Otan : L’Allemagne renforce sa présence militaire en Afghanistan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. jyb dit :

    Résultat de la conférence de paix du 28 février. L’allemagne fait le pari que les talibans répondront favorablement aux propositions du président ghazni. Les talibans sont en position de force pour entrer dans un cycle de négociation ( succès territoriaux, soutien accru du pakistan, contacts avec les acteurs frontaliers) alors que ghazni est au contraire sur la sellette ( échec sécuritaire, élections, 2 gouvernorats « rebelles » au nord, pression des seigneurs de la guerre…)

    • Pluton dit :

      Tout ce cirque, pour au final negocier avec les talibans….? Ces fameux coupeurs de mains, bourreaux de femmes et suppot d’alqaeda, et j’en passe….
      Si c’est cela la conclusion, on aura atteint un summum au niveau du branquignolesque .
      Cela dit l’iraq, la libye, c’est pas mal aussi dans le genre, comment en eliminant un gars qui fait chier dans sa localite, transformer cela en destabilisation regionale.

      Mais je m’egare, on est le camp des redresseurs de torts, de la paix et on apporte la securite dans le monde.

  2. jyb dit :

    On peut mettre en parallèle la brochure que nous vendent les allemands et les post récents d’opex
    sur la situation en afgha. L’opinion publique allemande va trouver bizarre que leurs militaires se fassent cartonner par daesh-k dans la province de jaouzan ou que les talibans s’emparent de district dans celle de Kunduz.
    Ce petit descriptif dit quand même une chose très importante, c’est que le grand succès de la coalition a été de réduire à son minimum incompressible la centrale al qaida en afgha.

    • Leum dit :

      Afghanistan: Exemple type des guerres depuis le Vietnam: Une absence totale de solution politique entraine une résurgence éternelle d’un ennemi pourtant clairement vaincu militairement et ce jusqu’à ce que l’usure et la lassitude entraine la défaite.

      • Il n’y a jamais de solution politique dans des pays comme l’Afghanistan, ou on abandonne, ou on va jusqu’au bout (au vrai bout …). Les gens d’en face du dar al islam n’ont pas la même unité de temps que nous, pas les mêmes valeurs sur comment doit être une nation, et si on lâche tout on y revient 10 ans après à cause de ondes de choc !
        Et mon petit doigt dit qu’on sera obligé d’aller au vrai bout un jour pour définitivement régler le sort de ces barbares talibans, quand je dis « on » c’est une large coalition XXXL, pas comme aujourd’hui avec des pays de type « fourbe » tout autour …

      • Rigel dit :

        La guerre se gagne aussi en aidant concrètement les populations à se sortir de leur pauvreté endémique…
        Si l’Allemagne de 1945 et l’Europe n’avaient pas été aidées par le plan Marshall nous aurions été soviétisés comme les pays de l’Est.
        Pas de libertés.
        Au Vietnam le peuple US n’a pas suivi.. Alors que sur le terrain les Nord vietnamiens étaient laminés. D’où le retrait dans la honte en laissant le sud livré au nord.
        L’Afghanistan suit le même schéma
        On part en guerre sans aller jusqu’au bout sans aider les populations les plus démunies qui redeviennent un soutien aux ennemis d’hier, les talibans qui eux les aident.

  3. Demento dit :

    Le problème avec une guerre comme celle en Afghanistan est qu’aussi longtemps qu’il y a un gars avec un AK-47 qui souhaite continuer le combat, la guerre ne peut être gagné.

  4. Frédéric dit :

    Pour l’augmentation de l’effectif au Mali, j’ai lu que c’était surtout pour la logistique, le matos allemand ne semble pas aimé le sable et a besoin de plus de mecanos.

  5. tartempion dit :

    Opération militaire trop complexe pour les français qui n’arrivent pas à travailler et à se familiariser avec les méthodes américaines . Nos officiers ont démontré qu’ils étaient bien plus à l’aise dans l’organisation de chouras en Afghanistan que dans le montage sur le terrain d’opérations combinées avec les forces US . D’ailleurs , j’ai le souvenir d’un lieutenant colonel français qui était heureux comme un poisson dans l’eau ,il devait en effet être le seul officier supérieur de l’OTAN en charge à temps complet d’une bibliothèque du théâtre Afghan .

    • ESPAGNAC dit :

      Je ne sais pas si votre histoire de lieutenant-colonel est vraie ou fausse mais vous prenez un élément d’un ensemble pour juger l’ensemble. De plus, vous vous moquez de l’importance de ce qu’on appelle la logistique ou en termes d’entreprise le « back office ». Gérer la bibliothèque vous parait dérisoire mais ça fait parti du « repos du guerrier ». Quand vous rentrez de l’avant, c’est important de trouver des personnes qui vont s’occuper de vous : de bons cuisiniers, de bons infirmiers, de bons mécanos, de bons DJ pour organiser les soirées, de bons médecins, de bon responsable de BMC (humour),..etc et pourquoi pas un bon bibliothécaire . Il existe au « front office » des gens qui aiment lire et j’imagine, sans parler des anonymes, que Maurice Genevois, Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, saint-ex,.. auraient aimé trouver un lieutenant-colonel ou un simple soldat, au retour des tranchées ou de missions leurs disant « détendez-vous, rejoignez votre lit de camps, je vous ai trouvé quelques bons bouquins ».

