale avait besoin du M2000 pour la supériorité aérienne, contrairement à un général américain concernant le F-35 avec le F-22…

    • wagdoox dit :

      Aller surtout pas de me répondre directement ca évitera peut etre d’avoir une réponse directe.
      C’est raté, le mirage 2000-5 a encore le meilleur radar air air de l’armée française mise à par l’AESA.
      Vu qu’on entre pas dans l’espace aérien ennemis que la différence de prix d’heure entre un mirage 2000 et un rafale, le choix a été vite fait.
      on ne met pas tout les oeufs dans le meme papier c’est pour ca qu’on veut pas remplacer tout les mirage par des rafales et qu’on remplacera les derniers par un nouveau chasseur.

    • ScopeWizard dit :

      @Jak0Spades @Nico St-jean
      .
      Hein ??? Pas multi-rôle le Rafale ???
      .
      Le Rafale au standard actuel n’ a besoin d’ aucune escorte que de celle d’ autres Rafale ; le 2000-5F ( excellent intercepteur ) ne lui est pas du tout indispensable .
      .
      Pour un peu je vous prendrais pour des trolls … 😉

      • Nico St-Jean dit :

        @ Scope

        Décidément vous êtes nombreux à ne pas avoir suivis ce sarcasme. Le but étant seulement de démontrer que ce simplisme n’est pas du tout pertinent. Personnellement j’ai juste permuter le Rafale avec le F-35 pour voir si, avec exactement les mêmes arguments, ceux qui prônent ce simplisme à l’égard du F-35 y croyaient vraiment ou si ce n’était qu’un énième cas de mauvaise foi partisane 😉 … J’ai la réponse (nous l’avons tous) Ce qui est bon pour le F-35 ne l’est plus du tout pour le Rafale on dirais bien (comme c’est soudain ..)
        .
        C’est très simple mon cher Scope, dans les 2 cas nous avons un appareil qui peut aisément compter sur lui même pour ça couverture aérienne. Seulement, l’un est tricolore, l’autre vole des contrats à ce dernier sur son propre continent.

        • Fralipolipi dit :

          Tout faux Nico.
          D’un côté, lors des exercices (parceque ce cas de figure n’a pas encore été mis en oeuvre en opération) le F35 qui transporte ses quelques bombes, se fait escorter par des F22 (Cf Redflag, et surtout Trilat).
          De l’autre, en opréations, des M2000-5 escortent … des Awacs et tankers.
          Ce n’est donc pas pareil du tout.
          .
          Et quand bien même un M2K-5 escorterait un Rafale,
          tout le monde sait qu’en Air-Air, le Rafale offre bcp plus d’options qu’un -5 … surtout avec Aesa (et demain le Météor).
          A contrario, personne ne peut penser qu’un F35 est meilleur qu’un F22 en supériorité aérienne … à part vous peut-être …
          .
          … donc, gardez pour vous votre idée de « démonstration » à 2 balles,
          vu qu’il n’y a aucune comparaison possible entre les 2 cas de figure.

          • ruffa dit :

            Fralipolipi : Tu nous gonfle avec ton Rafale à bouffer du déjeuner au souper ! Il est de 4ème génération et il se prendrait une tôle face au F 22 ou F35 ! Dans ma région on dit tu pête plus haut que ton cul!!

  13. Captain Obvious dit :

    Accord imminent sur le prochain avion de combat entre Dassaut et Airbus:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/avion-combat-futur-accord-franco-allemand-est-imminent-147961

    À Dassault la maitrise d’oeuvre à Airbus l’architecture générale.
    Affaire à suivre.

    • Albatros24 dit :

      DONC Dassault (FRANCE) maîtriserait le futur scaf et Airbus (France et Allemagne +…) ce qui va avec. Tandis que KNDS (Allemagne) maîtriserait le futur MBT LéoLeclerc.
      On s est pas fait enfler là car chacun a ses clients et les ramène au pot commun. L idée est séduisante.
      Les allemands ont une très bonne réputation en mécanique et blindés (alors même que le Leclerc a démontré au Yémen qu il était dans le haut du panier et au même niveau que les derniers Léopards…voire plus haut si on en juge par son efficacité et sa résistances aux missiles anti chars) et les français dans l aéronautique et les missiles.
      Voyons voir les applications pratiques maintenant car le diable réside dans les détails…

      • Orion dit :

        Le léoclerc parfait serait une caisse allemande avec une tourelle française.
        .
        On le dit souvent.
        .
        Ceci étant si cet accord est confirmé, il me convient parfaitement KNDS étant déjà « marié » je pense qu’ils arriveront a équilibré les retours entre acteurs interne.

    • yannus dit :

      Bonjour,
      il y a un truc rigolo dans l’article.
      Les Américains imposent à l’Allemagne de se doter d’appareils pouvant larguer des B61 et dans le même temps empêcher l’Allemagne d’adapter ses eurofighters pour le faire?
      UBU n’est pas loin…

      • Orion dit :

        Toujours aussi facile à dire mais:
        .
        Il suffirait que la France prépositionne quelques ASMPA en Allemagne et le tour est joué..

  14. Motinio dit :

    Dit donc ça va être du super Furtif cette combinaison ! Même ses pilotes ne pourront pas la voir …
    Plus rien n’arrête LM ..

  15. Carin dit :

    Le Japon fera accompagner ses F35 par ses F15, qui sont toujours à la pointe de la supériorité aérienne.. ce qui leur donne un peu de temps pour leur recherche de partenaire.
    À jason bourne
    Je ne suis pas d’accord avec vous en ce qui concerne dassault, ces derniers ont déjà travaillé avec les japonais sur différents problèmes liés à la furtivite du X2, et pour ce faire la soufflerie utilisé se trouve en France. Donc il se peut que dassault fasse également une proposition de totale coopération, ce qui a n’en pas douter intéressera les japonais qui comme les autres pays connais la fiabilité des produits de dassault, les failles de BAE ( eurofighter), et les baratins de LM( le F35 est le plus grand, le plus beau, le plus fort, et le plus abouti.. mais ne peut sortir seul!)

  16. vrai_chasseur dit :

    Pour faire une boutade facile, l’avion F35 démontre une fois de plus sa capacité à dominer ses alliés, à défaut de dominer ses adversaires.

