Syrie/Kurdes : Des forces spéciales françaises pour empêcher une offensive turque à Manbij?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

105 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Il serait prudent d’attendre des décisions officielles pour réagir …

    • Lucasky dit :

      l’armée turque est plus forte que celle de la France.

      • Céphée dit :

        Je suis curieux de voir ça.
        Parce que pour l’instant, l’armée turque a un peu de mal à avancer sans ramasser des pertes conséquentes face à une armée de ploucs en perdition.

      • Ar_Arceus dit :

        Euuuh, l’armée turque meilleure que la notre ? Inculte, l’armée française est la 5 ème meilleure armée au monde. Devancé par l’Inde, La Chine, la Russie et les États-Unis. Suivie de prêt par le Royaume-Uni et le japon. L’armée turque est 8 ème mais dépend des généraux occidentaux.

      • eric dit :

        Sans rire ? Ils ont combien d’ogives thermonucléaires, vos turcs ?

  2. Parabellum dit :

    On va faire la guerré a la Turquie pour les kurdes ? Alors les turcs vont nous lâcher les milliers de migrants …on a refilé tous nos canons de 20 mm a je ne sais plus quel groupe dans la région…on dépote des troupes et on perd des hommes pour quel résultat concret pour la france ? On avait exfiltre deux fois Arafat …vieux complexe néon colonial pour des régions sous mandat francais entre les deux guerres…le jour où il y a un accrochage sanglant entre turcs et francais on fait quoi? On déclare la guerré ,? Et je ne défend pas les turcs d un Erdogan quasi islamiste…

    • tschok dit :

      Au fait, on a eu les retex sur les canons de 20mm qu’on leur a refilés? Ils étaient contents du matos?

    • sergeat dit :

      Et oui BHL est toujours à la manoeuvre Macron devrait se souvenir de la Libye ,pourquoi ce clown a autant d’influence sur notre pays?

      • l'outrepenseur dit :

        on se le demande ! quel mandat a t-il, pour qui travailles t-il, le financement des campagnes de certains élus qu’il aide, ou a aidé (il est multimillionnaire) lui donne t-il le droit de parler au nom de la France et des Français ? certainement pas mais visiblement nos institutions sont vérolés par une cinquième colonne qui ne dit pas son nom !

      • Me262 dit :

        Parce qu il n est qu un soldat d une autre nation…

      • Motinio dit :

        Tant qu’il peut servir son vrai pays, peu importe la France…

      • Clément dit :

        C’est le principe des gens influents et des réseaux d’influence …

    • Deschamps dit :

      Ça dépasse certains neurones

  3. dodudindon dit :

    Macron fera face à « nos » chers rebelles modérément modérés que « nous » avons armés sous le régime précédent dont M. Macron était ministre ? … on me dit dans mon oreillette qu’il ne pourra pas être personnellement sur le terrain, son boulot de « communiquant » étant trop chronophage.

  4. Savinien dit :

    Il y a 27 ans, en avril 1991, le régime de Saddam Hussein reprend ses persécutions contre les populations kurdes, qui se réfugient dans le massif du Taurus, au nord de l’Irak. L’ONU s’émeut de cette situation, et vote les résolutions 687 le 03 avril et 688 le 05 avril, qui aboutissent au déclenchement de l’opération humanitaire « Provide comfort », appelée opération Libage pour la France. Cette opération a pour but de larguer les premiers secours pour ravitailler une population kurde qui a froid et faim, et d’étendre une zone de sécurité sur une profondeur de 50 km afin d’assurer le retour de ces populations. La France a pour mission le parachutage des aides. A cet effet, elle envoie par voie maritime le 25 avril dix hélicoptères Gazelle et Cougar, ainsi que des éléments du 3e RPIMa. Ces unités débarquent en Turquie, puis sont acheminées vers l’Irak. A la frontière turco-irakienne, les éléments français, renforcés par le SSA, créent un hôpital mobile de campagne, des antennes chirurgicales avancées et des relais humanitaires pour soigner les populations en détresse. L’opération Libage se termine le 20 juillet 1991. Au cours de cette opération, 300 tonnes de vivres, de médicaments et de couvertures auront été larguées à la population. (Photos: http://www.ecpad.fr/operation-libage-aide-humanitaire-aux-populations-kurdes/) Aujourd’hui, en l’absence de demande expresse du gouvernement syrien, difficile d’intervenir sans mandat ONU.