    • POILU DES TRANCHEES dit :

      Grotesque! Incompétent et post non avenu!!
      pouvez vous me dire combien d’OPEX vous avez fait là bas et quand?
      Quant au « terrain » laissé aux Forces Françaises il était celui que les américains voulaient bien lui donner!!
      et le « travail » qui a aussi consisté à laisser quelques potes sur le terrain et dans les zones de combat, il était fait avec les moyens qu’on avait avec beaucoup de professionnalisme comme de courage.
      C’est juste indigne de parler comme ça

  6. Carin dit :

    Al kaeda est peut-être réduit, mais l’EI semble monter en puissance… c’est probablement la raison qui amènera les talibans à la table des négociations.. car ils ( les talibans) ont trois choix possible: 1) se soumettre à l’EI, 2) disparaître parce qu’eradiqué par l’EI, 3) venir s’assoir à la table des négociations et se voir offrir des postes au sein des divers gouvernements, et en plus se voir aidé concrètement dans le combat qui les oppose à l’EI
    De là à dire qu’ils sont en position de force???

    • Thaurac dit :

      Raisonnement qui me semble très pertinent , car il faut avouer qu’ils doivent en avoir un peu marre de se battre aussi, avec les pertes que cela induit( des deux cotés)

    • jyb dit :

      @carin
      daesh-k, 5000 djihadistes (ouzbeks, pakistanais, ouighours,…)
      Les talibans 60 000 combattants qui jouent à domicile, avec l’appui du pakistan entre autre.
      Donc selon vous daesh-k va réussir là ou l’union soviétique a échoué et ou une coalition regroupant les premières puissances militaires échoue depuis 17 ans !

      • Rafale_F4 dit :

        Il faut le dire clairement! Il n’y a pas de solution militaire au bourbier afghan

      • Carin dit :

        À jyb
        Bonjour, je ne sais pas si l’EI va réussir, par contre ils ont commencés.. dans les montagnes de Tora Bora… d’ou ils ont chassés les talibans.

      • jyb dit :

        j’ajouterai que les gains territoriaux des talibans ont augmenté leur revenu, et que la campagne pavot 2017 (qu’on chiffre maintenant) est un millesime excellent en volume et qualité malgré les f15 et les b-62.
        Dans certains districts le shadow government taliban paie mieux que le pouvoir de Kaboul.

  7. Meme dit :

    Donc les allemands disent oui à l Otan et ont une participation moindre au Mali alors que la situation dans la zone sahélienne concerne beaucoup plus l Europe que l afghanistan heu humm vive l Europe américaine…..

  8. Allobroge dit :

    Faut il être naïf pour croire qu’on peut négocier avec les talibans ? Mais en tentant une négociation on leur prouve que nous sommes faibles et sur le point de leur abandonner l’Afghanistan ! Faut arrêter de rêver !

  9. jyb dit :

    et justement cette nuit (8 au 9 mars) une attaque des talibans contre un poste militaire a fait une vingtaine de tués et 9 blessés à kwaja ghar dans la province de takhar ou opèrent justement les allemands.

  10. Frédéric dit :

    Notons un reportage sur un démineur héroïque qui à succombé à 31 ans à la septième explosion après avoir travailler depuis l’age de 15 ans à déminé son pays à mains nues :

    http://www.lepoint.fr/monde/en-afghanistan-le-heros-ordinaire-qui-deminait-a-mains-nues-09-03-2018-2200963_24.php

    Pire que le film  »le démineur », la réalité dépasse largement la fiction.

  11. jyb dit :

    pour être complet : 1 – kamikaze contre une mosquée chiite ce matin. En fait le kamikaze s’est fait sauté à un chck point avant la mosquée ( 10 tués ?) les attaques contre les hazara sont le fait de daesh.
    2 – 60 talibans tués dans des frappes de la coalition (?) Les talibans ont lancé une attaque assez complexe contre la base de spin boldak au sud de Kandahar. L’assaut a duré plusieurs heures et les forces de la coalition ont du intervenir. Les autorités locales ont donné le chiffre de 60 talibans tués dans ces frappes de soutien mais non confirmé par la coalition. pas d’autres bilan.
    Il y a une fob de la coalition à spin boldak.

  12. aleksandar dit :

    1 -Le discours allemand c’est franchement de la rigolade.
    « Un Afghanistan stable, qui ne représente aucune menace pour l’Allemagne et ses alliés ainsi que pour la région, reste un intérêt allemand important. »
    L’Afghanistan ne sera stable que quand les troupes étrangères seront parties. Et de toute façon ne représente en rien un danger pour l’Allemagne
    2 -La réduction de la base d’Al Qaida en Afghanistan a été réalisée il y a 15 ans. Et cela n’a pas fait pleurer les talibans qui avaient avec Al Qaida des rapports plutôt conflictuels, Al Qaida voulant mener la guerre a l’échelon mondial et les talibans voulant juste se faire oublier.
    3 – Il n’y a tout simplement plus d’Al Qaida en Afghanistan. La recherche de militants d’Al Qaida en Afghanistan a mobilisé les Rens de l’ISAF pendant des années et le résultat c’est zéro.Cette organisation terroriste a muté, dispersé ses cadres dans les pays musulmans, ( dont ceux de l’Asie du sud est ) ou ils continuent a recruter et former des cellule dormantes.