Un hélicoptère américain HH-60 Pave Hawk s’est écrasé en Irak

Un hélicoptère de type HH-60 Pave Hawk, généralement utilisé par l’US Air Force pour des missions de recherche et sauvetage au combat, s’est écrasé dans l’ouest de l’Irak, le 15 mars. L’alerte a été immédiatement donné par l’équipage d’un autre appareil et une équipe de secours, formée par des soldats appartenant aux forces irakiennes et à la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, a été envoyée sur les lieux du drame.

Le HH-60 Pave Hawk est tombé près de la ville d’al-Qaim, dans la province d’al-Anbar, près de la frontière avec la Syrie. La coalition et y a établi un avant-poste afin de sécuriser la zone et soutenir les Forces démocratiques syriennes (FDS), côté syrien.

L’équipage d’un HH-60 Pave Hawk est composé de deux pilotes, d’un mécanicien et d’un tireur. Pour cette mission, trois autres aviateurs américains étaient à bord. Malheureusement, aucun des occupants de l’appareil n’a survécu.

« Tout le personnel à bord a été tué dans l’accident », a déclaré le général Jonathan P. Braga, directeur des opérations de la coalition. « Cette tragédie nous rappelle les risques auxquels nos hommes et nos femmes font face tous les jours, au service de nos nations », a-t-il ajouté.

« Nous sommes reconnaissants aux forces de sécurité irakiennes pour leur aide immédiate », a dit le général Braga. Elles « continuent de faire preuve de professionnalisme, de capacités et de flexibilité alors que nous poursuivons la lutte pour une défaite durable de Daesh », a-t-il conclu.

Comme il se doit, une enquête pour déterminer les causes de la chute de ce HH-60 Pave Hawk a été ouverte. Pour le moment, et alors que les jihadistes de l’EI ont probablement des missiles anti-aériens portatifs [Man-portable air-defense systems – MANPADS], « les rapports initiaux indiquent que les aviateurs n’étaient pas en mission de combat et aucun feu hostile n’a été relevé », a indiqué le Pentagone.

Reste deux autres hypothèses : l’erreur de pilotage et la défaillance technique. La seconde ne serait pas surprenante, étant donné que la flotte de HH-60G Pave Hawk de l’US Air Force est ancienne. Ces hélicoptères doivent d’ailleurs être bientôt remplacés par des HH-60W.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Wrecker 47

    • de frugivore

      • de Rahiley Oumar

  2. de jyb

  3. de Robert

  4. de Hermes

  5. de heaume44

  6. de jyb

  7. de centurion

    • de MD

  8. de ScopeWizard