  5. etagius dit :

    Concernant l’EI dans la vallée de l’Euphrate, il n’y a pas besoin des FDS. L’armée syrienne peut faire le travail. Sauf que la coalition veut à tout pris empêcher l’armée syrienne de prendre pied de manière trop importante à l’Est de l’Euphrate. Du coup, actuellement, l’EI reste actif dans cette région car plus personne ne les combat vraiment (les FDS sont occupés à autre chose et l’armée syrienne ou affiliés se font bombarder par la coalition dès qu’ils bougent un peu).

    • Clément dit :

      Quand vous dites « armée syrienne » vous voulez dire « aviation russe et milice chiites armée par l’Iran » ?

  6. Reality Check dit :

    Oyé Oyé!
    .
    Emmanuel le Magnifique, premier du nom, a décidé d’envoyer les redoutables légions armées de la République en marche affronter les méchants turcs otanesques, dans un sursaut chevaleresque d’ingérence humanitaire salutaire et jupitérienne, au profit des amazones roujavies du kurdistan triomphant !
    .
    Tayyip Erdogan, le Craintif, terrifié à l’idée de subir une défaite cuisante, est condamné à se raser la moustache:
    la macronie victorieuse accepte sa reddition, à condition qu’il enfourche immédiatement l’Orient Express aux fins de signer sa capitulation sans conditions à la gare d’Austerlitz devant l’amirale Florence Parly, déléguée par l’empereur pour acter l’armistice !

    Oyé Oyé !
    .
    Par ailleurs un décret jupitérien annonce qu’à compter de ce jour ,
    Pour fêter le retour du printemps,
    Les poulets seront rasés gratis à condition de porter des dentiers !
    .
    Oyé !

    • tschok dit :

      @RC,
      .
      Ah ah ah! Vous êtes espiègle. Mais à mon avis, il s’agit d’un cafouillage de com.

    • aleksandar dit :

      C’est « Oyez « .
      Impératif du verbe ouïr.
      Sinon tout le reste est excellent !

      • Reality Check dit :

        Oyé c’est pas la meme chose, c’est une onomatopée de la REM dérivée de l’américain Oh Yeah!
        😉

    • Cimourdain dit :

      J’adore, super! Continuez comme ça.

    • Gigilamoroso dit :

      Alors la j’adore !!!!! Super résumé

  7. DVA dit :

    Pas question a déjà répondu Erdogan !!!

    • dodudindon dit :

      Il faut lire la réponse d’Erdogan qui vaut son pesant de cacahuètes ! du coup revirement –pardon : précisions– de Jupiter … en attendant le prochain ?

  8. zhú dit :

    Genre le CPA 10 n’y était pas jusqu’alors en mission odessa?

  9. sergeat dit :

    Fait il cela avec l’accord de Assad ????

  10. DUPONTEAU dit :

    Envoyons plutôt quelques escadrons de chars Leclerc avec tout l’environnement fantassin et appui. Cela sera plus dissuasif que les forces spéciales habituées à travailler dans l’ombre. Affichage, affichage!!!

    • Tintouin dit :

      Et le charles de Gaulle !….. Ah zut, il est en cale sèche. Plus que 6 mois, la guerre et Erdogan attendront jusque là 😉

  11. Lagaffe dit :

    Le vice-Premier ministre turc, Bekir Bozdag, a estimé vendredi que l’appui apporté par la France aux miliciens turcs opérant en Syrie s’apparentait clairement à un soutien du terrorisme.
    « Ceux qui s’engagent dans la coopération et la solidarité avec les groupes terroristes contre la Turquie (…) deviendront, comme les terroristes, une cible de la Turquie », écrit-il sur Twitter.

    • Lagaffe dit :

      Erreur de saisie : Lire « miliciens kurdes » et non « miliciens turcs » !

  12. l'outrepenseur dit :

    c’est du pipo..on a tout simplement pas les moyens d’une part, et d’autre part, les Turcs feraient peu de cas de la présence de FS français ou US d’ailleurs…..les seuls arrangements qu’ils peuvent avoir concernent les russes (actuellement grosse mésentente entre eux et les russes au sujet de Tal rifat et Jirsh El chougour)…Pour le Nord Est syrien, ça va être une sacrée salade dans peu de temps…la Ghouta vient d’être libérée des fous furieux (qui en passant s’entretuent gaiement à et autour d’Idlib) et la SAA et ses alliés se redéploient (et on parle pas que de quelques unités) vers le Sud (Daraa) et le Nord Est (Autour et à partir de Deir Ezzor et Abou Kamal)….et il serait intéressant pour nos médias, histoire de ne pas se retrouver comme des abrutis comme pour l’affaire de la Ghouta (ils sont passés où les 400 000 gentils civils ? 123 000 personnes dénombrées, dont la moitié sont restées en zone gouvernementale), d’écouter ce que vient de dire clairement Mme Shaaban, la conseillère spéciale du président ASSAD, « We are determined to liberate all of Syria’s territory from terrorists and Turkish and U.S. occupation forces »….Si les russes viennent de déployer des moyens AA, des systèmes ELINT etc…et la SAA et ses alliés qui renforcent le front Nord, c’est pas pour la galerie…..et pendant ce temps, Trump, annonce que les US vont rapidement quitter la Syrie…ce qui évidemment est un gros mensonge…oui je pense que les mois qui viennent vont être intéressants…

