Les Philippines annulent une commande de 16 hélicoptères Bell 412EPI après une polémique au Canada

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. Duc d'orléans dit :

    Avec Dutertre ce ne sont pas les mafias ou les narcos qui font la loi. Mais, quelle horreur les députés gauchos canadiens au grand cœur découvrent que l’on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs.
    Les droits des délinquants et des criminels ne sont plus préservés, c’est un scandaaaaale !
    Les Canadiens ont perdu le marché et je soupçonne que les Russes auront moins de problèmes de conscience pour leur vendre un matériel équivalent.

    • basstemp dit :

      Vous avez tout compris ! Le gauchisme occidental s’offusque qu’en Asie du sud est des dirigeants sont capables de poser leur couilles sur la table et de terroriser trafiquants de drogue, trafiquants d’etre humain et terroristes islamistes …

      Alors que Duterte devrait être adulé pour cela, pour avoir le courage de faire ce qu’il fait !!

      Monsieur duterte, commandez donc chez Eurocopter on a de bon hélicos juste pour vous : )

      • Pas mieux dit :

        Y ceux qui se font une certaine idée du concept de « Justice » et ceux qui résument ça à un problème de virilité. Les nuances sont généralement plus difficilement compréhensibles pour les seconds.

        • wagdoox dit :

          Les nuances sont souvent un cache misère bien confortable pour les petits enfants qui ne veulent pas voir le monde comme il est.
          La justice n’a jamais ete la force c’est pour ça qu’on a fait du fort le juste.

    • greg dit :

      Votre naiveté et votre méconnaissance de la société philippine vous font dire des aneries…ce ne sont pas les mafias qui font la loi, dites-vous, malheureusement si, et pour la bonne raison qu’un pays pauvre comme les Philippines n’a pas les moyens de mettre un policier derrière chaque citoyen, pour plain d’autres raisons aussi..une autre raison est que le clan Dutertre cherche à s’imposer en monopole. Il faut être assez crédule et facilement influençable pour croire qu’un malade qui balance les gens d’un hélicoptère ca instaurer un état de droit..Allez donc à Manille, je peux vous dire que Dutertre ou pas Dutertre, il y a des quartiers d’où vous ne reviendrez pas en un seul morceau.

  2. Arkan dit :

    J’imagines que ces députés de gauches refusent aussi que le Canda livre des armes a Riyad ou autre monarchies du golf?? L’hypocrisie occidentale….

  3. MAS 36 dit :

    Un Dutertre ministre de l’intérieur en France ? et son adjoint à la Justice ?

  4. Renard dit :

    Mon dieu la guerre tue!!! Putain la blague!!!

  5. Frédéric dit :

    Faut il rappeler que ce président est soupçonné de meurtres dont celui d’un inspecteur du ministère de la Justice de son pays ? Et que sa soit disant Guerre contre la Drogue permet juste aux gros cartels de se débarrasser de la concurrence ?

  6. Jym dit :

    Les gens qui louent Duterte ne le connaissent pas du tout. Comment peut-on soutenir un type qui souhaite executer d’une manière ou d’une autre (en accusant d’être lié à un trafique de stupéfiants par exemple) toute personne publique allant à l’encontre de ses intérêts. Il a dit haut et fort qu’il couvrirait n’importe quel flic abbatrait des gens sur simple soupçon (et les abus sont très bien documentés). Il entend retirer la dotation publique à tout leader de région qui le critiquerait. Il compte assassiner (il l’a dit publiquement) un simple voleur de bagage à soute (aéroport). Il a dit publiquement de regretter ne pas avoir participer au viol d’une étrangère qui a été prise en otage, violée et assassinée parce qu’il l’a trouvait de son goût. Il a participé à des escadrons de la mort dans sa ville lorsqu’il était maire. Et maintenant il y a des indices concordants montrant qu’il a acheté la paix sociale en fournissant de l’argent aux terroristes islamistes du pays.

    Pour compléter le tout il baisse complètement son froc à la Chine.

    Cet homme est tout simplement un des plus vils et vulgaires qui soit.

    • wagdoox dit :

      Vous comprenez qu’il s’agit du guerre ou l’état n’est guerre plus qu’une faction parmi d’autres.
      Tant que l’état sera si faible et les gangues si fort il sera tout à fait normal que le chef de l’état agisse en chef de guangue.
      En France c’est l’inverse l’etzt est tellement fort que le chef ne veut plus de saleté tant et si bien que l’état refuse d’utiliser la force dont il est le seul légitime utilisateur. Au final la société entière devient plus violente, la nature a horreur du vide.

