Les frappes contre le programme chimique syrien auraient eu quelques « couacs »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

168 contributions

  1. Bloodasp dit :

    réjouissons nous que ces « incidents » ou bugs se soient produits lors de cette opération, on va pouvoir en identifier les causes et y apporter les correctifs nécessaires; Imaginez les conséquences si ces incidents s’étaient produits en pleine bataille naval…. Et puis tout nouveau matériel connait des défauts de jeunesse

    • Polymères dit :

      La réalité c’est que ces problèmes se produisent en pleine bataille, chez nous comme chez les ennemis et tous les soldats ayant participés a de vrais combats pourront vous raconter des événements ou un blindé connait une panne, un fusil se bloque, un missile ne part pas.
      Alors bien souvent ce genre de choses, on ne le sait pas, on pense toujours que tout va toujours très bien, mais c’est faux.
      Mais vu qu’en France on est dans un milieu ou l’on cherche des problèmes, ou l’on cherche des scandales, ben ce genre d’incidents se répandent dans la presse quand dans d’autres pays, ça n’aurait été qu’une anecdote des militaires concernés. Non seulement cela donne une mauvaise image et certains français s’imagineront que nous sommes les seuls à avoir ce genre de choses, mais en plus cela fait plaisir à l’ennemi…
      Voyez vous la presse russe ou chinoise chercher des problèmes à leurs armées? Mettent-ils en avant des ratés et autres? Non il font tout l’inverse au point qu’on pourrait croire qu’ils n’ont jamais aucun problèmes, que tout marche bien et marchera comme il faut le moment venu.Il y a des vidéos de S-300 et S-400 avec des missiles qui ne décollent pas et qui viennent pulvériser le lanceur en retombant, pourtant dans les esprits c’est un système formidable avec une excellente efficacité.Chez nous on va avoir droit désormais au MDCN qui sera problématique même une fois le problème résolu, on dira de lui qu’il n’est pas fiable et les mauvaises langues francophone du frenchbashing se feront un plaisir à répéter cet épisode.
      Voilà le résultat d’une presse qui cherche les problèmes pour en faire des scandales, parfois vaut mieux se taire, en particulier sur ce genre de choses, mais quand on est déphasé de la réalité militaire…

      • Elmut Destroy dit :

        Sauf que ce n’est pas la réalité militaire qui est l’origine de la décision de bombarder, mais celle de la politique. Pourquoi le renseignement français contredit la stratégie anti Assad du gouvernement? https://www.youtube.com/watch?v=DOGZ_9CVAkM Ces incohérences montrent que la critique et la prudence sont de rigueur.

        • Dieselito dit :

          la réalitié militaire est autre:
          servir avec honneur et éviter le déshonneur…

          • Elmut Destroy dit :

            L’honneur ne doit pas être une excuse pour faire n’importe quoi! L’honneur de servir la France, ou l’honneur d’obéir à la hiérarchie? Ce qui est déshonorant c’est de bafouer les vrais valeurs! La réalité militaire est d’être payés par les civiles qu’ils protègent, si l’armée devient le mercenariat d’une politique secrète, c’est la Bérézina! Et là l’honneur on peut s’assoir dessus!

        • WaterBoy dit :

          Parceque c’est l’ancien directeur, pas l’actuel. Et que celui qui organise le renseignement n’est pas celui qui prend les décisions.

          • Elmut Destroy dit :

            Je vous parle ni de nomenclature ni de contexte, mais de qui fait le bien et qui fait le mal. Et là j’ai comme un doute sur la destiner de la France… Je dois être trop con pour comprendre. Enfin vous avez compris que mon honneur passe par la raison garder.

          • Robert dit :

            Elmut,
            Intéressant sur les limites à donner à l’obéissance aux ordres reçus.

        • Pierro dit :

          Il ne contredit pas la startégie du gouvernement. Il donne des explications plausibles sur les racines du conflit, et les positions des différents belligérants.
          C’est à la fois clair et concis.
          Mais les frappes qui viennent d’être menées n’étaient pas une stratégie « anti-Assad », son potentiel militaire conventionnel n’a pas été visé.
          Il s’agissait d’un message « diplomatique »: pas de chimique.
          Et qu’on nous épargne le traditionnel « ses armes chimiques ont été détruites ».
          Le chlore est un produit ménager courant et l’enfance de l’art pour la guerre chimique. Tout est question de concentration…

      • roissard dit :

        Excellente explication, merci

    • FredericA dit :

      Bien dit 😉 !

    • Lol dit :

      Pantsir: 25 Cibles engagées, 23 cibles abattues
      BUK: 29 missiles engagés, 24 cibles abattues
      OSA-AK: 11 missiles engagés, 5 cibles abattues
      Strela 10: 5 missiles engagés, 3 cibles abattues
      Qvadrat: 21 missiles engagés, 11 coups au but
      S-125: 13 missiles engagés, 5 cibles abattues
      S200: 8 missiles tirés, aucun coup au but (probablement pour engager des avions trop éloignés)

      • Clavier dit :

        @lol de MDR
        Bravo ! Cette efficacité mérite d’être citée en exemple !
        A propos, vous avez tiré sur quoi…?

      • Léonard dit :

        115 opérations aériennes engagées contre diverses cibles en Syrie depuis 2015 et un seul avion israélien abattu, abattu à 15 km de sa base alors qu’il avait déclenché ses systèmes de brouillages, les russes avait remarqué à plusieurs occasions que les avions israéliens apparaissaient sur leurs radars une fois passé la frontière et ils ont dû tirer 24 missiles (S-200 et S75) pour atteindre un avion (un peu distrait), il semblerait que le pilote ait déclenché sont système de brouillages un peu trop tôt !

        La Syrie avait tiré à plusieurs reprises des S-200 après des attaques israéliennes, aucun n’a, même pas, pu localiser les avions, un des missiles s’est écrasé en Jordanie !

        • librexp dit :

          @Léonard
          Un avion distrait détruit par un missile distrait : cela fait une belle distraction

      • Greg dit :

        « Source »?

      • Céphée dit :

        Selon la police ou les syndicats ?

      • Rigel dit :

        Et ??
        Ce sont les oiseaux migrateurs qui ne doivent pas être contents
        Combien d’oies cendrés abattues vous dites ?
        Va falloir dire à ces oiseaux de changer de route de migration ça devient dangereux pour eux, vous ne croyez pas ?

    • Léonard dit :

      Selon mes renseignements, aucun Rafale n’a été repéré dans le secteur, mais des Mirages 5, à chaque fois qu’il est question de Rafale, il y a des « mystères », comme la soudaine urgence de mettre en cale sèche le Charles De Gaulle, en fait, l’armée française n’aurait elle pas prétexté le retrait du porte avions en raison de gros problème avec le Rafale ?

      De ce que je sais, c’est qu’aucun pilote n’est enthousiaste de prendre les commandes de cet avion, il parait même que plusieurs Rafale fonctionnent en commandent manuelles !

      Bref, 2 missiles par « Rafale » et 9 qui fonctionnent, ne cherchez pas du coté des frégates !

      • Michel dit :

        Et il parait que l homme n à jamais marché sur la lune, et que le Word trade center à été détruit par une armée de termites entraînée par la CIA… On nous ment une fois de plus…

      • Clavier dit :

        @léonard de St Petersbourg
        On dit même que le porte-avion français est reconditionné en catastrophe pour ré-embarquer des Super Etendard super modernisés rachetés en catastrophe aux Argentins….
        C’est dire si ça va mal pour le Rafale ….

      • Yannus dit :

        Vous êtes certain de ne pas confondre le Rafale avec l’eurofighter ou le Charles de Gaulle avec l’amiral Koutzenov?

      • Maxime dit :

        Des mirages 5 ? Ca vole encore ca ? Quand au rafale, il va très bien, merci pour lui. Vous bossez pour qui Leonard ? Saab ? Boeing ? Lockheed martin ?

