Général Bosser : Le futur service national « aura sur l’armée de Terre un impact supérieur à ce que l’on imagine »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. sentinelle dit :

    On serait bien inspiré de faire une ou des expérimentations mais à mon avis c’est trop demandé

    • ji_louis dit :

      L’expérimentation faisant saliver les (hommes et femmes) politiques (qui n’ont pas eux même fait leur service militaire), c’est le Service Militaire Adapté qui pallie les défauts de l’Éducation Nationale de jeunes gens des Outre-Mers. D’où la vision multiplement biaisée conduisant à une illusion.

  2. Duc d'Orléans dit :

    Les gens sensés se posent des questions de bon sens auxquelles ils n’ont aucune réponse. Il n’y a que la petite camarilla de rêveurs autour du Président Macron qui persiste dans ce projet absurde couteux et parfaitement inefficace.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Mon DUC D’ORLEANS !

      Encore une fois , ce projet est tout sauf absurde : Il suffit de porter son regard de l’autre côté du projet . A savoir :
      – Quel sont les objectifs réels et cachés de MACRON et de ses mandants ? —-> Affaiblir nos armées , car elles représentent un danger énorme et redoutée par cette minorité . Il ne faudrait surtout pas , aux grands DIEUX, que certains de ses soldats en viennent à se rebeller, à ne plus se soumettre pour des valeurs et idéologies, des principes contraires à celles pratiquées par MACRON , son équipe et ses mandants .
      – Comment procéder pour affaiblir des armées ??? Relire CLAUSEWITZ , entre autre , pour vous aider : diviser pour mieux d’une part; s’adapter en connaissant parfaitement et en permanence son ennemi , le connaître mieux qu’il ne se connaît lui-même, et cela en toute circonstances .

      • TINA2009 dit :

        Comprenons nous bien Mon Cher Duc d’orléans : Vous allez encore vous faire couper la tête . Ce serait dommage … Vraiment ! Et puis , nous avons autre chose à faire QUE DE RECOLTER et RECOLLER LES MORCEAUX … VRAIMENT ! Nous avons besoin de DUC .Puis-je me permettre ? A quand votre appel au soulèvement cher Duc ? Maintenant serait bienvenu , en plein milieu du printemps , sachant que les évènements les plus atroces surviendront en octobre et novembre prochain!
        Gloire à notre bon DUC . Tous à CATHEDRALE !

  3. Jo6373 dit :

    Lol les services des années 1970 1980 pour les entraînements étaient plus difficiles. Ils recrutaient et scrutaient les motivations…

  4. yannus dit :

    Bonjour,
    une troisième division en France n’étant pas forcément un luxe. On pourrait envisager d’en créer matériellement une ayant vocation d’entraîner et de former les professionnels de demain et regrouper dans les deux existantes les personnels aguerris?

    • yannus dit :

      Je crois qu’il y a plein de bases vides.

      • anon dit :

        je crois qu’elles ont été vendues sauf erreur de ma part

      • Maxime dit :

        Vous croyez mal. Et puis une division c’est 15 000 hommes, pas 800 000…

        • Yannus dit :

          Bonjour,
          Bien sûr une division , c’est 20000 combattants + la logistique. Mais ce qu’il est possible de faire amha, c’est d’en prendre 100 000 , au bout de 6 mois garder les 50 000 meilleur s qui le veulent. Faire un contrat de 6 mois puis un contrat d’un an pour les 20 000 meilleurs qui veulent rester et leur faire faire une carrière dans les deux autres divisions.
          C’est juste une idée de base.

        • Yannus dit :

          En plus, on est en train de remplacer le matos de l’armée de terre. Au lieu de mettre les Vab à la casse on pourrait progressivement se créer une division de réserve.

