Les États-Unis accusent la Russie de chercher à saboter leurs infrastructures vitales via des cyberattaques

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. dodudindon dit :

    Eh oui, comme les US le font sans doute aussi. Pouvoir paralyser un dément est préférable à devoir l’abattre. Vont-ils accuser la Russie de l’effondrement récent de ce pont tout neuf en Floride ?

    • Thaurac dit :

      Dément est bien l’adjectif qui sied à poutine

    • l'outrepenseur dit :

      suxnet est évidemment d’essence martienne ! ah ces US, par chez moi on a une expression : pour pouvoir accuser faut être propre sous la queue….

    • Rigel dit :

      C’est ça la réponse ?
      C’est pauvre….
      Les russes font comme les américains qui ciblent les russes avec des cybers attaques…..
      Preuves?
      Et en ce cas est ce que les russes ont vivement protesté.?
      Non que dalle
      Vous n’avez plus aucun argument à faire valoir
      On entend les russes maintenant demander des preuves de la présence de Skripjal et sa fille à l’hôpital
      Jusqu’où les popov iront ils ?
      Jusqu’où irez vous dans la bêtise ?

      • Mopex360 dit :

        Oui, c’est sûr que si les Russes voulaient éliminer une personne dérangeante, ils utiliserait une méthode qui les pointerait du doigt immédiatement, avec pourquoi pas la prochaine fois une petite fiole avec le nom de Poutine, son adresse et son numéro de téléphone laissée sur le lieux du crime tant qu’on y est…
        Ils n’utiliseraient surtout pas les méthodes occidentales « d’accident de la route », de « suicide », de « crime crapuleux dans une allée sombre ».
        Oh et puis ils feraient ça juste avant l’organisation, chez eux, du plus grand évènement sportif de la planète et après des années et des années à constater que leurs « partenaires » cherchent à rentrer en conflit par tous les prétextes…

        Et puis au final, il faudrait que l’oncle Sam et ses toutous s’accordent sur la propagande…
        La Russie est un pays moyen-ageux avec un PIB de pays d’Afrique sur le point de s’effondrer ou alors la Russie est un pays tellement puissant qu’il est derrière absolument tout ce qui va mal en Occident?

        • Rigel dit :

          Vous connaissez l’expression
          Qui veut se débarrasser de son chien l’accuse d’avoir la rage
          Et bien c’est ce que fait tonton Poutine
          Il n’est pas du genre à faire des petits calculs comme ceux qui sont avancés par vous même et d’autres ici, il a un but et le suit scrupuleusement
          Quitte à faire n’importe quoi
          Être accusé ?
          Au contraire ça fait parler de lui, il en est fier, comme le petit voyou qui se glorifie d’être pris la main dans le slip d’autrui ce qui étend sa notoriété auprès des copains.

      • aleksandar dit :

        Sachant que la fille de Skripal est citoyenne russe, moins loin que vous sans aucun doute

    • Auguste dit :

      C’est pas tant la Russie qui énerve les US & friends ,mais Poutine.Un Eltsine leur allait bien.Ils bavent sur les ressources russes et rêvent d’une Russie à l’Ukrainienne ou ils pourraient faire main basse sur l’économie du pays.Seulement ils n’ont pas encore compris que plus on attaque Poutine,plus les Russes y voient une attaque à la Patrie et se serrent autour de lui.

      • Robert dit :

        Sachez que le russe est stupide comme ses pieds, donc ceux qui l’accablent de reproches sont intelligents. Forcément, ils ne peuvent pas se tromper.

        • Rigel dit :

          Évident puisque VOUS Robert le criez à l’envie
          Le russe n’est pas stupide, il est manipulé
          Il ne sait pas trop ce qui se passe à l’ouest, sauf peut être
          dans quelques grandes villes donc il n’a plus qu’à gober ce que lui dit le grand chef
          Les journaux ?
          À la solde du pouvoir comme la TV et quand internet ne plaît pas au chef, il coupe et viré les journalistes ou alors il les fait tuer et évidemment ils seront morts d’une mauvaise toux
          Mieux ils sont étranglés en angleterre
          Ou butés au neurotoxique pour les opposants
          Allez le Robert un peu de bonne foi ne vous fera pas de mal

  2. ScopeWizard dit :

    Bon allez … ne tournons plus davantage autour du pot , c’ est quand qu’ on vitrifie toute la Russie ?
    Ça pourrait faire un super-grand vitrail qui pourrait être très sympa vu de l’ espace ; ben , c’ est vrai quoi , c’ est vachement joli les vitraux … 🙂

    • Hermes dit :

      En plus ca augmenterait la réflexion des rayons du soleil on pourrait bien réduire d’un ou 2° la température moyenne !

      • ScopeWizard dit :

        Voilà qui constitue un argument de poids ; ce serait donc un premier avantage à ne pas négliger …

        • Rigel dit :

          C’est ça c’est évident
          Eureka
          Et les radiations ?
          On se mouche avec… Nous dira scope machin
          Essayez de suivre un peu la science au lieu de débiter autant de conneries à deux roubles

          • Rigel dit :

            Et je lis que vous devez en être très fier de cette connerie qui vous pourrit le citron.