  17. Nico St-Jean dit :

    @ wagdoox
    @ Frali
    .
    Alors messieurs, vous tombez un peu dans le simplisme avec ses histoires de rôles, multi-rôle et autres. Si l’on suis vos raisonnements, alors le Rafale n’est pas tant multi-rôle que ça si la France maintient bec et ongle des 2000-5 au rôle de supériorité aérienne 😉 ..
    .
    Or, nous savons tous que ce n’est pas le cas et qu’il ne s’agit que de 2 choses. Une doctrine d’emploie mais surtout, qu’aucune armée de l’air sérieuse ne veut mettre tout ses oeufs dans le même panier. Peut importe le pays, de l’USAF aux forces d’autodéfenses japonaises, il est à juste titre, hors de question d’être au tout F-35. D’ailleurs le Japon fonctionne exactement comme l’USAF c’est-à-dire, des F-15J constamment modernisés pour la supériorité aérienne (avec quelques capacités air-sol) et des F-2 (F-16 plus puissant, AESA, premier chasseur au monde à entrer en service avec un AESA grâce à une coopération USA-Japon) multi-rôle aussi bon en Air Air qu’en Air-sol. La continuité est clair avec le F-35A + un nouveau chasseur de supériorité aérienne basé sur le F-22 qui est lui même basé sur le F-15C.
    .
    Ce n’est qu’une histoire de doctrine et je vous trouve prévisibles messieurs de vouloir en profiter pour casser du sucre sur le dos du F-35.
    .
    Prenez également le Typhoon comme exemple, appareil supposément de supériorité aérienne. Si on compare avec le F-35 et le rôle de supériorité aérienne :
    .
    Rayon d’action Air Air : Avantage F-35.
    .
    Avionique, SA, Radar : Net avantage F-35
    .
    Capacité CME, CCME : Net avantage F-35.
    .
    Interface homme-machine/modernisation du Cockpit : Net avantage F-35.
    .
    Liaison Tactique : Net avantage F-35.
    .
    Furtivité (un atout plus qu’indéniable en air-air) Net avantage F-35.
    .
    Écoute EM : Net avantage F-35.
    .
    IR : Net avantage F-35
    .
    Agilité et/ou dogfight : Avantage Typhoon et je ne donnerai pas un avantage net à ce dernier tant que je n’aurai pas vu ce que vaut un F-35 sous Block 3F avec l’ensemble de ses commandes de vols activés. Déjà, j’ai été surpris à Paris ou dans l’ensemble, les analystes ont déduit que le F-35 s’en est mieux sorti que prévu mais pour ceux qui ont regardé les vidéos avec attention, le pilote de Lockheed faisait toujours des corrections en sortie de virages et l’appareil semblait instable (signe de manque d’autonomie avec les commandes de vols)
    .
    Bref, je m’égare mais en Air Air le F-35 domine largement le Typhoon et pourtant, même si la RAF fini par acheter des F-35A au lieu du F-35B, nous savons tous que le F-35A sera majoritairement utilisé comme chasseur-bombardier car le Typhoon est handicapé dans ce domaine … Tout est une question de doctrine sauf si vous voulez messieurs, considérer le F-35 comme un Tornado qui ne peut presque rien faire en Air Air …
    .
    C’est un peu la même chose chez l’USAF : Si le F-35A est constamment utilisé en Air Air, que vont-ils faire avec les F-22, les regarder briller au soleil ? D’autant que si une situation demande beaucoup de bombardement, pas le choix, les F-35 devront être équipés en Air-Sol et les F-22 en Air Air puisque le F-22 ne c’est presque rien faire d’autre. -doctrine d’emploi-

    • Albatros24 dit :

      Si le F35 est si fort que cela..pourquoi le faire accompagner alors ?
      Le Rafale est intervenu en premier et seul face à la DCA libyenne.
      Et les 2000 étaient là pour les tankers en Syrie.
      Enfin pourquoi l USAF ne teste pas ses supers F35 contre les Rafales lors des exercices internationaux…pour ne pas ridiculiser Macron avant son invitation chez Washington peut être ?
      Mais vous me direz…je n y connais rien.

      • Albatros24 dit :

        Vous verrez en cas de coup dur et de guerre les pilotes USAF seront très contents d’être protégés par des Rafales…ou des F15 ou F18 d ailleurs.

      • Myshl dit :

        Sarkoziste?

        L’aviation française est entrée en Lybie après le nettoyage par les américains des installations de détection et de riposte à coups de missiles de croisière.

        Après ce nettoyage, ce sont des Mirage 2000 qui sont entrés. Les Rafale ne sont venus que dès-lors qu’on leur a garanti que l’espace aérien était propre, sans risque.

        • Alpha dit :

          @Myshl
          Faux …
          Déjà, l’aviation française volait au dessus de la Libye en toute impunité, bien avant le 19 mars 2011, soit lorsque les USA ont lâché leurs missiles Tomahawk sur les batteries AA fixes et autres radars…
          A noter que les systèmes SA-8 « Gecko », mobiles, n’ont pas été touchés par cette première frappe…
          Et dès le 19 mars 2011, un Rafale a détruit un char libyen à l’aide d’un AASM, aux environs de Benghazi…
          En fait, dès le premier jour d' »Harmattan », on trouvait sur Benghazi des Mirage 2000 D armés de GBU et des Rafale équipés de l’AASM…
          Revoyez vos sources… 😉

          • ruffa dit :

            Alpha tu me fait bien rire : Si tu pense que Dassault met en avant l’affaire Lybienne pour vendre le Rafale t’es vraiment un nouveau née! C’est pas sérieux ! Par contre quand ils pénètrent le ciel Syrien je dit Chapeau parce que avec les S300 et 400 c’est pas une promenade de santé !!

    • EchoDelta dit :

      Pour avoir vu le F35 à Paris, j’ai été très déçu par sa présentation. Il a principalement mis en avant l’énorme poussé de son moteur. Mais il était quasiment tout le temps avec la PC allumée pour les manœuvre en basse altitude, et il a tout fait toute sa démonstration en force. Il est encore beaucoup plus bruyant que le Rafale dans cet exercice… J’en ai principalement conclu qu’il reste encore beaucoup de travail sur la gestion de l’énergie en vol. Mais il n’y a pas de raison qu’ils n’y arrivent pas, surtout vue les montants engagés, il vaudrait mieux, mais la question est quand ?
      Bon après faire le gugusse avec ces avions ne met vraiment pas en valeur leur potentiel réel. En revanche revenir au bercail avec un avion qui a encaissé, ca doit pas vraiment être envisageable actuellement pour le F35.
      Les présentations la plus époustouflantes venait finalement des hélicoptères.

    • Fralipolipi dit :

