Deux sénateurs américains demandent à M. Trump d’autoriser la vente d’avions F-35B à Taïwan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. Leum dit :

    En quoi un avion incapable de tirer sur une cible aérienne sans correction externe, incapable de fusionner correctement les données de ses différents senseurs et incapable d’offrir une vision de qualité à ses pilotes en CAS, sans même parler d’être capable de tirer droit, selon le tout dernier rapport officiel du Director, Operational Test & Evaluation qui suggère même que jamais ces problèmes ne seront réglés peut apporter quoique ce soit a un pays?

    https://warisboring.com/theres-still-no-finish-line-in-sight-for-the-f-35-program/

    • ruffa dit :

      Les militaires Taïwanais sont mieux à même que ta petite science pour juger le F35 et arrête de raconter n’importe quoi ! Il y a eu 100 débats sur le blog sur le F35 ! Tu vas pas recommencer le débat avec tes délires !
      Si les Etats-Unis vendent le F35 à Taïwan alors les chinois vont être furieux preuve que l’avion fait peur à la Chine ! Comprendo ??

      • Sans Importance dit :

        Ce qui fait peur à la Chine n’est pas l’avion mais le soutien du monstre militaire américain.

    • clément dit :

      Article à lire, merci.

    • Szut dit :

      Tient un anti F-35 ! Ils ne sont donc pas morts de dépit et de rage impuissante depuis le temps ?

      • sonata dit :

        Pourquoi le seraient-ils ? Aurait-on oublier de signaler la fin des déboires du F35 ? Apparemment non, vu qu’on découvre encore de nouveaux problèmes, parfois graves, très régulièrement.

      • Tonton Charlie dit :

        Non, pourquoi? Le F-35 n’est pas encore opérationnel, il a encore une multitude de soucis, son prix reste encore très élevé, ses coûts d’entretien n’en parlons pas, il reste plus ou moins loin de ce qui a été promis au départ, etc.

      • Szut dit :

        @sonata et tonton charlie
        Et malgré tous ces supposés déboires et soucis, le F-35 se vend comme des petits pains et affiche des succès éclatants contre les chasseurs de 4eme génération. Rien n’est perdu, il restera bien quelques pays compatissants pour le rafale et l’eurofighter.

        • Alpha dit :

          @Szut
          « le F-35 se vend comme des petits pains »
          Pas vraiment, non …
          Dans les faits, tous les acquéreurs de F-35 sont participants au programme, c’est donc « leur avion », ils n’ont plus le chopix, il faut bien avoir un petit retour sur investissement, même si celui-ci n’est pas ce qui était espéré, ou, comme pour le Danemark, on s’aperçoit qu’on s’est fait ba**** !
          Ainsi, le F-35 n’a réellement été vendu qu’à … la Corée du Sud ! 🙂

      • Alpha dit :

        @ Szut
        « Tient un anti F-35 ! »
        Encore une fois, vous êtes dans l’erreur… Bof ! Question d’habitude me direz vous !… 😉
        Aussi, je vous invite à lire la presse belge, danoise, etc …
        Les anti F-35 connaissent réellement un regain de forme ! 🙂

      • Hermes dit :

        Avec des articles récent qui parlent d’une réduction de commande pouvant atteindre un tier au niveau de l’USAF, même si ca n’a rien d’officiel, le F35 n’est pas près d’arrêter de faire rire du monde.

  2. CGH341 dit :

    La meilleure solution pour Taïwan est de faire comme la CDN : s’équiper de missiles nucléaires.

    • mustard dit :

      Surtout pas, ce serait une grave erreur car le jour où Taiwan annoncera vouloir se doter de l’arme nucléaire tu peux être certains que la Chine envahira Taiwan, ce serait offrir à la Chine une bonne excuse pour l’envahir et la récupérer sous prétexte que ce sera pour sa sécurité nationale (un peu comme les USA l’ont fait avec CUBA dans les années 60 en faisant un blocus total)

      • CGH341 dit :

        @ mustard
        Oui mais non : rien n’oblige Taïwan à faire connaître son intention. Elle fera appel à des techniciens étrangers (comme on peut supposer que la CdN a fait), techniciens qui peuvent travailler discrètement ailleurs qu’à Taïwan : sur une île de Micronésie, par exemple, dans un micro-état où Pékin n’a personne. Le monde ne connaîtra les travaux qu’au moment de la première explosion et du premier lancement, donc trop tard pour que Pékin puisse réagir comme vous dites.
        Tout est possible quand on a le budget.
        .
        D’une façon générale, je prévois que ce genre de scénario va se produire de plus en plus à mesure que des impérialismes menacent des petits pays qui ne peuvent pas compter sur des alliances fiables pour se défendre.