    • jean pierre dit :

      oui mais va falloir du plomb, beaucoup de plomb….

    • Rassvet dit :

      @ ScopeWizard

      Il y en a qui prennent vos propos au premier degré 🙂 Vitrifier la Russie… Ha! Chiche!

      • ScopeWizard dit :

        Effectivement , de temps à autre , j’ aime bien partir dans un truc fantaisiste bien délirant …. ce n’ est pas méchant , ne porte pas à conséquence plus que ça et puis ça me détend … vous aussi , peut-être ? 🙂

  3. Barfly dit :

    Je me pose une question. Les articles sur les cyberattaques russes reviennent de manière récurrentes depuis 5 ans environ. Cela prouve qu’il y a une intention de nuire ou de répéter leurs gammes en prévision d’un véritable conflit.
    Mais les russes sont-ils eux victime victimes d’attaques ou de tentatives d’incursions du même genre et si oui, la presse russe en fait-elle mention ?

    • Thaurac dit :

      Une ou deux fois, lors d’attaques ciblées contre l’ukraine et qui ont dérapée en europe, ils ont fait savoir ( pour se dédouaner) que quelques sites avaient été touchés en russie…

    • Clément dit :

      Toute les grandes puissances se préparent à la « cyber guerre » (même si on devrait seulement parler de « cyber conflictualité »). Mais les méthodes changent selon les pays. Les attaques massive via des hackers « recrutés » visant de gros services web sont typiquement la marque de pays comme la Russie ou la Chine. C’est gros, c’est visible, ça impressionne les civils.
      Les américains font plus subtils : surveillance massive et passive via les entreprises technologiques (Microsoft, Appel, Google, Facebook) et préfèrent l’ingénierie informatique de haut niveau au « simple hacking » (terme d’ailleurs très connotés années 90). On peux citer l’attaque Israélo-américaine contre une centrale Iranienne ou encore un système permettant de pénétrer un réseau fermé par l’utilisation des ondes électromagnétiques.

      • Robert dit :

        Clément,
        Entièrement d’accord avec vous. Et nous sommes encore loin de tout savoir.

        • Rigel dit :

          Ne parlez pas d’hypocrisie ici ni ailleurs
          Vous profitez de cette liberté d’expression pour l’attaquer et la détruire
          Soit vous êtes hypocrite soit vous n’êtes pas un démocrate
          Dans ce cas vous êtes dans votre rôle
          Braillard invétéré

          • Rigel dit :

            Oui car ostensiblement soutenir ce Poutine relève de la pathologie mentale
            Lui qui rejette l’occident mais qui imite l’occident
            Qui roule non pas en Lada mais en Mercedes
            N’est ce pas de l’hypocrisie totale ?
            Si évidemment

          • ced dit :

            Savez vous faire autre chose qu’invectiver vos contradicteurs ? C’est lassant.

      • Barfly dit :

        Je posais la question à propos des médias russes afin de savoir si ils relaient ce genre d’informations. Mais quelque part, je connais la réponse, avouer que la Russie est l’objet de telles attaques se serait révéler une faille dans le système et Poutine n’est pas homme à montrer ses faiblesses et c’est en partie pour ça que son peuple l’admire et lui fait confiance depuis longtemps. Il joue sur son infaillibilité devant l’adversité. Les russes aiment ça et je les comprends.

        Et puis je me posais la question car si nous sommes victimes de ce genre d’attaque à répétition, il serait peut-être temps de s’armer contre, voire de préparer la riposte. Concernant les USA, je suis sûr qu’ils sont prêts, mais nous ? J’ai comme un doute. Nous devons avoir un train de retard comme d’habitude.
        En l’occurrence, cela concerne la Russie, mais cela vaut pour tout autre pays ou n’importe quelle organisation (terroriste par exemple) qui voudrait nous attaquer.

        • ScopeWizard dit :

          @Barfly
          .

          C’ est-à-dire , pour faire court , que nous avons tout numérisé et informatisé ; ce qui présente évidemment des avantages indéniables tel qu’ un gain de place , une accessibilité beaucoup plus rapide , une stabilité , et j’ en passe des wagons , mais en contrepartie , quelques inconvénients dont celui , majeur , de la vulnérabilité notamment sur le plan informatique susceptible de tout perturber voire de paralyser tout un système pouvant être vital pour la bonne marche du pays …
          .
          Cependant , il ne faut pas se mentir , cette éventualité en cas de cyberguerre , était largement prévisible ; moi-même , du haut de mes connaissances limitées dans ce domaine si pointu , en avait envisagé la possibilité depuis début 2000 au moins ; et je ne devais pas être le seul , loin de là …
          .
          Alors , si à mon pauvre niveau du quidam moyen , j’ avais conscience de cela , je ne vous dis pas ce qu’ il devait en être concernant les experts et spécialistes en informatique …
          .
          Donc , oui , de mon côté je préfère me persuader que tout est prévu afin de faire face à une cyberattaque même massive y compris en tenant compte des innombrables évolutions … Ce serait quand-même préférable … maintenant , si ce n’ est pas le cas …

        • tortuegéniale dit :

          @Barfly
          « c’est en partie pour ça que son peuple l’admire et lui fait confiance depuis longtemps »!?!
          Ah bon? je ne suis pas convaincu par ces propos… Mais peut-être que les résultats de la présidentielle russe vous donneront raison… Ah non c’est vrai, c’est sûr qu’ils vous donneront raison, il est le seul candidat…
          D’autant que pour susciter l’intérêt de cette élection, il offre des coupons de réduction de nourriture pour chaque personne allant voter!!!
          Pronostique: 95% en faveur du candidat Poutine? Chiche!