          • Lejys dit :

            S’ils sont mis à la « casse », c’est parce qu’il y a une raison. Les VAB étaient en première ligne lors de la guerre du Golf il y a…27 ans !
            Ils sont à bout de souffle, les moteurs, transmissions et trains sont rincés, les pièces manquent, etc. Ils ont été de toutes les OPEX: Afghanistan, Mali, Centre-Afrique, Côte d’Ivoire, ex-Yougoslavie, etc. Sans compter qu’ils se sont progressivement alourdis….notamment pour faire aux IED.
            Peut-être qu’un petit nombre sont encore exploitables, mais ils ne doivent pas être très nombreux, sûrement dans différentes versions, et la maintenance restera problématique. C’est d’ailleurs ce coût du MCO tellement élevé qui justifie la demande de l’accélération du programme SCORPIO. Les principes de la maintenance (militaire ou civile) préconise d’arrêter l’exploitation de certains matériels une fois atteints un seuil de coûts.

      • MD dit :

        Savez vous dans quel état sont ces bases restées vides depuis plusieurs années, pour celles qui n’ont pas encore été vendues ? Et croyez vous que ce qui reste pourrait vraiment accueillir d’un coup 800 000 garçons et filles ? Alors que lorsqu’il existait encore un service militaire, elles étaient suffisantes héberger une armée de 450 000 militaires seulement ?

        • yannus dit :

          Bonjour,
          Il est dit dans l’article que plusieurs ministères seraient concernés donc cela peut concerner 200 000 jeunes qui pour un SM de 6 mois fait 100 000 personnes à loger à l’année.
          Pour la rénovation et l’entretien des bâtiments, ce n’est pas comme si l’armée n’était pas cheval sur les postes de propreté.
          Si on veut séduire les jeunes, il faudra leur faire faire autre chose que récurer les chiottes ou leur fair éplucher des patates.

    • TINA2009 dit :

      – Sans moyens financiers, matériels et humains pour remplacer le personnel professionnel ( toutes armées et régiments confondus , car il va falloir piocher parmi les effectifs de soldats de régiments , qui à priori n’ont rien à faire dans la participation à l’effort de la mise en place et du « suivi » du SERVICE NATIONAL UNIVERSEL …) qui sera affecté à l’encadrement , la formation, l’instruction et l’entraînement —> C’est mort , c’est couru d’avance : il suffit d’être soldat et d’avoir assurer les tâches stipulées précédemment !
      – Enfin, nous allons avoir une surprise de taille concernant le SERVICE NATIONAL UNIVERSEL : Entre l’intitulé et ce qu’il sera effectivement ( La nature de ce SNU est déjà fixé …. et la volumétrie affectée aux armées sera elle-même une surprise de taille ) sera révélateur de la mise en oeuvre d’une action de destruction de l’intérieur des institutions étatiques NATIONALES . Et malgré un quota d’appelés relativement faible ( au regard de la volumétrie globale des appelés ) , il sera suffisamment pour affaiblir significativement nos armées … Et démotiver une part significative de nos militaires engagés ….
      Ps : Regardez bien et gardez en mémoire les difficultés actuelles pour recruter certains personnels dans certaines spécialités . De même, gardez bien en mémoire ce qu’il se passe, en matière de difficultés de recrutement et de préservation du personnel sur une durée relativement significative dans d’autres armées d’autres pays ( Danoises, néerlandaises, britanniques, suédoises) . —> On se dirige droit dans cette direction , avec une accélération sans moyens très significatifs pour mes frères soldats professionnels en ce 16/04/2018 et des moyens encore bien plus significatifs pour la réalisation de ce SNU avec un niveau qualitatif satisfaisant dans la durée !
      … pauvre croyance !!!!