    • jyb dit :

      @outrepenseur
      – jirsh al chougour, c’est justement là ou lorgnent les forces françaises. C’est dans ce secteur que seraient réfugiés les djihadistes francophones.
      – redéploiement de l’aas vers le qalamoun oriental et le sud de damas. C’était une zone de désescalade
      mais les islamistes de jaysh al islam ont voulu ouvrir un front pour soulager leur corrélégionnaires de la ghouta. Mauvaise idée.

    • aleksandar dit :

      Les 123 000 civils sont ceux exfiltrés par la SAA et l’armée russe et ont, en fait, tous rejoint les zones gouvernementales. A cela s’ajoute a peu prés 12 000 djihadistes et leur familles partis vers Idleb.
      Trump veut quitter la Syrie, il le dit depuis début 2016 et il le fera, ce type est plus têtu qu’un âne corse.

      • dodudindon dit :

        oui mais tout le monde dans l’administration Trump ne le veut pas, donc …

      • l'outrepenseur dit :

        il faudrait que l’état profond, et dont Bolton est un de ces pires représentants le laisse faire….et rien n’est moins sûr !

    • Dresde dit :

      Le 29 mars, les unités de la police militaire du ministère de la Défense de la RF ont été relocalisées dans cette ville du sud d’Afriya et à la base aérienne de Mena. Tal Rifaat est actuellement sous le contrôle de l’Armée arabe syrienne (SAA) et des défenseurs du peuple kurde (YPG).

  13. Parabellum dit :

    On va faire quoi ? Déclarer la guerré aux turcs dans ce merdier ? On y gagne quoi? On continue à intervenir quasi seuls dans cette région dans le souvenir d un mandat colonial des années trente? Le grand jeu régional est celui des russes iraniens turcs…on fait quoi au milieu ? On va soutenir qui ? Le pkk? D autres sous groupes ? 0n a livré la bas des tonnes d armes dont nos canons de 20 mm il y a des années mais pour quel résultat concret pour la france ? Hier on avait aussi exfiltre deux fois Arafat…résultat ?

    • Kartal dit :

      Bonnes questions. .

    • Heracles16 dit :

      Il n’est pas seulement question de la Syrie. Il prendre du recul. Cette guerre à été declanchee pour le contrôle de la route du pétrole iranien irakien et koweïtien qui a eux tous représentent l’équivalent des réserves de l’arabie. Un oduc était prévu dans cette région. S’ajoutent à celà la volonté des Russes de reprendre pied sur une mer chaude, les Iraniens qui veulent retrouver leur statut de puissance régionale et veulent défaire les sunnites, les Turcs qui ont peur des kurdes et leur volonté de reconstituer un empire ottoman. Un sacré merdier.

  14. Polymères dit :

    Le « représentant » a sans doute mal compris l’interprète (ou ce dernier a mal traduit), ce ne serait pas la première fois.
    En tout cas ce matin, l’Élysée dément toute nouvelle opération « hors coalition anti-EI » et la Turquie a bien entendu refuser une médiation française car de toute façon, son objectif n’est pas la paix, mais l’élimination de l’adversaire.

  15. Platane dit :

    Si on pense que les FS seules empêcheront une attaque turque, c’est que nos stratèges vivent dans un univers cinématographique.

  16. Auguste dit :

    A la suite de cette déclaration d’un émissaire kurde,Erdogan était colère,il a menacé Macron de lui envoyer tous les EI français.La position officielle de Macron,c’est pas d’autre engagement que celui de la coalition contre daesh.De toute façon les Américains vont se retirer de Manbij et je ne vois pas comment on pourrait aider les Kurdes avec seulement des forces spéciales,sans l’appui des Américains.En attendant Erdogan prépare la prochaine attaque sur Manbij,Kobané,Tel Abyad.Erdogan est aussi actif dans les Balkans ou il a capturé 6 hauts responsables Gülen.Et avec le Qatar il participe à des exercices militaires,histoire de prévenir les voisins.