          • Robert dit :

            Tortuegéniale,
            Poutine est un autocrate, la Russie n’est pas une démocratie, nous en sommes d’accord.
            Macron est un démocrate, la France est la mère des démocraties. Trois lois restreignent la liberté d’expression y compris par des peines pénales, un parti représentant 30% des électeurs n’a jamais été représenté, sinon par deux élus, est diabolisé par toute la grosse presse, attaquer ses meetings et diffamer ses responsables est normal pour notre presse. Des projets de transformation radicale de la société ne sont pas soumis au peuple, quand celui-ci s’exprime, manif pour tous, on méprise son expression.
            Mais nous sommes une démocratie et cela n’a absolument rien de comparable avec un régime autoritaire et autocratique comme la Russie, j’en conviens.
            Une différence notable, c’est l’hypocrisie et je vous laisse deviner chez qui elle se trouve.

          • Rigel dit :

            Sans parler des pressions exercées sur les électeurs
            Tu votes pour le chef ou je te vire
            Bref bcp de Poutine un peu de Trump

          • ScopeWizard dit :

            @Robert
            .
            Comment voulez-vous que je ne souscrive pas à 100% à vos propos …

          • ScopeWizard dit :

            @Robert
            .
            « Trois lois restreignent la liberté d’expression y compris par des peines pénales, »
            .
            Vous serait-il possible de clarifier ce point avec vos mots à vous ?
            .
            En vous remerciant .

    • dodudindon dit :

      oui, comme tout le monde si j’ose dire. Rien qu’hier attaque contre le site des élections présidentielles. Mais ça peut-être l’oeuvre de n’importe qui aussi bien de la CIA, que de plaisantins mexicains, de pirate lettons ou de services russes eux-mêmes. Simplement ils n’en font pas un fromage démesuré.

  4. datamo dit :

    C’est un oubli sans doute, mais l’article n’évoque pas les cyberattaques sur les installations iraniennes.
    C’est certain que pour cette attaque là, il aurait été compliqué de la mettre sur le dos des Russes.
    Donc les russes sont très méchants car ils photographient nos infrastructures et développent leur capacité cyber , alors que nos pays occidentaux sont très gentils car ils ne font ni l’un ni l’autre.
    C’est simple finalement.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Datamo,

      Autre oubli que vous n’avez pas relevé : la cyberattaque ayant visé une usine pétrochimique saoudienne en vue de la faire exploser.
      Les cyberattaques ayant visé l’Iran (Stuxnet et la suite) ont été traitées sur ce site.

      • datamo dit :

        @ Monsieur Lagneau
        Je parlais de « l’article » et non de votre site.
        Je ne vous ai jamais reproché quoi que ce soit et je considère que ceux à qui votre administration de votre site ne conviendrait pas peuvent parfaitement se dispenser d’y venir.

    • Anaxagore dit :

      J’espère bien que nos pays occidentaux en font autant. En cas de guerre je ne doute pas que vous n’oublierez pas de quel côté vous êtes.

    • Rigel dit :

      L’Iran n’est pas la Russie et l’Iran use aussi de cette méthode comme russes chinois et nord coréens

      • Vince dit :

        Lisez Clausewitz au lieu de pleurnicher comme une madeleine. C’est encore la meilleure façon de s’éviter des désillusions.

        • Rigel dit :

          C’est déjà fait gros malin
          Et.
          .. Où avez vu que je pleurniche
          Les cocos comme vous me font bien rire

  5. Wrecker 47 dit :

    …Aux candidats au suicide qui veulent « vitrifier la Russie ; les gars vous devriez aller voir votre » psy »si vous êtes lassés de vivre !…L’Europe sera la première… à faire le tampon entre Russes et US …Vous serez donc entre le marteau et l’enclume …! Pensez-y un instant !

    • ruffa dit :

      Tout faux Wrecker : Les Britanniques et Français ont assez d’ogives pour dissuader les Russes d’attaquer l’Europe qui de plus est lié aux USA par l’Otan : on appelle cela la dissuasion nucléaire ! De plus pour le même budget l’armée Française dispose d’equipements plus sophistiqué que les Russes : les SNLE de dernière génération n’ont rien à envier aux SNLE américains pour la discrétion !

    • Auguste dit :

      Oui,mais après l’Europe détruite,la renaissance,le plan Marshall,la reconstruction,l' »American dream »…and so on.Cela s’appelle l’économie de guerre (et d’après guerre)

      • Rigel dit :

        Europe détruite égal fin de la civilisation
        Personne ailleurs ne restera l’arme au pied
        Point final
        Ceux qui survivront dans leur trou crèveront à terme
        De froid, des radiations (milliards de tonnes de poussière et gaz toxiques)
        De chaud et de faim
        Plus de végétaux à se mettre fous la dent, les herbivores crèveront les premiers, ensuite les carnivores
        Comme il y a 65 millions d’années avec la fin des dinosaures
        Restera les insectes, plus résistants
        Civilisation de l’insecte dans 50 millions d’années ?