      • Franck dit :

        elles viennent d’où vos sources ? vous êtes ridicule, je connais une bonne quinzaine de pilote actuellement sur Rafale que ce soit dans la Marine ou dans l’Armée de l’Air, certains ont pratiqué le 2000D , -5, ou le Super Etendard avant, aucun ne voudrait revenir en arrière, partout où il passe le Rafale fait l’unanimité, cet avion est une réussite.
        « Plusieurs Rafale fonctionnent en commande manuelle » (désolé je corrige les fautes au passage)…ok je confirme vous êtes un troll et ne connaissaez visiblement rien à l’aviation et encore moins au SNA du Rafale ou d’un avion en général…

      • Vail dit :

        Vous racontez n’importe quoi de A à Z mais alors des conneries incroyables… J’ai eu l’occasion de converser avec un nombre non négligeable de pilotes de chasses sont certains l’étaient sur Rafale et ils étaient tous absolument ravi de ces avions et ils ont toujours vantés ses capacités… Par ailleurs la mise en cale sèche de R91 est prévue depuis sa construction, c’est la « remise à neuf du mi-vie » quant au SCALP qui n’est pas parti c’est pour l’instant pas grand chose.

      • jacques dit :

        c’est quoi un rafale « en commande manuelle  » mon « commandent  » ??

        • Léonard dit :

          C’est un Rafale qui ne s’écrase pas !

          6 décembre 2007 : crash du Rafale B-316
          22 mai 2008 : crash du Rafale M16, flottille 12F
          24 septembre 2009 : crash des Rafale M-22 et M-25
          28 novembre 2010 : crash du Rafale M-18
          2 juillet 2012 : crash du Rafale M-24

          6 appareils crashés lors d’exercices sur 149 construits avec peu de sorties, c’est le record mondial !

          • Lejys dit :

            C’est à la façon dont vous analysez ces accidents que l’on peut apprécier vos compétences.
            En effet, ces accidents que vous mentionnez sont des Mirages 5 maquillés en Rafale, ce dernier n’existant qu’en maquette. Le Charles de Gaulle n’est lui aussi qu’un vulgaire pétrolier maquillé, et dernièrement la coque c’est fissurée donc il est reparti en cale sèche. La Marine devrait ressortir le Foch et quelques Étendards pour faire illusion. Vous sources ne vous on pas informé que les Crusaders seraient aussi de la partie ?!

      • Guigoomber dit :

        Concernant l’enthousiasme des pilotes, d’ou tirez-vous vos infos… ?

      • Céphée dit :

        Un Rafale en « commandes manuelles » ?
        « Aucun pilote enthousiaste » ?
        Votre ignorance crasse vous fait avaler des conneries que vous régurgitez sans chercher à les analyser.

      • WaterBoy dit :

        Mais non, c’est juste très drôle. des Mirages 5, rien que ça. Alors que l’avion ne vole plus depuis 20 ans en France.

      • Rigel dit :

        Ahhh Ahhh la bonne blague…!!!!!!
        Laisse béton mec, t’es repéré….
        Au fait c’est vrai aucun Rafale repéré et pourtant ils étaient là…. On est vachement bon en furtivité
        Les scalp ont scalpé comme il le fallait, au poil, tip top dans la cible, ça passe même au travers d’un trou de balle comme toi…..
        Précis, propre, sans éclaboussure….
        Les Fremm là mais pas là, encore du bon…… Flotte furtive et tout et tout…..

        • Léonard dit :

          En vol depuis bientôt 20 ans et pas UN livré !!!!

          Tout va très bien Madame la Marquise !!

          • Lejys dit :

            Si, le premier vient d’être livré au musée de l’air et de l’espace, suivez un peu !!!!

  2. MP3 dit :

    Tout cela ne fait pas sérieux. Une fois de plus les armées sont lâchées par la technique défaillante.

    • redge dit :

      Arrêtes ton pessimisme dans toute technologie française, US, britannique, russe, chinoise etc…il y a des défaillances et la concurrence par média interposé est dure surtout de nos alliés les USA car nous avons les mêmes clients. Nous avons des missiles performants mais non encore testé dans les conditions réelles de combat alors je dis que c’est pas mal pour un premier jet. Aucun n’a détruit sa base de lancement….

  3. Kouak dit :

    Sérieux, les mecs, faut faire les niveaux avant un long voyage.

  4. Orion dit :

    Une fremm neutralisé c’est quand même dérangeant comme news…

    • Thaurac dit :

      2 je crois, voir si un personnel n’a pas trop d’accointance pour le secteur visé..

    • FredericA dit :

      « Une fremm neutralisé »
      .
      Ce n’est pas une FREMM mais UN de ces systèmes d’armes qui a dysfonctionné.

  5. didixtrax dit :

    des « couacs » ? et avec guillemets, qu’en termes choisis ces choses-là sont (non) dites. Et les déclarations du CEMA ? et la réalité/virtualité du programme chimique syrien ? et les crimes de nos dirigeants ? et les preuves de mise en scène des rebelles/terroristes ?

    Tiens, je serais l’affairiste de l’Élysée j’irai devant les caméras annoncer solennellement la grave décision que j’ai prise dans la solitude que m’impose le lourd poids des (ir)responsabiltés qui miennes sont : retirer la Légion de déshonneur au dictateur syrien. Oui, je ferai et « ça dira des choses de ce que nous sommes ».

    • Robert dit :

      Didixtrax,
      « L’affairiste de l’Elysée » comme vous appelez notre président de la république, Himalaya de la pensée, a bien annoncé qu’il allait retirer la Légion d’Honneur attribuée par le président Chirac, loué soit son saint nom, à Bachar Al Assad.
      Il fallait bien qu’il le fasse puisque Bachar Al Assad venait de lui renvoyer la dite Légion d’Honneur.
      Toujours un problème de chronologie !

  6. Niccos dit :

    Voyons le bon côté de la chose, on a pu tester les Mdc à partir des Fremm en condition réel mais c’est quant même pas brillant. Plus qu’à espérer que sa s’améliorera.

  7. KRS dit :

    Il est aussi question d’un couac côté britannique: un SNA de classe Astute aurait été empêché de se préparer au lancement de ses UGM-109 TLAM (Tomahawk) par un à deux SSK de classe Kilo améliorée (projet 636.6). Deux de ces sous-marins sont en effet basés à Tartous (et font partie de la flotte de la mer Noire), et ce sont des machines dont leur efficacité est reconnue…

    • Didier dit :

      Info bidon pseudo bidon

    • Anaxagore dit :

      Peut-être le plus gros couac. Cela veut dire 1) qu’il a été détecté et 2) que les russes ont vraiment flirté avec la limite.

    • MD dit :

      Cette information est-elle avérée?
      Il faut remarquer que ces 2 Kilos n’ont quitté Tartous que peu de temps avant l’opération Halmilton. Auraient-ils vraiment eu le temps d’être présents sur zone ( zone dont d’ailleurs l’emplacement n’est pas précisé) à ce moment là ?
      Ensuite, il est curieux que le sous-marin américain USS John Warner ait pu, lui, se mettre en position et tirer ses missiles sans problème , si des recherches anti-sousmarines étaient vraiment aussi intenses que le prétendaient les Russes, et que le dit cet article.
      Mais si cette information est exacte, il y a aussi une très forte possibilité. C’est que l’équipage de l’Astute avait peut être reçu pour mission d’attirer volontairement l’attention sur lui pour permette à d’autres navires de se mettre en place.

      • Rigel dit :

        Comme le Uss Cook et le Uss Churchill qui ont permis à un croiseur US et deux destroyers de tirer de mer rouge et du golfe persique

    • WaterBoy dit :

      Avec pour seule source un communiqué de presse russe, et personne ne sait si la SNA britannique devait tirer ou seulement escorter. C’est léger pour crier victoire.