  17. jyb dit :

    pour info : au moins 2 dcd ( semble t-il us mais pas certain) et 5 blessés en syrie. ied privilégié mais tir d’atgm assez probable. Les dcd sont donnés pour us mais il y a une confusion avec les blessés de nationalités différentes.

    • Auguste dit :

      Confirmation du Pentagone que l’un des deux était Américain.Une bavure de l’ANS,utilisée par le Turcs,avec l’aide du MIT,pour les attentats au IED et les opérations homo?.

    • dodudindon dit :

      à Manbij semble-t-il ! pour rester dans le sujet du billet …

  18. reverjovial dit :

    C’est faire plaisir à tout le monde ce communiqué présidentiel et le risque c’est de se mettre tout le monde à dos. Il faut défendre nos intérêts vitaux si il y en a dans ce pays et ne pas faire couler le sang de nos soldats pour des principes moraux donc tout le monde se fiche dans cette partie du monde.

  19. MNCQU dit :

    Le déploiement de forces françaises à Manbij ! Qu’allons nous faire dans cette galère ? Que nos forces s’occupent de NOS zones de non droit !

  20. jyb dit :

    plusieurs niveaux de lectures : d’abord de la com à destination des opinions publiques occidentales,
    non on ne trahit pas nos alliés kurdes, oui nous sommes attachés à la parité et à une syrie multiconfessionnelle…c’est toujours bien de le dire.
    Ensuite des messages, premièrement à erdogan. On vous a laissé afrin, pas touche à Manbij. C’est la première fois qu’un dirigeant occidentale formule clairement les choses et c’est peut etre le signe que les kurdes n’ont pas « accepté » le plan americano-turc.
    Deuxièmement message aux états unis. Alors qu’il y a un certain flottement dans les positions us et une rumeur que trump a conforté sur un désengagement us en syrie, macron dessine l’état de la situation attendue pour quitter la syrie.
    message « militaire » aux français (l’amiral roger était présent ) on ne laisse pas tomber nos alliés,
    et en étant présent dans le secteur de Manbij on se rapproche du centre de gravité des djihadistes français depuis la chute de raqqah c’est à dire Idlib.

    • Sarar dit :

      Bonnes de double faces

    • Sfr morales dit :

      Qu’ Erdogan dorme sur ses 2 oreilles nous avons pris l habitude de ne pas entendre les cris de nos anciens. Camarades de combat que l on abandonne (indo Algérie Tchad Rwanda…)

    • dodudindon dit :

      je pense que seul le 1er niveau est valable, mais qu’il se volatilise avec les virements de bords. Trump a vraiment « tweeté » que les US allaient bientôt se retirer de Syrie (les FDS doivent être aux anges) … en attendant le prochain tweet de « précision »

    • Djë dit :

      Bien dit !!!

  21. jyb dit :

    Les américains attendent un deus ex machina en syrie pour maintenir leur présence ( je n(ai pas dit occupation) mais il tarde à venir. Au bout d’un moment les pirouettes rhétoriques ne suffisent plus et on l’a bien senti à washington.
    Quelques circonstances atténuantes; difficile pour les militaires de mener une guerre quand le commandement est démembré. On a beaucoup parlé de l’arrivée de pompeo à la tête du département d’état mais le renvoi de son conseiller à la sécurité nationale (général McMaster)
    remplacé par john bolton est tout aussi important. Le pentagone l’a clairement dit; il l’a mauvaise.
    Et le remplacement à un poste clé d’un militaire par un civil n’arrange pas les choses. Mattis a déclaré qu’il n’est pas sûr de pouvoir travailler avec bolton.

    • tschok dit :

      Ce qu’on raconte sur l’administration Trump devient catastrophique au sens où on en arrive au moment où on doute de l’existence même d’une administration structurée à Washington.

      • dodudindon dit :

        il n’y a aucun doute : l’administration washingtonienne est déstructurée.

  22. poisson rouge dit :

    misère de misère …pas que la Turquie fasse peur, mais il va y avoir des gravillons sur les pares brises. et delà à se que l’on se retrouve comme en Bosnie, avec un œil fermé et les 2 mains dans le dos, sans pouvoir intervenir, il n’y a pas loin.

    • zhú dit :

      Si affrontement il y a avec, la turquie nos citées vont s’ambraser par soutient de la ouma. L’Etat porterait t’il ses couilles…..?