    • ScopeWizard dit :

      @Wrecker 47
      .
      Houla !
      .
      J’ espère que vous n’ avez pas pris mon post et sa touche d’ humour noir pince sans rire , au premier degré ? 🙂

  6. Robert dit :

    Ou ça en est des accusations sur la campagne américaine contre les russes ?
    Il y a bien 13 personnes poursuivies mais il me semble avoir aussi entendu qu’il n’y avait rien de probant comme preuves.
    On nous a refait le coup dans d’autres pays, ou les élections auraient pu être faussées par l’attaque russe.
    Là, on va nous trouver une nouvelle preuve, comme les couveuses au Koweit, les ADM en Irak et la fiole de Powell.
    J’ai de plus en plus la désagréable impression que nous sommes descendus de l’esprit critique et la raison droite à une conception religieuse de la vérité qui va chercher ses forces dans l’irrationnel et l’hystérie.

    • Pathfinder dit :

      @Robert
      « (…) conception religieuse de la vérité », il y a de ca!
      Je m’inquiète également du manque de discernement qui va en s’amplifiant… j’aurais cru qu’avec le temps, ce mode de communication aurait créé une saturation, mais il n’en est rien. Ce mode de communication semble sau contraire nourrir de lui-même : /
      .
      Qu’il s’agisse de le Russie (ou d’ailleurs), on dresse du dirigeant un portrait tout-puissant. Ma foi, si Mr Poutine a les pouvoirs surnaturels qu’on lui donne, je lui accorde tout mon respect (!) En même temps, on prend le même soin à démontrer que les dirigeants d’ailleurs (par ex. les US ou la Corée), ne sont en rien représentatifs de quoi que ce soit, et qu’il y a un décalage important entre leur personne, leur administration, le peuple, etc.
      .
      Soit.
      .
      Mais comme le disait ce cher D. Cohn-Bendit au lendemain du Brexit: « il y en a marre du peuple! » : ) Alors il que T. Blair ait reconnu avoir menti sur les ADM en Irak n’y changera rien… le foutage de gueule paie.

      • Robert dit :

        Pathfinder,
        Je vais peut-être vous surprendre, mais je n’en ai rien à faire de Poutine et la Russie en soi, je me rends simplement compte que l’entreprise de sidération mentale à laquelle nous assistons est bien connue, quand des malfaiteurs politiques veulent faire un mauvais coup.
        Il faut créer un barrage de sidération émotionnelle abolissant tout esprit critique, pour dissuader le risque de réaction au nom de la raison droite. De ce point de vue, les gros médias ne nous ont pas déçus.
        Les gens situés à gauche sont les plus doués pour ce genre de manoeuvre, tout leur corpus idéologique reposant sur cet aller retour entre l’émotionnel et le religieux fanatique.
        Si nos dirigeants déclenchent un conflit contre la Russie, ceux qui nous font actuellement la guerre, les cosmopolites et l’islam, auront le terrain libre pour leurs sales coups, ou se reconstituer des forces et des bases de sûreté.
        Et ce seront de braves français, et européens, qui iront se faire tuer ou mutiler dans une guerre qui sert les intérêts hostiles à ceux de leur pays. Comme durant les deux guerres mondiales.
        Alors, il faut rester calme, éviter de tomber dans le piège de l’invective, et demander des preuves vérifiables par les députés à l’assemblée nationale puis un référendum d’initiative populaire avec de véritables questions de fond, pas les habituelles questions truquées, pour que « le peuple souverain » dise si oui ou non il veut accepter qu’on l’engage dans une guerre pour servir les intérêts d’une oligarchie hostile à nos patries.
        Il faudra un jour penser à relever le gibet de Montfaucon, il y a quelques fripouilles à y pendre. Comme disait Audiard, « je balance pas j’évoque ». 🙂

    • dodudindon dit :

      Il existe plusieurs enquêtes, la dernière celle de la collusion Trump/Russie pour l’élection conclut négativement. Le chambre des députés doit encore voter ce rapport, mais comme le « House Intel Committee » qui l’a pondu est pro Républicains, les Démocrates veulent lancer une autre enquête. D’un autre côté le procureur « indépendant » Mueller (Démocrate !) a découvert une ferme de 13 pirates russes. Bref le cirque pour ne pas dire le B*rdel washingtonien continue de plus belle.

      Le risque majeur de cette hystérie est que son implosion ne débouche sur une catastrophe pour le reste du monde., surtout qu’elle s’est étendue à l’Europe.

    • Auguste dit :

      Allez! un poil de complotisme pour se dégourdir les jambes.Trump fait le ménage pour écarter les curieux.Et,je m’avance,j’ai l’impression que Poutine lui donne un coup de main.The Telegraph nous dit que Skripal était très proche d’un agent de sécurité de l’entreprise Fusion GPS.Cette agence employait Chrystopher Steel (MI6) qui a sorti « le dossier Trump », sur les relations Trump-Russes.