      @Nico
      Il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir !
      Et pire encore, il semble que n’ayez pas compris toutes les données de cette histoire (ou qu’une fois encore vous refusiez de les voir en face).
      .
      > 1er point : sur votre observation des M2000 qui ‘protègeraient’ des Rafale en opération, je vous ai répondu plus haut, et il est clair que votre remarque ici est totalement à côté de la plaque.
      .
      > 2ème point : « qu’aucune armée de l’air sérieuse ne veut mettre tout ses oeufs dans le même panier »
      Personne ne dit le contraire … encore que, quand on regarde l’AA en France et son expérience avec le Rafale, on peut penser que l’AA accepterait aisément de fonctionner en tout Rafale si on lui en donnait les moyens.
      Mais ici, s’agissant de l’AA du Japon, il n’a jamais été question de fonctionner avec un seul avion.
      Ils ont déjà des F15, des F2/F16 + ils ont déjà commandé des F35A (et réceptionné quelques-uns) et envisagent en plus de commander des F35B.
      Bref, c’est déjà pas mal hétéroclite … il y a juste que c’est 100% US (sans surprise … notons que selon moi le F2 reste un produit apparenté US). L’intrus, s’il doit y en avoir un, serait le F15 … le seul Boeing perdu au milieu de toute cette cousinade de Lockheed !
      Et pourtant, c’est bien le F15 qui me semble être l’avion le plus utile à l’AA du Japon aujourd’hui.
      Bref, vous parlez d’éviter de mettre tous les œufs dans le même panier, alors qu’il semblerait que c’est justement en allant à nouveau vers Lockheed que, pour remplacer ses F15, le Japon irait précisément vers ce travers que vous dénoncez … j’dis ça, j’dis rien.
      .
      > 3ème point : « Prenez également le Typhoon comme exemple, appareil supposément de supériorité aérienne. Si on compare avec le F-35 et le rôle de supériorité aérienne »
      .
      Vous comparez Typhoon et F35 … mais c’est totalement hors-sujet ici (en plus d’être inexact, car votre perception de ce mano a mano entre F35 et Typhoon reste pour bien des choses encore un peu de la science fiction … et écrire aujoud’hui qu’  » en Air Air le F-35 domine largement le Typhoon » est passablement présomptueux de votre part). Mais ceci est bien hors-sujet.
      .
      Car le UK n’a jamais proposé de vendre le Typhoon au Japon.
      Il était question d’un développement d’avion de 5ème génération commun, tout nouveau, et qui n’a rien à voir avec le Typhoon.
      De ce projet Britanico-Japonais, tout le monde est au courant depuis plus de 2 ans.
      Et je suis surpris que vous ignoriez que le Japon a justement jeté l’éponge à ce sujet il y a quelques semaines à peine. La raison invoquée par le Japon était purement « financière » … même avec l’aide du UK, le Japon a précisé (le mois dernier ! pas il y a 6 mois) qu’un tel projet reviendrait trop cher, et qu’au final, le Japon allait prioriser l’achat du F35 !!!
      .
      Et c’est là que ça commence à être cocace.
      Alors que le Japon a jeté l’éponge pour tout partenariat avec l’Europe, et qu’il fait mine de vouloir s’engager un peu plus sur le F35, voilà Lockheed qui débarque pour proposer un autre partenariat au japon pour développer un autre nouvel avion – une sorte d’hybride entre F35 et F22 (qui sera sans doute, je vous la fait courte, un F35 plus grand, bi-réacteur, et qui n’aura plus à se trimballer toutes les TARES que se trimballe le F35 du fait de son cousinage trop étroit avec le F35B).
      Pourquoi donc, alors que le Japon vient de confirmer qu’ils n’auront pas assez de budget pour développer eux-mêmes un avions de 5ème gen « valable » (car le Japon n’est pas du genre à montrer des prototypes en carton pate comme en Iran ou ailleurs), et qu’ils vont commander plus de F35,
      pourquoi donc Lockheed viendrait à contre-courant d’une décision qui est déjà pleinement à son avantage ??? C’est cette question là que vous devriez vous poser, car c’est la seule intéressante ici.
      Et j’insiste, c’est la seule.
      .
      Après chacun peut faire ses suppositions. La mienne est la suivante : parceque Lockheed est pleinement conscient des tares et défauts de son F35, et que proposer une alternative via une coopération avec le Japon, peut permettre de développer un nouvel avion sans défaut (tel qu’il aurait du être dès le début), et dont l’USAF elle-même pourra s’équiper plus tard … sans que personne aux US n’aient à trop reconnaitre ses tords d’origine, sans que personne aux US ne perde trop la face (car si c’était les US qui lançaient eux-mêmes – seuls – sur un tel programme, ce serait un aveux d’échec patent sur le programme F35 … impossible !).
      .
      Ici, le Japon peut simplement servir « d’excuse » à ce développement de nouvel avion (qui reprendrait sans doute l’essentiel de l’électronique embarquée du F35 pour éviter d’être trop onéreux, et permettre éventuellement une formation pilote et MCO commune avec celles des F35 … il serait juste plus grand, bi-réacteur, avec de plus grandes ailes (ce qui ne serait pas un luxe), une plus grande capacité d’emport carbu, et surtout de plus grandes soutes internes).
      .
      Au delà de ça, si Lockheed propose autre chose au Japon que le F35, c’est d’une part que Lockheed sait depuis bien longtemps que le F35 n’est pas taillé pour le job de la supériorité aérienne sur un vaste secteur aérien … quoique vous en disiez !, et c’est aussi pour éviter que le Japon n’aille trop regarder ailleurs (comme chez Boeing, ou voire Dassault … imaginez si France et Allemagne essayaient de raccrocher le Japon à leur projet de nouvel avion de combat … il est simplement impossible de laisser ce risque exister … vous comprenez ).
      car Lockheed sait parfaitement qu’un bon avion de supériorité aérienne c’est avant tout un avion qui peut rester en l’air longtemps, très longtemps … comme un F15.
      … car une merveille technologique, comme le F35, qui s’interdit les réservoirs pendulaires pour assurer une quelconque mission de supériorité aérienne, et fort limité en emport missiles AA dans ses soutes internes … forcément, y-a pas besoin d’être un hyper spécialiste japonais pour percevoir que ça ne va pas coller longtemps face à la Chine de 2020-2030 !

      • ScopeWizard dit :

        Très intéressant et déduction astucieuse …!

      • Nico St-Jean dit :