    • Rigel dit :

      Comme le Koursk ?
      Et les kilo filés par des SNA de classe Virginia, on vous dit pas tout ici…..bâtiments de la VIeme flotte US
      Et les kilos repérés par l’Astute
      Quant aux Rubis, ils ne devaient pas être bien loin du terrain de jeu

  8. chill dit :

    j’ose espérer que personne ne se moquera ou n’émettra de critiques faciles voire de calomnies sur les difficultés techniques rencontrées par la coalition du bien, comme cela fut le cas récemment lorsqu’un kalibr tiré d’un navire soviétique fit l’école buissonnière !

    • Céphée dit :

      Trop tard, les trolls sont déjà de sortie.
      Mais lisez-les avec le sourire, car plus ça dure, plus ils ceusent leur ridicule.

  9. Bobinski dit :

    Nos frégates sont déjà équipées chichement, si on a arrive même pas a faire partir les quelques missiles en soute c’est un peu triste…

  10. Barfly dit :

    C’était le premier tir de nos FREMM. Bon bah le prochaine fois on fera mieux, ça sert à ça les retex.

    A noter la transparence qu’il y a autour des questions militaires. Ce qui n’est pas le cas partout, en partie dans certains pays qui jouent beaucoup sur l’image de puissance infaillible et où révéler des échecs n’est même pas envisageable.

    • xx dit :

      la transparence est secret défense ?

    • FredericA dit :

      Bien dit… Mais cela n’empêchera pas les pleureuses de mettre en lumière « la déliquescence de notre pôvr’ Marine Nationale, même pô capable d’envoyer ses nouveaux missiles à 2,8 ME 🙁 Encore un coup des Allemands d’Airbus, c’est sûr 😮 !!!  » .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. LOL 🙂 🙂 🙂

    • Robert dit :

      Barfly,
      Personnellement, je n’aurais pas pensé à me moquer de ce demi échec.
      Un demi échec devient un modèle de transparence, on note !

  11. Chaps dit :

    Cependant, difficile de croire que les photos représentent le résultat de l’impact de 100+ missiles .
    Ca fait 45 tonnes d’explosifs quand même. Et aussi surpris qu’il n’y ait aucun aéroport militaire touché.

    Si les Syriens n’avaient pas inclus l’aéroport de Damas dans les cibles soit -disant visées, leur liste de cibles et de missiles par cible était crédible.

    Le Tomahawk est un vieux système, peu furtif et le raid était très annoncé et les Russes auraient bien remis à jour et coordonnée toute la DCA syrienne. Les départs de coup ont sans doute été facilement détecté.
    Pour les BukM2 et les Pantsir, ça doit être du gâteau à abattre quand tu sais quand et d’où la menace vient (ils ont été conçu pour cela).
    Les missiles furtifs Scalp /SS/MdCN / JASSM-ER sont tous passés sans problème, même les Russes le disent.
    Mais ce serait quand même une grosse surprise tactique.
    Par contre, on devrait avoir les photos des

    • yannus dit :

      Bonjour,
      moi aussi il me paraît douteux que pour détruire un centre il faille 76 missiles.
      J’ai trouvé ceci ( à lire avec la retenue habituelle)
      https://www.polemia.com/frappes-syrie-bombes-resultats-consequences/

      • Obelix38 dit :

        Polémia : « Polemia est le think tank de Jean-Yves Le Gallou, une personnalité d’extrême droite. Ce dernier est l’un des promoteurs du concept de « réinformation », qui vise à créer des sites d’information dits « alternatifs », en réalité orientés pour diffuser la pensée politique d’extrême droite. »
        A noter que j’ai vu passer exactement le même article sur reseauinternational.net :
        « Un site d’extrême droite qui diffuse de fausses informations et des théories conspirationnistes. »
        SOURCE :
        https://docs.google.com/spreadsheets/d/1uuyzTi8r1s0B1A5ia-e0VW5GmS4Wp1rgZGggzkT6GFk/edit#gid=260500286
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decodex-sous-le-capot-189291

        • Robert dit :

          Obelix,
          La grande majorité des médias étant possédés par des patrons de presse acquis à la pensée dominante et les journalistes très majoritairement de gauche, on dira qu’avec Polemia, on remet la balle au centre. Et encore, i les faudrait plus pour prétendre que la pensée critique est également traitée et partagée que la pensée en laisse.
          Maintenant, quels arguments avez vous à nous fournir concernant ce que dit Polemia à ce sujet? Car leurs informations sont en général sérieuses, c’est même leur fond de commerce.
          C’est peut-être ce qui vous dérange le plus, hein ? Alors, vous dites que vous l’avez lu sur un autre blog « conspirationniste » et le tour de magie du pauvre permet d’éviter de répondre sur le fond.
          Parce que vous attaquer au support pour essayer de décrédibiliser le propos tenu sans y avoir apporté d’argument de contradiction relève de la malhonnêteté intellectuelle. Typique du débat vu par la gauche.
          Vous avez des précisions de fond à apporter ou votre pirouette dialectique est votre dernier mot?
          C’est pathétique que la pensée critique soit descendu si bas pour des gens apparemment contents d’eux. Je serais vous, je m’inquiéterais de ne plus avoir d’argument et devoir recourir à de tels artifices pour masquer une pensée vide.

          • Rigel dit :

            ohhhhh les méchants qui osent se rapprocher de la vérité…..
            La vérité de l’extrême droite est tellement meilleure, c’est vrai ils entendent des voix… Jeanne d’Arc
            Qui elle parle avec dieu…
            Ahhh la parole divine…
            Miam ya bon

        • chill dit :

          d’extrême droite et conspirationnistes ??? j’en frémis , pourvu qu’ils ne soient pas pro russes également…

          • Robert dit :

            Vous moquez pas, Chill, Mélenchon en fait dans son froc en ce moment.
            Son pote Coquerel a été entarté, vous vous rendez compte entarté, au cri de Montjoye Saint Denis, par un royaliste mécontent de sa complicité avec la profanation de la basilique des Rois de France.
            C’était une tarte avec de la mousse à raser, mais ça aurait pu être autre chose.
            Comme un couteau avec lequel un immigré tunisien avait poignardé Delanoé à qui il reprochait d’être homosexuel, par exemple.
            Salauds de droite qui reprochent à la gauche ses contradictions et son hypocrisie.
            Bouh, les méchants pas beau !

    • FredericA dit :

      « Le Tomahawk est un vieux système, peu furtif et le raid était très annoncé et les Russes auraient bien remis à jour et coordonnée toute la DCA syrienne. Les départs de coup ont sans doute été facilement détecté. Pour les BukM2 et les Pantsir, ça doit être du gâteau à abattre quand tu sais quand et d’où la menace vient (ils ont été conçu pour cela). »
      .
      Je pense que vous surestimez largement les capacités anti-aériennes de la Syrie. Quel équipement leur aurait permis de détecter les départs de missiles provenant des différents endroits (sur mer ET dans les airs ? Des satellites ? Des AWACS ? Des radars longue-porté ? Rien de tout cela n’existe dans l’inventaire Syrien.
      .
      Quand bien même, comment savoir le chemin qu’emprunteront les missiles ? Ce faisant, comment savoir ou positionner les batteries AA. Enfin, ce n’est pas parce qu’une missile de croisière n’est pas furtif qu’il est facile à abattre.

