La gendarmerie fait appel au privé pour trouver ses hauts potentiels parmi ses officiers supérieurs

La Gendarmerie nationale, via le Service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure (SAELSI), vient de lancer un appel d’offres pour repérer ses plus hauts potentiels parmi ses chefs d’escadron, commandants et lieutenant-colonels brevetés brevetés de l’enseignement militaire du second degré et totalisant « déjà une riche expérience professionnelle d’environ douze années ».

Le marché de cet appel d’offres, repéré par La Lettre A et l’Essor de la Gendarmerie, est estimé à 480.000 euros. Il sera attribué pour deux ans et concernera au total 320 officiers.

D’après sa description, il vise à mettre en place un dispositif « reposant sur l’assessment center », lequel permettra d’apprécier « le potentiel général » des officiers concernés afin d’adapter « au mieux la suite de leur carrière en fonction de leur profil et des besoins » de l’Arme. L’on peut se demander pourquoi les jeunes officiers ne sont pas concernés par ce marché dans la mesure où, quand on est breveté de l’enseignement militaire du second degré (École de guerre) avec 15 années de service au compteur, on n’a théoriquement plus grand chose à prouver.

« Cette évaluation externe constituera un des critères pour une éventuelle intégration au vivier des ‘hauts potentiels’ de la Gendarmerie nationale », est-il encore précisé dans cet appel d’offres.

L’évaluation « externe » qu’aura à mener le prestataire retenu doit permettre de repérer les officiers ayant la capacité à « franchir rapidement plusieurs niveaux de responsabilité » et de déterminer leurs « atouts mais également leurs axes d’effort pour l’exercice de responsabilités futures, en particulier en termes de leadership, de capacités managériales et d’expertises diverses. »

L' »assessment center », dont il est question dans la description de l’appel d’offres, est une méthode permettant d’évaluer les compétences d’un individu via des mises en situation et des outils « psychométriques », qui servant à cerner un comportement général (personnalité, motivation,…) et des aptitudes fondamentales (capacités de raisonnement, de communication, de leadership ou d’intelligence émotionnelle).

Largement utilisée dans le monde de l’entreprise (en particulier ceux de la finance et du commerce), cette méthode est à l’origine militaire étant donné qu’elle fut mise au point durant la Seconde Guerre Mondiale par l’US Army, afin d’évalier les compétences de ses agents de renseignement.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Carin

    • de Allobroge

  2. de yannus

  3. de ScopeWizard

    • de Miaou

      • de ScopeWizard

    • de MAS 36

      • de ScopeWizard

        • de ScopeWizard

    • de Fifi

  4. de Forban78

  5. de petitjean

    • de Françoise

      • de ScopeWizard

      • de anthonyl

      • de claude

  6. de Thierry HENRY

    • de mich

        • de mich

    • de Ulysses S. GRANT

        • de mich

        • de ScopeWizard

          • de ScopeWizard

        • de Ulysses S. GRANT

      • de mich

          • de mich

    • de MAS 36

  7. de Wrecker 47

  8. de Myshl

  9. de Ancien

  10. de claude

    • de ScopeWizard

  11. de blaireau

  12. de revnonausujai

  13. de Edward Smith

    • de claude

    • de MAS 36

  14. de Bad Man

  15. de MAS 36

  16. de revnonausujai

  17. de Stan79

    • de Myshl

    • de Myshl

    • de mich