      • Motinio dit :

        Oui allons y, une bonne guerre civile une fois pour tout, et vous porteriez vous vos couples couilles, en dehors de votre fauteuil et clavier ?? Ce qu’il faut entendre comme bêtise

  23. Céphée dit :

    Si je lis bien entre les lignes, la stratégie de la France est de chercher à diviser YPG et PKK, afin d’obliger la Turquie à abandonner son offensive en lui retirant ses ennemis.
    C’est risqué. Car si la France envoie effectivement des renforts et que la Turquie attaque quand même, ça entraînera un risque de guerre entre l’OTAN et la Turquie.

    • Titi dit :

      Tu n’a rien compris la France soutien ces terroriste de pkk et ypg voici le vrai visage de la France .

    • dodudindon dit :

      « un risque de guerre entre l’OTAN et la Turquie. » donc entre l’OTAN et l’OTAN ! quelle époque formidable !

    • Motinio dit :

      La Turquie c’est l’OTAN également, donc si guerre il y’a c’est chaque un pour sois

  24. Lucien dit :

    Il me semble que les Kurdes nous ont joué un petit coup de pute, nous forçant la main en communiquant trop tôt sur une décision qui n’est visiblement pas encore prise côté Français. Les Kurdes sont désespérés et ils veulent nous piéger en nous obligeant à y aller sinon on dira que nous avions peur et nous serons ridicules. Ils veulent nous utiliser comme un pion. Le pire est que si Trump confirme le départ des troupes américaines, nous serons seuls face aux Turcs, sans aucun soutien à attendre des Russes qui contrôlent l’espace aérien. Nous prenons un grand risque d’être ridicules et humiliés, sans ajouter que nous pourrions perdre beaucoup de soldats dans cette opération hâtivement annoncée et qui sera contrainte par le budget (puisqu’on ne provisionne que 650 millions d’euros pour les OPEX alors que la tendance est d’un milliard par an).

    • Kartal dit :

      Bien vu, chapeau

    • dodudindon dit :

      Remarquez qu’entre ce que dit Trump (et ce qu’il se contre-dira) et ce que disent et surtout font les autres intervenants US on trouve de tout, comme à la Samaritaine.

  25. jyb dit :

    Sur le terrain, la coalition a de moins en moins de moyen d’agir. Les opérations à l’est de l’Euphrate sont gelées. Et on l’a vu elle est sous pression des russo-syriens. Un des nombreux paradoxes de cette guerre : on a vu que suite à l’attaque d’afrin par les turcs les fds kurdes s’étaient redeployées vers le nord affaiblissant le front contre daesh au sud, mais certains combattants arabes des fds ont aussi quitté le front sud pour se déployer au nord AVEC l’asl-pro turque et donc contre les kurdes (!) Les fds arabes étant ultra minoritaires ont peu supposer que les volumes de ce groupe est anecdotique malgré qu’il soit fait remarqué (pas en bien) à afrin.
    Je reviens sur un point déjà évoqué, la stratégie du régime contre la coalition est difficilement parable. Elle s’appuie sur les forces locales et les solidarités claniques. La tactique de la coalition pour contrer l’avance de l’aas pendant la bataille de raqqah a été de s’emparer des infrastructures pétrolières en évitant le combat dans les agglomérations. Résultat aujourd’hui, comme l’a fait remarqué @alexandar récemment, kusham est sous contrôle du régime quand 3 kilo plus loin les sites industriels sont controlés par les us. Pas difficile pour les russo-syriens de communiquer sur le fait que la coalition spolie les habitants de leur richesse sans pour autant s’attaquer à daesh. Et cette situation vaut pour toute la sous vallée.
    Autre point, l’attitude de la coalition à l’égard des kurdes mais singulièrement des américains qui ont très vite donné des gages aux turcs a rebattu les cartes. Adieu le rêve du rojava, mais entre un kurdistan syrien et un occupation turque, le choix est vite fait.

    • Jesse38 dit :

      Merci … fascinant

    • aleksandar dit :