    • Leum dit :

      La Chine ne restera pas les bras croisés contrairement aux USA et la Corée du Sud: Taiwan n’a pas des milliers d’obus, chimiques ou non, prêts à tomber sur Pékin.

    • Cerealkiller dit :

      C’est pas faux mais comme pour la CdS, il me semble qu’ils y ont renoncé en échange du soutien US.

    • Finesd'arts dit :

      la Chine va aider Iran pour les armes nucléaires, très simple !

  3. Toubou dit :

    Incorrigibles ces américains. Vendre des avions qui vont ruiner Taïwan, pour écouler leur production .
    Acheter des missiles style fronde de David serait plus judicieux et aussi une cinquantaine de f15 ng.

  4. Frédéric dit :

    Pour rappel, la Chine à fait des manœuvres récemment avec son nouveau chasseur furtif J-20. Résultat, les responsables des défenses antiaériennes chinoises sont prié de revoir leurs copies pour lutter contre ce type d’appareil. Voir l’article suivant :

    http://www.eastpendulum.com/les-rumeurs-sur-les-premiers-combats-du-j-20

  5. mustard dit :

    Et si Taiwan se fait envahir par la Chine, ce qui arrivera toto ou tard, ils récupèreront les F-35.
    Donc je pense que les USA ont intérêt à ne pas leur fournir cet appareil. Meme avec le F-35 cette ile n’a aucune chance face à une attaque chinoise donc inutile de prendre le risque de voir les chinois capturer la technologie du F-35, on a vu ce que cela à donné avec les Sukkhoi russes.

    • ruffa dit :

      Actuellement l’armée Chinoise se ferait ridiculiser par l’armée Taïwanaise de type occidental De plus les américains l’interdirait ne serait-ce que parce Taïwan est une puissance économique et technologique de premier Plan ! Dans vingt ans la Chine sera plus forte militairement dont ils sont patients!

      • Hermes dit :

        Je doute qu’on puisse parler de ridicule avec la marée humaine Chinoise… Son effectif fait toute la différence face a une micro entité comem Taïwan.

  6. EchoDelta dit :

    Je vois pas trop pourquoi un avion non encore opérationnel pour des vraies missions de combat serait dissuasif mais j’imagine que le vrai message derrière est que les US ne laisserait leur F35 se faire prendre par des chinois en cas d’invasion, ou encore qu’il ne laisserait pas leur F35 prendre le moindre risque de se faire abattre par des avions chinois, avec les conséquences psychologiques qui iraient avec. Donc cela nécessiterait le déploiement complémentaire d’une force US stationnée à Taiwan ou dans la région avec des avions opérationnels. Si le message est celui-ci alors c’est cohérent, sinon personne ne peut comprendre.

  7. Poisson rouge dit :

    ‘Un tas de yuhans » ….au lieu de vouloir attaquer Taïwan, Pékin ferait mieux de l’acheter , en moins de 2 ans l’affaire serait conclue… les politiques y sont tellement corrompus, que l’on se croirait en france. Comme les kurdes en Syrie, les us n’hésiteront pas une seconde à les lâcher pour quelques contrats juteux avec la Chine. Business is business

  8. Pluton dit :

    Y’a comme un parfum de lobbying de LM…

  9. Hermes dit :

    Pour le coup le F35B serait logique a Taïwan.
    .
    Par contre… je doute que la Chine acceptent la pilule, elle a déjà du mal avec la taxation US récente.
    .
    Cela serait un véritable test de la réponse Chinoise… Mais peut être aussi que cela reviendrait a mettre un pied dans la fourmilière.

  10. PK dit :

    J’avais cru comprendre que Tawain avait développé un programme nucléaire il y a longtemps…
    .
    Leur vraie chance de survie serait d’acheter des Rafales : ils seraient ravis d’en acheter entre 100 et 200 et ont les moyens.
    .
    Faut juste que Jupiter ait des c…

    • Szut dit :

      Acheter une daube non-furtive au lieu de F-35, ce serait stupide.

