Un sergent de la 13e Demi-Brigade de Légion étrangère a fait une chute mortelle à Mayotte

Le 20 avril, un sergent de la 13e Demi-Brigade de Légion étrangère (DBLE) a chuté accidentellement d’une falaise située sur les haureurs du cratère du lac Dzianie (île de Petite-Terre) lors d’une mission de courte durée à Mayotte. Malheureusement, malgré les soins qui lui ont rapidement été apportés par l’équipe médicale régimentaire et le SAMU, le sous-officier n’a pas survécu à ses blessures.

La victime de cet accident tragique est le sergent Anthony Paiba Valverde. Né le 17 mai 1993, en Équateur, il avait rejoint la France pour s’engager, à l’âge de 18 ans, dans la Légion étrangère. À l’issue de sa formation à Castelnaudary, il fut affecté au 2e Régiment Étranger d’lnfanterie en tant que grenadier-voltigeur.

Garçon doté de « belles qualités militaires », Anthony Paiba Valverde fut rapidement élevé à la distinction de légionnaire de 1ere classe, avant d’être promus caporal le 1er janvier 2015. Tireur MINIMI et ERYX, il s’était illustré au Mali, durant l’opération Serval. Il sera d’ailleurs félicité à plusieurs reprises par la suite. Son professionnalisme et sa rigueur lui permirent d’intégrer le corps des sous-officiers. Le 1er décembre 2016, il fut nommé sergent, avant d’être affecté à la 3e compagnie de combat de la 13e DBLE, transférée au Larzac.

Titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafe « Sahel », de la médaille de la défense nationale échelon bronze et de la médaille de la protection militaire du territoire (agrafe Sentinelle), le sergent Paiba Valverde et « mort en service commandé dans l’accomplissement de sa mission. » Âgé de 24 ans, il vivait en couple et était le père d’une petite fille.

Pour rappel, le Détachement de Légion étrangère de Mayotte (DLEM) est placé sous l’autorité des Forces armées dans la zone sud de l’Océan indien). Il prend part aux opérations de secours d’urgence ainsi qu’à la lutte contre l’immigration clandestine. Il gère également le Centre d’instruction et d’aguerrissement nautique (CIAN) et un camp de brousse, à Kwalé en Grande Terre.

Organisé en deux compagnies, le DLEM reçoit le renfort d’une compagnie de combat PROTERRE, constituée de 4 sections et armée par des militaires en mission de courte durée (4 à 6 mois).

La mort accidentelle du sergent Paiba rappelle celle du caporal Boguz Pochylski, du 2e Régiment Étranger d’Infanterie (REI), qui fit une chute mortelle lors d’une séance d’entraînement au profit des forces de sécurité irakienne, en mars dernier.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Bangkapi

  2. de Herve Lesage

  3. de heaume44

  4. de Robert

  5. de ScopeWizard

  6. de Arnaud

  7. de Tintouin

  8. de Auguste

  9. de Sempre en Davant

  10. de steven

    • de Bangkapi

  11. de jean la gaillarde

    • de Bangkapi

  12. de John

    • de Bangkapi

  13. de Wrecker 47