  5. Wrecker 47 dit :

    Ah qu’elle est bonne cette nouvelle !….( je vais vous faire marrer un peu !)
    Allez je vous donne les solutions!
    – Logement ,hébergement ,couchage ,nourriture ,paquetage et bouffe ?… Comme autrefois!…. avant que n’existe les cantonnements !… ».CHEZ L’HABITANT  » c’est tout ! Tous les frais « A la charge des communautés d’agglo! »….
    Un forfait pour chaque personnel sous les drapeaux !
    Réquisitions pour faire les classes (comme dans le maquis ) dans les châteaux,Les grosses fermes inoccupées ,les couvents sans personne ,les forts inoccupés et casernes encore libres …. puis une section par bourg ! Un Régiment par Canton !Rassemblement sur la place du Marché et lever des couleurs ,sport matinal et ordres pour la journée !
    Aide systématique aux agriculteurs et récoltants le matin ,instuction manoeuvres l »après-midi ,
    aide aux pompiers et à la Gendarmerie en cas de besoin ou de servitudes …
    – M…alors il y a de quoi faire si on veut remettre au pas tous ces p’tits c…!

    • Robert dit :

      Wrecker,
      C’est une offre de service, du genre les anciens parlent aux bleus bites ? 🙂

      • Wrecker 47 dit :

        @ Robert …
        Il y a de çà ,mais si çà t’as permis de te marrer ,il y en a d’autres que çà ne fait pas rire !Encore un service militaire qui va faire plus de cocus que de morts!

        • Robert dit :

          Wrecker,
          Bien des fois, il faut mieux rire pour éviter de pleurer, non ?
          Je suis d’accord pour les cocus du service militaire, c’est visiblement une escroquerie, mais qui va plaire à ceux qui vont y voir d’être déchargés des conséquences de leurs échecs, ceux qui vont trouver du travail d’éducateur payé à nos frais, tous les jeunes qui vont croire qu’on va s’occuper d’eux tout en restant les mains dans les poches.
          En gros, ce sont les milliards perdus dans la politique de la Ville dont on voit le désastreux résultat tous les jours.
          En ce moment, scènes d’émeute dans trois quartiers occupés de Toulouse, suite à un suicide de détenu et au contrôle d’une femme portant le niqab. Rappelons que le port du niqab est interdit sur la voir publique. Tous les milliards dépensés le seront en pure perte tant qu’on ne nommera pas les problèmes en vue d’essayer d’y porter remède.
          https://www.20minutes.fr/faits_divers/2256315-20180417-toulouse-deuxieme-nuit-violences-urbaines-mirail-18-personnes-interpellees

    • TINA2009 dit :

      OH OUIIII !
      Et :
      – Les inspections à 1h00 du matin dans les chambres, avec exercice pompes
      – Le cirage des chaussures , le nettoyage des armes et des chambres.
      – Participation à la préparation du repas de A à Z , avec les moyens du bord
      – Nettoyage des matériels roulants
      – Formation et exercices de marche et de défilé
      – Course à pied par -4°C et brouillard enrobant , avec le short et le tee-shirt de circonstance.
      – Suppression de la TV !
      – Suppression des smartphones et tel portables .
      – Douches froides pendants des périodes de 2 à 5 jours consécutifs
      – corvée de nettoyage de chiottes
      – Port de charges lourdes par 4 , sur plusieurs centaines de mètres, au milieu de la campagne, en présence des tourterelettes et cannes colvert qui se font « empapaouter » successivement ( et bien en vue par nos appelés…), par 4 mâles en rut, pour chaque espèce, et qui leur déchiquettent les plumes de la nuque …. —> Il va y avoir des nuits courtes et agitées .
      – La mise à disposition de café moisi du Kenya
      – Le port de rangers , avec une semelle partiellement défectueuse.

      AHHHH ! HHHUUMMMFFF : Que d’agréables souvenirs ….

      • Robert dit :

        Nostalgique, Tina ?
        Alors, vous allez bientôt y retourner, vu les moyens disponibles.

    • Sandrine Jacquel dit :

      …. Ayant effectué mon Service Militaire dans les années 90 en tant que VMF, je suis tout à fait d’accord avec vous…. Cordialement

  6. as intervenir dit :

    Dans le monde de la stratégie d’entreprise on a coutume de dire : si au bout de 15 jours on n’a pas les idées claires c’est que ça ne volera pas.
    Là ça fait beaucoup plus de 15 jours que c’est flou.

