Archives quotidiennes : lundi, 19 février, 2018

L’Estonie appelle l’Union européenne à investir davantage pour « défendre » ses frontières

Pays frontalier avec la Russie, l’Estonie est l’un des membres de l’Otan qui a bénéficié des mesures de réassurance prise par l’Alliance après l’annexion de la Crimée, avec le déploiement d’un bataillon multinational dirigé par le Royaume-Uni. Et une telle mesure est, pour le moment, efficace, à en croire sa présidente, Kersti Kaljulaid. Selon elle,

Offensive turque : Les forces gouvernementales syriennes bientôt à la rescousse des Kurdes à Afrin?

« Les ennemis de mes amis sont mes ennemis » est une formule à la fois simpliste et fausse. À plus forte raison dans cet Orient « compliqué » où les alliances se font et se défont au gré des circonstances, où l’ami d’hier sera l’ennemi de demain. Et vice versa. Il y a tout juste deux mois, le

Actuellement, l’armée allemande ne peut pas tenir sa place à la tête de la force de réaction très rapide de l’Otan

Ces derniers temps, il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que le mauvais état de préparation opérationnelle et les problèmes de disponibilité des forces armées allemandes (Bundeswehr) ne fassent les choux gras de la presse d’outre-Rhin. Il faut cependant dire que, alors que la situation politique reste compliquée à Berlin, le commissaire parlementaire

Un soldat français disparu lors de la bataille de Verdun et identifié grâce à son ADN va être inhumé à Douaumont

Près d’un siècle après l’armistice du 11 novembre 1918, les restes de soldats portés disparus pendant les combat sont régulièrement découverts au gré du hasard. C’est ce qui arriva le 6 mai 2015, quand, lors de travaux au Mémorial de Fleury-devant-Douaumont, dans la Meuse, trois squelettes quasiment entiers furent trouvés. Casque Adrian, balles de fusil

Brésil : À Rio de Janeiro, la police est désormais placée sous l’autorité de l’armée

Face à une criminalité croissante et une énième flambée de violence à Rio de Janeiro, le Brésil a décidé une mesure inédite depuis la fin de la dictature militaire, en 1985. Ainsi, dans le cadre d’une programme intitulé « Intervention fédérale dans la sécurité », le 16 février, le président brésilien, Michel Temer, a annoncé que les