Otan : 90% des interceptions d’avions russes près des pays baltes sont causées par des « erreurs techniques »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. UnKnown dit :

    Au moins Pavel reste très lucide sur la nature de la menace Russe. Ça rassure, quand on entend certains délires russophobes. Par contre, si les Russes n’ont pas violés l’espace territorial des Pays Baltes ou même leur espace aérien, la menace que constitue les réseaux de A2/AD parqués à la frontière sont une vraie menace implicite pour ces pays. Il me semble que c’est potentiellement tout leur espace aérien qui est englobé dans la bulle de défense anti aérienne Russe. Dommage qu’on en parle moins que des milices Russes en Ukraine ou en Syrie…

    • Thaurac dit :

      Vous semblez oubliez le mot de la fin
      « « Il est difficile de s’asseoir à la table en sachant qu’il y a des territoires occupés en Géorgie, qu’il y a un soutien direct de la Russie aux séparatistes dans la région de Donbass en Ukraine, que la Crimée est occupée illégalement. […]  »
      Qui ne va pas dans le même sens…

      • Fabien dit :

        Bah et alors? ils rétorqueront que la présence de certains en Syrie est également illégale…
        soutenir des séparatistes… c’est pas ce que nous avons fait avec les kosovars? ou actuellement les kurdes? les Houties au Yémen, c’est un peu comme des séparatistes aussi…

      • Frank dit :

        @ Thaurac Vous avez raison. La Géorgie occupée, asservie, humiliée, l’Ukraine ouest martyrisée par le Soviet, et souhaitant rejoindre le paradis américain et chocolaté de leurs mentors désintéressés, la Crimee sous le joug soviétique, etc…
        C’est incroyable, ces indigènes qui refusent les bienfaits que nous apportons, avec morale, démocratie et générosité.
        Et que dire des Syriens, Irakiens, Iraniens, Libanais. On leur offre les gazoducs que nous avons choisi, et ils les refusent, ces ingrats. Incroyable !!!
        Au fait, à propos de refuser de s’asseoir à une table en sachant qu’il y a des territoires occupés, vous ne pensiez pas à la Palestine, j’imagine. Vous avez des valeurs et des convictions, non négociables….

    • Hermes dit :

      Wé fin de ce côté là, l’OTAN n’a pas grand chose a dire…

    • Frank dit :

      @ Unknown En quoi une zone de défense anti aerienne, A2/AD, par définition défensive, est-elle une menace pour les pays limitrophes ? Expliquez-vous.

      • tschok dit :

        Ben quand la zone d’efficacité de la « bulle de protection » d’un système anti-aérien s’étend jusqu’à l’intérieur de l’espace aérien d’un pays limitrophe, la nature purement défensive de ce système est de facto modifiée: le système devient offensif, car il permet d’agresser un adversaire, chez lui.
        .
        Maintenant, on le comprend, ou pas.

        • Frank dit :

          @tschok Tout juste, je n’avais pas compris. Mais permettez moi de continuer à jouer les Candide. Donc, une enclave, dotée d’une bulle de protection AA, de l’ordre de 400kms de diamètre, est une menace pour les populations limitrophes ? Dans quel genre de scénario ? Après tout, si j’étais Balte, Polonais du nord, voire Suédois de l’ouest, je serais tenté d’être rassuré que mon ennemi désigné contribue, involontairement, à ma sécurité. Dans ma grande naïveté, je serais convaincu que, pour réduire cette aberration qu’est Kaliningrad, mes alliés refuseraient l’option que je sois une victime collatérale. Vous avez raison, je n’avais pas saisi la différence entre l’attaque et la défense, les concentrations de l’Otan sont défensives, par définition, celles de la Russie agressives par principe. Et, donc, une bulle de »protection » est agressive si elle est Russe, comme le système C41/EW, mais pacifique si elle est Otanienne, comme les Aegis roumain ou polonais.
          Merci pour vos fulgurances intellectuelles qui m’ont aidé à comprendre. Me voilà rassuré.

  2. chill dit :

    « Jusqu’à présent, nous ne voyons aucun signe réel d’un comportement agressif contre les pays baltes ou dans la région de la mer Noire », a encore précisé le président du comité militaire de l’Otan.
    On nous aurait menti…? a l’insu de notre plein gré ?

  3. Va expliquer cela aux « peuples » (les petites gens) d’Europe de l’Est …concernant les russes cools, beaucoup vont te rirent au nez …dans le meilleur des cas !!!

