La brouille entre les Émirats arabes unis et le Qatar s’invite en Somalie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Lucien dit :

    Entre l’Érythrée, la (les?) Somalie et le Yémen, cette région est une putain de zone grise… Et notre petite base de Djibouti au milieu, j’ose à peine imaginer ce que les grandes oreilles captent dans cette zone 😉

  2. Auguste dit :

    De Mogadiscio à Dakar,la Turquie fait le forcing pour retrouver son « influence millénaire » sur l’Afrique (Erdogan),perdue voilà un siècle.La Gendarmerie Sénégalaise vient d’acheter des véhicules blindés et anti-émeutes à la Turquie.Et on ne parle que du militaire.Va falloir se ressaisir.

  3. maxime dit :

    tout ca n’est pas très clair : si j’ai bien compris les lignes de forces, il y aurait d’un côté une « alliance », avec tout ce que ce terme comprend de paradoxes et d’ambiguités au moyen-orient, entre d’une part l’état officiel de la Somalie+ Qatar+Turquie+ arabie Saoudite, donc un groupe plutôt sunnite (donc soutenu par l’occident), et de l’autre les EAU + des factions séparatistes de Somalie, avec en toile de fond le soutien de l’Iran aux rebelles du Yemen.

    Si l’on ajoute à ce noeud de vipères les fractures induites dans le camp « sunnite » par le dilemne américain vis-à-vis de la Turquie (soutien aux kurdes vs maintien d’une position stratégique de l’OTAN en Turquie, notamment pour « fermer » la Russie), on peut simplement affirmer que beaucoup de sang va encore couler avant qu’une ébauche de solution consensuelle émerge.

    Et si nous restions en dehors de tout ca ? Que les sunnites et les chiites se règlent la feuillure entre eux une bonne fois pour toutes, nous irons au résultat. Ah oui mais non, il faut soutenir Israel… vraiment dommage d’avoir implanté l’état juif au milieu de ce bourbier, le projet Ouganda aurait grandement facilité les choses….

    • fabrice dit :

      Les alliances c’est plutôt « Arabie, EAU, Egypte » d’un côté contre la très disparate « Russie, Turquie, Qatar, Iran, Syrie, Liban, Irak, Houthis, Hamas » de l’autre. La 1ère alliance cherche le soutien du binôme USA-Israël. La France joue les soutiens hautains, tièdes et intéressés à la 1ère alliance. L’alliance 1 étrangle les Houthis et le Hamas à Gaza mais subit pour l’instant le véto US à une invasion-coup d’état du Qatar qui est le vrai maillon faible de l’alliance 2. La France se méfie des volonté impérialistes de la Russie qui tente de contrôler l’UE par les hydrocarbures. Israël manoeuvre, plutôt très bien, dans ce champs de mines. Ne vous laissez pas tromper par sa petite taille, c’est l’état de loin le plus solide et dangereux (dans le sens capacité de destruction) de la région.

  4. Carin dit :

    Ne reste plus aux EAU qu’a se retirer vers le Somaliland et le puntland, et à céder sa place au Qatar, Iran,Turquie qui a eux trois trouveront bien les devises pour payer le salaire des militaires, et trouveront bien un arrangement avec les shebabs.

  5. vrai_chasseur dit :

    Il faut relire Henry de Monfreid.

  6. TINA2009 dit :

    Vive ERDOGAN et son équipe ! Et ses partisans et fidèles serviteurs !
    Vive l’implantation essentielle de la turquie d’ERDOGAN au SOUDAN , en SOMALIE… VIVE L’IMPLANTATION DE LA CHINE aux SOUDAN ( sud et nord), en Somalie, en erythrée, en Ethiopie, en Tanzanie… Vive les routes de la Soie ! Vive la reconquête de l’influence Historique de la TURQUIE !
    ,

    • basstemp dit :

      Lol , vous vous serez mangé un Topol-M de poutine avant même d’avoir compris dans quelle merde Erdogan vous a fourré … En attendant Turquie = Etat terroriste allié a Daesh

    • Thaurac dit :

      ???
      vive toi aussi, non?

      • TINA2009 dit :

        VIVE MOI ! Merci et BSR Mr THAURAC :

        Je m’oublie, en effet , alors que ce n’est pas justifié !
        VIVE MOI !
        VIVE MOI , qui est permis cet effet majeur de réimplantation de la turquie dans ces zones de domaine d’influence !
        VIVE MOI , qui permet l’accélération de la réalisation de l’une des routes de la soie initiée par la CHINE !
        A BAS la vision unilatéraliste des mondialistes et de leurs lobotomisés serviteurs : riches ideologues Israeliens, américains, anglais, néerlandais, français, suisses, belges, luxembourgeois…. !

  7. basstemp dit :

    Médaille d’or du Shit Hole Country depuis tant de décennies … Aaaah la Somalie …

  8. CortoM dit :

    C’est la limite de la diplomatie à coup de « valises de dollars » des Emiratis. La saisie de cet argent intervient alors que le gouvernement somalien vient de faire face à deux tentatives de renversement au parlement, une par le clan Hawiye qui visait le Président et la seconde par le clan Dir visant le Premier Ministre. (Pour cette dernière tentative c’est le très respecté General Ougandais de l’UAMISOM Paul Lokech qui était intervenu pour calmer la situation.) Deux tentatives de renversement politique que les Emirats ont largement « financées ».
    Les Emirats semblent vouloir tout miser sur le Somaliland alors que DP World vient de se faire éjecter de Djibouti. Pour déstabiliser et affaiblir le Pountland les Emirats menacent de se retirer aussi de cette zone. Cependant au Somaliland la partie n’est pas gagnée d’avance pour les Emirats. On est encore dans les surenchères diplomatiques mais il y a déjà des accrochages à Mogadiscio entre l’Armée Somalienne et une partie des ex-troupes entraînées par les Emiratis. L’ONU avait pointé le danger potentiel de ces troupes entraînées par des puissances étrangères qui échappent au contrôle du gouvernement central.