    • Nicias dit :

      Dans le cas du piratage des email de Clinton, le gars a utilisé du code russe (il aurait pu prendre du code de la NSA), utilisé une licence Word du gouvernement américain dont il a changé la langue en russe (pour quoi faire lol) créé un compte au nom du fondateur de la Tcheka (pourquoi faire ?) ou un truc de ce genre pour pondre ses documents. Les services secrets américains ont tous affirmé la main sur le cœur que c’est les Russes.

      Cela vous donne un peu le niveau de preuves que vous avez derrière tout piratage. Cela peut être n’importe qui et des fois ils ont de l’humour.

  7. Parabellum dit :

    Une guerré se ferait en Europe sans doute d abord avec des cyber attaques et le sabotage massif des sources électriques et informatiques voire de l eau …et dans notre société urbaine ca serait très vite fatal…couper l électricité et plus rien ne fonctionne c est évident…on peut avoir toutes les armes possibles si il n y a plus de jus ca s arrête vite…et pour la nourriture un jour de neige à suffit à vider bien des rayons…flinguer un pont une autoroute ou deux et ça coince…la guerre éventuelle serait autre que nos affaires africaines…

  8. PK dit :

    Relier une photographie et une cyberattaque, je ne l’avais jamais vu.
    .
    C’est vraiment du niveau des pâquerettes. Le mec qui raconte cela ne connaît rien en informatique et s’adresse à des buses.
    .
    Faut croire que cela fonctionne…

    • Laurent Lagneau dit :

      @ PK,

      C’est une illustration, fournie par le l’US CERT ^^

    • Pathfinder dit :

      @PK
      On peut tromper une personne mille fois. On peut enfumer mille personne une fois. Et on peut enfumer mille buses, mille fois. : )

      • Robert dit :

        Pathfinder,
        Comment ça se passe en Suède?

        • Pathfinder dit :

          @Robert
          … Enfumage complet, et lynchage sur la place publique des personnalités qui « dérapent ». Le mouvement s’est fort accentué ces derniers temps, mais en retour, de plus en plus de gens commencent à prendre leurs distances. Le débat (le mot est exagéré) reste quand même confus en général.
          .
          Des failles ont commencé à apparaître au sein des clans politiques: des systèmes de corruptions ont été mis à jour (surtout à Göteborg, rebaptisée « Muteborg », ville des Commission : ), et les élections de cet automne occupent des élus. On nous a promis que si ca ne se passait pas bien, ce serait de la faute de la Russie : )

          • Pathfinder dit :

            Muteborg, « Ville des bakchichs » est une meilleure traduction…

          • Robert dit :

            Pathfinder,
            Quand on pense que la Suède était un modèle de réussite sociale, certes socialiste et étatiste, mais c’était quand la population était de culture homogène.
            Enfin, la capitale européenne du viol va peut-être se remettre en cause quand son modèle social et féministe va tellement être remis en cause qu’ils ne pourront plus faire autrement.
            Comme en Norvège voisine.

    • Rigel dit :

      Trump passe son temps à faire obstruction à la justice car contrairement à ce que vous dites il est cerné et cuit.
      Le coup de bouttoir qui l’achevera est en chemin.
      Les personnes qu’il a virées comme dans ses shows TV commencent à cracher le morceau. Ils ne se feront pas marcher dessus comme en Russie
      Les USA ne sont pas la Russie.

    • Sempre en Davant dit :

      Quand des « de la délinquance itinérante » commettent un vol de cuivre sur un NRA et qu’il en résulte, fortuitement, que plusieurs communes sont privés de téléphone fixe et mobile (les câbles des antennes relais aboutissant au même endroit!)…
      La programmation défaillante n’est pas le fait d’ un « bug » mais d’ un crétin! Celui qui a mit tous les œufs dans le même panier!
      Surtout quand la Gendarmerie et les Pompiers sont à une demi heure par beau temps!
      Même la télé-médecine marche beaucoup moins bien… Forcément!
      Le clavier sans fil, le clavier filaire, la webcam, le micro, les enceintes… tout le bureau spécialisé de l’hôpital est en panne !
      Ils auront peut être un nouvel ordi plus stable… un autre anti-virus ?!?

  9. JEAN AUGERON dit :

    Construire l’informatique des entreprises stratégiques autour de systèmes informatiques aussi ouverts que les outils Microsoft est une erreur.

    • Miaou dit :

      De même pour la dépendance à l’électronique non européenne.
      Je ne parlerais même pas des smartphones qui partent partout en opérations.

      Avec Microsoft on devrait de parler de GAFAM… Une très grosse gaffe stratégique.

    • Rigel dit :

      Avoir un type comme Poutine à la tête d’un pays comme la Russie est une erreur, un drame. Économie dans les choux, politique infectée, humanité en berne.
      On espérait un monde plus ouvert et moins agressif. Raté on a Poutine et sa clique, plus dangereux que Kim lui même.

    • Motox1 dit :

      Tant q le réseau concerné n’est pas relié à internet ou reliable ce n’est pas un problème

      • Miaou dit :

        C’est une erreur.

        Le fait de ne pas être relié à internet ne stoppe pas une attaque. Les médias amovibles sont le vecteur numéro 1 mais il y a en d’autre.