        @ Frali

        Bon .. vous et Alpha n’avez rien compris. Je vous ai mis devant le fait accomplis représenté par votre simplisme, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai bien spécifier « si l’on suis vos raisonnements » Car vous dites que si le Japon veut un 2e appareil moderne, cela veut dire que le F-35 -n’est pas si multi-rôle que ça- Alors, si la France maintient un autre appareil que le Rafale, cela veut-il dire que ce dernier -n’est pas si multi-rôle que ça- ? Bien sûr que non ! et c’est là ou j’ai voulu vous amenez.
        .
        En gros je vous ai servis votre propre médecine : le simplisme, en inversant les rôles du Rafale et du F-35. Maintenant voyez-vous à quel point votre raisonnement à propos du F-35 n’à aucun sens ?
        .
        C’est simple, Il s’agit d’une question de doctrine d’emploi qui dit : ne jamais mettre tout ses oeufs dans le même panier .. Je vous la fait très, très simple : Ce n’est pas parce que le Rafale est mauvais que la France vas maintenir ses 2000D jusqu’en 2030, c’est pour ne pas compter que sur un seule et même appareil. Même chose pour le F-35 (sauf quand on est de mauvaise foi…)
        .
        « Bref, c’est déjà pas mal hétéroclite … il y a juste que c’est 100% US (sans surprise … notons que selon moi le F2 reste un produit apparenté US). L’intrus, s’il doit y en avoir un, serait le F15 … le seul Boeing perdu au milieu de toute cette cousinade de Lockheed !
        Et pourtant, c’est bien le F15 qui me semble être l’avion le plus utile à l’AA du Japon aujourd’hui.
        Bref, vous parlez d’éviter de mettre tous les œufs dans le même panier, alors qu’il semblerait que c’est justement en allant à nouveau vers Lockheed que, pour remplacer ses F15, le Japon irait précisément vers ce travers que vous dénoncez … j’dis ça, j’dis rien. »
        .
        Juste une question, hum, quels sont vos arguments pour dire que le F-35 -n’est pas si multi-rôle que ça- ? Parce que si pour vous supériorité aérienne ne passe que via un grand rayon d’action (voir immense, comme le F-15C/J) euh je vous conseille de rayer immédiatement le Rafale de cette « case » car ce dernier est loin, bien plus loin que le F-35 par rapport au F-15 … Alors ne basez pas vos arguments la dessus car de facto, vous devrez avouer que le Rafale à besoin d’un F-15 pour faire la défense aérienne -ce qui est faux- (au cas ou vous ne compreniez pas cette métaphore également)
        .
        Premièrement, avec 1407 km de rayon d’action air-air, le F-35A possède déjà l’un des meilleur rayon d’action au monde sans bidons. Seul les SU-30/F-22/F-15 le surclasse dans se domaine.
        .
        Deuxièmement, le problème avec les F-15J est qu’ils ont une SER immense avec l’armement et les bidons ci-nécessaire. Et même si les J-20 ne s’avéreraient pas si bons que ça, cela constitue un désavantage indéniable au 21e siècle. D’ou le besoin d’un genre de F-22 japonais pour les remplacer si vraiment le Japon veut un rayon d’action exceptionnel sans compter le fait qu’ils doivent avoir au moins 2 appareils distincts (le F-35B n’entre pas vraiment dans l’équation de mon point de vue)
        .
        Et puis je repose ma question : Quels sont vos arguments pour démontrer qu’un F-35 ne fera pas le job en Air Air ? D’autant que ledit F-35 va pouvoir emporter 6 AIM-120D en soute au lieu de 4 dès 2025 coupler à un nouveau moteur au moins 10% plus puissant (gain en maniabilité) et 7 à 15% moins gourmand **selon les standards minimales du futur cahier des charges** … J’attend vos arguments autres que : -Lé-yaponais-vule-un-outre-appoirelle- Sil-vous-plais.
        .
        Le F-2 est issus d »une véritable coopération entre les deux pays bien que basé sur le F-16 modernisé de Lockheed. C’est ce même F-2 qui à donné l’expertise nécessaire à MHI pour concevoir le X-2.
        .
        Cela dis, quel est le rapport entre mettre ses oeufs dans le même panier au niveau opérationnel (ne disposer que d’un seul appareil) et mettre ses oeufs dans le même panier au niveau du partenariat (disposer d’une majorité d’appareil provenant de Lockheed) ? J’entend ce que vous voulez dire, mais cela n’à aucun liens avec le sujet et mes arguments ..
        .
        « Vous comparez Typhoon et F35 … mais c’est totalement hors-sujet ici (en plus d’être inexact, car votre perception de ce mano a mano entre F35 et Typhoon reste pour bien des choses encore un peu de la science fiction … et écrire aujoud’hui qu’ » en Air Air le F-35 domine largement le Typhoon » est passablement présomptueux de votre part). Mais ceci est bien hors-sujet. »
        .
        J’ai comparé le Typhoon avec le F-35 pour vous démontrez que vous étiez dans l’erreur avec ses histoires de -pas si multi-rôle que ça- avec le F-35 simplement parce que des pays décident de jumeler ce dernier avec d’autres appareils … Je ne suis pas présomptueux, le F-35 est bel et bien supérieur au Typhoon dans tout les domaines du large éventail qu’est le combat aérien sauf pour la maniabilité. Si vous ne me croyez pas, nous pouvons débattre ou vous allez faire une recherche.
        .
        Le Japon se rend tout simplement compte que produire un appareil seul au 21e sècle est impossible. Même les russes dépendent de l’investissement indien pour le SU-57. Après, ils ont toujours tout fait avec Lockheed et les USA et la symbiose avec MHI à toujours bien fonctionner, je ne vois donc pas pourquoi le Japon déciderait de changer de partenaire ? D’autant que ni Dassault, ni BAE n’ont l’expertise de Lockheed dans la conception d’appareil de 5e gen comme le veulent les japonais. Peu importe tout le mal que vous pouvez pensez de Lockheed, ça reste la seule entreprise au monde ayant conçu 2 appareils de 5e gen distincts dans le concret .. Dont un sous 3 versions différentes.
        .
        Comme vous dites, chacun à droit à ses suppositions, sauf que je vois mal les USA se débarrasser, comme ça, du appareil qui à déjà coûté des dizaines de milliards. Mon hypothèse est la suivante : L’USAF à besoin d’un appareil pour remplacer ses F-15 (non, pas parce que le F-35 est nul en air air .. parce qu’ils ne veulent tout simplement pas d’une flotte de 187 F-22 et 1763 F-35A). 3 solutions sont sur la table : 1- Le F-15 SE à 100 millions $ pièces au Flyaway. 2- Rouvrir la chaîne de F-22. et 3- un nouvel appareil avec les technologies connus (F-22, F-35) dont certaines pièces pourraient être directement jumeler avec celles du F-35. Lancer un programme bi-nationale avec le Japon pourrait être une bonne solution pour les 2 pays. Mais ce ne sont que des suppositions hein. Qui plus est, ce n’est pas parce que Lockheed propose quelque chose que du jour au lendemain tout est signé.
        .
        « Au delà de ça, si Lockheed propose autre chose au Japon que le F35, c’est d’une part que Lockheed sait depuis bien longtemps que le F35 n’est pas taillé pour le job de la supériorité aérienne sur un vaste secteur aérien … quoique vous en disiez ! »
        .
        Bin moi j’apporte des faits, vous vous semblez vraiment plus proche de Lockheed que je ne le pensais, pour affirmer savoir ce qu’ils pensent du F-35 …
        .
        « car Lockheed sait parfaitement qu’un bon avion de supériorité aérienne c’est avant tout un avion qui peut rester en l’air longtemps, très longtemps … comme un F15. »
        .
        Alors comme je l’ai dis plus haut, rayez moi le Rafale de suite de la catégorie multi-rôle, si seule le rayon d’action compte … Et un appareil avec 3 bidons plus tout son armement en externe, de 1, ça traîne énormément, de 2, ça ne durera pas longtemps contre la DA chinoise puisque visible à des centaines de kilomètres […] Sans parler des zones A2/AD chinoises qui ne vont pas regarder un gros F-15 ou un petit Rafale rempli et bien visible, s’approcher sans rien faire. Sans parler des navires, des AWACS chinois etc ..
        .
        Et en passant, si vraiment la situation l’exige et que le Japon juge que l’ennemi n’en sortira pas gagnant, le F-35 peut prendre 2 à 3 bidons comme le F-22 pour la défense aérienne. Mais contre la Chine, je ne crois pas.