      Il est évident que le gouvernement syrien a beaucoup de cartes en main, dont une dont il n’est jamais fait mention dans les médias occidentaux mais qui est primordiale : l’infiltration par les Mukharabats et les rens de l’armée de l’air ( les plus performants ) des direction djihadistes.
      Ce sont ces agents infiltrés qui ont permis les bombardements ciblés a Alep Est, et dans la Ghouta.
      ( Pour Alep Est, j’entends deja les pekins brailler……or la simple étude des points de frappe, de leur dispersion, a priori aléatoire, couplée avec les déclarations des « infiltrés  » et les rens sur les positions djihadistes après la libération de la ville montre que rien n’a justement été fait au hasard.)
      Depuis le début de l’année ce sont deja deux de ces agent infiltrés qui ont été mis a l’honneur par le gouvernement syrien, l’un tenant un poste élevé au G3 opération des djihadistes a Idleb, l’autre étant chef de la cour de justice islamique a la Ghouta.
      De même les éliminations ciblées de chefs djihadistes parmi les plus expérimentés ont connu un accroissement spectaculaire en 2017 avec un trentaine de cas pour la zone d’idleb, probablement le travail des SF syriens en collaboration avec les spetnaz russes.
      Dans la Ghouta, c’est carrément 7 ou 8 chefs militaires qui ont été éliminé par une seule frappe, ce qui montre un excellent niveau de rens.
      Cette infiltration des zones ennemies a la fois dans le but de renseigner, d’influencer, de corrompre ou d’éliminer est un atout majeur .
      Le temps joue pour le gouvernement syrien, petit a petit,homme après homme, tribu après tribu, la reconquête de l’est syrien au delà de l’Euphrate se fera.

      • jyb dit :

        @aleksandar
        Rens de l’armée de l’air qui est la création de Assad père.
        Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Un grand nombre d’événements ne se comprennent que par le prisme moukhabarat.
        Un des plus massifs a été le passage des fds à l’aas à partir de l’été 2017.

      • l'outrepenseur dit :

        je rejoints complètement votre analyse et celle de jyb….le temps joue pour les russo syriens. les iraniens et le hezb ne sont pas en reste, mais visiblement concentrent leurs moyens de renseignements face au Golan et dans la région de Daraa.

        • dodudindon dit :

          oui Daraa semble la nouvelle cible du gvt syrien, que fera israêl qui n’aura pas en face des civils palestiniens désarmés à tirer comme des lapins dans le silence étourdissant des médias.

  26. jyb dit :

    bénéfice/risque : macron a eu raison de jouer le coup des fds. Flottement aux usa, faiblesse de l’uk (brexit), faiblesse de l’allemagne (coalition), de l’italie (ingouvernable), faiblesse de l’Espagne (catalogne) inutile de s’appesantir sur les pétromonarchies…la France peut faire entendre sa voix. Mais il faut alors aller au bout de cette logique, c’est à dire parler avec ceux qui ont les meilleurs cartes en main.

    • Franz dit :

      Je rejoins ce seul commentaire qui ne hurle pas avec les loups et ne condamne pas E. Macron à l’avance.
      Je pense pour ma part qu’il y a évidemment beaucoup de risques dans cette position française, mais il y a aussi beaucoup à gagner dans le fait d’être le seul pays loyal de la coalition : le seul à ne pas abandonner un allié précieux, fût-il encombrant.
      Je suis très curieux de voir la suite, je prends les paris : elle n’est pas encore écrite !

    • dodudindon dit :

      Ca tombe bien la rencontre prévue en mai avec Poutine est maintenue … j’attends avec gourmandise la déclaration de Macron puis celles de Le Drian.

    • datamo dit :

      Jeu risqué tout de même quand on le pratique contre ce psychopathe d’Erdogan.
      Faire entendre sa voix , c’est bon pour l’égo surdimensionné de Macron , mais pour quel résultat au final.
      Pour ceux qui considèrent que les attentats de novembre 2015 à Paris n’étaient pas seulement le fait des guignols isolés mais plutôt le fait d’un état , la Turquie constitue un commanditaire tout à fait plausible. Le rapprochement de la diplomatie française avec les Kurdes engagé peu avant ces attaques constituaient déjà un mobile recevable et un message clair destiné au pleutre présidentiel de l’époque. Attention à ne pas reproduire ce même schéma.

      • jyb dit :

        @datamo
        pas mal d’intervenants ici sont de vieux experts en macronisme. Personnellement j’apprends à le connaitre comme président seulement depuis qu’il est élu. J’ai l’impression qu’il n’est pas du genre à s’avancer sans avoir déjà une balle dans la chambre et une certaine idée du résultat.
        En 2014, 2015 la turquie s’accommodait plutôt bien de daesh, elle n’avait aucun interet à commanditer quoi que ce soit, et au contraire à contenir régionalement daesh.

        • datamo dit :

          Jyb
          Je suis en accord avec vous pour dire qu ‘Erdogan s’accommodait très bien de Daesh et que le « contenir » signifiait en réalité tirer les ficelles derrière la scène. En revanche , le virage Pro kurde (comme une alternative à l’EI pour partitionner la Syrie) pris par Hollande en 2016 dans le sillage d’Obama peut tout à fait avoir décidé Erdogan à commanditer les attentats de Paris afin de châtier Flamby d’avoir modifié les alliances. Le terrorisme est avant tout un fait étatique disait Chauprade.