  10. Romulus dit :

    Personnellement je ne suis pas un fan de Poutine, mais la propagande actuelle anti-russe orchestrée pas les anglo-saxons et relayée par nos médias (voir les 2 documentaires sur Poutine diffusés cette semaine sur nos chaines) devient pesante.
    Certes la Russie peut avoir des intérêt différents des nôtres dans certaines régions du monde, mais en faire un danger comme l’était l’Allemagne nazi dans les années 30 est un peu ridicule.
    D’ailleurs depuis que l’histoire du monde est écrite, cela serait la première fois qu’un pays en déficit de natalité et donc avec une démographie en berne devienne une dangereuse nation expansionniste.
    Pour ma part je pense que la Russie est en mode défense, sur les quelques pays (moins d’une dizaine) qui étaient au début des années 2000 dans leur sphère d’influence, ils ont perdu la Serbie et la Libye sans trop réagir et maintenant ils se cabrent pour préserver leur influence sur l’Ukraine et la Syrie. Ont-ils vraiment le choix sauf à accepter un rang de nation de seconde zone ?
    Quant à l’attaque sur l’agent double russe, est-ce fait suffisant pour partir en guerre ? Surtout quand on sait que les US voudrait bien faire subir le même sort à Snowden 😉
    Bref, après les 2 guerres mondiales qui ont détruit l’Europe et assuré la suprématie américaine, on nous prépare à une nouvelle guerre (froide j’espère) avec un pays de culture européenne alors que dans le même temps nous sommes très tolérants avec le président à vie de la Chine, pays expansionniste et dont le régime est encore moins démocratique que celui de la Russie. Et tolérants également avec les pays du golfe, non démocratiques, islamistes, sexistes et esclavagistes.
    Je ne suis pas naïf et j’ai bien compris que la logique de nos attitudes est uniquement économique avec une vision très court terme… mais à plus long terme, pour la pérennité de notre modèle de société et de culture je pense que ce n’est pas la bonne approche.

    • Miaou dit :

      Russia Today est pesante depuis ses débuts, pourtant nous tolérons. Pas comme les instigateurs de RT.

    • jo6445 dit :

      Vous avez raison 6000 têtes nucléaires 500 missiles iskanders au Camchaca et un PIB en baisse, Poutine a d’autres chats à fouetter que de foutre le bordels chez nous , mais la crise extérieure pour excuser la pauvreté intérieure est un grand classique des puissants pour un nouveau mandat et de leur incompétence…

    • Rigel dit :

      On ne parle pas des russes uniquement du régime
      Puisque vous comparez allons y
      Hitler e

      • Rigel dit :

        Hitler et les nazis ont manipulé les allemands
        Poutine et russie unie manipulent les russes
        Grandeur et décadence de deux régimes ultra corrompus
        Regarder le passé et non l’avenir et se trouver des ennemis pour souder une population en manque de reconnaissance

        • ced dit :

          Vous enfoncez des portes ouvertes : les gvts ont toujours manipulé peu ou prou leurs opinions et celles des autres. Regardez Powell et sa petite fiole. Les US sont aussi capables de faire du Poutine mais votre monomanie anti russe vous rend aveugle

  11. opex14 dit :

    Les russes, plus s’est la merde chez eux, plus ils sont agressifs a l’étranger. Ils feront tout pour destabiliser les pays de l’Otan. Le tzar ne controle plus grand chose. Ah, toutes ces violences communautaire. Robert Gates l’a très bien compris .

  12. Verdi2 dit :

    et pendant ce temps on continue de tout mettre en réseau, de tout connecter, de tout centraliser, afin d’économiser 4 euros de personnel…
    Ce sera plus facile, il suffira de frapper (même électroniquement) à la tête, le reste tombera tout seul !
    Déjà rien que cet exemple devrait laisser grandement à réfléchir sur notre vulnérabilité potentielle
    http://www.france24.com/fr/20180307-horloges-electroniques-retard-differend-kosovo-serbie-frequence-50hz-electricite

  13. Rb dit :

    Comme d’hab, la terre entière veut envahir et détruite les USA, seulement c’est l’US army qui est présentent partout sur la planète, cherchez l’erreur, quel foutage de gueule tout de même.

    • Rigel dit :

      Parce qu’il y a des dictatures qui ne pensent qu’à s’étendre aux dépens des voisins
      Ici des presqu’îles des ex du mariage forcé sovietique là des îles vierges de tout pour construire des bases…..

  14. Rassvet dit :

    Ils sont forts quand même ces Russes! Le pays soit disant « isolé » , soumis à des sanctions économiques, très dépendant de ses ressources pétrolières, toujours sous le choc de décennies d’économie administrée suivies de privatisations désastreuses, et qui aurait néanmoins un pouvoir tel qu’il lui permettrait de subvertir simultanément plusieurs États plus puissants que lui.

    • Rigel dit :

      Qui aurait rien…
      Ils dépendent comme partout du bon vouloir de la nature et du climat
      Il y a peu d’années leurs récoltes de céréales ont grillé sous le soleil.
      Ils ont importé des USA et d’Argentine
      Le pétrole est au pic de production et l’on doit faire la conversion aux énergies nouvelles ils ne tiendront pas 10 ans
      Sinon la planète nous le fera regretter

    • Robert dit :

      Rassvet,
      Il faut que le pays qu’on diabolise en vue de justifier de l’attaquer soit un méchant impeccable.
      Parce que vu les risques d’une guerre contre la Russie, le « peuple souverain » au nom duquel on déclenche les guerres pour l’envoyer se faire massacrer risque de se rebiffer à servir de chair à canon.