  7. Clavier dit :

    Le maintien de cette utopie devrait achever le crédit porté actuellement au Président Macron non seulement par les cadres militaires mais par nombre d’électeurs un peu au courant …..!

  8. Dimitri dit :

    Et concrètement, par quoi vont-ils occuper ces jeunes toute la journée ?

  9. Atomkraftneindanke dit :

    Pourquoi ne pas envoyer ces jeunes à Notre Dame des Landes ?
    Le terrain appartient à l’État, il y a toute la place voulue et des infrastructures au top de l’écologie : toilettes sèches, paysans alternatifs sympathiques, des produits bio. Les militants aguerris des bonnes causes se feront de plus un plaisir de transmettre leur savoir faire aux nouvelles générations.
    Pour l’uniforme, inutile de chercher plus loin : sarouel, tresses grasses et savates deux doigts feront parfaitement l’affaire.

    • TINA2009 dit :

      Et pourquoi ne pas les envoyer en stage de maçonnerie et surveillance , patrouille au mali, tombouctou …. Et DAMAS…. triPOOOOLIIIIIIIII…. NON? Comment ??? qqu’est ce vous dites ????
      AH? Je sors ? Ah bon …. Mais pourquoi ??? Je suis un bon soldat pourtant !

  10. Robert dit :

    C’est une question de bon sens que nous sommes nombreux à nous être posés ici.
    Je pense que nous allons vers la fin de la souveraineté nationale, devenue inutile dans l’ordre mondialiste des choses. Le prétendu service national servira à éduquer ce que les structures naturellement prévues à cette fin ont échoué à faire, soit parce qu’elles ont été dépossédées de leur droit naturel, soit parce qu’elles se sont révélées inadaptées à remplacer la famille, comme l’école témoin de la dilution de notre société. Et ce service échouera car ce n’est pas sa vocation et qu’on ne remplace pas artificiellement ce qui a été détruit volontairement pour prendre sa place.
    La famille parce qu’elle a été progressivement fragilisée et rejetée comme principale éducatrice au profit de l’Etat, l’école comme éducatrice déléguée par la famille parce que son but est devenu d’endoctriner et soumettre à la bien pensance pas de chercher à éduquer, la communauté parce la nation n’existera plus remplacée par des communautés ethniques, religieuses ou sexuelles sous la surveillance d’un Etat providence tout puissant.
    Je sais, j’exagère, je délire, tout cela n’existe pas !

  11. Roger 56 dit :

    Logement sous tente, ration de combat et popotes, déplacements à pieds continuels et importants, entrainement survie type les unités de la résistance durant la dernière guerre pour déboucher à terme sur une dissuasion citoyenne avec du personnel aguerri.

    • felipe dit :

      les moyens c’est une chose… mais qui va encadrer ??? quand je vois des « grands penseurs » qui ne raisonnent qu’en activités à fort caractère militaire (sport, secourisme, techniques de corps à corpts, etc.), on devine qui va le faire
      le contenu c’est une autre chose mais l’écoulement des 800000 jeunes ? sur trois mois d’été ou sur un an ? comment agencer ce barnum avec le bac ou les études supérieures, surtout si les conscrits peuvent choisir le créneau. même super LOUVOIS ne parviendra pas à gérer ….
      au final, ils partirent 8000000 et par un prompt repli, ils ne seront plus que 300000 , déduction faite des pistonnés et des loubards que personne n’ira chercher… tout sauf un truc égalitaire.
      au final
      tous les ministères se défausseront car ils ne sauront pas se réorganiser pour trouver l’encadrement (surtout ne pas se braquer avec les syndicats) . il ne restera que l’armée (de terre) . chaque régiment se passera en permanence de 40 à 50 cadres . la cohérence, le commandement de contact, la préparation opérationnelle ? mais on s’en fout !! on a des forces spéciales, des rafales et des missiles…

      • Victoire 1 dit :