    • Obelix38 dit :

      La coalition avait clairement annoncé n’agir que suite à l’attaque chimique, et dans ce cadre-là, ils ne pouvaient frapper autre-chose que des lieux de fabrication ou de stockage d’armes chimiques, cette histoire d’aéroport n’est apparu que dans les annonces Russe et/ou Syriennes (je ne sais plus).
      En ce qui concerne le site de Barzah, comme je l’ai déjà dit lors d’un précédent article, il a reçu au maximum 76 Tomawaks (Dixit les USA), qui, étant à charge « différée », explosent à l’intérieur des bâtiments en faisant des dégâts individuels de l’ordre de la première photo photo ci-dessous.
      Quand on voit l’état du site avant et après les jusqu’à 76 frappes (complètement dévasté), ça reste parfaitement cohérent, surtout que vu la faible surface, certains missiles ont probablement frappé plusieurs fois au même endroit.
      DÉGÂTS D’UN SEUL TOMAWAK : http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2014/09/23/1411493951000_wps_28_Image_of_before_and_after.jpg
      BARZAH AVANT : https://pbs.twimg.com/media/Da2H2bSX0AAt7su.jpg
      BARZAH APRÈS : https://pbs.twimg.com/media/Da2Hh_GWAAA-CHu.jpg
      SOURCES : https://twitter.com/vpkivimaki/status/985593196376977409
      http://www.checksix-forums.com/viewtopic.php?f=279&t=200949&start=200#p1651906
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-2767661/New-blitz-Syria-Second-night-airstrikes-jihadis-claim-wave-bombings-killed-worlds-wanted-man-mastermind-toothpaste-bomb-plot.html#ixzz5Csg0Dovi

      • Amida dit :

        Un Tomahawk est un système puissant (1200 kg au lancement, charge utile de 450 kg). Cette arme a été conçue pour venir à bout de bâtiments en dur. Les explosions retardées sont les plus dangereuses puisqu’elle déstructurent les constructions. Si il a fallu plus de 10 engins pour venir à bout du centre de recherche syrien, alors c’est que des B-17 de 1942 auraient fait mieux… Impact d’un Tomahawk contre une structure en dur:
        https://www.youtube.com/watch?v=dQMQaPzLYGM

        • Obelix38 dit :

          Ce n’est pas QUE la charge qui fait les dégâts, mais aussi la structure du bâtiment. Ces plans « Marketing » ont un point en commun : des bâtiments fermés où le souffle n’a d’autre possibilité que de pousser les murs ( relativement fins d’ailleurs), heureusement que c’est spectaculaire, c’est fait pour ! Sur des bâtiments disposant de portes et fenêtres, le souffle a moins d’appuis, et les dégâts sont forcément moindres.
          Quand au B-17 de 1942, il aurait utilisé un tapis de bombes qui aurait fait plus de victimes civiles que touché ce centre, si toutefois les défenses Syriennes l’avaient gentiment autorisé à passer ^^

        • Nico St-Jean dit :

          @ Amida

          Vous faites erreurs concernant le Tomahawk. Ce missile n’est pas conçu avec de grandes capacités de pénétration comme les SCALP/JASSM mais plutôt avec une faible capacité de pénétration au profit d’une ogive avec souffle explosif beaucoup plus puissant qu’une charge BROACH/ penetrator comme les SCALP/JASSM.
          .
          Votre vidéo le prouve d’ailleurs puisqu’il ne s’agit pas du tout d’une cible endurci (on peux le voir assez facilement avec les plaques murales qui volent dans les airs)
          .
          Le Tomahawk demeure avec des capacités de pénétration non-négligeables mais en rien comparable avec ce que peuvent pénétrer les missiles cités plus haut.
          .
          Voici la différence entre les 2 types de missiles ou l’on peux voir la différence entre le souffle d’une ogive unitaire du Tomahawk et les capacités de pénétration du JASSM avec l’explosion de l’ogive « penetrator » pratiquement identique à celle des SCALP/Storm Shadow
          .
          Tomahawk vs Navire et cibles endurcis + version à sous-munitions : https://www.youtube.com/watch?v=8sa7ZX58Kk4
          .
          JASSM vs cibles diverses dont bunker avec béton armés ainsi que les fortes capacités de pénétrations misent en avant : https://www.youtube.com/watch?v=9QmLVw8fB-Q
          .
          @Obelix38
          .
          Ce que vous dite est vrais à propos des explosions dites « contenu » mais d’un autre côté plusieurs bâtiments au M-O (comme dans le reste du monde) ont très peux de portes et fenêtres, particulièrement les bâtiments militaires. Cela dis, même sans l’effet d’isolation le souffle explosif d’un Tomahawk à charge unitaire reste impressionnant : https://www.youtube.com/watch?v=Mr2qbrsUyHs

          • Obelix38 dit :

            Merci pour ces explications.
            Toutes ces vidéos montrent bien que les dégâts sur les structures varient pas mal en fonction de leur disposition, ainsi que du point et de l’angle d’impact.
            Difficile de dire comment étaient les bâtiments de Barzah, mais une chose est sure, les murs (dont la plupart ont été soufflés) ne semblaient pas porteurs, puisqu’on voit des structures à piliers sans murs dans les parties encore debout, ce qui veut probablement dire qu’il y a eu assez d’explosions pour détruire tous les piliers qui sont maintenant à l’état de ruine . . .
            https://pbs.twimg.com/media/Da2Hh_GWAAA-CHu.jpg

          • Amida dit :

            @ Nico St-Jean: Merci pour les videos. (Je m’étais renseigné auparavant sur les différentes ogives du Tomahawk.) Le centre de recherche syrien n’était qu’une structure civile, en béton-parpaing. (Il y a une intéressante école d’architecture moderne en Syrie.) Rien à voir avec un bunker. (C’est ce que je pensais en parlant de « bâtiment en dur ».) A mon avis, il n’y a pas besoin d’ogive pénétrante pour percer une dalle « civile ». @ Obelix38: Bien entendu, mon allusion aux vieux B-17 était ironique. Evidemment, la DCA syrienne ne les aurait pas laissé passer. Mais s’il a fallu le nombre énorme de missiles de croisière annoncé pour venir à bout de cette structure civile, alors, sur le plan de la capacité de destruction pure, les B-17 font mieux… (C’est ce qui me fait penser qu’il y a eu d’autres objectifs que les trois cités.)

  12. Affreux Jojo dit :

    Bizarre, le bug sur les FREMM. Mais c’est peut-être tout simplement ça. Un bug !

    • Thaurac dit :

      Plus que bizarre, sabotage ?

      • Elmut Destroy dit :

        On a des médailles Field, mais un russe a quand même résolut la conjecture de Poincarré sur la topologie algébrique, il n’est donc pas impossible que nos com soient crackés, Turing a bien réussi à baiser les com allemandes alors?!

    • lym dit :

      Maintenant, une faille dans un système informatique, c’est au fond un bug qui est exploité afin de mettre ce dernier à mal! Bref, là ou il y a des « bugs », il est hautement probable qu’il y ait des failles.
      Bon, faut voir le positif: On a fait des économie… Maintenant, ca serait quand même bien de pouvoir compter sur ces joujoux le jour ou il ne s’agira pas que de taper sur les doigts à un dictateur.

  13. Auguste dit :

    2 missiles (nationalité non précisée) qui n’auraient pas explosé,auraient été récupérés par les Syriens et remis aux Russes.
    76 missiles auraient été tirés sur le site de Barzeh.76 missiles sur un site vide de quelques hectares,c’est pas un peu disproportionné?.

    • time dit :

      article de sputnik sans intérêt aucun missile n’a été récupéré

      • Auguste dit :

        1) Non c’est pas sur Sputnik que je l’ai lu.2) J’ai mis au conditionnel.

      • MD dit :

        L’origine de l’information n’ est effectivement pas Sputnik , mais l’article suivant qui a paru le 19 avril 2018 dans RIA Novosti:

        https://lenta.ru/news/2018/04/19/jassmer/?utm_source=smi2
        ———————
        TRADUCTION :
         »Les experts russes examineront deux missiles de croisière non explosés, qui ont survécu à l’attaque américaine contre la Syrie du 14 Avril, a appris RIA Novosti d’un membre du conseil d’experts du conseil d’administration de la Commission militaro-industriel de la Russie , Viktor Murakhovski.