  9. Léon Trolski dit :

    Comparé avec tout ce qui se passe au Yemen, c’est du pipi de chat . Yemen, le très grand oublié de l’Occident ! Pourquoi ? On ne peut avoir aucune information sur ce qui s’y passe? Les écoles, les hôpitaux, les mariages, bombardés régulièrement, ça ne compte pas ? ceux qui bombardent, ils n’existent pas ? Ils auront droit indéfiniment, eux, au silence et à l’impunité garantis de l’occident borgne ?

  10. delaye dit :

    Le Qatar Dubaï la Turquie la Chine ç la Somalie qui va être de tous ces pays !!

  11. Namroud dit :

    Houti l’antiamericain qui est abonné sur tweeter c’est drôle

  12. Vince dit :

    Concernant la Turquie, à rapprocher de la « concession » du Soudan à la Turquie de l’île de Suakin – et évidemment de la chasse aux Hizmets de l’ennemi public numéro 1 Gülen.
    .
    http://afrique.lepoint.fr/actualites/ankara-multiplie-les-pressions-en-afrique-contre-les-reseaux-gulen-03-09-2016-2065620_2365.php
    .
    Sinon le fait que les Houthis se manifestent dans cette histoire montre bien la menace que pouvait représenter les Emiratis pour leurs trafics divers.

  13. Taras boulba dit :

    Vos commentaires prouvent votre méconnaissance totale des stratégies et des alliances en prise dans cette région. Les émirats arabes unis veulent occuper militairement et économiquement l espace maritime avoisinant la mer rouge, le détroit de bab el mandab et de l océan indien. En témoigne, les bases récemment acquis en Erythrée, à berbera(en somaliland) et a bossasso(en pountland). Mais le gouvernement fédéral de la Somalie basée à Mogadiscio a refusé catégoriquement l installation de ces bases. Ainsi le premier ministre de la Somalie rejette aussi les accords de cessions des ports de berbère et de bossasso au motif que les états fédérés ne peuvent signer des accords internationaux. L argent saisi par la douane somalienne était en réalité destiné à financer les opposants politiques , voire les shebabs pour écraser le gouvernement fédéral. Les émirats ont voulu jouer la carte du séparatisme et de la.sécession en soutenant à la fois somaliland et pountland.

    • Auguste dit :

      Non!,on n’a pas voulu répéter ce qui est écrit dans l’article.

    • vrai_chasseur dit :

      @Taras
      C’est un peu plus subtil (comme toujours avec le Moyen Orient)
      Les Emirats agissent sur 2 volets, qui sont complémentaires :
      1) Politico-militaire. Ils cherchent surtout à éviter l’encerclement de l’influence iranienne dans la région. Le Yemen a été un bon laboratoire pour eux, dans le sens où leur approche ‘régionale/tribale’ dans les provinces du Sud Yemen a fonctionné contre les factions Houthis armées par l’Iran. Ils utilisent la coalition comme cadre d’action mais ne font pas complètement cause commune avec l’Arabie Saoudite, s’arrogeant le droit de contrôle des provinces du sud Yemen. Ils ont financé armé et entraîné 2 brigades yéménites (plus de 3000 hommes chacune ce qui n’est pas rien) qui ne répondent qu’à eux – donc ni au gouvernement Yéménite ni à la coalition. L’armement iranien des Houthis passant par la Somalie, ils ont décidé de jouer aussi cette carte sur le Somaliland et accessoirement sur le Puntland.
      2) Economique. Les Emirats cherchent surtout à valoriser leurs ports comme centre de gravité économique de toute la sous-région maritime et pour le trafic commercial Mer Rouge. Ils n’hésitent pas à prendre pied via DP World dans des ports ‘concurrents’ de la région et les paralyser pour favoriser Dubai et Abu Dhabi et faire des autres ports leurs annexes. Leur éviction du port de Doraleh à Djibouti (on peut parler d’expulsion, vu comment cela s’est passé) résulte de cette démarche de sous-investissement datant de plusieurs années, qui avait mis Djibouti en situation inutilement délicate face à l’Ethiopie dont Djibouti est la seule porte maritime. Les Emirats vont donc aussi « paralyser » Berbera en Somaliland, en vendant à l’Ethiopie une 2ème porte maritime. La réalité étant de toute façon que le Somaliland s’est affranchi depuis 1991 du gouvernement fédéral de Somalie, mène sa politique de développement comme il l’entend, ce que les Emirats ont parfaitement intégré. De fait, quand vous allez en Somalie, le Somaliland est bien plus calme et prospère que la Somalie fédérale de Mogadiscio…mais n’est pas reconnue par la communauté internationale, au contraire du gouvernement de Mogadiscio. Une situation ubuesque qui n’aide pas à la stabilité.

  14. Jyb where are you? dit :

    Des nouvelles de Jyb?

  15. CortoM dit :

    Il y a d’une par une politique agressive des Emirats à l’égard de tous les pays qui ne s’alignent pas inconditionnellement sur la coallition anti-Qatar et d’autre part une attitude « condescendante » à l’égard des Somalis alors la Généalogie des Clans les relie à la Péninsule arabique, au Yemen et à la descendance d u Prophère.