    • Barfly dit :

      Oui ils sont forts ces russes et c’est pour ça qu’il ne faut surtout pas les sous-estimer, et les prendre au sérieux contrairement à certains qui essaient de nous faire croire que c’est un gentil pays, aux intentions toutes innocentes. Personne n’est innocent dans cette vaste partie d’échec…

  15. werf dit :

    C’est presque amusant de lire un tel article car toutes les grandes puissances ont déjà identifiés depuis longtemps, chez leurs ennemis potentiels, les installations critiques des réseaux qu’ils soient électriques, de produits pétroliers, d’eau, d’informatique, d’armement, de transmissions, de surveillance maritime, aérienne et terrestre, de logistique etc.. Ils maintiennent ces données à jour pour frapper, par tous les moyens ad hoc (y compris les cyberattaques), le moment venu, pour faire mal et avoir le maximum de désorganisation du pays visé. Ce n’est pas de la science fiction, c’est la guerre conventionnelle d’aujourd’hui dont on ne parle pas préférant glosé sur la guerre asymétrique…

    • Parabellum dit :

      Tout à fait d accord avec vous..on nous apprenait le sabotage physique il y a encore trente ans….aujourd’hui hui des réseaux internet ou une bombe électronique magnétique feraient des dégâts paralysants…couper l électricité ou le téléphone et ca s arrête…la famine frapperait tres vite nos  » métropoles » …pensons en effet autrement que lutte anti rezzou dans la bss…

  16. JG dit :

    On assiste à une opération de manipulation psychologique des masses occidentales et de conditionnement des esprits assez impressionnante car plus c’est gros, plus ils tentent d’implémenter les dominos en visée du grand soir. Bref, heureusement qu’une minorité réfléchie un peu plus loun que les canards en kiosque et France-Infos et consors, mais ça ne suffira probablement pas face au surgissement d’un chaos généralisé, qui pourra démarrer par une cause aussi anodine (fans le sens échelle locale/pertes directes limitées) que le trépas d’un (ex-?)agent du renseignement ou un sabotage réussit ou non sur des installations vitales.

  17. Scalp dit :

    Le psychologue amateur en moi soupçonne que plus les Etats-Unis font grimper la Russie avec des opprobres et des punitions censurées, plus cette politique est en train de perdre complètement sa merde.
    Le titre de première page de vendredi matin dans  le New York Times  semble avoir été écrit par Pee Wee Herman:
    «Trump has something bad to say about Russia»

    Je peux juste entendre Vlad Poutine souffler une framboise du Kremlin: « Nyah, nyah, nyah … je sais qui vous êtes, mais qu’est-ce que je suis …? » Nous sommes également informés aujourd’hui par ce journal que les  Etats – Unis accuse la Russie dans de cyber attaques contre des centrales électriques . (Oh, attendez une seconde, ils ont changé le titre à 8h02 pour la  Russie a mis un ver pour l’accès aux centrales électriques, Etats-Unis .) Hmmmm … Eh bien, le détective amateur en moi soupçonne que A) c’est exactement le genre de conneries que les États-Unis excelle à compenser; plus B) on a dit au public l’année dernière que notre intelligence avait la possibilité de placer n’importe quel type d’empreinte et d’horodatage sur l’information numérique, de sorte que C) cette affirmation ne peut être ni prouvée ni réfutée.

    L’analyste des relations internationales amateur en moi voit dans ces manigances une recherche désespérée d’un  casus belli , une excuse pour aller à la guerre. Mais cela ne fait que me ramener à la psychologie amateur: les Etats-Unis semblent vouloir se suicider. La guerre ne serait-elle pas une bonne idée une semaine après que la Russie a annoncé qu’elle avait de nouveaux missiles hypersoniques contre lesquels les Etats-Unis ne peuvent pas se défendre? Hmmmm. Peut-être que les Russes ont fait cela (explicite supprimé). Et peut-être qu’ils ne l’ont pas fait. Peut-être que nous aimerions tester cela, disons, en bombardant une bande de militaires russes en Syrie, juste pour voir ce qui se passe.
    Il y a aussi l’empoisonnement à Salisbury, au Royaume-Uni, du Russe Sergei Skripal et de sa fille Yulia avec une suspicion de toxine nerveuse, Novichok, d’abord mise au point par l’ancienne armée soviétique. Les deux restent dans un état critique. Une mauvaise affaire. Skripal était un double agent russo-britannique qui avait été échangé il y a quelques années dans l’un des échanges peu fréquents de «biens» d’Intel capturés par les soi-disant grandes puissances. Le Premier ministre britannique, Theresa May, a eu une attaque foudroyante sur le coup du Skripal, assénant de nouvelles sanctions et mettant à pied une cargaison de diplomates russes hors de l’île.
    Pardonnez-moi d’avoir l’air dur, mais il est un peu difficile, en premier lieu, de donner une explication dans un sens ou dans l’autre au sujet des pauvres Skripals. Être un agent double comporte des risques professionnels graves. Ceci est généralement compris parmi les observateurs âgés de plus de 60 ans. M. Skripal a eu un sort malheureux, et sa fille est apparemment ce que nous appelons des dommages collatéraux – du genre, disons, quand un de nos drones dans un pays étranger fait exploser une fête de mariage par une erreur de ciblage. Une leçon à retenir ici est que les personnes ayant des ambitions dans le secteur de l’informatique devraient envisager de rester avec l’un ou l’autre côté.
    Fait intéressant, et accessoirement, l’accusation elle-même n’est pas accompagnée d’éléments de preuve. Les Anglais ne publieront pas d’échantillons de ce Novichok pour analyse. Mais devons-nous également croire que les Britanniques (ou l’un de leurs proches alliés, par exemple) ne pourraient pas concocter eux-mêmes un peu de ce poison dans un laboratoire? Après tout, quand vous êtes dans le monde de la double-agent , vous êtes dans une galerie de miroirs, et à qui, en vérité, faut-il faire confiance? Au moins dans une affaire comme celle-ci, commenceriez-vous à frapper des tambours de guerre?

