Archives quotidiennes : mercredi, 11 avril, 2018

Pour la Russie, l’attaque chimique à Douma est une « mise en scène » quand l’OMS évoque 500 personnes touchées

Le 9 avril, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a diffusé un communiqué indiquant que ses experts « n’ont trouvé aucune trace de l’utilisation d’agents chimiques » à Douma, ville de la Goutha orientale où une attaque chimique présumée a eu lieu deux jours plus tôt. Et logiquement, ces specialistes russes

Une liste de 2.626 noms de policiers du renseignement intérieur tombée dans les mains d’une personne fichée S

Le 13 juin 2016, à Magnanville (78), Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, un couple de fonctionnaires de police, furent assassinés devant leur jeune enfant par Larossi Abballa, un jihadiste ayant fait allégeance à l’État islamique (EI ou Daesh). Ce dernier fut tué lors de l’intervention du RAID et de la BRI. Pour les enquêteurs, il

Le président Trump avertit la Russie que les frappes contre le régime syrien sont imminentes

Lors d’une conférence de presse commune par le Mohamed ben Salmane, le prince héritier d’Arabie Saoudite, le président Macron a affirmé que la France annoncera « dans les prochains jours », sa réponse à l’attaque chimique qui, attribuée au régime de Damas, a visé la ville de Douma, dans la Goutha orientale, le 7 avril. En attendant,

Un Mirage 2000D a perdu une munition inerte au-dessus d’une usine lors d’un vol d’entraînement

C’est un incident très rare qui s’est produit dans l’après-midi du 10 avril, à Nogent-sur-Vernisson [Loiret] : pour une raison qui reste à déterminer, une munition inerte (ou emport d’exercice) d’un Mirage 2000D s’est détaché alors qu’il survolait l’usine de Faurecia. Deux personnes ont été blessées. Ayant décollé de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey,

Un avion de transport algérien IL-76 s’est écrasé à Boufarik (MàJ)

Ce 11 avril, un avion de transport de type Iliouchine II-76 appartenant à l’armée de l’Air algérienne s’est écrasé peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, située une trentaine de kilomètres d’Alger. L’appareil, avec une centaine de militaires à bord, devait rejoindre Bechar, dans le sud-ouest du pays. Selon les témoignages et