        • Fralipolipi dit :

          Nico … vous me faites de la peine parfois, et c’est encore le cas cette fois ci, tellement vous être « hors-sujet ».
          .
          Le Rafale ? qui en a parlé ici ? Pas moi, ni le Japon, ni Mr Lagneau … mais seulement vous.
          Moi, je l’ai d’emblée « rayé » comme vous dites dans cette affaire.
          Superposez une carte de la France (et de l’Europe) sur celle du Japon et de son voisinage Coréen et Chinois.
          A l’évidence, pour assurer une supériorité aérienne sur un tel théâtre asiatique (avec beaucoup de mer autour d’une grande île), le Rafale a les pattes trop courtes, c’est pire encore pour le Typhoon et pour de très nombreux autres appareils (F18 inclus …. mais aussi F35, on va y revenir).
          A l’évidence, il faut là pour le Japon un appareil de la classe 15/20 tonnes.
          .
          Notez quand même que notre cher Rafale, à défaut de pouvoir emporter 15 tonnes de kéro 100% en interne, peut tout de même voler 10heures durant pour faire des raids au long cours tel celui d’Hamilton … Dans la catégorie des 10 tonnes et un peu plus, c’est celui qui a le plus d’allonge … et d’endurance en vol (parfois, il ne sert à rien d’emporter 20 tonnes de kéro si l’appareil en question doit rentrer sur base rajouter de l’huile ou que sais-je encore, avant d’avoir eu le temps de consommer tout ce carburant).
          .
          Revenons à notre F35.
          Oui les chiffres de Lockheed sont charmants … sauf que ça fait longtemps que l’USAF a émis des réserves sur la vérité de ces chiffres. Pour toutes les versions de F35, la vérité est en-deçà des magnifiques chiffres annoncés, et la polémique ne date pas d’hier.
          Donc a fortiori avec ces autonomies réelles à minorer pour arriver au vrai, pour qu’un F35 aille loin en mer Jaune, depuis le Japon, et sans ravito, il lui faut qd même des bidons … et avec ces bidons, finie l’invisibilité (encore une fois, regardez une carte).
          .
          Par ailleurs, vous évoquez pour le F35 des configurations et des moteurs qui n’existent pas encore et n’existeront pas avant 2025 …. normal pour qqun comme vous si porté sur la science fiction.
          Mais pour l’heure, la seule chose de certaine, c’est qu’un F35 n’emporte que 4 missiles Air-Air en soute (et pas 6).
          S’il en rajoute sous ses ailes … finie l’invisibilité, à nouveau.
          .
          Et pour faire face à des avions Chinois en grand nombre et très armés, l’invisibilité du F35, avec ses seulement 4 missiles, ne l’aidera que pour les 1er coups … mais pas pour les suivants … et forcément, il finira par perdre des plumes face à un ennemi beaucoup plus armé.
          .
          Envoyer un avion avec 4 missiles, c’est bon pour la police du ciel.
          Mais en temps de guerre, pour la supériorité aérienne, il faut pouvoir compter sur le double.
          Encore une raison pour laquelle je comprend la démarche de Lochkeed … pas la mienne … de proposer au Japon un avion différent du F35 pour assurer la supériorité aérienne en remplacement du F15 …
          Car c’est bien cela le sujet ici.
          .
          Donc par avance, merci à vous Nico de vous focaliser sur le sujet et de cesser de divaguer en plein « hors-sujet ».
          .
          Le F35 n’est PAS un avion MARVEL conçu par Iron-Man.
          C’est un avion qui a de nombreuses limites.
          Un jour peut-être vous daignerez le reconnaitre.

    • vrai_chasseur dit :

      @Nico
      Vous savez certainement que ce que soulignent tous les pilotes de chasse alliés qui ont fait du Red Flag au Nevada, c’est surtout la capacité « Force Multiplier » du F35 : distribuer l’information tactique aux autres avions.
      Au point qu’ils lui ont donné un sobriquet : « Mini-AWACS ».
      Disons que l’USAF le cantonne pudiquement à ce rôle, très efficace au demeurant, car ses commandes de vol sont pour le moment ‘unsecure’ (vous avez vu juste sur les meetings, les pilotes d’essais de LM surcompensent en sortie de virages serrés – d’ailleurs seuls les pilotes d’essais de LM sont autorisés pour le moment à faire les meetings).
      Le comparer au Typhoon c’est un peu comparer la carpe (qui voit loin) et le lapin (qui est con et qui court vite)…dixit un pilote de chasse anglais qui revenait du Red Flag 2017. Le même disait d’ailleurs que le Kill ratio de 15:1 annoncé par LM sur Red Flag 2017 était du pipo : les adversaires étaient des F-16C Block 32, autant dire les vieilles brouettes de l’USAF sans AESA, et les kill provenaient surtout des autres avions, bien « éclairés » par le F35.
      La Bottom Line est : pour le moment, c’est un bon mini-AWACS. Un bon chasseur, un bon bombardier ? on ne sait pas.

      • Nico St-Jean dit :

        @ vrai_chasseur
        .
        J’ai beaucoup d’informations sur ce Red-Flag, vous savez, alors voici les faits car en tout respect, vous faites erreurs sur quelques points.
        .
        « Vous savez certainement que ce que soulignent tous les pilotes de chasse alliés qui ont fait du Red Flag au Nevada, c’est surtout la capacité « Force Multiplier » du F35 »
        .
        Oui, mais pas que. Pour être précis, les rapports & déclarations sur le Red-Flag 17-1 résument la performance du F-35A en trois mots : Furtivité, Flexibilité et intégration. Principalement parce que les F-35A ont agis comme capteurs, plates-formes de guidage et offensifs presque simultanément :
        .
        « Three words summarize the role of the F-35A during this Red Flag exercise; stealth, integration and flexibility. To a greater degree than any previous aircraft in U.S. Air Force history the F-35A Lightning IIs from Hill AFB acted as sensors, guidance platforms and strike assets almost simultaneously, and they did so in a threat environment that would have been previously impenetrable without significantly greater loses. They also performed in an air-to-air role: although we don’t know the ROE (Rules of Engagement) in place for the drills nor the exact role played by the F-22 Raptors that teamed up with the Lightning II throughout the exercise, the results achieved by the F-35, appear to be impressive, especially considering the 5th Gen. aircraft’s additional tasking during RF. »
        .
        « Le comparer au Typhoon c’est un peu comparer la carpe (qui voit loin) et le lapin (qui est con et qui court vite)…dixit un pilote de chasse anglais qui revenait du Red Flag 2017. Le même disait d’ailleurs que le Kill ratio de 15:1 annoncé par LM sur Red Flag 2017 était du pipo : les adversaires étaient des F-16C Block 32, autant dire les vieilles brouettes de l’USAF sans AESA, et les kill provenaient surtout des autres avions, bien « éclairés » par le F35.
        La Bottom Line est : pour le moment, c’est un bon mini-AWACS. Un bon chasseur, un bon bombardier ? on ne sait pas. »
        .
        Alors, le lieutenant-général Jerry D. Harris, vice-commandant du Commandement de combat aérien à **confirmé** que les 20 kills ou PK ont tous été effectuer par les F-35A :
        .
        « Indeed, while early reports suggested a 15-1 kill ratio recent Air Force testimony by Lt. Gen. Jerry D. Harris, Vice Commander of Air Combat Command characterized the kill ratio as “20-1” meaning that, for one F-35A “lost” in simulated combat in a high threat environment that the aircraft destroyed 20 simulated enemy aircraft. »
        .
        Toujours dans le même article, le lieutenant-général de la marine américaine Jon M. Davis, commandant adjoint pour l’aviation, à confirmé que l’ors de son premier déploiement « complet » sur le USS America, le F-35B à enregistré un score de 24-0 contre des F-18 et F-16 en entraînement :
        .
        « During the same testimony, U.S. Marine Lt. Gen. Jon M. Davis, Deputy Commandant for Aviation, related a 24-0 kill ratio for U.S. Marine F-35B aircraft during a different exercise. »
        .
        Concernant le rôle qu’à joué le F-22, tout est floue étant donné que personne ne connais les règles d’engagement.
        .
        Également, la force Red air n’étaient pas composé que de F-16, mais bien d’AWACS, de EG-18 Growler (appareil redoutable en air air avec un puissant AESA et surtout une sacrée CME) et de F-16 (aucune idée si c’était des Block 32 mais je sais qu’il n’en reste plus beaucoup dans l’USAF)
        .
        Les aggressor bénéficiaient également de zone A2/AD. On apprend que les F-35A en ont supprimé une car les B-1B avec eux n’étaient pas capable de s’en approcher.
        .
        Comme je vous le démontre, ce n’est pas LM qui à annoncé quoique ce soit, mais bien l’USAF ( pourquoi toujours LM ? 🙁 )
        .
        Au total, en comptant le 8-0 contre les F-15E lors de l’examen d’IOC du F-35A, le F-35 en est à 52 victoires aériennes contre une seules défaites en exercice réel. J’en déduis que c’est un excellent chasseur 😉
        .
        Cela dis, comme vous j’attend des résultats opérationnels mais disons que les choses sont encourageante et que les sources sont plus que crédible. D’ailleurs, voici l’article ou toutes mes citations sont issus : https://theaviationist.com/2017/02/28/red-flag-confirmed-f-35-dominance-with-a-201-kill-ratio-u-s-air-force-says/
        .
        J’ai d’autres articles si vous le souhaitez.