        Vous avez raison, cependant, où se trouve l’ennemi aujourd’hui? A Damas, à Pékin, à Moscou? 1 récent sondage publié, montre que 20% d’une communauté religieuse en France place cette religion au dessus des lois de la République et est prête à prendre les armes pour la défendre. Cela fait au bas mots 200 000 à 300 000 personnes. Au cas où, vous allez rétablir l’ordre avec 66 000 militaires de l’armée de terre déployés à plus de 20% en théatre extérieur? Il nous faut au bas mots comme il y a 20 ans seulement 150 000 conscrits disponible en permanence et une réserve mobilisable sous la semaine de 500 000 réservistes conscrits de moins de 5 ans. C’était le taux moyens de l’Armée française depuis le début du XX ème siècle. A ce que je sache cela ne posait pas de problème?

      • Roger 56 dit :

        A notre dame des landes c’est la préfète qui pédale pour essayer de les suivre. Les meilleurs encadrent les autres qui découvrent certaines règles d’autogestion. Si c’est trop dur ils peuvent toujours abandonner. Un tel service serait particulièrement profitable à nos futures tètes blondes qui sortent de l’ENA.

    • Robert dit :

      Roger,
      Le personnel s’aguerrissait à partir de vies souvent rustiques, au grand air ou habitués à de gros efforts, dur au mal. Les citadins délicats s’adaptaient aux autres.
      Regardez nos jeunes compatriotes aujourd’hui.
      Combien sortent au grand air se dépenser, font du sport très physique, du camping à la dure, vivent à la campagne, habitués aux intempéries.
      Privez en une bonne partie de téléphone portable, d’internet, de cannabis et Mac Donald ou kebabs et ils seront vite angoissés.
      Je peux caricaturer un peu, d’autant que certains échappent à cette description, les scouts par exemple, mais je pense vraiment que la conscription ne partirait pas de la même situation qu’à l’époque. Il faudrait presque pour la plupart un premier service pour apprendre les fondamentaux, se débrouiller tous seuls, supporter les conditions, s’intégrer à un groupe.
      Sans parler du communautarisme, des problèmes de comportements, de drogue, de la « mixité », etc…
      Je vois un moyen d’intégrer certains fondamentaux, pour une partie, mais le métier des armes n’est pas un loisir.

    • TINA2009 dit :

      Oh oui Roger 56 !
      Et puis-je rajouter :
      – Corvée de pelletés de terre pour reboucher les trous en syrie !
      – Et travaux de maçonnerie avec la bétonnière
      – Et couler les dalles !
      – Et poser la charpente des maisons et immeubles
      – Et travailler les sols avec un tracteur et ses outils : charrue 3 socles, cultivateur, cultirateau, filmeuse, semoirs, planteuse et butteuse de Pommes de terre..? Et les amendements avec des BRF, du fumier… Et la taille des arbres fruitiers et vignes, en plein centre ville de TRIPOLI et DAMAS …
      – Les corvées de surveillance et patrouilles devant les mosquées, églises, synagogues, temples monothéistes et polythéistes au milieu d’une population plus que méfiante vis à vis de cette présence étrangère …. Qui plus est occidentale !

      AAAAHHHH…. HUUUMMMF ! Que de souvenirs agréables!

  12. Auguste dit :

    Bien sur que c’est possible.A condition d’avoir un encadrement adapté qui leur explique le pourquoi du comment.Et sans aller jusqu’à la dureté de la formation Légionnaire,certains de ses principes,comme la solidarité,appliqués d’une manière soft,seraient une bonne base.Surtout que la recrue ne se sente pas inutile et ne pas la laisser glander pendant des mois.Des millions,jadis,allaient au service en trainant les pieds,aujourd’hui ils en parlent comme d’un bon moment et certains avec fierté.Le gros problème c’est l’encadrement.Ou le trouver,sans affaiblir l’armée de métier?

  13. MP3 dit :

    Cette idée est une connerie sans nom qui risque de réduire à néant cet « outil remarquable qu’est notre (petite) armée de terre.