        « Ces résultats peuvent être très utiles pour notre pays. Les spécialistes russes ne copient pas les modèles occidentaux d’armes, car nous avons notre propre ligne de développement, mais ils seront intéressés de voir les derniers développements occidentaux dans ce domaine. Certains des missiles utilisés lors de l’attaque contre la Syrie n’étaient plus nouveaux, et certains ont été utilisés pour la première fois « , a déclaré l’expert.

        Il a expliqué que les missiles français et britanniques, ainsi que les Tomahawks Block IV américains , utilisés en Syrie, sont intéressants pour la Russie. « Il serait également intéressant de regarder le missile américain, qui a été utilisé pour la première fois par les Etats-Unis dans les hostilités, le JASSM-ER. L’étude de ces missiles peut aider la Russie à améliorer ses systèmes ABM et EW. Nous serons en mesure d’apprendre en détail les derniers développements occidentaux, les concepteurs seront intéressés à regarder ces missiles, « – a conclu l’expert.
        Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont attaqué les installations du gouvernement syrien le 14 avril, qui, selon eux, sont utilisées pour produire des armes chimiques. De 03h42 à 05:10 heure de Moscou, les pays occidentaux ont publié 105 missiles (103 selon les déclarations de la partie russe).

        Les Etats-Unis ont déclaré que la plupart des missiles ont atteint leurs objectifs, en Russie on affirme que 71 des 103 missiles ont été abattus par les systèmes de défense aérienne syriens.

        Selon la source TASS dans le département militaire syrien, le pays du Moyen-Orient a remis à la Russie deux missiles de croisière non explosés .D’après Interfax, Damas a donné Moscou d’autres munitions de la coalition occidentale, qui seront également étudiées par des spécialistes russes.

        Des nouvelles plus importantes dans la chaîne Telegram « Lenta dnya  » (=  » Le Film du jour  »)  »
        ———————-
        L’équation : RIA Novosti = Sputnik est-elle exacte?

        RIA Novosti était jusqu’à 2013 un intéressant site d’information. Mais malheureusement le Kremlin a décidé de bouleverser complètement sa direction , et a créé Sputnik pour mieux manipuler les informations à son gré. En fait, Sputnik a pratiquement absorbé RIA Novosti , qui n’écrit plus rien en langue étrangère . Ce qui est dommage car les journalistes de RIA parviennent cependant de temps en temps à publier des articles intéressants .
        À vrai dire, ce n’est tout de même pas bien difficile, quand on voit le niveau de la production de la machine à décerveler qu’est Sputnik .
        Mais comme Sputnik a l’avantage et le privilège de pouvoir faire paraître en langue étrangère, ce sont ses seuls articles en français peuvent trouver preneurs chez nous auprès d’un public trop crédule et sans esprit critique .

        Pour autant, les articles de RIA sont-ils plus véridiques ? On ne peut pas avoir d’opinion tranché sur ce point .
        La rédaction de RIA peut pas écrire librement , et écrit pour ce qui est visiblement destiné à la consommation intérieure . Ses articles s’adressent avant tout à un public de lecteurs russes. Et ils ne doivent pas se risquer à troubler l’humeur des dirigeants du Kremlin, quand ceux-ci ne les dictent pas eu -même, peut-être ?
        Mais ce qui doit rester de l’ancienne équipe de rédaction doit conserver un reste de son éthique et doit essayer , quand elle le peut, de faire correctement son travail de journalisme. Les articles de RIA peuvent être relativement honnêtes , surtout par rapport à ceux de Sputnik , ce qui est parfois confirmé lorsqu’ils peuvent être croisés avec des informations venues d’ailleurs .
        Mais ces articles de RIA Novosti nouvelle formule de 2014 à de nos jours sont toujours rédigés de manière très prudente . Alors peut-on leur faire confiance ? Réponse: difficile . Disons donc , au mieux : Fiabilité = inconnue.

        Dans cet article, RIA se contente de rapporter les propos d’un expert, qui fait sans aucun doute des déclarations en service commandé. Mais après tout, il est bien possible que les Syriens aient pu ramasser des corps de missiles n’ayant pas explosé. Mais lesquels?
        Dans le décompte des missiles tirés par les B-1, l’un d’eux semblait ne pas avoir été dirigé vers une cible. Il se pourrait donc que les Syriens aient bien pu retrouver un AGM-158. Mais s’agit-il bien du JASSM-ER qui intéresse tant les Russes ? Ou d’un JASSM-A plus ancien comme le disent les Américains, qui reviennent alors sur leurs déclarations précédentes?
        Il est beaucoup plus vraisemblable que le Pentagone se trompe en parlant de JASSM-ER , et qu’il s’agisse bien plutôt du JASSM- A comme le dit l’USAFSENT / AFCENT. En effet, les officiers de l’AFCENT, étant plus proches des exécutants , doivent tout de même bien savoir ce que les équipages et les armuriers sous leur commandement ont réellement mis dans les soutes de leurs B-1. Et ceci mieux que les ronds de cuir porte-paroles de Washington , trop pressés de faire de belles déclarations . Par ailleurs la zone de responsabilité de l’ASAFCENT/AFCENT va de l’Afrique du Nord au Golfe Persique et l’Asie Centrale , couvrant des pays où il n’y a rien ( même pas l’IRAN) qui puisse obliger les Américains à recourir à utiliser le matériel haut de gamme de leur arsenal. Bien sûr, les nombreux conflits existent dans cette région leur offrent une opportunité pour tester en conditions opérationnelles certains de leurs équipements. Mais pour leur reste, ce serait bien plutôt pour eux l’occasion de se débarrasser à bon compte de leurs munitions les plus anciennes comme le JASSM-A .
        Et quel pourrait être l’autre missile  »non explosé » que les Syriens auraient ramassé ? On peut se hasarder à toutes les hypothèses . Mais certainement pas à celle d’un SALP tombé d’un Rafale au dessus de la mer !

    • Thaurac dit :

      Si c’est la photo qui circule, ce sont des missiles des années 60-80 !
      de toute façon il faut toujours que les russes ou les syriens retournent les faits à leur avantage..

    • xx dit :

      il a fallut saturer la défense anti aérienne Syrienne pour pouvoir atteindre les sites.

      Une fois saturé, c’est porte ouverte pour le reste des missiles

    • FredericA dit :

      « sur un site vide de quelques hectares »
      .
      Vous pensez réellement que l’Etat Syrien a réussi a « vider » intégralement une usine chimique de « quelques hectares » en quelques jours ?

      • Auguste dit :

        Ils ont eu une semaine pour évacuer l’essentiel.

        • Nico St-Jean dit :

          Sauf qu’ils n’avaient aucunes idées des cibles qui seraient visés …

        • MD dit :

          Et leurs mouvements ont certainement été observés avec beaucoup d’attention par tous les agents des services de renseignement étrangers que cela pouvait intéresser…
          À commencer par ceux d’Israël, sans doute. Ce qui expliquerait fort bien pourquoi ses F15 s’en seraient pris quelques jours plus tard à des dépôts gardés, parait-il, par le Hezbollah.

    • dakia dit :

      chuttt… cours vite te mettre à l’abri, tu vas etre taxé de troll

    • Obelix38 dit :

      Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :
      1°) Tenir compte des taux de perte et d’interception supposés,
      2°) Saturer les défenses adverses,
      3°) Réduire le stock de munitions arrivant en fin de vie, et éviter ainsi les coûts de démantèlement ou de remise à niveau de ces dernières (on l’a bien fait avec certains SCALP),
      4°) Envoyer un message et/ou Montrer sa puissance de frappe, tout en réduisant le risque de dommages collatéraux (surtout que les Syriens s’attendaient à être frappés sur ces sites, par déduction des annonces occidentales ou prévenus par les Russes, car il n’y a pas eu de victimes),
      5°) Autre ?

    • Rigel dit :

      Auraient été…. Mais on n’est pas sûr…. Du conditionnel….
      Donc du rien du tout….