    • wagdoox dit :

      je t’ai déjà répondu plus haut.
      et on reparlera de la supériorité aérienne du F35 quand il aura déjà démontré ses capacités aux sols…
      tu es très logique avec l’emploi F22/F35 mais les anglais et italiens seraient cons avec leur EF qui ne serviraient plus à rien ? si le F35 est si bon pourquoi garder le EF, plus cher ?

      • Nico St-Jean dit :

        @ wagdoox

        « tu es très logique avec l’emploi F22/F35 mais les anglais et italiens seraient cons avec leur EF qui ne serviraient plus à rien ? si le F35 est si bon pourquoi garder le EF, plus cher ? »
        .
        Parce que 1- Ses appareils sont déjà acheté ou sous contrat et qu’on ne jette pas un appareil même pas arrivé à mi-vie. 2- Parce-qu’il-ne-faut-jamais-mettre-ses-oeufs-dans-le-même-panier- ^^ Pourquoi rénové des 2000D quand cet appareil est complètement obsolète face au sacro-saint Rafale ? pour la même raisons …

        • Fralipolipi dit :

          « Pourquoi rénové des 2000D quand cet appareil est complètement obsolète face au sacro-saint Rafale ? pour la même raisons … »
          … le manque d’argent vous connaissez ?

    • Alpha dit :

      @Nico St-Jean
      … »le Rafale n’est pas tant multi-rôle que ça si la France maintient bec et ongle des 2000-5 au rôle de supériorité aérienne »
      Toujours le grand n’importenawak… La France ne maintient pas « bec et ongle » les -5, ils sont prévu d’être retirés très bientôt !
      De fait, quand le Rafale est entré en service, il a remplacé d’abord les avions les plus anciens (Jaguar, Mirage F1, et les premiers Mirage 2000…) Les -5, çà viendra bientôt, mais à l’arrivée du Rafale, c’était les avions les plus récents en ligne, donc on les garde jusqu’au bout de leur potentiel !!!… Et forcement, on les utilise !!!… C’est pourtant simple à comprendre, non ?
      Aussi, abstenez-vous au lieu de raconter des sornettes…

      • Nico St-Jean dit :

        @ Alpha

        C’était pour faire du joli simplisme, comme Frali et wagdoox tout en leurs démontrant que personne (qui en à les moyens) ne veut avoir tout ses oeufs dans le même panier.
        .
        « Toujours le grand n’importenawak… La France ne maintient pas « bec et ongle » les -5, ils sont prévu d’être retirés très bientôt ! »
        .
        Ouais mais ça fait 17 ans que le Rafale vole avec des capacités air air […] Qui plus est, que faites-vous des 2000D qui dureront jusqu’en 2030, spécialement rénovés pour ne pas laisser le Rafale bien seul ? C’est simple et je vais le répéter autant de fois qu’il le faut – Comme avec le F-35, cela n’a rien à voir avec les capacités du Rafale, c’est juste une question de ne pas avoir un seul type d’appareil en l’air. Ce ne sont pas des sornettes, voyez-vous.

    • Szut dit :

      Vous effleurez un point intéressant concernant les F-22/F-35. Le F35 écrase déjà la concurrence rafale/Typhoon/etc. Mais même si le F-22 est encore un cran au dessus du F-35 est ce que les points suivants sont encore significatifs. Valent-ils la différence de prix ? La liste suivante n’est évidemment pas exhaustive.
      .
      La furtivité (F-35 – 0.0015m2 / F-22 – 0.00015m2), ce facteur 10 est-il vraiment significatif ? Pour rappel le rafale (0.75m2).
      .
      Les performances pures (F-35 mach 1.6+) (F-22 mach 2). Bien sur c’est jouissif d’être aux commandes à mach 2, mais ca ne permet pas d’échapper à un missile. L’interception d’appareils ennemis est plus rapide, mais un missile est de toute façon plus efficace dans ce rôle.
      .
      Deux réacteurs au lieu d’un ? Deux fois plus d’entretien et deux fois plus de pannes. Les réacteurs modernes sont très fiables, alors pourquoi deux voire trois réacteurs plutôt qu’un. La sécurité du pilote ? Les deux réacteurs sont placés l’un à coté de l’autre, il a une bonne probabilité que le second réacteur soit aussi très rapidement HS.
      .
      Le dogfighting ? Il devient très rare, faut-il vraiment l’optimiser à l’aide d’un réacteur supplémentaire ? Le second réacteur améliore-t-il vraiment le dogfighting ? Après tout le F-16 était connu pour son agilité.
      .
      Comprenez moi bien, je ne mets pas en cause la supériorité du F-22, je me demande simplement si le jeu en vaut la chandelle. Après tout pour deux F-22 on peut avoir au minimum 3 F-35.

      • ScopeWizard dit :