    Mais c’est là, hélas, que les choses se reposent pour l’instant. Les tambours de guerre battent et les cris de guerre flottent à travers les cieux spacieux de l’Amérique. L’hystérie est palpable et nous nous rendons ridicules – si nous ne nous préparons pas à faire sauter le monde. Oh, je pourrais aussi ajouter qu’il est impossible de croire qu’il n’y a pas assez de place dans les installations géantes de la NSA, pleines de jocks informatiques essayant de se faufiler dans tous les systèmes informatiques de tous les pays étrangers du monde. La question que vous auriez à poser est la suivante :  pourquoi devrions – nous  pas  faire ça ?

    Le théologien amateur en moi pense: quand la ville brillante est à portée de la main, quelqu’un va-t-il attacher Rachel Maddow au pare-chocs arrière d’une Toyota Landcruiser et la faire rouler sur plus de six milles d’ampoules cassées? Bien sûr, je ne peux pas le dire parce que ce serait par misogyne.

  18. DEVOIR DE MEMOIRE dit :

    cela me rappelle un certain virus informatique qui avait attaqué les centrifugeuses atomiques de l’Iran . et ce n’était pas les Russes qui se trouvaient à la manœuvre

  19. aleksandar dit :

    Il n’y a pas de « séparatistes  » au Donbass depuis que la LPR et la DPR ont accepté de rester dans une Ukraine féderale en signant les accords de Minsk

  20. Gégétto dit :

    Ils sont très dangereux les Russes…Ils ont même lancé une attaque climatique récente contre l’Ouest en réponse aux Cyber attaques de Rigel.!!!!

    • Marcus dit :

      Merci de cet éclaircissement! Même Rigel n’avait pas osé écrire que le « Moscou-Paris » était un coup de Poutine…

  21. picolo dit :

    pour être efficace, il faut du renseignement, parce que la hacking de seveur public d’information, ca va pas bien loin. donc il faut connaitre l’intérieur en y travaillant ou en payant un tiers qui y travaille, si la sécurité est laxiste. ils ont toute les chance de mettre la pagaille, exemple france 5 en afrique, ils avaient bloqué les émissions de la chaine par une sécurité inexistante.

  22. Szut dit :

    Réaction proches du fanatisme religieux de la part des pro-russes. Poutine a terrorisé ses concitoyens en brandissant l’épouvantail d’une attaque de l’OTAN. Les russes sont décidément très crédules. En plus il a réussi à faire croire la même chose à certains en occident (mais la je pense que ces personnes brulaient déjà d’envie d’entendre ca).
    .
    Le ridicule des affirmations de Poutine devrait être évident pour tout être sensé, mais au contraire tout soupçon contre la Russie est immédiatement rejeté avec indignation.
    Pourtant les actions répétées et nombreuses de la Russie contre l’occident sont patentes.
    .
    Il est maintenant devenu urgent de contrecarrer les ambitions hégémoniques de la Russie. La complaisance de Trump envers Poutine n’arrange malheureusement pas les choses. Il faudra attendre son départ pour s’attaquer sérieusement à ce problème.

  23. En fait tous les forums de ce site sont un immense champs de bataille « pro russe » ou « anti russe », une sorte de mini guerre froide en miniature, qui dure depuis des années …Un truc figé dans le temps !

    Si certains pro russes ne sont pas des trolls écrivant directement de Saint-Petersbourg, alors là je les trouve assez FASCINANTS …Un peu comme les pro-islamistes voyant de la conspiration à haute dose et des complots de l’OTAN ou du monde Occidental partout !

    • Auguste dit :

      On peut aussi être pro-américain et pas forcément anti-russe.On peut être pro-américain et ne pas bêler à toutes leurs conneries,surtout quand c’est nous qui en payons les conséquences.Cela s’appelle le « libre-arbitre ».La « fiole de destruction massive » c’est quand même pas les Russes qui l’on inventée?

  24. ced dit :

    Ces jérémiades US sont assez pathétiques. On se croirait dans la cour de récréation. Parce que bien sûr, les américains font la même chose.