  14. EchoDelta dit :

    Exercice réel dont nous allons pouvoir tirer les leçons tactiques et techniques.
    Rien de mieux pour faire progresser nos capacités opérationnelles.
    C’est avec ce genre d’article qu’on mesure mieux tout ce qui sépare une armée opérationnelle d’une armée d’apparat.

    • Auguste dit :

      Outre qu’il fallait marquer le coup contre Assad,je suis tenté de croire que c’était le but réel de cette expédition.Mission réussie,malgré quelques couacs inhérents à toutes premières.

  15. Fafou dit :

    Déjà combiner ces propres forces nav et aérienne, pas mal! 3 nations différentes, je tire mon chapeau.
    Donc un couacs ou deux, bahhh ce fut un sacré bordel entre Rommel-Guderian-hitler en mai 1940. Entre allies en 1944/45.. pourtant des succès

    Mais le f2000 grec hélas crashé en mer, pilote éjecté mais décédé. Et la bombinette sur un f2000 qui lache son plot.? On en parle ou pas?

  16. Lejys dit :

    De mémoire, lors de l’intervention en Libye un raid avait été réalisé avec pour la première fois au combat des SCALP tirés par des Rafale B et M, et de 2000 D. Et l’un des 2000 n’avait pas pu tirer son SCLAP, suite au dysfonctionnement du SNA de l’avion.
    Pour ce raid sur la Syrie, 9 tirs sur 10 réussis (ou missiles partis), ça reste très correct pour ce genre d’armement.
    Par contre, pour les FREMM, si tous ces bugs sont avérés, c’est pas trop génial…..

  17. Bozo dit :

    moi je ne vois pas où sont les couacs
    la perfection n’existe pas
    les essais sont une chose, l’opérationnel en est une autre
    c’est toujours en condition réelle que l’on peut découvrir des problèmes non décelés avant
    l’histoire militaire et civile est remplie de ce type de cas

    • Christian Faurillon dit :

      Oui effectivement, je trouve que la polémique sur les dits « couacs  » est exagérée et sert surtout de prétexte à critiquer la qualité opérationnelle de notre armée.

  18. Alpha dit :

    Bof !… Les américains ont connu çà aussi pendant la première guerre du Golfe, et plus récemment, les russes avec leurs missiles « Kalibr » tirés sur la Syrie : Certains ne sont pas partis, d’autres sont tombés au sol dans les pays environnants…

    • Nico St-Jean dit :

      11 Kalibr étaient tombés en Iran l’ors d’un raid depuis la Caspienne .. Une pierre 2 coups.

  19. J.C dit :

    5 Rafales, 4 Mirages 2000-5, 2 AWACS, 6 avions ravitailleurs, 5 frégates, un pétrolier ravitailleur,
    et un SNA, tout ça pour détruire quelques hangars vides sans aucune preuve concrète de la véracité des accusations.
    …Puis on vient nous apprendre qu’un Rafale sur cinq et deux FREMM sur trois déconnent…, par ce qu’il aurait fallu rebooter le système avant….
    Tout cela n’est vraiment pas rassurant.
    Et que l’on vienne pas me traiter de troll, poutinolâtre ou je ne sais quoi. J’énonce simplement des faits et fais part de mon inquiétude.

    • Obelix38 dit :

      Ne soit pas trop inquiet.
      Pour les Scalp / Storm Shadow, ce sont des missiles plutôt fiables, mais comme tout système moderne comportant tout un tas d’informatique et d’électronique avec des sécurités redondantes de partout (pour que justement un problème puisse être détecté avant qu’il ne devienne un incident/accident), il est normal que parfois ça se mette en sécurité, voir plante, et là, comme le missile était apparemment « chaud » (il a « bugué » APRÈS l’ordre de tir), la procédure était probablement de l’éjecter manuellement en zone « maitrisée » avant qu’il ne choisisse de le faire de lui-même au pire moment.
      Pour les MdCN, c’était leur baptême du feu « opérationnel », qui plus est avec une fenêtre temporelle de tir réduite (coordination de 3 nations, et de vecteurs multiples), on peut donc trouver relativement acceptable un raté CETTE FOIS-CI.
      En plus, on vient de rentrer dans le club très fermé des nations capables de lancer ce genre de missile depuis un navire : USA, Russie, et Royaume-Uni (et encore, ces derniers ne l’on qu’intégré, vu qu’ils utilise les Tomahawks de l’Oncle Sam).
      On faisait déjà partie des 9 nations possédant l’arme nucléaire, des 5 utilisant la propulsion nucléaire, des 4 étant capables de concevoir un avion de chasse de A à Z **, et des 2 seules ayant conçu et opérant un porte-avion CATOBAR, bref, je pense qu’il faut relativiser l’incident, du moins pour cette fois.
      ** USA, RUSSIE, FRANCE, et CHINE : http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/mission-impossible-why-most-militaries-dont-build-their-own-14156

  20. Savinien dit :

    Les vrais soldats savent qu’il existe une loi intangible du champ de bataille: la loi de l’emm… maximum, parfois appelée la LEM. C’est pour la contrecarrer qu’on planifie toujours des moyens redondants. Les autres peuvent retourner à leurs consoles. Et effectivement, il est indispensable de « débuguer » un nouvel engin à sa sortie. Mais à 6-7 MEUR le missile (selon les documents officiels), on hésite à le faire sur le champ de tir. La ministre a raison de ne pas commenter: cela n’a rien d’anormal, même si c’est rageant.

    • Elmut Destroy dit :

      Ouais là ça va, c’est juste pendant un tire aux pigeons, pas de risque de riposte d’une batterie AA qui n’aurait pas été détruite…

  21. Intox dit :

    Un bug informatique ? Ce ne serait pas encore lié à notre habitude d’utiliser du matériel de chez Microsoft ? A quelque chose malheur est bon, ce couac nous a permis d’économiser 3 MdCN. Ce n’est pas négligeable en temps de disette.

  22. Arnaud dit :

    Le fait que certains missiles ne soient pas partis, c’est un « couac ». Mais à mon sens, le principal « couac », c’est que c’est le Pentagone (dont il me semble qu’il se situe à Washington) qui annonce quel navire Français a tiré, qui donne les détails de l’implications française…. J’avais compris que nous étions très liés aux Américains. Mais je ne savais pas que l’armée française dépendait du Pentagone…

  23. Pascal (l'autre) dit :

    Pour en avoir discuté avec un ancien « pétaf » il était resté plus que dubitatif sur le fait que tous les missiles aient atteint leur cible! Il y a, même pour un matériel réputé fiable toujours un pourcentage qui « foire ». Des pilotes ont parfois été très « surpris » du fonctionnement de R530 air air, de super530 et en air sol du AS30 et même (je sais c’était il y a bien longtemps) d’un martel (anti radar) qui avait donné au pilote une méga dose d’adrénaline!

    • Affreux Jojo dit :

      Ouais, mais ça, c’était avant. Vous nous parlez d’une génération où ce genre de rigolade était attendue et tolérée. Vous imaginez sur un SLBM ou un ASMP le gag ? Non. Il faut être crédible. Et le rester.

      • Pascal (l'autre) dit :

        Ben oui, mais sans le cadre du raid sur la Syrie il y a quand eu dysfonctionnement ! Garantir un fonctionnement « nominal » a 100% c’est faire preuve d’une confiance absolue en la technologie. Aucun équipementier, missilier, avionneur vous garantira un fonctionnement parfait même si ce risque est infime!
        Vous dites que ce genre de rigolade était attendue et tolérée, tellement attendu et toléré qu’après le « tout missile air air » des américains ils sont revenus au bon vieux canon pour les combats aériens après leurs déboires au Vietnam Et dans le cadre du N.O.R.A.D (North American Aerospace Defense Command ) ils ont même rétrofité un pur « camion à missiles » (le Convair F106 Delta Dart) en installant un Gatling Vulcan de 20mm

  24. Bravo dit :

    Espérons que ce soient des pannes techniques et non des sabotages.