      • Hermes dit :

        En une phrase vous avez démontré l’étendue de votre ignorance et plus simplement votre stupidité.
        .
        La seul fait intéressant ici c’est le VTOL/STOVL.

        • Szut dit :

          Le VTOL/STVOL, curieux c’est la version qui se vend le moins.
          Quoiqu’il en soit tout le monde au garde à vous, Hermes a eu une pensée. Encore un qui réfléchi avec ses tripes plutot qu’avec son cerveau. Il faut dire qu’à le lire, ce n’est pas tellement évident qu’il ait un cerveau.

          • Alpha dit :

            @Szut
            Euuuuuuh… Pour ce qui est d’absence de cerveau, vous semblez correspondre parfaitement au critère !
            Mais çà, on savait …
            De fait, Hermès évoque le « VTOL/STOVL »… Et Taïwan est justement intéressé par quoi ? Le F-35 B… Donc …
            Il comprend ???…
            Je suis sur que non, et qu’il va insister … 🙁
            Indice : C’est écrit dans le titre de l’article… 🙂

          • Hermes dit :

            Mais qu’est ce qu’on s’en fou des chiffres de ventes ? On parle des intérêts de l’appareil pour Taïwan…
            .
            Sous prétexte que c’est le moins commandé la Royal Navy devrait alors commander des F35A ou C pour ses PA’s ? Ca c’est de la logique!
            .
            Vous devez n’avoir aucune conscience des problèmes et des pourquoi du comment pour parler ainsi…
            Vous ne faite que démontrer que la déficience intellectuelle ne vient pas de moi… Mais bon, ça on le savait déjà.

    • Jak0Spades dit :

      Les 100-200 Rafales partiront en fumée sur leurs bases aériennes dès les premieres minutes du conflits. Le Rafale est plus moderne mais il souffre des mêmes lacunes que les F-16 et les Mirages: ils ont besoin d’une piste d’atterrissage d’une BA ou d’un aéroport. Taiwan réalise que ses pistes ne resteront pas opérationnelles pendant très longtemps, c’est pour cela qu’ils recherchent un avion capable de faire sans. Donc c’est le Harrier ou le F-35. Sinon il reste peut-être des Drakkens et de Viggens en rab, qui ont été conçus pour pouvoir être opérés depuis un nationale ou une autoroute au cas ou…

    • Gougibian dit :

      bon cible d’entrainement pour J-20

  11. batgames dit :

    ce que je comprend de la guéguérre actuelle contre les Russes et les chinois et du retour de la guerre froide ,j’ai juste l’impression que de guerre « chaude » il en a jamais été question ,mais apparemment ce qui se passe c’est surtout le lobby militaro industriel qui pousse à pouvoir vendre des armes pour ses affaires

    • Szut dit :

      Vous avez du flair. De nos jours poster un avis sans dénoncer au passage le grand capital ou le lobby militaro industriel de préférence américain ne vaut plus tripette.

  12. werf dit :

    La Chine continentale n’a pas besoin d’envahir Taïwan. L’esprit chinois est d’attendre que le fruit soit mur, c’est à dire que la volonté des taïwanais s’exprime de retrouver la « mère patrie ». Plus la Chine continentale sera forte plus ce sera facile car la diaspora chinoise est fière de la grande Chine. Il faut aller partout dans le Pacifique et l’Océan indien où il y a des « communautés chinoises » pour le comprendre…

    • Pierre Duval dit :

      @ werf
      Le terme de « diaspora » que vous utilisez prête à confusion.
      La communauté chinoise dispersée dans le monde a, certes, un sentiment d’appartenance : ce sentiment résulte d’une langue et d’une écriture communes.
      Mais ça ne va pas plus loin, et surtout ça n’implique pas la moindre subordination ni la moindre allégeance au gouvernement de Pékin.
      .
      Parce que ces Chinois dispersés dans le monde sont dispersés après que leurs parents ou grands parents ont fui le communisme qui est encore aujourd’hui la doctrine de référence du gouvernement de Pékin.
      .
      Sans vouloir parler de moi, je vous prie cependant de croire que je connais assez bien la question.