      • Motinio dit :

        Oui ou de la CIA pour pousser la France à s’engager plus, etc….

    • Auguste dit :

      Salih Muslim chef du PYD (bras armé YPG) a été plusieurs fois invité par le MIT à Ankara.Pas besoin de Macron,ça discute déjà.Je doute qu’Erdogan laisse à Macron la possibilité d’avoir une voix,d’autant plus qu’il est très remonté contre lui,après la « fake news » sur l’aide à Manbij.Sans les US on ne pèse pas lourd et les US pensent plus en ce moment au contrat de Patriots avec les Turcs qu’à les contrarier.J’ai l’impression qu’on ne compte plus pour Erdogan,depuis qu’il tient les Européens avec l’immigration.

    • Albatros24 dit :

      Un rapprochement avec Poutine qui n attend que cela est possible malgré l affaire du poison.
      Avec la Syrie de Bachar je ne sais pas.
      Sion maintient nos Fs aux côtés des kurdes c est pour l objectif principal de lutte contre les résidus de Daesh.
      On doit y rester malgré Erdogan jusqu à l éradication de Daesh.
      S il faut protéger nos Fs il faut les doter de ce qu il faut une ou deux compagnies avec missiles anti chars et anti aériens et surtout nos Rafales stationnés en Jordanie.
      Le message est clair on n est pas là contre la Turquie mais contre Daesh. Quand cette secte sera détruite on s en ira.

  27. Tiryaki muzafer dit :

    Merci merci la France n’oubliez pas que nous on s’est battu contre à la daesh pour l humanité

    • Cimourdain dit :

      Vous vous êtes battue contre Daesh non dans une logique idéologique mais plus axé sur le nationalisme Kurde contre Arabes dans une logique de confrontation géographique afin de créer une continuité territoriale assez vaste.
      Vous voulez un Etat. Voilà donc toute la magie de l’histoire.
      Coté « civilisation » Les Kurdes ne sont pas connus pour une humanité prononcé lol.
      Les groupes armées kurdes ont pratiqué des exactions et vols qui ont eu pour conséquence un changement ethnique des population à l’avantage des Kurdes.

      Le coup de Comm de la représentante Kurde est inadmissible, ne nous entraînez pas dans votre merdier. Vous ne respectez les usages diplomatique, Cessez de faire des déclarations irresponsable.

    • Thaurac dit :

      Ne dit pas merci trop vite, la france a l’habitude de dire une chose et d’en faire une autre!

  28. John dit :

    Génial. Nous sommes donc en guerre contre la Turquie?

  29. aleksandar dit :

    L’objectif de la Turquie n’est pas d’éliminer son adversaire, étant donné que cet adversaire , les YPG, n’a jamais attaqué la Turquie.
    Le but des turcs c’est la conquête de territoires.

  30. Bernard Hamon dit :

    Espérons que l’on ne restera pas au stade des incantations et que nous aiderons les Kurdes d’une façon concrète, au minimum en leur fournissant des missiles anti – char et des manpads.
    Il est temps de moucher Hitlerdogan et de mettre fin à ses velléités de reconstitution de l’empire ottoman.

    • sephiroturk dit :

      Et vous restez pas en France surtout, il y a de la place qui c est libéré aux rang du ypg après Afrine

  31. Murat dit :

    Si cela est vrai, je ne le crois pas, les Français vont à nouveau être la risée du monde quand il vont se retrouver sous les pieds des Turcs.
    Je pense que Macron croit que les Français ont toujours des pouvoirs de décisions comme aux temps des colonies et qu’il peux se permettre d’avoir des idées.

  32. Sfr morales dit :

    Qu’ Erdogan dorme sur ses 2 oreilles nous avons pris l habitude de ne pas entendre les cris de nos anciens. Camarades de combat que l on abandonne (indo Algérie Tchad Rwanda…)

  33. Lionel dit :

    Comme les Russes on est pas obligé de dire qu on fait la guerre,mais de facto on le fait.Pas d engagement officiel,on peut arrêter quand on veut.Les nouvelles guerres sont complexes,assymetriques,non déclarées et avec alliés peu fiables et des ennemis changeant,et des buts de guerre incertain….