        @Szut
        .
        Connaissez-vous quoi que ce soit en aviation de combat moderne ?
        .
        Comme vous-vous permettez d’ être souvent cassant vis à vis d’ interlocuteurs qui n’ en demandent pas tant , je le suis à mon tour … Vous n’ y voyez pas d’ inconvénient , n’ est-ce pas ? Non … Alors c’ est parfait ! 🙂
        .
        En réduisant votre argumentation aux questions de coût et de fiabilité , vous mettez à côté de la plaque …
        .
        1) Si vos chiffres du coefficient de furtivité sont justes , alors ça n’ est pas du tout normal de les avoir avec autant de précision , encore moins de les poster , ce qui peut vous valoir certains ennuis … donc , il y a fort à parier qu’ ils soient suffisamment inexacts pour répondre aux critères essentiels du « confidentiel défense » …
        .
        2) La vitesse maximale n’ est pas faite pour échapper aux missiles à moins d’ envoyer le bois comme un SR-71 …
        Il s’ agit en fait d’ une résultante entre la puissance moteur , le rapport poids-poussée , et les qualités aérodynamiques de l’ avion …
        .
        On s’ en fout de la fiabilité des réacteurs modernes , on le sait qu’ ils sont fiables …
        Justement , ne vous contredisez pas , deux moteurs au lieu d’ un seul c’ est un surcroît de fiabilité puisque les deux seront aussi fiables qu’ un seul , par conséquent si l’ un tombe quand-même en rideau , le chasseur n’ est pas pénalisé au point de percuter la planète , le second réacteur lui permettra de rentrer sans casse ; on appelle cela « la redondance » …
        De plus , le fait de doter un avion de combat de deux réacteurs permet de l’ équiper de moteurs à l’ unité moins puissants ; ainsi , avec un M-53 de près de 9.7 tonnes de poussée pour une charge et une masse maximale de 17.500 kg , un Mirage 2000-5 fournira moins de poussée qu’ un Rafale équipé lui de deux M-88 de 7.5 tonnes pour 24.500 kg de masse max au décollage : 9.7 tonnes contre 15 tonnes … y a pas photo !
        Autre avantage , il est plus facile de développer des réacteurs moins puissants , l’ avion peut porter plus lourd , accélérer plus fort …
        Les deux seuls inconvénients que je vois sont l’ entretien doublé et probablement la consommation donc l’ autonomie qui se réduit à emport de pétrole égal entre un bi et un mono …
        .
        3) Le combat tournoyant ou dogfight ? Il devient effectivement très rare parce que les derniers combats entre chasseurs modernes n’ y ont guère eu recours puisque cela s’ est principalement joué entre missiles … mais entre deux chasseurs de même génération n’ ayant plus d’ autre moyen de s’ affronter autrement qu’ en combat rapproché , pas sûr qu’ il faille négliger un tel cas de figure et sacrifier cette aptitude avant tout basée sur une excellente maniabilité/manœuvrabilité , une bonne puissance moteur permettant de dégrader peu d’ énergie , d’ en conserver beaucoup , d’ en restituer très vite …
        Ce qui va surtout apporter un gros plus , ce sont les CDVE* et un bon canon ( ou deux ) , capable en quelques obus à peine de type OSPEI** de 20 , 30 , ou 40 mm de flanquer en l’ air l’ adversaire grâce à une cadence de tir élevée et une grande vitesse de la munition .
        .
        4) Pour moi F-22 et F-35 ne sont pas comparables , ils ne jouent pas dans la même cour … ce qui ne signifie pas qu’ ils ne soient pas complémentaires …
        .
        *CDVE :
        Les CDVE ou Commandes De Vol Électriques appelées également « fly by wire » sont une évolution des commandes de vol traditionnelles actionnées par le pilote à l’ aide d’ une liaison mécanique .
        .
        La technologie des CDVE a permis de supprimer cette liaison mécanique grâce aux progrès des servo valves électro-hydrauliques ( sorte de distributeur qui produit une sortie hydraulique proportionnelle à un signal d’entrée électrique en utilisant un dispositif de rétroaction ) .
        .
        Puis , lors de l’ apparition et de la mise-au point de calculateurs numériques rapides , cette fois le pilote lui-même a dû modifier son pilotage …
        .
        À présent , ce n’ est plus lui qui à chaque fois détermine le mouvement des gouvernes dont il contrôle les effets à l’ aide des instruments de bord qui lui donnent nombre d’ indications censées le guider par rapport à tout ce qu’ on lui a appris et compte-tenu des possibilités de son appareil , son domaine de vol ; avec des CDVE équipées de tels systèmes informatiques , le pilote , en quelque sorte , ne fait plus qu’ imprimer les mouvements à l’ avion qui grâce à tous ses calculateurs détermine , lui , les manœuvres maximales possibles et actionne l’ ensemble des gouvernes en fonction de cela en prenant en compte autant de paramètres que la vitesse , l’ incidence , l’ altitude , le rayon de giration ( virage ) etc ….
        .
        Ce qui fait que non seulement , hormis les contraintes physiologiques inhérentes au pilotage de jets de combat à hautes performances ( les « G » subis et encaissés , la durée et l’ intensité d’ un engagement générant des tensions ( stress ) , la durée parfois très longue d’ une mission jalonnée de ravitaillements en vol ) , plus aucun effort physique n’ est nécessaire afin de piloter l’ avion , ce qui présente l’ avantage d’ épargner de la fatigue mais aussi , autre avantage et non des moindres , cela permet à l’ appareil de ne jamais sortir des limites maximales de son domaine de vol , de ne jamais aller plus loin que ses possibilités , donc de ne jamais se retrouver en difficulté ; bref , tout seul , l’ avion ne prendra pas de risques pour sa sécurité .
        .
        En revanche , l’ inconvénient majeur réside dans le fait que ces CDVE si elles accroissent considérablement la manœuvrabilité de l’ avion qui en est doté , le transforment en brique volante en cas de panne selon sa conception aérodynamique , surtout sur les chasseurs de combat modernes …
        .
        Pourquoi ?
        .
        Et bien , les CDVE s’ avèrent extrêmement utiles pour ne pas dire indispensables sur la nouvelle génération de chasseurs dits « instables » ( tendance naturelle à cabrer et non à piquer ) , c’ est à dire sur celle de ceux dont le foyer de portance se situe en avant du centre de gravité , cette conception étant bien meilleure sur avion d’ armes car cela donne une marge de manœuvrabilité ( agilité ) beaucoup plus importante dont les avions de combat ont grand besoin et qu’ ils exploitent à fond .
        Les CDVE sont ainsi archi-indispensables sur les avions furtifs dont les qualités aérodynamiques ne sont pas vraiment le point fort …
        Les avions « instables » ne pourraient pratiquement pas voler sans leurs CDVE « intelligentes » dotées de tous ces calculateurs « redondants » ( on multiplie les systèmes ce qui contribue à prévenir les défaillance de l’un ou de plusieurs d’ entre-eux , donc on accroit la fiabilité de tout le dispositif ) …
        .
        À ma connaissance , le tout premier jet de combat à en avoir été doté ( avant l’ apparition des calculateurs ) fut le ………. suspense ……………….. CF-105 Avro Arrow ……. dès 1958 ( premier vol ) !
        .
        **OSPEI :

        Obus Semi-Perforant Explosif Incendiaire

        • Szut dit :

          Mais moi aussi je vous aime et que voulez vous qui aime bien châtie bien. Ceci dit je n’ai pas de temps à perdre avec des interlocuteurs condescendants débitants à la chaine des arguments éculés et faux. Vous n’y voyez pas d’inconvénients n’est ce pas ?

          • ScopeWizard dit :

            @Szut
            .
            Non , du tout ; désirez-vous que je vous zappe définitivement vu que vous n’ avez pas de temps à perdre , ça tombe bien moi c’ est pareil …
            En tant que contributeur condescendant , on peut dire que vous-vous posez là , je vous fais la liste ?
            Ceci dit aucun contre-argument qui serait le bon à m’ opposer ?