  25. bizo dit :

    Tout le monde y va de sa petite phrase…
    Je passe que nos décideurs de toute façon ne nous diront rien de réellement concret sur ce qui s’est réellement passé…

  26. Arnaud dit :

    Autre couac, de taille : le Bundestag a rendu ce jour une analyse indiquant que ces frappes étaient illégales au regard du droit international. Cela permet de justifier la non-intervention allemande. Mais c’est aussi un beau coup de jarnac…

  27. eric dit :

    je trouve scandaleux que les missile non pas était contrôler avant le lancement, moi j’appelle sa de l’amateurisme.
    sa signifie combien de missile de nos sous marins nucléaire resteront sur place.

    • MERCATOR dit :

      « Nos » vu votre niveau en orthographe Française, j’espère que vous êtes un des nombreux Trolls Russes qui polluent ce site, dans le cas contraire c’est encore plus grave, je vous en prie Monsieur Lagneau , faites un contrôle de nationalité et d’orthographe par un petit questionnaire sur nos us et coutumes avant l’inscription, il en va de la crédibilité du site .

      • J.C dit :

        Vous vous méprenez, de ce que j’ai pu constater la plupart des russes francophones ont un niveau de français supérieur à ce que génère l' »éducation » nationale depuis 30 ans (au bas mot).
        Si test il devait y avoir, cela profiterai certainement plus aux étrangers respectueux de notre langue qu’à une grande partie des jeunes français.
        C’est déplorable, je sais… que voulez-vous.

        • MD dit :

          Je suis d’accord avec vous sur l’excellent niveau de connaissance de la langue française de beaucoup de Russes francophones ( de quoi faire honte en effet à beaucoup de nos petits français élèves des grandes écoles ou de diverses unités, si du moins ces derniers étaient capables d’être honteux).
          Mais il est quand même fort douteux que les écoles de trolls soient parvenues à attirer et recruter beaucoup d’entre eux . Ces Russes peuvent trouver ailleurs des possibilités de carrière bien plus intéressantes que celle de passer leur temps à polluer des sites comme celui d’Opex . Ou alors ils préfèrent émigrer.

  28. Bloodasp dit :

    Je ne comprends pas certaine personne sur ce blog, toujours entrain de dénigrer, souvent les mêmes, sauter sur le moindre incident technique (bug) et le monter en épingle, bref il faut critiquer gratuitement, il vous faut votre dose Sérieusement j’espère pour vous que êtes juste des trolls, dans le cas contraire si c’est votre nature, je plains vos entourages….

    • Arnaud dit :

      Certes il ne faut pas exagérer. Mais 1 missile sur 2 qui ne part pas, c’est quand même inquiétant. Surtout qu’en principe, les MdCN ont fait l’objet de tests avant d’être installés

  29. ScopeWizard dit :

    Tout ça est très intéressant …
    .
    Il y a quelques semaines suite à une info glanée à la sauvette , j’ avais évoqué brièvement l’ hypothèse que les russes avaient été en mesure d’ empêcher les tirs US lors de la fameuse « ligne rouge » fixée par le président Obama en 2013 … ce qui serait la cause officieuse du recul , lui , officiel d’ Obama …
    .
    Je ne conclue rien , je n’ insinue rien , je trouve simplement ça plutôt « curieux » … genre coïncidence donc affaire à suivre …
    Nous verrons bien ….

  30. Namroud dit :

    Emm un bug ou un piratage informatique ?

  31. revnonausujai dit :

    les raté opérationnels ne sont certainement pas une nouveauté et il n’y a pas beaucoup d’anciens qui n’aient leur anecdote sur un foirage au mauvais moment ; Donc SNAFU à ce sujet !
    en revanche, ce sont les déclarations de parly qui me surprennent!
     » Nous avons tiré le nombre de missiles qui étaient nécessaires pour atteindre et pour détruire les cibles que nous nous étions fixées  »
    sAh, bon, alors pourquoi avoir prévu d’en tirer 7 de plus ? ou ces derniers étaient nécessaires et ils manquent sur une cible ou la mission était remplie sans le supplémént et alors pourquoi l’avoir prévu ?
    pour raisonner aussi connement, pas de doute , 1) elle sort de l’ENA , 2) elle ne connait rien au pb .
    pauvre France!

    • Nihilo dit :

      Après « pauvre France », vous avez oublié « toujours une guerre de retard ».

      • revnonausujai dit :

        s’agissant de parly, elle a déjà été merdique à la SNCF et à Air France, jamais deux sans trois, ça commence à faire cher le kilo d’incompétence.
        et à part ça , vous trouvez que sa déclaration est sensée, vous êtes en service de défense de la faune macronienne ,ou vous essayez seulementd’exister ?

  32. berger dit :

    Les frappes occidentales en Syrie du 14 avril vont à l’encontre du droit international, ont estimé les juristes de la chambre des députés allemande dans une expertise publiée le 20 avril.

    «L’emploi de la force militaire contre un Etat, afin de sanctionner la violation par cet Etat d’une convention internationale, représente une atteinte à l’interdiction de recourir à la violence prévue par le droit international», jugent les experts du Bundestag dans cette réponse à une question du parti de la gauche radicale Die Linke, opposé aux frappes.

    • Nihilo dit :

      Et c’est parce que les experts allemands ont conclu illégales les frappes que certains missiles de croisière n’ont pas décollé ?

    • Arnaud dit :

      C’est le genre d’analyse qui pourrait ressortir et qui est très embarrassante pour Macron. D’abord car elle vient de notre « ami » allemand. Et d’autre part, car la France est engagée par le traité sur la CPI, mais pas les USA

    • WaterBoy dit :

      Super. Et les analyses françaises disent que les frappes étaient légales. Dont acte. Fermez le ban.

      • revnonausujai dit :

        euh,
        pour avoir un avis juridique fiable, mieux vaut l’avis d’un juriste neutre que celui de l’avocat de la défense; reposez armes.

        • Carin dit :

          Avant de reposer arme, renseignez-vous.. l’action des USA,France,Angleterre, n’est pas régie par la CPI mais par le conseil de l’ONU dont ces trois pays font partie, mais pas l’allemagne… et ce conseil de l’ONU dit que ces frappes étaient légales parce que votées à une courte majorité (abstention de la Chine). Maintenant vous pouvez reposer arme.

    • MD dit :

      Ce qui est très drôle, c’est que la majorité du Conseil de Sécurité de l’ONU ne partage pas l’opinion du Bundestag.

    • Nike dit :

      C’est exactement pour ça que la coopération avec les Allemands s’annonce compliquée. Après avoir mis à feu et à sang toute l’Europe pendant la 2nd WW, ils font tout le contraire. Au nom de la paix et des règles internationales, ils sont prêt à laisser les pires salopards faire n’importe quoi.

  33. BEBERT DIT LE BERET VERT dit :

    Tout cela pour juste cela.

  34. vrai_chasseur dit :

    Ces couacs feront l’objet d’un RETEX salutaire. Gageons que les MdCN seront opérationnels rapidement.
    Un autre point me paraît plus fondamental : sauf erreur de ma part, la France ne possède plus de capacité offensive antiradar. La dernière en date remonte au … Jaguar et son missile Martel. Les différentes LPM ont systématiquement zappé cette capacité.
    Le Rafale est certes capable de brouillage sélectif, avec un angle de 1 degré et ce en multifréquence. Mais il s’agit plus de brouillage défensif pour lui-même. C’est d’ailleurs lui qu’on fait entrer en premier, car on n’a rien d’autre.
    Pour le Sahel et l’Afrique ça va, les djihadistes n’ont pas encore de capacité de radar de poursuite sophistiquée (quoique).
    Mais pour les théâtres plus lourdement « radarisés missiles », comme la Syrie équipée du bouclier russe, la France est dépendante des USA pour entrer en premier. Elle ne peut le faire seule, contrairement à ce que dit notre gouvernement.