  14. le concombre masqué dit :

    Ce service est une vaste fumisterie. Pour s’en convaincre allez voir ce que donne le service civique. Personne n’encadre les jeunes et lorsque vous leur fait faire plus que ce qui est prévu au statut pour les former ils mettent à raison l’État au TA et obtiennent un CDI.
    Nous sommes gouvernés par des essayistes qui regorgent d’idées novatrices à deux francs six sous.
    Un service universel c’est une garde nationale, un corps de sapeurs pompiers volontaires, un corps de la sécurité civile, un corps d’aide au mère et aux personnes âgées c’est cela qui est universel que chaque jeune donne trois à six mois à la nation, sauf que pour faire cela il ne suffit pas de faire un beau projet de loi, des circulaires ministérielles et de se laver les mains du coût , de l’organisation, de la charge que cela représente pour les services d’accueil et par pitié ne confiez pas cela aux associations. un service doit être Étatique point barre pas de passe droit ni d’arrangement entre amis….
    Bref ce n’est pas aux armées à supporter une énième bonne idée du politique qui n’apporte aucune plus value aux valeurs républicaines à acquérir et à défendre.

  15. radionucleide dit :

    avec les « grands frères » des quartiers « populaires » où les pompiers sont accueillis
    avec tendresse
    tout devrait bien se passer

  16. Lili dit :

    Et quand est il du soutien santé ? Va t on devoir faire une visite médicale à tous ses jeunes ? Le ssa n arrive plus à suivre en ce moment, les délais pour une VMP dans certains endroits est trop long, même en étant passé à 2 ans dans certains endroits on est pas à jour en temps et en heure.. . on n arrive même plus à avoir un rdv parfois pour autre chose que la vmp par manque de créneaux souvent la même réponse : aller voir votre médecin traitant..
    alors on va répondre quoi à ces jeunes ? D attendre une permission pour consulter dans le civil ? Le ssa n arrive plus à suivre et je doute que pour le service militaire un simple certificat d un médecin traitant suffise (comme pour les préparation militaire…) en plus ceux qui voudront traîner la patte pour essayer de ne pas faire ce service militaire vont demander à consulter toutes les semaines pour se faire réformer..
    Les personnels du ssa vont devoir prendre sur le temps d entraînement pour faire ce travail supplémentaire déjà leur demande de limiter le nombre de séance de sport pour rattraper le retard… oui mais là.preparation est tout aussi importante pour les départ en mission ce n est 3 mois avant la mission qu il faut se réveiller

  17. Briere dit :

    Encore une belle bêtise irréfléchie par des incompétents qui se trompent d époque. Aujourd’hui on ne accède pas dans certains quartiers et on place 2000 gendarmes devant 200 zadistes.
    À l époque dont Macron rêve, une automotrice aux carrefours et un couvre-feu suffisaient mais ce temps là est révolu et l autorité de l Etat à disparu

  18. Victoire 1 dit :

    La dégradation du service national dans les années 70 puis sa mise en sommeil légale à la fin des années 90 est une catastrophe! Le service national est consubstantiel à la République, qui a une caractéristique principale, d’avoir des citoyens en armes capable de défendre la Nation. Un service national renouvelé, effectivement, ne serait pas 1 service militaire principalement, mais d’après ce que je lis une préparation militaire de quelques semaines puis 1 service civique de quelques mois à la disposition des administrations de l’Etat ou des associations. Ce service renouvelé permettrait de faire prendre conscience à ces jeunes nouveaux conscrits du sentiment de communauté nationale. Je sais que sur ce site je suis minoritaire, cependant, le défense nationale passe par un sentiment d’appartenance à la Nation. Ce sentiment est fortement affaibli. Point d’outil de défense efficace sans l’adhésion des Citoyens en République. L’Armée de la République est un outil au service de celle-ci, donc en ces temps de déliquescence de l’esprit de défense la plus grande menace est là. L’Armée s’adaptera et reprendre ce beau rôle de cohésion citoyenne quelle a eu depuis plus de 100 ans!