      • Fralipolipi dit :

        @Szut
        Votre post est farci d’erreurs, de fausses idées et de mauvaises analyses.
        Pas trop le temps aujourd’hui de tout disséquer, mais soulignons rapidement certains points.
        – Le F22 n’est pas à vendre, ne l’a jamais été pour quiconque en dehors des US, et sa fabrication est définitivement arrêtée depuis des années … renseignez vous sur les raisons … il y en a des tas, et il en fallait des tas pour décider de stopper net la fabrication du meilleur avion de combat du moment … surtout aux US (donc, c’est la 1ère question que vous devriez vous poser).
        – le F35 : vous dites « Le F35 écrase déjà la concurrence rafale/Typhoon/etc » … sur quoi vous basez vous pour cette assertion à part du trolling ?… Parceque franchement dit, rien de rien ne peut permettre une telle allégation, sachant que le F35 n’est toujours pas pleinement opérationnel, et qu’il ne s’est encore jamais réellement frotté aux avions que vous citez … là encore, renseignez-vous.
        – « Le dogfighting ? Il devient très rare »
        Je vais vous donner une info qui prouve que vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusque bien loin. Le dogfighting a de l’avenir, et encore pour longtemps.
        Vous ne le savez peut-être pas, mais la DGA a pour projet de livrer à l’AA un missile Mica de nouvelle génération à partir de 2025. Pour ce Mica NG, il est question, tout en gardant la même enveloppe, de lui donner plus de capacité de propulsion.
        Et là, il faut faire un choix : donner au Mica NG plus d’allonge (en gardant la même vitesse que le Mica actuel), ou bien donner au Mica NG plus de vitesse (tout en gardant la même allonge que le Mica actuel).
        Si le Dogfight ne devait plus avoir d’avenir, c’est forcément le 1er choix qui aurait été fait.
        Et bien, justement, c’est le second choix qui été retenu = plus de vitesse, et pas plus d’allonge.
        Et la DGA, ce ne sont pas des zouzous comme vous et moi.
        Donc s’ils souhaitent privilégier la vitesse sur des courtes et moyennes distances, c’est forcément
        1/ pour augmenter le kill ratio du Mica, malgré les nouvelles contre-mesures à venir
        2/ que le dogfight est et restera un type d’engagement important et vital (même dans la guerre en réseau).
        A cela, il y a plein d’explications (comme la nécessité d’une identification visuelle / ou l’échec des engagement en BVR qui finit alors en WVR=dog-fight), mais je n’ai pas le temps de détailler ici, sorry. Et puis des tas d’autres personnes pourraient l’expliquer mieux que moi.

        • Szut dit :

          « Le F22 n’est pas à vendre » on sait, ou voyez vous que je prétends le contraire ?
          « le dog fighting » Le sujet reste controversé surtout chez ceux qui en sont resté à WW2 et ceux qui ont enfin trouvé un point ou le rafale pourrait être meilleur que le F-35. Je vous signale d’ailleurs que les concepteurs du F-35 qui ne sont pas aussi obtus que ceux qui minimisent l’importance de la furtivité ont inclus un gun.
          « Le F-35 écrase… » Parfaitement évident. La plupart des pilotes l’adorent car ils ont bien compris que leurs atout principal pour leurs survivabilité est le stealth et pas le dog fighting. Son avenir commercial est brillant. Arrêtez de vous fixer sur une soit disant conspiration US pour écraser la concurrence européenne. Regardez les choses en face. Parfois ‘supérieur’ veut tout simplement dire meilleur que tous les autres.
          Une participation dans le projet US/Japon serait beaucoup plus productive.
          Petite remarque : certains interlocuteurs ici ont l’habitude de prendre un ton condescendant, voire agressif. Une joute F-35 contre rafale déclenche souvent ce type de comportement. C’est agaçant et ne se produit presque jamais sur les sites anglophones que je fréquente.

        • ScopeWizard dit :

          @Fralipolipi
          .
          Laissez quiller , c’ est naze …
          @Szut n’ en a rien à cirer de votre réponse , ni de la mienne d’ ailleurs ; et après il viendra nous parler de condescendance …
          Perso , j’ ai autre chose à faire que perdre mon temps à répondre à des guignols pareils …
          Enfin , chacun se le voit .

      • Tonton Charlie dit :

        « Le F35 écrase déjà la concurrence rafale »
        .
        ça n’est pas ce que disent les évaluations néerlandaises qui ont placé le Rafale juste derrière le F-35, et ce quelque soit les versions.
        Surtout qu’à l’époque le F-35 était évalué sur papier avec plein de promesses qu’il a du mal à tenir aujourd’hui, voire qu’il ne tient plus du tout pour certaines, tandis que le Rafale a toujours répondu aux attentes, on peut donc imaginer qu’aujourd’hui le Rafale serait devant si des évaluations étaient faites à nouveau.

    • ScopeWizard dit :

      @Nico St-Jean
      .
      Vous croyez qu’ en agrandissant quelque peu le F-35 , on pourrait en faire un successeur au Concorde …?

  18. PK dit :

    Je pense que c’est un sacré aveu de faiblesse de LM…
    .
    Il prépare le terrain pour avoir un successeur au F35 qui soit vraiment potable (lui !) et lorsque le scandale du F35 aura (vraiment) éclaté, les pigeons n’auront pas d’autre choix que de basculer sur ce nouveau chasseur (qui sera bien entendu révolutionnaire, selon les standards de LM).
    .
    Bref, on n’a pas fini de rigoler.

    • yannus dit :

      Bonjour,
      Les Américains ont toujours agi ainsi : Dans les salons , il sortent le grand jeu pour épater la galerie F22 B2 mais ce qu’ils vendent ce sont des F15 des F16 et maintenant le F35 . Plutôt que de vendre leur F22 aux Japonais qui sont demandeur et de les laisser développer leur F3 , les Américains leur proposent des F35 et un « partenaria » pour dévolopper un avion qui serait plus performant que le F3 et moins performant que le F22. D’autant plus que LM pourrait en profiter pour s’inspirer de l’expertise des Japonais acquise sur le F3 pour corriger les défauts du F35.

      Donc les Japonais n’auront plus les moyens financiers pour développer le F3 indépendament des Américains ; déjà qu’ils ne l’avaient pas forcément dès le départ, mais avec l’achat de F35, ils l’auront encore moins et en plus, LM développera un avion meilleur avec les Japonais qui sera indisponible pour les Européens qui sont contraints d’acheter du F35.

    • Fralipolipi dit :

      +1
      Entièrement d’accord avec vous.

  19. Nike dit :

    Oui mais bien sûr, les japonais abandonnent leur projet !
    2 origines possibles. Soit leur prototype est mauvais, soit ils ont évalué que l’argent à injecter en R& pour avoir un avion qui tient la route est trop énorme pour leur budget. Bref pas certain que ce soit un bon coup votre partenariat.

    • wagdoox dit :

      ou alors il y a eu une pression de Washington, comme pour le F2 et tant d’autres.

  20. Alpha dit :

    Et pendant que certains, nous vantent, à force de chiffres tirés des brochures L.M., les qualités supposées (car toujours pas opérationnel…) du F-35, d’autres évoquent un énième problème de cet appareil ayant conduit à un atterrissage d’urgence au Japon, justement …
    https://fr.sputniknews.com/international/201804241036079348-f-35-us-japon-atterrissage-urgence/
    Bon, même si la source est sputniknews, il doit bien y avoir une part de vérité, vu les antécédents du programme F-35 …