Un avion de transport algérien IL-76 s’est écrasé à Boufarik (MàJ)

Ce 11 avril, un avion de transport de type Iliouchine II-76 appartenant à l’armée de l’Air algérienne s’est écrasé peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, située une trentaine de kilomètres d’Alger. L’appareil, avec une centaine de militaires à bord, devait rejoindre Bechar, dans le sud-ouest du pays.

Selon les témoignages et les images diffusées via les réseaux sociaux, l’Iliouchine II-76 est tombé dans un champ agricole, non loin d’une autoroute. L’appareil a ensuite pris feu, comme en témoigne l’épaisse fumée noire visible sur la zone de l’accident.

Pour le moment, aucun bilan de cette catastrophe n’a été officiellement avancé.

Le général Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire, a interrompu sa visite d’inspection en 2ème Région Militaire et s’est immédiatement déplacé sur les lieux, pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts et prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations où il a ordonné la désignation immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident », a indiqué le ministère algérien de la Défense.

La base aérienne de Boufarik abrite les unités de transport de l’armée de l’Air algérienne, dont deux escadrons – les 347 et 367e – dotés d’avions II-76 [code Otan : Candid].

Ces appareils sont des quadriréacteurs moyen/long courrier quadriréacteur à double flux, développés par l’Union soviétique à la fin des années 1960. Mis en oeuvre par un équipage de 5 personnes, ils sont habituellement utilisés pour transporter du fret et peuvent accueillir jusqu’à 140 passagers (voire plus si nécessaire). Dix exemplaires avaient été livrés à l’Algérie.

Cet accident rappelle celui d’un avion C-130H Hercules de l’armée de l’Air algérienne, en février 2014. L’appareil, avec 78 personnes à bord [des militaires et des membres de leurs familles, ndlr] s’était écrasé sur le mont Fortas, dans la région d’Oum El Bouaghi, causant la mort de 77 passagers.

MàJ : Le ministère algérien de la Défense a donné le bilan de 257 morts dont 247 passagers et 10 membres de l’équipage, « dont la plupart sont des personnels de l’Armée Nationale Populaire ainsi que des membres de leurs famille. »

Photo : Copie d’écran

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Wrecker 47

    • de Vroom

      • de Inox-Occident

      • de MD

      • de Vroom

      • de Wrecker 47

        • de Wrecker 47

    • de Polymères

      • de jyb

      • de Frédéric

        • de jyb

        • de Polymères

    • de saidbryan

    • de Fred

      • de BB

      • de Wrecker 47

  2. de Fred

  3. de Alpha

  4. de Pravda

  5. de Carin

  6. de Auguste

    • de Jason Bourne

    • de EchoDelta

      • de batgames

      • de Dist

    • de MD

      • de EchoDelta

  7. de ka

  8. de Paxwax

    • de mich

  9. de Barfly

  10. de Thaurac

  11. de heaume44

  12. de Rachid

  13. de Jacques 29

    • de mich

      • de Jacques 29

        • de mich

  14. de Reality Check

    • de kimou