      • Zorg dit :

        Gang => Bande organisée de malfaiteurs
        Gangue=> Partie non exploitable d’un filon minéralisé.
        Matière sans valeur entourant une pierre précieuse dans son gisement naturel.
        Plus généralement, ensemble des éléments minéraux sans valeur associés au minéral utile dans un minerai.
        Tissu scléreux (dur), d’origine inflammatoire ou tumorale, qui enveloppe un organe ou ses éléments constitutifs.
        Guangue => Faute de frappe

  7. Roissard dit :

    Quand il s’agissait de combattre les Japonais, ces pays d’Amérique du Nord étaient moins regardants. Il ne devraient pas oublier que de 1942 à 1944 plus de 100 000 Philippins ont été tués par les Japonais (sur 14 millions d’habitants) et qu’ils sont restés fidèles à leur protecteur.
    Beaucoup d’Occidentaux, devenus lâches par bien pensance, ne supportent plus le courage chez les autres.

  8. Allobroge dit :

    Mon dieu, un hélicoptère pourrait porter atteinte aux droits de l’homme ! Mais un lance pierres aussi, il suffit que la cible soit proche !….Or on en vend même aux gosses des lance pierres !

    • Silgdebert dit :

      Munsk vend même des lance-flammes…

      • wagdoox dit :

        Les flammes sont franchement courtes pour ce dénominatif.
        C’est la forme en fm qui fait sensation pour le reste guerre plus qu’un réchauffé plat.

  9. Frédéric dit :

    Pour en revenir au sujet. Il s’agit d’une mauvaise décision pour les Philippines car c’est le client qui casse le contrat et devra donc versé, si les avocats de Bell Canada font leur boulot, des indemnités.

  10. tschok dit :

    En fait, c’est un problème qui porte sur la question de savoir jusqu’où vous voulez être associé aux conneries d’une personne (ici un Etat: les Philippines) avec laquelle vous vous apprêtez à avoir des relations d’affaires (vendre des hélicos).
    .
    C’est un peu l’histoire du type qui se demande s’il va mettre le doigt dans un engrenage et qu’est-ce qu’il y gagne.
    .
    Le Canada se pose cette question et répond: avant de fournir les hélicos, je vais vérifier que c’est bien conforme à l’idée que je me fais des droits de la personne humaine, compte tenu du comportement non orthodoxe du client (il précipite les gens dans le vide depuis des hélicoptères).
    .
    Le Canada se pose cette exigence à l’égard de lui-même, ce qui est son droit le plus strict. Cette exigence laisse libres d’autres pays, comme la Chine, la Russie ou les Etats-Unis de n’en avoir aucune, en ce qui les concerne.
    .
    En fait, chacun est libre de fixer son propre niveau d’exigence éthique, à son propre égard. Mais à ses risques et périls. Par exemple, untel peut décider que le fait de mettre sa main au cul d’une femme dans le métro est moralement admissible. Mais… en ce moment, ça pourrait lui coûter cher de le faire. La peur de la sanction étant souvent salvatrice, on finit par obtenir des gens un comportement éthique.
    .
    Ce qui est intéressant dans ce fil de dial, c’est que les premiers commentaires sont le fait de gens qui, visiblement, n’ont pas un niveau éthique très élevé à leur propre égard: ils semble qu’ils soient prêts à s’associer aux conneries d’un autre, du moment qu’ils y trouvent un profit. C’est du moins ce que suggère le contenu de leurs commentaires, qui tournent en dérision le fait d’avoir une position éthique sur ce sujet. Eux préconisent de passer outre et de faire la vente, pour percevoir le prix.
    .
    Ce sont donc des gens d’une moralité douteuse. Paradoxalement, cela révèle qu’ils sont peu exigeants à l’égard d’eux-mêmes et aussi qu’ils ne comprennent pas pourquoi le gouvernement canadien refuse de se compromettre avec un régime autoritaire. Ils ne comprennent pas ce que signifie l’expression « vendre son âme au diable pour une poignée de radis ».
    .
    En fait, ils ne saisissent pas les enjeux. Pour eux, cette affaire n’est qu’une occasion de déballer leurs conneries habituelles sur les droit-de-l’hommistes-gauchos-bobos, qu’ils détestent visiblement, et tout ce qui va au-delà leur passe très au-dessus de la calebasse.
    .
    Donc, il y a une double dimensions dans ces commentaires: à la fois une difficulté à distinguer le licite de l’illicite (ils sont prêts à s’associer à n’importe qui du moment qu’ils y trouvent un profit) et une difficulté à analyser correctement une situation (saisir le problème qui se pose et pas en inventer un autre). En somme, des abrutis d’une moralité douteuse.
    .
    Corrélativement, on peut donc louer la volonté des Canadiens de refuser d’être gouvernés par des abrutis d’une moralité douteuse, puisqu’ils ont un gouvernement qui a, lui, accepté de se poser la question.
    .
    Voili, voilou.