    Et je doute que leur méfiance envers Moscou soit une carence en vitamine C …

    • Paul dit :

      Exactement et il ne faut pas oublier cette génération de slaves (baltes et des pays de l’est) qui ont été brimés et exploités par les soviétiques puis livrés à eux mêmes après la chute de l’urss. N’en déplaise à tous les russophiles de ce blog, après la guerre en 45, il valait mieux être libéré et occupé par les USA que par les soviets qui n’ont apporté que misère et austérité. Allez demander aux anciens polonais les souvenirs que leur ont laissé leurs « libérateurs »…

    • Jacques 29 dit :

      @ souvenir …etc : des gens de cette région, j’en ai rencontré beaucoup, j’y ai passé de longs moments, et on m’a toujours dit regretter « avant », du temps des Russes, pour schématiser..et pour plusieurs raisons. Ils ont goûté à la précarité, à l’exploitation, aux inégalités et au chômage de l’Ouest, et ils ont vite compris..

      • Nexterience dit :

        D ailleurs, le parti communiste est largement réélu dans ces pays.

      • Carin dit :

        À jacques29
        Ils ont compris quoi? Que la précarité, l’exploitation, les inégalités, et le chômage étaient plus « doux » à l’est ?
        C’est incroyable de lire des conneries pareilles.

    • Kadji dit :

      Oui bien sur ,mais la méfiance est une chose et la paranoïa une tout autre .« Je pense que nous avons vu dans les trois ou quatre dernières années que les nations démocratiques sont la cible d’attaques…..», a propos monsieur le ministre, des avancées concernant les droits les plus élémentaires des citoyens russophones qui vivent dans vos si belles démocraties ?

    • Rigel dit :

      Je confirme….
      C’est que la botte russe ils l’ont eue aux fesses sinon dans la tronche durant des décennies et ils en sont sortis difficilement et marqués à vie.

    • Jean-Marie Hervouët dit :

      Les « petites gens » des pays baltes sont quand-même capables de comprendre qu’ils sont totalement dépendants, à chaque instant de leur vie quotidienne, des fournitures d’hydrocarbures russes.
      Et que par conséquent les gesticulations militaires (ou télématiques), périodiquement dénoncées par leurs gouvernement ou par l’OTAN, n’ont guère de signification.

      • 341CGH dit :

        Pas seulement les Pays Baltes : c’est toute l’Europe centrale, Allemagne comprise, qui est dans cette situation de dépendance énergétique.

        • Carin dit :

          À 341CGH
          Vous savez, quant un tout petit pays balte achète son gaz à la Russie, il est dépendant… mais quand c’est la moitié nord de l’europe qui achète son gaz à la Russie… dont c’est pratiquement les seuls revenus.. qui est dépendant de qui ???
          Le sud de l’europe à d’autres approvisionnements, les faire passer au nord est difficile mais possible… à votre avis, que fait Poutine en Syrie sinon essayer d’empecher que les pays arabes ne fassent passer leur gaz jusqu’a la Méditerranée pour servir l’Europe?

    • Cimourdain dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. La Russie n’est pas vue comme un pays parmi tant d’autres à l’Est.
      Elle est vue et connue comme l’unique facteur déstabilisant de cette région.
      Elle a violé à mainte reprise, la souveraineté au XIX au XX et XXI siècles et elle reste la seule menace majeurs de ces pays.

      • Fabien dit :

        « Elle a violé à mainte reprise, la souveraineté au XIX au XX et XXI siècles et elle reste la seule menace majeurs de ces pays. »

        Ahah bordel… et nous avons fait quoi au début du XIX? Ont a pas essayé de défoncé toute l’Europe jusqu’à Moscou nous les français? combien ici aurait aimé qu’il y parvienne? … je parlerai même pas de la Françafrique…
        Comme dit ma grand-mère, faut savoir torché son propre derrière avant de vouloir nettoyer celui des autres.

    • van Katastrofendonk dit :

      C’est sûr que s’ils devaient se souvenir de leur collaboration avec Adolf, ils pourraient se passer de vitamines.

    • Comte Serge dit :

      Bonjour. Soyez en certain qu’une grande partie de ces « peuples » vont vous rire au nez si vous leur parlez de la menace russe. Dans mon entourage il y a beaucoup de Polonais qui se méfient plus des Ukrainiens que de Russes. Les ressortissants des pays Baltes ne croient pas non plus aux baratins affolés de leurs dirigeants, car ils n’ont jamais eu de problèmes avec les 40% de russophones dans leurs pays. J’ai connu également quelques Géorgiens qui regrettent la tournure que prend la cohabitation avec les Russes, en revanche, ils en veulent d’avantage à Saakachvili qui avait instrumentalisé le pays sous la baguette américaine. Par ailleurs, je vous invite à chercher sur Youtube « Bernard Kouchner en Ossétie de Sud 2008», pour vous faire une idée de l’hypocrisie de nos gouvernements.

