Lockheed-Martin va développer un prototype d’arme hypersonique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. Thaurac dit :

    Le centre français de recherche aérospatiale Onera élabore actuellement un nouveau type de moteur qui permettra aux missiles de voler à la vitesse de Mach 8, soit à 9.200 km/h.
    https://fr.sputniknews.com/france/201510201018969033-france-missile-hypersonique/
    On n’est pas à la traîne car ça date de 2015, ça a du avancer…mais surement encore secret défense

    • Pardonnez ce maroufle dit :

      pas secret défense , vous regardez trop la télévision : en France on parle de cosmic défense !
      Les russes ont 15 ans d’avance sur les big mac et les grenouilles. Alors arrêtons de pérorer !

      • wagdoox dit :

        Il faut arrêter, les russes n’ont encore rien en service alors du calme.
        Les français ont des missiles a réacteur mach 3 depuis les années 60 si on parle juste de technologie. Avec l’ASMPA on est presque à mach 4. le probleme c’est le conventionnel.

  2. PK dit :

    Pour obtenir des crédits dans l’armée américaine, il suffit de pondre un rapport (bidon) mettant en évidence les progrès de la Chine ou de la Russie sur l’objet de la ligne de crédit.
    .
    Si seulement cela fonctionnait ainsi en France…

  3. aleksandar dit :

    Cela n’a rien d’un « rapport bidon ». Les politiques et les journalistes aux USA se sont gaussé des nouvelles armes russes, pas les militaires qui étaient deja inquiets.
    D’où cette décision.
    A lire
    Le témoignage du commandant de US Strategic Air Command.
    http://www.stratcom.mil/Portals/8/DocumentsHyten_04-04-17.pd.pdf?ver=2017-04-04-154107-750
    Celui du commandant du NORAD
    https://www.armed-services.senate.gov/imo/media/doc/Robinson_03-22-18.pdf

  4. Raoul dit :

    Pour compléter cet excellent article, il faut préciser que tous les projets mentionnés (HSCW, ARRW, TBG, Wu14….) sont tous des missiles balistiques injectant des planeurs hypersoniques à l’exception du HAWC qui comme son nom l’indique et missile de croisière aérobie. CQFD ?

  5. Dresde dit :

    « Du missile russe Kinjal, dont les images d’un essai n’ont convaincu que ceux qui voulaient l’être. »

    Au fait un article intéressant pour les gens qui n’ont pas bien assimilé le concept « hypersonique » du Kinjal(http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/russia-just-fired-hypersonic-missile-mig-31-fighter-should-24871) . Le missile iskander dont est derivé le Kinjal a une trajectoire quasi-balistique , compte tenu de son poids , en suivant une trajectoire de croisiere ,la portée de l’Iskander serait de 1500 Km.

    • aleksandar dit :

      « Du missile russe Kinjal, dont les images d’un essai n’ont convaincu que ceux qui voulaient l’être. »
      Je trouve effectivement cette phrase inquiétante. L’analyse implique que l’on prenne pour acquis la pire situation et le maximum de la capacité de l’adversaire. Le doute n’est pas permis.

      • Laurent Lagneau dit :

        @ aleksandar,

        Dans ce cas, pour convaincre, il aurait fallu autre chose qu’une vidéo mal montée, avec des images de synthèse faites par un Atari des années 1980 😉

      • Nihilo dit :

        Calmez-vous, M. LAGNEAU n’a pas écrit que les ingénieurs militaires russes sont mauvais.

  6. Scalp dit :

    Le principal problème du MIC russe est l’argent car il développ des «jouets» assez bluffant . Les russes ont une longueur d’avance dans le domaine de la MHD et du VTOL. Le projet américain Aurora est né à partir du projet russe «Ajax»

    La MHD a deux exemples d’utilisation : bombes a hypercompression et vitesse hypersonique !
    Le F-35B est un avion qui est né à Moscou !
    En 1991, après la présentation du Yak-141 au Salon International de Farnborough, la société américaine Lockheed-Martin a commencé à travailler avec le constructeur d’avions Yakovlev pour «moderniser l’avion Yak-141 aux normes européennes». Lockheed-Martin a promis des fonds USD 385 à 400 millions pour redessiner son Yak-141M pour le décollage avec un maximum de 21500 kg et utiliser l’art de l’avionique de pointe. Notez qu’à ce moment-là Lockheed-Martin n’avait pas d’expérience dans la conception et le développement d’avions à décollage et atterrissage vertical (VTOL). Seul l’avionneur américain McDonnell Douglas avait de tels dispositifs (entre-temps absorbé par Boeing), et avait repris la licence du Harrier à la firme britannique Hawker Siddeley, aboutissant au AV-8B Harrier II. En 1994, après avoir assimilé toute la technologie du Yak-141, Lockheed a oublié ce qu’il avait promis et a abandonné toute coopération avec le constructeur aéronautique Yakovlev. Par ailleurs, deux ans plus tard, Lockheed entre dans la compétition Joint Strike Fighter, avec le prototype X-35 (qui en plus de sa ressemblance frappante avec l’avion Yak-141, a un mécanisme de buse pivotante à 100% russe). Le 26 Octobre 2001, le X-35 a gagné face à son concurrent le X-32, conçu par Boeing, devenant le F-35B Lightning II d’aujourd’hui. Contrairement au nouveau projet de Mikoyan, le F-35 américain continue d’être un problème dans la plage des vitesses de Mach 0,8 et 1,2, où en raison de la grande section de l’avion, la résistance à l’avancement atteint des valeurs dangereuses.

    http://sboisse.free.fr/technique/Ajax-Aurora-hypersonique.php

    http://aviationintel.com/yak-141-freestyle-the-f-35b-was-born-in-moscow/

    Yak-141 VTOL Multi-Role Fighter | Military …www.military-today.com › Aircraft

  7. wagdoox dit :

    C’est évènement valide donc que les US reconnaissent que la furtivité passive ne servira plus à rien.