  34. centurion dit :

    Ah l’orient et ses mystères. Bonne analyse de jyb sur la lecture a plusieurs niveaux du communiqué de l’Élysée. A regarder une carte pour débarquer des engins lourds il va falloir demander à Poutine qu’il nous prête le port de Tartous…c’est pas gagné. Et le ciel est contrôlè par les russes. C’est idiot que on soit fâché avec eux. On voit que macron envisage plutôt une action diplomatique vers la Turquie avec un concept qui est de séparer ce qui est considéré comme terroriste par la Turquie d’un coté et les autres avec qui on peut discuter. La voie est mince et je ne vois pas ce qu’il a dans sa manche pour intéresser erdogan. Je suis pessimiste pour les Kurdes, on va leur donner des bonnes paroles. Une solution serait d’admettre un redécoupage des frontières et la création d’un état kurde sur le nord Syrie et l’Irak, pays en situation de faiblesse. ..Mais là ce sont de grandes manœuvres diplomatiques que personne n’a envie d’entamer. Elles auraient cependant l’avantage de ramener l’Europe dans la région.

  35. revnonausujai dit :

    micron ferait bien de relire ses classiques !
    « On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment » Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz

  36. MERCATOR dit :

    Le message de Macron est pourtant clair et seuls les aveugles ou les Trolls ne veulent pas comprendre , nous avons des soldats Français à Manbij , toute attaque contre cette ville occasionnerait une entrée en conflit de Paris, apparemment cela n’a pas plu au Sultan et il a engueulé Macron au téléphone, ce qui, croyant connaitre son caractère un peu caractériel a du lui rendre la pareille. ceci dit le Sultan n’est pas fou ni inintelligent , il sait très bien que la France n’enverra pas de soldats supplémentaires, mais par contre il sait également que son aviation ne fait pas le poids face aux Rafales et autres Mirages, ses meilleurs pilotes sont enfermes , suite à la purge, et ses avions sont d’un autre age , donc « Much Ado about Nothing » !

  37. lxm dit :

    La France montre que sa priorité est la destruction de Daech et que personne ne l’en empêchera. Erdogan, enrichi à milliard par le commerce de pétrole d’avec Daech est intervenu dans l’enclave tranquille d’Ifrin pour détourner les moyens Kurdes et sauver daech.
    Apocalypse de saint-jean, la prostituée sur le dragon, la Putin située au nord de rdogan. Et maintenant ces 2 là sont mains dans la main, j’avais prévenu depuis des années que la turquie se retournerait contre l’otan en s’alliant avec la russie et qu’on risquerait fort d’entrer en guerre contre la turquie et la russie, notre flanc sud-est est terriblement exposé. Si vous ne voulez pas que la France aille aider ses alliés kurdes dans la guerre contre l’hydre qui fait des attaques terroristes en France, allez vous aussi jouer aux lâches quand la turquie attaquera la grèce ? quand elel attaquera l’italie ? les accords de Munich, ça ne vous a rien appris ? Moi j’en ai marre que ça recommence encore et encore car y’en a qui ne pensent qu’au court terme, au fric et pas à l’honneur ce qui fait grossir l’ennemi jusqu’à ce que le conflit devienne inévitable et catastrophique. Vous pensez être maitres de votre destin.. surprise, on suit un algorithme, mais on peut le prendre en défaut à certains moments pour passer au niveau supérieur.

  38. Chris dit :

    Honte à nous et autres pays de la « coalition » anti-EI de laisser maintenant nos alliés kurdes se faire décimer par les turcs, qui ont déjà un longue histoire en matière de massacres divers, inutile je pense de rappeler le génocide de 1.200.000 Arméniens, toujours nié par la Turquie, il y a un siècle.
    Nous étions tous bien contents de voir les Kurdes faire le boulot au sol, parfois même avec des unités de femmes combattantes, et de prendre les pertes qui allaient avec, quand nous bombardions sans risque depuis les airs, ce qui, il ne faut jeter le bébé avec l’eau du bain, était déjà très bien quand même. Les américains avaient déjà appelé les kurdes au soulèvement durant la 1ere guerre d’Irak, avant de repartir en laissant Saddam en place et de les laisser tomber honteusement comme des vieilles chaussettes, et ils s’apprêtent à remettre ca… On n’est pas obligés de les imiter. Mettre des forces occidentales au sol dans les zones menacées feraient craindre aux Turcs un incident international, si beaucoup dans ces colonnes ont peur de la Turquie, rappelons qu’elle n’a pas non plus beaucoup d’intérêts à se mettre les pays occidentaux à dos.

    • revnonausujai dit :

      euh, à propos du masacre des arméniens,
      ce sont justement les kurdes qui ont servi d’exécutants pour ce faire; comme quoi !!