  4. batgames dit :

    l’OTAN avec la fin du Pacte de varsovie et la fin du mur ne devait pas être prolongé ….donc les russes ont autant de méfiance envers le camps occidental que celui ci en a pour eux ….fin du Sketch quand on sait que des milliardaires que je nommerai pas finance des partis anti russe …allez hop hop ….

  5. Rigel dit :

    Ce général n’a pas conscience de la doctrine Gerasimov..
    À ceux qui ne connaissent pas, cherchez bien et vous saurez que le régime russe se considère en guerre contre nous…
    Seul les trolls vous assureront du contraire avec insultes et indignation. Une guerre de désinformation et de manipulation qui coûte moins cher à Poutine. Dugin l’a confirmé et est fier d’avoir participé à la mascarade électorale de Trump…
    L’armée russe n’est pas en mesure de contrer l’Otan donc tout est fait pour minimiser les crimes russes par d’autres moyens qui sont parfaitement connus des services occidentaux.

    • Myshl dit :

      Il est normal que la Russie se considère en guerre « Contre nous ».

      Mais au fait, c’est qui « Nous »?

      C’est du binaire. Tout le temps que les « Nous » ne se déclareront pas en Paix avec la Russie,
      le Russie, la Fédération de Russie est légitime à se considérer en guerre.

      C’est du Russe. Pas en paix, donc en guerre…
      Soit la Paix, soit la guerre. C’est du Russe, du binaire.

      On fera enfin la Paix avec les Russes quand on aura coupé le son aux Estoniens, aux Lettons, aux Lituaniens, aux Ukrainiens, aux Géorgiens, qui tous en appellent lamentablement à l’OTAN pour venir régler leurs problèmes domestiques.

      Les broutilles frontalières ne sont que des broutilles.
      La Géorgie a été débarrassée de ses provinces trop russes. La Crimée est retournée dans sa famille. L’Ukraine s’en sortira quand elle aura régionalisé. Les trois nains baltes n’ont rien à craindre.

  6. Carin dit :

    Et moi qui croyait benoîtement que ( d’apres un contributeur) les avions russes étaient les plus beaux, les plus forts, les mieux équipés, les plus aboutis…
    Quelle déception de voir que ces merveilles de technologie sont pilotés par des branques qui se perdent aussi facilement au dessus des pays baltes..

    • aleksandar dit :

      Traduction en bon français. des propos des ministres Letton, Lituanien et Estonien :
      « Donnez nous du fric ! »

    • Robert dit :

      Si ce n’est pas la volonté agressive du gouvernement russe, c’est leur incompétence, ou la mauvaise qualité de leur matériel qui est en jeu.
      L’essentiel, c’est que ce soit toujours la faute de la Russie.

    • ScopeWizard dit :

      @Carin
      .

      Aucune lignée d’ avions de combat modernes , n’ atteint le niveau d’ excellence de toute la série F américaine ayant vu le jour durant les année 70 … qui allie un rapport qualité/prix particulièrement attractif …
      F- 15 ; F-14 ; F-18 ; F-16 et j’ y rajouterais le A-10 … même si d’ aucuns critiqueront l’ extrême sophistication et donc le coût de maintenance ( et général ) et la fiabilité du Tomcat F-14 qui connût par ailleurs bien des vicissitudes niveau motorisation étant-donné que les réacteurs Pratt & Whitney TF-30 étaient aux normes civiles d’ où des problèmes à répétition allant jusqu’ à l’ extinction suivant les brusques changements d’ incidence ( vrille à plat du film Top Gun ) .
      Il faudra attendre l’ arrivée des réacteurs General Electric F-110 GE-400 pour que les choses s’ améliorent …
      .
      Les chasseurs français Mirage ainsi que le Rafale sont également à compter parmi les plus réussis jamais réalisés …
      .
      Quant-aux russes , notamment les Sukhoi série 27 , ils étaient fort prometteurs mais la fin de la Guerre Froide a tellement retardé leur développement qu’ il est , selon moi , difficile de se prononcer … même si le SU-35 C s’ avère remarquable ou le démonstrateur SU-37 exceptionnel …
      Toutefois , le SU-57 est à suivre de très très très près …

      • Carin dit :

        À scope
        Merci de votre réponse, pour ce qui est des SU 57 , ils sont effectivement suivis de près par les F 22 , qui ont dû « tomber «  leur appendices de repérage..
        car c’est pour protéger leurs bombardiers et leurs troupes au sol que les russes les ont envoyés Syrie.
        quand aux rafale, je suis sûr qu’ils sont de taille à tenir tête aux Sukhoi, ils tenaient tête au F 22 sans utiliser leur système de protection ( interdit par les ricains) et en version F2 …