    • Arnaud dit :

      d’ailleurs c’est le Pentagone qui a donné les détails de notre opération en conférence de presse…

    • chill dit :

      entièrement d’accord, d’ailleurs, il semble que les indiens qui s’ apprêtent à lancer un deuxième mmrca , ont mentionné un besoin pour une arme anti radar que le rafale ne possède pas à ma connaissance . Je suppose que le problème doit être étudié par Dassault .

  35. BEBERT DIT LE BERET VERT dit :

    5 rafale équipés chacun de 2 scalp eg tirent 9 scalp eg, alors qu’est devenu le dixième, rentrée à la maison avec, cela m’étonnerait, en bonne logique il s’est perdu au large, donc 10 missiles tirés mais
    seulement 9 en route vers l’objectif. Temps pis pour mes impots. Quand au 3 autres mdcn ils sont restés bloqués dans le lanceur sylver je suppose, heureusement pour mes impots.

    • Nenel dit :

      @BEBERT,
      Si tu en payes, des impôts, dis toi que ça déjà été prélevé dessus….

    • aleksandar dit :

      Reste a récupérer ce missile probablement quelque part au fond de l’eau avant les autres. J’espère que nous avons les moyens pour ça.

      • MD dit :

        Mon cher, vous êtes en retard. Lisez donc un peu vos journaux. Je vous conseille RIA Novosti.

  36. Magnus MARTEL dit :

    Les « spécialistes » débattent du sexe des anges et l’on en oublie l’essentiel : Quel programme chimique syrien ???

  37. vrai_chasseur dit :

    Les FREMM sont revenues à Toulon. Tous les curieux qui ont assisté à l’accostage dans la rade ont vu que L’Aquitaine porte 2 traces noires verticales bien visibles sur le côté tribord avant de la coque, au niveau du silo des missiles. Ces traces ne sont pas sur la Languedoc.

    • WaterBoy dit :

      Vos informations sont erronées, vous n’arrivez même pas à lire les journaux alors la qualité de vos analyses, on repassera…..
      L’Aquitaine est rentré à son port base, c’est à dire Brest. Pas Toulon.

  38. vrai_chasseur dit :

    Là où le général voit juste c’est sur les intermittents. Beaucoup de paumés font le coup contre un billet.
    Les billets viennent du trafic ou du marché noir, voire de sponsors.
    les paumés viennent d’une population en désespérance face à l’économie en stagnation.
    Dans les 2 cas c’est un travail politico-économique sur le moyen et long terme.

  39. librexp dit :

    Couacs sur deux frégates ?
    Ce sont les américains qui ont donné l’ordre de tirer ?

  40. Steven dit :

    Bravo à nos forces. Cette opération sert aussi de test en conditions réelles. Nul doute que que nos armées tireront aussi de ce « couac » un réel avantage du fait de l expérience nouvellement acquise. L’analyse des données permettra d’optimiser encore plus ce système d’armement. Là réside la différence entre une armée de terrain et une armée à la capacité théorique. le simple fait d’entretenir cette capacité opérationnelle fait de cette opération une réussite.

  41. Gégétto dit :

    Personnellement , j admire ceux qui minimisent ces dysfonctionnements survenus sur nos deux Fremm.
    parce que, par exemple:
    -lorsqu ‘il s agit de retards ou problèmes dans la mise au point du F35
    -de dysfonctionnements ou d incidents à bord du Kouznetsov, de raté d un sukhoi et Mig29 embarqués sur ce dernier
    Ils sont souvent les premiers, très hilares,à se gausser de ces déconvenues….
    Moi je pense qu il faut savoir faire preuve d humilité et éviter de sauter sur les déboires des autres.Preuve en est faite.
    Deux frégates pschitt pschitt, un Rafale tacatac clic clic….Je pense qu il ne faut pas minimiser cela.

  42. Patrick dit :

    Suis je le seul à me dire que frapper au milieu d’une capitale une usine censée abriter des armes chimiques n’est pas vraiment une idée brillante ?
    Que cela contrevient même à certains paragraphes de la Convention de Genève et du droit coutumier de La Haye
    Protection des personnes civiles et des biens civils :
    L’interdiction inclut les attaques lancées sans discrimination… Sont également considérés comme effectués sans discrimination les types d’attaques qui traitent comme un objectif militaire unique un certain nombre d’objectifs militaires nettement espacés et distincts situés dans une ville, un village ou toute autre zone contenant une concentration analogue de personnes civiles ou de biens de caractère civil. Il en va de même des attaques qui causent incidemment des pertes et dommages civils excessifs par rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu.
    Encore une chance que les objectifs visés ne contenaient aucune arme chimique…la catastrophe humanitaire aurait eu des répercussions colossales sur les 3 gouvernements tireurs.

    • Robert dit :

      Patrick,
      Effectivement, une attaque contre un site abritant réellement des armes chimiques serait très dangereuse pour la population environnante. Et surprenante de la part de gouvernements prétendant agir contre un pays accusé d’avoir utilisé ces armes contre sa propre population.
      Mais s’il savaient pertinemment qu’il n’y avait aucune arme chimique à cet endroit et qu’en prévenant tout le monde de leur intention, cette opération pourrait être un bon coup de communication.
      Nous en saurons peut-être plus dans quelques temps.

      • Patrick dit :

        « S’il savaient pertinemment qu’il n’y avait aucune arme chimique à cet endroit », alors c’est une attaque délibérée, en violation flagrante du droit international et de la Charte des Nations Unies.
        Macron a pris pour prétexte la résolution 2118 de Septembre 2013 qui prévoit la possibilité pour le Conseil de sécurité de prononcer des sanctions si Damas ne respecte pas ses engagements. Cependant, il ne s’agissait pas de sanctions automatiques. En cas de violation du plan de désarmement, il aurait fallu une deuxième résolution « sous chapitre VII de la charte de l’ONU », qui autorise le recours à la force contre un Etat qui viole ses obligations internationales, ce que notre cher Président de la République Française actuelle semble avoir oublié…
        Mais dire qu’il savait qu’il n’y avait pas d’armes chimiques et qu’il a prévenu tout le monde pour éviter des dommages collatéraux pour sa frappe illégale au point de vue du droit, inutile au point de vue efficacité militaire mais au combien bénéfique pour sa côte de popularité, effectivement je dis: bravo le stratège !

      • ScopeWizard dit :

        J’ ai entendu dire que le conditionnement rendait l’ arme chimique particulièrement sensible aux variations de température …
        Elle serait de fait très fragile et perdrait toute efficacité très rapidement suite à de fortes chaleurs ou soumise à un froid intense , à vérifier toutefois …

  43. Léonard dit :

    La réalité, c’est que seuls 8 missiles français sur 12 semblent avoir atteints des cibles

    • ScopeWizard dit :

      Ça fait 2 sur 3 … ou 1/3 qui n’ a pas donné le résultat escompté …

  44. Nike dit :

    Ce qui est bizarre c’est que les Américains ont tirés depuis la mer rouge. Les navires américains qui étaient à proximité de la Syrie se sont bien gardés de frapper. Comme s’ils craignaient une réaction disproportionnée Russe.
    Sauf erreur de ma part, les anglais n’ont pas tirés depuis leurs navires.
    Je ne connais pas la position de nos frégates au moment du tire, mais est-ce que l’état major n’aurait pas jugé plus prudent d’utiliser une seule frégate plus en retrait ?
    Et plutôt que d’avouer qu’on n’était pas si confortable que ça, on a inventé une histoire de bug informatique.
    Cela dit j’imagine que les missiles ont été testés sur les frégates. Pourquoi ça déconne tait le jour J ?
    Autre question : 3 frégates identiques disposent de 2 logiciels différents ? (2 frégates buggees et pas la 3ieme?
    Mon avis : on nous balade…