Archives quotidiennes : mardi, 17 avril, 2018

L’armée de Terre lance une campagne de sensibilisation à la souffrance psychique

Le phénomène est malheureusement bien connu de la Gendarmerie. Et il devient même très préoccupant pour son directeur, le général Richard Lizurey. Ainsi, comme l’a récemment indiqué ce dernier lors d’une audition au Sénat, l’on compte déjà 7 suicides et 15 tentatives de suicides chez les gendarmes depuis le début de cette année. « Malheureusement, nous

Les États-Unis et la Grande-Bretagne accusent la Russie de se livrer à une « cyberactivité malveillante »

Au regard des relations actuelles entre la Russie, les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’alerte émise conjointement par le National Cyber Security Center (NCSC) britannique, le FBI et le département américain de la Sécurité intérieure (DHS) ne va pas améliorer le climat de défiance qui règne entre ces pays. Ainsi, le 16 avril, les experts américains

Marchés publics : Pour le Délégué général de l’armement, les industriels « doivent assumer leurs responsabilités »

La prochaine Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui doit encore être approuvée par le Sénat, le ministères des Armées prévoit un effort significatif pour couvrir les besoins relatifs aux équipements, avec 172,8 milliards d’euros de crédits, dont 112,5 milliards pour la période 2019-2023. « Avec une moyenne annuelle de 22,5 Md€ courants entre 2019 et

« Nous allons garder une liberté d’action totale » en Syrie, affirme le ministre israélien de la Défense

Quelques heures après les frappes françaises, américaines et britanniques contre le programme chimique syrien, une forte explosion a été signalée dans la région d’Alep, précisément au mont Azzan, près d’un site militaire abritant des forces iraniennes et la milice chiite afghane Liwaa Fartimiyoun. D’après certaines sources, un dépôt d’armes aurait été visé par un raid

Le bilan industriel des coopérations européennes en matière d’armement est « contrasté »

La France dispose d’une industrie de défense solide qui lui permet, si elle le décide, de lancer ses propres programmes d’armement sans recourir à des coopérations industrielles au niveau européen. Évidemment, cela vaut pour tout ce qui touche à la dissuasion et aux sous-marins nucléaires d’attaque (SNA). Mais pas seulement puisque, par exemple, le programme